Partagez | 
 

 Tylor Seth Fenton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 75
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 17/09/2015

MessageSujet: Tylor Seth Fenton   Jeu 17 Sep - 21:21


Tylor S. Fenton


Six vies de retard






ID. CARD _________________________ Anecdotes


Surnom(s): Ty' ♦ Âge: 23 ans ♦ Date de naissance: 26 novembre 1991 ♦ Ville de naissance: Safrania ♦ Orientation sexuelle: Pansexuel ♦ Métier, statut: Il profite ♦ Signe particulier: Il se déplace toujours lentement ♦ Région: Kanto ♦ Groupe: Dresseur ♦



- Il possède une cane pliable qu'il utilise parfois pour marcher
- Il se refuse à utiliser un fauteuil roulant quitte à devoir rester assit sur le même bancs plusieurs heures durant
- Il possède au moins deux paires de lunettes de secours au cas où
- Ne sachant pas nager, les grandes étendue d'eau l'angoisse
- C'est un excellent musicien
- Il n'aime pas le gout de l'eau et du lait, ainsi il boit quasi exclusivement des jus, du thé, du café, des infusions et autres liquides transformé
- Il a deux téléphones portables dont un qu'il garde en permanence éteint, le second est vide de tout contact
- Ses pokemons se relaient souvent pour l'aider lorsque il en a besoin
- Il préfère acheter ou adopter que capturer


--------

Descriptions physique & caractère

Au même titre que ses parents, Tylor a les cheveux et les yeux noir, du moins, c'est ce qui parait au premier coup d'œil, dans la réalité ses yeux sont gris, juste extraordinairement foncé. Plutôt grand, aux alentours des 1m75/80 il reste fin bien que musclé, la peau blanche, incapable de bronzer même en passant des heures au soleil. Il n'y ferrait que rougir, au pire attraper des coups de soleil et redevenir blanc tout de suite après. En terme de coiffure, le terme "coiffure" lui meme n'est pas vraiment approprié à ce qu'il a sur le dessus du crâne, sa tignasse, se rapprochant de la fourrure de son arcanin, est laissée en friche depuis des années, à peine coiffées, ses cheveux font naturellement leur vie, simplement coupé de façon régulière pour éviter de ressembler à un saquedeneu. Il porte des lunettes rectangulaire noir à angles ronds, si il en possède plusieurs paires dans son sac, elles sont toute identique et à part lors de la disparition d'une rayure sur la monture ou sur le verre, il serrait impossible de voir la différence entre chacune d'elles. Il porte d'ailleurs ses lunettes en permanence et bien qu'il arriverait à retrouver son chemin et à évoluer sans, sa vue est bien trop mauvaise pour qu'il ne s'en passe, il est d'ailleurs amusant de le voir coller son nez contre l'écran de son téléphone portable pour envoyer un pauvre sms lorsque il en est dépourvu. D'un point de vue vestimentaire, meme si sa valise comporte une certaines quantité de costume fait sur mesure, il ne les met qu'en de rare occasion, préférant pour la vie de tous les jours le combo t-shirt jean et basket, remplaçant parfois le t-shirt par une chemise, un polo ou un pull en fonction des températures. Craignant le froid, il s'habille toujours chaudement, sortant manteau et écharpe dès qu'il passe en dessous de la barre des 15°c. Il possède également une cane qu'il déplie et utilise lorsque son corps ne supporte plus la marche qu'il s'inflige, préférant cela à une chaise roulante, c'est une bonne option lorsque il ne peut pas utiliser son arcanin comme monture.

En ce qui concerne l'intérieur de son corps, il est d'une nature certes méfiante mais également avenante, curieux de beaucoup de chose et d'une intelligence vive, il aime à rencontrer des personnes d'univers différents, à appréhender leur comportement, ce qui les pousse à agir de la sorte ainsi que leur motivation. Malgré sa condition fragile, il a en horreur d'être traité comme tel et d'être pris en pitié, au contraire, il est plutôt du genre à vouloir aider à tout prix, ce qui offre parfois le spectacle étrange de l'homme, s'aidant d'une cane et peinant pour aider une vieille femme également avec une cane qui au final est en meilleur forme que lui. Quant à sa condition, son égo est si fort qu'il préfèrerais sans doute mourir que d'être traité comme une poupée fragile, il a déjà par ailleurs coupé totalement les ponts avec des ami(e)s voir petit(e)s-ami(e)s avec lesquels il était très proche juste car leur pitié se voyait trop à son gout. S'énervant peu, il est tenu au calme par son cœur, à la moindre colère, celui-ci s'ébranlant avec une telle rage que la peur de mourir prend toujours le dessus sur la source de cet énervement. Au contraire il est plein d'humour, riant facilement à la moindre blague, aussi nul soit-elle, parfois jusqu'à en étouffer à moitié, cependant, il a parfois beaucoup de mal à suivre les pensées des gens et peut éclater de rire à une réflexion sérieuse qu'il prend pour une blague et prendre au sérieux ce qui était une plaisanterie.

Bien qu'habitué aux pokemons shiny et rare des personnes que côtoie sa famille, il n'a généralement pas de préjugé sur les pokemons, hormis les pokemons "sale" comme il les appel qu'il a en horreur : smogo, smogogo, tadmorv, grotadmorv, miamiasme ou encore son évolution, miasmax. Il est très proche de ses deux pokemons, Rylta son arcanin et Nym son pharamp qu'il a eu à un jeune âge voir très jeune âge, étrangement, ce sont les seuls deux être à qui il n'hésite pas à demander de l'aide et montrer ses faiblesses physique ce qui fait que lors de longue marche ou de randonnée, on peut le voir s'accouder à l'un d'eux voir se reposer sur le dos de l'arcanin. Bien que ses deux pokemons soient puissant il a en horreur la capture et le faire d'arracher un être à sa famille et sa maison bien qu'il ai beaucoup moins de scrupule à acheter un pokemon sans savoir dans quel condition exact il a été élevé.

Si tout cela sied à son caractère sociable, une partie de lui, elle, est totalement imprégnée de comportement et du caractère de son grand père. Fier, méprisable, supérieur et se sentant supérieur, il n'hésite pas à appuyer là où ça fait mal contre une personne qu'il n'apprécie pas. Si il déplacerait des montagnes pour les personnes qu'il aime, celles qui sont dans la catégorie opposée sont au mieux ignorée au pire insultée et rabaissée autant qu'il lui est possible de le faire. Si il a en horreur les teams et les malfrats il lui faut peu d'hésitation pour embaucher quelqu'un pour un vol de pokemon si il juge cela nécessaire. Il suis plus sa propre morale que les lois bien que les deux aille souvent de paire, il a d'ailleurs un grand mal à juger de la différence entre la justice et la vengeance.


Histoire


Tigger Warning : une relation séssuel non désirée est évoquée \o

Si l'histoire de Charlotte Fenton avait débuté sous les meilleurs hospices, dès sa majorité cela vira à la catastrophe.

Issue d'une famille aristocrate et fortunée, elle ne manqua jamais de rien, recevant la meilleur éducation possible de précepteurs reconnus dans leurs domaines, des cadeaux par dizaines à chaque fête, anniversaire, occasions diverses et variées, chacun de ses caprices étant comblé aussi vite qu'il était possible de le faire, elle vécu loin de tout amour parental. Si elle apprit les mathématiques, l'anglais, le français, l'histoire et la géographie, elle apprit également sur un pied d'égalité la cuisine, la couture, la broderie, à s'occuper d'enfants ainsi que toutes les règles qui siéent à une Lady : la bienséance, la dance, la musique et le chant. Elle se débrouillait se bien et se plaisait tant dans cet univers de poupée qu'à chaque fête, ses parents ne manquaient jamais d'exhiber ce précieux enfant et ses capacités au piano ou au chant, parfois accompagnée par son frère ainé.

Si il fallait donner une date à laquelle son destin tourna en sa défaveur, se fut trois mois après ses 11 ans, sur son torse frêle commencèrent à poindre une pauvre poitrine, à peine piqure de moustique mais signe qu'elle devenait une femme, hors, les femmes, elles se marient. On commença à lui chercher un prétendant digne de ce nom, à la hauteur autant de par son nom que de par son compte en banque, meme si, pour ce dernier point, ses parents s'en serraient défendu. Le garçon fut choisi l'année suivante sans que la petite n'en sache rien, ce serrait donc Samuel Jr. Fenton qu'elle épouserait, héritier d'une grande famille, si ce n'était encore plus grande que celle de charlotte, fortunée au point qu'il faudrait 10 générations au moins pour tout lapider grace aux dont de banquier de Samuel Fenton premier du nom.

L'enfant elle, ne découvrit l'existence de ces fiançailles et de ce jeune homme que le jour où on annonça officiellement la chose lors d'une grande fête. On l'avait prévenue bien sur de la teneur de l'évènement mais cela rajouta à l'empressement de Charlotte, elle passa la journée à choisir sa toilette, la moindre perle, allant jusqu'à passer une heure sur ses boucles d'oreilles qui serraient cachée par sa coiffure. L'heure arrivée elle descendit l'immense escalier sous le regard de tous. A l'aube de ses 13 ans, dans sa magnifique robe bleu qui tentait tant bien que mal de souligner ses formes encore enfantine, elle croisa le regard de son futur époux, lui avait déjà 18 ans et le corps d'un adulte, épais, large d'épaule, un cou solide et des angles droits à ne plus savoir qu'en faire, il lui fit peur. Sa carrure, se prêtant plus à la lute gréco-romaine qu'au costume trois pièce dans lequel il était engoncé était bien loin du prince charmant qu'elle s'était toujours imaginée. De prince blond aux yeux bleu sur son magnifique galopa chromatique, elle reçu un rhinocéros brun, les yeux tout aussi noir que sa chevelure. Pendant la fête pourtant, elle parla un peu avec lui, ils dansèrent ensemble et rapidement, elle se mit à lui faire confiance, il la faisait tellement rire, il était si grand, sa carrure finalement lui faisait se sentir en sécurité.

Il la fit boire, oh, juste un peu, une ou deux gorgées de ce liquide pétillant qui lui troublait l'esprit et la faisait rougir sans raison. Elle riait de tout, dansait de plus belle et elle se plaignit de la chaleur. Son chevalier alors l'invita dehors, se rafraichir dans les jardins, jouer dans la fontaine peut être, elle accepta. A peine eut-il passer la porte vitrée un vent froid lui frappa le visage, elle voulu retourner à l'intérieur, se rafraichir oui, mais pas à ce point, il incista, la pressa, elle refusa, il attrapa sa main et l'attira dehors qu'elle le veuille ou non, trop faible pour luter, plus assez sobre pour que sa peur ne lui donne de la force, elle céda et le suivis. Ils se remirent à rire et à jouer dans les buissons, il la prit doucement dans ses bras, elle rougit, il voulu l'embrasser et elle refusa. Il la força, la main plaquée à l'arrière de son crâne, elle ne put luter contre cette bouche contre la sienne, elle voulu se plaindre et une langue s'engouffra contre la sienne, elle gémit et il la fit tomber à la renverse. Le reste ne fut plus que hurlement, douleur, enfermée dans sa propre souffrance, dans ce corps qui n'était pas encore fait pour cela. Elle jeta la tête en arrière et croisa un regard rougeoyant, se sentant quitter son corps elle alla se lover contre le feunard tapis dans les fourrés. Si on lui demandait maintenant ce qui s'était passé, elle aurait répondu avec assurance que le pokemon à défaut de sauver son corps, avait sauvé son esprit. Elle n'avait plus froid, enveloppée dans ces queues étranges, n'entendant plus les bruits ignoble des deux corps qui s'afféraient et elle s'endormi.

Au beau milieu de la nuit, presque le matin déjà, des voix inquiète qui appelait son nom la réveilla, elle se releva doucement, remis ses jupons en place et y répondit. Se fut sa mère qui la trouva la première, la serra contre elle et caressa doucement le pokemon qui l'avait veillé et alors qu'on voulu porter l'enfant pour l'éloigner, elle se mit de nouveau à hurler, privée de son protecteur, on lui céda l'animal. Si cette nuit là elle avait perdue ce qu'une jeune fille de son rang a de plus précieux, elle avait gagné l'une des choses les plus précieuses pour un humain : un ami, une âme avec laquelle rire, une épaule pour pleurer. Seule sa mère et un médecin furent au courant de ce qui était arrivé et du coupable, on la soigna comme on put, prétextant une blessure au bassin et on cacha l'affaire, après tout, ils allaient se marier, ce n'était pas si grave, tout le monde s'en persuada.

Le coupable lui pourtant, ne put jamais profiter de sa victime à nouveau, brûlé vif dans les jardins un beau jour de printemps où les fleurs naissaient de partout. On prétexta une attaque d'un pokemon sauvage, un tragique accident, pas même Charlotte ne se douta du crime de son amie contre son ancien maitre.

On le pleura, elle s'habilla longuement en noir, puis il fallut de nouveau trouver un prétendant, si sa mère fut réticente, l'évidence du choix du père ne fut pas discuté, ce serrait son petit frère : Seth Fenton, le nouvel héritier, hériterait ainsi également de la fiancée de son frère.

Lors de la nouvelle fête, l'enfant qui marchait encore avec une cane et l'aide de son feunard rencontra alors le garçon. 15 ans, l'air du prince dont elle avait rêvé à une époque qui lui semblait à présent à des années lumières de là, si ce n'était ces cheveux et ces yeux noir, elle refusa de danser, prétextant sa condition, refusa d'aller dehors, elle resta, plus que l'ombre d'elle même, dans un coin de ce salon qu'elle avait vu avec Samuel quelques mois plus tot. Un nouveau rendez-vous fut prit en après-midi chez elle, il s'avéra très doux, visiblement dérangé par ce mariage arrangé auquel il avait cru pouvoir échapper, il la fit rire, elle oublia un peu, le temps d'un instant.

Ils finirent par se marier lorsque elle avait 16 ans, lui 18. La cérémonie fut très belle, le temps magnifique, sa robe somptueuse et son feunard tout bonnement adorable avec ces colliers de fleurs blanches autour du cou, des pâtes et des queues. Ils dansèrent ensemble si longtemps qu'il cru un instant qu'elle cherchait à le tuer d'épuisement et au milieu de la nuit, on les pressa dans la chambre conjugale, il ne comprit pas pourquoi la mère de Charlotte se mit à pleurer autant, ni pourquoi Charlotte se mit à pleurer quand il l'embrassa. Il n'y aurait jamais pensé bien sur, encore moins imaginé de la part de son frère et se contenta de la situation.

C'est deux ans plus tard que l'on commença à s'inquiéter de ne voir aucun enfant voir le jour ou même voir le ventre de Charlotte s'arrondir, il faut dire qu'ils n'avaient toujours pas consommé le mariage et même lui commençait à s'en irriter. Un jour qu'il incista de nouveau, avec toute la douceur dont il était capable, elle lui avoua, juste un bout, il lui répondit qu'il l'aimait, l'embrassa sur le front, la pris dans ses bras et la consola jusqu'à ce qu'ils ne s'endorment. Ils allèrent voir un spécialiste, ils travaillèrent ensemble mais toujours rien n'était possible, tant concentré sur la chose qu'ils ne parlaient plus que de ça.

Pour les 5 ans de leur mariage, il l'invita à aller sur une île, si elle était perdue et tropicale, l'endroit était aussi luxueux que leur condition le permettait, ils jouèrent, ensemble, avec la feunard, partirent en promenade et elle oublia encore à ses cotés, jouant dans les vagues, à faire des colliers de fleurs ou découvrir le gout des bananes de tropius, le soir venu ils dansèrent, s'enlacèrent et s'unirent. Si bien sur la chose n'était pas aisée pour elle, la douleur lui déchirant les entrailles dès qu'un peu d'empressement se faisait sentir, ils s'aimèrent. Pourtant, toujours aucune bosse ne venait déformer son ventre, chaque mois, le sang revenait sur ses dessous et mois après mois, elle se mit à pleurer de plus en plus. Un nouveau spécialiste fut consulté, ils passèrent des examens et on réalisa bien vite que ses entrailles, déchirées et meurtrit, n'avaient jamais reprit leur aspect initial, on l'opéra dans une tentative, presque désespérée. Les choses s'améliorèrent, elle eut une longue période de convalescence puis le sang arrêta de venir sur ses dessous. Un mois. Deux mois. Trois mois. Une douleur atroce lui tordit les intestin et elle se mis à saigner. Passèrent quatre mois puis tout s'arrêta de nouveau. Un mois. Deux mois. Elle saigna. Encore une fois, un spécialiste, cette fois, dès qu'on savait qu'elle était enceinte, elle serrait halitée, examinée, on protègerais ses entrailles trop fragile quoi qu'il en coute. Le sang s'arrêta au bout de 8 mois, elle fut alitée. Un mois. Deux mois. Trois mois. Quatre mois. Son ventre s'arrondissait. On découvrit à l'échographie le petit qu'elle portait, aussi déformé que ses entrailles, il était impossible qu'il ne survive, on la fit avorter. Cela continua encore trois fois, le quatrième mourut au bout d'un mois, le cinquième tenu cinq moi, le sixième fut mort né.

Elle décida d'arrêter là, elle n'en pouvait plus, autant physiquement que mentalement, de voir autant de tombe dans ce caveau normalement encore vierge. Six enfants, c'était là le prix de sa malédiction. Elle n'avait pas réussi à se défendre, elle n'avait pas réussi à se protéger et maintenant elle reprenait la monnaie de sa pièce, elle retourna des années plus tot, dans une dépression profonde, à passer des journées entière dans le noir, allongée au sol contre sa seule amie se disait-elle. Le temps passa, ils se firent une raison, ils serraient simplement heureux, ensemble. Alors ils se protégèrent, profitant de cette vie d'éternel jeune mariés et un jour, le sang sur ses dessous s'arrêta, peut-être cette fois où elle avait oublié sa pilule ? peut-être un aléa de la vie, de ces " marche à 99.99% ", mais elle ne dit rien. Un mois. Deux mois. Trois mois. Son ventre s'arrondit et elle le dit à son mari, lui interdisant de prévenir qui que ce soit. Quatre mois. Cinq mois. Six mois. Sept mois. Il la força à s'aliter. Huit mois.

Une contraction horrible lui déchira le ventre, ils filèrent à une maternité privée, accompagné de la feunard que le personnel médical le veuille ou pas. Le travail fut horriblement long et les battements du bébé ralentirent, on décida d'une césarienne. " Il est en souffrance " disaient sobrement les médecins. Ce fut Seth qui le premier, découvrit leur enfant, hurlant de tous ses poumons, aussi rose qu'on pouvait l'être, une épaisse touffe de cheveux ridicule sur le dessus du crâne, il fondit en larme. A l'aube de ses 36 ans, il venait de devenir père. L'enfant fut appelé Tylor Seth Fenton. Si il fut vigoureux les premiers jours de sa vie, la malédiction rattrapa rapidement la pauvre mère, la maladie ne quittait plus le corps du petit, à plusieurs reprise elle s'était faite la raison que lui aussi, elle allait le perdre. Si bien qu'ils décidèrent de profiter autant qu'ils pourraient de leur fils et faire en sorte que celui-ci profite autant de la vie qu'il aurait, aussi courte fut-elle.

Ce n'est que vers ses six ans que Tylor réalisa qu'il n'était pas comme les autres, au delà de la richesse de sa famille et de son nom, il était plus chétif que les autres, plus fragile, on en profita pour se jouer de lui, alors on le retira de l'école et on lui donna des précepteurs, entrant en contact avec d'autres enfants que dans le contexte de la haute société. Si le jugement qu'on avait sur lui n'avait pas changé, aussi jeune fut-ils, ils savaient l'importance d'avoir comme ami un héritier, Tylor s'en contenta. A ses 10 ans, on lui offra un caninos, si il n'en sut pas vraiment la raison car n'en ayant jamais réclamé, ses parents avaient fait ce choix dans l'espoir que le petit pokemon le pousse à sortir, à bouger, à muscler ce cœur qui en avait bien besoin, à gonfler ces bras et ces jambes trop mince encore. Il l'appela Rylta et à son contact, se passa ce qui était espéré, il mangea plus pour empêcher le pokemon de lui voler sa part, il lui courait après quand celui-ci lui volait une chaussette, les deux amis grandirent ensemble et quand vers ses 14 ans le garçon fut prit d'une poussée de croissance fulgurante, son pokemon évolua.

Passé son bac, il arrêta l'école et se prit de passion pour l'univers des dresseurs, n'avait-il pas, à lui tout seul, sept vies à vivre ? et ainsi, un nombre incalculable d'expérience à vivre. Il avait apprit depuis le tout début l'existences de ses grands frères et sœurs qui n'avaient jamais put vivre ou pas vraiment et s'était faite la promesse un jour, de vivre pour eux aussi. Ainsi, il se fit autant d'amis et d'amours que possible, combattant souvent, parfois trop pour ses pokemons qui le suivaient malgré tout partout mais un tel rythme de vie, autant que des amis, il offre aussi des ennemis, des peines de cœur, des déceptions, des trahisons. Il a fini par développer une carapace, une carapace qui le protégeais aussi de ceux qui le traitait comme un sous-homme ou comme un handicapé. Malgré tout, il fut heureux et passa plusieurs années à sillonner la région, à rencontrer, aimer et retrouver des amis. Un jour, alors qu'il parlait de son envie d'aller ailleurs, de quitter la région pour explorer, on lui offra un wattouat, plus pour la blague qu'autre chose, les pharamp attirant son attention de dresseur, les wattouat eux, beaucoup moins. Il accepta pourtant le cadeau, s'y attacha et à force de combat, le petit pokemon évolua. Et évolua encore. A l'aube de ses 23 ans, il se décida à partir vers d'autres lieux. L'avis de sa famille était si importante pour lui, surtout ses parents, cependant ceux-ci restaient contre cette idée, leur précieux enfant ne devait pas les quitter, "je vais en mourir" se disait parfois Charlotte, la peur de le perdre ne les avait jamais quitté. ils le laissèrent pourtant faire, valait-il mieux une vie courte mais riche que longue et triste en avaient-ils conclu après plusieurs nuit blanche. Il partit d'abord pour Hoenn puis voulu partir vers les îles, encouragé par l'idée que l'air marin aiderait sa santé et son cœur resté fragile, là bas, il entendit parlé d'Alera et de ses sources chaudes, il se décida à y aller.



--------

team Pokémon




---------------------

toi derrière l'écran

Pseudo: N4nn ♦ Âge: 22 ♦ Pays: France ♦
Comment as-tu connu le forum ? Elyyse ♥ ♦ Fréquence de connexion : Toujouuurs ♦ Crédit de ton avatar: Kokonoe Arata de Zankyou no Terror ♦ Double-compte ? Yliana Lewis ♦ Le mot de la fin: Pamplemousse ♦




Dernière édition par Tylor Fenton le Jeu 17 Sep - 21:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tylor Seth Fenton   Jeu 17 Sep - 21:24

Re-Bienvenue et... OOOOH ! Ce vava, ce vava ! *meurt*
J'aime les lunettes. Et en plus toi aussi tu es un perso lent, alors je t'aime /PAF (même si tu as une meilleur raison que moi...)

Enfin, c'est bien un re-bienvenue hein ? D:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 75
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 17/09/2015

MessageSujet: Re: Tylor Seth Fenton   Jeu 17 Sep - 21:28

C'est bien un re-bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Tylor Seth Fenton   Jeu 17 Sep - 21:30

Intéressant tout ça, il y a une sacrée différence avec la fiche de Yli ! °3° C'est rare de voir des histoires rédigées comme ça et j'aime bien le perso. Re-bienvenue, du coup~

________________________
I'm surrounded by idiots
Edward teste les lois de la gravitation en crimson × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1111
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Tylor Seth Fenton   Ven 18 Sep - 7:15

J'ai lu l'intégralité de ta fiche et je la trouve parfaite !
Ton histoire est affreuse par contre, je dois bien l'avouer. o_o C'est horrible ce qui arrive à sa mère. Tu ne l'as pas ménagée, la pauvre. T_T Heureusement que le petit Tylor est arrivé. ;w;

Quoiqu'il en soit, je n'ai rien à redire et j'ai le plaisir de te valider ! Tu peux commencer les rp, faire ta fiche dresseur et de relation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tylor Seth Fenton   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tylor Seth Fenton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seth Tienyue (Serpentard)
» Technique Seth'Gya
» seth greko
» Seth a une soeur : Isis !
» Segment : Seth Rollins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Administration :: Formulaire d'embarquement :: Présentations validées-