Partagez | 
 

 «Take it in but don't look down, 'cause I'm on top of the world~♪» [PV: Angelo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 125
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/08/2015

MessageSujet: «Take it in but don't look down, 'cause I'm on top of the world~♪» [PV: Angelo]   Jeu 24 Déc - 18:06

'Cause I'm on top of the world, yey. ~
With Angelo Sorian ♪
Je me réveillai. Sans conviction, mais je me réveillai. Encore une journée qui s'annonçait ratée. Comme toutes mes journées, quoi. Monotones, nulles, ennuyantes. Ce que j'aimais bien faire, c'était aller à la plage fantôme d'Elara ou au cimetière. Ah, le cimetière. Cet endroit est tellement... dynamique. C'est pour ça que j'aime le cimetière: il ne s'y passe rien, et il n'y  avait personne, à part quelques Pokémons spectres qui apparaissaient de temps à autre, mais pas dérangeants. Il y avait un viel homme aussi. Pour être vieux, il l'était. Mais il ne tardera pas à mourir. Personnellement, ça m'était égal. Tout m'était égal. Après tout, la vie n'est qu'un enchaînement d'actions sans aucun but. Pourquoi Arceus a-t-il créé la vie ET la mort? Si c'était parce qu'il se sentait seul, il n'avait qu'à créer des êtres immortels. Sinon, autant ne rien créer du tout. Comme Dieu pouvait être illogique des fois...

Je me levais pour commencer cette journée, et me regardais dans le miroir pour voir à quoi je ressemblais. Je n'avais pas l'air bien intelligente, avec mes cheveux en bataille et mon air blasé. Mais après tout, qui s'en fichait? Moi. Les autres aussi, j'imagine. Personne n'avait vraiment pensé à faire attention à moi, et ça m'allait parfaitement bien. Je vivais sans me faire remarquer par beaucoup de monde, et je continuais à vivre ainsi. Toujours la même chose. Toujours les mêmes journées. Se lever, manger, sortir, manger, rentrer, manger, écouter de la musique, manger, dormir, se lever... c'était un cycle interminable.

Polichombr se frotta contre moi. Peut-être était-il content que je ne soit pas morte dans mon sommeil. Quand on ne vit qu'avec des Pokémons spectres, il faut toujours s'attendre au pire. Mais je savais très bien que ceux que j'avais ne pouvaient pas me faire de mal. Un Feuforêve et un Skelenox, c'était totalement inoffensif. En tout cas, assez pour ne pas faire de mal aux humains.

Après avoir pris mon petit déjeuner, je me dirigeai dehors. J'habitais entre Elara et Marivon. J'aimais beaucoup Elara, pour sa ville abandonné mais surtout sa plage fantôme, où j'aimais bien aller. Les Pokémons spectres aimaient aussi cet endroit. Quant à Marivon, je n'y allais pas souvent. Quand je partais dans cette ville, c'était plus pour aller au centre Pokémon qui était plus proche de chez moi que celui d'Elara, ou pour acheter quelques trucs.

Au seuil de la porte, je sentis une puanteur nauséabonde. En me retournant, je vis que Lucina avait essayé de m'induire des fruits de mer que j'avais acheté la veille - pour je ne sais quelle raison puisque je détestais les fruits de mer. Mais le plateau était trop lourd et Lucina venait de se réveiller, donc elle n'avait pas la force de faire de la télékinésie. Les fruits tombèrent sur Grima et le plateau écrasa ce pauvre Polichombr. Je roulai des yeux et notai intérieurement de ne plus racheter de fruits de mer, même si quelqu'un m'en demandait. Je me dirigeai vers la créature. Elle était KO. Comment pouvait-elle être KO à cause d'un plateau de fruits de mer? Je pris le Polichombr dans me bras en soupirant. Grima était trop faible. Et pour l'instant, il sentait aussi trop mauvais. Encore un tour au centre Pokémon qui s'annonçait. Je n'osais pas le laver. Je déteste laver des pokémons. L'infirmière s'en occupera comme il le faudra.

En me dirigeant vers Marivon, je réalisai que je ne connaissais pas du tout cette ville. Je notai alors de chercher des renseignements sur la ville. Je ne voulais en aucun cas sembler inculte. Quoique, en y réfléchissant bien, je m'y connaissais parfaitement en élevage de Pokémons spectres et Ténèbres. Si la culture ne se résumait qu'à ça, beaucoup de monde ne serait pas cultivé.

Le centre Pokémon était proche. Il n'y avait pas beaucoup de monde, ça m'arrangeait. Je ne comptais pas m' attarder à l'intérieur en tout cas. Je me dirigeai vers l'infirmière et lui donna la pokéball du Polichombr K.O. Il devait détester les fruits de mer encore plus que moi, das cet état là.

Je soupirai et attendis.



FICHE PAR DITA | EPICODE


Spoiler:
 

________________________
Popipooo ♫♪♥:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 88
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 02/01/2015

MessageSujet: Re: «Take it in but don't look down, 'cause I'm on top of the world~♪» [PV: Angelo]   Sam 26 Déc - 16:19


...

Life goes on, it gets so heavy, the wheel breaks the butterfly. Every tear a waterfall, in the night, the sorry night, she closed her eyes.. in the nights, the stormy night, away she'll fly.. and dream of para-para-paradise.
Tharja & Angelo

Angelo lâcha un énième juron en continuant de démêler son filet qui aujourd'hui n'était décidément pas coopératif. Déjà que la pêche n'avait pas été terriblement fructueuse.. oui, il était d'une excellente humeur. Enfin, Charybde faisait de son mieux pour l'aider dans sa galère avec ses petites pattes, mais si son action partait d'une bonne intention, il se retrouvait fréquemment emmêlé dans les mailles du filet lui aussi. Et le roux qui riait légèrement en disant qu'il ne pêchait pas de tortues, tout de même. Le marin était rentré plus tôt que prévu, mais à vrai dire il s'y attendait, rien qu'à voir l'état de la mer ce matin. Dans sa mémoire défilait son énième réveillon de Noël passé en compagnie de ses parents, non il n'y échappait pas même à con âge. Cela dit la cuisine de sa mère était aussi excellente que dans son souvenir, et ils avaient globalement évité d'aborder le sujet de ses cheveux toujours trop longs au goût de ses deux parents, alors tout s'était globalement bien passé. Le pire c'est qu'il les avait coupés, récemment.. et pas seulement parce que les pontes commençaient à s'abîmer. Après un énième juron il vint à bout de son filet, le rangeant à sa place dans le bateau qui était relativement propre, étant donné qu'il l'avait nettoyé le jour précédent.

Son esprit dériva vers Alice et Mattia qu'il n'avait pas vus depuis un moment, même pour les fêtes. Alice l'avait certes appelé le soir du 25 pour lui souhaiter un joyeux Noël et papoter un peu, mais il ne savait pas si, par exemple, elle n'avait pas eu l'idée lumineuse de se teindre les cheveux en bleu depuis leur dernière rencontre. Mattia restait invisible, bien que la jeune femme lui en aie un peu parlé lors de leur conversation. Angelo trouvait ça un peu étrange de ne plus revoir ses amis d'enfance, mais il ne saurait trop dire s'ils lui manquaient, en réalité. A y réfléchir il était bien rare qu'il se sente seul parce qu'il ne voyait pas grand-monde, un fond d'asocialité qui ne l'empêchait pas d'être d'une compagnie relativement agréable, mais qu'il ne savait pas trop comment interpréter.  Peut-être qu'il n'en avait simplement rien à cirer.. oui, c'était aussi à envisager. Il rit un peu de sa propre façon s'appréhender le reste du monde avant de descendre de son bateau et commencer  enlever ses énormes bottes étanches qui produisaient un désagréable bruit de caoutchouc à chaque fois qu'il faisait un pas. Elles commençaient à se faire vieilles et il ferait peut-être mieux d'en acheter d'autres s'il en avait l'occasion.

- Plus qu'à retrouver Sierra et on s'en va..


Dit-il à l'intention de son Carabaffe qui trépignait sur le pont. En l'entendant sauta dans la mer, probablement pour noyer son impatience dans l'eau salée, un truc comme ça. Enfilant ses chaussures de ville habituelles avant de rattacher sa queue de cheval un peu plus haut, le roux chercha son perroquet des yeux dans le ciel sans pour autant le trouver. De son côté, Ney barbotait tranquillement, avec Thétis, chose assez surprenante si on considérait le caractère plutôt farouche de son Kravarech. Il faut croire que le petit monstre réveillait chez elle une sorte d'instinct maternel qui ne ressortait pas du tout lorsqu'elle attaquait des Krabby à coups de jets d'acide.. ouais, un truc comme ça. Qui était Ney ? Mails e canard qui avait failli finir oublié sous les eaux à cause d'un certain petit con, bien entendu ! Non, sans plaisanter, il ne le détestait pas trop, disons que son humour douteux pouvait se révéler appréciable à l'occasion. Il aurait probablement abandonné l'idée de retrouver son Pijako si un cri aigu n'avait pas attiré son attention sur le bout du ponton où on amarrait les bateaux. L'oiseau était en train de se débattre, les pattes visiblement emmêlées dans ce qui ressemblait à une algue, donnant des coups de becs pour tenter de se libérer. N'ayant jamais vraiment trouvé un air querelleur à son Pokémon (hormis quand il avait attaqué Solveig), Angelo ne perdit pas de temps pour courir dans sa direction.

- Sierra, mais quel talent !


Se moqua-t il avant de comprendre que la situation était plus grave que ce qu'il s'imaginait. En effet, ce n'était pas une algue qui empêchait son perroquet de prendre son envol, mais la tentacule d'un énorme Pokémon méduse. Un Tentacule pour être exact, qui semblait trouver un bon air de repas à Sierra. Sans réfléchir, le marin tenta de détacher son Pokémon, mais le poison qui suintait du tentacule lui brûla la paume de la main d'une façon si désagréable qu'il ne tarda pas à lâcher, une grimace de douleur sur le visage. Ah il cherchait les emmerdes ? Il allait les trouver. Sierra tenta furie sans succès, récoltant un jet d'acide en retour, ce qui brûla un peu son aile droite, lui arrachant une exclamation de mécontentement. Voyant que ses autres monstres n'avaient pas tardé à s'approcher curieusement, avec l'agitation, le marin leva les yeux sur le plus proche d'entre eux.

- Thétis, brouillard puis feinte !


Lança-t il, s'écartant un peu lorsque le dragon s'exécuta. Ney s'était envolée dans un "coin" mécontent lorsque son perchoir s'était mis à attaquer et reposait désormais sur l'épaule de son dresseur, visiblement fascinée par le nuage noir qui s'était formé. Thétis ne tarda pas à le dissiper d'un souffle, reparaissant avec Sierra sur la tête, mais le perroquet ne semblait pas au top de sa forme. Non, il semblait même au bord de l'évanouissement, à y regarder de plus près. L'inquiétude tordait l'estomac d'Angelo lorsqu'il le récupéra, et il ne perdit pas de temps pour se diriger en vitesse vers le centre Pokémon, ayant remercié son Kravarech en vitesse. Il ne tarda pas à y arriver, pour constater avec soulagement qu'il n'y avait pas trop de monde. Ayant entre-temps ramené son Pijako dans sa pokéball, se dirigea vers la première infirmière en vue pour lui expliquer la situation.

- Un Tentacruel lui a brûlé une aile, j'espère que ça n'affectera pas ses capacités de vol, il le vivrait mal..


Marmonna-t il, et la jeune femme lui affirma qu'elle l'espérait aussi et qu'elle ferait tout son possible, rien qui puisse beaucoup le rassurer en somme. Mais bon, elle était sans doute très professionnelle, il lui faisait confiance là-dessus. Il attendait en faisant les 100 pas, suivi par Ney qui cancanait en rythme, très canard de sa part. Pourquoi l'avoir suivi, pour commencer ? Il parcourut le centre Pokémon du regard jusqu'à tomber sur une brune à l'air un peu embêtée qui semblait elle aussi attendre quelque-chose. Il l'avait vue donner une Pokéball à une infirmière à peu près en même temps que lui, tout à l'heure.

- Vous avez l'air épuisée, vous êtes venue de loin ?


Tenta-t il, banal as hell mais ça ferait sans doute l'affaire pour un début de conversation. Elle ne semblait pas terriblement en forme, d'ailleurs, mais peut-être était-ce lui qui voyait mal.


________________________

He's in love with the beautiful formlessness of the sea


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 125
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/08/2015

MessageSujet: Re: «Take it in but don't look down, 'cause I'm on top of the world~♪» [PV: Angelo]   Sam 26 Déc - 21:59

'Cause I'm on top of the world, yey. ~
With Angelo Sorian ♪


Je m'étais assise et regardai le centre Pokémon, n'étant pas rempli de monde, d'un air ennuyé que je pouvais justifier. J'allais me ballader avec un Pokémon qui sentira les fruits de mer toute la jourée, et j'ai toujours eu horreur de laver des choses, même si j'y étais quelques fois obligée. Je pouvais bien sûr rentrer le Feuforêve dans sa pokéball, mais je m'étais promise de ne les rentrer qu'en cas d'urgence, ou bien d'obligation. Je n'aimais pas les sequestrer dans ces sphères fabriquées avec une matière  non identifiée -et sûrement non identifiable-. Personne n'a jamais sû comment fonctionnait réellement une pokéball. Comment la créature pouvait rentrer? Était-ce des nano-bactéries qui recouvraient leur corps à chaque fois que l'on en ouvrait une? Comment faisait le pokémon pour vivre à l'intérieur? Est-il en état de transe? De coma? Peut-être est-il même mort, à l'intérieur, et la pokéball recrée le même pokémon grâce à l'empreinte d'ADN qu'elle a enregistré. Ça explique peut-être pourquoi le pokémon obéit au dresseur après qu'il l'ait capturé. Parce qu'il a été recrée. Tout le monde utilise ces objets, mais jamais personne ne semblait se poser ces questions. Je soupirai; je réfléchissais trop. Je ne devais pas me triturer le cerveau ainsi. C'est très mauvais pour la santé, même si ma santé m'importait. Avec mon teint très pâle, beaucoup de personnes penseraient que je suis malade. Mon air las n'arrangeait pas les choses. Des personnes pensent que je suis suicidaire. Je ne le suis pas, mais je ne respire pas non plus la joie de vivre. Si j'avais eu une vie un minimum meilleure, je pense que je serais contente. Mais je n'étais malheureusement pas souvent optimiste.

J'étais tellement concentrée sur mon raisonnement sur les pokéballs et sur mon caractère que je n'avais pas remarqué l'homme qui se tenait debout, à côté de moi. Ses longs cheveux roux étaient attachés en queue de cheval; ce n'était pas une coiffure qu'on voyait tous les jours. Je remarquai à peine que cette personne m'avait parlé:

- Vous avez l'air épuisée, vous êtes venue de loin ?

J'avais l'air si épuisée que ça? Évidemment, je l'étais. Presque tous les jours, même, mais les gens de mon entourage avaient l'habitude de voir mon air blasé, et ne s'en rendaient pas compte; moi non plus d'ailleurs. Je jetai un coup d'oeil à l'infirmière qui n'avait toujours pas fini de soigner Polichombr, puis à Lucina qui s'amusait à tourner autour de la tête de l'homme aux longs cheveux. Je ne l'en empêchait pas, mais je savais que ce dernier n'allait sûrement pas apprécier plus longtemps. Je poussai un soupir puis le regardai:

-En effet, je veille souvent le soir, ce qui explique sûrement ma fatigue constante. Mais je viens d'Elara, c'est assez proche. J'imagine que vous conaissez.

C'était vrai. Je restais fréquemment éveillée la nuit, je n'arrivais jamais à dormir. Pour moi, c'était même le meilleur moment pour sortr. Il n'y a jamais beaucoup de monde, en ville, pendant qu'il fait noir, et encore moins à Elara, qui était une ville moins peuplée que les autres. Sûrement plus touristique qu'autre chose, et encore, je ne pensais pas que les touristes auraient aimé se ballader dans un village abandonné ou sur une plage sans signe de vie. Bref, c'était le moment parfait pour moi, et surtout pour la plupart des Pokémons spectres qui aimaient faire peur aux gens; mais bon, il ne fallait pas leur en vouloir, après tout, la pluralité de ces créatures aimaient ça. Je ne les empêcherai pas de les rendre heureux, sauf si ils m'importunentt trop.

Je continuai d'observer mon Feuforêve qui tournait autour de l'homme et lui fit signe de rester tranquille. Je n'avais aucune envie qu'il arrive malheur à une personne se trouvant dans le centre. Bizarrement, elle arrêta. C'était presque sûr qu'elle avait quelque chose en tête. Mon Absol, allongé à mes pieds, avait aussi l'air de s'en soucier. Je ne m'attardais pas dessus plus longtemps. C'était sa nature de préparer des petites farces. Et puis, pour une fois, je n'étais pas la cibles de ses plaisanteries, alors je n'avais aucune raison de m'en faire, ça serait marrant de voir Lucina s'en prendre à quelqu'un d'autre que moi.

Je ne savais pas si je devais continuer la conversation avec lui ou pas. Je n'ai pas toujours été sociable, même quasiment jamais, et des fois, cela ne m'arrangeait pas vraiment.




FICHE PAR DITA | EPICODE

________________________
Popipooo ♫♪♥:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 88
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 02/01/2015

MessageSujet: Re: «Take it in but don't look down, 'cause I'm on top of the world~♪» [PV: Angelo]   Mar 29 Déc - 19:54


...

Life goes on, it gets so heavy, the wheel breaks the butterfly. Every tear a waterfall, in the night, the stormy night, she closed her eyes.. in the night, the stormy night, away she'll fly.. and dream of para-para-paradise.
Tharja & Angelo

Pendant que la brune soupirait longuement et daignait adresser un regard rempli d'ennui au marin qui commençait déjà à se demander pourquoi il lui avait adressé la parole si c'était pour l'ennuyer autant sans même avoir dit grand-chose, Ney continuait de marcher en cercles seule. Faisait-elle la danse des canards ? D'accord, c'était facile. Elle ne bougeait pas assez les plumes pour que ses mouvements ressemblent à une danse, cela dit. Malgré la réaction de la dresseuse, il doutait que sa question soit particulièrement peu civile ou mal placée, il avait déjà eu moins te tact que ça et savait bien qu'en général les gens ne prenaient pas mal que l'on s'inquiète de leur état de santé. Hormis quelques vieillards bourrus et autres cas particuliers, mais rien à voir avec celle qui se tenait en face de lui. Niveau absence de tact, on pouvait notamment citer ses interactions avec un certain gamin aux cheveux gris, mais il prenait assez bien les sarcasmes pour qu'Angelo ne s'inquiète pas trop, à vrai dire. Et puis il faut dire qu'il lui rendait très bien la pareille, aussi.

-En effet, je veille souvent le soir, ce qui explique sûrement ma fatigue constante. Mais je viens d'Elara, c'est assez proche. J'imagine que vous conaissez.


Lui répondit la demoiselle d'un air d'autant plus fatigué. Il hocha la tête avec un sourire poli: effectivement, il voyait où était cette ville un peu lugubre, et il se garderait de lui dire qu'il n'y avait peut-être pas que la fatigue mais aussi l'ambiance d'Elara qui devait lui donner cet air vaguement au bout du rouleau. En réalité il quittait assez peu Marivon et ne pouvait pas vraiment savoir si tout le monde était comme ça là-bas, mais l supposait que vivre dans une ville fantôme n'était pas particulièrement porteur et dynamisant. Enfin, ce n'étaient que des suppositions, et il n'irait pas vérifier par lui-même à moins d'y être obligé. Déjà que l'intérieur des terres le mettait mal à l'aise, si en plus il fallait faire avec des histoires de fantômes.. do not want, clairement. Les trucs censés être morts qui ne l'étaient plus et autres légendes douteuses, c'était pas son délire. Le temps qu'il formule une réponse, Charybde entrait dans le centre Pokémon à la recherche de son dresseur, un air vaguement paniqué sur le visage. En même temps, vu la vitesse à laquelle son dresseur avait quitté le port, il avait de quoi s'inquiéter et se poser des questions. L'état de Sierra en lui-même était inquiétant, pour commencer. Il supposait que si Thétis avait été capable de sortir de l'eau, elle se serait ramenée aussi, mais c'était hors de propos pour le moment. Il ne manquerait pas de lui faire voir l'oiseau dès qu'on lui aurait rendu la pokéball de ce dernier, elle cesserait de se faire un sang d'encre pour rien. Enfin rien, il l'espérait, la demoiselle qui l'avait pris en charge n'était pas encore de retour. Ignorant poliment les grands signes de pattes de son Carabaffe qui semblait un peu inquiété par un Feuforêve tournant au dessus du roux avec un plan visiblement foireux en tête, il répondit à la dresseuse du Pokémon spectre.

- Je n'y ai jamais mis les pieds cela dit, on raconte des histoires louches au sujet de cette ville..


Fit le marin avec un air un peu embarrassé. Pas qu'il aie spécialement peur des fantômes mais pour la faire courte ce n'était pas son délire. Enfin, peut-être que l'endroit lui plaisait, à en juger par le petit monstre qui l'accompagnait. D'ailleurs son Absol semblait relativement inquiet par rapport à son comportement, mais il ne s'en formalisa pas jusqu'à ce que Ney tente une attaque eau dans sa direction, probablement mécontente que l'on cherche à ennuyer son dresseur. Cette elle n'avait aucune preuve, mais ce canard n'en avait visiblement pas besoin. Surpris, il eut un mouvement de recul avant que ses yeux verts ne passent sur le Couaneton qui émettait des 'coin' mécontents à l'attention du Feuforêve.

- Ney, franchement.. Désolé, votre Pokémon doit la rendre nerveuse.


Fit-il en se retournant vers la brune, excusant le canard qu'il venait de prendre dans ses bras. Charybde s'agitait à ses pieds, potentiellement jaloux, et il ne tarda donc pas à reposer le monstre à plumes.

- Enfin, j'espère que vous n'avez rien de trop éprouvant à faire le matin, ça doit pas être facile en étant constamment fatiguée.


Continua le jeune homme avec un sourire compréhensif. Lui dormait de façon plutôt régulière, en même temps il n'avait pas le choix. En effet, Sierra, qui lui servait de réveil le matin, était particulièrement insistant quand il s'agissait de le sortir du lit dans les plus brefs délais. L'oiseau était intraitable, quand bien même son dresseur tentait de le rendre silencieux en lui envoyant un oreiller dessus.


________________________

He's in love with the beautiful formlessness of the sea




Dernière édition par Angelo Sorian le Mar 19 Jan - 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 125
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/08/2015

MessageSujet: Re: «Take it in but don't look down, 'cause I'm on top of the world~♪» [PV: Angelo]   Mer 30 Déc - 18:38

'Cause I'm on top of the world, yey. ~
With Angelo Sorian ♪


- Je n'y ai jamais mis les pieds cela dit, on raconte des histoires louches au sujet de cette ville..


Aha. C'était vrai que plein de rumeurs ambigues et douteuses étaient inventées au sujet de cette ville. Non, «inventées» n'était pas le mot. Les histoires étaient plutôt exagérées. Mais je trouvais ça asssez drôle. Certaines personnes avaient tellement peur, qu'elles n'osaient à peine s'approcher du centre de la ville, ou d'aller aux alentours de la plage. On racontait quoi déjà? Ah oui, qu'on pouvait entendre des hurlements, certains soirs. J'étais déjà allée vérifier, et c'était d'ailleurs à ce moment que j'ai rencontré Darkhell, mais je supposai que ce n'était pas le bon soir; je n'avais rien entendu en tous cas.

Lucina avait continué ses petits tours autour de la tête du roux, et Chrom lui jetai un regard rempli de reproches. Ces deux là se supportaient assez mal, mais Skelénox était le Pokémon qui s'entendait le moins bien avec l'Absol et Polichombr. Pour quelles raisons? Peut-être parce que Skelénox était comme mon Feuforêve, farceur et agaçant comme tout, mais celui-ci s'en prenait plus aux pokémons qu'aux humains, contrairement à sa compère.

Je fus surprise par le Couaneton, qui, appartenant sûrement à l'homme à la queue de cheval, attaqua avec une capacité de type eau mon "pauvre" Feuforêve. Heureusement, l'eau n'infligeait que des dégâts normaux aux pokémons spectres. Comme je ne voulais pas m'embarquer dans un combat poémon, que je n'avais jamais fait d'ailleurs, je toisai Lucina, et elle comprit tout de suite qu'elle devait revenir vers moi.

- Ney, franchement.. Désolé, votre Pokémon doit la rendre nerveuse.

J'hochai la tête, compatissante. C'était vrai que je serai déstabilisée, moi aussi, si un pokémon au sourire narquois ne faisait que me tourner autour. Mais l'homme avait l'air patient; par contre, son canard, beaucoup moins.

- Enfin, j'espère que vous n'avez rien de trop éprouvant à faire le matin, ça doit pas être facile en étant constamment fatiguée.

"Non, rien de grave, à part que j'ai failit me prendre un plateau de fruits de mer sur la tête, mais le pateau était trop lourd, donc j'ai été sauvée.",avais-je envie de répondre. Mais je ne le fis pas, parce qu'on me demanderai sûrement pourquoi j'ai faillit me faire "percuter" par un plateau de fruits de mer, ou alors, si tous mes matins se passaient ainsi.

-Oh, je ne fais pas grand chose, pendant la matinée. Ça m'arrive d'aller au cimetière, assez souvent.


Comme on pourrait me prendre pour une dérangée ou une déprimée, je rajoutai tout de suite après:

-Il y a beaucoup de Pokémons de types spectres là-bas. Comprenez, je suis éleveuse.


Lucina avait maintenant l'air de s'amuser avec Darkhell, ou alors de comploter, je n'arrivais pas à faire la différence, venant d'eux. Je jetai un dernier coup d'oeil à l'homme:

-Et vous? Vous faites quel métier?


Maintenant qu'on avait commencé une conversation, autant la finir.



FICHE PAR DITA | EPICODE

________________________
Popipooo ♫♪♥:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 88
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 02/01/2015

MessageSujet: Re: «Take it in but don't look down, 'cause I'm on top of the world~♪» [PV: Angelo]   Ven 22 Jan - 22:08


...

Life goes on, it gets so heavy, the wheel breaks the butterfly. Every tear a waterfall, in the night, the stormy night, she closed her eyes.. in the night, the stormy night, away she'll fly.. and dream of para-para-paradise.
Tharja & Angelo

Le léger écart de Ney était passé sans trop de complications, la dresseuse ayant fait comprendre à son monstre qu'il était hors de question de se battre. Elle avait répondu au sourire du roux, lequel se sentait plutôt soulagé de ne pas engager de combat dans un centre Pokémon. Non seulement il n'aimait pas ça mais en plus il serait de toutes façons trop inquiété du sort de son Pijako pour garder son attention sur le combat. Et puis Ney serait bien capable de malencontreusement blesser quelqu'un d'autre que son adversaire.. ouais, c'était le genre. Raison de plus pour éviter. Le canard bleu semblait toujours particulièrement méfiant à l'égard du Pokémon spectre, mais son dresseur commençait à soupçonner qu'elle n'aime simplement pas les monstres qu'elle ne connaissait pas bien, donc ce n'était pas vraiment à prendre au sérieux. Sans doute un peu sauvage dans le fond, comme cette chère Thétis qui avait bien failli faire disparaitre le marin sous des jets d'acide lors de leur première rencontre.

Elle lui avait répondu su un ton désinvolte, après avoir excusé son Couaneton, comme quoi elle n'avait rien de bien difficile à faire le matin.. et qu'elle allait très souvent au cimetière. A en juger par le ton employé, il doutait que ce soit pour 'rendre visite' à un roche décédé, mais peut-être prenait-elle ça de façons assez légère. Peut-être que ça faisait longtemps ou que.. non, ce n'était pas logique. Si elle prenait ça à la légère elle n'irait pas si souvent lui porter des fleurs ou juste.. regarder sa tombe, pas vrai ? Rien que l'idée d'aller regarder une tombe qui était assez impersonnelle sous prétexte de se recueillir lui avait toujours paru étrange à vrai dire. La personne n'était-elle pas morte une bonne fois pour toutes.. Enfin il changerait peut-être d'avis lorsqu'il ferait face au problème pour de vrai, quand l'un de ses parents serait mort par exemple.. mais l'idée glissa assez vite sur l'esprit d'Angelo. Il préférait ne pas s'imaginer une telle situation. Au lieu de se perdre là-dedans, ses yeux verts se portèrent sur le visage de son interlocutrice aux hobbies pour le moins étranges qui ne tarda pas à clarifier les choses.

- Il y a beaucoup de Pokémons de types spectres là-bas. Comprenez, je suis éleveuse.


Lui dit-elle, et le roux hocha la tête avec un léger sourire, comprenant mieux ce qu'elle trafiquait là-bas et pourquoi elle le prenait avec autant de désinvolture. Une éleveuse.. c'est vrai qu'en regardant, elle n'avait que des Pokémon reliés aux ténèbres et qui auraient tout à fait leur place à rôder dans un cimetière. Entre son Absol et cette malicieuse Feuforêve, il s'était simplement imaginé qu'elle aimait les monstres un peu creepy, mais pas qu'elle soit éleveuse. Un choix de carrière assez peu commun au vu des nombreux clichés qui circulaient, mais néanmoins admirable. Prendre soin des Pokémon ne devait pas être simple tous les jours, mais ça avait le mérite d'être utile et gratifiant.

- Oh, j'imagine que vivre à Elara est assez pratique dans votre cas.. vous y êtes depuis longtemps ?


Demanda le marin peu après qu'elle se soit enquise du métier qu'il exerçait. La question lui arracha un léger sourire amusé lorsqu'il se souvint des suppositions qu'avaient fait le gamin aux cheveux argentés qu'il avait croisé à la plage. " catcheur professionnel", bien entendu. Lui qui évitait le conflit autant que possible, quand bien même les gens étaient excessivement cons mine de rien. Oui il venait de lâcher une pensée digne d'un désagréable sociopathe, mais personne ne l'avait entendu, donc où était le problème. Plus sérieusement, Samé n'aimait pas se battre, il ne cherchait pas les conflits, sa mère ne l'avait pas élevé comme ça ( et son père n'avait pas, comme certain, martelé bêtement que se battre c'était viril ou un truc du genre). Prêtant peu d'attention au petit conciliabule des Pokémon de la brune, il lui répondit sur un ton égal, passablement amusé:

-Je suis marin, ça nécessite tout de suite plus d'énergie dès le matin on va dire ..  


Dit-il  en se remémorant un matin particulièrement obscur une semaine auparavant. Obscur si on comptait son humeur et sa fatigue, le temps était resté acceptable sur Marivon, récemment. Il avait cru ne pas pouvoir atteindre le port, son sommeil ayant été chaotique, mais en définitive son thé avait arrangé les choses. Angelo jeta un coup d'oeil vers la comptoir du centre Pokémon. D'autres dresseurs étaient arrivés, probablement avec leur équipe épuisée par un quelconque combat épique qui semblait être leur lot quotidien, mais il ne lui sembla pas qu'on l'appelle pour récupérer Sierra. Pas qu'entamer une conversation avec la miss le dérange, cela dit, elle n'était pas désagréable.

- Ah, et je m'appelle Angelo, enchanté.


Curieux comme les présentations passaient toujours au second plan..


________________________

He's in love with the beautiful formlessness of the sea


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: «Take it in but don't look down, 'cause I'm on top of the world~♪» [PV: Angelo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

«Take it in but don't look down, 'cause I'm on top of the world~♪» [PV: Angelo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Atelier du Mek Rukza
» Manga | Personnages pris
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» Jade - The little flower is lost in this big world
» CNN: Food prices rising across the world

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Sud - MARIVON :: Complexe hôtelier :: Boutiques et SPA-