Partagez | 
 

 D'une déception le seul espoir est l'oubli {RP solo adoption évent}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Hoenn - Alera
POKÉBALL LANCÉES : 215
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 13/11/2014

MessageSujet: D'une déception le seul espoir est l'oubli {RP solo adoption évent}   Sam 1 Sep - 16:32

But you see it's not me,

It's not my family
In your head, in your head
They are fighting
With their tanks, and their bombs
And their bombs, and their guns

In your head,
In your head they are cryin'
In your head, in your head
Zombie

What's in your head, in your head ?

Crédit image : Hanyijie sur Zerochan
D'une déception le seul espoir est l'oubli


Quelles couleurs ! Alera était en fête, et les rues ressemblaient à d’immenses arc-en-ciel pétillants. Partout, les gens criaient, dansaient et faisaient preuve d’une joie qui ne pouvait laisser indifférent.

Les yeux brillants, Romane se précipita au milieu de la fête avec l’envie contagieuse de se joindre aux touristes pour participer aux festivités. Toutefois, elle était là pour le travail. La veille, son supérieur lui avait demandé de se rendre sur place pour prendre des photos des divers événements ayant lieu sur place et de recueillir le plus de témoignages possibles en vue d’un bel article en double-page pour l’Alérien Libre. La rouquine avait beau clamer que ce n’était plus le genre de reportages qui l’intéressait, elle n’avait eu guère le choix que de s’y rendre en bon petit soldat. Il fallait dire que la rouquine savait manier l’objectif mais surtout, elle avait un talent naturel pour se fondre partout et se faire accepter par tout le monde, ce qui en faisait la candidate idéale pour ce genre de missions dynamique.

- Bon, il n’a pas dit qu’on ne pouvait pas en profiter un peu au passage… pouffa Romane en voyant passer un groupe de personnes déguisées.

Rune, son Aquali qui l’accompagnait toujours, lui jeta un regard en coin. La journaliste lui tira la langue puis s’avança la première. Elle plaisantait, heureusement elle savait rester professionnelle. C’est donc l’appareil photo en main que Romane déambulait entre les stands et les groupes de fêtards, prenant plusieurs photos avec l’autorisation écrite des figurants, alternant de temps à autre avec des témoignages qu’elle enregistrait sur son téléphone.

Pour le moment, le travail avançait.

Deux heures après son arrivée au Quartier des Lumières, la jeune reporter remarqua au fond d’une place un stand qui ne payait pas de mine, avec sa grosse pancarte colorée et bancale portant le nom d’une association qui venait en aide aux Pokémon abandonnés. Touchée et intriguée, Romane s’approcha. Recueillir leur témoignage l’intéressait : ça, c’était le genre d’initiative qu’elle saluait et qui méritait d’apparaître sur un journal pour se faire connaître sur l’île.

Cependant, il ne s’agissait pas d’un stand de jeu quelconque. Sur celui-ci, la pancarte indiquait une drôle de phrase : « aimer l’autre tel qu’il est ». Sourcils froncés, perplexe, la jeune femme s’approcha. Il y avait du monde au stand. Elle vit devant elle une jeune fille plonger son bras dans une grosse boîte posée sur le stand de bois. Celle-ci en sortit une Pokéball rouge et blanche, lourde d’un Pokémon inconnu. Les yeux brillants de curiosité, la jeune fille l’activa : en sortit un Pijako à l’air perdu, qui regardait dans toutes les directions. Mais déjà, l’adolescente l’avait adopté.

« J’adore ses couleurs ! »

Sa mère eut l’air moins convaincue, sûrement peu encline à partager sa maison avec un Pokémon aussi bavard. Mais elle accepta le nouvel ami de sa fille avec un sourire tendre, et toutes deux remercièrent l’association avant de s’éloigner en bavardant.

Plantée devant le stand de longues minutes, Romane observa ce petit manège se répéter une demi-douzaine de fois. Le principe était donc d’adopter un Pokémon au hasard, ces derniers venant visiblement de diverses associations et refuges des environs - d’Hoenn aussi. Lorsqu’il n’y eut plus de monde, Romane s’approcha pour discuter. Ouvertes à elle, les deux personnes qui animaient le stand lui racontèrent leurs engagements et leur travail, puis la journaliste termina par prendre quelques photos.

Pas une fois, elle n’envisagea de se prêter au jeu.

Pas une, sauf lorsqu’on le lui proposa directement.

« Vous ne voulez pas essayer ? »

La rouquine afficha une moue surprise, le regard glissant sur la grosse boîte en bois remplie de Pokémon prêts à être adoptés. Hésitante, Romane échangea un regard avec Rune.

- C’est que… je n’ai pas envisagé d’adopter un nouveau Pokémon tout de suite.

Colinn était dans son équipe depuis quelques semaines seulement, et Juri lui causait déjà bien du souci depuis son évolution. Se sentant quelque peu coincée et pressée par la situation, Romane préféra décliner l’invitation, se laissant le temps de la réflexion. Elle s’éloigna alors pour retourner à ses obligations.

Et en toute honnêteté, elle y songea toute la journée.

- Si on est tombés sur eux, ce n’est pas pour rien, j’imagine.

Rune approuva d’un petit mouvement d’oreille. C’est pourquoi, lorsque le jour commença à décliner et que son dernier reportage fut bouclé, Romane retourna au stand de l’association avec un petit sourire penaud aux lèvres.

« On vous attendait », sourit gentiment la femme du stand.

- Allez, souffla Romane en posant les mains sur la grosse boîte en bois. Ça fait peur, dis donc ! Plaisanta-t-elle avec l’équipe, histoire de décompresser de la pression ressentie tout à coup.

Une dernière expiration, puis elle plongea la main dans la boîte. Franchement, elle s’était attendue à sentir plus de sphères sous sa main. Ce qui signifiait que ces derniers jours, le stand de l’association fonctionnait plutôt bien. Que du positif ! Il ne restait donc que quelques Pokémon à adopter, ce qui renforça la volonté de Romane de participer à l’aventure. Sa main se referma alors sur l’une des boules, un peu par hasard, beaucoup par conviction. C’était celle-ci et pas une autre.
Elle ressortit le bras, affichant au grand jour la Pokéball qu’elle tenait. Déjà, Rune se mit debout pour la renifler, tandis que Romane la regardait un peu bêtement, ne sachant pas trop quoi en faire. Le garçon du stand sourit.

« Voilà votre nouveau compagnon ! Ne vous inquiétez pas, tous veulent être adoptés, on leur a demandé avant.

- Faites attention en le faisant sortir, certains sont plutôt grands, ajouta la femme. »


Hochant la tête, Romane activa le bouton blanc et fit sortir le Pokémon de sa Pokéball. Le rayon rouge quitta la sphère, se posa au sol et grandit, grandit… Effectivement, le Pokémon était grand. Plus grand que toute son équipe réunie, pour dire vrai.

Devant elle, un grand équidé venait de se matérialiser. Noir et blanc, l’allure fière, le regard bleu électrique, le Zeblitz la toisait de toute sa hauteur. Muette de stupeur, Romane se sentit passer au scanner. Bien évidemment, les Pokémon abandonnés étaient bien plus exigeant que les autres. Celui-ci ne semblait pas faire exception à la règle.

Alors que Romane n’arrivait pas à détacher son regard du Pokémon, elle entendit vaguement la dame de l’association lui parler. Elle apprit le nom du Pokémon, Quagga. Son âge, son niveau et même sa baie préférée. Pour le reste, elle lui fournit ce qu’elle appelait sa « fiche de suivie ». Romane la remercia plus timidement qu’à l’ordinaire, puis elle s’approcha de l’équidé en tendant les deux mains sous sa bouche.

- Enchanté, Quagga. Il parait que tu es un Pokémon très rapide… J’adore courir, moi, on s’entrainera ensemble à partir d’aujourd’hui ?

Un sobre hennissement lui répondit. Avec un sourire, Romane osa le caresser. Il leur faudrait du temps pour s’apprivoiser, sans doute, mais la rouquine était confiante.

Elle, elle ne l'abandonnerait pas.

© redSheep sur Wild Roar

________________________

Check my phone - Nothing, though - Act busy - It's agony
You did not break me, I'm still fighting for peace

Avec Rune et Juri, Romane photographie en #tomato
DC de Kyouhei/Rafaël/Valen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lolaandjoyce.wordpress.com/
 

D'une déception le seul espoir est l'oubli {RP solo adoption évent}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» S'il Ne Me Restait Qu'un Seul Espoir [Rp Solo Et Terminé]
» [RP - Combat - Drame] Au secours {Votre pseudo ici}, vous êtes mon seul espoir.
» Nuage Moqueur||L'espoir, c'est la seule chose plus puissante que la peur||
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Ministre Bellerive un menteur avéré, crée de faux espoir avec le pétrole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: ALERA Centre - MELL :: Quartier des lumières :: QUEER Pride [Event]-