Partagez | 
 

 Un cheval à la ... quoi ? (Varro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Hoenn (Vermilava)
POKÉBALL LANCÉES : 67
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 30/08/2018

MessageSujet: Un cheval à la ... quoi ? (Varro)   Jeu 13 Sep - 15:01

Pfiou, c’est venteux aujourd’hui, mais mission accomplie.


Les livraisons bénévoles, c’est un bon petit passe-temps. Néanmoins, cela permettait de visiter des coins qu’on ne soupçonnerait pas, le port notamment, même quand ils ont l’air un peu mal famé et mal fréquenté. Mais bon, quand on est sur le dos de sa jument à la crinière bleue, on n’avait l’impression que rien ne pouvait nous résister.

Bon, on se rentre ?


Ponyta !


Le narrateur doit trouver une situation ou le petit cheval se retrouve à l’eau. Vu que c’est un type feu, vous vous doutez qu’elle (c’est une femelle) ne sautera pas de son pleins grès. Je secoue les dés et… J’ai une idée.

Halte là !


Soudain, deux individus vêtue de noir avec un énorme R sur le T-shirt se présentent devant la Ponyta et Iseko (tout ressemblance avec une team existante serait totalement fortuites. Vraiment). Vu leurs airs, ils n’étaient certainement pas venu pour être amis.

Descend de ton canasson et donne-nous ton pokémon.


... Non ?



Mais dans ce monde de brute, on règle tous en combat pokémon et l’agent Jenny arrive toujours à la fin. Attendez, je fais quatre petits lancés de dés. Deux pokémons font leurs apparitions : un Nidoran Mâle et un Anchwatt. Iseko gromelle et descend de sa monture, tandis qu’un Togekiss fait son apparition. Les goupix sont indisponibles pour le moment, leurs superbes fourrures craignant les temps venteux et préférant rester au chaud avec la grande soeur.

On va régler ça à l’amiable, enfin, pour des voleurs de pokémons comme vous.


Ponyta !


Togekiss !


Tu as cru qu’on était que deux ?


Hop. Deux autres guignoles dotés du même accoutrement font leurs apparitions, cette fois en apparaissant derrière la jeune fille. Et en prime, un Pandarbare et un Amphinobi (whoa, les dés ont été vénères cette fois ?!). Bon. Là, c’était un autre niveau et ce serait du suicide. 4 contre 2, pas besoin d’être stratège pour sentir que c’était perdu d’avances

...


Po !


Petite jument chromatique était têtue. Elle commença à trottiner sur place, indiquant discrètement à son amie humaine qu’il était temps de se carapater. Courage fuyons (et l’honneur, c’est juste un concept. On finit tous au même endroit à la fin.)  D’un geste, la rouge monte sur son destrier et celle-ci commence à sauter sur un… bâteau. Togekiss, lui, commence à voler aux côtés de la jument.
Et c’est ainsi que le groupe sautilla de pont en bâteau pour semer leurs poursuivant qui furent abasourdi. Seul l’Amphinobi se lança à la poursuite. Et la grenouille ninja utilisa sa langue pour agripper une des pattes d’Epona lors d’un saut et… lui faire changer sa trajectoire pour atterrir directement dans l’eau.

En catastrophe, Iseko remonta à la surface, suivi de près par Epona qui hennit de panique.

Et ben voilà. Le cheval est à l’eau, suivi d’un Amphinobi qui commençait visiblement un duel avec le Togekiss. Le niveau n’était pas vraiment le même, mais ça donne une seconde intrigue assez sympa et à décrire plus tard selon l’intervention de l’autre protagoniste. Moi, j’ai remplis mon contrat pour le moment.

________________________
Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 206
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Un cheval à la ... quoi ? (Varro)   Jeu 13 Sep - 16:55

Un jour, Varro aura droit à une journée peinarde. V'savez, une matinée tranquille, un aprèm glandouille au bord de la mer...ouais, un peu la raison d'être de cette île paradisiaque et des vacances en gros.
Ouaip. Il rêve d'une sortie où il ne se passera rien d'inattendu, de pouvoir sortir avec ses vieux potes, s'acheter un p'tit pack pour sa bande, de quoi nourrir ses fauves et des trucs du genre. Surtout qu'avec les derniers événements, le vieux pirate était passablement fatigué, débordé par le nombre et le dynamisme de ses compagnons.

Alors il s'était fait un p'tit kiff, comme disent les "djeunz". Varro avait laissé la bande à la maison, sauf son duo d'élite, ses vétérans de toujours, pour retrouver un peu une tranquillité et une complicité nostalgique, plus sobre et simple.
Et puis, au moins, il ne craignait pas de boire un coup avec eux. Se jeter un godet avec Arkhay ou Pharos ne risquait pas de finir en saccage public ou en chasse au pokémon perdu.
C'est ainsi qu'il se baladait sur le port, comme là où il avait rencontré la p'tite Seraph', en se cherchant une auberge somme toute coquette et bon marché. Sauf que bien évidemment, la paix est une utopie, et faire ses jours comme un vieux pépère qui veut pas s'mêler de quoique ce soit, c'est un fantasme inaccessible.

Une agitation attira vaguement son attention. Une agitation trop familière, bientôt suivie par des cris. Hmm ! Ça puait bon la chasse à l'homme ça, quand on commence à entendre des "rattrapez-là ! Coupez lui la route !" C'est sûrement pas pour faire des câlins.
Avec un profond soupir, Varro joua un peu des coudes pour se faire de la place et jeter un oeil sur les événements, ayant au moins envie de savoir ce qui se passait et si ça valait le coup d'intervenir. Et là, c'est drame !
Parce qu'avoir des journées agitées en continu, c'est une chose. Il peut admettre ça, comme la poisse ou un retour de karma, le destin ou même une malédiction d'un quelconque spectre à qui il aurait botté le cul un jour.
Il peut admettre aussi, que chaque fois qu'il quitte sa cabane il met les deux pieds dans un plat quelconque, entre les captures, les combats et les agressions.
Par contre, venir deux fois au port pour boire un coup, et par deux fois tomber sur une fille qui se fait agresser par plusieurs mecs, et que les dits mecs sont de la foutue Team Rocket. Ça, par contre, ça dépasse les limites de sa tolérance.
Bordel.

D'autant plus que ça partait mal pour la fuyarde. Préférant éviter le seul contre tous, à juste titre, elle tenta une fuite par les bateaux et quais...mais son plan tomba à l'eau, et elle avec. Sauf que comme un malheur n'arrive jamais seul, son Ponyta était parti pour boire la tasse avec elle, et Varro doutait que la torche équine apprécie ce bain forcé.
D'un geste, le vétéran libéra ses deux compagnons avant de pointer les différentes cibles.


"Pharos, coule la grenouille, sors le poney. Arkhay, intercepte les autres. Pas de prisonniers, Go !"

Il n'avait pas fini de donner ses ordres, que ses vieux amis s'élançaient déjà, connaissant parfaitement leur taf' et les intentions de leur dresseur.
Le Nidoking plongea directement dans l'eau, faisant preuve d'une formidable agilité aquatique, sa puissante queue lui servant à la fois à se propulser et s'orienter avec tant d'aisance qu'il surgit de l'onde comme une torpille pour interrompre le combat de l'Amphinobi et du Togekiss en impactant de tout son poids la grenouille et l'emporter sous l'eau. Profitant de disparaître aux regards indiscrets dans le milieu sous-marin, le Foreur évacua sa frustration sur le crapaud à grand coup de Direct Toxik.
Dans ses plans, sitôt que la bête aurait tourné de l'oeil, le violent Pokémon poison refera surface pour servir de bouée au Ponyta - et éventuellement sa dresseuse - pour les ramener sur la terre ferme.

De son côté, l'Arcanin traversa les quais en un rien de temps pour couper la route aux piétons. Ils se mirent en position, se disant qu'à 3 contre 1 le combat serait à leur avantage. Pour sa part, Arkhay en doutait mais son caractère s'étant adouci avec l'âge, il préféra une solution plus pacifique et poussa un terrifiant Hurlement qui retentit jusqu'à bien au-delà du port, qui figea sur place ses adversaires et colla un bel acouphène aux malandrins.


"Coule pas, la rouquine ! On casse ces p'tits cons qui s'prennent pour des hommes et on te remonte."

Il faisait confiance à Pharos pour gagner, même dans un terrain qui n'était pas à son avantage, mais pour l'instant il barbotait. Et comme Varro n'aimait pas laisser ses potes s'amuser tout seul, l'ex-flic entreprit d'engager en personne le dresseur de l'amphinobi.
Celui-ci dégaina un petit canif' qu'il pointa vers le borgne. Un bon point, il était prêt à se battre. Trois mauvais pour lui par contre, il tient son couteau n'importe comment, il a une tête de con, et il choisit mal son adversaire.


"Rappelle tes pokémons le vieux, ou j'te crève !"
"Ca m'fout en rogne de voir des attardés comme toi jouer aux Rockets..."

De sous son manteau de cuir, Varro tira un lourd poignard de combat et commença à jouer avec pour montrer son aisance avec les lames.
Bon, il va essayer de pas juste zigouiller tout le monde, sinon la gamine va encore pleurnicher à tous les coups et les flics vont lui brouter les genoux pendant trois mois...et il a pas, mais alors pas du tout envie de retrouver ses anciens collègues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn (Vermilava)
POKÉBALL LANCÉES : 67
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Un cheval à la ... quoi ? (Varro)   Sam 22 Sep - 12:21

La direction tient à s’excuser si les événements ressemblent à d’autres éléments vécu par le personnage. C’était pas volontaire. Mais cela reste néanmoins très drôle.

Par contre, vous avez déjà vu un Nidoking plongé dans l’eau ? C’est une belle bête tout de même. Cela éclabousse un peu. Cela surprends quoi. Surtout l’Amphinobi et le Togekiss qui s’étaient livré un combat. Et autant vous dire que le pokémon célébration était bien content que ce soit pas lui la cible du Kaiju violet !

Qu’est-ce ...?


Avec l’agitation, la rouge n’avait pu voir qu’une forme violette emporter l’adversaire du togekiss. Elle se préoccupait plus de l’état de la jument de feu qui n’appréciait pas du tout ce bain forcé et malheureusement, hisser un cheval hors de l’eau à la force de ses bras, c’était juste impossible.

Tous ce qu’elle pouvait faire, c’était chercher une solution de secours providentielle. Ben la providence, faut y croire de temps en temps. Même si elle a un aspect un peu bourru et que tu lui confierais pas ta soeur, même pour 1 million.

... D’accord.


Bon, jetons un oeil un peu en-dessous. Hum. L’Amphinobi offre un peu de résistance ! Le pokémon, après s’être surpris à se prendre un Direct Toxic assez douloureux, ripostant à coup de Sheauriken et activant son talent Torrent. Hé, va falloir insister un petit peu avant de sauver du poney.

D’ailleurs, la jeune femme avait décidé de faire une tentative maladroite de sauvetage. Il y avait plusieurs échelles pour que les malheureux qui tombent à l’eau puisse remonter. Iseko guida Epona jusqu’à l’une de ses échelles et essaya de l’aider à remonter. Mais la Ponyta était trop faible et n’arrivait pas à se hisser (et c’était surtout pour conçu pour remonter du dada).

Je vais te faire rentrer dans ta pokéball.


Pas de protestation, c’est qu’elle devait être fatiguer. La rouge se saisit de la sphère bicolore et appuya dessus. Un filet rouge sortie du centre, se dirigeant vers la jument et par la physique expliqué par le continent asiatique du monde réel, le pokémon était en sécurité dans la ball. Shukuten rejoins de suite la jeune fille qui tremblotait. Le bain avait été un peu froid et le vent ne faisait qu’accentuer la sensation de grelottement.

Du côté d’Arcanin, Hurlement avait l’effet escompté. Les pokémons des opposants s’enfuirent à toutes jambes (ou flottait ça dépend)... Seul le Pandarbare décida de faire demi-tour sur ordre de son dresseur pour affronter l’Arcanin, tout seul. Le pokémon sentait que c’était décidément pas une bonne idée, mais il se lança dans la bataille, avec l’attaque Corps Perdue. Quitte à se battre, autant le faire vraiment !

Du côté de l’aide providentiel, je laisse Varro régler son conflit. Ouip, je suis la générosité incarnée. Cependant, Iseko était assez loin pour distinguer les deux hommes commencer à sortir les couteaux. On se croirait dans un film, mais c’était beaucoup plus terrifiant.

________________________
Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 206
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Un cheval à la ... quoi ? (Varro)   Sam 22 Sep - 21:27

On ne peut pas dire que la situation était calme. Sur tout le port, c'était la panique. Le Hurlement d'Arkhay avait également semé la terreur parmi les simples passants, les pokémons s'affolant subitement dans tous les sens, provoquant un véritable chaos.
Le Pandarbare, le seul suffisamment courageux ou tout simplement trop fou pour oser se retourner, aurait pourtant mieux fait de continuer à courir. Certes, le majestueux canidé lui accorda au moins de l'attention, appréciant cette marque de bravoure. Cela dit, si l'ours était trop bête ou borné pour saisir l'écart qu'il y avait entre eux...ce n'était pas son problème.
Le Pandarbare le rua de coups, abandonnant toute prudence pour que chaque coup atteigne son but avec violence...sans provoquer la moindre réaction de la part du chien-lion. Arkhay avait le niveau pour affronter une Ligue, une vulgaire brute de bas étage ne représentait rien pour lui, si bien qu'après l'avoir laissé s'échiner à le frapper, encore et encore, l'Arcanin finit par se lasser d'attendre une illumination de la part de son adversaire et cracha une terrible gerbe de flamme sur l'ursidé, l'envoyant instantanément au tapis, le blanc de son pelage ayant viré au noir.

Du côté de Varro, la tension était haute...pour le jeune chiot qui l'affrontait. Habituellement, quand il menaçait quelqu'un avec son Amphinobi et un couteau, l'agressé se rendait et suppliait pour sa vie normalement...il ne sortait pas à son tour un couteau en exhibant ses muscles.
L'ancien flic prit l'initiative. Certes il avait pas mal vieilli et ne s'était plus battu depuis bien longtemps...mais Varro avait bossé avec et contre le crime pendant plus de trente ans et n'avait été intime de Giovanni en personne sans raison. Il savait se battre, et adorait le faire, en particulier dans ce monde où l'on réglait plutôt les conflits par les pokémons.
Ce sale môme s'avéra toutefois réactif et bougeait bien pour éviter un triste sort. Il parvint même à riposter, mais sa lame ne fit que riper vainement contre le cuir épais du manteau du pirate. Il manqua un peu d'allonge pour sa seconde attaque, mais en profita pour se replacer et essayer d'attaquer Varro par son angle mort.
Bien qu'il ait l'habitude de ne rien voir par la droite, Varro réagit un peu trop lentement et écopa d'une nouvelle vilaine balafre sur la joue. Une douleur cuisante lui irradia immédiatement le visage, mais loin de le dissuader, elle provoqua plutôt une envie de vengeance et le vétéran flanqua un grand coup de pommeau dans la tempe du jeunot qui chancela, étourdi.
Profitant de cet avantage, il lui décocha un violent crochet qui le flanqua au tapis et se laissa tomber sur son dos pour lui flanquer son genou entre les omoplates avant de lui tordre le bras en arrière. Un bref instant, il songea à lui casser les jambes avant de se dire que les menottes auraient été plus légales...mais hélas, il n'en avait plus depuis qu'il avait quitté sa femme.
Ce qui n'avait bien évidemment aucun rapport, bien sûr.


"Aargh...Amphinobi, à moi !"

En réponse à cet appel à l'aide, la grenouille surgit en trombe de l'eau...et s'écrasa mollement sur le pont, la tête et le dos couvert de vase. Un vague soubresaut l'agitait parfois, mais il était parfaitement incapable de répondre à quelque ordre que ce soit.
Peu après, Pharos refit son apparition, corne la première, remontant une des échelles avec un air encore plus grincheux que d'habitude. A le voir, nul doute quand au fait que le crapeau avait riposté, éveillant alors la colère du terrible Foreur qui l'avait certainement rossé à coup de Direct Toxik jusqu'à l'enfoncer au fond du port. C'était déjà remarquable qu'il ait pu lui rendre un coup.


"T'en as mis du temps, gros ! Maintenant tiens moi ce petit con, arrache lui les bras s'il résiste."

Pour la peine, Varro cogna la tête du jeune truand contre le pont avant de laisser le Nidoking l'attraper et le relever alors que son dresseur ramassait son poignard et découpait le "R" sur la veste avant de le jeter à l'eau et de lui flaquer une nouvelle droite.
Juste après, Pharos balança à la flotte la petite brute sous le regard dubitatif de son maître qui s'essuyait la figure du dos du poing.


"J't'ai pas dit d'le noyer, vieux."

Indifférent, Le Foreur haussa les épaules. Après quelques secondes de réflexion, l'ancien flic l'imita et alla rejoindre plutôt la victime originelle, accompagné du Nidoking qui surveillait ses arrières et bientôt rejoints également par Arkhay qui se gratta la joue en penchant la tête lorsqu'il fit la blessure de son maître.
Varro lui frotta la tête pour le rassurer avant de s'intéresser à la fillette, et la voyant grelotter supposa qu'elle se pelait sévèrement les miches alors il retira son manteau et le lui tendit. C'était pas la plus confortable...ni légère des vestes, mais c'était mieux que rien.


"Ca va gamine ? Rien d'cassé ?"

La sensation du sang coulant sur sa joue était pénible. Il essaya de l'effacer d'un coup de langue, mais n'en tira qu'un goût métallique et poisseux et dut finir le travail en frottant à nouveau le dos de sa main dessus.
Arkhay s'efforça de lui faire comprendre que ce n'était pas un spectacle pour une jeune femme, mais le vétéran était encore dans le feu de l'action. Il se sentait rajeunir, avec tous les inconvénients que ça peut aussi apporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn (Vermilava)
POKÉBALL LANCÉES : 67
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Un cheval à la ... quoi ? (Varro)   Jeu 27 Sep - 21:21

La différence de niveau était terrifiante. L’aide providentiel semblait gérer la situation beaucoup mieux que l’Iseko suivante qui avait fini la tête la première dans l’eau. Que faire ? Rien. Enfin… rester à distance de ces différentes batailles étaient un acte en soit, même si ce n’était pas des plus glorieux.
Togekiss avait rejoint son amie humaine et observait avec les combats au loin. Le Pandarbare ? Décimé avec une seule attaque. Du côté du monsieur, il avait mit son adversaire à terre en quelques mouvements. Concernant la bataille sous-marine, elle ne fut guère des plus longues : l’Amphinobi avait été mis K.O et balancé sur le port à côté de son dresseur comme s’il s’agissait d’une vieille éponge trop imbibée d’eau.

En tout cas, la rouge n’aurait pas voulu être à la place du voleur qui se faisait maintenir par l’immense Nidoking… avant d’être jeté dans l’eau, un trou en forme de R dans le shirt. Une juste petite vengeance, sans doute.

Décrire tous ces événements peuvent prendre un temps certains, mais les choses se sont déroulées de façon très rapide. Un coup, on est tranquillement sur le dos de sa Ponyta. L’instant d’après, on se fait poursuivre par des voleurs et enfin, quelqu’un nous vient en aide. Seul l’adrénaline permettait de survivre et de suite les actions.
Cependant, cette petite molécule très efficace était l’Avaltout de l’énergie. La rouge avait l’impression d’avoir un petit coup de moue une fois que le monsieur s’approcha d’elle… Cela ne l’empêchait pas d’être polie et reconnaissante

M...M...M...Merci de… de… vo...vo...votre ai..ai..aide !


Non, Iseko n’était pas du genre timide. Elle était juste trempée jusqu’au os et claquait des dents tellement elle avait froid.  Fort heureusement, le monsieur qui l’avait aidé ôta sa veste et la posa sur les épaules d’Iseko. Mine de rien, l’attention était plus qu’apprécier.

Merci.
A part la baignade forcée, je vais bien.


Contrairement à lui. Il avait une plaie sur la joue. Il s’était vraiment pris un coup de couteau ? La pauvre rouge s’en voulait un petit peu.

Je suis désolée de vous avoir mêlé à cette histoire et que vous vous soyez blessé… mais je dois avouer que sans votre aide, ils auraient probablement enlevés ma pauvre amie Epona.


Encore merci.


Cette dernière était dans sa pokéball pour des raisons pratiques. Déjà qu’elle a toujours refusée de se baigner dans les sources chaudes, alors l’eau glacé d’un port…
Bon, qu’est-ce qu’on est censé dire ou faire ? Il se passe quoi dans les films ? On improvise.

Je pense qu’au centre pokémon, ils pourront vous soigner vous et vos pokémons… Puis je crois qu’il faut que j’aille voir les policiers pour leur raconter ce qu’il s’est passé.
Mais je dois d’abord retrouver mon logement, me faire incendier par ma soeur et mettre des vêtements secs.


Tu t’embrouilles là. Iseko, tu l’embêtes le monsieur là.

Je vais vous accompagner au centre. Comme ça, je vous rendrais votre manteau là-bas.

________________________
Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 206
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Un cheval à la ... quoi ? (Varro)   Ven 28 Sep - 15:43

Bon. Au premier abord, la môme semblait en forme, si ce n'est qu'il valait mieux qu'elle sèche rapidement avant de chopper un rhume. Elle claquait un peu des dents, sans doute le combo "froid-choc" qui fait toujours des ravages.
La rouquine - une de plus - allait tellement bien d'ailleurs qu'elle commençait même à s'inquiéter pour lui. Certes, ce n'est pas souvent qu'elle devait voir une blessure au couteau, en particulier au visage, et elle insista maintes fois déjà en s'excusant pour l'envoyer au centre pokémon.


"Bah ! C'est qu'une égratignure, ça pisse le sang mais ça s'ra fermé tout seul d'ici quelques minutes."

Les plaies à la tête saignaient abondamment, mais ne représentaient généralement aucun danger. Sauf peut-être pour une éventuelle infection, mais un coup d'antiseptique et on n'y pensera plus.
Varro s'épongea encore une fois la joue du dos de la main toutefois, avant de secouer le poignet pour en évacuer le liquide carmin. Aucun danger certes, mais tout de même poisseux.



"C'la routine pour moi, gamine dit-il en souriant de toutes ses dents, en tapotant son cache-oeil quant aux deux gros là, z'y ont rien. C'pas ces demi-portions qui vont leur faire quoique ce soit, pas comme avec Khârn, hein ?"

Il lança un sourire narquois au Nidoking, qui lui retourna un ronflement grincheux avant de lui balayer la jambe d'un coup de queue, le faisant s'effondrer sur Arkhay qui s'était nonchalamment placé sous son dresseur pour le réceptionner.
Habitué à ce genre de bagarre, Varro ne se priva toutefois pas d'adresser un doigt aussi tendu que vulgaire au pokémon violet avant de se relever en tapotant l'encolure de son chien-lion.


"Quant aux flics...boarf. Si ces p'tites tafioles de mes deux pullulent, c'est soit qu'ils font pas leur taf, soit qu'ils peuvent pas l'faire Une fois de plus, il essuya sa joue avec un grommellement, avant de réaliser que l'Arcanin l'imitait avec une sorte de sourire sur les babines "Couché toi. Et ouais, j'sais de quoi je parle. Du coup j'imagine que les poulets sont en sous-nombre sévère et doivent déjà être dispersé à l'extrême dans les grandes villes et les quartiers les plus importants."

Hélas, les gardiens de la paix sont bien trop peu pour faire face à toutes les menaces qui ne cessent de se multiplier, sans parler des lois qui les tiennent pieds et poings liés alors même qu'ils devraient prendre des initiatives.
Avec plus de pragmatisme, Varro ne tenait pas à ce que la morveuse aille parler de lui à ses ex-collègues. Entre sa "désertion", puis son retournement de veste, sans parler de sa gueule atypique, le borgne préférait éviter qu'on ne s'intéresse à lui.
Bon, ça marcherait peut-être mieux s'il ne ressemblait pas à un pirate qui casse des bouches dès que ça part en sucette, et qu'il ne se trimballait pas avec une panoplie de pokémon aussi rares que puissants...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn (Vermilava)
POKÉBALL LANCÉES : 67
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Un cheval à la ... quoi ? (Varro)   Lun 1 Oct - 17:26

Est-ce que c’est une saine routine de se bagarrer avec des inconnus aux côtés de ses pokémons ? Ce ne serait pas l’avis d’Iseko, cependant, il faut reconnaître que c’était extrêmement pratique dans les cas où l’on se fait agresser. Pas que la carrure de ce monsieur fasse de lui une cible de premier choix… Suite à une remarque, le monsieur se fait littéralement balayer par son Nidoking, rattrapé de justesse par son Arcanin qui semblait avoir l’habitude de ce genre de situation assez atypique.

... C’est triste et injuste.


Les pauvres gens qui habitent dans ce quartier ne peuvent-ils donc que rester cloitrer chez eux en espérant ne pas se faire voler, voir pire ?


Evidemment, quelques paroles en l’air ne pouvaient pas changer la situation, mais ayant vécu dans une petite ville plutôt tranquille près d’un volcan, elle ne se rendait pas compte que c’était une situation tristement classique dans les grandes villes.

Bon, j’ai plus qu’à rentrer chez moi alors.


Ce n’est pas très loin d’ici, je peux peut-être vous offrir un café ou un thé. Ce n’est pas grand chose comme remerciement, mais je me sentirais coupable de vous laisser repartir sans rien faire.
Et on doit avoir de quoi s’occuper de votre petite blessure.


Puis, mine de rien, son manteau lui tenait chaud et si elle ne voulait pas rester au lit une semaine à cause d’une crève carabinée, elle le garderait bien jusqu’au logement.

Qu’est-ce que vous en pensez  ?
Puis pour vous pokémons, on doit bien avoir quelques gourmandises pour les remercier de leurs aides.

________________________
Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 206
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Un cheval à la ... quoi ? (Varro)   Mar 2 Oct - 16:39

Ah bah ça gamine, la vie est sale...bon, c'est des mecs comme lui qui y foutent la merde généralement. Mais autant elle n'a pas peur de lui car il vient de lui sauver les miches - probablement littéralement - et ça le classe dans la catégorie "bon gars", autant elle chanterait sûrement un autre refrain si elle apprenait qu'il était un ex officier de la Team Rocket.
Enfin, au moins la p'tiote laissait tomber l'idée de le trimballer dans un centre Pokémon. Au lieu de quoi, elle l'invita plutôt à prendre un café chez elle et de trouver de quoi le soigner. Une réaction normale certes, même si elle lui rappelait terriblement sa rencontre avec Seraph', l'amenant à se demander si les filles du coin ne souffraient pas d'un gros déficit d'instinct de survie.
Il aurait certainement pu s'en tirer tranquillement, si la rouquine n'avait pas invoqué de récompenser aussi ses Pokémons. Cela témoignait d'une grande gentillesse, mais pour Varro cela sonnait le glas.

Car avec l'âge, Arkhay se laissait volontiers aller à la gourmandise lorsqu'il en avait l'occasion. Croquettes, poffins et autres gâteries de tous parfums. Malheureusement, Varro ne faisait pas dans la dépense à outrance, préférant rester sur ses habitudes globalement austères le canidé n'avait pas souvent le loisir de grignoter quelques friandises inhabituelles.
Alors quand la rouquine suggéra de donner gracieusement une récompense parfumée, l'Arcanin fit son choix à la place de son maître et s'approcha d'un grand bond de la jeune fille pour lui lécher le visage d'un énorme coup de langue, aussi chaud que baveux.
Il était cuit. Le vétéran soupira profondément. Il savait que son vieux compagnon lui obéirait s'il disait non, car malgré ses nouvelles habitudes de le taquiner il restait son plus loyal compagnon...mais même le vieux borgne n'avait pas le courage de refuser un petit plaisir bien mérité à son vieil ami.


"J'en dis que je ferais mieux de ne plus sortir de chez moi pour arrêter de me faire inviter par toutes les minettes de l'île..."

Il lâcha un cri lorsque, sans aucune discrétion, le Nidoking lui marcha sur le pied pour l'inciter à mieux parler à une membre du sexe opposé. Le Foreur violet ne craignait rien...sauf peut-être les femelles. Leur seule présence le rendait nerveux, quelle que soit leur espèce.
Autrement dit, c'est pas le vieux boxeur à corne qui allait le soutenir face à l'estomac de l'Arcanin.


"Bah ! Fais pas gaffe aux délires d'un vieux fou. J'dirais pas non à un café, si c'est pas le même jus de chaussette qu'au centre pokémon, et ces brigands ont bien mérité un truc eux aussi. Après tout, ces eux qui font tout l'boulot, hein ?"

Arkhay l'approuva d'un grand aboiement joyeux, avant de s'asseoir et de tourner la tête d'un air faussement désintéressé. Il y avait tout de même une bonne chose à tirer des récentes aventures de cette troupe, pour le meilleur ou pour le pire, c'est qu'ils retrouvaient tous une pêche pas croyable, alors même que leur temps de sommeil diminuait régulièrement.
Puis, plus attentif que ses plus anciens - et les seuls qu'il lui reste - amis, Pharos claqua des mâchoires pour attirer l'attention de son dresseur et se frappa la poitrine des deux pattes, faisant froncer le sourcil à Varro d'un air perplexe.


"Comment ça, la peloter ?"

Le Nidoking roula des yeux, et lui flanqua une grande claque avant de recommencer à se frapper le poitrail. Le borgne se retint de lui flanquer un bon coup de poing en retour, sachant pertinemment que ça reviendrait à frapper un bloc de granite, et réfléchit plutôt quelques courts instants à avant de comprendre.

"Ah ! Certes...boarf, c'est une île de vacanciers de toute façon, tout le monde se balade à poil ici."

En confiant son manteau à la jeune femme, Varro s'était donc retrouvé torse nu, exhibant muscles et cicatrices de tout poil au soleil et à la vue du public. Mais bon, ce n'est pas ça qui allait choquer sa pudeur.
Le Nidoking se flanqua la patte sur le visage et préféra abandonner, puisque son imbécile de dresseur ne comprenait pas où il voulait en venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un cheval à la ... quoi ? (Varro)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un cheval à la ... quoi ? (Varro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Le Baptème, c'est quoi? Comment on se marie ?
» Garde de la Citadelle a cheval.
» Frimer, à quoi bon ?
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Sud - MARIVON :: Zone portuaire :: Port face à l'océan (Embarcadère)-