Partagez | 
 

 Galerie des masques au pays du petit doigt levé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Galerie des masques au pays du petit doigt levé   Jeu 30 Juin - 17:46



I'M WEARING SOME BLING-BLING MADE BY GUCCI, RIDING A 3 0 5 FERRARI, CROSS ME SOMEWHERE IN THE STREET, MAYBE I WILL JUST LOOK AT YOUR FEET WITHOUT A 300 DOLLAR PAIR OF SHOES, DON'T EVEN THINK YOU'RE GONNA TALK TO ME, YOU'RE A FOOL
 

« On se sentirait en sécurité dans ce cas si vous ne dévoiliez pas votre statut à la première occasion quand vous êtes censés être en civils. »

Sans rire, Neel ? Il ne fallait pas être un génie pour s’en rendre compte, inutile de s’irriter pour si peu. A moins que ce soit l’air passablement idiot (il fallait bien être convaincant dans son rôle d’agent du FPI) ou d’emmerdeur (chassez le naturel…) qui l’importunait à ce point ? Dans tous les cas, Edward feignit innocemment de ne pas réaliser qu’il était à l’origine de cet agacement. Sans compter qu’il n’avait pas l’air d’être le seul à ennuyer le roux ; le brun à la coupe au bol n’avait pas l’air de le ravir non plus. Un… pressentiment. Quel genre de lien pouvaient-ils réellement avoir ? Edward doutait que ce soit une simple relation professionnelle et vaguement amicale. Mais ce n’était pas ses affaires, n’est-ce pas ?

Chose fort ennuyeuse, aucun des deux ne répondit à son énigme, également. Est-ce que ces gens étaient trop stupides pour y répondre ? Non, visiblement ils n’avaient même pas écouté ce qu’il avait dit. Ils étaient ennuyeux... mais Ed avait l’habitude qu’on ne réponde pas à ses énigmes (même ses collègues, à l’exception de Nashton et Leroy peut-être, ne semblaient pas particulièrement emballés, généralement), aussi il ne s’en vexa pas plus que cela. A la place, il réagit aux paroles de Rey, d’un air décontracté assez ridicule, absolument pas touché par son attitude blasée.

« Ahah… désolé, c’est plus fort que moi. Et ne vous en faites pas pour mon statut, je ne risque pas grand chose ! Même si je comprends que la présence de la police puisse vous mettre mal à l’aise… Neel. »

Non, il ne sous-entendait rien par là. Il fallait plus qu’une attitude distante pour éveiller sa suspicion… et quand bien même, il n’avait aucune preuve à son égard et n’était pas du genre à faire des conclusions hâtives. Disons donc simplement qu’il jouait avec ses nerfs ? Pfft, comme si il était capable de faire une telle chose…

« Au passage, les glaçons étaient empoisonnés. Typiquement le genre de choses qui pourrait arriver dans ce genre de soirée, non ? Enfin, j’ose espérer que ce n’est pas le c— »

Il n’eut pas le temps de terminer sa phrase que quelque chose le heurta au niveau de la jambe. Il baissa les yeux pour apercevoir un Stalgamin à l’air malicieux le fixer étrangement. Il préparait un mauvais coup ou quoi ? Relevant la tête, le lieutenant chercha du regard le dresseur de cette bestiole. Si c’était une invitation au combat, il ne la refuserait pas, mais le Pokémon ne risquait pas de faire long feu… ah, est-ce qu’il était à ce jeune garçon ? Avec ses cheveux gris en bataille, son masque qui semblait tout droit sorti d’une foire et ses vêtements de fermier, Edward se demandait comment il avait pu entrer ici. Neel et le journaliste semblaient infiniment plus apprêtés en comparaison. Même le briseur de vitres avait fait un effort, et pourtant, contrairement à eux, il n’avait même pas eu la courtoisie de venir avec une invitation. Pas qu’il s’offusque de l’apparence du gamin, non ; il se demandait juste ce qu’un enfant non-accompagné et si banal faisait ici. Se détournant des deux autres en leur adressant un bref « à plus tard » poli, il saisit le Pokémon et le tendit à l’enfant.

« Bonsoir ! Dis, ce Pokémon est à toi ? Tu devrais faire attention à ne pas le laisser traîner, quelqu’un pourrait facilement le voler, si il ne s’enfuit pas… Même si je me serais chargé de le retrouver, un peu de vigilance ne fait pas de mal. »

Il n’avait pas vraiment dit ça sérieusement, plutôt sur le ton de la plaisanterie. Il fut un instant tenté de l’ignorer – ça devait être familial de négliger les gosses, sans doute – mais par pure politesse, il lui rendit sa bestiole avec un grand sourire.

« Au passage, que fais-tu ici ? J’imagine que tes parents ne sont pas loin… »



CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING


HRP:
 

________________________
I'm surrounded by idiots
Edward teste les lois de la gravitation en crimson × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 18
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 01/01/2016

MessageSujet: Re: Galerie des masques au pays du petit doigt levé   Ven 1 Juil - 12:19

Galerie des masques ✩
Armin & TROP de monde
Aimable comme toujours, le psychiatre avait une forte haleine de champagne et son interlocuteur se demandait s'il n'avait pas descendu une bouteille entière pendant que tous avaient le dos tourné. Ca lui ressemblerait bien, même si le policier se disait qu'avaler tant de bulles d'un coup était sans doute dangereux. Pas que quelqu'un comme Passereau semble capable de s'en soucier cela dit. Tant qu'il y avait de l'alcool il ne semblait pas vraiment faire attention à grand-chose autour de lui. Pourquoi avait-il fallu qu'il vienne à cette soirée, déjà ? Il serait certainement aussi inutile que Holst ici. En guise de réponse à sa question, il ragea sur Aster, que l'ancien Flare avait regardé avec une moue de dédain sans prendre la peine d'aller dans sa direction. L'arrêter, pour quoi faire ? Ca lui ferait trop plaisir. Ce gosse cherchait de l'attention comme une fangirl de 16 ans cherche à attirer l'attention de son idole. " Notice me FPI-senpai !" ou un truc pitoyable du genre. Très peu pour le brun, il comptait sur les gens zélés comme Levasseur pour ne pas laisser passer cet écart de comportement mais préférait ne pas s'approcher du garnement. Il y avait un peu plus dangereux par ici. En guise de réponse le policier afficha un léger sourire faussement gêné, haussant les épaules.

" J'ai pas l'impression qu'il aie été utile de l'arrêter par le passé, on dirait que ce gosse s'amuse, au poste.. "

Ce que tout le monde devait avoir remarqué  depuis le temps, même le plus épais des agents du FPI. D'ailleurs tant qu'il y pensait, le psy était franchement mal placé pour reprendre Armin sur l'efficacité de son travail. Mais bien entendu il garda la remarque acerbe pour lui-même. Trop déplacé dans la bouche d'une telle ombre. Il était trop poli et trop dans la masse pour ça, voyons. Il y avait plein de teameux à chercher d'après Grégoire. Sans déconner, comme s'ils allaient rater cette occasion. Les FPI étaient venues précisément pour ça après tout, au risque de le surprendre, pas pour.. le buffet. Mais allez vous amuser à les reconnaitre un masque. Armin savait bien pouvoir en reconnaitre quelques uns mais.. mais non. Il n'était pas supposé être assez doué pour ça, ne rêvez pas. Il savait les prendre en flag, mais cachés et juste à la conversation et à la limite aux cheveux ? Trop compliqué pour quelqu'un comme lui. Il eut un bref regard en direction des Riddle Freak, ne se gênant pas vraiment pour paraitre réticent à s'en approcher.

" Eux ? Ils seraient capables de me sortir une énigme au lieu d'apporter de l'aide, autant s'en passer. "

Fit-il en dissimulant de son mieux tout son mépris Kalosien pendant que Cassandre haussait un sourcil, limite outrée par la salutation du Pokémon de Grégoire. Ce n'était clairement pas comme cela qu'on parlait aux dames, quel malotru. La femelle croisa les bras et se rapprocha plutôt de la jambe de son dresseur après avoir miaulé un truc qui voulais sans doute dire "Huh, pire que votre rustre de dresseur." en langage Mistigrix. Il but une gorgée de champagne avant de répondre à Grégoire. Un mensonge comme prévu. Un mensonge à lui-même aussi tant qu'il y était. Non, il ne se plaisait pas dans les milieux qui lui rappelaient les Flare..

" L'endroit me met mal à l'aise mais ça change du poste. Mais pour le coup, reconnaitre les teameux déguisés, ça risque d'être un peu compliqué. "

Fit-il avec une note de pessimisme.
electric bird.

________________________

How about ending the world ?
Bien sûr, rien n'est moins sur que la vérité. Elle assassine sans tuer et laisse à vif, écorché.

codage par whatsername.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Galerie des masques au pays du petit doigt levé   Ven 1 Juil - 17:20

ft. Victimes

We're all going to die !

Oops, guess I won !


« Si tu pouvais éviter d’attaquer n’importe qui, ce serait sympa. »

Quoi ? Qu’est-ce qu’elle disait, la moche ? Il avait rien entendu. Le jeune homme haussa simplement les épaule d’un air niais. C’était pas sa faute, hein ? Il était juste un très très mauvais dresseur. Enfin, il avait l’air d’en être un. Luna enfonça le couteau dans la plaie en riant de lui, ce à quoi Neal répondit par une voix gémissante et un regard de biche.

« Maaaaais, euh ! Désolé, j’ai pas fait exprès ! » geignit-il.

Toujours paraître inoffensif. En combat Pokémon, trop se vanter n’était pas une bonne idée, surtout si on risquait de perdre – et il y avait toujours une chance infime de perdre, quel que soit l’adversaire – même si c’était comme une tradition de se la péter un peu. Après tout, tout ça n’était qu’un jeu, tant qu’on ne s’en prenait pas directement à l’adversaire… l’usage dont on faisait souvent de l’armée de Pokémon Obscurs à une époque. Mais il ne comptait pas faire ça, c’était dangereux. Surtout… avec certains Pokémon. Comme il s’y attendait, la demoiselle chercha à se débarrasser de l’adversaire le plus faible en premier : à savoir son Sucroquin. La tactique la plus commune et la plus pratique dans la majorité des cas, puisqu’elle permettait de concentrer ses forces sur le gros morceau. Une Etincelle combinée, voilà qui constituait un bon coup de grâce. Un éclair aveuglant apparut autour des deux Pokémon, avant de se diriger brusquement vers le pauvre Sucroquin qui s’effondra sous la puissance de l’attaque. La tête basse, murmurant des choses incompréhensibles, Neal ramena son Pokémon dans sa Ball avant d’admettre :

« Tu es forte… »

Il rangea la Ball, avant d’en saisir une autre à sa ceinture. Le combat n’était pas encore terminé, même si il promettait de devenir intéressant. Ah, il ne regretterait jamais d’avoir volé cette bestiole. Ou du moins, il ne le regrettait pas la plupart du temps. Le garçon aux cheveux d’argent lança Jung au combat, le Pokémon plante au regard vide d’émotions se plaçant instinctivement en position de combat.

« … Mais t’arrives pas à ma cheville ! Jung, prépare un Eco-Sphère et lance Typhon Noir ! »

Le Pokémon s’exécuta aussitôt, formant deux sphères vertes entre ses griffes avant de se créer de petites tornades, lesquelles firent éclater les sphères dont les fragments s’envolèrent dans tous les sens. Les griffes plantées dans le sol, le starter laissa ensuite les tornades se diriger vers ses adversaires sous les ordres de son dresseur. Une combinaison qui faisait toujours un petit effet, du moins selon Neal. La vitesse de son Pokémon et les effets dévastateurs des attaques Obscures sur les Pokémon normaux palliant au manque de puissance du Jungko semblaient capables de tout anéantir. Mais ce n’était rien comparé à son attaque préférée, qu’il lança aussitôt, n’écoutant pas le moins du monde si ses adversaires avaient dit quoi que ce soit :

« Maintenant, Chute Noire ! »

Son ordre sembla n’avoir aucun effet… pendant deux secondes. Mais rapidement, l’environnement sembla prendre des teintes violacées inquiétantes, et des gouttes de même couleur tombèrent sur les Pokémon… comme sur les dresseurs. Ce qui se transforma rapidement en pluie inondant les jardins, et tachant les vêtements des trois dresseurs, rapidement imbibés de ce liquide étrange. Si l’attaque semblait au mieux jolie, au pire inutile, Neal ressentit très vite ses effets et ça devait être le cas de tous les êtres présents ici à l’exception de Jung ; une fatigue insidieuse s’installait lentement, et les gouttes devenaient progressivement plus douloureuses, comme si on li infligeait des coups de marteau… ce fut d’un ton calme et serein, mais beaucoup plus sérieux qu’avant, qu’il leur expliqua ce qui se passait.

« Pour résumer, cette pluie est faite d’énergie obscure qui va tous nous tuer à petit feu, et nos Pokémon aussi, si on ne s’en va pas très vite d’ici. C’est ce que j’appelle une victoire en beauté. »


© redSheep sur Wild Roar
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Galerie des masques au pays du petit doigt levé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Galerie des masques au pays du petit doigt levé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Galerie des masques au pays du petit doigt levé
» Lequel d’entre vous est fou de mon corps ? Levez le petit doigt !
» WADE (+) Lequel d’entre vous est fou de mon corps ? Levez le petit doigt !
» (light) le doigt levé, je t'emmerde alors que toi tu m'adores.
» Un doigt levé vers l'ordinaire ~ James Rowley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Flood Party ! :: Vieil album :: Archives administration :: Events, jeux et concours précédents-