Partagez | 
 

 A Seven nation army couldn't hold me back ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Sinnoh
POKÉBALL LANCÉES : 34
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 17/01/2016

MessageSujet: A Seven nation army couldn't hold me back ~   Dim 17 Jan - 20:05



Seven Komako


And the message comin' from my eyes says, "Leave it alone."






ID. CARD _________________________ Anecdotes


Surnom(s): James Bond à l'orphelinat & Mister Blue parmi les sbires, mais ne vous avisez pas de le prononcer en face de lui. ♦️ Âge: 36 ans ♦️ Date de naissance: Date exacte inconnue ♦️ Ville de naissance: ? (trouvé à la Ville Refuge, près de Frimapic) ♦️ Orientation sexuelle: Humpf. ♦️ Métier, statut: Leader de la Team Galaxie ♦️ Signe particulier: Se maquille le dessous des yeux avec du bleu-vert ♦️ Région: Sinnoh ♦️ Groupe: Team ♦️



- Son prénom fait référence à son numéro parmi les enfants de l'orphelinat (007, d'où son surnom), et son nom "de famille" (qui est plus un deuxième prénom qu'autre chose) celui du village où il a été trouvé (la Ville Refuge en Japonais, lieu apparaissant dans l'anime, ndla)  
- Orphelin, il a été abandonné à la naissance. Personne ne connaît l'identité de ses géniteurs et lui-même n'a jamais cherché à les retrouver.
- Il n'a jamais apprécié ses familles d'accueil et fuguait constamment, il finit même par partir de l'orphelinat et se retrouva à la rue, rejoignant un gang.
- Jusqu'à ce qu'il rejoigne la Team Galaxie, il faisait partie d'une organisation scientifique criminelle appelée l'Arche, qui menait des recherches sur les légendes de l'île et les Pokemon légendaires.
- Porte une mâchoire sur la joue droite quand il est mission. Mais il sait que ça fait peur aux sbires, ils exécutent mieux les ordres.
- Se sent responsable de la mort d'Helio, puisque c'est lui qui a trouvé l'Orbe Platine et l'a rapporté à son chef.
- Il a la même idéologie qu'Hélio, les mêmes idées quant à la création d'un nouveau monde plus pur. Cependant, il ne hait pas autant les sentiments que lui, mais les trouve inutiles et les rejette. Pour lui, il s'agirait plutôt de les contenir à défaut de les faire disparaître.
- A toujours été intéressé par les sciences, la mythologie et les légendes, ce qui l'a poussé à toujours en savoir plus.
- Il s'est démarqué des autres sbires grâce à sa détermination et sa débrouillardise, ainsi que sa compréhension des projets et buts d'Hélio, ce qui lui a accordé la confiance de ce dernier.
- Plutarque, son Galeking, a toujours suivi son dresseur dans ses recherches. Intelligent, il s'est toujours intéressé aux travaux de Seven et en connaît beaucoup plus sur les sciences et l'histoire que n'importe quel autre Pokemon.  
- Hubble, son Feunard (chromatique par ailleurs) n'est pas un gentil Feunard comme on en croise beaucoup. A vrai dire il est un peu... fou, et cruel. Il serait capable de tuer si son dresseur lui ordonnait.


--------

Descriptions physique & caractère

Seven est un homme de 1m83 pour 78kg très précisément. Cela fait donc de lui un homme assez grand avec une bonne carrure. Il est plutôt musclé, et tout cela fait qu'on est plutôt dissuadé de s'attaquer à lui à mains nues, mais après, c'est à vos risques et périls.
Il a des cheveux hérissés de couleur bleue très claire, ce qui a tendance à rappeler la chevelure de l'ancien chef Galaxie, Hélio. A croire que pour être leader dans cette Team, il faut avoir les cheveux bleus, haha, c'est drôle non ? (la joueuse se cache). Ses yeux, eux, sont bleus ciel, assez jolis en fait, si on oublie son regard qui fait légèrement flipper on peut tomber sous le charme. Il a deux traits sous les yeux, personne ne sait trop pourquoi il se maquille ainsi, lui non plus sûrement, c'est juste une habitude. Il a un long nez fin, son visage peut sembler menaçant, notamment à cause du rictus qu'il arbore souvent, mais surtout de ce masque, ou plutôt cette moitié de masque qu'il porte régulièrement sur le côté droit du visage.

Au niveau des vêtements, même s'il a toujours porté l'uniforme de la Team avec une grande fierté, son statut de big boss lui permet de s'habiller à peu près comme bon lui semble sans que personne n'ait rien à lui reprocher. Même si pendant les missions il revêtira la classique tenue des Galaxies, le reste du temps vous pourrez le voir habillé d'un haut bleu et d'une veste noire, ainsi que d'un jean de couleur sombre. Dernière spécificité, un collier représentant une fleur de lys, seul héritage que ses géniteurs lui ont laissé avant de l'abandonner. Oh, il ne le porte pas par sentimentalisme ou quoi que ce soit, c'est juste ainsi, pour se rappeler à lui-même qu'il en a vécu des années, et que ce collier est un peu la preuve de son existence dans ce monde, la trace au travers du temps de son passage.

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

On peut dire que la personnalité de Seven n'est pas des plus banales. Dans son enfance il était un garçon plutôt solitaire, préférant passait ses journées à lire qu'à aller jouer au football avec les autres enfants de l'orphelinat. Il pouvait passer de longues nuits à observer les étoiles, le soir, assis sur le rebord de la fenêtre de sa chambre pendant que les autres garçons chahutaient ou dormaient. Ce point de caractère n'a pas changé en grandissant. Il apprécie grandement être seul, le calme lui apporte la réflexion. Il ne ressent pas le besoin d'être entouré, pas plus que d'être seul en fait, il est assez neutre en vérité. Du moment que rien ne perturbe son travail...

Dans le genre apathique, il se pose là.  Mis à part un léger rictus qui agitera ses lèvres d'une fois à l'autre, il semble dénué de toute émotion, ou du moins ne réagit pas face à elle. Montrez-lui un film triste, d'amour, d'horreur ou une comédie, il gardera toujours ce visage impassible, à la limite du blasé, qui peut être si gênant quand on interagit avec lui. N'allez pas croire que c'est parce qu'il est constamment dans la lune. Certes il divague parfois, mais en général, il écoute très bien ce que vous dite et en aura parfaitement conscience, c'est seulement que ce ne sera pas explicite.
Car pourtant c'est quelqu'un d'extrêmement organisé et de clair dans ses objectifs. Précis, il aura toujours un plan bien défini en tête avant de se lancer. Il n'est absolument pas du genre à foncer tête baisser dans les obstacles, préférant le réflexion à  l'impulsivité. Si vous lui poser une question, il prendra le temps de formuler une réponse claire dans sa tête avant de vous la dire, ce qui fait qu'il n'aura jamais de paroles en l'air. Tout est calculé et réfléchit avec lui, rien n'est laissé au hasard. C'est quelqu'un d'extrêmement méticuleux et de maniaque, alors prenez garde à être précis dans vos propos, où il vous posera des question auxquelles vous ne pouvez pas répondre.

Intelligent, doté d'un grand sens logique et d'une capacité à assimiler les savoirs rapidement, il a toujours soif de connaissances et cherchera toujours à en savoir plus. Il n'est pas du genre à décrocher de son objectif, et peut tout faire pour arriver à ses fins.

Le fait qu'il pense que les sentiments sont impurs et inutiles à l'homme se signifie absolument pas qu'il n'en ressent pas. Tout le monde ressent des émotions. Il essaie seulement de les repousser, de les contenir au plus profond de lui-même afin de ne plus les ressentir. Cela ne serait pas parfait, cela altérerait son jugement, et selon lui, c'est mauvais.

Malgré cela, il est tout même une sorte de manipulateur. S'il rejette aujourd'hui les sentiments, c'est parce qu'il les a étudiés avant, et sait donc comment une personne fonctionne. Il a passé sa vie à observer les gens, ça l'aide beaucoup pour les faire marcher à sa guise. Certaines personnalités sont plus difficiles à contrôler que d'autre, mais il arrive toujours à ses fins. De toute façon, il le doit, car il ne supporte pas l'échec. D'ailleurs, les rares fois où vous le verrez bouillonner, ce sera dans ces moments là, quand son plan a raté.

Pas foncièrement méchant, il n'a pas plaisir à faire souffrir les autres ou à s'en servir, c'est juste que si c'est utile pour lui, bah c'est comme ça, il s'en servira. Le sens moral lui échappe, en fait, il ne comprend pas les notions de bien et mal, de moral et d'immoralité. Pour lui, tout cela est de toute façon dirigé par les sentiments et il ne doit pas en tenir compte

Il a toujours admiré Hélio, c'est pour ça qu'il suit ses traces. Il ne prétend pas être un meilleur leader, ni même un aussi bon, il ne prétend à rien, tout ce qu'il souhaite c'est que le but ultime de la Team Galaxie aboutisse, il y consacrera sa vie, et est prêt à tous les sacrifices pour cela.


Histoire

C'était un matin d'automne, assez banal en première apparence. Les températures commençaient à chuter, au même que les feuilles des arbres retombant sur le sol, bientôt recouvertes d'une épaisse couche de neige. Ici, dans le nord de la région, la neige est quasi-constante. Frimapic semble blanc à longueur de temps, l'été n'étant pas long là-bas. Notre histoire ne débute pas dans la ville en elle-même, mais un peu plus loin, dans la Ville Refuge. C'est un petit village de quelques habitants, qui compte un centre Pokemon et une petite boutique familiale. Il est un peu isolé, car quand la neige recouvre toutes les routes, le seul moyen d'y accéder est un passage sous la montagne, infesté de Pokemon sauvages en tout genre. Les habitants restent cloîtrés chez eux l'hiver et très peu de visiteurs y passent chaque année.

C'est ici qu'on trouva l'enfant. Un petit bébé bien maigre, qui ne devait pas avoir plus de deux semaines, avait été déposé ici, emmitouflé dans des couvertures, dans un berceau qu'on avait déposé sur le sol glacé, au pied d'un arbre. Personne ne savait qui l'avait amené là, ni qui était ses parents. Seul avait été trouvé dans le berceau un collier représentant une fleur de lys. La jeune femme qui le trouva là se prénommait Insia. Elle fut horrifié et choquée de découvrir le pauvre nouveau-né, laissé à son triste sort, sûrement destiné à mourir. Mais elle ne pouvait pas laisser faire ça. Elle s'empara rapidement du berceau. Il n'y avait pas de temps à perdre. L'enfant criait famine. Par chance, Insia avait pour Pokemon un Ecremeuh, et c'est sûrement ce qui sauva la vie du bébé.

On parlait à cette époque beaucoup de l'orphelinat de Céléstia qui venait d'ouvrir. Il n'y avait pas vraiment d'autre choix que de le déposer là-bas. Insia prit la route du Mont Couronné. Malgré ses apparences de jeune fille de bonne famille, c'était une dresseuse accomplie, et elle fit le chemin d'une traite, en quelques heures à peine, jusqu'à la maison qui se dressait là. Insia ne resta pas longtemps. On lui prit l'enfant, elle dû expliquer qu'elle l'avait trouvé, qu'il n'était pas à elle, et qu'elle n'avait aucune idée de l'identité de ses parents. On la remercia, lui donna un peu d'argent pour rembourser le voyage et la renvoya. Dès lors, elle ne revit plus jamais ce garçon aux cheveux d'une couleur bleutée.
Le nouvel arrivant était le septième enfant trouvé. Numéro de série : 007. Seven. On le surnomma aussi Komoko, du nom du village ou il avait été trouvé. Voilà comment commença l'identité de Seven Komako : enfant trouvé dans la neige, sans parents, sans famille, juste un miraculé de plus de la morsure du froid et des températures autour de Frimapic.
C'est donc ici qu'il grandit, à Célestia, dans ce centre. Jusqu'à ce qu'on l'envoie à l'école pour la première fois, il n'avait aucune idée de ce que cela signifiait avoir un papa ou une maman. Pour lui, une famille, c'était le directeur de l'orphelinat, Mr. Minashigo, et les différentes nourrices de l'établissement. Un papa, plusieurs mamans, et les autres enfants étaient les frères et sœurs. Ainsi, pour la première fois, à sa première journée d'école, il apprit qu'il n'était pas un enfant comme les autres.

Aussi loin que l'on s'en souvienne, Seven a toujours été solitaire. Souvent, il s'asseyait, et observait le monde autour de lui. Sa soif de curiosité dépassait largement celle des autres enfants. Il pouvait rester sans bouger à fixer le même endroit, la même personne. A détailler chaque chose, chaque détail, chaque mouvement. Cela le passionnait, et était mal compris pas les autres enfants à qui il faisait peur. Même les nourrices avaient un peu de mal avec ce trait de caractères. « Mais va donc jouer avec tes amis, Komako. Regarde comme ils s'amusent ! ». Mais Komako ne répondait rien. Il ne comprenait pas le plaisir de taper dans un ballon ou de se poursuivre. Tout cela lui échappait. Tout cela lui échappera toujours.

Mr Minashigo emmena un jour les enfants à la visite du musée de Célestia. Seven avait 4 ans. On n'emmenait normalement pas les enfants dans un musée à cet âge-là, ils chahutaient trop, mais comme ils ne savaient pas bien quoi faire de l'enfant, il avait été décidé qu'il les accompagneraient. Et ce ne serait pas lui qui chahuterait.
La visite ne rata pas. Ce fut comme une révélation pour lui. Elle le subjugua. Il ne saurait expliquer comment, mais c'est sans doute la première fois que Seven ressentit le plaisir et la joie. Il impressionna autant le directeur et les autres enfants que le personnel du musée. Il n'avait jamais autant parlé avant, jamais posé autant de question. La conservatrice du musée en fut elle aussi stupéfaite. « Reviens quand tu veux, nous t'accueillerons avec plaisir. Quand tu sauras lire, tu aura même accès à la bibliothèque, si tu le souhaites ».
Autant dire qu'il y retournait chaque week-end. Même s'il connaissait le musée par cœur, là encore, il continuait à observer. Beaucoup d'objets et de tableau avaient affaire avec Dialga et Palkia, maîtres du Temps et de l'Espace. Et bien sûr, il appris aussi rapidement à lire, motivé à l'idée de se rendre dans la bibliothèque. Au début bien sûr, c'était difficile, les mots n'étaient pas tous clair, mais les employés du musée aidant, il se fit rapidement une culture historique et mythologique impressionnante pour son âge. A 7 ans seulement, il était tout à fait capable de vous raconter le mythe d'Arceus et de la Création.

L'orphelinat de Seven ayant une sorte de partenariat avec un orphelinat Pokemon de l'île, on se dit que c'était une bonne idée de trouver un compagnon de jeu à chaque enfant. C'est ainsi que Seven se vit offrir un Galekid, qu'il nomma Plutarque.  

Mais c'est aussi à cet âge-là qu'on le plaça dans sa première famille d'accueil. Pour ne pas trop le perturber, il fut accueillit par un couple de Célestia. Cependant, ce premier couple, très protecteur, refusa de le laisser sortir seul ce samedi pour se rendre au musée. Il poussa une crise de colère, clairement impressionnante pour un garçon au caractère impassible pour lui, et ils acceptèrent finalement de l'accompagner. Mais ce n'était pas pareil que d'être seul. Il ne pouvait avancer à sa guise. Ils n'avaient pas le temps, comprenez, il y avait d'autres enfants à la maison. Ce jour-là, il ne put même pas se rendre aux archives du musée. Ce soir-là, il ressentit pour la première fois la haine, et devint une terreur pour des familles d'accueil.
Il fut renvoyé vers l'orphelinat quelques jours après. Il réveillait l'autre enfant qui dormait dans sa chambre en lisant tard le soir. Il refusait toute activité en dehors de celle qui consistait à se rendre au musée ou à agrandit sa culture. Il fuguait alors régulièrement pour aller voir ce qui l'intéressait. Bref, il n'était pas l'enfant dont tout le monde peut rêver.
Il fut trimballé ainsi de familles d'accueil en familles d'accueil. Même s'il finit par se faire au fait de ne pas retrouver le musée chaque semaine, il lisait constamment. Des livres que le musée lui prêtait, ou des livres achetés à la petite librairie du coin.

Il avait un jour été accueillit à Vestigion. Il y découvrit bien sûr la statue représentant les deux Pokemon légendaires, maîtres du Temps et de l'Espace, sur lesquels il avait déjà beaucoup lu. Il se promit de revenir, plus tard, pour y faire de plus amples recherches.
Il y eu bien une famille d'accueil où il resta plus longtemps que les autres. Il devait avoir 11 ans, sa culture historique et mythologique déjà bien complète. Mais le père de la famille disposait d'un objet qui allait être le plus important de la vie de Seven : un télescope. Il avait déjà montré quelque intérêt pour la science et la technologie à l'école, ayant de bonnes notes en ces matières, mais le télescope fut un élément déclencheur. Il passa ses nuits à observer planètes et étoiles. Il dessinait le ciel dans un petit carnet, commençant même à noter les déplacements qu'il observait. Il n'avait jamais compris aussi bien ces histoires de rotation de la Terre. On voyait déjà en lui un grand scientifique. On n'avait pas totalement tort.

Mais il arriva à un moment où il retourna à l'orphelinat. Les familles d'accueil, on n'y restait pas bien longtemps, et plus personne ne voulait adopter ce jeune adolescent qui ne semblait jamais montrer ses émotions. On était en droit de se poser la question de savoir s'il en avait. Certains le comparaient à une machine. Il n'y prêtait pas attention. Tout ce qui l'intéressait était d'élargir sa culture et sa connaissance. Cependant, la famille avait été tellement touchée par son intérêt pour l'espace qu'ils firent don du télescope à l'orphelinat. Seven était toujours le seul à l'utiliser, personne d'autre ne semblant y montrer quelconque intérêt.

Il se montra violent pourtant un jour. Un enfant tenta de lui arracher le livre des mains de Seven. Ce dernier n'avait pas eu pour but d'être méchant, mais il frappa avec force et violence l'enfant qui fut transporté d'urgence à l’hôpital. Le personnel de l'orphelinat ne savait plus quoi faire de lui. On tenta de l'envoyer en internat étudier à l'Académie Pokemon de la route 210. Quand il s'en enfuit, il avait 15 ans. Mais il ne rentra pas à l'orphelinat, cela ne l'intéressait plus désormais. Il était devenu capable de s'infiltrer dans des musées ou des bibliothèque en toute discrétion, non pas pour voler des choses, mais seulement pour s'informer.

C'est à Féli-Cité qu'il fit pour la première fois partie d'un gang. Une bande de jeunes comme lui, perdus, délaissés, sans-abri. Ils commettaient vols et braquage, s'appropriaient les rues de la ville en se battant. Seven appris à tenir une arme et à s'en servir. Même s'il préférait user de ses propres capacités et de celles de son Pokemon qui s'entraînait chaque jour, il s'en servi. Une fois. Il tua un membre d'un gang adverse. Il n'en ressentit aucune émotion, ni joie ni regret. La mort avait été utile, il n'avait pas vu d'autre solutions. Tout allait bien donc. En revanche, il se surpris à ressentir une pointe de tristesse quand le chef de la bande mourut roué de coup. Cette fois, sa mort n'avait servi à rien, elle était donc à regretter. Voilà comment fonctionnait Seven alors.
Il resta 3 ou 4 ans avec eux avant de décider qu'ils ne les intéressaient plus. Les recherches qu'il avait commencé à mener, il en avait conscience, n’avancerait que s'il s'y consacrait pleinement. Il avait 18 ans, il était encore jeune. Il pouvait encore étudier. Après tout, il avait quitté l'école à 15 ans, mais il était suffisamment intelligent à cette époque déjà. Il travailla d'abord dans un musée, ce qui lui permit de récolter suffisamment d'argent afin de se présenter à un concours d'entrée dans une école qui formait des scientifiques à Féli-Cité. Il fut premier de son concours, et c'est ainsi qu'il démarra sa nouvelle vie. Oh, il restait le même genre de jeune homme solitaire, à l'écart, apathique, allant loin dans ses réflexions. Mais il se sentait chez lui, et c'est ce qui comptait.
Il y fit la rencontre d'un professeur, Alan Serkhis. Ce dernier s'intéressa beaucoup à Seven pour une raison obscure au début. En vérité, le Pr. Serkhis montait un groupe de scientifique pour travailler sur les légendes et mystères de l'île. Tout à fait le domaine de Komako donc, qui lui aussi pensait que ce n'était pas que des histoires qu'on racontait lors des repas de famille pour se divertir un peu. Le groupe fut nommé l'Arche. Ils menèrent plusieurs recherches dans Sinnoh. Les traces des mythes et légendes étaient bien plus nombreuses qu'on l'imaginait.
Le groupe de scientifique fit des recherches à Celestia, environ 5 ans après que Seven les aient rejoints. Le jeune homme avait alors 25 ans, et il revenait pour la première fois dans la ville qui l'avait vu grandir. Ils découvrirent des ruines au fond d'une grotte, sans arriver à les exploiter clairement pour autant. Même s'ils faisaient des recherches sur les mythes et légendes, l'Arche restait un groupe de scientifiques, qui se positionnait donc sur la vérité établie par la science, et ne partaient pas nécessairement du principe que les légendes étaient vraies. Mais Seven n'avait vraiment nulle par d'autres où aller, et au moins, ses recherches avançaient. Enfin, avançaient... lentement. Le groupe de scientifique rencontrait quelques problèmes avec l'Etat. Leurs recherches n'étaient pas toutes tout à fait légales. On leur limita les recherches, si bien qu'au bout de 5 ans, l'Arche décida de quitter Sinnoh pour concentrer ses recherches sur une autre région. Seven, lui, voulait toujours en savoir plus sur celles de son île d'origine. Il tenta de trouver des moyens de continuer.

Et ce moyen, il le trouva. On ne sait pas exactement comment la Team Galaxie entendit parler de lui, ou peut-être le trouva-t-elle juste au hasard. La Team n'en était alors qu'à ses débuts, et les recrutements allaient de bon train. Un des sbires prit contact avec Seven qui démontra vite ses connaissance. Sa volonté de rester sur l'île pour finir ce qu'il avait commencé était suffisamment forte pour rompre les liens avec l'Arche, refuser de les suivre et s'engager dans ce groupe inconnu et mystérieux qu'était la Team Galaxie.
Au début, il n'était qu'un simple sbire. On lui avait confié un Pokemon, un Nosferapti qu'il nomma Andromède.
Il faisait ce qu'on lui disait de faire. Il fouillait des sites, parfois sans résultat, mais parfois, il ramenait des choses. Les autres sbires ne faisaient pas bien attention à ce qu'ils déterraient, ils se contentaient de tout donner à leurs supérieurs et à attendre les prochains ordres. Mais Komako, lui, prenait des notes, encore et toujours. Dans son sac, il transportait toujours les cahiers qui l'avait si longtemps accompagné, remplis d'observations, de découvertes. Peu à peu, il sentait qu'il avançait, qu'ils allaient plus loin. C'est sûrement ça qui lui permit, peu à peu, de comprendre les intentions de leur chef, Hélio.
C'est lors de l'une des expéditions qu'il découvrit ce bout de mâchoire qu'il arbore parfois aujourd'hui. Au départ, il le garda en simple souvenir. Il n'était pas utile aux découvertes qu'il faisait, de toute façon, mais il ne se voyait pas le jeter.
Ce fut un des Sergents qui compris que l'intérêt de Seven allait bien plus loin que celui des autres sbires dans ces recherches. Ainsi, l'information remonta, et on le nomma Sergent. Il commença donc à diriger des expéditions, ce qui lui permit d'être au plus près des preuves qu'il devait étudier. Et de se rapprocher aussi d'Hélio. Il écoutait longuement ses discours, y prêtant un tel intérêt qu'il analysait chaque mot, chaque tournure de phrase. Hélio avait un projet, un très grand projet. Il se rendit compte de la grandeur de ce projet quand les recherches se concentrèrent sur la capture de Créhelf, Créfadet, Créfollet. A quoi ils serviraient, il le compris quelque temps plus tard. La Chaîne Rouge, objet de légende permettant d'enchaîner les trois Pokémon lacustres. Mais tel objet semblait introuvable. Il fallait donc la créer.
Leur projet vu quelque peu retardé par un gamin, et la jeune maîtresse de la Ligue Cynthia, qui s'immiscèrent dans leurs plan. L'enfant réussit même à combattre Hélio, mais ce dernier ne semblait pas dérangé le moins du monde. Non. Ses projets étaient grands, majestueux, bien au-dessus de ce que tout cet enfant pourrait un jour imaginait. Et Seven, lui, suivait. Plus le temps avançait, plus il se laissait gagner par de l'excitation. Il repoussa cette émotion vaine, qui pourrait corrompre ses recherches, mais ne pouvait s'empêcher de ressentir quelques frissons lorsqu'ils parvinrent à enchaîner les trois Pokemon de légendes à la Chaîne Rouge.
Et le projet ne se limitait pas à eux. Dialga et Palkia, les dieux de légende qui avaient longtemps émerveillés Seven quand il était enfant. Les maîtres du Temps et de l'Espace. Eux aussi, faisaient partie du plan. Komako assista à leur capture. Tout semblait parfait. Maîtrisé. Le gamin était arrivé trop tard, beaucoup trop tard pour sauver ce qu'il restait.
Le but d'Hélio n'était pas simplement de les contrôler. Grâce à eux, il voulait créer un nouveau monde. Un nouvel univers, dénué de toutes les émotions qui empoisonnent et dirigent l'esprit de l'Homme. Un monde libre, sans limite. Seven voyait là la possibilité de vivre dans un monde dans lequel il avait toujours voulu vivre. Il avait toujours su que sa place n'était pas ici. Qu'une autre solution était possible. Qu'ensemble, avec la Team Galaxie, il allait créer cet univers.
Cela aurait été possible, sans aucun doute. Si Giratina n'était pas apparu. Quand Seven le vit apparaître, quand lui et les sbires tentèrent de prévenir leur leader aux Colonnes Lances... c'était déjà trop tard. Le maître du Monde Distorsion enleva Hélio, et avec ceci, tout espoir s'envola.
Mais Seven n'abandonna pas. Jamais il n'abandonnerait ce qu'Hélio avait commencé.

Le groupe se scinda en deux. Le lieutenant Saturne d'un côté, et Pluton de l'autre. Seven suivi le premier. Même si les projets de ce dernier n'étaient pas aussi grands que ceux d'Hélio, selon l'orphelin, ils valaient au moins mieux que l'entreprise de Pluton et de son idée de capturer Heatran, juste pour demander une rançon aux habitants. En voilà bien une idée stupide et inutile, qui ne servait strictement à rien.
Les deux autres lieutenants avaient décidé de finalement quitter la Team, en même temps que beaucoup d'autre membres, et les Galaxies n'étaient plus très nombreux. Mais Seven, une fois de plus, n'avait nulle par d'autre où aller, et rester à Voilaroc était le meilleur moyen de continuer ses recherches, alors, il restait.

Une année passa. Une année durant laquelle la Team essayait de se reconstruire et de récupérer les résultats de leurs recherches perdues pour certaines. Une année durant laquelle Seven avait poursuivit son but, sans jamais en faillir.
Parmi les sbires, une rumeur commença à monter. Hélio était de retour. Quelqu'un prétendait avoir vu un homme correspondant à la description de leur ancien chef dans les environs de Rivamar. Seven mena sa petite enquête. Si son chef était de retour, alors il lui fallait le retrouver. Il se rendit à Rivamar, et un vieil homme lui confirma qu'il avait bien conduit un étrange homme aux cheveux bleus sur une île nommée Alera. Il fit remonter l'information, essayant de ramener quelques personnes, même si beaucoup, ayant compris les vrais projets d'Hélio, ne souhaitaient plus le suivre.

Il retrouva rapidement son chef. De nombreuses légendes sur Alera relatait l'existence de légendaires, et Seven fut rapidement envoyé sur des recherches. Le fait de se trouver dans cette nouvelle région pouvait lui apporter beaucoup de choses, et il se mit au travail. La preuve de la présence des légendaires fut apportée par Hélio, qui fit la rencontre d'un Pokemon nommé Xerneas.
Les diverses recherches menées et aides apportées à son chef firent que Seven finit par être nommé Lieutenant. De toute façon, il fallait reconstruire la team, et certains postes se voyaient donc plus facile d'accès. Cela ne changea rien pour Seven, mis à part le fait qu'il avait accès à des documents classés secrets, et qu'il se trouvait plus proche de son chef.

Il faisait partie de l'équipe qui découvrit les documents sur l'Orbe Platine. Un objet en lien avec Giratina qui, selon Hélio, aurait pu le contrôler. Seven se mit en tête de la retrouver à tout prix. C'est peut-être cette obstination à obtenir l'objet malgré les risques à prendre, ainsi que les discussions que l'homme avait eu avec son chef concernant ce nouveau monde à construire, que l'orphelin fut nommé second. La confiance d'Hélio en lui avait quelque peu grimpé au fil des jours.
C'est ainsi qu'il pu prendre la tête des opérations quand il s'agit de retourner sur Sinnoh pour retrouver l'Orbe. Plusieurs informations indiquaient qu'elle se trouvait ici, ce qui semblait être logique par ailleurs. Il s'avéra qu'elle était en possession du même enfant qui avait tenté de corrompre les projets de la Team un an auparavant. Le gamin n'avait aucune idée de la puissance de l'objet. Il ne fut pas très difficile de lui voler, le petit était peut-être un bon dresseur, mais il n'était pas très malin. Et puis, comme précisé précédemment, Seven était un voleur hors-pair. L'enfant avait exposé l'objet dans sa chambre, il suffit à Komako d'attendre qu'il n'y ait plus personne, et d'y entrer. Il n'y vola rien d'autre, la seule chose qui leur était utile étant l'Orbe.

Lui aussi était persuadé que ça marchait. Il rapporta l'Orbe à Hélio, et ce dernier parti en quête de Giratina. Seul. C'était son combat après tout. Et Seven attendit. Mais leur chef ne revint pas. Il leur fallut un petit temps avant de se rendre compte que le leader avait échoué. Hélio était mort, et cetge fois, il ne reviendrait pas.

En tant que second, il était à la charge de Seven de reprendre la tête des opérations. Il ne pouvait laisser tomber la Team Galaxie, ni la laisser s'éparpiller ou se scinder en deux comme par le passé. Il rassembla les troupes, les convaincant dans un long discours de continuer l’œuvre inachevée d'Hélio.

C'est à son tour de créer le monde parfait...

--------

team Pokémon




Pack starter

- -

---------------------

toi derrière l'écran

Pseudo: Panda ♦️ Âge: 19 ans ♦️ Pays: La baguette ♦️
Comment as-tu connu le forum ? Le vieux monsieur m'a indiqué le chemin ♦️ Fréquence de connexion : 87.6FM ♦️ Crédit de ton avatar: Grimmjow Jaggerjack – Bleach ♦️ Double-compte ? Non. Quadruple. ♦️ Le mot de la fin: Le caca des pigeons c'est caca. ♦️




Dernière édition par Seven Komako le Ven 12 Mai - 19:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1073
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: A Seven nation army couldn't hold me back ~   Dim 17 Jan - 21:42

Rebienvenue et bon courage pour ta fiche !

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Sinnoh
POKÉBALL LANCÉES : 34
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 17/01/2016

MessageSujet: Re: A Seven nation army couldn't hold me back ~   Lun 18 Jan - 18:03

Merci ^^

Voilà, fiche terminée Very Happy

________________________

Seven purifie le monde en #326268


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: A Seven nation army couldn't hold me back ~   Lun 18 Jan - 20:51

Rebienvenue superman
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Sinnoh
POKÉBALL LANCÉES : 93
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 04/02/2015

MessageSujet: Re: A Seven nation army couldn't hold me back ~   Lun 18 Jan - 21:00

Merci Very Happy

________________________
Présentation - Relations - T-Card - Blog

Luna enquête en #9f55e8


Autres comptes: Denzel Kogami & Wesley C. Sylphe & Seven Komako
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 895
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 11/06/2014

MessageSujet: Re: A Seven nation army couldn't hold me back ~   Lun 18 Jan - 22:31

Rebienvenuue  coeur  J'aime beaucoup ce personnage, et l'idée d'un second leader, ou leader remplaçant de la Team Galaxie est vraiment top ♥️ Pour ta fiche, rien à redire, elle est complète, agréable à lire, attention cependant à diverses fautes d'inattention que j'ai relevé dans le récit.
En somme, un personnage que j'ai hâte de voir à l'oeuvre !

Au passage, la musique claque. Je l'ai écoutée trois fois. Quatre maintenant.



Hello, pas nouveau cinnamonien ♥️


Félicitations, tu es validé ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos chers et tendres tarés de membres ♥️ A présent ta fiche archivée, ta couleur va t'être donnée. En attendant, tu peux entamer ta Carte Dresseur, mais également gérer tes éventuelles demandes de liens et/ou de RP. Ceci fait, tu peux à présent poster un peu partout, alors n'hésite pas à participer à notre flood et nos jeux afin de mettre une nouvelle pierre à l'édifice !

love ya coeur



________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Sinnoh
POKÉBALL LANCÉES : 93
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 04/02/2015

MessageSujet: Re: A Seven nation army couldn't hold me back ~   Lun 18 Jan - 22:37

Merci Rafouche <3

T'as vu? J'adore cette chanson, j'ai trouvé qu'elle collait bien à Seven, alors voilà

________________________
Présentation - Relations - T-Card - Blog

Luna enquête en #9f55e8


Autres comptes: Denzel Kogami & Wesley C. Sylphe & Seven Komako
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A Seven nation army couldn't hold me back ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

A Seven nation army couldn't hold me back ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Inscriptions partie 105] Zombie Nation Army
» Hold me back - Margo & Gabriel
» Constitution 1987: Réceptacle et promotrice du projet nation
» army builder(bien foutu en plus)
» Primer jaune army painter à vendre [vendu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Administration :: Formulaire d'embarquement :: Présentations validées-