Partagez | 
 

 [Solo - Capture (Encens Cinnamon)] - "The cold never bothered me anyway"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Unys
POKÉBALL LANCÉES : 187
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 06/04/2015

MessageSujet: [Solo - Capture (Encens Cinnamon)] - "The cold never bothered me anyway"   Mer 19 Aoû - 7:32



   
    The cold never bothered me anyway
    “Le temps nous lâche, lasse, glace et gagne toujours.” - Que disent les chansons du monde ?, Jean-Jacques Goldman

T
ôt le matin, très tôt, sans doute avant huit heures, Abigail était déjà dehors, ce n'était pas dans ses habitudes, surtout qu'elle s'était couchée tard la veille. Mais elle avait décidé d'arpenter la montagne aujourd'hui, et si elle voulait avoir le temps de le faire entièrement, mieux valait partir tôt pour ne pas rentrer dans la nuit. Ainsi donc, elle pris son petit déjeuner dans une pâtisserie, qu'elle mangea sur place, ainsi qu'un sandwich pour son repas de midi, pas besoin de préparer celui du soir, sans doute sera-t-elle rentrée à l’hôtel avant. C'est donc après avoir introduit le sandwich dans son sac qu'elle quitta Mell en direction d'Onnen. En direction de cette montagne qu'elle avait déjà commencé à arpenter assez récemment, à vrai dire, mais elle était ce jour-là partie à la rencontre de Kayaba et Eoran, sur les plateaux avoisinants.

Ainsi donc, la chanteuse commença à gravir la montagne, l'endroit en lui-même était assez beau, et la vue valait le détour, mais la musicienne en aurait sûrement une meilleure en montant au sommet. C'est après quelques heures, peut-être une ou deux, de marche qu'elle s'arrêta afin de se reposer. Finalement, cette balade n'était pas de tout repos. Si haut, l'air commençait à se faire frais et l'oxygène rare. La jeune fille s'était assise, appuyée contre la paroi rocheuse, et jetait un œil à la suite de son ascension : Un peu plus loin, le chemin recouvert de neige. Étrangement, celle-ci ne fondait pas, bien que les rayons du soleil soient forts en cet été. Lâchant un soupir, la jeune fille commençait à se demander pourquoi elle avait eu la bonne idée de venir se promener ici. Elle commençait a avoir mal aux jambes et aurait été bien tentée de redescendre, avant de se souvenir qu'elle devait faire de son mieux pour se comporter comme un vrai dresseur, visiter cet endroit faisait donc partie de ses obligations. En se relevant, elle se rendit compte que son sac à dos était assez lourd pour contenir seulement un sandwich et quelques balls ; pas de violon, non, elle l'avait laissé à l'hôtel, aujourd'hui. Ainsi, elle fouilla ce dernier pour en sortir la cause de ce surpoids : Un pot d'encens. Ah oui, elle l'avait obtenu la veille, après avoir joué, comme à son habitude, devant quelques passants dans une rue du quartier des artistes, à Mell. C'est un homme assez âgé qui lui avait offert, à défaut de lui donner de l'argent, la jeune fille n'en avait pas vu l'utilité mais l'avait accepté quand même, par politesse. Curieuse, la musicienne sortit un briquet de la poche avant de son sac à dos – elle en avait toujours un, cela pouvait toujours servir – et alluma l'encens. Il n'y avait pas à dire, l'odeur était agréable, et la chanteuse ne regrettait pas de l'avoir allumé, en fin de compte.

C'est à cet instant précis qu'Abigail sentit l'air se rafraîchir brusquement, les rayons de l'astre de feu ne devaient peut-être plus l'atteindre, et elle ressentait désormais le rude froid provoqué par la neige. Elle resserra sa veste contre elle tout en se relevant puis pris son sac et l'encens avec elle, il était temps de continuer son ascension, tout en tentant vainement de lutter contre le froid. Voilà qu'elle venait d'entrer dans l'immense étendue de neige, et la fraîcheur de celle-ci n'aidait pas la jeune fille à se réchauffer, vraiment. Alors qu'elle continuait de marcher sans vraiment savoir où elle allait – elle avait du mal à retrouver la suite du chemin -, elle remarqua une bien étrange créature, à quelques mètres d'elle. En effet, un quadrupède de couleur bleue claire, avec ce qui s’apparentait à des oreilles aux extrémités roses, et aux côtes ornées de ce qui semblait être des cristaux, semblait, comme elle, errer sans but dans la neige. La jeune fille daigna s'en approcher doucement, et posa un genoux à terre une fois suffisamment proche de celui-ci, non sans ressentir encore une fois les effet du froid.

« Bonjour, toi. » Avait murmuré la jeune fille d'une voix douce.

Le concerné s'était retourné vers Abigail, mais ne semblait pas vraiment à l'aise. Néanmoins, il sembla intrigué par l'encens porté par la jeune fille, et s'en était approché doucement afin de humer son odeur. C'est cet instant qu'Abigail choisit pour tenter de caresser le Pokémon, curieuse de savoir quelle texture pouvait bien avoir cette peau bleutée. Erreur, ce dernier prit visiblement peur et s'enfuit avant que la main de la jeune fille n'aie le temps d'atteindre son corps.

« Hé, attends ! »

La jeune fille se releva brusquement, lâchant l'encens dans la neige, et sortit Grigri de sa Pokéball afin qu'il l'aide à rattraper le Pokémon. Ainsi donc, elle commença à courir, tout en essayant de garder un œil sur l'objet de son attention, qui s'était d'ailleurs faufilé entre quelques rochers recouvert de neige. Elle le suivit, et remarqua que la cavité dans laquelle il s'était abrité n'était autre qu'une grotte entièrement tapie de glace. Abigail y entra, de manière peu conventionnelle puisqu'elle glissa en arrivant, parcourant quelques centimètres contre son gré, en glissant sur son postérieur. Il lui fallait être plus prudente, à l'avenir. Elle fût rejointe par Grigri assez rapidement, qui lévitait, et donc ne glissa pas. Bien, maintenant, il lui fallait retrouver ce Pokémon. Elle n'eût qu'à parcourir quelques mètres dans la grotte pour le retrouver, tentant vainement de se cacher derrière un petit pilier formé par la glace. La musicienne s'en approcha une nouvelle fois, en prenant garde à ne pas glisser. Mais le Pokémon bleu ne se laissa cette fois pas faire, et attaqua avec une attaque de type Glace qui semblait être Poudreuse. La jeune fille esquiva rapidement le vent de neige.

« Ah, tu veux jouer à ça ? Grigri, Confusion (Choc mental) ! »

La clochette avait pris la place de sa dresseuse et vit ses yeux s'illuminer d'une couleur bleue clair, avant qu'une onde psychique ne soit projetée sur le sauropode, qui encaissa l'attaque, mais qui ne semblait pas vouloir en arrêter là, puisqu'il riposta avec une attaque Jet-Pierres. A son tour, Grigri encaissa l'attaque, sans plus d'efficacité de la part de celle-ci que cela.

« Maintenant, Uproar (Brouhaha) ! »

Le Pokémon de type Psy s’exécuta et lança son attaque, basée sur les sons émis de la clochette à l'intérieur de sa bouche. Et, au vu de la taille des oreilles de son adversaire, peut-être serait-ce plus efficace qu'à l'accoutumée. Ce n'était qu'une simple supposition qu'avait faite la dresseuse débutante, mais peut-être avait-elle raison, ou peut-être pas. Néanmoins, le Pokémon semblait subir l'attaque, ses yeux à moitié fermés et ses oreilles tentant vainement de se replier en étaient la preuve. Il ne se laissa pas faire pour autant et créa une barrière d’électricité autour de la clochette, qui se dissipa à vu d’œil, l'attaque Cage-éclair, donc. Bien que la barrière soit devenue invisible, le Pokémon Psy allait en subir les conséquences, en se retrouvant incapable de bouger ou d'exécuter une attaque par moments. Et c'était le cas à présent, l'adversaire en profita pour envoyé une nouvelle attaque Poudreuse, Grigri commençait à faiblir.

« Grigri, courage, on va gagner ! Confusion, encore une fois ! »

Une nouvelle fois, les yeux de la clochette se tintèrent de bleu, et le quadrupède semblait vraiment subir les dégâts de l'attaque. Bien, la musicienne s'empressa d'attraper une ball dans son sac, elle en avait cinq, et espérait bien que ce Pokémon soit sien. Tenant fermement la ball dans sa main, elle jugea préférable de lancer une dernière attaque avant de tenter la capture.

« Finissons-en, Grigri, Uproar ! »

Le son produit par Grigri retentit une nouvelle fois dans la grotte de glace, en tendant un peu l'oreille, on pouvait entendre celui-ci répété par l'écho, tandis que le sauropode tentait de nouveau de plier les oreilles pour ne plus rien entendre, en vain.

« Maintenant ! »

La chanteuse jugea qu'il était maintenant temps de tenter la capture du Pokémon Glace, une lueur de détermination dans les yeux, elle lança la Pokéball sur le Pokémon sauvage, qui se fit aspirer par le rayon rouge de celle-ci. Le regard insistant sur la ball, la jeune fille attendait de savoir si elle réussirait ou non sa première capture.
WILDBIRD
 

________________________


 
Mei exprime sa joie de vivre en plum
Mei ▬ «What am I supposed to do if I am alone ?»
 

(c) Myuu.BANG!

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1103
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: [Solo - Capture (Encens Cinnamon)] - "The cold never bothered me anyway"   Sam 22 Aoû - 22:49





Capture validée !

 
C'était juste-juste, mais la pokéball s'est refermée à la troisième secousse ! Ouf ! Bienvenue à ce petit curieux d'Amagara dans ton équipe !


Tu peux mettre à jour ton équipe et ta carte dresseur. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Unys
POKÉBALL LANCÉES : 187
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 06/04/2015

MessageSujet: Re: [Solo - Capture (Encens Cinnamon)] - "The cold never bothered me anyway"   Mer 2 Sep - 21:35



   
    The cold never bothered me anyway
    “Le temps nous lâche, lasse, glace et gagne toujours.” - Que disent les chansons du monde ?, Jean-Jacques Goldman

L
e regard toujours maintenu sur la sphère rouge et blanche, la jeune dresseuse avait bien du mal à gérer le stress dû à sa première tentative de capture, allant même jusqu'à se pincer involontairement.

La Pokéball bougea une première fois.
La Pokéball bougea une deuxième fois.
La Pokéball bougea une troisième fois.
La Pokéball s’immobilisa.

Abigail écarquilla les yeux, se demandant si elle était bien parvenu à capturer le sauropode ou s'il risquait de sortir par lui même à un moment ou un autre. Alors elle s'approcha, doucement, de la sphère avant de la toucher du bout du doigt. Ceci fait, elle fit un rapide pas en arrière et glissa, se retrouvant sur le dos. Elle se remit sur pied, se massant le visage, en se disant que si quelqu'un était présent, la personne se serait moquée d'elle. Enfin... La bleue finit par saisir la Pokéball, non sans une appréhension. Hésitante, elle osa finalement appuyer sur le bouton au milieu de la sphère et, dans le faisceau rouge qui l'avait absorbé, en fit sortir le Pokémon. Le premier réflexe de celui-ci fut de faire quelques pas en arrière.

« N'aies pas peur. » Avait-elle dit d'une voix rassurante.

Doucement, la musicienne s'était agenouillée et s'approcha du Pokémon en se déplaçant sur les genoux, tendant sa main droite vers celui-ci. Toujours quelque peu intimidé, le sauropode osa quand même approcher sa tête de la main de celle qui était désormais sa dresseuse. Le crâne entra finalement en contact avec la main de la jeune fille qui, sous l'effet du froid provoqué par le corps du Pokémon, eut un frisson.

« Voilà, tu es gentil. Alors tu es mon ami maintenant, d'accord ? »

Le quadrupède ne sembla pas bien comprendre ou, du moins, ne le montra pas. Abigail, elle, s'était déjà perdue dans sa réflexion: Comment allait-elle surnommer ce petit bonhomme ? Quelques surnoms lui passèrent par la tête. Pas très originaux.

« Je vais t'appeler Odin, en attendant de trouver mieux, d'accord ? »

Le concerné ne réagi pas pendant quelques secondes, avant de hocher vaguement la tête, peut-être était-il simplement un peu lent.

« Ca te plait ? Super, alors ! Moi, c'est Abigail, et je te présente Grigri, c'est mon amie aussi. J'espère que vous allez bien vous entendre, tous les deux ! » Déclara la jeune fille en désignant la clochette, souriante.

Après ces brèves présentations et la tentative de la bleue pour expliquer ce qu'était un dresseur au petit Amagara, ils sortirent tout trois de la grotte. Voilà une première capture qui s'était passée très bien, on ne pouvait pas dire le contraire, et cela avait rendu la chanteuse plus heureuse qu'elle ne l'était d'habitude. Avec tout ça, le temps était passé et il devait être dans les environs de treize heures. Fidèle à ses principes d'hygiène de vie, la jeune fille jugea qu'il se faisait trop tard pour manger et laissa finalement dans son sac le sandwich acheté plus tôt. C'est donc le ventre vide que le petit groupe d'amis se dirigea vers le village d'Onnen, la jeune fille réfléchissant à une activité tout en chantant.

« Living in a world so cold, wasting away, living in a shell with no soul, since you've gone away~ »

Crédits: World so cold - Three Days Grace
WILDBIRD
 

________________________


 
Mei exprime sa joie de vivre en plum
Mei ▬ «What am I supposed to do if I am alone ?»
 

(c) Myuu.BANG!

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Solo - Capture (Encens Cinnamon)] - "The cold never bothered me anyway"   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Solo - Capture (Encens Cinnamon)] - "The cold never bothered me anyway"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tiny tiny world ♔ Solo [Capture 2]
» C'est mignon quand ça fait des bulles [Solo/Capture]
» COMME UN AIGLEUH [Solo - Capture]
» Inversion de la polarité ~ [Solo - Capture (livraison) Negapi]
» [-16 à cause de phrases pleines d'ambiguïté] "You're poison running through my veins, I don't wanna break these chains." || [Solo - Capture]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Nord - ONNEN :: Sommets enneigés :: Grotte scintillante-