Partagez | 
 

 On our way to become heroes, we do bad things [PV Crimson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Kanto/Alera
POKÉBALL LANCÉES : 54
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 21/05/2015

MessageSujet: On our way to become heroes, we do bad things [PV Crimson]   Jeu 21 Jan - 23:30

Avec Crimson A. Daeva.

On our way to become heroes, we do bad things




Même s'il est vrai que je suis plutôt un homme de la mer, je ne suis jamais contre quitter un peu les alentours de la grande étendue d'eau pour me déplacer. Je l'avoue, je suis curieux, et ma curiosité s'étend en voyage. Ce jour-là, je conduisait en direction d'Onnen. Juste une envie, sur un coup de tête, d'aller me détendre aux Sources Chaudes. Je faisait régulièrement ça quand mon travail devenait trop prenant. J'adorais toujours ce que je faisait mais il était normal que, parfois, j'attrape un mal de crâne carabiné et que je me sens l'envie de me détendre, et les Sources Chaudes sont parfaites pour ça. En vérité, rien que le paysage des montagnes de cette région l'est.

Nous nous étions arrêtés pour reprendre de l'essence et par la même occasion un petite collation. Le voyage n'était pas des plus longs, mais ma gourmandise me poussait à devenir acheteur compulsif lorsqu'il s'agissait de nourriture, et plus particulièrement de pâtisserie. Sans surprise, je pris donc deux tartelettes, une à la fraise et une à la framboise, ainsi qu'un choux à la crème.

« Non, Arsène, ce sac appartient à cette dame, on n'y touche pas. Et oui, je vais payer tout ce qu'on achète. Je sais que tu peux sauter par-dessus le portique anti-vol, mais c'est non.»

Je soupirais en ramenant mon Tenefix dans sa Pokeball. Il était à peine sortable, et, quand je l'autorisait à s'échapper de sa balle bicolore, c'était sous haute surveillance et avec l'assurance qu'il ne volait rien en route. Parce qu'il ne pouvait pas s'en empêcher, le bougre. On me dit souvent qu'il faut que je le raisonne. Que je l'éduque. Mais j'aimerais vous y voir, avec un Pokemon kleptomane, né et élevé au sein de la Team Rocket, habitué à voler dès la sortie de son œuf ! Je ne pensait même pas qu'il avait conscience que c'était mal. Pour lui, c'était le seul moyen d'obtenir quelque chose. S'il avait la notion d'argent, il ne voyait pas pourquoi l'utiliser quand on pouvait en faire autrement.

Parce que s'il y avait un domaine dans lequel cette Team excellait, c'était l'endoctrinement. Humain ou Pokemon, il n'y avait aucun problème à les élever au sein de la Team dès le berceau. Ça en faisait des meilleurs combattants, fidèles et loyaux. Arsène avait été élevé ainsi, et même si j'avais réussi à le sortir de la Team, les mauvaises habitudes prenaient souvent le dessus.

Je ré-embarquait à l'intérieur du véhicule en prenant le plaisir au préalable de croquer un peu de tartelette fraise. J'avais rangé les deux autres pâtisseries dans la petite glacière qui m'accompagnait quasiment toujours et mit le contact.

Je me garais dans le village. Les routes étaient escarpées plus haut et le passage des voitures interdits. Natsu m'emboîta le bas et je me dirigeais à l'endroit où se trouvaient les sources chaudes. Mon Feunard plongea tête la première, très vite suivi d'Arsène que je venais de laisser sortir. Thanatos lui, s'éloigna vers les montagnes. Il faisait toujours ça. Il revenait bien sûr, mais semblait aimer s'éloigner dans ces montagnes aussi loin qu'il le pouvait. Kupenda, elle, ne semblait pas apprécier la chaleur et rentra très vite dans sa ball.

Décidant de ne pas me glisser tout de suite dans les sources chaudes, je m'appuyait contre un rocher, ouvrit un livre et profitait de ce moment de détente, sans bien sûr m'attendre une seule seconde aux événements qui allaient se dérouler ensuite...

.



Dernière édition par Samuel Dante le Sam 23 Jan - 0:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 478
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 20/02/2015

MessageSujet: Re: On our way to become heroes, we do bad things [PV Crimson]   Ven 22 Jan - 23:15

détails
On the way to become heroes, we do bad things
ft. Samuel
Ʃkaemp はは ™

C'était la veille. La veille que Crimson avait quitté momentanément la Team Rocket. Officiellement, c'était pour retrouver Courtney. Officieusement, c'était pour avoir du temps pour elle. Bien sûr, rester sur l'île d'Alera demeurait risqué, mais comme Rey le disait si bien, elle était incompétente. Quand elle était arrivée à Onnen dans l'après-midi, la veille, elle avait cherché un endroit où elle pourrait dormir pour la nuit. C'est en se renseignant auprès d'un jeune couple qu'elle obtint ce qu'elle voulait, alors que ce dernier lui proposa de passer quelques jours chez eux, le temps de trouver un endroit. Oh, la sergente avait bien sûr refusé, tout en les remerciant de leur amabilité, mais ils avaient insisté, elle fut donc contrainte d'accepter.

C'est ainsi qu'elle partagea avec eux un repas chaud, puis eut l'occasion de dormir dans un lit confortable, plus encore que l'était celui du QG. Une question lui avait bien évidemment traversé l'esprit. Plusieurs, même. Est-ce qu'elle dérangeait ? Est-ce qu'elle faisait peine à voir pour qu'on l'héberge aussi facilement ? La première question, elle pourrait la poser, mais elle garderait la deuxième pour elle. Surtout que c'était un couple jeune, sans doute plus jeune qu'elle, pas une personne âgée ou un célibataire. Un couple, ça avait autre chose à faire que recueillir les gens, de manière générale. Mais soit.

Aujourd'hui donc, l'argentée s'était réveillée dans les environs de huit heures du matin. Elle avait profité de l'un de ses nombreux réveils nocturnes, cauchemars récurrents obligent, pour planifier sa journée, ou du moins sa matinée. Elle avait quitté la team pour une durée indéterminée, alors elle pouvait faire à peu près ce qu'elle voulait. Elle s'était donc habillée comme à son habitude, jean et maillot à manches courtes, à la seule différence que ses habituels sous-vêtements furent remplacés par un maillot de bain, noir uniquement. Elle avait décidé d'aller se détendre un peu aux sources chaudes, pour profiter un peu de sa liberté. Elle n'y était jamais allé, c'était donc l'occasion de le faire. C'est donc après avoir pris son petit déjeuner en compagnie du jeune couple, où elle du mentir à certaines questions comme celles concernant son métier, qu'elle était sortie du village, en direction des sources.

Une fois arrivée, elle avait déposé ses affaires à un endroit proche de l'eau, puis avait retiré son jean et son maillot, pour qu'elle se retrouve seulement en maillot de bain. Elle avait laissé sortir de sa ball Slash et Scorpio, pour les laisser profiter eux aussi des sources. Ainsi, elle s'était laissée glisser dans l'eau chaude, ignorant les autres Pokémons présents, et surtout l'homme qui se tenait appuyé contre un rocher, un peu plus loin, qu'elle n'avait même pas pris la peine de regarder. Le Rapion avait décidé de ne rien tenter de voler, pour une fois, et de se baigner aux cotés de sa dresseuse. Farfuret, lui, d'un naturel méfiant vis-à-vis des personnes environnantes, proches de Crimson, s'était contenté de s'asseoir au bord, laissant seulement une partie de ses pattes dans l'eau.

Quelques secondes passèrent -peut-être quelques minutes, la sergente ne savait pas, se sentant trop bien dans l'eau chaude pour y penser-, avant qu'elle ne daigne ouvrir les yeux qu'elle avait fermés pour se détendre. Ce n'est qu'à ce moment qu'elle pensa à regarder un peu mieux autour d'elle. Les Pokémons ne lui appartenant pas étaient aussi nombreux que ceux qu'elle avait laissés sortir, un Feunard et un Ténéfix. En voyant le Feunard, la blanche ne put s'empêcher de penser à Courtney. Mais il ne pouvait pas être le sien. Celui de Courtney avait une mèche, le différenciant des autres individus de son espèce. Crimson se décida tout de même à jeter un œil à l'homme qui était présent. Et elle grinça des dents, serra les poings, fronça les sourcils, lorsqu'elle le vit.

« ... »

Elle n'avait rien dit. Elle n'était pas sûre. Cet homme, elle pensait le connaitre. Il y a de nombreuses années, alors qu'elle venait d'entrer dans la team, elle avait rencontré un homme semblable à celui-ci. Plus jeune, évidemment, il y avait quelques différences. Mais si l'on rajeunissait d'une décennie l'homme des sources chaudes, la ressemblance était frappante. Qu'est-ce qui avait marqué la sergente chez cette homme pour qu'elle s'en souvienne encore malgré ses problèmes de mémoire ? Instinctivement, elle posa une main sur l'épaule, l'un des endroits qui devait se souvenir aussi de l'homme, avec la figure. Oui, il l'avait battue. Peut-être étaient-ce les ordres qui lui avaient été donnés, peut-être était-ce de sa propre volonté. Mais le fait était là, elle avait été battue par un homme semblable. Peut-être même était-ce lui, d'ailleurs. Et si c'était le cas, l'argentée ne tenait vraiment pas à rester avec lui. Vraiment pas.

C'est pas terrible, désolé ;w;

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kanto/Alera
POKÉBALL LANCÉES : 54
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 21/05/2015

MessageSujet: Re: On our way to become heroes, we do bad things [PV Crimson]   Sam 23 Jan - 1:12

Avec Crimson A. Daeva.

On our way to become heroes, we do bad things




Plongé dans ma lecture, je ne réalisais pas tout de suite qu'une autre personne se trouvait là. C'est en relevant les yeux pour vérifier si mes Pokemon, et en particulier Arsène, ne faisaient rien de mal, que je remarquais la jeune femme qui se détendait dans les sources, accompagnées de deux autres Pokemon. Je ne me posais pas plus de questions au début. Les sources appartenant à tout le monde, on avait bien le droit de s'y baigner, et de...
C'est quand elle se retourna que je la reconnu. Elle avait un peu changé, après toutes ces années. Mais je la reconnaissait tout de même. Peut-être étais-je physionomiste, je ne sais pas, mais ce que je savais, c'est que j'avais retenu les visages de chaque membre de la Team Rocket. Et que celui-là non plus je ne l'avais pas oublié.

« Crimsonfall...»

Ce nom s'échappa si faiblement de mes lèvres que je doutait que celle qui me faisait face l'avait entendu ; mais pas de doute possible, il s'agissait bien d'elle. Nos regards se croisèrent, et je ne sut dire combien de temps cela dura. Quelques secondes, peut-être quelques minutes. Le tout, c'est que des souvenirs défilèrent instantanément dans ma tête. Des choses pas très belles à voir, dont je n'était pas bien faire, mais qui existaient pourtant. Le genre de chose qui fait tâche dans votre passé.

A mon souvenir, les parents de Crimson travaillaient pour la Team Rocket. Pas de leur plein gré, bien entendu. J'avais un temps été nommé Sergent à l'époque où ils sont morts, et où l'on a enrôlé leur fille, Crimson donc. La jeune fille ne s'était pas comportée suffisamment bien au goût des supérieurs, il faut dire qu'elle avait tenté de leur tenir tête. Et par là, je veux dire tout d'abord attaquer un groupe de sbires au tout début, puis en refusant plus ou moins l'autorité en place, ayant du mal à obéir aux ordres. Il avait donc été dans mon rôle de la punir, physiquement. En la frappant, oui. Et je l'avais fait. Sans scrupules, bien entendu. Je ne connaissait pas cette fille, je suivait les ordres, et c'était sa faute. C'est elle qui avait désobéit.

J'ai toujours eu peu de considération pour les gens que je ne connaissait pas. Encore aujourd'hui, peut-être un de mes plus gros défauts. Mais au fond, je crois que je le regrettait. Elle était une enfant qui venait de perdre ses parents, et qui avait été enrôlée de force. Et malgré cela, à l'époque, ça ne m'avait fait ni chaud, ni froid.

Je restais sans bouger, ne sachant que faire, m'attendant à la voir fuir. Qu'est-ce que je pouvais bien dire ? J'avais la forte impression qu'elle m'avait reconnu elle aussi, ce qui me plaçait dans une situation plus qu’inconfortable.

Je ne sais pas si mon Tenefix avait reconnu Crimson ou s'il voulait juste faire, comme à son habitude, une blague à une inconnue, mais je vit la petite créature violette, un peu au dernier moment, se diriger droit vers la jeune fille, s'apprêtant à lui sauter dessus pour lui faire peur.

« Arsène, non ! »

Je criais au moment même où il sautait. Je lâchais mon livre et me levait. Heureusement pour tout le monde, Natsu fut vif et eu le temps d'attraper Tenefix entre ses crocs pour l'empêcher de nuir. Cela eu quand même pour effet d'éclabousser tout autour, et donc possiblement Crimson, mais on avait évité le pire.

« Ça va ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 478
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 20/02/2015

MessageSujet: Re: On our way to become heroes, we do bad things [PV Crimson]   Sam 23 Jan - 3:14

détails
On the way to become heroes, we do bad things
ft. Samuel
Ʃkaemp はは ™

Cet homme... Plus Crimson le regardait, plus elle trouvait qu'il ressemblait à celui qu'elle avait connu. Plus elle pensait à l'homme qui l'avait forcée, consciemment ou non, à obéir aux ordres donnés. Ironiquement, c'est aussi lui qui a permis involontairement à la jeune femme de se faire quelques connaissances à Alera. Son obéissance lui ayant permis, au fur et à mesure, de monter en grade puis d'être envoyée ici. Oui, elle était heureuse de connaitre Aaron, Rafaël, et tous ce petit monde avec qui elle s'entendait à peu près bien, arrivait à entretenir d'à peu près bonnes relations. Mais non, elle n'allait pas remercier cet homme pour autant. Aucune chance, vraiment.

Mémoire défaillante, certes, mais la sergente avait réussi à se souvenir de quelques moments passés avec l'homme. Et elle se rappelait que celui-ci avait Ténéfix. Le doute n'était plus permis, désormais.

« Arsène, non ! »

Lorsqu'elle avait entendu cela, la blanche ne savait pas ce qu'il se passait. Cette voix, elle résonnait dans sa tête contre son gré. Sa main se resserra autour de son épaule, comme si la douleur qu'elle avait ressenti il y a neuf ans avait refait surface. Comme si ce qu'il s'était passé ce jour-là était récent. Ce n'est que lorsqu'elle fut éclaboussée que l'argentée daigna relever les yeux. Sur le coup, son premier réflexe fut d'enfouir sa main dans son sac, d'en extirper un ball de couleurs bleue et blanche, et d'en libérer le Pokémon qu'elle contenait. Drakkarmin, son Pokémon le plus puissant. C'est dans l'eau qu'il était apparu. Entre Crimson et les Pokémons de l'homme.

« Ça va ? » entendit-elle.

Est-ce que ça allait ? Est-ce que ça pouvait aller, même ? L'argentée était en compagnie de l'un des hommes qui l'avait violentée lors de l'une des pires années de sa vie. Comment pourrait-elle aller bien dans de telles circonstances ? Non, vraiment. Cette question sonnait mal. Très mal. Pour l'heure, l'argentée était protégée par Drake et Slash, et bientôt par Scorpio qui venait de sortir de l'eau pour rejoindre le Farfuret. Pour le moment, elle n'avait rien à craindre. Elle allait pouvoir dire le fond de sa pensée.

« "Ça va ?". Tu aurais pu poser la même question il y a neuf ans, tu ne crois pas ? Même si ça aurait été stupide, après ce que tu as fait. » avait-elle dit sur le ton froid habituel qu'elle utilisait lorsqu'elle parlait à un membre de sa team autre que ceux qu'elle supportait. Lui, il ne pouvait pas faire partie de cette catégorie, évidemment.

Pwet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kanto/Alera
POKÉBALL LANCÉES : 54
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 21/05/2015

MessageSujet: Re: On our way to become heroes, we do bad things [PV Crimson]   Sam 23 Jan - 14:48

Avec Crimson A. Daeva.

On our way to become heroes, we do bad things




Qu'il pouvait être idiot ce Tenefix ! De base, je n'aimais déjà pas vraiment le fait qu'il fasse des blagues à chaque personne que je rencontrais, mais là, ce n'était vraiment pas le moment. De plus, j'avais la forte impression qu'il avait tout de même reconnu Crimson. C'était aussi sans doute le cas pour Natsu, même si ce dernier ne participait aux missions que lorsqu'il s'agissait de se battre.

Et qu'avais-je, moi, à poser cette question stupide ? A parler sans réfléchir ? Je me frappais intérieurement. Non, non, ce n'était absolument pas la chose à dire. Mais le mal était fait, j'avais parlé, et elle l'avait entendu. Merde, qu'est-ce que je peux être stupide !

Crimson avait fait sortir son Drakkarmin. Son Farfuret et son Rapion, que je cru identifier comme le Pokemon qu'on lui avait confié lors de son entrée dans la Team, se placèrent entre elle et mes Pokemon. Il va de soi qu'Arsène pris ça pour une invitation à combattre, et qu'il s'agita dans les crocs du Feunard, mais j’eus vite fait de le ramener dans sa Pokeball avant qu'il n’aggrave la situation qui était déjà mal partie. Natsu ne bougea pas d'un pouce. Je sais qu'il n'attaquerait sans mes ordres, ou qu'il le ferait si les Pokemon de la jeune femme en venait vraiment à m'attaquer. Car si je devais me battre, je serais contraint de le faire.

Je serrais les dents quand elle parla. Je m'attendais à ce qu'elle réponde ce genre de choses, cependant, je n'en fut donc pas surpris. Elle devait m'en vouloir, terriblement. Pas que ça me dérangeait d'une façon générale, il y a toujours des gens qui ne vous apprécient pas, mais je ne sais pas pourquoi, j'en eu un léger pincement au cœur. Pourquoi sa vie m'importait plus que celle des autres sbires, je ne saurais dire. Peut-être m'étais-je adoucit avec le temps.

« J'obéissais aux ordres.  »

Mon ton devait être aussi froid que le sien. Je n'avais pas eu trop le choix. Enfin si, me direz-vous, j'avais le choix de désobéir moi aussi... et de subir le même sort probablement. C'était la loin de la jungle, là-bat. Punir ou se faire punir, se battre ou perdre, tuer ou se faire tuer. Mais je ne cherchais pas des excuses, car il n'y en avait pas. J'avouais là aussi tout doucement mon égoïsme, ma faiblesse peut-être même. Le fait que j'avais été capable de frapper un enfant. J'avais moi-même tout juste 19 ans. Sur le moment, je n'avais pas eu de remords, je n'en avais jamais là-bas, quelles que soient les choses que l'on me demandait de faire. Nous étions éduqués à ne plus ressentir la pitié ou l'empathie. Un peu comme des bêtes, en fait. Pire que des bêtes.

« Je ne chercherais pas d'excuses. Je veux juste que tu saches que... je regrette. »

Ce n'était pas dans mes habitudes de parler ainsi. Je regrettais rarement ce que je faisais, et ma voix s'était fait plus douce qu'à la normale. Je crois que même Natsu en fut surpris puisqu'il me jeta un regard à la fois étonné et plein de compassion. Lui, encore plus que moi d'ailleurs, regrettait profondément notre passé à la Team. Il y a 9 ans... tout ça était à la fois si loin, et si proche. Et me retrouver en face de celle que j'avais frappé ne m'aidait pas, loin de là.

« J'ai fait des erreurs, et je ne les commettraient plus. »

Je ne cherchais pas non plus à la rassurer, parce que je ne pensais pas que ce serait utile. Je voulais juste être franc, comme je l'était toujours d'ailleurs. Je n'avais pas à lui mentir, il n'y avait pas de raison. Et je n'était pas vraiment en position de faire ça de toute manière.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 478
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 20/02/2015

MessageSujet: Re: On our way to become heroes, we do bad things [PV Crimson]   Dim 24 Jan - 16:37

détails
On the way to become heroes, we do bad things
ft. Samuel
Ʃkaemp はは ™


« J'obéissais aux ordres. »

Voilà la réponse qui fut donnée à la jeune femme. Obéir aux ordres, hein ? Même si cela impliquait de faire du mal à quelqu'un qui n'avait rien demandé. Pitoyable. Oui, car elle n'avait jamais choisi d'entrer dans cette team, bien au contraire, il était bon de le rappeler. Ce n'était à l'époque qu'une enfant impulsive qui avait voulu venger la mort de ses parents. Sûrement pas une raison pour l'enrôler de force, mais la stupidité des membres de cette team ne l'étonnait plus depuis longtemps. Enfin, depuis longtemps... Quelques jours dans les locaux de Safrania lui avaient permis de s'y habituer.

« Je ne chercherais pas d'excuses. Je veux juste que tu saches que... je regrette. » avait-il dit. Des paroles qui auraient pu être sincères, comme elles auraient pu être fausses. La sergente ne pouvait plus accorder sa confiance à n'importe qui. « J'ai fait des erreurs, et je ne les commettraient plus. »

C'est qu'il était insistant, en plus. Mais l'argentée ne pouvait pas croire de telles paroles. Ne plus commettre les erreurs du passé ? Les erreurs sont destinées à être commises et répétées, quoique l'on fasse. Elle était bien placée pour le savoir. Des erreurs, elle en avait fait beaucoup, elle en faisait encore. La première grosse erreur de la blanche fut sans doute de s'attaquer à ce groupe de sbire au sein de la capitale de Kanto.

« Tu parles. » cracha-t-elle.

Quoiqu'il en soit, elle s'était permise de replonger ses bras dans l'eau. De relâcher un peu sa protection. Une nouvelle erreur, peut-être. Mais pour l'instant, elle était protégée par ses Pokémons. Et si besoin était, dans son sac se trouvait son arme. Alors elle n'avait vraiment rien à craindre. Elle n'était décidément plus la gamine faible et sans défenses d'autrefois.

« C'est Rey qui t'envoie me chercher, je suppose ? »

La question était légitime. La sergente avait eu vent de la rapidité d'action du lieutenant lorsqu'un membre "important" quittait la team, pour le récupérer. Elle ne se considérait pas comme importante, non, mais sait-on jamais.

Court, toussa.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kanto/Alera
POKÉBALL LANCÉES : 54
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 21/05/2015

MessageSujet: Re: On our way to become heroes, we do bad things [PV Crimson]   Lun 25 Jan - 0:22

Avec Crimson A. Daeva.

On our way to become heroes, we do bad things




Je n'étais pas fort pour regretter les choses. Je considérais toujours que ce qui était fait était fait et qu'il n'y avait plus rien à faire. On ne peut pas changer le passé de toute manière, alors pourquoi s'en vouloir pour une action sur laquelle nous n'avons plus la mainmise ? Cela ne signifiait bien sûr pas qu'il fallait savoir corriger ses erreurs, au contraire. Mais tout simplement, moi et le regret, ça faisait deux. Je ne peux pas dire que je m'en voulait, juste que... je regrettais. Voilà tout.

Les règles étaient ce qu'elles étaient, on ne discutaient pas les ordres, point à la ligne. C'était une enfant, engagée contre son gré, peu importe, elle avait désobéit, elle en avait subit les conséquence. Je ne dirais pas que c'était bien fait pour elle. C'était juste le résultat de ses actes, mais aussi le résultat de la politique de la Team Rocket. On ne rigolait pas avec les sbires qui n'en faisaient qu'à leur tête.

« C'est pourtant vrai. Tu sais comment c'est là-bas. Impitoyable. »

Je faillais ajouter « C'est une Team, pas le Club Med », mais ce vieux réflexe d'humour noir et idiot ne correspondait absolument pas à la situation. Et je n'avais pas envie de rire de toute façon. Mon interlocutrice non plus, et je surveillais chacun de ses mouvements pour m'assurer qu'elle n'essaie pas de m'attaquer, que ce soit avec ses Pokemon ou de n'importe quelle autre manière. Parce que je me défendrait s'il le fallait, sans aucun remords.

« Au moins, tu n'a pas été tuée. »

Je regrettais de suite ce que je venais de dire. Je l'avais dit moins fort, mais il y avait des chances que Crimson m'ait entendu de là où elle se trouvait. C'était censée être une pensée personnelle, c'est sortit de ma bouche. Ma trop grande franchise me perdra, je suppose.

« C'est un simple constat, je ne cherche pas à te dire que je t'ai épargnée quelconque sort. »

Il fallait sérieusement que je pense à arrêter de parler. Prendre des pincettes, ça non plus ce n'était pas dans mes cordes, sauf avec les gens avec qui j'étais très proche. Mais au moins, je ne jouait pas un jeu. J'étais franc, je lui disais la vérité, je lui disais ce que je pensais. Peut-être allait-elle me trouver cruel et sans cœur. Peut-être l'étais-je, après tout, et ce n'était que ma personnalité qui ressortait.

Si on m'envoyait la chercher ? Tiens, c'est vrai ça, elle ne savait sans doute pas que j'avais quitté la Team. Enfin, je ne sais pas si ça avait fait grand bruit, mais le fait est qu'après cette mission suicide, on étaient quelques-uns à être partis.

« Neel ? Oh, il aurait monté en grade alors ? Mais non, ce n'est pas lui, aucun risque. J'ai quitté la Team il y a 9 ans. Je ne savais pas que je te trouverais ici. »

A l'époque où j'étais encore à la Team, Neel était Sergent, comme moi, et nous avions fait quelques missions ensemble. Mais d'après ce que disait mon interlocutrice, il devait être lieutenant désormais. C'était toujours intéressant de savoir comment les anciens camarades avaient évolués, au fil du temps...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 478
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 20/02/2015

MessageSujet: Re: On our way to become heroes, we do bad things [PV Crimson]   Lun 25 Jan - 9:16

détails
On the way to become heroes, we do bad things
ft. Samuel
Ʃkaemp はは ™


L'ambiance demeurait assez tendue malgré les paroles, sûrement sensées être rassurantes, du brun. Si quelqu'un venait à entrer dans les sources, sans doute se sentirait-il de trop. Pas que ça importe réellement la blanche. Enfin, ça la dérangerait si il s'agissait de quelqu'un qu'elle connaissait.

« C'est pourtant vrai. Tu sais comment c'est là-bas. Impitoyable. »

Ouais, elle le savait. Elle était sans doute même l'une des mieux placées pour le savoir. Ce n'est sûrement pas sur tous les membres qu'on tape par pur plaisir, ou par pure connerie, au choix.

« Au moins, tu n'a pas été tuée. »

La phrase avait été prononcée d'un ton plus faible, comme si l'argentée ne devait pas l'entendre. Mais elle l'avait entendue, et cela avait eu pour effet de l'irriter plus qu'elle ne l'était déjà. Sérieusement, on aurait dit qu'il était satisfait qu'elle n'ait pas été tuée pour qu'il s'occupe lui-même de le faire.

« C'est un simple constat, je ne cherche pas à te dire que je t'ai épargnée quelconque sort. » Un moment de silence, puis la réponse à la question sur le lieutenant, qu'elle attendait. « Neel ? Oh, il aurait monté en grade alors ? Mais non, ce n'est pas lui, aucun risque. J'ai quitté la Team il y a 9 ans. Je ne savais pas que je te trouverais ici. »

Neel, donc, hein ? Elle ne connaissait de son supérieur que le nom. Pas  que connaître quelque chose de plus sur celui-ci soit forcément utile à la sergente, mais c'était toujours ça. Quoiqu'il en soit... Il avait quitté la team ? Encore une fois, elle ne pouvait pas le croire, même si il est vrai qu'elle ne l'avait jamais vu au QG. Mais ce n'était pas une preuve suffisante, puisqu'il n'était pas le seul dans ce cas. Il y avait cet autre sergent, là, Deckard, dont elle avait déjà entendu parler mais qu'elle n'avait jamais vu. Elle en avait même fini par croire qu'il ne s'agissait que d'une légende urbaine au sein de la team.

Des bruits de pas se firent entendre, et la sergente se crispa légérement, ce n'était vraiment pas le moment pour que quelqu'un débarque. Regardant en direction de l'entrée, Crimson avait reconnu la personne qui arrivait. Simplement étue d'un maillot de bain blanc, il s'agissait de la jeune femme qui l'hébérgait. Une femme aux longs cheveux chatains, jolie si on s'intéressait. Dans sa main se trouvait un portable. Elle s'était dirigée directement vers la sergente, puis lui avait tendu le téléphone.

« Vous l'aviez oublié à la maison, il a sonné mais aucun de nous n'a décroché, ne vous en faites pas. »

La blanche avait saisi lune serviette pour s'essuyer les mains, puis avait pris le téléphone, en remerciant la femme. Cette dernière s'était ensuite installée dans l'eau, aux cotés de Crimson, lâchant un soupir d'aise. La sergente, au contraire, était sortie de l'eau, s'entourant d'une longue serviette de bain.

« Excusez-moi, j'ai une discussion importante avec cette personne, ça ne sera pas long. Je reviendrai après, si vous le voulez bien. Encore désolée. Slash et Scorpio vont rester avec vous. » dit-elle avant de se tourner vers Samuel. « Suis moi. »

Parce que oui, elle n'allait pas empêcher la jeune femme, celle qui lui rendait service, de surcroit, de se détendre. Mais elle ne voulait pas non plus l'impliquer dans ses affaires. Elle était donc sortie des sources, en récupérant son arme -en la cachant des yeux de la femme- et Drakkarmin par la même occasion, puis s'appuya contre une rembarde une fois à l'extérieur, attendant le prétendu ex-Rocket. Elle ne voyait pas de quoi ils pourraient encore parler, mais elle sentait qu'elle pourrait tirer quelque chose de la discussion.

Coin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kanto/Alera
POKÉBALL LANCÉES : 54
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 21/05/2015

MessageSujet: Re: On our way to become heroes, we do bad things [PV Crimson]   Jeu 28 Jan - 20:28

Avec Crimson A. Daeva.

On our way to become heroes, we do bad things




Je n'étais pas quelqu'un de bien. Je ne m'étais jamais considéré comme tel. J'avais beau essayer de « pencher du bon côté » depuis que j'avais quitté la Team Rocket, ça ne faisait pas de moins quelqu'un de bien. La présence de Crimsonfall ne faisait que le rappeler. Soyons clairs, quelqu'un de bien ne lui aurait pas fait subir ce que je lui ai fait subir.
J'aurais bien sûr aimé que tout cela se passe autrement. Mais j'avais fait ce que j'avais à faire, sans honte, sans regrets. Juste exécuter les ordres. Faire ce qu'il y avait à faire, ce qui me semblait juste. A l'époque, je me disais que cette jeune sbire avait fauté, qu'elle devait donc être punie pour ça, et rien de plus. Je n'avait même pas réfléchi aux raisons de sa révolte. Je ne m'étais pas dit que ses parents étaient morts à cause de la Team Rocket. Je me disais juste que c'était le seul moyen de lui faire comprendre. Qu'on ne se rebelle pas contre l'autorité. Et que c'était le seul moyen de se faire obéir. J'avais été élevé dans l'idée que la violence résolvait les choses. Et j'avoue que j'y croyait encore, dans certaines situations.

Je m'attendais à ce qu'elle parte, ou m'attaque. Dans le premier cas, je ne l'aurais pas retenue. Il n'y avait pas de raison. Dans le deuxième cas, je me serais défendu. Mais il n'y eu rien de tout cela. Je voyais dans ses yeux toute la haine porte. A quel point elle m'en voulait. Peut-être même qu'elle imaginait le meilleur moyen de me tuer. Peut-être hésitait-elle à passer à l'acte, qui sait. Je gardait toujours une arme sur moi. Et je l'utiliserait, s'il le fallait. Même si je n'en avais pas forcément envie (ça faisait un sacré bout de temps que je n'avais tué personne), je n'hésiterais si ça devenait nécessaire.

Quelqu'un débarqua aux sources. Une jeune femme que je suivit des yeux jusqu'à ce qu'elle arrive vers Crimson. Était-ce une Rocket ? Elle n'en avait pas l'air, en tout cas. Au final, elle se révéla qu'elle se trouvait là pour rendre son portable à Crimson. Probablement une amie à elle. Je me demandais s'il était temps que je parte. Mais elle fini par prendre congé de la nouvelle arrivante. Elle avait donc envie de me parler. Je la suivait donc, adressant un sourire à son amie.

« Je ne fais vraiment plus partie de la Team. Je suis journaliste. »

Pour preuve, je sortis ma carte de presse qui indiquait que je travaillait à l'AL. Preuve qui pouvait paraître maigre mais qui était officielle. Je comprenais évidemment que Crimson se méfiait encore. Cependant je n'étais pas au fait de l'arrivée des Rocket sur l'île. Peut-être croiserait-je d'ancien collègues en me baladant, il faudrait que j'y fasse attention.

« Fais-tu donc toujours partie de la Team ? Tu disais que Rey te cherchait... »

Si elle cherchait à s'en enfuir, je lui souhaitais la bonne chance. Ils ne vous laissaient pas partir comme ça. Pour moi, ça avait été exceptionnel. En général, une fois engagé, c'était à vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 478
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 20/02/2015

MessageSujet: Re: On our way to become heroes, we do bad things [PV Crimson]   Mar 1 Mar - 12:51

détails
On the way to become heroes, we do bad things
ft. Samuel
Ʃkaemp はは ™


La sergente avait attendu un petit moment que le prétendu ex-Rocket arrive, appuyée sur une rambarde à l'extérieur, seulement couverte d'une longue serviette de bain. Tenue dans laquelle elle se sentait faible, comme privée d'une armure la protégeant plus du monde extérieur. Ce moment d'attente la fit stresser, puisqu'elle avait peur qu'il arrive quelque chose à la femme qui venait d'arriver. Au final, la blanche n'eut pas le temps de se déplacer pour rentrer, comme elle aurait voulu le faire, que Dante sortait déjà. Alors elle se contenta d'attendre qu'il parle d'abord, son regard d'argent posé sur lui, froid comme d'habitude. Cet homme avait changé physiquement, mais qu'en était-il intérieurement ?

« Je ne fais vraiment plus partie de la Team. Je suis journaliste. »

En disant cela, il tendit une carte, que Crimson examina. Sur celle-ci se trouvait une photo d'identité, ainsi que le nom de l'homme, que Crimson avait oublié depuis. Samuel Dante, journaliste à l'Alerien Libre si on en croyait la carte. Mais dommage pour lui, Crimson n'y croyait pas. Falsifier des papiers était chose courante chez les Rockets. Elle même pourrait trouver quelqu'un dans cette team capable de créer la même carte en vingt-quatre heures.

« Ce n'est pas une preuve suffisante. »

Vint ensuite une question du brun. Faisait-elle encore partie de la team ? ça aurait pu être une preuve de sa non-appartenance à celle-ci. Mais il pouvait aussi poser cette question pour appuyer ses dires, tout en sachant pertinemment la réponse. Mais elle rentra dans le jeu. Sa réponse ne changerait rien, de toute manière.

« Ouais. Je suis sergente, maintenant. » Elle laissa un moment de silence, avant de se remettre à parler. « Tiens, si tu es vraiment journaliste. Tu es au courant de ce qu'il s'est passé au chantier naval de Marivon ? Personne dans la team ne le sait, visiblement. »

Excepté l'argentée et Neel, évidemment.

Coin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: On our way to become heroes, we do bad things [PV Crimson]   

Revenir en haut Aller en bas
 

On our way to become heroes, we do bad things [PV Crimson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Age of Heroes [DVDRiP]
» City of Heroes Freedom
» Coup de Coeur : Star City Heroes - [Rpg Super Héros]
» [Cycle Échos de la Force] Paquet de Force 1 : Héros et Légendes - Heroes and Legends
» Super Smash Heroes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Nord - ONNEN :: Village dans la roche :: Sources chaudes-