Partagez | 
 

 Une arrivée mouvementée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Une arrivée mouvementée   Lun 5 Oct - 0:07



Trois lasers rouges vinrent joncher le plancher du navire, desquels se matérialisèrent les pokemons de Bellamy. Lothar, son démolosse et son ami depuis toujours, se mit directement à renifler l’air, tentant de trouver une trace de danger, mais il remarqua bien vite que l’endroit choisi par le Northstalker était très peu fréquenté, sur un des côtés du transporteur marin. Volt, le raichu sauvé d’une probable mort par épuisement, fit à peine quelques pas qu’il s’effondra sur le sol, l’instabilité du bateau n’aidant pas. Le salamèche balafré apparut en position assise, fixant sa queue qu’il tenait entre ses pattes, comme obsédé par l’idée que sa flamme puisse s’éteindre d’un instant à l’autre. L’éleveur poussa un long soupir, comment s’était-il arrangeait pour se retrouver dans cette situation ? Tous sur les nerfs, sensation nourrit d’une pesante angoisse, l’éleveur décida de traiter les problèmes un par un.

Il commença par examiner Volt. Couché à plat ventre sur le sol, ses joues jaunes manifestaient des petites charges électriques. Avec un contact physique, Bellamy risquait la paralysie, il entreprit donc d’enlever sa chemise - l’unique vêtement qui couvrait son torse d’ailleurs - et de s’en servir comme isolant. Il retourna le raichu et nota en le touchant l’incroyable chaleur qui émanait de lui, une puissante fièvre était en train de le terrasser. En fouillant dans son sac, il ne trouva même pas de l’eau ou de quoi le rafraichir.

« Lothar ! »

Le pokemon doberman quitta son poste de surveillant et se tourna vers son ami

« Ne le quitte pas des yeux »

Ordonna-t-il en pliant sa chemise pour y installer Volt dessus. Il s’intéressa maintenant au salamèche, criblé de larges entailles, mais lorsque Bellamy les toucha du bout des doigts, il se rendit compte qu’elles étaient cicatrisées et dataient d’il y a plusieurs années. Le pokemon feu ne présentait en fait pas de blessures physiques récentes. Il tremblait de peur et ne quittait pas la flamme de sa queue du regard, traumatisé d’avoir vu celle de son parent s’éteindre sous ses yeux. Il n'y avait rien à faire

« Toi, la vie ne t’a pas épargné … »

Il prit le salamèche dans ses bras, s’adossa contre le mur d’acier des cabines et admira le couché de soleil qui s’offrait à lui. Dans une position qui lui permettait de sentir les battements de cœur du pokemon feu, il commença à somnoler, gagnant le monde de Morphée lorsqu’il comprit que le Salamèche s’était endormi. Il devait s’accorder ce repos et savait de toute manière que l’insomnie naturelle de Lothar lui permettrait de surveiller constamment le raichu.

C’est le son de la sirène du navire qui tira Bellamy de son sommeil sans rêve, lui indiquant qu’il venait d’accoster. Son premier réflexe fut de regarder en direction du démolosse. Ce dernier le fixait de ses yeux rouges, son regard traduisant qu’il ne s’était rien passé durant la nuit. L’éleveur rangea le salamèche dans une pokéball en prenant soin de ne pas le réveiller, puis se plaça directement au-dessus de Volt. Il toucha son corps et fut percuté par sa peau gelé.

« Ca va pas du tout, il ne faut pas qu’on traine. »

Plus inquiet que jamais, Bellamy attrapa le raichu, revêtit sa chemise et courra en direction du pont, où il pourrait surement descendre du bateau.

Le jour venait à peine de se levé, mais ça n’empêcher pas le port de l’île où ils venaient d’accoster d’être très actif. La foule empêchée Bellamy d’y voir claire et commençait à en être agacer. Il lui fallait trouver un centre pokemon rapidement, si tant est qu’il y en avait un. Pour ne pas perdre de temps, il engagea une de ses méthodes personnelles pour gagner un temps fou. Il prit par le col aléatoirement un homme dans la foule et lui lança son regard le plus noir.

« T’as 1 minute pour me conduire au centre pokemon le plus proche. »

L’état du raichu qu’il tenait dans ses bras s’aggravait et Lothar peinait à tenir sur ses pattes. Le temps pressait …




Dernière édition par Bellamy Northstalker le Lun 5 Oct - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée   Lun 5 Oct - 1:05

[

Une arrivée mouvementée.


Bernard était un bon gars. Marin depuis un peu plus de trente ans, il sillonnait mers et océans en transportant, grâce à Mary et Karl, marchandises et touristes. Mary ? C'était son bateau, son navire aux hanches d'acier et aux formes larges et généreuses. La peinture s'était écaillée avec le temps, d'abord bleue elle était maintenant grisée et passée. Mais il aimait Mary, comme sa propre femme. Il avait affronté des tempêtes avec elle, esquivé des récifs traîtres et combattu un Léviator. Enfin c'est ce qu'il racontait au bar du coin. Et Karl ? C'était son Bekipan qui volait au dessus de lui et lui assurait de toujours trouver son chemin. Les cartes et boussoles étaient pour les nouveaux et les faibles. Bernard lui avait son Bekipan, même si celui-ci avait la fâcheuse habitude de l'emmener là où il se nourrissait.

Bernard était donc un bon gars et un marin. Il revenait de mer, fatigué, cerné, boitillant légèrement après avoir souffert du roulis des vagues. Et il comptait bien s'octroyer quelques heures du repos des juste avant de recommencer. Mais une main s'était emparée de son col et une voix menaçante lui avait soufflé de l'emmener au centre pokemon le plus proche. Il avait une minute parait-il. Une minute avant quoi ? Passer par dessus bord ? Non, il divaguait. Se retournant, ses épais sourcils grisonnants froncés en une ligne de mécontentement, il se retourna pour voir un homme imposant, jeune sans doute, plus que lui en tout cas, qui portait un Raichu qui n'était pas au plus haut de sa forme. Ce qui expliquait l'utilité du centre pokemon. « Eh là ! Pas la peine de s'fâcher hein ! Il est là bas vot' centre pokemon d'abord. Tout droit. Vous pouvez pas l'louper, il est tout rouge, alors qu'ici, tout est bleu. » Foutrement bleu même. Il rêvait de vert parfois le Bernard, mais ça, l'homme au Raichu ne devait sans doute pas le savoir.

« Et tu lui as répondu quoi ? » Micah passa une main génée dans ses cheveux avant de répondre dans un léger rire. « Que je n'étais pas intéressé, que ce n'était ni mon métier ni ma passion de co-animer une émission sportive. » Le centre pokemon était comme à son habitude occupé par des dresseurs cherchant un peu de repos avant de repartir à l'aventure. Micah s'y était rendu afin rendre visite à son amie l'infirmière et lui raconter les dernières nouvelles de l'arène. A savoir, la proposition qu'il avait reçu de la part d'une chaîne locale de commenter et animer une émission populaire de sport. Et s'il prétendait préférait son rôle de champion à celui d'animateur, le jeune homme savait pertinemment que la timidité dont il pouvait faire preuve n'aidait certainement pas à faire carrière à la télévision. Il n'en avait donc ni l'envie ni les capacités. Et c'était un moindre mal, il préférait largement la compagnie de ses pokemons et de la mer. Mais il fut vite coupé dans son explication par l'arrivée bruyante d'un dresseur qui se précipita vers le comptoir du centre de soin, bousculant au passage quelques badauds, et demanda de l'aide pour son pokemon.

Le Raichu qu'il tenait dans ses bras était en effet en mauvais état. Et même si Micah n'était ni infirmier ni spécialiste du type Electrik, il pouvait au premier coup d'oeil affirmer que la souris n'allait vraiment pas bien. Mais déjà les infirmières s'agitaient autour du pokemon et l'emmenaient vers les salles de soin, laissant pour seule instruction au propriétaire de patienter avant qu'elles ne reviennent vers lui. Ledit dresseur semblait maintenant pantois sans son pokemon. La précipitation dont il faisait preuve avait laissé place au désarroi de l'incertitude. Pris de pitié, ou de compassion, Micah s'approcha de l'homme et lui lança : « Ne vous inquiétez pas, les infirmières sont très compétentes. Venez, je vous offre à boire, vous semblez en avoir besoin. » S'asseyant à une table qui jouxtait les lourdes portes de la salle de soin, le champion d'arène continua : « Vous venez de loin ?  Il ne me semble pas vous avoir vu à Marivon. Si vous avez besoin de quelque chose n'hésitez pas. »

Et si l'autre lui répondait de rester tranquille ou de le laisser, Micah savait déjà qu'il allait rougir, bégayer puis retourner à l'arène pour retrouver ses pokemons et sa tranquillité. Mais pourquoi s'obstinait-il à vouloir aider des inconnus ? Si, il savait. Le Raichu, il semblait aller mal, autant que le dresseur qui le tenait dans ses bras. Et un dresseur qui s'inquiétait autant ne pouvait pas être foncièrement méchant. C'est ce qui l'avait poussé à l'aider. Entre dresseurs, il fallait s'entre-aider. Du moins, c'est ce qu'il pensait.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée   Lun 5 Oct - 13:11


Bellamy s’apprêtait à passer les portes des salles d’opérations, mais le temps où il assistait une infermière était loin. Il ne pouvait qu’attendre maintenant, une immense frustration s’empara de lui alors qu’il aurait préféré soigner lui-même son pokemon. Il ne réussit pas tout de suite à sortir de sa transe, il continuait de fixer le couloir où disparut le raichu, presque en tremblant. C’est un homme qui l’éjecta de ses pensées, Bellamy tourna lentement sa tête en sa direction, les yeux fatigués, grand ouverts et rouges de sang, les sourcils froncés par la préoccupation, la bouche à demi ouverte signant son inquiétude.

« Je … »

Tenta-t-il. Mais non. Il ne prononça aucunes sortes d’expressions agressives et volontairement choisi pour éloigner l’inconnu. Il fut stoppait net par son regard. Ses paroles se voulaient sympathiques, il lui proposa même de se poser et de boire un coup, mais pourtant, son regard était glacial, appuyé par des yeux colorés d’un bleu inconsistant. Bellamy eut l’impression de ne pas avoir eu d’autre choix que de s’assoir à la table, mais avant ça, un aboiement le ramena encore une fois à la réalité. Il considéra son démolosse, planté près de la sortie du dispensaire, l’éleveur lui adressa un signe de la tête et le pokemon ténèbre sorti du bâtiment au pas de course.

T’as merdé. Lit-il sur son portable. Il effaça directement le message de Smile, son ami de Carmi-Sur-Mer et se prit la tête dans les mains en poussant un soupir.

« Je viens de Kanto. Où sommes-nous ? »

Demanda-t-il. Il espérait qu’il se trouvât le plus loin possible de sa région d’origine. Sans attendre la réponse de son interlocuteur, il tira de son sac une pokeball de laquelle se dévoila un salamèche. Ce dernier apparut plus pitoyable que d’habitude, le regard perdu, sans motivation de vie. Bellamy le coucha sur la table et tâta la peau du pokemon, cherchant la moindre trace d’anomalie. Toujours fasciné par les cicatrices qui couvraient son corps, ses inquiétudes reprirent de plus belle alors qu’il nota la faible intensité de la flamme au bout de sa queue. Il plaça sa main sous le menton du salamèche et le força à le regarder. La détresse dans ses yeux provoqua celle de son nouveau maître.

Bellamy s’enfonça dans son siège en soupirant. Il attrapa le pokemon feu et le serra dans ses bras.

« J’ai besoin d’un remède contre la déprime. »

Il leva ses yeux vers l’homme qui l’avait accueilli dans le centre. Cette fois-ci, les traits de son visage s’étaient adoucis.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée   Lun 5 Oct - 17:38

[

Une arrivée mouvementée.


L'autre semblait perdu. Paumé. Complètement paumé. Et fatigué. Pourtant, s'il ne semblait pas vieux, plus jeune en tout cas que le champion d'arène de Marivon, il ne semblait pas plus frêle ou de consistance plus fragile. Il devait avoir fait un long et éprouvant voyage, et cette hypothèse se confirma lorsqu'il lui révéla d'où il venait. Kanto ? Ce n'était pas tout proche. Il devait être arrivé par l'un des bateaux qui venaient d'accoster sur le port. Micah les entendait souvent trompeter avant d'engager la manœuvre qui les rapprochait des quais. Kanto. Depuis combien de temps ces pokemons ne s'étaient-ils pas reposés ? Si le Raichu semblait en mauvais état, le Salamèche du dresseur ne semblait être en de meilleures dispositions. Sa peau était zébrées de cicatrices et éraflures mal guéries et Micah avait de la peine à croire que l'homme qui se tenait en face de lui pouvait être l'auteur de ces marques. Même indirectement.

Si Micah pouvait se targuer d'avoir un cœur de glace lorsqu'il s'agissait de se protéger, il fondit littéralement lorsque l'autre serra le Salamèche contre lui et demanda un remède contre la déprime. Et devant le spectacle, Micah se fit la réflexion qu'il ignorait qui du pokemon ou de l'homme avait le plus besoin de ce remède. Le champion avait passé assez de temps avec son ami Denzel pour savoir que la santé du Salamèche était plus que vacillante et la flamme de son appendice caudale fragile. Désarmé devant ce spectacle, les yeux azurs du jeune homme s'ouvrirent grand avant qu'il ne puisse prononcer un mot. "Nous ... nous sommes à Marivon. Au Sud de l'île d'Alera." Comme si cette information allait changer quoique ce soit.

Bien vite, les habitudes du champion reprirent le dessus. Il se leva d'un bon, s'empara du bras de l'homme et l'entraîna à sa suite vers la salle de soin où les infirmières s'occupaient de son Raichu. S'il fut invectivé par l'une des aides-soignantes, un regard glacé de la part du champion de Marivon suffit à la faire taire. C'était pratique d'être le champion de la ville, beaucoup pensaient que vous n'agissez rarement sans réfléchir. Or, ici, c'était le coeur de dresseur de Micah qui parlait. Dans sa course, il se retourna pour lancer à l'homme : "Ne allons retourner auprès de votre Raichu. Et nous occuper de votre Salamèche." Ce n'était pas une question. Une simple affirmation qui tenait lieu de promesse.

Une imposante matrone leur barrèrent cependant la route alors que dans le hublot de la double-porte les deux jeunes hommes pouvaient voir les infirmières s'activer autour du pokemon électrique. "Pour qui vous prenez vous ? Nous administrons des soins ici, on en fait pas dans le tourisme !" Agacé, Micah s'arrêta devant de la femme, serra les dents et lâcha, glacial : "Pour le champion de la ville. Maintenant si vous comptez empêcher un dresseur d'être auprès de son pokemon, j'en référerai à votre supérieur." Les yeux de la femme s'arrondirent légèrement avant de lâcher un "Allez-y." plein de morgue. Micah s'écarta pour laisser l'homme rejoindre son pokemon et entra à sa suite.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée   Lun 5 Oct - 20:11

Les infermières se poussèrent légèrement, laissant Bellamy entrevoir le pokemon. Une couverture le recouvrait, sans doute spécialement faite pour faire monter la température du corps des patients quand une hypothermie se présentait. Deux sortes de patches collés à ses joues permettaient de mesurer l’énergie qui circulait en lui. D’autres capteurs de ce genre donnaient énormément d’informations sur l’état du raichu, des donnés que l’éleveur savait lire et comprenait parfaitement pour avoir fait ce travail plusieurs fois quand il était plus jeune. Une des aides-soignantes s’approcha de lui et tenta de le rassurer

« Vous l’avez amené à temps, il aura besoin de beaucoup de repos. »

Elle prit le salamèche au passage questionnant son dresseur du regard. Il acquiesça et la laissa s’occuper de lui. La petite tête du pokemon feu, qui dépassait de l’épaule de son ravisseur, était tournée vers Bellamy, le fixant d’un regard peu rassuré. Ce dernier se sentait de trop dans la salle, il se tourna vers l’homme aux yeux blafards et glissa un « merci » entre ses dents sans plus de considération avant de sortir précipitamment de la pièce. Il quitta le centre de soin, s’alluma une cigarette et s’accroupit en se prenant la tête dans les mains.

A cet instant précis, Lothar fit sa réapparition. Le cerbère unicéphale tendit son museau et lécha la main de son ami pour lui faire remarquer sa présence. Bellamy caressa la zone de son crâne entre ses deux longues cornes et l’incita à se reposer.

« Pas de trace des hommes de Smile, enfin tranquille … »

Alera … Répéta-t-il dans sa tête. Il n’avait aucune idées d’où cette île se trouvait géographiquement, elle ferait l’affaire, il pourrait sans doute s’y cacher suffisamment longtemps. Il reprit une bouffée de sa cigarette et cracha lentement la fumée en décrivant des petits cercles, comme il aimait le faire. Puis il se mit à penser qu’il espérait que l’homme qui lui avait permis de revoir Volt pointât le bout de son nez, qu’il puisse lui dire autre chose que de très basique remerciement.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée   Lun 5 Oct - 21:03

[

Une arrivée mouvementée.


Il était parti. Après un bref regard et un "merci" lâché du bout des lèvres, le dresseur était parti, sans un regard en arrière. La vision de son Raichu branché et recevant les soins des infirmières devait l'avoir affecté plus que le champion ne l'avait soupçonné, ainsi que son Salamèche que l'on venait de lui retirer. Autour du dresseur du type eau, les femmes s'activaient à conférer soins et attention aux deux petits êtres allongés sur les tables métalliques. Tout était blanc, bruyant. Le bip des machines angoissait Micah, tout comme l'odeur aseptisée de la salle de soin. Aussi décida-t-il de quitter sur le champ la pièce.

Le champion remercia les infirmières et retourna au comptoir pour récupérer ses affaires. Rapidement, il balaya du regard la salle d'accueil du Centre Pokemon mais n'y vit aucune trace du mystérieux dresseur de Kanto. Et bien, il devait s'en être allé se changer les idées. Micah haussa les épaules. Si son moi intérieur bouillonnait devant le manque de reconnaissance et hurlait d'une fureur exagérée, le champion se contenta de mettre ça sur l'angoisse de la perte de son pokemon. Aussi rangea-t-il ses possessions et s'en alla-t-il du centre de soin.

C'est en passant la double porte vitrée du centre qu'il croisa le dresseur en train de fumer. Glissant son regard azur sur le côté, le champion glissa un "J'espère que vos pokemons iront mieux." qu'il avait voulu léger mais qui restait tranchant, et commença à partir en direction de l'arène. S'il était compatissant, la rancune faisait aussi partie du caractère du jeune homme. Il ne comptait ni s’appesantir sur le sort de ce dresseur ni compatir outre mesure.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée   Mar 6 Oct - 23:17


Bellamy le regarda s’éloigner sans prononcer un mot, il ne doutait pas de l’amélioration de l’état de ses pokemons et n’avait pas besoin de le faire savoir. Ce n’était qu’une question de temps avant que Volt ne se remette sur pied, quant au salamèche, il allait devoir trouver un moyen de lui redonner le moral. Il faut savoir que ces deux pokemons, l’éleveur ne les possède que depuis hier à ce moment-là. Mais ça, l’homme qui lui permit d’entrer dans la salle de soin ne pouvait pas le savoir. Comment avait-il dit qu’il s’appelait déjà ? Impossible de se le remémorer, alors que soudainement, une de ses phrases dite plus tôt résonna plusieurs fois dans sa tête.

"Pour le champion de la ville. Maintenant si vous comptez empêcher un dresseur d'être auprès de son pokemon, j'en référerai à votre supérieur."

Pour le champion de la ville … Champion de la ville … Champion ??! Il n’était pas encore trop loin. Le Northstlaker quitta le confort de sa position accroupie, couru en sa direction et il posa la main sur son épaule pour attirer son attention.

« Au fait … »

Commença-t-il, mais avant de continuer, il se rendit compte de l’absurdité de son geste. Il retira immédiatement sa main de l’épaule de l’interpellé, presque gêner, et s’affaira plutôt à tirer une bouffée de sa cigarette. Il cracha la fumée en baissant la tête pour ne pas l’enfumer et il se mit à regarder le ciel en se grattant l’arrière du crâne

« Euh … »

Bon. Disons qu’il n’arrivait pas à trouver les mots. Un blocage sur le statut de champion se faisait dans sa tête, comme s’il regrettait de ne pas avoir eu plus de considération pour lui. Finalement, il se reprit bien vite et regarda le champion dans les yeux.

« Merci infiniment de m’avoir permis de voir mon raichu … Enfin … Voilà. »

Voyant qu’il se tournait au ridicule, il fit demi-tour et s’apprêtait à rejoindre son Lothar au grand désarroi de son manque de sociabilité. Mais sachant qu’il passait à côté de quelque chose, il fit volte-face.

« Bellamy ! »

Fit-il assez fort, comme pour de nouveau attraper l’attention du champion. Il temporisa ses mots en écrasant son mégot sur le sol.

« J’m’appelle Bellamy … »

Termina-t-il en le fixant de nouveau dans les yeux. Soutenir le regard glacial du Marivonien semblait si difficile, l’éleveur manquait de perdre la face plusieurs fois. Et d’ailleurs, il finit par baisser les yeux avant de continuer.

« Je ne suis pas ici par choix … Disons que je … fuis certains personnes à Kanto. Je ne connais rien d’Aléra. »

Ces dernières paroles sonnaient comme un subtil appel au secours, mais il faut avouer que Bellamy ne réussissait pas souvent dans cet exercice. Il se voyait facilement qu’il quémander l’aide du champion, ne sachant même pas vraiment ce qu’il espérait de lui.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée   Mer 7 Oct - 0:11


Une arrivée mouvementée.


Il pouvait voir l'arène au loin. Son dôme brillant, ses murs presque éblouissants de blancheur, Micah s’apprêtait à le rejoindre lorsqu'une main posée sur son épaule vint l'arrêter dans son élan. Ce qui eut le mérite de le stopper net dans sa progression. Surpris et quelque peu désorienté, le champion se retourna pour se retrouver face au dresseur si peu reconnaissant. Les sourcils arqués d'étonnement du jeune homme se froncèrent légèrement, plus par curiosité que par colère.

Si le début des excuses avait de la peine à se mettre en place, l'homme tirant sur sa cigarette comme pour se laisser le temps de réfléchir à ce qu'il comptait lui dire, la suite vint naturellement. Et surpris le champion. D'autant plus que la longue tirade de remerciement fut suivi par le départ de l'homme puis son retour. Qu'avait-il en tête ? Pourquoi hésitait-il ? Si Micah suivait son balais poliment, hésitant à faire demi-tour et à poursuivre son chemin, le désarroi évident du dresseur lui serra le cœur. Il était perdu sans ses pokemons, dans une région qui lui était inconnue et étrangère. Et semblait-il poursuivi par des inconnus qui ne semblaient pas lui vouloir du bien. Bien. Très bien. Tout allait très bien.

L'autre se présenta. Bellamy donc. Micah lui tendit la main, se présentant à son tour. « Micah. Micah Finder.  Quant à Aléra, vous êtes ici au Sud de l'île, à Marivon. A une heure de marche, il y a Mell, la capitale, et deux métropoles à l'Est, Ouest et au Nord. » Il s’apprêtait même à lancer un « Sur ce, bonne fin de journée » mais il savait que la journée du dresseur n'allait pas forcément être très glorieuse ni facile. Il soupira un instant, se passa la main à l'arrière du crâne et haussa les épaules d'incompréhension. Pourquoi allait-il l'aider ? Il l'ignorait.

« Écoutez, je vais vous aider. » Déjà parce que sa réputation de champion en prendrait un coup s'il laissait un dresseur perdu dans sa ville, qui plus est qui avait deux pokemons en soin intensif. Ensuite parce qu'il semblait avoir un cœur, et qu'à son grand étonnement, il était pris de compassion pour Bellamy. Désignant un banc qui non loin du Centre Pokemon, il lança à l'homme : « On peut attendre ici, si vous le voulez. Je vous renseignerai sur l'île. » Repensant au Salamèche, il ajouta : « Je connais personnellement une bonne pension, pour votre Salamèche. Si vous pensez que ça peut l'aider ... » Mais pourquoi diantre faisait-il tout ça ? Venait-il sérieusement de conseiller la pension de sa mère à un inconnu ? .




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée   Mer 7 Oct - 20:54

« Non … »

Sur le banc, les coudes posés sur les genoux, Bellamy s’opposa directement à l’idée d’envoyer le salamèche en pension. Ce pokémon lui ressemblait beaucoup, il venait de perdre un parent - si tant est que le dracaufeu, étalé sur le sol sans et vie la flamme éteinte, fût-il l’un de ses paternels - et semblait pour ainsi dire, complètement perdue. Il se serait bien justifié en précisant que l’affection qu’il portait pour ce pokemon le poussait à le garder pour lui, sans pour autant qu’il l’ait capturé, mais il présenta les choses d’une manière différente.

« Il y a un moment que je me suis improvisé éleveur pokemon, je peux m’occuper d’Hadès. »

Il venait officiellement de le surnommer « Hadès », le maître des enfers. L’état de sa flamme attirait beaucoup l’attention et Belllamy trouva ce nom tout adapté à la situation, de cette façon, il décida définitivement qu’il serait son pokemon.  Des paroles de micah, il compta 5 villes qui lui semblassent important de connaître. Sans savoir ce qu’il y trouverait, il décida qu’il visiterait chacune d’entre elles, mais pour le moment il devait se trouver un hôtel et surtout, un moyen de gagner de l’argent ; quoiqu’il économisât suffisamment d’argent au cours de sa carrière de chercheur pokemon couplé au job du centre d’élevage pour tenir le coup une bonne année.

La brise d’automne souleva les cheveux de Bellamy. Il allait profitait de fait que Lothar dorme à ses pieds pour le transférer dans sa pokéball, mais il se souvint avoir laissé son sac dans le centre pokémon. Ne sachant que dire, il chercha à en savoir plus sur Micah.

« Tous les champions d’arène de Kanto ont un type de prédilection, vous en avez surement un, quelle est le vôtre ? »

Il resta volontairement bloqué dans sa position, continuant de regarder devant lui, pour éviter son regard. C’était bien la première fois qu’il se sentait gêné par ce genre de choses …

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée   Dim 11 Oct - 13:30


Une arrivée mouvementée.


L'autre jouait entre silence laconique et réponse lapidaire. Le garçon ne semblait pas être de ceux qui se livraient facilement et engageaient spontanément la conversation. Soit. Si Micah n'aimait pas particulièrement les temps morts d'une conversation, surtout lorsqu'elle était engagée avec un illustre inconnu, il laissait au dresseur le temps qu'il lui fallait pour reprendre ses esprits, faire le point sur sa situation et aviser de la suite. C'était certain que débarquer dans une nouvelle région sans rien connaître de son organisation, de sa géographie et de son fonctionnement n'était pas une tâche facile, d'autant plus lorsque l'on avait deux pokemons en mauvais état sur les bras. Et si les raisons de leur santé déclinante restaient un mystère pour Micah, il ne poussa pas la curiosité jusqu'à demander au dresseur des réponses.

Le silence qui s'épaississait autour des deux garçons, le regard fixé devant eux, fut rompu par le Bellamy. Sa spécialité ? Oui, si pour Micah ça paraissait évident, Marivon était le port de plaisance le plus connu d'Aléra, pour un étranger cela pouvait ne pas aller de soi. Pourtant, la ville était l'exemple type d'une métropole tournée vers les activités aquatiques. Aquariums, parcs d'attractions avec activités maritimes, ports, et de l'eau à perte de vue. La ville semblait être construite pour toujours avoir un regard vers la mer. Glissant son regard azur vers Bellamy, il lui répondit : « Je suis spécialiste des types eau et glace. »

Se calquant sur son interlocuteur, Micah s'était fait direct et précis, évitant toute fioritures inutiles dans leur conversation, aussi étrange soit-elle. « Et vous, comment avez-vous rencontré vos pokemons ? » S'il s'était improvisé dresseur depuis peu, il ne devait pas possédé son équipe depuis très longtemps, et le champion se demandait si l'état de ses pokemons résultait du fait qu'il soit novice en la matière. Le Démolosse était pourtant impressionnant, et semblait puissant. Comment pouvait-on avoir des pokemons en aussi piteux état et un autre qui semblait respirer la santé. Micah l'ignorait et si les hypothèses couraient dans son esprit, aucun ne lui semblait vraissemblablement possible.

« Et que comptez vous faire, maintenant ? Rester ici ? Si je peux vous aider ... » C'était finalement ça aussi le rôle de champion, sans doute. Aider ceux qui avaient besoin dans sa ville, protéger les dresseurs en errance, rendre service. Ou peut-être était-ce son éducation faite en partie de sa mère soigneuse ? Mais le jeune homme ne pouvait décemment pas rentrer chez lui et se supporter s'il savait avoir laissé un dresseur dans une telle situation.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée   Dim 25 Oct - 19:05

Bellamy fixa Lothar et se donna l’air de réfléchir, comment avait-il rencontré ses pokemons ?

« Disons que …  Je crois que je connais ce démolosse depuis toujours. »

Il fit un bref speech sur le fait qu’il ne possédait pas Lothar comme un dresseur considérait ses propres pokemons. Il se rendit vite compte que expliquer leur relation nécessité de dévoiler quelque points de son histoire. Sans trop savoir où ça le mènerait, il s’ouvra à Micah, captant au passage, l’attention du démolosse qui se mit en position assise.

« D’aussi loin que j’m’en souvienne, c’est lui qui m’a trouvé le premier en me sauvant la vie. »

Une image apparut brutalement dans sa tête, il se voyait, dans les montagnes au nord de Kanto, à peine âgé de huits ans, marchant péniblement dans la neige, à la merci d’une violente tempête. Il ne se souvenait plus de ce qu’il criait à ce moment-là, il lui sembla qu’il demandait l’aide d’un pokemon qu’il avait connu lorsqu’il était encore plus jeune. Le souvenir de sa voix couvert par les hurlements du vent, l’impression de ne rien avoir de vivant autour de lui, il donna tellement d’intensité à ses paroles que ses mains en tremblaient. Puis, plus rien, jusqu’à que sur le point de s’évanouir, entre deux clignements d’œil, Lothar était apparût alors qu’il n’était qu’un malosse.

« Depuis cet instant, on ne s’est jamais quitté. »

Termina-t-il en attrapant la patte que lui tendait Lothar. Il préféra faire silence sur tout ce qui leur était arrivé avant de se retrouver ici, notamment parce que c’était long, mais aussi pour la quantité de souvenir négatif que ça soulevait.

« Je ne connais les deux autres que depuis hier. »

L’image de leur rencontre serait ainsi scellée dans son esprit comme l’une de ces horribles séquences de sa vie qu’il préférait gardait piégé dans un coin de sa tête. Il sortit une nouvelle cigarette de son paquet avant d’exposer la délicate situation à Micah.

« J’ai volé le Raichu. »

Il porta la clope à sa bouche et l’alluma lentement. Il expliqua ensuite qu’il s’y était senti obligé, Volt risquant de mourir. Ses paroles s’accompagnèrent de l’image déchirante du pokemon se faisant vider de son énergie jusqu’à ce que son visage traduise la plus violente des douleurs.

« Certaines personnes ne se rendent pas compte que les pokemons sont aussi fragiles que puissants … »

Conclut-il en se souvenant avoir vu un Dracaufeu décédé uniquement parce que sa flamme s’était éteinte. La nuit précédente, Bellamy se demandait d’ailleurs comment une mort pouvait être aussi brutale et douce à la fois.

« Et ça … Hadès vient d’en comprendre le sens. »

Il décida de ne pas en dire plus sur le cas du salamèche, qui l’affectait tout particulièrement.

« Pour le moment, je ne me vois pas revenir à Kanto, je suis recherché. Je crois que je n’ai pas d’autre choix que de rester ici. »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une arrivée mouvementée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivée mouvementée et compagnie inattendue
» Arrivée mouvementée
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Sud - MARIVON :: Zone portuaire :: Port face à l'océan (Embarcadère)-