Partagez | 
 

 "Et que la paix soit avec vous..." - Roman Myers [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Jotho
POKÉBALL LANCÉES : 483
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 13/01/2015

MessageSujet: "Et que la paix soit avec vous..." - Roman Myers [Terminée]   Ven 28 Aoû - 14:27


Roman Myers


Je me souviens, on avais des projets pour la Terre...






ID. CARD _________________________ Anecdotes


Surnom(s): Aucun. ♦ Âge: 20 Ans. ♦ Date de naissance: 26 Juillet. ♦ Ville de naissance: Amaillide. ♦ Orientation sexuelle: Egosexuel. ♦ Métier, statut: Sbire de la Team Plasma. ♦ Signe particulier: Il porte toujours son bandana sur le front, ainsi que sa boucle à l'oreille droite. ♦ Région: Unys. ♦ Groupe: Team (Plasma). ♦



- Il hait Kyurem, à cause de ce que sa Team lui a fait faire. Bien qu'il soit conscient que le Pokémon dragon n'était pas responsable...
- De fait, il n'aime pas les Pokémons de type glace. Il supporte mal le froid.
- Il ne prend pas la peine se surnommer ses Pokémons, il finira bien par les relêcher un jour.
- Claustrophobe (Peur des espaces confinés) et Agoraphobe (Peur de la foule et, par extension, des grands espaces où la fuite est rendue difficille en cas de présence d'obstacles).
- Il ne sait pas nager.
- Anciennement dresseur, il a quelques badges à son actif.
- Il désire un monde sans humains, où seuls les Pokémons vivraient.
- Il étudie la mythologie Pokémon, dans l'espoir de trouver un Pokémon susceptible de l'aider dans sa quète.
- Son Viskuse a peur de lui et de ses idéaux déments.
- Il dort peu.


--------

Descriptions physique & caractère

Du haut de sa vingtaine d'années, Roman n'est pas un garçon bien grand pour son âge, dans le mètre soixante-quinze pour un poids d'environ soixante kilos et une musculature un peu plus élevée que la moyenne. Ses cheveux sont de couleur grise, de même que ses yeux, brillant d'un éclat d'argent. Il est en général vêtu d'un haut gris et d'un jean bleu foncé, il passe une veste mauve lorsque le temps se rafraichit. Les  yeux attentifs pourront remarquer le paquet de cigarette dans la poche gauche de son jean. Dans sa poche gauche, il y tiens, C'est là qu'est sa place et il s'énerve rapidement si il ne l'y retrouve pas. Il porte toujours sur la tête son un bandana rouge offert par son père avant son voyage, ainsi qu'une boucle d'oreille portant l'insigne de la Team Plasma à l'oreille droite, gardée comme signe d'appartenance.

Roman a une façon de penser un peu particulière, "un peu" étant un euphémisme. En effet, depuis qu'il est tout petit, il peine à distinguer le bien du mal dans ses actes, que ceux-ci soient anodins voir plus ou moins importants. Ce trouble ne l'a cependant jamais empêché de vivre sa vie comme il l'entendait, du moins pas jusqu'à ce qu'il rejoigne la Team Plasma, puisque c'est en partie à cause de ce trouble qu'il fut une cible facile pour eux. C'était un gentil garçon, loyal et toujours prêt à aider son prochain, à l'époque. Mais c'est en entrant en contact avec Ghetis qu'il changea du tout au tout. Manipulé par les faux idéaux de ce dernier, ces idéaux prônant la libération des Pokémons, il est désormais persuadé qu'il en va de la santé de ceux-ci. Ainsi, jour après jour, il tente de libérer les Pokémons, à sa manière; pas comme le fait habituellement la Team Plasma avec des mots, non, mais de la manière forte, un combat acharné et des menaces. Oui, des menaces, il en profère beaucoup, c'est pour lui une façon claire de se faire comprendre. De plus, il n'est pas du genre à mâcher ses mots, accompagnants les menaces, ils aident grandement à mettre la pression à l'adversaire et ainsi le forcer à libérer ses Pokémons. Cela fait de lui quelqu'un d'absolument détestable, oui, mais ça ne le dérange pas le moins du monde, puisqu'il préfère largement la compagnie des Pokémons à celle des humains. Ceux-ci sont d'ailleurs les seuls êtres avec lesquels il saura montrer un minimum d'affection, et encore. Cette affection sera souvent démontrée lorsqu'il aidera un Pokémon à retrouver une vie à l'état sauvage après sa libération. Cet amour des Pokémons est aussi montrée dans ses combats: Il combat de manière violente mais s'excuse aux Pokémons ce qu'il leur à fait subir suite à celui-ci et à leur libération.


Histoire

Il en faut en vérité peu dire pour expliquer le changement radical de Roman, vous savez. Mais peut-être tenez vous réellement à connaître son passé ? Soit, il vous sera conté.

Ce jeune homme est né dans la petite ville d'Amaillide, au sud-ouest d'Unys, dans une ferme à quelques pas de la ville, au milieu des Wattouat. Pas la naissance la plus sympathique qui soit, n'est-ce pas ? Les six premières années de sa vie passèrent sans qu'il ne se passe quelque chose de de vraiment important, si ce n'est bien évidemment ses premiers mots et une petite vie sans technologie, auprès de parents gentils, que demander de plus ? Son père, bien qu'ayant un langage de charretier et étant très exigeant pour le travail, était quand même une personne attentive aux mille et unes interrogations de son fils. Sa mère, quant à elle, était plutôt la personne qui préparait le gouter et qui venait le border les soirs. A l'âge de six ans, donc, il commença à exécuter diverses tâches à la ferme, aidé par son père, comme apprendre à rentrer les Wattouat ou encore ramener le lait à la maison. C'est au fil du temps qu'il avait appris les rudiments de la vie de garçon de ferme, peu à peu, il était capable de traire les Ecremeuh et déplacer les balles de foin, bien qu'il avait un peu de mal, ainsi qu''aller vendre lui même le lait en ville. Le tout en suivant un minimum quelques cours donnés par un professeur local, c'est d'ailleurs très jeune qu'il s'intéressa de près à la mythologie et ce qui s'en rapproche, en plus d'apprendre à apprécier chaque Pokémon à sa juste valeur.

C'est à douze ans qu'il rencontra son premier Pokémon, alors qu'il déplaçait les balles de foin à la demande de son père. C'était un petit Pokémon, de couleur bleue et noire, qui frappait les balles de foin à coups de poings, sans doute voulait-il s'entraîner. Celui-ci, comme beaucoup de Pokémons, était familier à Roman, un Riolu. Une espèce qui n'était pas vraiment rare dans les environs. Bien que le jeune homme comprenait le désir de progression du Pokémon, il ne pouvait pas le laisser abimer les balles, alors il tenta de le chasser, en vain puisqu'il finissait par revenir à chaque fois. Roman décida finalement de construire un épouvantail pour que le Pokémon puisse s'entraîner avec, espérant qu'il laisse enfin les balles de foin tranquilles. Ce qui se passa, finalement, le Riolu avait jeté son dévolu sur l'épouvantail. Quelques fois, il parvenait à le casser, ce qui obligeait le jeune homme à le remplacer rapidement par un autre. Souvent, quand il n'avait rien de mieux à faire, il venait assister aux entraînements du Pokémon, lui apportant de la nourriture par la même occasion. Quatre nouvelles années passèrent, une complicité s'était installée entre Roman et le Riolu, peut-être même plus forte que celle entre le jeune homme et ses parents. Ainsi, il demanda à ses parents si il pouvait, comme beaucoup d'enfants, partir en voyage, promettant de les tenir au courant de tout ce qu'il fait. Ils restèrent sceptiques, mais finirent par accepter. C'est ainsi que le jeune homme partit en compagnie du Riolu, encore sauvage en l'absence de Pokéball, en direction d'Ondes-Sur-Mer, afin d'y prendre le bateau et atteindre Volucité. Une fois arrivé, il partit directement en direction d'Ogoesse après avoir fait quelques achats incluant Pokéballs et Potions, passant bien évidemment par la Forêt d'Empoigne et Maillard. Il préférait visiter toutes les villes sans avoir à faire de détours. Avant d'arriver Ogoesse, il s'arrêta à une grotte. Il aimait bien les grottes, il ne savait jamais ce qu'il pourrait bien y trouver. Un trésor ? Un Pokémon rare ?

Il n'y trouva finalement rien de tel, mais y captura un Nodulithe, après un combat qu'il trouva assez simple de par l'avantage de Riolu. Il ne le surnomma pas, tout comme il ne surnomma pas son premier Pokémon. Ainsi, il continua son voyage jusqu'à Ogoesse. Il entraîna ses Pokémons aux Vestiges du rêve, où il croisa des gens étranges en tenue grise, soi-disant à la recherche d'un Munna, il n'y prêta pas vraiment attention. Une fois qu'il se sentit prêt, il alla défier l'arène de la ville, où il fut confronté à Noa, le spécialiste du type Eau. La bataille fut rude, mais il parvint à gagner, malgré la défaite de Nodulithe face au Flotajou du champion. Il remporta alors le Badge Triple, il était fier de lui, de son premier badge d'arène. Ainsi, il retourna à Maillard, la ville où se trouvait la prochaine arène, tout en informant par lettres ses parents de tous ces faits et gestes. Roman arriva donc à Maillard et visita le musée, qu'il trouva très intéressant, même si il ne comprenait pas vraiment l'intérêt de la présence d'un simple caillou dans celui-ci. C'est par cette occasion qu'il apprit que le musée et l'arène ne faisaient qu'uns, de quoi faire d'une pierre, deux coups. Il fut alors mené auprès de la championne, Aloé. Le combat pouvait débuter. Le jeune homme doutait de ses compétences, même si il s'était entraîné sur le chemin. Et il avait bien raison, car même si vaincre le Ponchien de la championne fut assez simple, son Miradar posa plus de problèmes car Nodulithe fut mit hors d'état de combattre assez rapidement. Il ne restait donc plus que Riolu et, même si Roman avait confiance en les capacités de son ami, il doutait que la victoire soit aisée. Le combat faisait rage, mais le Miradar gardait l'avantage, et semblait même largement dominer le Pokémon combat. Cependant, un évènement relevant du miracle se produisit. Riolu, qui semblait à bout de force, se releva difficilement, avant de faire quelques pas en avant et donner un faible coup au ventre du Miradar. Une attaque sans effet, évidemment. Mais c'est à cet instant que le miracle se produisit: Riolu se retrouva baigné d'une lumière aveuglante, sous le regard ébahis de son dresseur, il était en traine d'évoluer, sa taille augmenta considérablement, et il changea beaucoup de sa forme d'origine. Son ami était à présent un grand Lucario, et jamais il n'aurait cru qu'il allait évoluer si rapidement. Quoiqu'il en soit, il allait pouvoir combattre la championne à armes égales. La victoire fut rapide, de part l'avantage de Lucario, et Roman remporta le Badge Basique. Fier de lui, il félicita néanmoins la championne avant de quitter l'arène, accompagné de son ami évolué.

C'est alors qu'il était au centre Pokémon de Maillard pour soigner ses deux  amis qu'il fit une rencontre qui allait avoir son importance, malgré tout. Roman ne se souvenait plus vraiment comment leur rencontre c'était passé, il lui semblait que le jeune homme était venu lui adresser la parole dans la salle d'attente du centre Pokémon. C'était un garçon aux cheveux bleus foncés et courts, un peu plus grand que lui, et gentil, de prime abord. Il avait dit s'appeler Allan, Allan Kelley. Ils avaient discuté des arènes, de leur voyage, de leurs Pokémon, avant de se quitter, malgré tout heureux de leur rencontre. Ils continuèrent ainsi leur voyage chacun de leur coté. Roman repartit donc à Volucité après avoir récupéré ses Pokémons. Plusieurs mois devaient avoir passés depuis le départ du jeune homme. Pour ne pas changer, il se dirigea directement vers l'arène de la ville afin de décrocher son prochain badge. Artie était donc son prochain adversaire. Mais il ne l'affronta jamais. C'est en voyant ces hommes en gris qu'il changea ses plans, bien décidé à découvrir qui ils étaient. C'est alors qu'il assista à un discours pour le moins étrange, au centre-ville.

« Écoutez, écoutez moi bien! Mon nom est Ghetis! Ghetis, de la Team Plasma! Je suis venu vous apporter la bonne parole, celle de la libération des Pokémon! Nous autres, humains, avons toujours vécu aux cotés des Pokémon. Au nom d'un partenariat mutuel et tacite, d'une entraide mutuelle et indispensable... Du moins, c'est ce que pense le plus grand nombre. Mais je vous le dis, ces gens sont dans l'erreur, le déni... LE MENSONGE!!! Songez-y... L'Homme préfère se vautrer paresseusement dans les certitudes. Ne les avez-vous jamais remises en question, ces certitudes? Pis que tout les Dresseurs. Ils asservissent leurs Pokémon, les accablant d'ordres! Ces pauvres créatures, soi-disant leurs partenaires, sont leurs serfs, taillables et corvéables à souhait! Si je ne dis pas la vérité, que quelqu'un ose me contredire! Or, donc, je vous le dis! Les Pokémon, contrairement aux humains, sont des êtres au potentiel insoupçonné. Nous avons tant à apprendre d'eux. Et donc notre devoir, en tant qu'êtres humains, est clair. N'est-ce pas? Parfaitement! Nous avons le devoir, que dis-je, l'impératif, de libérer les Pokémon! A cette seule condition, Pokémon et humains pourront, pour la première fois, vivre sur un pied d'égalité! Écoutez, écoutez moi bien! Et réfléchissez à ce qu'il faut faire pour que les Pokémon puissent goûter à la douce vie qui leur est naturellement échue. Ainsi se termine ma déclaration. Merci encore de votre attention. Et que la paix soit avec vous. »

Ainsi, il s'agissait d'une Team. De ce que savait Roman de celles-ci, il s'agissait d'organisations criminelles. Mais celle-ci défendait de nobles intérêts. Le jeune homme n'y avait jamais vraiment réfléchi mais il était vrai que les Pokémons pouvaient être tristes, enfermés dans leurs Pokéballs. Pour autant, aucun des individus présent ne libéra le moindre Pokémon, pas même lui. Mais il voulait les aider. La Team Plasma s'apprêtait à lever le camp, à retirer leurs étendards, quand Roman s'approcha de l'un d'eux. Il lui demanda si il pouvait se joindre à eux, et ce fut aussitôt fait, il reçu un peu plus tard son uniforme. Il était désormais membre de cette noble Team et c'est à cette époque qu'il se fit créer sa boucle d'oreille portant l'emblème de la celle-ci.

Jour après jour, il était chargé, comme les autres, d'obliger les dresseurs à relâcher leurs Pokémon et de les conduire jusqu'au château de la Team. Il avait entre temps appris l'existence de leur "Roi", nommé N. Celui-ci prenait apparemment leur tâche très au sérieux, et en cela, Roman l'admirait et essayait d'en faire tout autant. Depuis le temps, Nodulithe avait pu évoluer à deux reprises: En s'entraînant, puis en étant échangé avec un autre sbire qui lui rendit immédiatement après. Il était maintenant un robuste Gigalithe. Le jeune homme avait maintenant dix-huit ans. Malgré ses obligations de sbire, il avait quand même du temps libre, généralement. C'est en profitant de celui-ci qu'il se décida à visiter le château enfoui, dans le désert situé entre Volucité et Méanville. "Visiter" était un bien grand mot puisqu'il ne put voir qu'une salle, déçu, le reste étant bloqué par le sable. Il repartis néanmoins avec un fossile donné par un voyageur, mais n'en voyait pas l'utilité. Sur le chemin du retour, il croisa Allan. Cela faisait longtemps, près d'un an et demi qu'ils ne s'étaient pas revus, et Roman doutait qu'il le retrouve à Unys. Mais finalement si. S'en suivit les discussions habituelles, Roman cacha son appartenance à la Team Plasma, ayant peur d'être jugé par son ami. Finalement, le fossile fut donné à Allan, le jeune homme était sûr  que son ami en prendrait soin. Ils se séparèrent donc de nouveau, et Roman retourna au château. Ainsi, la libération des Pokémons reprit son cours, il n'avait étrangement pas pensé à demander à Allan de l'aider dans sa quête. Un certain temps passa, il ne savait pas exactement combien, et il avait été prévu de prendre la place du maitre la Ligue Pokémon, N avait en sa possession un Pokémon légendaire, Roman ne comprit pas vraiment en quoi cela allait les aider.

N y parvint finalement. Il était devenu maitre de la Ligue, plus puissant dresseur d'Unys. D'après ce qui avait été expliqué à Roman, il serait ainsi possible d'ordonner à tous les dresseurs de relâcher leurs Pokémons. L'idée n'était pas bête du tout. Alors Roman se contenta d'attendre que cela se passe. Mais N finit par être vaincu. Et Ghetis, lui, craqua, littéralement, annonçant que son but était d'avoir à lui seul le contrôle d'Unys, à l'aide de tous les Pokémons. Roman se sentit trahi. Tout ces idéaux qu'on lui avait inculqués n'étaient finalement que mensonges ? Qu'allait-il devenir sans sa team ? Il n'avait aucune idée de ce qu'étaient devenus N et Ghetis, mais il s'était juré de leur dire en face le fond de sa pensée, à l'occasion. Depuis, il n'avait plus vraiment gout aux combats d'arène, mais s'y força quand même, sans rien d'autre à faire. C'est ainsi qu'il remporta les badges  de Volucité, Méanville et Port-Yoneuve. Néanmoins, il continuait de libérer les Pokémons, son seul véritable objectif, celui qu'on ne pourrait jamais lui retirer. Jamais. Il laissait toujours leurs Pokémons aux champions d'arène, il ne se sentait pas assez fort pour leur arracher sans conséquences. Après tout, retirer à un dresseur lambda ses Pokémons passait sûrement inaperçu, mais pas les champions. C'est en vivant cette vie qu'une nouvelle année passa. La haine qu'il avait envers son ancienne Team commençait peu à peu à se dissiper, mais cela ne fut que de courte durée.

En effet, il repassa un jour, par hasard, à Port-Yoneuve, alors qu'il tournait en rond -il n'y a pas d'autre mot- dans cette région qu'il semblait tant chérir. Après un rapide passage au Hangar Frigorifique pour voir si rien n'avait changé -comme il le faisait à de nombreux endroits-, il remonta vers le nord de la ville, pour poursuivre sa route, avant de croiser une personne qu'il connaissait bien. Ou pas plus que cela. Une personnalité connue ? On pourrais dire ça comme cela. Ce grand manteau brun, il le reconnaitrait entre milles, pour l'avoir vu à de nombreuses reprises lorsqu'il était dans sa team. Il l'avait donc suivi, cet homme qu'il appelait autrefois "Maître", jusqu'à une grande maison au nord de la ville. Une maison à laquelle il n'avait jamais vraiment prêté attention auparavant, sûrement parce qu'elle lui était trop insignifiante, comme beaucoup de choses en ce monde. Sans attendre, sans même frapper à la porte, il la passa, faisant face aux regards des occupants, avant de s'approcher de l'homme qu'il avait vu plus tôt.

« Cela faisait bien longtemps, Ô grand sage Carmine. »

Le vieil homme s'était retourné vers son interlocuteur, avec un regard interrogateur. Bien évidemment, il ne le reconnaissait pas, sans doute Roman lui fut-il, comme beaucoup d'autres sbires, trop insignifiant pour s'en souvenir. C'était à prévoir, après tout.

« Je m'y attendais. Vous ne me connaissez pas, n'est-ce pas ? Ecoutes-moi bien, vieillard, je faisais partie de cette foutue Team qui m'a trahie, tout comme toi ! Maintenant, je veux des explications ! »

Brutalement, le ton sur lequel parlait le gris plus tôt, ce ton respectueux qu'il avait utilisé comme si  l'ancien sage était encore son maître, changea pour un ton plus violent, outrant visiblement les occupants.

« Mon garçon...Ton esprit me semble corrompu par la haine...Oublierais-tu que la Team Plasma n'est désormais plus ? A présent, moi, Carmine, et quelques autres de ceux qui furent autrefois les sept sages, utilisons cet endr- »

« La ferme ! »

L'ancien sage ne termina pas sa phrase, probablement outré à son tour de la violence du ton emprunté par l'ex-sbire. Il n'avait de toute façon pas besoin de terminer sa phrase, Roman avait déjà compris ce qu'était cet endroit, simplement en voyant que nombre de Pokémons y étaient présent. Une sorte de pension, visiblement. Cela ne fit que qu'énerver d'avantage le jeune homme.

« Alors vous continuez le sale boulot de ce traitre de Ghetis, n'est-ce pas ? Vous récupérez des Pokémons afin de conquérir le monde ? C'est bas, très bas. Aucun de vous ne vaut mieux que lui. Vous n'êtes qu'une bande de traitres. Comme Ghetis, comme N, comme les autres sages, et les sbires que vous avez manipulés avec vos beaux mots, tout en leur promettant une utopie. »

Après ces mots, l'ex-sbire se retourna, prêt à sortir, tout en se promettant de revenir chercher tous les Pokémons de cet endroit, lorsqu'il sera plus fort. Au même moment, un jeune homme entra dans la grande demeure, une Pokéball dans les mains, annonçant qu'il l'avait trouvée non-loin. Roman s'en saisit, tout en sortant comme si de rien était.

« Je reviendrai, traitres. Chercher tous les Pokémons que vous rassemblez. Préparez vous à me revoir très prochainement. »

Il rejoignit donc son Lucario, qui l'avait attendu assit sur le toit de la demeure. La haine d'autrefois envers sa team avait refait surface, et il voulait désormais faire payer à ceux qui l'avaient manipulé pendant des années. Il continua son "voyage", il savait que la Team Plasma était encore présente, alors il allait les traquer, des années si il le fallait. Ainsi, il tenta de continuer son voyage, sur le pont reliant Port-Yoneuve et Méanville, quand il crois une vieille connaissance, qui avait bien changé depuis, bien qu'il l'aie croisé quelques fois depuis. A ce moment de l'histoire, il n'est plus nécessaire de préciser de qui il s'agit, n'est-ce pas ? Si ? Allan, évidemment. Mais ce n'était vraiment, mais alors VRAIMENT pas le moment de venir parler au gris. La discussion qui devait être sympathique au départ tourna vite au vinaigre, avec cet ex-sbire sur les nerfs. De plus, vanter les "actes de gentillesse" de la Team Plasma que Roman avait rencontré un peu plus tôt n'était pas une bonne chose à faire. La querelle se transforma rapidement en bagarre.

« Tu sais quoi ? J'en ai marre de te voir. A chaque fois qu'on se croise, tu me tapes sur les nerfs. J'ai des trucs à faire et t'es toujours là quand il ne faut pas. D'ailleurs... »

Roman se saisit rapidement des balls accrochées à la ceinture du dresseur aux cheveux bleus, qui était sûrement sous le choc de ses paroles agressives, en en libéra les Pokémons, tentant de leur rendre leur liberté. Entre temps, leur dresseur avait pu se remettre de ses émotions, et tenta de reprendre possession de ses Pokémons, c'était sans compter sur le gris qui l'en empêcha, profitant de sa musculature pour paralyser le dresseur, pendant que Lucario faisait du mieux qu'il pouvait pour faire fuir les Pokémons. Allan tentant vainement de repousser celui qui fut son ami il y a encore quelques temps, celui-ci le repoussait violemment contre la bordure du pont. Et ce qui devait arriver arriva. En effet, à force de pousser, Roman avait fini par faire tomber le dresseur qui, tenant fermement ses bras, le tira dans sa chute, les plongeant tous deux dans l'eau, emportés ensuite par le courant. Lucario, lui, tenta de suivre son dresseur en suivant la rive en courant.

Roman n'avait pas vraiment le choix, Lucario ne pouvait pas le rattraper, et Gigalithe ne lui servirait à rien à ce moment. Il sortit donc la Pokéball qu'il avait volé plus tôt, espérant qu'elle contienne un Pokémon susceptible de l'aider. Il n'aura jamais été aussi heureux que lorsqu'il en sortit un Pokémon de type eau.

« Aide moi... »

Ne sachant pas nager, le jeune homme n'avait pas d'autre choix que de s'en remettre au Pokémon, qui l'aida malgré tout en le tirant jusqu'à la rive. Il ne prit même pas le temps de le remercier et l'enferma de nouveau dans sa ball, avant d'être rejoint par Lucario. Il aurait désormais ce mec en moins à supporter, c'était mieux pour lui. Pendant quelques temps, il était partit à un hôtel de Volucité afin d'y prendre du repos avant de repartir. Quelques mois passèrent durant lesquels l'ex-sbire avait repris la route, avant qu'il n'entende parler des agissements de la Team Plasma. C'est lorsqu'il arriva à Januasia qu'il vit de ses propres yeux ce dont celle-ci était capable: La ville était entièrement gelée, depuis ce qui semblait être un énorme navire volant, arborant fièrement l'emblème de la Team Plasma. Non...le jeune homme se disait qu'il ne pouvait pas lutter contre ça. Quelle puissance avaient-ils découverts qui serait capable d'une chose pareille ? Il n'en savait rien, il n'apprit que plus tard, de la bouche de Carmine lui-même, lors d'un nouveau passage à Port-Yoneuve, qu'il s'agissait là de l'œuvre du Pokémon légendaire Kyurem. Il abandonna alors sont idée de se débarrasser d'eux, pour l'instant, il n'en avait pas la force. Alors il partit, il quitta pour la première et unique fois Unys, parcourant les autres régions, moins dangereuses à son gout, loin de cette team et de tout ce qu'elle pourrait faire, tout en continuant de libérer les Pokémons, se disant toujours sbire de la Team Plasma, de la Team Plasma à laquelle on avait ordonné la libération des Pokémons.

--------

team Pokémon




---------------------

toi derrière l'écran

Pseudo: Mahito / Crim' / Abi' / Whatever ♦ Âge: 19 Ans ♦ Pays: France ♦
Comment as-tu connu le forum ? Hem ♦ Fréquence de connexion : Everyday ♦ Crédit de ton avatar: Locke Cole (Final Fantasy VI) ♦ Double-compte ? Triple 8D ♦ Le mot de la fin: "To be or not to be ?" That is the question. ♦




Dernière édition par Roman Myers le Lun 14 Sep - 23:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: "Et que la paix soit avec vous..." - Roman Myers [Terminée]   Ven 28 Aoû - 14:42

Lé plasma c nulle mdr c ke dé hippy dabor mé sa va vu ke ton vava es moch

é pi lukario c un pkmn de kikou mdr fallé luii doné mweto ou libegon il son plu class
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1103
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: "Et que la paix soit avec vous..." - Roman Myers [Terminée]   Dim 30 Aoû - 10:32

Bon courage pour ta fiche ;)

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Jotho
POKÉBALL LANCÉES : 483
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 13/01/2015

MessageSujet: Re: "Et que la paix soit avec vous..." - Roman Myers [Terminée]   Lun 14 Sep - 23:57

Ma fiche est à présent terminée~
Bon, je vous cache pas qu'elle est bâclée, m'enfin...

________________________
I'm surrounded by illusions ▵

Yuri expose ses théories en #ffff66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1103
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: "Et que la paix soit avec vous..." - Roman Myers [Terminée]   Mar 15 Sep - 11:57

Oh. Un psycopathe '-' /paf/

J'ai tout lu et tout me semble bon. Ton personnage fait un peu quand même mais je le valide parce que je suis gentille Je t'annonce donc que tu es validé ! Tu peux commencer les rp, faire ta carte dresseur et ta fiche de relation. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: "Et que la paix soit avec vous..." - Roman Myers [Terminée]   Mar 15 Sep - 14:47

Blanche-Neel a écrit:
Ton personnage fait un peu quand même

"Un peu" quoi ? On ne saura jamais.

Sinon ton perso est cool, Roman, et tu t'améliores en fiches, même si tes RPs seront sans doute encore mieux °3° Hâte de stalker ses RPs~

Bienvenue au club "tue ton meilleur ami"

________________________
I'm surrounded by idiots
Edward teste les lois de la gravitation en crimson × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: "Et que la paix soit avec vous..." - Roman Myers [Terminée]   Mar 15 Sep - 15:44

Crim' sur Skype a écrit:
Si ce truc est validé du premier coup, je crée un forum yaoi

TIENS TA PROMESSE !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 478
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 20/02/2015

MessageSujet: Re: "Et que la paix soit avec vous..." - Roman Myers [Terminée]   Mar 15 Sep - 15:49

J'étais sûr que toi ou Ney me le ressortirait x)
Alors oui, peut-être *fuit*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: "Et que la paix soit avec vous..." - Roman Myers [Terminée]   Mar 15 Sep - 15:52

On l'a ressorti toutes les deux, t'avais raison XD

________________________
I'm surrounded by idiots
Edward teste les lois de la gravitation en crimson × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Et que la paix soit avec vous..." - Roman Myers [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Et que la paix soit avec vous..." - Roman Myers [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un rendez-vous important. (Privé avec Laetitia) TERMINE
» Falöna Synaë voudrait se lier avec vous
» Je les partage avec vous
» Adieux aux amis du vieux Tom
» L'aventure s'arrête ici .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Flood Party ! :: Vieil album :: Archives administration :: Fiches et prédéfinis-