Partagez | 
 

 Ma force n'était pas une de mes priorités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 46
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 17/09/2015

MessageSujet: Ma force n'était pas une de mes priorités   Jeu 17 Sep - 22:20


   

Christian Daaé


   

... Mais je changerai pour toi s'il le faut


   
   


   ID. CARD _________________________ Anecdotes
   

   Surnom(s): Petit ange (par sa mère), Cul de bouteille, Chris ♦ Âge: 20 ans ♦ Date de naissance: 20 décembre ♦ Ville de naissance: Illumis ♦ Orientation sexuelle: asexuel ♦ Métier, statut: Toujours en quête d'études supérieures ou de métier ♦ Signe particulier: Myope comme une taupe ♦ Région: Kalos ♦ Groupe: Coordinateur ♦
   

   

   - Pour ne pas être distrait par le public lors des concours, il enlève ses lunettes et ne regarde jamais les chorégraphies des autres concurrents.
   - C'est sa soeur cadette qui lui a fait découvrir le yaoi.
  - Il déteste les asperges.
   - Il lui ait déjà arrivé de regarder pendant deux heures entières NyanMeowth : une vidéo ridicule où une tartine à tête de Miaouss vole dans l'espace, laissant derrière lui un arc-en-ciel.
   - Il a une allergie aux poils de Pokémons canins. Ça le fait pleurer et éternuer.
   - Il est fou des films d'horreur même si après il n'arrive plus à dormir.
   - Son Mucuscule adore se faufiler dans les sacs, les vêtements sales, les taies d'oreiller et les machines à laver.
  - Il a déjà enfermé son Mucuscule dans une machine à laver.
  - Il s'est déjà retrouvé enfermé avec son Mucuscule dans une machine à laver.
   

   

   
--------

   Descriptions physique & caractère

   Une douce bise semblait souffler dans ses cheveux figés en épaisses liasses couleur châtaigne. On pourrait avoir un doute mais il y avait eu du vent ce jour-là. Si cela avait été possible, on aurait pu voir glisser paresseusement les larges étendues de nuages gris par la fenêtre ouverte, mais le seul mouvement visible était ces mèches suspendues en l'air, laissant entrapercevoir un front (un peu trop ?) large, et si on regardait bien, une manche flottante entre deux courants d'air.

La photographie était un peu vieille, le grain du papier trop brillant et les traits filasses, mais on pouvait deviner une concentration certaine sur le visage de Christian. Plissement des sourcils et bout de langue mordue par une canine ivoire. Sa main gauche avait été coupée par un mauvais cadrage mais sa droite pouvait être devinée, jouant avec un crayon bille de couleur verte. Signe d'énervement.
Christian fait parti de cette catégorie rare d'êtres humains à écrire en vert, quitte à niquer les yeux de ceux qui les relisent. S'il nie cette ruse perverse, c'est parce qu'il n'écrit pas en vert mais en céladon. Il répète que c'est pour la concentration et la créativité (dixit-le-journal-Psycho-article les Couleurs du cerveau-ligne 41-page 23).
Assis à son bureau, il devait écrire une chanson ou tracer des ronds sur une partition. Son corps frêle, de taille moyenne, courbé sur ses feuilles comme un singe sur sa branche, guettant les idées qui pourraient s'envoler.

Imaginer les conditions dans laquelle la photographie a été prise est d'une facilité déconcertante : un après-midi lourd de fin d'été, le polaroid dépassant de l'ouverture de la porte pointant son objectif vers le jeune garçon perdu dans ses pensées. La suite est aussi facilement imaginable : le déclic suivi du bourdonnement de l'appareil photo instantané ; le sursaut du garçon faisant glisser ses larges lunettes comiquement sur le côté, découvrant un regard délicieusement rosé et inquiet ; le ralenti de la chute de la photographie encore fraiche jusqu’au parquet.

L'instant serait brisé et les idées envolées par la fenêtre ouverte.
Il n'y aurait plus que l'inattendu paparazzi et Christian.

Il y aurait peut-être des cris, puis des rires d'enfants. Après tout, Christian n'avait que dix-sept ans à cette époque et à dix-sept ans, on est toujours un enfant.

A vingt ans, il avait toujours son visage si doux, avec ses pommettes hautes et ses grands yeux ombrés, mangé par ses énormes verres de correction qui lui donnent un air enfantin. Ces derniers lui avaient toujours valu les brimades des autres mais désormais, il n'en a que faire des insultes (Cul de bouteille, l'Intello. Les gens sont tellement inventifs).  Son visage, soudain, distant par moment comme emporté au loin.  

Nominé l'ennemi #1 de la sociabilisation, des contacts physiques, des asperges. Toujours vêtu simplement de lin en été et de laine en hiver, sans chichi ni décoration mais toujours cachant son dos clair parsemé de tâches de rousseur. Tout simplement lui, avec ses tics nerveux et ses moments d'agacement, seulement traduits par ces grognements de medhyena.  

La musique était sa passion et coordinateur, son passe-temps. Lorsqu'il n'écrivait pas, il s'entrainait avec son partenaire de concours.
Toujours indécis, sans savoir quoi faire de sa vie et cherchant sa voie future.   

Christian, le seul être humain à écrire en céladon.
   
   

   Histoire
   

(Ma fille adooore danser, je suis certaine qu'elle sera danseuse étoile !)
(Mon fils sait déjà compter, c'est un surdoué qui sera sûrement mathématicien.)
(Mon fils dessine comme un dieu...)
(La mienne ne regarde pas de séries abrutissantes...)
(Le mien est végétarien...)
(La mienne...)
(Le mien...)
(Le mien...)
(...)

(Et toi Hélène, que fais ton fils ?)

La question avait été lâchée et avait eu l'effet d'une bombe atomique. Des dizaines paires d'yeux s'étaient tournées vers la jeune mère, la scrutant à la manière de némélios prêt à se jeter sur un vivaldaim. Ne dis rien d'idiot ma fille, se disait-elle. Ne dis rien d'idiot ou elles te mangeront toute crûe ! Peut-être pas littéralement bien entendu mais elle serait alors la risée de toutes les mères de la maternelle. Sur son passage, on se retournerait et la pointerait, elle et son petit garçon, en se murmurant des messe-basses rieuses. Alors réfléchi et ne rien d'idiot !

Hélène sourit en tentant de cacher sa nervosité. Son petit garçon ne dessinait pas, ne dansait pas, ne lisait pas de journal traitant de la croissance économique à Unys, alors que pouvait elle bien dire à la horde qui la jaugeait ? N'importe quoi !, lui cria la petite voix dans sa tête.  
Elle tourna la tête. Christian était assis sur le sol en mousse plastifiée qui recouvrait le sol de la garderie, très concentré à empiler des boites de crayons les unes sur les autres. Un toussement la fit revenir à la réalité. La horde s'impatientait. Elle sourit davantage et ouvrit la bouche. Allez, n'importe quoi fera l'affaire ! Son cerveau marchait à plein régime. Encore plus que lorsqu'elle avait passé cet entretient d'embauche dans ce magasin de mode, il y a cinq ans. Ment, elles n'en sauront rien ! Si seulement, le père de Christian était resté avec elle au lieu de la planter enceinte jusqu'aux dents, ils auraient pu penser à une réponse à ce genre de question ! Mais par pitié, rien de stupide !

(Chris... Il... Il n'aime pas les asperges.)

Si elle avait pu, Hélène se serait giflée.
Et dire qu'elle était de nouveau enceinte...  



Le polaroid ronronna entre ses doigts et elle eut un mouvement de recule, ne s'y attendant pas. Trop tard. Le bruit du crayon retentit contre le sol de la chambre tandis que l'appareil photo vomissait son cliché. Elle l'attrapa avant qu'il n'ait le même sort que le crayon. D'un mouvement vif, elle le secoua en soufflant dessus.

(Excuse moi Chris, je t'ai fait peur ?)

Bien sûr qu'elle lui avait fait peur. Chris était tellement concentré lorsqu'il écrivait. Qu'est-ce qui pouvait bien lui prendre autant la tête ? Cela pouvait être la fin du monde ou la réponse à l'existence, Clar n'en avait fichtrement rien à foutre. Ce n'était pas ses oignons. Par contre, le fait que son frère aîné soit toujours célibataire, c'était beaaaaaaucoup plus important. La jeune fille se jeta sur le lit de son ainé, rebondissant sur les coussins. Chris n'avait pas d'ami. A presque seize ans c'était un peu inquiétant mais l'adolescent n'avait jamais développé de lien social. Même par ces quelques réseaux ou applications que Clar chérissait tant. Elle tira son portable de la poche de son blue jean et commença à pianoter dessus d'un air détaché.

La chambre de Chris était toujours propre. Bordélique mais propre. Clar repensa aux remarques de ses amies : l'une avait trouvé un soutient-gorge sous le lit de son frère, l'autre avait découvert un caleçon dans le sac à main de sa cousine. Si seulement cela pouvait être mon cas... J'aurais la preuve que Chris a une vie sociale et ne finira pas "vieille fille".

Non, elle exagérait. Christian avait bien des relations autre qu'avec sa famille, composée de sa soeur de 5 ans sa cadette et de sa mère (toujours) célibataire. Tout le lycée c'était mis d'accord pour le maltraiter et ça, quand 2056 élèves crachent sur ton passage, tu as le droit de recevoir une médaille ! Il n'avait rien fait pour mériter ce traitement de faveur sauf peut-être d'être plus petit que la moyenne, d'avoir des lunettes ridicules et l'air d'être constamment perdu à la manière d'un laporeille lâché sur une autoroute. Clar avait essayé de l'aider, ce qui consistait principalement à changer son style vestimentaire, mais il avait refusé.

Christian ne voulait pas changer. Il était différent et il n'en avait rien à faire.

Au bout d'un moment, l'adolescent émit un grognement. La jeune fille avait suffisamment d'expérience dans la domestication du Christian sauvage pour traduire cela par : Arrête avec ton boucan, Clarence ! Elle laissa retomber son portable sur son ventre et son frère sembla se détendre. Clarence... Clarence et Christian. Notre mère a vraiment le chic pour trouver des noms aussi pourraves. Elle imagina un Monsieur Loyal face à un cirque un délire, poussant de sa voix forte, faisant frémir cette petite moustache que tous les Messieurs Loyaux ont. Messssssieurs, Messsssssdames, Messssdemoiselles, pourrrr notre prochain numéro : Clarrrrence eeeet Christiaaaan ! Le duo comique ! Oui, ils avaient des noms de clowns et ça n'aidait pas à la sociabilisation. Peut-être que Christian et elle étaient prédestiné à finir "vieille fille"...
Clar chassa cette idée de sa tête. Sans y penser, elle ramena la photo et le Polaroid contre son flanc gauche d'une manière presque maternelle. Puis, elle se redressa en poussant un couinement de rattata. Elle se leva d'un bond et couru dans sa chambre avant de revenir.  

(Hey ! Regarde ce que j'ai !)

Elle lui lança trois livres qu'il ne chercha même pas à rattraper et qui s'écrasèrent sur le bureau dans un méli-mélo de pages. Christian lui lança un regard interrogatif. Elle éclata de rire.

(Ce sont des manga. T'aime pas beaucoup lire alors je me suis dit que ça te plairait davantage.)  
      
Comme cela allait être sa grande première dans le monde des samourais et des yokais, Clar lui avait déniché trois genres différents. Quelques jours plus tard, elle sera surprise d'apprendre que son frère aura un coup de foudre pour le yaoi. Mais pour le moment, il souriait mi-figue mi-raison.

(Allez ne fait pas cette tête, on regardera Mismagius' Black midnight et L'ombre du Sharpedo ce soir si tu veux !)

Il soupira, empêchant une remarque désagréable de lui échapper, car avant qu'il ait pu dire quoi que se soit, une boule de poil le percuta de plein fouet. S'ensuivit une série d'éternuements. Christian repoussa violemment le malosse qui lui lécha la joue joyeusement.

Clar éclata de rire, avant de prendre son pokémon près d'elle pour épargner son frère qui rit à son tour entre deux sanglots. Ils rirent ainsi jusqu'à ce que Christian n'en puisse plus et que Hadès échappe à l'emprise de sa dresseuse.  



L'air chatouilla ses narines et il s'empêcha d'aller courir après un zigzagton. Clarence lui avait dit de rester calme. Il sera donc calme. Le zigzagton s'enfuit dans un buisson en les voyant arriver. Ho Arceus, comme ça allait être dur...

Trouver un pokémon pour le frère de Clarence était une bonne idée. Beaucoup de gens étaient heureux avec un petit compagnon alors pourquoi pas lui ? Mais être séparer de Clarence... cela le déchirait de l'intérieur. Sa petite dresseuse le caressa entre les cornes, sentant son mécontentement.

(Ne t'inquiète pas Hadès, je reste juste à côté.)

Le démolosse gronda doucement.
Soudain, une silhouette bondit hors d'une touffe d'herbe. Le chien se dressa de toute sa taille face à l'ennemi, protégeant l'humain pour qui il devait combattre. L'affrontement avait commencé !

C'était différent qu'avec Clarence. Il n'y avait pas l'embrasement de la jeune fille. Pas de passion du défi. Cette odeur d'inquiétude, que seuls certains pokémons peuvent sentir, lui vrilla le museau.
Deux sources.
Devant (le pokémon sauvage) et derrière (l'apprenti dresseur).

Le démolosse devinait l'ombre de l'humain, un peu plus loin qu'il ne devrait l'être. A ses côtés, Clarence se tenait droite telle un pilier d'un temple prête à soutenir les combattants. Hadès se détendit et aboya un encouragement pour le frère de sa dresseuse.

(Chris, tu te souviens comment attraper un pokémon ? Tu dois l'affaiblir avec une attaque puis...)

Hadès secoua ses larges cornes attendant les ordres. Clarence était une très bonne dresseuse mais qu'elle arrête de prendre son frère pour un idiot. Le chien savait qu'il était loin de l'être. Il le savait. Ses yeux.

Une pokéball vola avant d'engloutir le pokémon sauvage.

(Chriiiis ! Tu m'écoutes ?! Tu ne peux pas faire cela ! Tu n'as pas fait diminuer ses PV ! Tu...)

Hadès s'assit, tandis que le jeune homme alla chercher la forme ronde sur le sol qui avait arrêter de s'agiter. Une drôle de bestiole en sortie. C'était violet et dégoulinant. Ça bavait et avait des moignons d'antennes. Pas de pattes... Hadès s'approcha pour renifler la bestiole avant d'essayer de la lécher du bout de la langue mais l'humain recula précipitamment.

(Il ne va pas le manger tu sais. C'est un Mucuscule. A ta place je ne l'aurais pas attraper. Il n'est ni mignon, ni bon au combat.)

Mais Christian n'écoutait pas. Il s'était documenté sur les pokémons. Il avait reconnu le petit être si particulier et il le voulait même s'il était pas mignon, même s'il n'était pas fort. Clarence pouvait être la meilleure dresseuse de tous les temps, elle ne pourrait pas comprendre. Mais Hadès savait. Lui. Il le voyait dans les yeux de l'humain. Il sentait cette douceur pour cette petite chose disgracieuse. Ils étaient différents des autres. Hadès plissa referma ses paupières.

Christian ne serait plus seul.  



Il crû tout d'abord que la salle était vide mais ce n'était qu'un effet de la luminosité. Les spots électriques l'éblouirent l'obligeant à baisser les yeux vers le sol, tandis qu'un silence presque religieux c'était fait. C'est alors qu'il les perçut. La foule...
Tout ce monde pour eux...

Ce n'était qu'un petit concours de débutants, regroupant tout au plus une cinquantaine de personne composée des familles des concurrents, mais c'était déjà beaucoup pour la première de Christian, lui qui avait toujours eu du mal à parler devant sa classe. Sa mère et Clarence avait pensé quand grandissant, il allait prendre de l'assurance et elles le croyaient vraiment ! Cependant, Phantom savait. Il savait qu'au fond, son dresseur n'avait pas changé. Il était toujours autant gêné face à un groupe de plus de cinq individus connus ! Sans imaginer lorsqu'il se retrouve devant des inconnus... et visiblement il y avait quarantaine huit personnes qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam.

Cependant, il avait confiance en son dresseur et le petit mucuscule avait vu sa béatitude devant la performance de Atalante à la télévision, il y avait de cela à peine un mois. Christian ne s'était jamais intéressé à ce genre d'émission mais grâce à une certaine petite soeur, il avait été obligé de rester assis sur le fauteuil devant l'écran. Il en était rester comme deux ronds de flan. Bien sûr, il ne saurait pas faire toutes les jolies poses de la jeune coordinatrice, et Phantom ne serait jamais aussi gracieux que son Altaria mais qu'avaient-ils à perdre ?
Pas grand chose. Surtout que Christian n'avait pris aucun soin pour sa tenue et son pull en laine grise faisait un peu tâche parmi les volants et les paillettes.

Phantom passa un long regard circulaire sur les gradins. Quelques applaudissements polis et teintés de pitié avaient retenti. Le petit pokémon se redressa de toute sa taille. Personne ne se rira de Christian ! Ho non ! Et s'il le fallait, Phantom serait fort pour eux deux et...

Une voix coupa court à ses pensées. Christian s'était mis à chanter. Alors, le mucuscule sourit, laissant court à la démonstration qu'ils avaient travaillé ensemble, et, pour la première fois, son envie d'évoluer avait été oublié.



Pourquoi était-il là ? Pour changer d'air, aurait dit sa mère. Pour bronzer et draguer à gogo, aurait dit sa soeur. Mais il n'avait pas besoin de changer de mélange de dioxygène, de H²O concentré et d'azote, ni de brûler son capital solaire et encore moins de faire travailler ses phéromones. Alors pourquoi était-il là ?

Christian senti la petite boule violette qui dégoulinait entre ses bras, se serrer contre lui et il se détendit légèrement. Il détestait changer de lieu de vie : de nouvelles personnes à rencontrer (à comprendre), de nouveaux lieux à découvrir (à connaître). Ho oui, il haïssait le changement... Il aurait tellement préféré rester à Illumis.

D'un geste presque mécanique, il appuya sur le bouton play de l'application et les notes remontèrent le long des fils de ses écouteurs pour l'éloigner de la réalité. La musique le calmait et il défit son emprise sur Phantom. Une désagréable irritation le grattait le long de son bras droit : conséquence de ses ongles sur sa peau dû à sa nervosité.

Comme il aurait voulu que sa mère ne soit pas promu ici... Il n'aimait pas cet endroit. C'était décidé ! Même les magazines de Clarence ne pourra jamais le faire revenir sur cette idée ! Nonononon !

Il augmenta le son. Les goélises se turent, les laissant rire sans bruit.
Le bateau avançait à vive allure, brisant les vagues aux flots blancs. A son bord, Christian espérait juste qu'il n'y avait pas de coutume locale où l'on offrait de l'asperge aux nouveaux arrivants.  
   

   
--------

   team Pokémon
   

   



Pack starter

Papier à musique - Holokit
   
---------------------

   toi derrière l'écran
   


Pseudo: Sherll ♦ Âge: 19 ans ♦ Pays: France ♦ Comment as-tu connu le forum ? Partenariat et on m'en a parlé ♦ Fréquence de connexion : 4,4/7 ♦ Crédit de ton avatar: Chomaiyo ♦ Double-compte ? Nop ! ♦ Le mot de la fin: Je donne un cookie à celui qui trouve la référence du nom de mon personnage !!! ♦
   


   


Dernière édition par Christian Daaé le Mar 8 Nov - 19:54, édité 29 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 75
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 17/09/2015

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Jeu 17 Sep - 22:24

Bienvenue !

Christine Daé mais en version homme, du fantôme de l'opéra, doigt dans le nez et j'adore la référence coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 46
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 17/09/2015

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Jeu 17 Sep - 22:46

Merci.
Tu as le droit à ton poids en cookies pour avoir trouvé en un temps record ! Je ne pensais pas que quelqu'un trouverait aussi vite !
Seulement, de Christine, il n'aura que le nom et la voix...

J'adore le Fantôme de l'Opéra aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Jeu 17 Sep - 23:36

Un coordinateuuuur, ouaiiis ! nyaa

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 928
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Ven 18 Sep - 6:42


Re-bienvenuue ! ♥

Je suis très contente de voir un coordinateur parmi nous ! Et j'ajoute que j'adore les anecdotes, surtout la fin XD Pour le nom, ayant zéro culture, je n'avais pas du tout capté /meurs/

Si tu as un problème avec ta fiche, n'hésite pas !

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1111
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Ven 18 Sep - 7:05

Bienvenue sur le forum !

Un coordinateur de plus, c'est super ! Very Happy J'ai hâte de voir ta fiche finie. (J'adore les lunettes XD ) N'hésite pas si tu as la moindre question.

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 122
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/09/2014

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Dim 20 Sep - 21:02

Bienvenue ! Pas mal trouvé l'idée du NyanMeowth ^^

________________________


Spoiler:
 


Yuki deviendra le meilleur dresseur en crismon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 46
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 17/09/2015

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Mar 22 Sep - 14:44

Merci beaucoup pour cet accueil.Je suis content de pouvoir agrandir la communauté des coordinateurs !
Cependant, j'ai quelques problèmes d'inspiration en ce moment. Je tenterai de finir cette fiche le plus vite possible. Désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Jotho
POKÉBALL LANCÉES : 489
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 13/01/2015

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Mar 22 Sep - 16:40

Je me rends compte que je ne t'ai pas souhaité officiellement la bienvenue, sociopathe que je suis.
Alors je te le dis, maintenant : Bienvenue !

Ceci étant dit, j'adore le personnage et le fait qu'il soit coordinateur, ils sont si peu, les pauvres.
Je te souhaite bonne chance pour la suite de ta fiche ainsi que pour retrouver l'inspiration (comme je te comprends) o/

________________________
I'm surrounded by illusions ▵

Yuri expose ses théories en #ffff66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 46
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 17/09/2015

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Mar 6 Oct - 7:18

Merci pour cet accueil.

Cependant, je vais me retirer de Cinnamon rolls. Je n'arrive pas à trouver l'inspiration et les cours n'aident pas. Je reviendrais peut-être... Désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 928
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Mar 6 Oct - 18:15


Ne t'excuse pas, on peut comprendre :) Ça arrive, nous avons tous des périodes identiques. Dans ce cas, je vais supprimer ton compte. Si jamais tu as l'envie de revenir plus tard, sache que nous t'accueillerons les bras grands ouverts ! Bonne continuation ♥

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 46
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 17/09/2015

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Sam 11 Juin - 15:48

Bonjour ! Je suis de retour et j'ai bien envie de reprendre ma fiche. J'ai vu que vous ne m'aviez pas supprimé mais cela m'arrange. J'ai fini mon physique/mental mais j'aimerai savoir si je dois rajouter quelque chose. J'espère que ce n'est pas dérangeant si je fais une histoire longue.
foufou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1111
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Dim 12 Juin - 7:59

Bon retour parmi nous ! Je suis ravie de te revoir !

Je m'occupe de regarder les parties physique/mental dans la matinée. Quant à l'histoire, ce n'est pas un souci si elle est longue. ;)

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 46
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 17/09/2015

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Dim 12 Juin - 10:19

Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1111
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Dim 12 Juin - 17:16

Pour la partie physique/personnalité, j'aime beaucoup la façon dont c'est écrit, la mise en scène... C'est frai et agréable à lire ! Toutefois, le fond en lui même reste un peu léger sur la personnalité du personnage. Il faudrait étoffer un petit peu. ;)

J'ai hâte de voir ta fiche finie en tout cas !

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 46
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 17/09/2015

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Dim 12 Juin - 18:32

Merci beaucoup ! Je pensais bien que c'était un peu léger mais je n'ai pas complètement cerné le personnage alors je n'ai mis que le minimum. En écrivant l'histoire je me suis rendu compte que j'y mettais plus de détails sur la personnalité de Chris que dans la partie Mentalité.

Je verrais comment je me débrouillerai. Merci encore ! Heureux que cela t'ait plu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1111
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Lun 13 Juin - 19:59

Pas de soucis ! Le caractère est toujours un point difficile à créer, il est vrai qu'écrire l'histoire aide beaucoup. Bon courage pour la fin de ta fiche et n'hésite pas si tu as une question !

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 46
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 17/09/2015

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Dim 4 Sep - 22:59

FICHE TERMINEEE ! ENFIN !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1111
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Lun 5 Sep - 8:41

BRAVO JE TE FÉLICITE ET TE FAIS UN GROS CÂLIN POUR Y ÊTRE ARRIVE !!!

>>> Pour en venir à ta fiche... j'adore le personnage. :') Vraiment. Avec ses grosses lunettes et son côté introverti (au bout du bout du spectre de l’introversion) mais pas bête, il me plait. La partie description mentale reste un peu faible, mais c'est vrai qu'on arrive bien à cerner le personnage dans l'histoire. J'ai hâte de voir ce qu'il donnera en rp.



Hello, nouveau cinnamonien ♥️


Félicitations, tu es validé(e) ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos chers et tendres tarés de membres ♥️ A présent ta fiche archivée, ta couleur va t'être donnée. En attendant, tu peux entamer ta Carte Dresseur, mais également gérer tes éventuelles demandes de liens et/ou de RP. Ceci fait, tu peux à présent poster un peu partout, alors n'hésite pas à participer à notre flood et nos jeux afin de mettre une nouvelle pierre à l'édifice !

love ya coeur



________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 46
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 17/09/2015

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Lun 5 Sep - 15:01

Merci beaucoup ! Je suis vraiment content que Chris te plaise. J'ai finalement changé son partenaire car je trouvais Insolourdo vraiment nul... pardon Insolourdo. En plus j'ai pu rendre Phantom beaucoup plus intéressant qu'initialement et notamment sa relation avec son dresseur.

Peut-être se retrouverons nous dans un futur rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 23
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   Sam 12 Nov - 16:17

Hello ! J'adore ta fiche par contre avec son pokémon ils sont pas fort xD Bref voilà BIENVENUE parmi nous :) nyancat hiii foufou cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ma force n'était pas une de mes priorités   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ma force n'était pas une de mes priorités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Installation de la Commission sur la Nouvelle Force Publique
» RETOUR EN FORCE DE L'INSÉCURITÉ:2 POLICIERS LÂCHEMENT ABATTUS À CROIX BOSSALES
» Laisse la force te guider [libre]
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Il était une fois... Carrefour!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Administration :: Formulaire d'embarquement :: Présentations validées-