Partagez | 
 

 Pillage de touristes... Ou pas ? [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Pillage de touristes... Ou pas ? [libre]   Jeu 7 Aoû - 14:36

Pillage de touristes... Ou pas.
ft. Lysa J. Roberts
La matinée touchait à sa fin mais les festivités battaient son plein. Aaron et son équipe complète se trouvaient là, parmi la foule, ne sachant où donner de la tête. Il était, à la base, venu à Roza pour une mission qu'on lui avait confié. Il  en avait ainsi profité pour dépouiller les maisons des habitants, sans grand succès. Ils avaient, à leur grand damne, constaté que les rozaliens n'étaient pas des gens très fortunés. Le sbire s'apprêtait à repartir aussi vite qu'il était arrivé mais avait apprit qu'un festival allait avoir lieu dans peu de temps. Il savait que c'était une bonne opportunité pour croiser de nombreux touristes venus les poches pleines pour profiter au maximum de la fête et d'acheter des souvenirs, de la nourriture... Plus question de partir désormais. Ils resteraient jusqu'à l'arrivée du festival en l'honneur des Altarias.

Et voilà, le jour J étant arrivé, il était là, cherchant un endroit particulier où poser ses yeux dorés, parmi les stands, les manèges, les attractions, et le mouvement perpétuel de la foule. Il était difficile de s'y retrouver.

« Bon... Reafan, Nil, vous pouvez y aller. Oze ? »

L'oiseau et le chat s’exécutèrent et partirent dans des directions différentes. Leur dresseur n'avait pas eu besoin de leur donner un quelconque ordre, ils volaient les touristes de leur propre gré. Ils prendraient probablement de la nourriture également lorsque leur faim se manifesterait. Quant au jeune homme et son métamorph, ils allaient endosser leur rôle de pickpocket. Oze avait d'ailleurs interdiction de s'amuser à prendre une autre forme que la sienne, les passants les prendraient ainsi pour deux jumeaux tout à fait normaux, dont un peu bavard. C'était une précaution au cas où ils devraient s'enfuir subitement à cause de policiers.

Les deux sosies se promenaient donc innocemment, laissant voyager leurs yeux sournois à travers leurs masques, passant des visages des touristes à leurs poches et sacs divers. Ils savaient qu'un butin alléchant les attendait à l'issue de cette journée, à en constater la quantité de touristes présents. Aaron commença doucement, volant furtivement quelques portefeuilles plus ou moins garnis, sans trop s'attarder sur les accessoires des riches dames et hommes qui avaient daigné se mélanger au peuple. Aaron aimait la richesse, mais pas les riches. Paradoxe ?

C'est au bout de quelques minutes qu'il se rendit compte qu'il ne voyait plus son coéquipier, ce qui l'inquiéta quelque peu. Il le retrouva cependant bien vite en train de baver devant des stands de pommes d'amour, beignets, crêpes, gaufres, et autres pâtisseries. Il roula des yeux et ramena son ami par le col.

« On a pas le temps pour ce genre de choses, on est pas venus là pour ça.»

Malgré l'adorable moue qu'affichait Oze (qu'il trouva bien moins adorable lorsqu'il se souvint que c'était son propre visage qui faisait cette moue), il ne cilla pas. Jusqu'à ce qu'il aperçoive une sucette en forme d'ailes de coton et des glaces "saveur spéciale tylton" ou "saveur spéciale altaria"(il songea d'ailleurs un instant que cela pouvait signifier qu'il y avait du tylton ou de l'altaria dans la glace. Mais c'était assez absurde.). Son métamorphe, un portefeuille à la main, le fixait d'un air fourbe et faussement innocent.

« Bon, juste un peu...»

Le malfrat résigné, s'offrit quelques pâtisseries, ainsi qu'une glace pour son pokémon. Glace qu'il avait prit à la dernière minute lorsqu'il avait apprit que la glace au parfum "spécial altaria" était alcoolisée. Juste une petite récompense pour son jumeau. Ils repartirent donc, contents, repus, et prêts à continuer leur délit. Jusqu'à ce que Aaron pose à nouveau ses yeux sur un second stand. Et que Oze lui glisse une fois de plus un portefeuille sous le nez.

« Dernière fois...»

C'était bien vite dit. Ils avaient tenté la pêche aux magicarpes, acheté des masques ridicules, fait une dizaine de tour de manèges, du tir à la carabine, et la plupart du reste des attractions. Oze avait même été dans les jeux pour enfants, moment très gênant pour son dresseur qui était resté dans les parages pour le surveiller.

Ils finirent par s'asseoir sur un banc assez éloigné, entouré de plusieurs tyltons et altarias dont ils ne se préoccupèrent pas. Le jeune homme poussa un long soupir en se voyant les bras pleins de peluches, friandises, masques et divers récompenses qu'il avait eu dans les jeux. Son acolyte n'était pas mieux.

« On est vraiment trop cons.» souffla le garçon, qui constatait avec malheur qu'il avait bien plus dépensé d'argent qu'il n'en avait volé.

Ils allaient devoir se rattraper sur les prochaines personnes qu'ils verraient. La rigolade était terminée. Du moins il l'espérait.


Dernière édition par Aaron S. Hill le Mer 4 Mar - 17:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Pillage de touristes... Ou pas ? [libre]   Lun 18 Aoû - 16:50

Cela faisait maintenant deux jours que Lysa avait posé le pied sur l'île d'Elara. À son arrivée, on lui avait attribuée son titre de Ranger et accordé quelques jours de repos pour qu'elle se familiarise avec son nouvel environnement. La jeune fille avait alors entendu qu'une fête battait son plein dans une petite ville nommée Roza et avait décidé de s'y rendre pour se changer les idées. En effet, depuis son départ, sa famille lui manquait et l'idée d'avoir abandonné ses parents et son grand frère lui occupait tellement l'esprit qu'elle en oubliait parfois de manger.
C'était alors équipée d'une simple carte qu'elle s'était lancée sur les routes qui la menaient à présent au lieu des festivités. Deux que Lysa marchait, et toujours rien à l'horizon. Seulement quelques arbres et des collines à perte de vue. Un grognement s'échappa alors de sa gorge et pour la centième fois, la Ranger déplia le bout de papier qu'elle tenait dans sa main et s'arrêta pour vérifier si elle était dans la bonne direction. Ce fut donc avec consternation qu'elle s'aperçut que le chemin qu'elle venait de prendre n'était pas le bon :

"Zut ! Je me suis encore trompée... Pff... J'en ai vraiment ma claque ! En plus j'ai super faim ...!"

Faisant volte-face, l'adolescente revint alors sur ses pas pour rejoindre l'embranchement et pendre une bonne fois pour toute la bonne route. Le soleil était presque à son zénith et des gouttes de sueur perlait sur son front. Elle n'en pouvait plus et espérait que ce cauchemar finissent très vite... Soudain, une idée lui traversa l'esprit. D'un geste vif, la Ranger attrapa une de ses poké balls accrochées à sa ceinture et la lança rapidement. Un petit Riolu en jaillit et glapit de joie. Sa dresseuse lui adressa un petit sourire :

"Aura ! Peux-tu me guider jusqu'à la prochaine ville, s'il-te-plait ? Un jour, j'ai lu que les Riolu pouvait percevoir l'aura des gens... Alors j'imagine que tu peux savoir où est située Roza grâce à ton pouvoir. Elle s'interrompit un court instant et décida de finir avec un ridicule et tout petit "N'est-ce pas ...?"

À sa grande satisfaction, son Pokémon hocha vigoureusement la tête en glapissant, ravi de sa nouvelle mission. Il partit alors en courant à travers les buissons, ne laissant pas le temps à Lysa de prononcer le moindre mot. La Ranger ne put donc que le suivre et entama une course endiablée pour tenter de ne pas perdre de vue le jeune Riolu qui avait déjà quelques mètres d'avance.
Ce fut à bout de souffle qu'elle s'arrêta devant un petit panneau où était écrit en grosse lettre le nom de la ville qu'elle cherchait. Aura, lui, avait l'air d'avoir trouvé cette petite course poursuite très divertissante et dansait joyeusement dans l'herbe qui bordait le sentier.
Ne pouvant plus tenir debout, la jeune fille s'assit sur un petit rocher le temps de récupérer. Tendant les bras, elle attira son Riolu contre elle et le caressa amicalement :

"Merci ! Tu m'as été d'une aide précieuse Aura !"

Lysa saisit alors la Poké Ball qu'elle avait déjà prise quelques instants plus tôt. Elle allait rappelait Riolu quand ce dernier protesta et donna un coup de patte dans le petit objet rouge et blanc. La Ranger haussa un sourcil, étonnée :

"Ah..? Tu ne veux pas rentrer dans ta Poké Ball ? Bon, comme tu veux... Dans ce cas, je vais faire sortir les autres pour qu'ils puissent eux aussi profiter de la fête..."

Lançant les deux autres Balls, l'adolescente se releva et après avoir rangé les trois objets fit signe à sa petite équipe de la suivre. Elle s'engagea alors dans la ville où la fête battait son plein.
Il y avait une multitude de stands tout aussi attrayants les uns que les autres. Son Luxio se mit à courir vers un marchant de glace qui déambulait avec son chariot au milieu de la foule et lui chippa un cornet. Lysa éclata de rire et s'avança pour payer le pauvre homme qui avait eu peur quand le Pokémon avait failli lui mordre la main.
C'est alors que deux personnes attirèrent son regard. D'étranges garçon aux cheveux verts qui se ressemblait comme deux gouttes d'eau. C'était des jumeaux, sans aucun doute ! Aura s'avança vers l'un d'eux et se mit à glapir joyeusement comme pour les saluer. Le Skitty de la jeune fille le rejoignit et monta avec souplesse sur les genoux d'un des deux hommes pour lui prendre un masque ridicule représentant sans aucun doute Tylton... La Ranger se précipita alors vers ses deux Pokémons, Tonnerre sur ses talons et les rappela à l'ordre :

"Aura, Miou ! Revenez ici tout de suite ! Cela ne se fait pas !"

Elle sourit alors aux deux étranges jumeaux et s'exclama :

"Mille excuses ! Je... Je vais les faire rentrer dans leurs Poké Balls, ils sont... assez turbulents, on dirait. D'habitude ils sont assez calmes, vous savez ! Ça doit être tous ces gens qui les excite !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Pillage de touristes... Ou pas ? [libre]   Dim 21 Sep - 12:40

Pillage de touristes... Ou pas.
ft. Lysa J. Roberts
Aaron regardait vigoureusement autour de lui afin de repérer rapidement sa victime, quand un jappement le sortit de sa concentration. Devant eux se trouvait un joyeux Riolu qui semblait les saluer. Immédiatement, Oze lui fit un grand sourire, tandis qu'Aaron tirait toujours la tronche, pour revenir à se première préoccupation, qui était de fouiller les poches de quelqu'un. Du moins, jusqu'à ce qu'un Skitty s'amène également pour grimper sur ses genoux et lui piquer son masque.

« Aura, Miou ! Revenez ici tout de suite ! Cela ne se fait pas ! »

Tout compte fait, ces ennuyeuses bestioles ne pouvaient pas mieux tomber. Une jeune fille s'approcha d'eux avec hâte, visiblement gênée de l'attitude de ses pokémons. Elle était repérable de loin avec ses cheveux roses, mais est-ce qu'Aaron était bien placé pour juger sa couleur de cheveux ?

« Mille excuses ! Je... Je vais les faire rentrer dans leurs Poké Balls, ils sont... assez turbulents, on dirait. D'habitude ils sont assez calmes, vous savez ! Ça doit être tous ces gens qui les excite ! »

Aaron secoua la tête, mimé par son camarade Oze qui recopiait le moindre de ses faits et gestes.

« Non, non, ne vous sentez pas obligée, il n'y a aucun mal. Je comprends tout à fait, j'ai moi-même des pokémons plutôt... Turbulents. »

À cette idée, le jeune homme se demanda où pouvaient bien être son Miaouss et son Cornèbre, en espérant qu'ils ne se battraient pas pour piquer les mêmes bijoux. Dans le meilleur des cas, ils concourraient pour celui qui chiperait le plus de choses. Dans le pire, ils feraient un petit combat au milieu de la foule et se feraient chasser ou emmener par des agents. Bien sûr, il avait toujours Laská sur lui, mais il ne le connaissait pas vraiment pour le moment, si ce n'est qu'il semblait s'entendre avec toute l'équipe. Il n'osait pas vraiment le sortir de sa pokéball, c'était comme un trophée qu'il voulait garder rien qu'à lui, pour toujours. Mais il arrivait tout de même qu'il le libère de temps à autre, forcé par ses camarades qui voulaient voir leur ami brillant.

Quoiqu'il en soit, le jeune homme sortit de sa rêverie pour reporter son attention vers Oze qui s'était accroupi vers les trois pokémons pour les saluer et leur faire de petites caresses. Aaron tourna la tête vers la jeune fille, se demandant bien quel genre de biens précieux elle pouvait transporter. Elle semblait avoir des pokéballs, l'emblème des dresseurs, peut-être avait-elle donc des badges ? Une aubaine pour lui qui n'aurait qu'à les revendre au premier pigeon venu. Ou alors, des bijoux ? Était-ce une fille coquette ? Mieux valait être prudent, peut-être devrait-il lui tirer quelques informations avant de tenter quoique ce soit...

« Permettez que je me présente. Je m'appelle... Aiden. Et voici Oze, mon... Frère. »

Un mensonge risqué mais maîtrisé. Mieux valait pas qu'il ne donne son réel nom, celui d'Oze importait peu. Aussi, c'était mieux qu'ils se fassent passer pour frères pour le moment, après tout, ce n'était qu'une inconnue parmi tant d'autres, qui se retrouverait bientôt les poches vides. La but était simplement de la mettre en confiance pour mieux la voler.

Oze s'agenouille auprès du Riolu pour lui caresser la tête, tandis que la skitty venait quémander des caresses également, tout cela attirant immédiatement l'attention de la dresseuse qui observait la scène d'un œil attendrit. Une ouverture. Immédiatement, la main du voleur vint se glisser à la ceinture de la jeune fille, et il emporta un objet en forme de bâton qui brillait légèrement, tout droit dans sa poche.

« Ce sont de très beaux pokémons que vous avez là. » ajouta Aaron pour entamer la conversation, bien que sont commentaire fut évidemment des plus hypocrites.

La jeune fille acquiesça et reporta son attention vers le voleur. Seconde ouverture. Oze glissa lui aussi sa main vers la jeune fille, toujours au niveau de la ceinture où il trouva une sorte de toupie plutôt lourde qu'il amena à se poche. Hop, encore une chose de volée. Les deux pokémons étaient trop occupées à se "chamailler" pour avoir remarqué quoique ce soit.

Soudain, l'oiseau de malheur du dresseur fit son apparition à environ un mètre de la jeune fille, dans son dos, des colliers pendouillant de son bec et des bagues et autres babioles au bout des pattes. Nil était juste en dessous, dans le même état, à attendre que leur dresseur en ait finit avec la demoiselle pour les rejoindre et mettre en commun leur butin.

Voyant ses pokémons, le jeune homme décida de saluer la jeune fille et de s'en aller, prétextant un devoir urgent. Bien, au moins, ils n'avaient pas totalement perdu leur journée. Aaron se dirigea vers l'extérieur du festival, suivit discrètement par ses pokémons, puis alla à un coin isolé. Là, ils observèrent tout ce qu'ils avaient volés : des bijoux, un peu d'argent, quelques babioles pas franchement utiles, mais surtout, ce bâton et cette espèce de toupie. Le voleur en avait déjà vu, plusieurs fois même : un capstick, l'objet de prédilection de rangers. Alors ils avaient pillé une ranger ? En tout cas, ils avaient pu obtenir son capstick, et nul doute que ça lui serait utile.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Pillage de touristes... Ou pas ? [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pillage de touristes... Ou pas ? [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Flood Party ! :: Vieil album :: RP terminés :: Festival des Altaria [event fermé]-