Partagez | 
 

 The only thing all Pokémon are equal in is K.O || Pv. Yliana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: The only thing all Pokémon are equal in is K.O || Pv. Yliana   Mar 15 Sep - 15:28

Ca faisait un moment qu'Edward n'avait pas fait de combat. Vraiment longtemps. Si bien que, même si il avait trouvé la victoire contre ce gamin prétentieux bien facile, l'état de ses Pokémon en avait pâti. A moins qu'ils ne décident une fois de plus de jouer les drama-queen ? Ce ne serait guère étonnant de leur part. Ils étaient aussi ennuyeux que le gosse pleurnichard qu'il venait de vaincre, par moments... Dommage qu'ils lui soient trop utiles pour s'en passer – comme armes, comme réveil, ou que sais-je encore. Si il devait bien accorder aux Pokémon un avantage comparé aux humains, c'était leur utilité. Certes, leur incapacité à parler faisait d'eux, à ses yeux, des créatures en apparence aussi stupides que des êtres humains, et c'était peu dire, mais ils avaient au moins une multitude d'autres capacités pour compenser leur manque flagrant de matière grise.

Cela dit, même si leur dresseur les soupçonnait fortement de faire un stupide caprice, une visite médicale de temps en temps ne faisait jamais de mal. Enfin, dans le cas des Pokémon, bien sûr. Lui détestait aller chez le médecin, et il éclaterait de rire si on lui parlait d'un rendez-vous chez le psy. Il se dirigea donc vers le Centre Pokémon le plus proche, situé pas bien loin de là où il était si il ne se trompait pas. Comme quoi, il commençait à s'habituer à cette ville, aussi grande soit-elle. Certes, elle n'était pas aussi imposante ou belle qu'Illumis, mais les lieux demeuraient agréables – et moins de place était synonyme, bien souvent, de "moins de personnes". De toute manière, songeait-il en marchant, il n'était pas du genre à s'attacher à des lieux. Même si il serait dommage de réduire en cendres les plus belles architectures d'Illumis. Bah. Il s'en remettrait.

Il devait être onze heures du matin, en cette fin d'été. L'atmosphère s'était alourdie, devenant plus humide, plus sombre, mais aussi plus paisible. La frénésie qu'avait entraînée l'été sur l'île touristique retombait peu à peu, au grand plaisir du Lieutenant Flare. Les mains dans les poches de son costume, il avançait d'un pas lent dans les avenues encore grouillantes de monde de Mell. Les terrasses des restaurants et des cafés étaient assiégées par divers travailleurs venus prendre leur pause déjeuner. Il prendrait bien un café, d'ailleurs, après cette formalité qu'était le soin de ses Pokémon... En espérant qu'on ne lui propose pas une eau brunâtre et sans goût. Soudain, la vue du Centre dans la rue en face sortit Edward de ses pensées. Il esquissa un maigre sourire. En effet, ce n'était vraiment pas loin.

Le brun entra dans le bâtiment au toit orange, adressant un sourire aimable à l'Infirmière Joëlle derrière le comptoir. Balayant la salle du regard, il put constater le faible nombre de dresseurs présents ce jour-là. Eux aussi s'étaient fait sauter dessus par des enfants avides de victoire ? Probablement, mais cela importait peu au Lieutenant. En attendant, il s'assit quelques minutes sur un des sièges, plutôt confortables d'ailleurs, de la grande salle d'attente, et saisit un quelconque magazine posé sur une table, dont il feuilleta distraitement les pages... et il s'en désintéressa au bout de quelques secondes. Les opinions politiques présentées dedans ne l'intéressaient guère – il avait toujours été au-dessus de ça, comme tout Flare d'ailleurs, avait une vision du monde bien moins restreinte que les têtes de tout gouvernement. Un autre, peut-être... une revue féminine ? Non. Une revue automobile ? Meh, ennuyeux. Novak en fut réduit à jeter des regards furtifs aux autres personnes autour de lui, ainsi que celles qui entraient, une à une. Une mère grondant son enfant, un vieillard quelconque, une brunette, un quarantenaire... Rien de bien intéressant, en principe.

A cet instant, on l'appela pour récupérer ses Pokémon. Enfin, il pourrait cesser d'avoir à supporter les grognements et les morsures de Regius, et pourrait déjeuner en paix. Et prendre son café, très important.

Toujours souriant, il saisit les trois Poké Balls qu'on lui tendit, remerciant la demoiselle en rose. Il retourna non loin de l'entrée de l'immense pièce pour vérifier, avant de quitter les lieux, si ses Pokémon allaient bien. Pas qu'il se soucie excessivement de leur état, bien évidemment, disons plutôt qu'on n'était jamais trop prudent. Personne n'était à l'abri d'une erreur, même le personnel médical, bien que dans leur cas cela se révèle souvent fatal. Une erreur... c'était le cas de le dire. Lorsqu'Edward saisit une Poké Ball au hasard et l'ouvrit, un rai de lumière rouge s'en échappa, dévoilant une... Nidoran.

Perplexe, il saisit la créature bleue, qui se mit aussitôt à geindre et à se débattre, cherchant apparemment à s'enfuir. Eh merde, une erreur, exactement ce qu'il craignait. Naturellement, il aurait pu garder la petite, mais il n'avait que faire d'un bébé aussi fragile et geignard, sans parler des risques d'empoisonnement. Sans compter qu'on lui avait tendu trois Poké Balls... ce qui signifiait qu'une des siennes était en la possession de quelqu'un d'autre. Or, il préférait être sûr de posséder son équipe au complet, surtout vu sa puissance. Restait à découvrir qui était son dresseur. Cela dit, étant donné le bruit que faisait le Pokémon... il ne serait certainement pas difficile de l'ameuter.

D'un ton serein, sans se préoccuper apparemment de la créature qui se débattait de plus en plus violemment, Edward lança :

"Excusez-moi ? Je pense qu'il y a eu une erreur, on m'a confié cette Nidoran à la place d'un de mes Pokémon... Est-ce qu'elle appartient à quelqu'un ici ?"

Clair, net, précis, il ne restait plus qu'à attendre qu'on lui restitue son Pokémon à lui. D'ailleurs, il n'avait pas vérifié lequel il avait perdu...

________________________
I'm surrounded by idiots
Edward teste les lois de la gravitation en crimson × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Sinnoh
POKÉBALL LANCÉES : 92
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/07/2014

MessageSujet: Re: The only thing all Pokémon are equal in is K.O || Pv. Yliana   Mar 15 Sep - 16:30

Le casque rivé sur les oreilles elle n'avait pas eu besoin d'entendre quoi que ce soit pour expédier le combat qui lui avait été imposé. Tout avait commencé une dizaines de minutes plus tot alors qu'elle avait profité d'un parc pour sortir ses pokemons et permettre à Dalila d'apprendre à évoluer seule, on l'avait agressée, il n'y avait pas d'autres mots. " Ton galopa ! viens on combat ! ". " Non " ne semblant pas avoir fait partit du vocabulaire de l'adolescent elle avait cédée, si d'abord elle avait été inquiète de perdre le contrôle du puissant étalon durant le combat, tout était tourné en faveur de leur duo.

Deux lance-flamme et s'en était fini de l'équipe de pokemon insecte et normal de son adversaire qui était repartit, rageur et humilié vers le centre pokemon et si une tendre enlaçade entre Merkas et sa dresseuse avait conclu le combat l'histoire ne faisait que commencer pour l'équipe. Un sabot posé au mauvais endroit, un hurlement de bébé et voilà la pauvre petite avec une pate abîmée et le cheval empoisonné. Ni une ni deux il lui fallut aller au centre pokemon qu'elle avait quitté à peine quelques jours plus tot. Si le parc n'était pas loin du centre, même en courant elle y arriva sans dépenser aucun battement de cœur inutile.

L'endroit si il n'était pas désert était beaucoup moins peuplé que la dernière fois et elle put se détendre légèrement, si ce n'était pour supporter les hurlements d'un humain miniature des plus insupportable. Contenant avec peine une grimace d'irritation elle apporta les deux pokeballs et alla s'asseoir un peu plus loin fouiller dans son petit MP3 une musique qui lui ferrait passer le temps. Sa recherche fut tellement fructueuse que quand elle trouva enfin ce qui l'intéressait on l'appela pour récupérer ses deux amis.

Pirate skulls and bones
Sticks and stones and weed and bongs
Running when we hit 'em
Lethal poison through their system


Un Nemelios.

No one on the corner has swag like us
Hit me on my burner prepaid wireless
We pack and deliver like UPS trucks
Already going hell just pumping that gas


What ?

All I wanna do is BANG BANG BANG BANG !
And KKKAAAA CHING !
And take your money


Elle regarda autour d'elle sans comprendre, ignorant royalement le pokemon et entendit un son familier. Elle n'eut pas le temps de se retourner, se troubler d'entendre le grognement derrière elle et commencer à chercher Dalila qu'une voix appelait pour un échange de pokeball. Elle leva la main sans un mot et s'approcha calmement de lui, se détendant envoyant la petite, déjà rejoins par Merkas. Se plantant devant lui il, celui-ci tendis le nez vers le petit pokemon braillard, l'attrapa par une oreille et alla le poser sur son dos, fixant l'inconnu avec méfiance tendis que la dresseuse les rejoignis.

All I wanna do is BANG BANG BANG BANG !
And KKKAAAA CHING !
And take your-


Eyes... Si elle n'était pas de nature à se troubler pour si peu, il lui fallut une demi-seconde pour repenser au fait qu'il lui serrait plus agréable de respirer. Elle baissa le son, juste assez pour continuer à l'entendre sans déranger personne et pouvoir entendre son interlocuteur et retira son casque, le posant autour de son cou.

- à moi et ceci est à vous

Elle tendis la pokeball du némélios vers l'inconnu tendis que sa voix, fluette d'une jeune femme de sa carrure était ferme, les mots parfaitement articulé. Habillée d'un short qui couvrait à peine les 15 premiers centimètres de ses cuisses de couleur kaki, d'épaisses rangers noir qui avaient vu du voyage et d'un débardeur noir, qui, si elle écartait les bras, laissait apercevoir que les trous par lesquels ils passaient, s'ouvraient jusqu'à sa taille et qu'une simple bande tout aussi noir enserrait sa poitrine. Ses cheveux quant à eux étaient simplement détaché, retombant dans son dos et sur son visage. Elle écarta une mèche qui voilait une partie de sa joue et un de ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: The only thing all Pokémon are equal in is K.O || Pv. Yliana   Mar 15 Sep - 20:07

A peine eut-il achevé son appel qu'un Némélios à l'air passablement dégoûté s'approcha de lui, la tête basse. Regius, donc ? Etrange qu'on ne le lui ait pas volé, mais Edward ne pouvait que s'en réjouir. Le premier réflexe du lion de feu fut de lui mordre la jambe en grognant, mais Ed' avait l'habitude, aussi douloureux ce geste puisse-t-il être. De toute façon, si Regius se faisait trop insistant, il suffisait de dégainer discrètement son Beretta. La bestiole avait toujours eu une peur bleue de l'arme à feu, à raison.

Bon, il avait récupéré son Pokémon, mais il lui restait encore à se débarrasser de l'autre, qui constituait plus un fardeau qu'autre chose. Levant les yeux, il vit une demoiselle aux cheveux bruns s'approcher de lui, suivie d'un Galopa aux couleurs étranges. Un... chromatique, si il ne se trompait pas ? Il n'était pas vraiment renseigné sur le sujet, mais il en avait vaguement entendu parler. Enfin, qu'importe. La jeune femme semblait aussi calme que lui, heureusement d'ailleurs. Non qu'il aurait été incapable de calmer une hystérique folle d'inquiétude pour son Pokémon, mais il préférait ne pas avoir à le faire, sa misanthropie était déjà assez prononcée comme cela. Une des premières choses qu'il remarqua, mis à part son attitude, fut sa tenue vestimentaires. Nul doute que ses collègues les plus... à cheval sur la mode se seraient déjà enfuis en hurlant. Lui ? Ca ne le choquait pas plus que cela, l'apparence des gens l'importait peu. Il se dit simplement qu'elle devait avoir froid, le temps commençait à se rafraîchir et la climatisation dans les Centres était toujours à fond.

La jeune femme se retrouva rapidement face au Lieutenant. Elle retira son casque et écarta une mèche de cheveux, lui adressant finalement la parole :

"A moi, et ceci est à vous."

Pas très loquace, il supposait. Non que ça le dérange ou lui plaise particulièrement, ce n'était qu'un constat parmi tant d'autres, ou plutôt une hypothèse dans ce cas. La jeune femme lui tendit sa Poké Ball, qu'il attrapa d'une main, serrant de son bras restant la Nidoran pour l'empêcher de tomber. Il tendit ensuite la créature bleue à sa dresseuse, précautionneusement, profitant du fait que le Pokémon s'était calmé. Le brun sourit, lui tendant ensuite la Poké Ball du bébé de type poison.

"Désolé pour cet incident, s'excusa-t-il. Ne blâmons pas le personnel, avec un travail aussi éprouvant, il n'est pas étonnant que quelques erreurs arrivent…"

Si le système était mieux géré, celles-ci seraient probablement limitées, mais ce n'était pas le problème d'Edward. Lui se moquait bien que ce genre de problèmes arrivent, même à lui, il avait mieux à penser. Il espérait juste que la Nidoran n'avait rien laissé d'empoisonné sur sa veste, ç'aurait été dommage de finir à son tour en soins, et pas pour un caprice, contrairement à ses Pokémon. En parlant de ceux-ci, Regius était assis aux côtés de son dresseur, un air sévère sur le visage.

"J'espère qu'il ne vous a pas posé de problèmes", ajouta-t-il en jetant un regard au Pokémon feu.

Ce dernier se renfrogna, visiblement peu ravi par l'idée que lui puisse se montrer impoli, violent ou quoi que ce soit de négatif. Un lion mégalomane, du jamais vu... Mais il demeurait amplement plus gérable que le petit Pokémon qu'on lui avait confié par inadvertance. Le Lieutenant émit un petit rire joyeux.

"Je n'ai rien fait de mal à votre Nidoran, je vous rassure. Ca ne doit pas être facile à élever, non ? Vous êtes éleveuse, peut-être… ?"

Simples question, posées par curiosité, et par ennui. Il n'avait pas faim, donc il avait largement le temps avant d'aller manger, si tant est qu'il trouvât un restaurant correct qui ne soit pas complet depuis longtemps. Autant engager la conversation…

________________________
I'm surrounded by idiots
Edward teste les lois de la gravitation en crimson × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Sinnoh
POKÉBALL LANCÉES : 92
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/07/2014

MessageSujet: Re: The only thing all Pokémon are equal in is K.O || Pv. Yliana   Mar 15 Sep - 20:34

Ses épaules retombèrent doucement en sentant le poids de ce Némélios au caractère affirmé lui être retiré. Si elle n'avait aucun soucis avec Merkas qui, même dans ses débuts ne s'était jamais pris à ses pokemons, elle n'avait pas envi de voir ce qu'un combat entre un némélios et un herbizarre pouvait donner, surtout pour son herbizarre. Elle reprit la pokeball de Dalila qui, bien heureuse d'avoir retrouvé son étrange famille, se remit du choc en allant se lover contre sa dresseuse pour une sieste bien méritée et reposer sa pauvre voix qui avait été mise à rude épreuve. Alors qu'elle changeait lentement d'appuis pour relever le pied et partit, l'inconnu en costume prit la discussion, il avait fallut qu'elle tombe sur un blablateur. Jetant un vif coup d'œil vers l'horloge qui trônait au milieu d'un des murs du centre, elle conclu qu'elle avait un bon moment avant de devoir aller manger et socialiser ne fait pas de mal, ça lui avait joué un joli tour avec Elyse. Elle ne répondit pourtant pas à la première remarque, ne faisant qu'hocher poliment la tête en songeant au fait que malgré tout, ce n'était jamais arrivé dans son village d'origine. L'esprit divaguant alors sur le nombre d'habitant et la charge de travail des infermières de sa bourgade, l'homme reprit de nouveau la parole, elle afficha alors un sourire polit.

- du tout

Elle jeta un regard au pokemon concerné qui semblait ne pas apprécier ce que son dresseur venait de dire.

- je grognerais aussi si un parfait inconnu venait à me libérer de ma pokeball

Merkas frotta lentement son nez contre l'épaule de sa dresseuse comme si cela réveillait de mauvais souvenir qu'il préférait tuer dans l'oeuf contre un peu de chaleur humaine. Lui aussi avait subit ce traitement d'être ainsi libéré mais n'avait pas eu le choix de retrouver son ancien propriétaire si il l'avait désiré un jour. La brune commençait déjà à laisser son esprit divaguer, caressant la joue de son pokemon, tenant fermement le nidoran déjà d'un poids conséquent de l'autre bras sans sembler en souffrance. Encore une fois il lui parla, si elle était éleveuse ? Cette idée lui arracha un petit rire, caressant du bout du pouce la cuirasse épaisse du pokemon.

- je ne suis pas éleveuse, je l'ai simplement obtenue à un très jeune âge, quasiment au sortir de l'oeuf, la mère avait abandonné son nid

Fit-elle toujours d'une voix égale. Si la nidoqueen concernée avait agit ainsi, sans doute était-il à cause des touristes, nombreux à cette période de l'année. Un jour sans doute, se dit-elle, ils sauraient respecter les pokemons dans leur environnement naturel et dans leurs propres nids. Elle reprit le fil des paroles de l'homme, se remémorant ses premiers mot pour la rassurer sans doute.

- je me doute que vous ne lui avez rien fait.. faire du mal à un bébé pokemon dans un centre, même un rocket ne serrait pas aussi idiot

Si elle restait égale, elle eut un peu de mal à ne pas cracher le mot rocket tant cette bande de voyou lui hérissait le poil, une légère grimace, à peine perceptible avait accompagné son trouble lorsque elle avait parlé d'eux. Voleurs, sans fois ni loi, même entre eux ils pouvaient se comporter comme des animaux, si il y avait bien un team qu'elle avait en horreur, c'était celle là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: The only thing all Pokémon are equal in is K.O || Pv. Yliana   Mer 16 Sep - 18:17

L'inconnue, après avoir confirmé que Regius ne la dérangeait effectivement pas, saisissant son Pokémon qu'elle crassait légèrement. Elle partit d'un petit rire lorsqu'il lui posa sa question, à laquelle elle répondit :

"Je ne suis pas éleveuse, je l'ai simplement obtenue à un jeune âge, quasiment au sortir de l'oeuf. La mère avait abandonné son nid."

Altruiste, hein ? Elle avait eu de la chance, il lui semblait que certaines espèces de Pokémon ne pouvaient espérer vivre sans parents, qu'importe les soins qu'on leur prodiguait. Mais ce n'était qu'une idée reçue. Ce qui le surprenait le plus était qu'elle la tienne ainsi dans ses bras en la caressant. Non seulement elle était lourde, mais aussi empoisonnée, et aucune veste ne protégeait ses bras nus. Bah, elle ne devait pas craindre un quelconque empoisonnement. A moins qu'elle ne soit pas informée le moins du monde.

"Je me doute que vous ne lui avez rien fait... Faire du mal à un bébé Pokémon dans un Centre, même un Rocket ne serait pas aussi idiot."

Un Rocket ? Edward connaissait cette Team de nom seulement, dans la mesure où elle était aussi située à Alera selon ses informations. Il ne s'était jamais vraiment penché dessus, puisqu'il avait cru comprendre qu'on n'y trouvait que des criminels de bas étage, dépourvus de tout but réel et de finesse. Si au moins il avait pu s'intéresser à un ou deux membres particulièrement difficiles à cerner, au génie criminel fascinant, il l'aurait fait, durant son temps libre du moins... mais ce n'était pas le cas. Du moment où leurs objectifs inexistants n'empiétaient pas sur ceux des Flare, de toute manière, il n'avait pas à s'en charger, même pour tromper l'ennui... Ils ne voulaient pas de problèmes, même si ils feraient sans doute de piètres adversaires.

"Certes, mais on ne sait jamais sur qui on peut tomber. Et un Rocket pourrait bien être aussi stupide, si j'en crois ce qu'on en dit…"

Le Lieutenant détourna le regard pour jeter un oeil au Galopa se tenant à ses côtés. On entrait rarement avec un Pokémon aussi imposant dans une salle d'attente, mais cela ne semblait pas perturber la jeune femme. L'air maussade, il frottait ses naseaux contre l'épaule de la brunette, sa crinière d'argent flottant au-dessus de sa silhouette musclée. Il en était à son dernier stade d'évolution, si il ne se trompait pas, et donc plutôt puissant, même si il était difficile de savoir si il pourrait rivaliser avec son équipe à lui. Peut-être... mais il n'avait pas franchement envie de faire un combat, dans la mesure où il venait de mettre une dérouillée à un enfant arrogant. Le jeu n'avait même pas été intéressant. De nouveau, il tourna la tête vers la dresseuse, souriant toujours.

"Si vous n'êtes pas éleveuse, je peux me permettre de demander ce que vous faites ? Dresseuse professionnelle, ou bien ce n'est qu'un passe-temps ?"

Lui-même avait toujours été bon dresseur, objectivement parlant, mais il n'avait jamais souhaité en faire son métier. Heureusement d'ailleurs, si la stratégie était assez distrayante, de simple successions d'attaques plus puissantes les unes que les autres... l'ennuyaient profondément. Or, c'était ce qu'adoptaient souvent les personnes qu'il croisait. Enfin, qu'importe... il avait bien mieux à faire désormais que de remporter le vulgaire titre de Maître. Ce genre d'honneur ne l'avait jamais touché... il préférait amplement les grandes choses concrètes.

________________________
I'm surrounded by idiots
Edward teste les lois de la gravitation en crimson × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Sinnoh
POKÉBALL LANCÉES : 92
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/07/2014

MessageSujet: Re: The only thing all Pokémon are equal in is K.O || Pv. Yliana   Mer 16 Sep - 19:00

Si elle tenait ainsi son nidoran, c'est qu'elle savait parfaitement que la petite n'était pas dangereuse, pas envers elle du moins. Si le poison de sa corne avait déjà permis à la petite de se débarrasser avec une rare violence de quelques pokemons sauvages un peu trop pressant ou agressif, il ne sortait que lorsque elle se sentait en danger. Edward avait profité d'être couvert, la dresseuse ne s'en souciait pas. Elle ne se souciait pas non plus d'avoir été altruiste ou pas, en y repensant, elle avait même capturé la petite sans savoir si elle survivrait sans sa mère, trop jeune encore pour se soucier de ce genre de chose, elle ne l'aurait sans doute pas fait maintenant, ou pas avec tant d'empressement.

La discussion continuait toujours calmement et visiblement, si l'homme ne partageait pas autant de haine qu'elle en avait pour les rockets, au moins ne les défendait-il pas et n'était pas de leur coté. Il faut dire qu'elle s'en doutait, l'image qu'elle avait des rockets, des délinquants plus ou moins violent, brutaux, sans aucune considération pour la vie humaine et pokemon l'empêchait totalement de les imaginer en costume-cravate à tapper le bout de gras avec une inconnue dans un centre pokemon. La brune, suivant le regard d'Ed vers son galopa passa une main possessive sur le nez de l'animal, elle en était fière et malgré le léger détour que les autres devaient faire pour parfois éviter la croupe de l'animal, visiblement il ne dérangeait pas assez pour nécessiter qu'une infermière ne réclame de le rentrer, ce qu'elle ne ferait donc pas. Tournant une nouvelle fois la tête vers l'homme qui lui demandait un extrais de curriculum vitae, elle lui répondit calmement.

- je fait des études de botanique et vous ?

Son premier pokemon offert, les deux autres certes avaient été capturé mais suite aux aléas de la vie, au même titre qu'Ilel et Merkas. Si elle ne s'amusait pas à les entrainer à fond, son équipe était quand même belle et lui permettait de remettre à sa place toutes les personnes - généralement des dresseurs peu conciliant- qui se frottaient à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: The only thing all Pokémon are equal in is K.O || Pv. Yliana   Ven 18 Sep - 20:23

La demoiselle suivait apparemment son regard sans le détourner. Preuve d'intérêt, sans doute, même si elle montrait peu d'émotions. A l'inverse, le brun était toujours aussi souriant.

"Je fais des études de botanique, et vous ?" demanda-t-elle calmement.

Cette question le ferait presque rire, à chaque fois qu'on la lui posait. Bien sûr, il ne répondait, sans doute par pur instinct de survie, jamais la vérité. Personne n'était assez stupide pour afficher son appartenance à une Team, du moins si on en était un des principaux représentants. Ceux qui s'y risquaient ? Eh bien, ce qui leur arrivait n'était pas son problème. Mais il connaissait amplement assez la Police Internationale pour savoir ce qu'il advenait de ces imbéciles. Enfin bref, en parlant de police...

"Je suis dans la Police à Kalos, mais on m'a offert un congé prolongé à Alera. Donc j'en profite pour prendre du bon temps..."

Un des prétextes qu'il ressortait le plus souvent, et qui, officiellement parlant, était plus ou moins vrai. Il évitait, par pur réflexe, tout mensonge trop gros ou difficile à maintenir, car les incohérences suivaient vite, et le doute s'installait dans l'esprit de l'interlocuteur. Raison pour laquelle il se cachait derrière ce masque de flic bien sous tous rapports... quoique, du côté de la loi ou non, il ne voyait pas vraiment ce qu'il avait à se reprocher. La notion de remords lui était après tout inconnue...

Edward songeait-il à tout cela ? Certes non. Ces habitudes trompeuses étaient ancrées dans son esprit depuis bien longtemps, et tout ce à quoi il avait à réfléchir, consciemment en tout cas, était la prochaine chose à dire ou à faire. Partir prendre son précieux café, au beau milieu de la conversation ? Ca ne l'aurait pas gêné, et même arrangé étant donné qu'il était en manque de caféine, mais ce n'était pas franchement correct, disons. A la place, il tendit la main à la demoiselle. Autant se présenter en bonne et due forme, au point où il en était, non ?

"Edward Novak. Et vous ?"

Lorsqu'elle répondit, il acquiesça d'un air distrait. Son intérêt s'étiolait déjà légèrement, mais il ne pouvait partir après s'être présenté... et pourtant, il n'aimait pas ce lieu, cette ambiance médicale qu'il n'avait jamais appréciée. Une terrasse en extérieur serait bien plus agréable, qu'il continue à discuter ou non. D'ailleurs, elle n'avait qu'à venir avec lui, ce serait bien plus simple ainsi et aucun ne s'en plaindrait. Retournant à Yliana, il lui lança un sourire éclatant et lui proposa :

"Ce n'est pas vraiment un endroit pour discuter... Dites, vous n'avez rien contre un café ? J'allais en prendre un de toute façon, mais je préfèrerais pouvoir discuter avec une personne aussi sympathique que vous en même temps, si vous le permettez.

C'était toujours plus distrayant, à moins que la personne en face de lui ne soit complètement inutile, bien évidemment. Et il en profiterait pour approfondir ses connaissances quasi-inexistantes en botanique, peut-être. Non seulement cette situation l'arrangerait, mais il en ressortirait peut-être avec quelques anecdotes intéressantes en tête. Tout était bon à prendre, après tout.

________________________
I'm surrounded by idiots
Edward teste les lois de la gravitation en crimson × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Sinnoh
POKÉBALL LANCÉES : 92
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/07/2014

MessageSujet: Re: The only thing all Pokémon are equal in is K.O || Pv. Yliana   Ven 18 Sep - 21:15

Un policier. Elle dut se retenir un instant de ne pas le dévisager de haut en bas à cette révélation, si elle savait l'image de l'obèse accro aux donuts une parfaite imagerie populaire, elle ne se représentait pas un policier, surtout en vacance, s'amuser à se balader en costume-cravate. D'autant plus que, du peu qu'elle avait vu de son équipe, il ne possédait pas vraiment des pokemons que l'on imagine appartenir à un flique, elle aurait plutôt dit un caninos, un arcanin ou même peut être un lucario, mais un némélios ? Elle ne fut sortie de ses songes lorsque l'homme se présenta. Edward Novak. Un nom qu'elle s'imaginait venir du nord, en dépis de la région qu'il avait sité. Elle se présenta à la hate, presque comme un automatisme " Yliana Lewis ", a force de prononcer ces syllabes elle en avait presque modifié, détourné le son qu'ils produisaient, ne disant plus ces mots que comme une suite de lettres sans queue ni tête qui ne reprenait sens que dans la bouche d'un autre.

Lui proposant un café elle dut se repasser à deux fois la phrase dans sa tête pour en comprendre parfaitement le sens et commencer à y réfléchir. Ne pas socialiser n'était pas une tristesse dans sa vie et elle s'en passait largement mais d'un autre coté, jusque là cela lui avait toujours réussi, elle ne risquait rien, si ? Et puis après tout, si ils se mettaient en terrasse, elle pourrait ressortir mago qui s'était toujours passionné pour la ville et en explorer le moindre recoin, ce qui n'était pas pratique en chemin. Le positif l'emportant, elle hocha positivement la tête.

- avec plaisir, vous avez une préférence ?

Sur ces mots, elle caressa une dernière fois la joue de Merkas et le renvoya dans sa pokeball ainsi que Dalila, se libérant ainsi les mains. Sans plus attendre elle commença à marcher vers la sortie et une fois dehors, attendit qu'il propose un lieu, n'étant elle-même peu accoutumée aux cafés.

FIN
Retrouvez nous au prochain épisode What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: The only thing all Pokémon are equal in is K.O || Pv. Yliana   

Revenir en haut Aller en bas
 

The only thing all Pokémon are equal in is K.O || Pv. Yliana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pokédex - Chisame Sinashi
» Pokémax
» [JEU] Les Poké-devinettes
» Le Pokérus
» Le pokédex d'Axel Rivers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: ALERA Centre - MELL :: Quartier des dresseurs :: Centre Pokémon et centre commercial "Shop"-