Partagez | 
 

 Exploration [PV Rafaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 348
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Exploration [PV Rafaël]   Dim 7 Sep - 18:34

(suite de : Un repos mérité )

Neel fut silencieux tout le long du trajet, laissant Rafaël de son côté. Le voyage fut assez long, trois heures environ. Le temps de descendre de la montagne, de faire la route jusqu'à Elara... soit de traverser l'île. Et vu que le rouquin n'était pas un grand bavard après une demie-heure il avait fini par mettre une cassette dans le lecteur de sa voiture. Bien sûr, le monde de la technologie était passé au cd il y a bien longtemps de cela, mais il avait une collection de musique qu'il aimait beaucoup, ce pourquoi en plus du lecteur cd il avait un vieux lecteur cassette sur sa voiture. Il ne mit pas le son très fort cependant. Ça ne plaisait peut-être pas à tout le monde après tout.

Quoiqu'il en soit, une fois arrivé à Elara Neel se gara en bordure de la ville. Il quitta la voiture. Il faisait plus chaud ici, songea-t-il en enlevant son gilet, ce qui dévoila sa cicatrice sur le bras. Bon. Maintenant, il était temps de se mettre au travail. Il regarda l'heure, puis se tourna vers Rafaël.

« Va chercher des informations sur les ruines. On se retrouve ici dans une heure. »

A savoir, il lui donnait une pause pour le déjeuner de midi. Il était déjà onze heures après tout. Il préférait commencer l'exploration en pleine forme, c'est à dire le ventre plein. Une fois là bas, pas question de faire demi tour tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 897
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Lun 15 Sep - 22:17

Le voyage avait été long, très long. Rafaël ne fut pas mécontente de sortir de la voiture lorsqu'ils arrivèrent à Elara. Il faisait plus chaud près de la mer, cependant elle garda son gilet sur ses épaules. Elle n'allait pas se dénuder pour un simple rayon de soleil, quand bien même le vent était plus tiède.

« Va chercher des informations sur les ruines. On se retrouve ici dans une heure. »

La brune jeta un coup d'oeil au lieutenant, et en silence, elle acquiesça simplement. Très bien. Elle referma la portière de la voiture, non sans la claquer légèrement, et s'éloigna sans un mot vers les bâtiments visibles non loin. Une heure. Elle regarda rapidement son téléphone pour noter l'heure, constata qu'elle avait plusieurs mails. Ses doigts se crispèrent sur l'appareil quand elle vit le nom de l'expéditeur. Lance. La brune ferma les yeux, effaça les messages sans les lire. Non. Plus jamais. Et elle s'éloigna d'un pas décidé vers la ville.

D'ailleurs, la ville – le village, plutôt ? - était assez petite, et débordante de simplicité. Des demeures comme elle n'en avait jamais vu encore, ce qui la laissa penser qu'elles étaient plutôt anciennes. Doux mélange de pierre et de bois. Rafaël s'y promena un instant, y fit deux fois le tour avant d'entrer dans une petite maison de pierre. Un écriteau, à l'entrée, indiquait qu'il se trouvait ici les meilleurs financiers de l'île. Curieuse, la gitane entra. Et puis, comme l'endroit semblait le plus éveillé de la ville, il n'y aurait sûrement qu'ici qu'elle aurait les renseignements nécessaires.

C'est moins d'une heure après qu'elle reprit le chemin de la voiture, le ventre quelque peu rempli des friandises de la vieille dame. 12h13. Elle se posta près de la voiture et attendit le retour de l'autre rouquin. Elle avait chaud, sous son gilet, mais elle refusait toujours de l'ôter. Quelques minutes passèrent. Personne, toujours. Perdant un peu patience, la brune s'éloigna vers une jetée un peu plus loin. Et là, face au vent, face à l'immensité de l'océan, elle constata avec surprise que la marée était basse, dévoilant les ruines à ses yeux ébahis.

Les ruines d'Elara. Le trésor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 348
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Mar 16 Sep - 12:02

Une fois la gitane partie Neel n’était pas resté sans rien faire. Il était parti de son côté. Il pensa d’abord à chercher quelques informations lui aussi, mais vu la taille du village… Rafaël en aurait vite fait le tour toute seule. Alors changement de programme. Il passa à une petite supérette faire quelques courses avant de retourner à sa voiture et il attrapa un sac à dos dans lequel il rangea ses achats. Ne s’attardant pas plus il se dirigea vers la plage.
Il faisait chaud ici. Très chaud, pensa Neel en passant une main sur sa nuque. Plus que d’habitude, non ? Il n’avait pas souvenir que le soleil tapait aussi fort la dernière fois. D’ailleurs, la mer était plus éloignée aussi, pensa-t-il en remarquant les algues séchées au sol. Sourcils froncés à cause du trop-plein de lumière le rouquin grimpa sur un rocher pour prendre un peu de hauteur. Il mit sa main en visière pour voir au loin. Là, dans l’horizon, il apperçut la mer lointaine qui brillait. Et devant, des colonnes de pierre se dressaient fièrement. Les ruines ! Elles étaient enfin visibles ! Sans tarder, le lieutenant descendit de son perchoir et il s’avança. Il lui fallut quelques minutes de marche pour y arriver toutefois.

Le rouquin arriva devant un premier pilier. Le haut de la colonne était blanchi par le soleil mais le bas était abîmé par les mouvements de la mer. Des algues étaient collées sur le bas qui avait bruni. Il passa une main dessus. La pierre était lissée par l’eau mais il sentait des irrégularités dessus. Sans doute qu’ils avaient été gravés par le passé. Neel continua à avancer, il avait repéré une sorte de bâtiment à moitié enfoui dans le sable. Ça ressemblait à l’entrée d’un temple, une grande ouverture avec un escalier qui semblait aller dans le ventre du monde. Elle était à moitié bouchée par le sable mais après quelques mètres de descente elle semblait accessible. Bon. Il verrait ça après. Il espérait qu’il y ait assez d’oxygène là-dessous, c’était un coup à mourir d’asphyxie.
Neel se redressa et il retourna vers la ville. Il en avait oublié l’heure, il fallait qu’il récupère la gitane. Il haussa un sourcil en la voyant approcher de son côté. Oh. Elle avait pris les devants. Tant mieux, ils ne perdraient pas de temps ainsi.

« Tu as mangé ? »

________________________
Vincent frappe et fume en #cc0000.



Après le boulot... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 897
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Mer 24 Sep - 13:30

Face à la vue incroyable qui se dressait devant elle, une silhouette se détacha. Neel approchait, escaladant les collines de sable pour remonter à sa hauteur. Il était légèrement plus halé que ce matin, comme si le soleil n'avait de cesse de se refléter sur sa peau. Cette dernière était un peu humide, et sans savoir pourquoi, Rafaël fut captivée. Elle eut bien du mal à détacher son regard de l'homme qui avançait.

« Tu as mangé ? »

Sa voix lui fit brusquement retrouver raison. Aussitôt, elle détourna les yeux, sourcils froncés sous l'incompréhension du moment. Énervée contre elle-même, bourrée d'incertitude, elle tâcha de se reprendre et glissa une mèche de ses cheveux derrière son oreille. Elle avait chaud. Il faisait chaud. Et le soleil de la plage lui faisait perdre la tête.

- Oui. Et j'ai aussi quelques informations.

Plus question de perdre de temps, et surtout, de rester sur le même sujet. Elle passa rapidement à autre chose en se détournant du lieutenant, retournant vers la voiture garée non loin.

- On m'a prévenu que la marée ne serait basse que pour quelques heures. Elle s'est dégagée tôt ce matin, ce qui signifie qu'en début de soirée, la mer sera déjà remontée de moitié. Si on veut descendre, on n'a qu'une demi-douzaine d'heure, à peine.

Autant dire qu'il ne fallait pas traîner, s'ils ne voulaient pas finir noyés tous les deux. Et franchement, l'eau... ce n'était pas pour Rafaël. Arrivé devant la voiture, elle regarda le rouquin avec cet air dur qu'elle avait fini par retrouver.

- La femme de l'auberge m'a soutenu que beaucoup de gens parlaient d'un trésor, au fond des ruines. … mais, en tout franchise... je me demande si ce n'est pas qu'une légende. On perd peut-être notre temps.

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 348
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Ven 26 Sep - 10:02

« Oui. Et j'ai aussi quelques informations. »

Ah. Bonne nouvelle. Pour une fois, la jeune femme n'avait pas perdu son temps. Neel l'écouta alors expliquer les mouvements de la marée et le court délais qu'ils avaient devant eux pour explorer les ruines. Ça semblait être une exploration risquée. Entre le souci d'oxygène dans les ruines et la montée des eaux... Ce n'était pas évident.

« On perd peut-être notre temps.
Peut-être, oui... Mais il peut aussi y avoir quelque chose d'intéressant dedans. »

Pas forcément de l'argent, des pierres précieuses ou ce genre de bêtise. Mais peut-être un secret, des informations. Ça aussi, c'était intéressant. Beaucoup de temples anciens parlaient des légendaires et certains disaient même où les trouver. Et si Rafaël était vraiment capable de lire les inscriptions anciennes, ça valait le coup d'essayer.
Neel attrapa alors une bouteille d'eau dans son sac et il en but trois gorgées. Ça faisait du bien avec cette chaleur. Une fois la bouteille refermée il la passa à Rafaël. Qu'elle se désaltère un peu elle aussi.

« On va y aller. »

Une douzaine d'heures ? Il regarda sa montre et il vint la régler. Il avait un chronomètre avec alarme dessus. Dans dix heures, elle sonnerait pour indiquer que la marée ne tarderait pas.

« On va voir si tu peux te rendre utile, fit-il en retournant sur la plage. J'espère que tu dis vrai quant à tes talents d'archéologue. »

________________________
Vincent frappe et fume en #cc0000.



Après le boulot... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 897
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Sam 27 Sep - 15:59

« On va y aller. »

La déception fut grande. Rafaël retint un soupir, et attrapa la bouteille d'eau que venait de lui tendre Neel. Elle n'avait pas soif pour le moment, mais plus tard, peut-être. Elle n'avait attrapé la bouteille que par réflexe et gentillesse. Le lieutenant de la Team trafiquait quelque chose sur sa montre. Elle lui jeta un regard curieux et quelque peu défaitiste. Neel ne voulait rien entendre. Mais elle, vraiment, elle n'avait aucune envie d'aller se jeter là-dedans.

« On va voir si tu peux te rendre utile. J'espère que tu dis vrai quant à tes talents d'archéologue », déclara alors l'homme avant de s'éloigner.

Ses talents d'archéologue... Rafaël l'observa s'éloigner, silencieuse, et elle finit par baisser les yeux. Comment dire... C'était une simple excuse. C'était faux. Elle était dans de beaux draps.
Alors, elle regarda le ciel, la montagne d'Onnen, au loin, et elle pria silencieusement ses dieux de lui porter chance, avant de suivre le rouquin sur la plage. Ils marchèrent de longues minutes sur le sable brûlant, croisèrent quelques Pokémon aquatiques, avant de parvenir jusqu'aux ruines. Si le lieutenant y entra sans une once d'hésitation, la gitane fut plus lente, plus méfiante. Y entra à contrecœur après un dernier regard désespéré vers le ciel.
Parce que, si ça se trouve, elle ne sortirait jamais d'ici.

Ils marchèrent encore longtemps, Neel devant, Rafaël derrière. Les minutes passèrent, une heure s'écoula. Et plus ils s'engouffraient dans les tunnels, plus il faisait noir, plus il faisait frais. Et plus les tunnels devenaient étroits et sinueux. Le pas de plus en plus hésitant, Rafaël finit par s'arrêter.

- On ne voit rien. On va peut-être dans la mauvaise direction sans le savoir.

Alors, elle fourra une main dans son sac et en sortit une boule rouge et blanche. Un éclat de lumière rouge illumina la grotte de sable, puis un Pokémon apparut à ses pieds. Thane, son Sablaireau. Celui-ci se frotta affectueusement à sa dresseuse avant de se montrer attentif, attendant l'ordre. Rafaël caressa sa tête.

- Il faut que tu suives les tunnels. Cherche un chemin creusé par les hommes, il doit mener à une salle... quelque chose du genre.
- Sable !

Le Pokémon renifla un moment autour de lui, puis il s'éloigna dans la direction opposée avant de bifurquer dans un tunnel adjacent qu'ils n'avaient pas aperçu en passant par là la première fois. Rafaël jeta un coup d’œil au rouquin, puis elle suivit son Pokémon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 348
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Sam 27 Sep - 21:46

Bonne surprise, l'intérieur des ruines était oxygéné, sans quoi ils se seraient effondrés depuis un moment. Par contre, au niveau de la luminosité... c'était de plus en plus sombre. Neel comptait toutefois leurs pas et jetait de fréquents coups d’œil à sa montre pour ne pas perdre le sens du temps et des distances.

« On ne voit rien. On va peut-être dans la mauvaise direction sans le savoir. »

Neel lui jeta un coup d’œil. Elle n'avait peut-être pas tort mais il n'allait pas approuver. En tant que chef, il se devait de montrer l'exemple et surtout ne pas avoir de dires défaitistes. Puis soudainement il y eut un éclair rouge et un pokémon apparut. Un sablaireau.

«  Il faut que tu suives les tunnels. Cherche un chemin creusé par les hommes, il doit mener à une salle... quelque chose du genre. »

Oh. Finalement, Rafaël allait peut-être se montrer utile. Il suivit la jeune femme quand elle s'élança après son pokémon. Ils avancèrent un moment dans les tunnels et Neel finit par sortir une lampe torche de son sac pour les éclairer. Il put alors observer les murs. Il y avait des inscriptions un peu partout, certaines étaient même colorés. C'était un texte riche visiblement mais incompréhensible. Il y avait toutefois des symboles assez clairs, comme un oiseau, une main ou un œil. Neel regarda alors Rafaël.

« Tu sais lire ça ? »

________________________
Vincent frappe et fume en #cc0000.



Après le boulot... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 897
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Dim 28 Sep - 19:49

Une heure, presque deux qu'ils étaient là-dessous. S'ils pouvaient heureusement respirer, l'air était cependant lourd, et pauvre en oxygène. Il ne faudrait pas qu'ils tardent.
Grâce à Thane, ils parvinrent dans une espèce de salle aux murs de pierre et de sable. La brune félicita doucement son Pokémon en caressant sa tête, puis elle essaya de se repérer dans l'obscurité. Le plafond était bas, et les murs semblaient chargés... Un temple ? Rafaël plissa les yeux au moment où Neel éclaira les lieux avec une lampe de poche, un instant aveuglée. Mais ses yeux s'écarquillèrent devant toutes les inscriptions. Des écritures anciennes. Elle s'approcha d'un mur, fascinée, et toucha du bout des doigts les inscriptions.

« Tu sais lire ça ? »

La voix du lieutenant fit sortir Rafaël de ses pensées. Elle l'observa, un instant surprise. Quoi ? … ah. Troublée, la gitane reporta le regard sur les écritures murales et rapidement, elle réfléchit à une solution.

- Euh, oui...

Elle recula d'un pas et observa longuement les murs, comme si elle essayait de les déchiffrer. Comme si elle pouvait. Bon, elle reconnaissait certains symboles, mais n'était pas du tout sûre de l'alphabet en question... Il était antique, oui, mais de quelle époque ? Moins quatre cent, six cent ans ? Ou bien, encore plus ancien. Deux mille ans ?

- Ils parlent d'un oiseau...

L'oiseau était le symbole qui revenait le plus souvent, en plusieurs tailles. Au milieu de la pièce, un plus grand oiseau surplombait... la mer ? Des vagues étaient dessinées sur la roche. Un oiseau aquatique ? Rafaël hésita, et gratta doucement le sable sur la roche, dévoilant sous l'oiseau un espèce de petit rectangle. Mais ce simple symbole pouvait tout dire. Un cadeau, un trésor ? Ou bien un simple message ? La gitane n'avait pas assez de connaissances pour le dire. Elle aurait rêvé d'être archéologue, comme sa mère. Mais la vérité était qu'elle n'avait aucune connaissance, si ce n'est un vieux livre toujours dans ses affaires.
Elle soupira intérieurement et jeta un coup d’œil au rouquin. Elle le sentait s'impatienter dans son dos.

- … ils parlent d'un oiseau... D'un grand Pokémon oiseau. Mais, je... je ne pense pas que ce soit l'évocation d'un légendaire, ni celle d'un trésor. C'est... juste un récit. Une histoire. … on devrait continuer et voir plus loin.

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 348
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Mar 30 Sep - 7:25

Alors que Rafaël s'était approchée des symboles, Neel garda sa lampe braquée sur elle afin d'éclairer sa lecture. La jeune femme prit toutefois son temps, ce qui énerva un peu le rouquin. Du temps, ils n'en avaient pas beaucoup justement ! Ne pouvait-elle pas aller plus vite ?! Malgré son impatience, il ne dit rien. Après tout, il n'y connaissait rien et peut-être que ça prenait un petit moment pour traduire ces signes. Mais tout de même, qu'elle se dépêche !

« … ils parlent d'un oiseau... D'un grand Pokémon oiseau. Mais, je... je ne pense pas que ce soit l'évocation d'un légendaire, ni celle d'un trésor. C'est... juste un récit. Une histoire. … on devrait continuer et voir plus loin. »

Neel fronça alors un peu les sourcils. L'air de rien, la gitane était très hésitante avec ses pauses, ses « je ne pense pas »... Elle n'avait pas du tout l'air sûre d'elle. Il regarda alors rapidement les symboles à son tour. L'oiseau était facile à deviner, c'était la représentation la plus fréquente de la pièce. Le plus gros dessin avait même encore ses couleurs préservées, dont beaucoup de bleu.

« Un trésor n'est pas forcément quelque chose de matériel, grogna Neel, comme agacé de devoir expliquer une évidence pour lui. »

Le lieutenant s'approcha alors du mur et il observa d'avantage la peinture. Un grand oiseau, la mer... et un rectangle sans rien. Même si ce n'était pas un pokémon légendaire, tout était bon à prendre.

« ça, fit-il en désignant la boite, qu'est-ce que ça représente ? »

Il observa ensuite le texte entourant l'image principale.

« Explique ce récit dont tu parles. »

De quoi la mettre à l'épreuve et être sûr qu'elle ne se moquait pas de lui. Hors de question qu'elle lui fasse perdre son temps.

________________________
Vincent frappe et fume en #cc0000.



Après le boulot... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 897
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Jeu 2 Oct - 14:55

« Un trésor n'est pas forcément quelque chose de matériel. »

Hm. Rafaël se détacha un peu du mur et elle profita de cela pour jeter un coup d'oeil au lieutenant. Il paraissait en colère. Comme d'habitude, certes, mais... plus encore ? Serrant les dents, la gitane feignit à nouveau de lire les écritures anciennes. Comme elle aurait aimé, en vérité, savoir les déchiffrer d'un seul coup d'oeil.

Sans qu'elle ne s'en aperçoive, Neel s'était approché.

« Ça, qu'est-ce que ça représente ? »

Le rectangle ? La brune parut incertaine et prit quelques secondes avant de répondre.

- Le rectangle... a plusieurs significations, hasarda-t-elle. Ça pourrait tout aussi bien représenter un objet, un don, une offrande... ou bien un simple message. Ça pourrait être une lettre.

En tout cas, c'était selon elle l'explication la plus plausible. Il fallait dire que ce genre d'alphabet ne se lisait pas comme nos lettres actuelles. Un dessin pouvait signifier mille représentations, comme le losange peut représenter aussi bien l'âme qu'un trésor. Mais le rouquin ne sembla pas se contenter de cette explication.

« Explique ce récit dont tu parles. »

Visiblement, il ne la croyait pas. Entre nous, il n'avait pas tout à fait tort de se méfier... mais Rafaël faisait vraiment de son mieux. Elle regarda le lieutenant, puis reporta ses yeux clairs sur les murs anciens. Thane, à ses pieds, restait vigilant.

- Je ne peux pas... il me faudrait des heures pour trouver la signification exacte de ces dessins. Ce genre d'alphabet ne se traduit pas en une minute, reprocha-t-elle en jetant un regard au rouquin. Laissez-moi du temps.

Sur ce, elle sortit de son sac le livre d'archéologie dont elle ne se séparait jamais, celui-là même qui lui venait de sa défunte mère. Et elle chercha dans les pages froissées de quoi déchiffrer les murs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 348
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Lun 6 Oct - 7:32

« Je ne peux pas... il me faudrait des heures pour trouver la signification exacte de ces dessins. Ce genre d'alphabet ne se traduit pas en une minute. Laissez-moi du temps. »

Neel fronça les sourcils. Elle ne semblait toujours pas très sûre d'elle, mais elle tenait le coup. Le lieutenant n'était pas certain qu'elle dise vrai. Au vu de ses réactions, la gitane ne semblait pas si archéologue qu'elle le disait. Elle se serait moquée de lui depuis le début ? Ça, ça ne lui plaisait pas. Il sentait la colère monter. Il détestait perdre son temps et encore plus qu'on se fiche de lui. Si Rafaël ne faisait pas bientôt ses preuves, ça irait mal pour elle.
Néanmoins, il savait que tout n'était pas faux dans ses dires. Ce genre de symboles prenaient sans doute pas mal de temps à être traduits de façon littérale. Il se souvenait de ses cours de grecs au collège -il n'en avait fait qu'un an avant de laisser tomber car ça ne lui plaisait pas. Les vieux textes étaient toujours délicats à traduire. Il fallait retracer tout un contexte avant de comprendre chaque mot, ce qui prenait du temps.

Neel croisa les bras quand la brune sortit un livre. Bon, elle semblait s'y mettre plus sérieusement. Il décida de lui donner encore un peu de temps. Il s'écoula alors un moment, le silence régnant en maître dans les ruines, avant que le rouquin ne regarde à nouveau sa montre. Bon. Ça suffisait. Il sortit un appareil photo de son sac.

« Prends les passages importants en photo, grogna-t-il, visiblement très énervé mais se contenant. On y va. »

Ils ne pouvaient pas perdre plus de temps. Il fallait faire d'abord le trajet retour et s'éloigner des ruines avant le retour de la marée, ce qui prendrait un petit moment. Il n'avait pas le temps de se mettre en colère. Il le ferait une fois sorti.

________________________
Vincent frappe et fume en #cc0000.



Après le boulot... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 897
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Lun 6 Oct - 12:57

Déchiffrer les premiers symboles prit presque une heure. Rafaël n'aurait jamais pensé que cela était si difficile. Il fallait étudier toutes les possibilités, et ce seulement après s'être assuré que le dessin corresponde bien à celui du livre. De plus, les peintures étaient à moitié effacées, ce qui n'arrangeait rien... Le silence était pesant dans la grotte, et de temps en temps, un « ploc-ploc » se faisait entendre, et imaginer la grotte se remplir d'eau effrayait Rafaël.

Ça n'avançait pas. Trop lentement, du moins, et Rafaël sentait ses jambes faiblir, ses yeux fatiguer. La lumière de la lampe torche était trop faible, la traduction trop longue, et l'air devenait trop faible dans la cavité. Thane avait rejoint sa Pokéball depuis presque deux heures déjà. Mais Neel se lassa avant elle.

« Prends les passages importants en photo. On y va », grogna-t-il.

Rafaël cilla pour enfin revenir à elle. Ses yeux étaient très fatigués. Elle se les frotta, rangea son livre, ses notes, et prit l'appareil photo des mains du rouquin pour régler le flash. Il lui fallut au moins cinq bonnes minutes pour prendre toutes les photos nécessaires, de près comme de loin. Enfin, ils pouvaient partir. La brune jeta un coup d’œil au lieutenant. Il semblait encore plus énervé que d'habitude (si c'était possible), avait-il découvert qu'elle ne savait pas traduire les ruines ? La jeune femme prit un peu peur, et elle se contenta de baisser le nez et de le suivre hors de la salle de pierres.

Ils n'avait qu'à suivre les traces de pas dans le sable humide pour rejoindre la sortie. Cela fut encore plus long qu'à aller, car tous deux fatiguaient. Rafaël la première traînait les pieds. Oh pourtant, elle avait l'habitude du manque d'air, de l'obscurité et des galeries souterraines, mais l'humidité des lieux l'oppressait.
Au détour d'un tunnel, il commença à résonner un étrange bruit. Comme un clapotis. Rafaël n'y prit pas tellement garde, jusqu'au moment où son pied s'enfonça dans une marre humide qui glaça sa cheville jusqu'à mi-mollet. Surprise, elle baissa les yeux et dut attendre que Neel l'éclaire pour voir de quoi il en retournait. Et ce qu'elle vit lui glaça le sang. Le tunnel était envahit d'eau, à hauteur d'au moins trente centimètres. Choquée, la gitane recula d'un pas.

L'eau montait, et elle montait plus vite que prévu. Et si à la moitié du chemin, elle arrivait déjà à cette hauteur... elle craignait vraiment de continuer la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 348
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Sam 11 Oct - 13:13

Le chemin du retour fut accompagné d'un silence pesant. Neel était en colère et se contenait pour le moment, quant à la gitane... elle n'osait dire mot. L'énervement du lieutenant se faisait sans aucun doute sentir et mieux valait éviter d'attiser tout ça. Mais après quelques minutes de marche, il fallut s'occuper d'autre chose. L'eau. En effet, plus rapide que prévu, cette dernière envahissait déjà les galeries et Rafaël en avait jusqu'au mollet. Bon sang, et dire que la sortie était juste à côté ! Ils allaient manquer de temps ! Pourtant, ils avaient encore normalement au moins deux bonnes heures devant eux ! Rafaël se serait trompée sur les horaires ? Il fut tenter de lui crier qu'elle n'était qu'une incapable qui n'était pas fichue de se trouver des informations correctes, mais ce n'était pas le moment. Ils n'avaient pas une minute à perdre. Il évalua rapidement la distance, le temps qu'ils leurs restaient, le chemin parcouru déjà... L'eau allait tout envahir, il fallait faire un choix rapide. Continuer ou repartir en arrière pour trouver une autre sortie, en supposant que celle-ci était hors de portée des eaux ? Bon.

Le rouquin attrapa le bras de Rafaël pour qu'elle se bouge et il s'avança vers la lumière. Autant tenter la sortie la plus proche en courant, ils parviendraient à s'en sortir avant que l'eau n'envahisse tout l'espace !

« Arrête de rêver et dépêche-toi ! Gronda-t-il. »

________________________
Vincent frappe et fume en #cc0000.



Après le boulot... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 897
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Sam 11 Oct - 19:51

Devant les yeux terrorisés de Rafaël, l'eau montait à la vitesse de l'éclair. Elle était déjà à hauteur de ses genoux quand brusquement, elle se sentit tirer en avant. Neel l'entraînait vers la sortie à pas de course.

« Arrête de rêver et dépêche-toi ! »

Pourtant, devant eux, le tunnel était aussi noir qu'au début. Qu'espérait-il ? Qu'en courant assez vite, ils parviendraient dans la lumière avant que l'eau ne les submerge ? Pourtant, l'eau ralentissait leur course, et la sortie pouvait encore être à des centaines de mètres ! Et déjà, l'eau arrivait à leurs hanches.

- Non !

Son cri résonna dans le tunnel noir. La gitane avait freiné des quatre fers. Non, impossible. Elle ne pouvait pas continuer. L'eau était à hauteur de leur nombril et la sortie n'était toujours pas visible. Combien de temps allait-il encore falloir continuer comme ça, sans aucune assurance qu'ils parviendraient dehors sans mourir noyé avant ? Non. Elle ne voulait pas continuer. Effrayée par l'eau grandissante, Rafaël stoppa leur course et tira sur son bras pour le libérer.

- Non, pas par-là ! Cria-t-elle, terrorisée. On va... on peut...

Elle bafouillait, mais ne prononçait rien d'incompréhensible. La peur la paralysait complètement. Ses vêtements, trempés par la mer, étaient lourds et elle avait cette effroyable sensation d'être attirée vers le fond. Ils n'arriveraient pas à temps.
Et elle ne voulait pas mourir noyée.

Alors, quand elle réussit avec violence à retirer son bras, la gitane prit la fuite dans l'eau sens. Elle s'enfonça dans le tunnel, le plus rapidement possible avec l'eau et le sol meuble, trébucha plusieurs fois, tomba, se releva. Et bientôt, elle disparut dans l'obscurité, là où l'eau était moins haute.
Pour le moment.

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 348
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Sam 11 Oct - 20:18

« Rafaël ! »

Le cri de Neel se perdit dans le couloir sombre où la gitane s'éloignait. Bon sang, quelle idiote ! Ils avaient tout juste le temps de rejoindre l'entrée et elle venait de faire s'envoler cette chance ! Il aurait pu partir, la laisser là et sauver sa propre vie. Mais quelque chose qu'il ne put expliquer fit qu'il s'éloigna à son tour de la lumière pour rejoindre la gitane. L'eau devint alors plus base et il put courir. Et merde. Cette andouille allait l'entendre !

Heureusement, malgré l'obscurité, Rafaël ne fut pas difficile à retrouver. Il entendait le pas de sa course. Il accéléra alors jusqu'à la rattraper. Là, il attrapa son bras pour l'arrêter puis il la retourna vers lui avant de la gifler.

« Espèce d'idiote ! Quand je donne un ordre, tu obéis sans discuter ! »

Sur ce, il lui reprit le bras. L'eau commençait déjà à venir mouiller leurs chaussures. Il fallait impérativement trouver une autre sortie. La première était foutue à cause de cette imbécile ! Il reprit alors sa course, entraînant la brune avec lui.

« On doit trouver une autre sortie ! Allez ! »

________________________
Vincent frappe et fume en #cc0000.



Après le boulot... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 897
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Sam 11 Oct - 21:36

L'eau était derrière elle. Enfin, Rafaël avait atteint un sol plus stable, où ses chaussures trempées ne glissaient presque plus. Sa course se ralentit sans qu'elle ne s'en rende compte. Son cœur battait trop fort, le sang tambourinait à ses oreilles. Elle n'entendait rien, pas même les pas du lieutenant derrière elle.

Doucement, elle s'arrêta. Ayant chuté plusieurs fois dans l'eau, elle était trempée de la tête aux pieds. Son épais gilet, lourd d'eau, pesait sur ses épaules. Ses cheveux avaient perdu en épaisseur et son épais pantalon était devenu à chaque pas difficile à soulever. Pourtant, Rafaël était aussi effrayée que tout à l'heure. Elle priait pour que son sac, normalement imperméable, n'ait pas fait entrer d'eau. Pour que son livre soit intact.

Mais brusquement, elle fut à nouveau rattrapée. Saisie violemment, frappée.

« Espèce d'idiote ! Quand je donne un ordre, tu obéis sans discuter ! »

Rafaël ne comprit rien à ce qui venait de se passer. Étourdie par la gifle, elle tâcha de reprendre ses esprits. Neel était de nouveau près d'elle. Mais pourquoi l'avait-il suivi, pourquoi n'était-il pas parti dans l'autre direction, s'il pensait vraiment avoir une chance ?! Avait-il donc si peu confiance en ses choix, ou bien... Non.

« On doit trouver une autre sortie ! Allez ! »

Et il l'entraîna à nouveau sans lui demander son avis. Cependant, ils n'avançaient plus en direction de l'eau, et Rafaël ne céda donc pas à la panique. Présentement, ils s'enfonçaient dans les tunnels de sable. Et ils descendaient, elle le sentait à la pression de l'air. Ils s'enfonçaient dans le sol, mais à combien de mètres exactement ? Elle en fit rapidement le calcul. Oh, au moins bien vingt, trente mètres sous le niveau de la mer. Enfin, façon de parler, étant donné que cette dernière les rattrapait à une vitesse folle. Tout en courant, Rafaël leva les yeux vers le plafond. La nuit était quasiment totale, mais... ils avaient peut-être une chance. Alors, elle laissa Neel l'entraîner encore. Ils devaient fuir l'eau le plus longtemps possible.

Soudain, il y eut un choc. La lumière de la lampe qui s'éteignit, quelques mètres de course encore, et un coup violent contre quelque chose de solide. Le mur, sans nul doute. Sans l'impact, Rafaël percuta Neel et tomba en arrière. C'était lui qui avait pris la majorité du choc, mais elle resta étourdie quelques secondes avant de se relever. Elle toucha le mur, chercha une sortie.

- Un cul-de-sac... souffla-t-elle.

Ils étaient bloqués. Où était le couloir menant à la salle de tout à l'heure ? En courant tout droit, l'avaient-ils loupée ? Sûrement... et maintenant, les voilà bloqués dans un tunnel, avec le clapotis effrayant de l'eau qui approchait. Ils étaient bloqués, et si elle ne faisait rien, ils allaient mourir ici. Noyés, oubliés. Morts à l'insu de tous.
Un instant, elle pensa à son père.

Un éclair rouge éclaira brièvement le tunnel, puis un grondement assourdissant résonna. Onix, son premier Pokémon, prit maladroitement place dans le tunnel. Il manquait de place et n'aimait pas ça. Il gronda et le bruit fit trembler les murs. Elle posa ses mains tremblantes sur son corps de pierre.

- Aide-moi à sortir, s'il te plaît. Creuse jusqu'à la surface.

Il n'eut pas besoin d'ordre supplémentaire. Grondant, le Pokémon fonça soudain dans le mur et disparut. On l'entendit creuser, creuser à une vitesse impressionnante et le bruit était aussi effrayant que celui de l'eau. Les murs tremblaient, le sol vibrait et parfois, des blocs de sable ou de pierres se détachaient, manquant de les écraser. Quand Rafaël avança en direction du tunnel pour suivre son Pokémon, une pierre se détacha du plafond au-dessus d'elle et la gitane gémit à l'impact douloureux. La pierre avait chuté sur sa nuque, projetant la gitane au sol. L'obscurité était complète, elle ne voyait rien. Mais en cherchant à se redresser, elle toucha la jambe de Neel. Il était là, allongé au sol ? Bon sang, les murs tremblaient, l'eau se rapprochait et le vacarme était assourdissant. Et elle ne voyait rien ! Pourquoi restait-il allongé au sol ?!
Cherchant à remonter le long de son corps, touchant jusqu'à trouver son visage, ses épaules, elle attrapa brusquement son poignet pour chercher à le redresser.

- Levez-vous, on doit y aller, vite !

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 348
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Dim 12 Oct - 15:34

La course reprit dans l'obscurité mais à deux cette fois. Les pas résonnaient sur le sol froid et humide des couloirs de façon régulière, comme s'ils voulaient créer une mélodie en harmonie avec le clapotis de l'eau qui prenait possession des couloirs tel un serpent. Et la comparaison n'était pas loin de la vérité. Car si elle ne possédait pas de crocs, cette eau les attraperait pour les étouffer dans ses anneaux à l'image même du reptile. Et tel la proie qui fuyait pour sa vie, Neel continuait de courir. Il était hors de question de mourir ici ! Le poignet de Rafaël dans sa main, la lampe torche dans l'autre, ils continuaient de s'enfoncer dans le ventre de la terre.

C'est alors que les ténèbres reprirent brusquement leur droit. Plus de batterie, la lampe venait de rendre l'âme. Et soudain, le choc. Neel ne s'était pas arrêté malgré l'obscurité et ce qui devait arriver arriva, il se prit un mur. Le choc le sonna un instant, mais davantage quand Rafaël le percuta à son tour et il perdit son équilibre pour s'effondrer, rajoutant en plus le choc de son corps contre le sol. Et l'obscurité n'aidant pas, Neel se retrouva désorienté. Il avait mal à tête, au dos, et il avait du mal à dire où était le nord du sud. Il grimaça et ferma les yeux un instant, le temps que sa tête arrête de tourner et que son mal de crâne ne s’apaise. Bon sang... Quel crétin. Il aurait dû faire plus attention, mais sous le coup de l'adrénaline il n'avait pas réussi à s'arrêter. Il se massa le visage brièvement et chercha à se redresser. Il avait mal, mais pas de temps à perdre. Il y eut alors un éclair rouge qui l'aveugla brièvement avant qu'un grognement ne se fasse entendre. Rafaël avait sorti un pokémon ? Il l'entendit lui parler.

« Aide-moi à sortir, s'il te plaît. Creuse jusqu'à la surface. »

Il ne voyait pas ce que c'était mais devinait aux tremblements des murs qu'il était gros. Mais s'ils pouvaient les faire sortir d'ici, elle aurait pu y penser plus tôt ! Le pokémon se mit en œuvre et tout autour d'eux trembla, des pierres se détachèrent des murs et le bruit de la roche brisée résonnait dans toutes les ruines. Neel eut le bon réflexe de se protéger la tête avec ses bras car quelques pierres vinrent lui tomber dessus. Il sentit ensuite quelque chose toucher sa jambe puis glisser sur son corps pour venir attraper son poignet.

« Levez-vous, on doit y aller, vite ! »

Ah, Rafaël. Pas besoin de lui dire ça deux fois. Neel grogna, un peu pour la forme et surtout par habitude, puis il se remit sur pied.

« Je sais. »

Il défit son bras de la prise de la jeune fille avant de sentir de l'humidité sur ses chaussures. Et merde ! L'eau les rattrapait déjà ! Vincent attrapa alors brusquement Rafaël par la taille, la soulevant sur son épaule tel un vulgaire sac à patates, et il courut dans le tunnel créés par le pokémon. Parce que bon, elle était bien gentille la petite, mais il n'avait pas envie de se traîner un boulet et de devoir s'arrêter parce qu'elle était trop lente. Enfin, normalement, il l'aurait laissé derrière, hein. Mais elle avait l'appareil photo avec les textes dans son sac. C'était important. C'est tout.
Sur ce, le lieutenant suivit les traces de l'imposant Onix. Ils étaient en train de remonter sans nul doute, il sentait la pente se créer. Il espérait juste que le pokémon ne ferait pas un trou en plein milieu de l'océan où ils auraient du souci à se faire. Heureusement, quand enfin la surface fut en vue, seul le soleil vint à leur rencontre, dénué de toute eau. Neel passa une main devant son visage pour s'habituer à la luminosité avant de regarder autour. Déjà, il respirait mieux. Ils avaient l'air d'être sur un récit rocheux au bord de la plage. Derrière eux, s'élevaient falaises et montagnes. Ils ne devaient pas être très loin de Onnen. Ils avaient avancé tant que ça ?! Il soupira en reposant Rafaël. C'était qu'elle pesait son poids la miss !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 897
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Lun 13 Oct - 18:20

« Je sais »,  lui répondit dans l'obscurité la voix de Neel.

Puis soudainement, elle se sentit décoller.  Surprise, la gitane lâcha un petit cri et s'agrippa à ce qui la tenait encore. Qu'est-ce que... le rouquin l'avait soulevé ? Elle l'entendit courir dans l'eau et s'engouffrer dans le tunnel créé par Onix. L'eau les avait rattrapé... et s'ils ne parvenaient pas à remontrer à la surface avant que l'eau ne les noie ? Rafaël ferma les yeux. Non, elle ne voulait pas y penser.

- Je peux marcher seule !

Paroles inutiles. Soit Neel ne l'avait pas entendu avec le vacarme assourdissant, soit il s'en fichait éperdument. La brune cessa alors de gigoter et s'accrocha tout simplement. Au-dessus de leur tête, elle entendait son Pokémon grignoter la terre. De cela résultait un fracas énorme, et tout tremblait autour d'eux. Des roches se détachaient parfois du mur, tombant aussi sur eux. Rafaël finit par se protéger la tête pour ne plus rien sentir sur son visage, et elle se laissa simplement faire. La respiration haletante du lieutenant résonnait à ses oreilles.
Ils coururent et marchèrent un moment. Rafaël restait attentive aux grondements de son Pokémon, lequel annonçait la route à suivre dans le noir. La pente n'était pas raide, ainsi elle comprit qu'Onix creusait lentement vers le sol pour leur faciliter la tâche. Ainsi, ils émergeraient loin de l'océan, heureusement.

Enfin, la lumière les aveugla. Rafaël referma aussitôt les yeux, tandis qu'ils émergeaient à la surface. L'air fut d'un seul coup brûlant, et le soleil couchant se fit sentir par sa tiédeur. Ça n'avait rien à voir avec l'humidité et la fraîcheur des souterrains. Quand Neel la reposa à terre, la brune perdit l'équilibre et tomba sur les fesses. Elle gémit vaguement et ferma les yeux, étourdie. Elle avait la nausée et aurait préféré mille fois courir derrière lui que d'être trimballée ainsi...

Ce fut le grondement d'Onix qui la ramena à la réalité. Prenant sur elle pour ne pas vomir, la brune rouvrit les yeux. Sur le sol mi-rocheux mi-sablonneux des lieux, le Pokémon semblait immense, en plus d'être intimidant. La gitane se redressa doucement. Onix observait d'un air méfiant et dangereux le lieutenant de la Team Rocket, n'appréciant visiblement pas sa présence. Pour le calmer, la jeune femme vint poser une main sur son corps de pierre, en silence. Cependant, un clapotis attira son attention, et elle fronça les sourcils en regardant le trou creusé par le Pokémon. L'eau montait par ici aussi. Ce n'était pas bon signe. Ils allaient submerger l'île.

- Rebouche le tunnel, s'il te plaît, demanda-t-elle au Pokémon.

Celui-ci gronda en regardant le rouquin. Il resta planté là quelques secondes, comme s'il n'avait pas entendu l'ordre – ou qu'il ne voulait pas s'exécuter. Rafaël insista en pressant sa main sur son corps de pierre, et grondant, l'Onix bougea son immense queue de roche. Sachant ce qui allait en résulter, la gitane regarda Neel et l'incita à s'éloigner un peu, tout comme elle le faisait elle. Car quelques secondes plus tard, roux ou pas roux, Onix donna un grand coup de queue pour ramener toutes les roches dans le trou et ainsi le boucher.
Revenant près de lui, Rafaël le remercia et elle préféra le rentrer. Ils se retrouvèrent alors soudainement face au silence des lieux, quelque peu pesant. Bon. Ils s'en étaient sortis, en vie. Rafaël avait de nombreuses éraflures au visage, ses vêtements étaient trempés et couverts de terre, mais l'intérieur de son sac était intact. Tournant le dos à Neel, dévoilant alors sous ses cheveux humides sa nuque ouverte et rouge de sang, elle venait de le vérifier, soulagée. Au moins, rien n'était cassé ou trempé. Elle se retourna alors face au lieutenant.

- … tout est intact, déclara-t-elle pour briser le silence pesant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 348
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Mer 15 Oct - 8:29

Neel lâcha un soupir, pas vraiment de soulagement ni d'ennuis, simplement pour respirer. Il avait eut l'impression d'étouffer dans les ruines avec l'air qui s'était rarifié dans les profondeurs. Ça faisait un bien fou d'être enfin sous le ciel bleu avec les brises portées par la mer qui rafraîchissaient. Mais le lieutenant ne resta pas très longtemps fixé sur l'horizon, son attention fut reportée sur Rafaël. La jeune femme regardait le trou creusé par l'onix et il en fit de même. En effet, on pouvait entendre un bruit d'eau. Évidemment, ça allait remonter ici... Neel ne voyait pas le souci, ça repartirait simplement dans la mer, mais la gitane décida d'en faire autrement en demandant au pokémon de reboucher le trou. Mais ce dernier n'obéit pas tout de suite, regardant le rouquin avec méfiance. Ce dernier fronça les sourcils, portant une main vers l'intérieur de sa veste, là où était ses pokéballs. Si la brune ne savait pas tenir son pokémon, il répliquerait avec un autre. Qu'est-ce que ce serpent de roche croyait ? Qu'il allait se laisser intimider ? Il en avait un tout aussi gros que lui à lui présenter, et avec des dents celui-ci.
Mais quand Rafaël insista, le pokémon se détourna enfin de Neel. D'ailleurs, ce dernier vit Rafaël lui inciter de reculer et il décida de l'écouter. Bien lui en prit car juste après, la queue ravageuse de l'onix avait renvoyé toutes les pierres dans le trou dan un fracas qui aurait laisser croire à un éboulement. La saloperie, pensa Neel... Il l'aurait fait même s'il n'avait pas reculé. Celui-là, il devrait le garder à l'oeil. La gitane n'avait pas l'air du tout d'avoir le niveau pour le contrôler.

Une fois le serpent rentré, Neel vit la gitane s’affairer à son sac pour vérifier que tout était en état. Il la regarda faire sans un mot, avant de voir une épaisse tache rouge sur sa nuque. Il fronça les sourcils et s'approcha d'elle. Le lieutenant ne prit pas la peine de la prévenir et il l'attrapa d'une main à l'épaule alors que l'autre soulevait ses cheveux. … Il grimaça. La plaie n'était pas très belle. La peau avait été arrachée par la roche et était à vif. Le sang avait du mal à sécher et avait mouillé ses cheveux, les collant entre eux. Mais lui même devrait aussi s'inspecter. Avec tout ça, il n'avait pas remarqué ses propres blessures. Ses bras étaient couverts de plaies et sa tempe saignait un peu. Mais il ne s'en préoccupa pas pour l'instant.

« On va retourner à Elara, conclut-il simplement. »

Il n'y avait pas de clinique là-bas, mais il avait repéré un tout petit cabinet. Le seul docteur du village encore assez persistant pour rester dans ce trou paumé sans doute. Ça serait plus discret que l'hôpital et surtout moins loin. Quoique, à pied cela prendrait tout de même un moment. Neel sortit alors Aetos. Le gueriaigle siffla joyeusement, étendant ses ailes, avant de voir son dresseur blessé. Il s'inquiéta aussitôt et vint se coller à lui. Ça allait ? Comment il avait eu ça ? Le rouquin soupira et caressa sa tête.

« ça va. J'ai juste besoin d'un transport. »

Comprenant, l'oiseau se baissa, attendant qu'on lui grimpe dessus. Neel vint alors attraper Rafaël et, sans lui demander son avis, il la poussa sur le gueriaigle avant de monter derrière elle. Heureusement, le pokémon était massif, plus grand que la moyenne de son espèce. Dès qu'il sentit le poids des humains, Aetos ouvrit les ailes et prit son envol pour Elara.

________________________
Vincent frappe et fume en #cc0000.



Après le boulot... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 897
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Jeu 16 Oct - 12:50

Pas de réponse, le lieutenant resta silencieux. Et alors que la gitane allait se retourner vers lui, elle sentit soudainement une main l'attraper par l'épaule. Elle sursauta, et se tendit aussitôt comme un chat échaudé. Réflexe douloureux, car la vive douleur qu'elle ressentit alors à sa nuque qui la fit gémir. Et de sa nuque à ses épaules, la douleur se propagea. Elle ne se souvenait plus de ce que c'était. Le choc d'une pierre sur son corps, durant l'éboulement ? Quoiqu'il en était, la brune ne sentit presque pas Neel soulever ses cheveux, et resta immobile, les yeux clos.

« On rentre à Elara », déclara-t-il alors en la relâchant.

La gitane rouvrit les yeux, et hocha simplement la tête. Docile. Elle ressentait soudain une immense fatigue l'envahir tout entier et elle ne rêvait que de deux choses : se doucher et se coucher. Prendraient-ils une chambre à Elara ? Elle n'avait pas le courage d'aller plus loin. La jeune femme referma alors son sac, le mit précautionneusement sur son épaule en grimaçant, et se retourna vers le rouquin.
C'est alors qu'elle le vit sortir son aigle, et inconsciemment, elle recula d'un pas. Ah non. Elle n'allait pas monter là-dessus. Elle et le ciel, c'était... compliqué. C'était une fille des montagnes. Certainement pas des courants d'air.

- Je ne...

Mais une fois encore, son avis ne fut même pas pris en compte. Le lieutenant l'attrapa par le bras pour la pousser sur son Pokémon. Si le contact contre ses plumes fut chaud et doux, en revanche la gitane n'était vraiment pas rassurée. Vraiment pas. Et lorsqu'elle sentit l'homme venir se coller contre son dos, son malaise empira. Elle se tendit de tout son corps, mais ce fit qu'elle s'installa un peu mieux sur l'oiseau inconsciemment. Heureusement d'ailleurs, car ce dernier décolla sans attendre le moindre ordre.

Aussitôt, la brune lâcha une exclamation de peur et elle s'accrocha aux plumes, à tout ce qu'elle pouvait trouver sous la main. Son corps glissa en arrière durant le décollage, et se plaqua tout entier contre l'homme derrière qui, heureusement, était là pour la retenir. Pour une fois, la gitane se laissa aller et demeura tout entière contre Neel. Pour l'heure, elle préférait ça au fait de s'écraser sur le sol.
Et en quelques battements d'ailes, ils parvinrent à Elara. Si la vue avait été magnifique tout le long, Rafaël n'y prit pas la moindre attention. Des vertiges de plus en plus violents l'envahissaient. L'altitude ? L'air trop quantitatif après le manque dans les souterrains ? La quantité importante de sang qu'elle perdait ? Elle ne savait pas, et doucement, elle se sentit perdre connaissance.

Alors que l'oiseau atterrissait en bordure de la ville, la gitane fermait les yeux.

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 348
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Jeu 16 Oct - 19:41

Neel sentit la jeune femme se coller contre lui quand Aetos prit son envol mais il ne commenta pas. Elle n'avait pas forcément l'air très à l'aise et mieux valait qu'elle ne tombe pas. Alors il décida de ne rien dire. Autant l'aider à tenir en place, ça ne le gênait pas. Pour une fois que quelque chose ne l'embêtait pas... Mais heureusement, le gueriaigle était un pokémon très doux et le vol fut le plus agréable possible. Enfin, il ne fut pas fâché d'arriver malgré tout. Ça fatiguait de porter deux personnes.

Quand il furent posés à Elara, Aetos replia ses ailes avec un petit cri joyeux. Terminus, tout le monde descend ! Neel mit pied à terre, s'attendant à ce que Rafaël l'imite. Sauf que la jeune fille s'effondra aussitôt qu'il eut cessé de la soutenir. Le rouquin la rattrapa à temps, heureusement qu'il avait de bons réflexes.

« Hé ! S'écria-t-il. »

Bon sang, elle s'était évanouie ?! Aetos eut un couinement inquiet. La demoiselle allait bien ? Neel soupira et il la prit dans ses bras, façon princesse, la version sac à patates n'aurait pas été très prudente au vu de son état peut-être.

« ça va, dit-il à son pokémon pour le rassurer. Elle dort juste. »

Le gueriaigle eut l'air moyennement convaincu, puis il secoua ses plumes. D'accord. Il fallait qu'elle aille au lit alors ! Neel soupira et s'avança dans le village, suivit par son pokémon. Il n'avait pas les mains libres pour le rentrer. Le lieutenant prit la direction du cabinet du médecin. On le reçut tout de suite, il n'y avait pas foule, mais le médecin s'interrogea sur son état et celui de la jeune femme.

« Une mauvaise chute dans les rochers, dit-il simplement, n'ayant aucune envie de s'étendre sur le sujet. Occupez vous d'elle. »

ça sonnait comme un ordre, mais le vieil homme n'en tint pas compte. Après tout, peut-être que le rouquin était juste inquiet pour son amie. Ça arrivait parfois d'avoir des patients insultants à cause du stress, gérer ça faisait parti du travail. La brune fut ainsi allongée sur un lit médical et le médecin regarda ses plaies avant de s'occuper de sa nuque. Alcool, pommade et grosse compresse à changer tous les jours après la douche. Il voulut aussi s'occuper du rouquin mais ce dernier refusa. Ça irait, il se débrouillerait plus tard et n'avait aucune envie d'être touché. Neel récupéra ensuite la brune en soupirant. Bon, trouver un endroit où coucher cette bonne à rien.

________________________
Vincent frappe et fume en #cc0000.



Après le boulot... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 897
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Lun 20 Oct - 13:49

L'eau, les vagues, le torrent débarquaient à une vitesse fulminante. L'eau engloutissait tout, le sable, les roches, leurs pieds. Elle montait le long de ses jambes, glaçait déjà sa taille. Et elle avait beau courir le long du tunnel, l'eau ne cessait de gagner du terrain.
Puis soudain, ce fut le cul-de-sac. L'impasse. Rafaël se retourna, et face à elle le raz-de-marée emportait tout. Le tunnel était submergé. L'eau approchait, monstrueuse. Ce fut le choc, le noir, la noyade.

Brusquement, la gitane se réveilla et sa bouche ouverte lâcha un cri silencieux. Elle s'était redressée sur le lit, et s'étouffait soudain avec rien, comme si l'impression d'étouffement, le manque d'oxygène était toujours présent. Comme si elle s'était véritablement noyée.
Mais ce n'était qu'un cauchemar et la jeune femme, sur le lit, s’abîmait à tousser. Plusieurs secondes minutes furent nécessaires pour que Rafaël se remette de cette peur abominable. Ce n'était qu'un rêve. Elle était vivante. Ça allait.

Alors, lentement, elle observa autour d'elle. C'était une simple chambre, avec beaucoup de lambris sur les murs. Elle se trouvait dans un lit simple aux draps vaguement oranges, et l'unique fenêtre laissait apercevoir quelques étoiles. Il était sans doute bien tard, sans doute le milieu de la nuit. Puis, Rafaël s'inspecta. Elle était en sous-vêtement, uniquement couverte d'un long t-shirt qui ne lui appartenait pas. Partout sur son corps, des pansements, des bandages, dont un plus important autour de son cou. Elle le toucha doucement, et glissa ses doigts sur sa nuque. Là, c'était là que ça faisait le plus mal.

Après quelques instants, trouvant la force de se relever, la gitane repoussa la couverture et s'assit sur le lit. Tout lui revenait en mémoire, mais un passage lui échappait. Elle se souvenait des ruines, de l'envol sur l'aigle... et ensuite ? Comment avait-elle atterri ici ? Et où était le lieutenant ? Soupirant, Rafaël massa son visage douloureux. Sa tête lui faisait incroyablement mal. Ils s'en étaient sortis, oui, mais qu'est-ce qui allait se passer maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 348
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Lun 20 Oct - 20:34

Après le passage chez le médecin, Neel avait pris une chambre dans le seul hôtel de la ville. C'était une vieille bâtisse qui semblait menacer de s'effondrer mais c'était juste pour le côté traditionnel visiblement. Tout était bien construit à l'intérieur. Dans tous les cas, le rouquin n'avait pas loisir de jouer les difficiles en cet instant. Une fois la chambre payée il vint déposer la gitane sur le lit. Il la regarda un instant. C'était peut-être la première qu'il la voyait sans son air froid, ses regards noirs et sa méfiance. Son visage était paisible. Ça changeait.

Par contre... ça n'allait pas être terrible pour ses bandages ainsi. Mieux valait éviter les frottements. Il s'occupa alors de la déshabiller. Il n'avait pas d'arrière pensée en faisant ça et ne comptait en aucun cas profiter d'elle. Cependant, le rouquin ne cacha qu'il en profita pour regarder. Bon sang... Elle avait de ces seins... Ce n'était pas possible qu'ils soient aussi gros. Mais malgré tout, il prit sur lui et ne la toucha pas. Il se contenta de la dévêtir. Il prit ensuite dans ses affaires un t-shirt blanc et le lui enfila. Ça faisait l'affaire comme pyjama. Une fois la jeune femme changée et au lit, Neel quitta la chambre. Il avait besoin d'acheter à manger. Maintenant que l'action était retombée, il se rendait compte qu'il mourrait de faim. Il partit s'acheter un sandwich dans une supérette et une bouteille d'eau, la sienne était à présent vide. Il prit aussi une barquette de sandwich pour Rafaël. Elle aurait sans doute faim à son réveil. Mais s'il s'occupait de son repas, c'était juste pour que la brune ne soit pas complètement bonne à rien après. Un sbire blessé et affamé serait doublement inutile.

Neel retourna ensuite dans la chambre. Rafaël dormait toujours. Bon. Il prit son repas et posa le reste de la nourriture sur la table de chevet. Il s'installa ensuite au petit bureau de la chambre et il commença à rédiger son rapport sur les ruines. Pour les écrits... Il verrait avec Rafaël. Encore fallait-il qu'elle sache vraiment les déchiffrer ! D'ailleurs, avec tout ça il avait oublié sa colère. Elle s'était foutue de lui quand même. Il verrait à son réveil...

Les heures passèrent, puis la nuit vint. Bon. Il avait bien travaillé, il devrait penser à dormir. Mais avant, Neel eut envie d'une cigarette. Il attrapa paquet et briquet, puis il fila dehors s'en griller une. Dans la pénombre, la flamme du briquet l'éclaira un instant avant de disparaître, ne laissant derrière elle qu'une faible lueur brûlant la cigarette. Le lieutenant en prit une longue bouffée qu'il recracha dans l'air. Ça faisait du bien après une telle journée. Le genre qui mettait les nerfs à vif. Un peu de calme n'était pas de trop.
Une fois sa cigarette consommée et écrasée sur le sol, Neel retourna à sa chambre. Il eut la surprise de trouver Rafaël réveillée. Refermant la porte derrière lui, il s'approcha.

« Comment tu te sens ? »

A savoir, était-elle en état de se faire engueuler maintenant ou était-elle dans un tel état de faiblesse qu'il accepterait peut-être de lui laisser du répit ?

________________________
Vincent frappe et fume en #cc0000.



Après le boulot... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 897
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Mar 21 Oct - 13:54



La porte s'ouvrit alors, dévoilant la silhouette du lieutenant qui entra et referma la porte derrière lui. Rafaël avait redressé la tête, aussi surprise qu'inquiète. Ah, il était là finalement. Dans la même pièce. Une chambre. Aussitôt, ses vieux démons la secouèrent et la gitane se releva d'un bond. Ce fut un peu trop rapide pour son corps, sans doute, car un vertige l'obligea à se rasseoir plus doucement. Souffrant, elle tâcha d'y voir un peu plus clair. C'était donc bien Neel qui l'avait conduite ici, dans cette chambre. Mais il l'avait soigné aussi ? Et déshabillée ?

« Comment tu te sens ? »

Malgré son vertige, la jeune femme entendit les pas du lieutenant approcher. Il lui fallut quelques secondes pour pouvoir redresser la tête, observant le rouquin alors juste devant elle. Son cœur s'était emballé à son entrée dans la pièce et même maintenant, il peinait à se calmer. Une légère inquiétude la secouait, comme une appréhension. Si bien qu'elle détourna vite le regard.

- … ça va.

Une réponse ni noire ni blanche. En outre, la gitane allait bien, elle savait que la douleur partirait vite. Qu'elle se réveillerait un matin et qu'elle y verrait plus clair. Que ses cauchemars s'estomperaient. En revanche, lorsqu'elle voyait le visage fermé et sec du lieutenant de la Team, elle n'était plus si sûre de rien.

Bon. Le silence était pesant. Alors la gitane tâcha subtilement de meubler la conversation et tenter doucement de savoir comment s'échapper.

- … nous sommes toujours à Elara ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 348
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   Mar 21 Oct - 18:12

« … ça va. »

Son ton était faible et il la voyait se crisper sous la douleur. Ça allait... mais ce n'était encore ça. En même temps, il comprenait. Les blessures étaient encore fraîches. Mais quelle idée de se redresser d'un bon aussi ?! Il soupira intérieurement. Les femmes et la logique, hein...
Il y eut ensuite un petit silence pesant, lui n'était décidé à rien dire pour le moment, si bien que Rafaël s'exprima la première.

« … nous sommes toujours à Elara ?
- Mh, grogna-t-il en venant devant elle. Et on n'y serait déjà plus si tu ne nous avais pas fait perdre notre temps. »

ça commençait. La colère montait de nouveau maintenant qu'il en avait l'objet sous les yeux prêt à l'entendre. Il eut soudainement envie de la frapper, mais vu son état il allait la mettre au tapis tout de suite. Alors il vint l'attraper par le col, brusque.

« Ne me mens plus jamais, cracha-t-il. La prochaine fois, je te tue. Sais-tu le temps qu'on a perdu à cause de toi ?! Sans parler que tes mensonges ont failli nous coûter bien plus ! »

Franchement, ils auraient très bien pu ne pas s'en sortir. Finir noyés dans les ruines ou écrasés par les effondrement de la roche. Le lieutenant se serait bien épargné cette peine si elle lui avait avoué dès le début qu'elle était incapable de déchiffrer un texte sans un livre pour traduire. N'importe quel imbécile pouvait se servir d'un dictionnaire ! Ça n'avait rien à voir avec les traductions d'un professionnel qui savait parfaitement quel sens donner aux mots antiques. Et le rouquin avait une sainte horreur qu'on se fiche de lui.
Il la repoussa à la limite de la violence sur le lit et vint la surplomber.

« Ne me refais plus jamais un coup comme ça. »

Il se redressa, toujours énervé mais se contenant pour une fois.

« Mange maintenant, gronda-t-il en lui désignant le sac de course à côté du lit. Ne nous fais pas perdre encore du temps en ralentissant la guérison. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Exploration [PV Rafaël]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Exploration [PV Rafaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Exploration [PV Rafaël]
» exploration (pv Mine de charbon)
» Exploration des lieux, recherche...
» L'exploration de la terre des morts
» Potentielle nouvelle recrue pour les Bataillons d'Exploration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Est - ELARA :: Plage fantôme :: Ruines mystérieuses-