Partagez | 
 

 Chapitre 1: Quand on Arrive en ville !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Chapitre 1: Quand on Arrive en ville !   Sam 31 Mai - 21:12

Je marchais dans les rues de Mell sans savoir où aller ni savoir qui j’allais rencontrer. Léon volait au dessus de moi en essayant de se repérer dans la ville. Je ne savais vraiment pas ce que j’allais faire aujourd’hui, sûrement me promener dans la ville, manger dans un restaurant, prendre des photos de ce merveilleux village qui est ma foi bien mieux que ceux de Kalos : Les gens y étaient plus sympas et plus gentils. On me demandait si j’étais perdu, on me proposait différentes boutiques et surtout, SURTOUT il y avait plein de beau mecs ‼ Des bruns, des blonds, des grands, des costauds, des beaux tout simplement, des mystérieux…

-Luluuuu !

Je manquai de me prendre un poteau, « Merci Léon ! ». Je regardais autour de moi, ouf ! Juste une personne ma  vu. Et heureusement d’ailleurs ! J’ai pas envie qu’on me colle une affiche dès la première journée que j’étais là ! Il était plutôt pas mal en plus celui là. Il avait des cheveux gris et des yeux tellement bleus que j’adorais les regarder, de loin il avait l’air d’avoir la vingtaine. Je me suis approcher un peu, vers le banc qui était en face de lui. Je m’assis doucement sans faire de bruit, j’ouvris mon sac et pris une profiterole que je donnai à Léon. Il le mangea en une traite et se coucha sur mes genoux. J’allais peut être avoir un nouvel ami et c’est vrai que j’avais vraiment envie de lui parler. Et puis ses yeux ! Je devais prendre une photo.

-Luuuuussiiii

Léon savait ce qu’il se passait dans ma tête.  Mais ça n’a rien à voir ! Je voulais juste l’avoir comme ami, il m’inspire confiance c’est vrai ! Même si j’étais vraiment surpris lorsque je voyais qu’il était plus jeune que de ce que je m’avais imaginer plus loin. « Et merde, j’ai rougis ! »
Bon c’est pas tout mais si je veux un ami, il faut quand même que je lui parle. Faut pas être timide, de  toute façon je vais juste lui demander si il va bien (même si je ne le connaissais pas) et puis après on verra non ? Faut jamais être pressé !

-Bonjour !

PS::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Hoenn/ Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 77
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/05/2014

MessageSujet: Re: Chapitre 1: Quand on Arrive en ville !   Mar 3 Juin - 19:41

Je me trouvai sur le pont du Ferry quand la Sirène du navire se fit entendre. Mon équipe et moi-même, avions embarqué sur le ferry la veille, dans un petit port situé à Kanto. Suite à une discussion avec Sophie, la personne que je considérais maintenant comme ma mère, j'avais décidé de partir à la découverte d'une petite île située dans la région d'Hoenn. Sophie avait ma garde depuis la mort de mes défunts parents. Ma mère ne pouvant tout plaquer du jour au lendemain, je m'étais embarqué seul dans cette nouvelle aventure. Le navire avait navigué sur l'eau salée toute la nuit et cette dernière avait été agitée. Pas rassuré, Electron, son petit corps chaud contre le mien, nous avions quand même réussi à dormir un peu.

Le port était en vue, je me tenais prêt à mettre pied à terre. Les Pokémons étant trop exités, ils se tenaient près de mes valises. Tout à coup, ma main se glissa dans la poche de ma veste. Avant mon embarcation, mon parrain m'avait envoyé une lettre dans laquelle il m'indiquait qu'il était fier de moi et qu'il me rendrait visite une fois que je serai installé. Bastien stipulait également qu'il avait un cadeau pour moi. Que pouvait bien être ce cadeau ?

Soudain, le navire se stoppa net. Nous venions d'amarrer. Ma carte dépliée, je retrouva le nom de la ville, Mell. Mon guide de poche m'indiquait que Mell était une ville dynamique avec un centre d'affaire, une salle de concours et surtout une arène Pokémon. L'arène de Mell était très belle et impressionnante d'après la photo, mais je me rendrais vite compte car je mourrais d'envie d'aller affronter le champion d'arène qui utilisait des Pokémons de types "vol". La passerelle d'embarquement fut abaissée. Mes valises en main, j'entrepris la descente de la passerelle et me trouva rapidement sur un ponton en bois. Electron mon "Négapi" grimpa sur ma jambe et vint se loger sur mon épaule. Carapuce et Noctali venaient de rentrer dans leur Pokéball. Depuis quelques semaines, Poséidon avait mis son mauvais caractère de côté, il était même devenu protecteur.
Je pris une petite rue et m'arrêta afin de pouvoir consulter la carte. J'étais là ! Négapi posa son oreille droite sur un lieu représenté par un carré noir.

- Oui Electron, c'est l'arène. Mais avant, j'aimerai bien trouver un lieu pour dormir.

J'avais pour projet, si jamais je me plaisais sur cette île de m'y installer. Je devais peut-être me rendre également au quartier des affaires, lieu important qui devait surement regorger d'agences d'acteurs. Une fois que je serai installé, je m'occuperai de ma carrière. Je fus tiré de mes pensées par un mouvement brusque. Je rêvais ou quoi ? Une fille venait d'éviter un poteau. Elle avait l'aire gêné maintenant, mince la pauvre. Elle est plutôt jolie. La jeune fille avait les cheveux blonds et des yeux marrons à vous noyer dedans. Soudain, nos regards se croisèrent. Serai-ce ma première rencontre sur l'île ?

Mais que se passe-t-il ? Elle s'approche de moi mais pourquoi ? En même temps, plus elle se rapproche plus j'ai envie de la regarder !!! Bon Léon arrête, elle va te prendre pour un détraquer. Punaise, elle a décidé de s'assoir sur le banc juste en face de moi. La jeune fille sortie une profiterole, mon dessert préféré et la donna à son Pokémon. Son ami était mignon. Soudain, il poussa un léger cri et la jeune fille commença à rougir. Je lui plait ou elle n'ose pas me parler ? Soudain, elle me dit "bonjour". C'était l'un des plus beaux "bonjour" pour ne pas dire le plus beau que je n'avais jamais entendu. Elle avait une voix si douce. Que devais-je répondre à ça ? Je ne savais pas. Après quelques secondes d'hésitations, je parla :

- Bonjour, lui dis-je avec un grand sourire, c'est une belle journée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Chapitre 1: Quand on Arrive en ville !   Mar 3 Juin - 22:31

Mell, le point central de l'île d'Alera, c'est dans cette ville grande comme Céladopole et Doublonville réuni que se baladait Axel. Le jeune homme était assis en position tailleur sur le dos de son Métang qui flottait dans les aires à un mètre du sol sans grande difficulté. Sur ces genoux le Kaïminus qui dormait et volant autour de lui, Fantominus qui se sentait étonnement bien par ce temps magnifique. Il errait dans les rues de la ville cherchant des dresseurs à combattre, un bar à ambiance où il pouvait découvrir de nouvelles douceurs pour ces oreilles et pourquoi pas un magasin de CD pour trouver le dernier titre de Strykna. Axel était encore courbaturé de sa nuit passé en pleine nature, après tout ce voyage était là pour l'endurcir et ce n'est certainement pas en dormant à l'hôtel que cela se fera. En cette belle journée de printemps, le soleil tapait fort et les vitres des buildings n'arrangeaient pas la chose en réfléchissant les rayons de l'astre du soleil et dans le ciel bleu on pouvait voir des groupes de Nirondelles avec à leurs têtes plusieurs Heledelles

Soudain il entendit son Fantominus rire aux éclats, une jeune fille de l'autre côté de la rue venait d'esquiver de justesso.e un poteau, comme quoi que le soleil tape bien fort. Les rires du Fantominus réveillèrent même le Kaïminus qui dormait profondément. Celui-ci vexé, se mît à hurler sur Axel qui n'y pouvait rien. Cependant les rires du Fantominus se firent plus lointain avant de disparaître. Il était introuvable et Kaïminus s'arrêta d'hurler, comprenant que le responsable n'était pas Axel et sauta du Métang. Axel fit de même et posa pied à terre avant de rappeler dans sa Pokéball son Métang. Fantominus lui avait plongé dans le bitume, probablement allait-il faire peur à quelqu'un, c'était un Pokemon qui aimait faire des farces. Il réapparu au pied de la jeune fille qui avait failli heurter un poteau et un autre jeune homme. Kaïminus vit Fantominus préparer son coup sans que les deux personnes ne le voient. Le petit crocodile bleu courra vers eux se mît à crier sur Fantominus, interrompant la discussion qui se tenait au dessus d'eux.

- Excusez moi ! Axel essoufflé venait d'arriver vers ces Pokemons, vraisemblablement il était gêné par la situation.

- Je m'excuse, mon Fantominus est un Pokemon un peu farceur, j'espère qu'il ne vous a pas fait peur..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Chapitre 1: Quand on Arrive en ville !   Mer 4 Juin - 13:23

-Bonjour, c’est une belle journée.

Je regardais le jeune homme qui était vraiment beau. Mais il était jeune… Ca me posait un peu problème mais bon, déjà il fallait commencer à être amis. Je le regardais de haut en bas, il avait un beau physique bien qu’il ne soit très peu musclé. Il avait de bonnes épaules.

-Oui, depuis le temps…

Je ne savais pas du tout quoi dire. Bah c’est vrai quoi ? Le mec était encore un inconnu, je ne le connaissais pas ! J’allais pas lui sauter dessus en lui demandant s’il voudrait bien coucher avec moi car ça faisait bien longtemps que je ne l’avais plus fait ! Ah, j’imagine déjà ! Lui, donnant des coups de reins et moi… « Oh il faut que j’arrête de penser à ça quand même. STOP ! » Il faut que je lui demande son prénom, son âge et son origine ! Comme ça je serais un peu plus sur lui.

-Comment t’appelles…

Soudain, un Carapuce cria en venant vers nous. Il courait à courte jambes et criai sans cesse « Cara-Cara ». Je ne comprenais toujours pas pourquoi il courait vers nous. C’est au moment que j’entendis un rire de pokémon qui venait de vers mes jambes. Et la je vis…ce type de pokémon que je trouve extrêmement bizarre. Un fantominus ! Sans pouvoir me contrôler je prit peur et je me blottit contre le jeune homme du banc d’en face bien fort. Bien sur, gaffeuse que je suis, j’avais mis ma main sur son entre-jambes. Je l’enlevais dès que je m’en suis aperçu. Je rougis encore plus que tout à l’heure.

-Excusez moi !

Un autre jeune homme courut jusqu’à nous, il était complètement essoufflé.

- Je m'excuse, mon Fantominus est un Pokemon un peu farceur, j'espère qu'il ne vous a pas fait peur..

Un peu farceur ? Un peu beaucoup quand même ! Je me ressaisit sur le banc et caressai le petit Carapuce qui était complètement énervé sur le deuxième pokémon qui devait être son compagnon.

-Non c’est bon, ce n’est pas grave.

Je n’osait plus regarder le premier inconnu, je n’ais même pas regarder sa réaction quand j’ai, sans le faire exprès, toucher….vous savez quoi !

-Je ne savais pas que les pokémons spectres vivaient le jour !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Hoenn/ Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 77
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/05/2014

MessageSujet: Re: Chapitre 1: Quand on Arrive en ville !   Mer 4 Juin - 16:52

L'atmosphère qui planait entre nous était bizarre. Je ne savais pas quoi dire à la fille qui paraissait être dans la position que moi. Que m'arrivais t-il ? J'ai pourtant l'habitude d'improviser des interviews dans la rue quand les journalistes me tombent dessus. Et maintenant alors que ma carrière professionnel n'était pas en jeu, je bloquais ! La jeune fille m'impressionnait-elle ? Je restais de marbre. Mes pokéballs se mirent à bouger légèrement. Carapuce devait se retourner dans sa boule, s'il avait pu sortir de sa pokéball et surtout s'il avait pu parler, Poséidon m'aurait surement qualifié de "gamin".

-Oui, depuis le temps…

"Oui, depuis le temps" , je me sentais bête. Le temps pour moi s'était arrêté quand je me trouvais sur le ferry et maintenant, il ne devait être pas loin de midi. Encore un blanc, c'était vraiment lassant. La blonde afficha sur son visage à un certain moment une expression étrange, elle semblait réfléchir. Elle devait surement réfléchir à ce qu'elle allait me dire.

-Comment t’appelles…


Elle ne put finir sa phrase, que quelques chose venait de la déconcentrer. Je tourna la tête afin de savoir ce qui avait bien pu déconcentrer la blonde. Un Kaïminus complétement affolé, arrivait vers nous. Que pouvait-il bien vouloir celui-là et surtout ou était son dresseur ? Soudain, mon regard se remit sur la jeune fille qui venait de baisser la tête vers le sol. Et là, ce fut un hurlement qu'elle sortit du fond de sa gorge. Surpris, je recula d'un pas mais bien évidement, elle aussi. Nous nous retrouvâmes blotties l'un contre l'autre ce qui entre parenthèse ne me déplaisais pas. Mais je me sentis gêné, dans la précipitation, sa main s'était bizarrement posée sur mon entre-jambe. C'était la première fois qu'une fille posait sa main ici. J'étais surpris et là je voulais surtout me cacher. "Oh mince, ça y est je rougis" !!!!!! Elle enleva sa main dès qu'elle se rendit compte de ce qu'elle venait de faire. Nous rougissions tous les deux maintenant.

Une personne arriva essoufflée près de nous et au fond de moi-même, je la remerciais, l'atmosphère allait se détendre. Le garçon s'excusa et nous expliqua que son Pokémon, un Fantominus, était un petit farceur, je comprenais mieux maintenant pourquoi la blonde s'était collée à moi !
J'étais obligé de sourire et je commença à rire.

Sentant que la jeune fille s'en voulait, je voulus détendre l'atmosphère et lui glissa dans le creux de l'oreille :

- Tu es tactile dis-moi. On peut dire que j'ai été surpris

Je me retourna vers l'inconnu :

- On peut dire que tu as fais une entrée spectaculaire, moi c'est Léon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Chapitre 1: Quand on Arrive en ville !   Jeu 5 Juin - 8:03

Fantominus quitta le sol en faisant la moue, sa farce était un échec critique et il se cacha des deux jeunes gens derrières la tête d'Axel. Lorsque l'on le regardait de face, on pouvait croire qu'un halo sombre entourée sa tête.

- On peut dire que tu as fais une entrée spectaculaire, moi c'est Léon !

Il était à bout de force, son Kaïminus avait beau être petit, il était encore plus rapide qu'un Doduo. Axel était courbé, sa main droite posé sur son genou et l'autre faisant signe au garçon qui venait de lui parler de bien vouloir patienter deux secondes, le temps qu'il reprend son souffle.
Kaïminus qui était fière d'avoir empêcher la bêtise de son camarade lPokémon jubilait et réclamait sa récompense. Le dresseur posa son sac au sol et en profita pour poser un genou à terre. Il en sortit un Muffin Rose au nappage violet qu'il donna à son Pokemon aquatique  et c'est en une traite que ce dernier l'englouti. Prenant Kaïminus sous le bras il se présenta.

-Enchanté moi c'est  Axel, futur champion d'arène de Rosalia ! Et crois moi sur parole, je me serais bien passé d'une tel entrée.

Il ne cachait absolument pas ces ambitions, on pourrait y voir presque de la prétention, mais lorsqu'il affirme haut et fort qu'il sera le futur champion d'arène de Rosalia et qu'il détrônera Mortimer, le feu de la détermination brille dans son regard, et le premier à s'en amuser et bien évidement le champion actuel de Rosalia.

Kaïminus donna un coup de patte dans l'abdomen de son dresseur, histoire de le faire redescendre un peu sur terre..

-Je ne savais pas que les pokémons spectres vivaient le jour !

-Normalement il est vrai qu'il préfère l'obscurité comme ceux de type ténèbres mais mon Fantominus à l'air de se plaire en plein jour.

Il est vrai que son Fantominus était un cas à part, déjà le fait qu'il vive en pleine lumière et que d'autre part il sentait plutôt bien avec le Nymphali de sa mère qui est un Pokemon de type fée, l'opposé du type spectre.

-Sinon ça fait longtemps que vous êtes sur l'île ? Parce que je cherche un bar branché, mais j'ai l'impression que cette ville en est dépourvu..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Chapitre 1: Quand on Arrive en ville !   Ven 6 Juin - 17:17

- Tu es tactile dis-moi. On peut dire que j'ai été surpris

Mais c’est que le mec va m’exciter à la fin ! J’adore les mecs comme ça, faut que j’arrête hein ! Mais bon, moi je me suis contenté de lui prendre la main. J’ai une petite idée en tête !

- On peut dire que tu as fais une entrée spectaculaire, moi c'est Léon !

L’autre gars était complètement crevé. Il s’appuyai sur ses genoux. Il donna un muffin rose àson Kaiminus (et non son carapuce ^^) et le prit dans les bras.

-Enchanté moi c'est Axel, futur champion d'arène de Rosalia ! Et crois moi sur parole, je me serais bien passé d'une tel entrée. Normalement il est vrai qu'il préfère l'obscurité comme ceux de type ténèbres mais mon Fantominus à l'air de se plaire en plein jour.

Et bah ! Il a de bonnes ambitions. Il se dit « Futur champion d’arène de Rosalia ». Et puis, c’est où ça « Rosalia » ? Ca existe ? C’est quoi comme type de pokémon cette arène ? Vu l’importance qu’il donne à son fantominus, je pense que le type de l’arène de… de Rosalia c’est le type spectre. Enfin je crois, je ne connais pas. C’est pas à Kalos en tout cas !

-Sinon ça fait longtemps que vous êtes sur l'île ? Parce que je cherche un bar branché, mais j'ai l'impression que cette ville en est dépourvu..

Un bar branché ? Attention, branché hein, sinon c’est pas bien ! Oh et puis faut arrêter de se moquer. Il fait ce qu’il veut, de toute façon là je suis aux anges. Tout ce qu’il se passe, c’est que j’ai pris sa main dans la mienne et j’en profite pour le caresser. Ba attend, je suis avec un beau gosse et comme je peut en profiter, J’EN PROFITE !

-Nous sommes venus hier ! Parce que nous sommes en couple !

Je le regardais avec des yeux tendres genre « In Love ». Il n’y a plus que le certain « Léon » joue le jeux. Et comme ça ce soir, je pourrais enfin ! Enfin après plusieurs années : coucher avec un homme. Ah je l’aime déjà le fameux Léon. Je sens déjà que je vais m’y plaire dans cette aventure cette fois. Et si il me demande en mariage ! « Oh p*tain Justine reprend toi ! Tu sais rien de lui ! C’est peut être un connard comme Anton ! »

-Il y en a un tout au nord de la ville derrière le gros bâtiment. Enfin je pense… C’est un vrai labyrinthe cette ville.

Je regardais encore le jeune homme qui porte le même nom que mon Papilusion. C’est surement un signe.

PS:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Hoenn/ Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 77
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/05/2014

MessageSujet: Re: Chapitre 1: Quand on Arrive en ville !   Lun 9 Juin - 18:03

La blonde venait de me prendre la main, à quoi jouait-elle ? Je la regardais les yeux grands ouverts. A la base, je n'étais pas venu sur l'île d'Alera pour faire des rencontres plus qu'amicales on va dire. Et voilà, que mon cœur se retrouve embarqué dans une histoire, enfin je devrais plutôt dire mon esprit car pour l'instant, c'est plutôt physique qu'autre chose. Si jamais, il devait se passer quelque chose entre elle et moi, j'aimerai quand même la connaître un peu plus. Pour être honnête, j'aimerai pouvoir l'emmener manger sur un petit bateau de croisière qui ferait le tour de la ville (ou le tour du port hein ! ) et après nous pourrions nous promener le long des berges. Voilà, mon coté romantique refait encore surface.

Le jeune homme qui venait d'arriver, essoufflé, se présenta comme se nommant Axel. En tous cas, ce Axel avait l'aire de vraiment aimer les Pokémons et ce qu'il voulait devenir ne m'étonna pas. Axel avait pour ambition de devenir le prochain champion d'arène de la ville de Rosalia. Rosalia, pourquoi ce nom m'étais familier ? Ou avais-je déjà entendu ce nom ? Après avoir vu son Fantominus, j'étais certain que le champion actuel de l'arène de Rosalia utilisait des Pokémons de type Spectre !

Le garçon cherchait un bar branché pour......enfin je vais pas vous faire un dessin. S'il avait pris la peine et le temps de sortir un guide touristique car oui j'ai un guide touristique sur moi et non un GPS, il aurait constaté que le quartier des affaires en regorgeait. Je commençais vraiment à me détendre après l'assurance de la blonde que je ne connaissais pas, quand cette dernière déclara que nous étions arrivés la veille et que nous étions en couple. Puis elle commença subitement à me caresser la main. Mon dieu ! Je ne disais rien mais je sentais des gouttes perler sur mon front. Je ne savais pas quoi faire et mon coté timide n'allait pas tarder à refaire surface. Encore, devant une foule de journalistes ou de confrères acteurs, j'étais à l'aise mais en présence de cette jeune fille, je ne sais pas. Je n'étais pas apeuré loin de là, mais je manquais cruellement de confiance en moi. Ses yeux me regardèrent en mode "in love" comme Karine ma partenaire de jeu durant le film " Un Pokémon à Venise". Que faisait-elle ? Était-elle sérieuse ou jouait-elle simplement à un jeu ?

Au fond, la blonde me plaisais mais j'aimerai quand même la connaître un peu plus avant de me lancer à corps perdu dans une relation amoureuse. Et puis si la jeune fille se moquait de moi ?

-Il y en a un tout au nord de la ville derrière le gros bâtiment. Enfin je pense… C’est un vrai labyrinthe cette ville.

Elle me lança alors un regard charmeur et pour ne pas la laisser en plan, je décida de marcher dans son sens.

- Oui, à priori, nous sommes arrivez en couple. Dis-moi Axel, ou se situe Rosalia car ça me dit vaguement quelque chose. Me tournant vers la blonde, tu exagères, tu ne te souviens pas ou on a pris un verre hier soir ?

Soudain, je sentis la pokéball de Night bouger. Je lâcha la main de la jeune fille dont je ne connaissais toujours pas le nom et fis sortir mon Noctali de sa boule. Ce dernier se dressa majestueusement devant moi. Je savais ce qu'il voulait, manger quelque chose et se dégourdir les pattes. Faut dire que depuis que nous sommes parti de Kanto, il n'a pas vraiment eu le temps de courir. Le bol de baie posé sur le banc, Carapuce voulut également sortir. Ah, j'étais heureux de voir mes trois amis manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Chapitre 1: Quand on Arrive en ville !   Lun 9 Juin - 23:47

-Il y en a un tout au nord de la ville derrière le gros bâtiment. Enfin je pense… C’est un vrai labyrinthe cette ville.
Derrière un gros bâtiment.. Ils sont dans un centre des affaires, les buildings hauts et imposant, il y a plein de gros bâtiment, mais bon soit.

-D'accord, j'essaierais d'aller voir ca en fin de journée.

- Oui, à priori, nous sommes arrivez en couple. À priori ?.. Et Beh.. En voilà un qui c'est ce qui veut.. Dis-moi Axel, où se situe Rosalia car ça me dit vaguement quelque chose.

-Rosalia ? C'est une ville de taille moyenne du centre-est de Johto, elle n'est égalé en beauté que par Lavanville ! Mais tu as du entendre probablement parler de Mortimer le champion d'arène, ou encore de la Tour Cendrée, l'ancienne demeure de Oh-Oh..

Alors ces deux là sont donc en couple, cela explique bien des choses comme les manières de la blonde vis à vis du pauvre jeune homme qui semble être  bien mal à l'aise. Intérieurement Axel ne pouvait s'empêcher de le plaindre, probablement l'équivalent masculin de ce qu'on appelle "la solidarité masculine".

-Tu exagères, tu ne te souviens pas ou on a pris un verre hier soir ?

-Je ne cherche pas vraiment un bar que pour boire un coup, disons que ce que j'appelle un bar branché c'est un endroit où l'on peut, certes boire un coup, mais surtout où l'on peut écouter de la bonne musique.

Même, si il avait ces habitudes musicales, Axel était toujours à la recherche de son neuf, peut être allait il découvrir dans cette ville gargantuesque une étoile montante du Hard Rock ?..
Le Kaïminus monta sur la chaussure d'Axel et tira sur son Jean noir craqué de parti, il voulait retourner dans sa SuperBall, il en avait sûrement assez  de se balader pour la journée.
Léon sorti ces Pokemons de leurs Pokéballs. Un Noctali et un Carapuce. Ils avaient faim puisque ces derniers dévorèrent un bol de baie qu'il venait à peine de poser sur le banc. Fantominus fit sa réapparition et piqua une baie avant de la manger d'une traite.

Je suis désolée, il est dans ces jours où ils passent la plupart de son temps à faire des farces.. Et il est vraiment intenable.

Axel se baissa pour récupérer son sac à dos gris et sorti son Métang de sa Pokéball. Il monta dessus, le Fantominus revint au niveau de son épaule. Il s'en allait vers sa chambre d'hôtel, il fallait qu'il se change pour sortir ce soir.

Bon je vais vous quitter, je m'excuse de vous avoir déranger et merci de m'avoir aider, j'espère vous recroiser un jour sur l'île. Dit-il en s'éloignant sur le dos de son Métang tandis que son Fantominus lui, se retourne et tire la langue au jeune couple.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Chapitre 1: Quand on Arrive en ville !   Mer 11 Juin - 13:51

-Dis-moi Axel, où se situe Rosalia car ça me dit vaguement quelque chose.

Ba moi je ne connaissais pas en tout cas. Mais bon, c’est mon premier voyage à l’exterieur de Kalos, onc ça doit être normal.

-Rosalia ? C'est une ville de taille moyenne du centre-est de Johto, elle n'est égalé en beauté que par Lavanville ! Mais tu as du entendre probablement parler de Mortimer le champion d'arène, ou encore de la Tour Cendrée, l'ancienne demeure de Oh-Oh..

Oh-OH ? C’est quoi ce truc encore ? C’est un homme, un pokémon ? Non pas un pokémon, c’est bizarre comme nom, non ? Oh-oh.

-Tu exagères, tu ne te souviens pas ou on a pris un verre hier soir ?

J’aime ce petit jeux entre nous, je sens qu’il va beaucoup me plaire. Il ne s’est pas laissé faire en plus. Il a vraiment aimé que je le touche et surtout que je dise qu’on soit en couple.

-Je ne cherche pas vraiment un bar que pour boire un coup, disons que ce que j'appelle un bar branché c'est un endroit où l'on peut, certes boire un coup, mais surtout où l'on peut écouter de la bonne musique.

Léon, l’humain, sortit un Noctali et un Carapuce de leur pokéball. Ils mangeaient leurs baies tranquillement quand le Fantominus leur en vola une. Et ba, moi je n’aime pas trop ce genre de pokémon. Surtout qu’il n’est pas mignon.

-Je suis désolée, il est dans ces jours où ils passent la plupart de son temps à faire des farces.. Et il est vraiment intenable.

L’étranger prit son sac et sortit un Métang. J’ADORE CE POKEMON ! Je le trouve juste sublime. J’adore les pokémons de type psy, je trouve qu’ils ont des pouvoirs fantastique. Si je le pouvais, je me ferais bien une équipe de pokémon psy pour être championne d’arène psy quelque part. Ca serait grandiose.

-Bon je vais vous quitter, je m'excuse de vous avoir déranger et merci de m'avoir aider, j'espère vous recroiser un jour sur l'île.

Axel partit et moi je me retrouvais toute seule avec le beau Léon que je veut me faire ce soir. Il est un peut jeune, certes, mais je sens qu’il doit être un dieu dans ce domaine. Je me prit un plaisir à le mater un peu. Ba quoi ? Je profite jusqu’au bout, je l’ai déjà dit. Et pendant que je sens l’impatience et l’excitation monter, je prit un grande inspiration.

-Merci beaucoup d’avoir jouer le jeux. Je voulais absolument qu’il parte, sinon il allait nous embêter encore longtemps.

Je fit de beaux yeux devant lui. Oui j’ai mentie, et alors ? Je ferais l’amour avec Léon ce soir, point !

-Et encore désolé de vous avoir toucher vos parties. Je suis un petit peut trop tactile des fois. Même si ça ne m’a pas déranger.

Je déboutonnai un bouton de ma chemise pour faire ressortir mon décolleter. Il doit aimer ça, non ? En plus, vu que j’ai été ravi par la nature, il ne doit pas se plaindre d’un 85 D.

-Et vous ?

Merde, c’était la question à ne pas poser ! Il ne va pas comprendre. Pourquoi lui ais-je demander si il avait aimé que je le touche aux endroits défendu ? Oh et puis merde ! Je m’en fous j’assume.

-Vous avez aimez ?

Surtout que j’avais sentie un bon calibre. Lui aussi a été ravi par la nature on dirait. Ca y’est, je suis amoureuse ! Il est juste trop parfait, il a de ses yeux ! Mon dieu ! Un visage parfait, un corps parfait, et des parties…parfaites ! S’il vous plaît Arceus, faîte que je sois avec lui !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Hoenn/ Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 77
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/05/2014

MessageSujet: Re: Chapitre 1: Quand on Arrive en ville !   Mer 11 Juin - 16:17

-Rosalia ? C'est une ville de taille moyenne du centre-est de Johto, elle n'est égalé en beauté que par Lavanville ! Mais tu as du entendre probablement parler de Mortimer le champion d'arène, ou encore de la Tour Cendrée, l'ancienne demeure de Oh-Oh..

A l'évocation de Mortimer, j'eu un déclic dans ma tête. Maintenant tout me revenais, Mortimer, le champion d'arène de type spectre de la ville de Rosalia. Comment j'avais pu oublier durant quelques instants la ville qui abritait la fameuse tour Cendrée ? De nombreux livres sur le Pokémon légendaire qui habitait dans cette tour étaient passés entre mes mains. Depuis tout petit, je vouais un véritable culte à ce Pokémon que je trouvais mystérieux. Mortimer, je ne l'avais vu qu'une seule fois, lors de mon unique tapis rouge. Habillé d'un élégant costume, il était arrivé en limousine comme la plupart des champions d'arènes.

J'avais pris un malin plaisir à mettre en difficulté la jeune fille qui prétendait que nous étions en couple. Mais bizarrement, ça avait l'air de lui faire plaisir. Axel cherchait donc un bar branché pour écouter de la bonne musique. Mon dieu, j'aurai bien voulu aller avec lui comme deux vieux amis après une dure journée. Mais bon pour l'instant, nous restions plantés là comme des statues.

Alors que je rassasiai mes compagnons de route, le Fantominus de ma nouvelle rencontre, apparut comme par magie à coté du bol de baies et en vola une avant de la manger un peu plus loin.

-Je suis désolée, il est dans ces jours où ils passent la plupart de son temps à faire des farces.. Et il est vraiment intenable.


- Tu sais Axel, ce n'est pas bien grave ! il approcha du petit Fantominus une main remplie de baies, tiens petit fripon, c'est pour toi.

C'est alors que le jeune homme sorti de son sac une pokéball. Je me demandai quel Pokémon le jeune homme allait faire apparaître. Je fus surpris de voir apparaître un Métang sur le sol. Mon dieu que ce Pokémon est impressionnant. Je m'empressa d'ailleurs de sortir mon appareil photo afin d'immortaliser ce moment.

- Bon je vais vous quitter, je m'excuse de vous avoir déranger et merci de m'avoir aider, j'espère vous recroiser un jour sur l'île.

Le jeune homme venait de monter sur son Pokémon et déjà il tournait les talons.

- Au revoir Axel, j'espère te revoir assez vite.

Ce que je venais de dire, je le pensai vraiment. Pour moi Axel était une personne intéressante et j'avais envi de le connaître un peu plus. Pourquoi ne pas le défier un jour ?

Une fois le jeune homme parti, la blonde se tourna vers moi et me remercia d'avoir joué le jeu et sans que je lui demande des explications, elle se justifia. Maintenant, j'étais mal à l'aise pour Axel.

-Et encore désolé de vous avoir toucher vos parties. Je suis un petit peut trop tactile des fois. Même si ça ne m’a pas déranger.

Tactile ? Non jure !!!! Mon dieu, elle s'était carrément jetée sur moi mais sentir son parfum n'avait pas été désagréable.
Mais que faisait-elle ? Non mais rattache ce bouton, ça va trop vite !
Si j'avais aimé ? Mais on allait ou là ? Je devais répondre sans la vexer.

- Je ne veux pas te vexer. Certes tu es très jolie et j'avoue que tu ne me déplais pas, mais pour moi une relation, ce n'est pas coucher le premier soir. Si tu veux vraiment vivre quelque chose avec moi, j'aimerai que l'on se revoit à tête reposée, une sorte de rendez-vous. Peut-être qu'une fois que l'on se connaîtra mieux, on pourra envisager quelque chose mais là honnêtement ça va trop vite pour moi.


Je ne savais pas comment elle allait réagir mais je n'avais que 17 ans mince ! On couche pas le premier soir. Quelle serait sa réponse ? En tous cas, une chose était sûr, elle me plaisais !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Chapitre 1: Quand on Arrive en ville !   Dim 15 Juin - 0:14

- Je ne veux pas te vexer. Certes tu es très jolie et j'avoue que tu ne me déplais pas, mais pour moi une relation, ce n'est pas coucher le premier soir. Si tu veux vraiment vivre quelque chose avec moi, j'aimerai que l'on se revoit à tête reposée, une sorte de rendez-vous. Peut-être qu'une fois que l'on se connaîtra mieux, on pourra envisager quelque chose mais là honnêtement ça va trop vite pour moi.

Et ba tout ce que je retiens c’est qu’il est cash le mec. Allez que je te dise tout ce que pense. Bon le seul point positif de ce qu’il a dit c’est que au moins il a du caractère, et c’est ça qu’est bon !

-Je n’ais pas dit que je voulais coucher direct !

Bon d’accord je l’ai pensé mais bon, on va pas tout dévoiler d’un coup hein ! Il est vraiment pas mal quand même. Lorsqu’il ma dit ça, il ne s’est même pas reculer, il est resté à côté de moi sans espace entre nous.

-Mais tout ce que je sais, c’est qu’on va le faire un jour ou l’autre.

Et ouai moi je suis comme ça ! Je dévoile tout, sauf bien sûr la plupart des parties, et je reste franche devant ce beau gosse. Mais bon, si je me prends un stop, je m’en foutrais. Y’en a plein d’autres des beau gosses ici ! Enfin j’espère.

-Je ne vous ais pas déjà vu quelque part ?

Plus je le « contemplait » plus il me disait quelqu’un. Je devais sûrement me tromper mais j’avais quand même un doute la dessus.

-Vous êtes déjà aller à Kalos ?

Il fallait au moins que je lui demande ça ! Je l’avais sûrement déjà vu, bon sinon c’est pas grave mais je veut savoir quand même. Léon, le pokémon, voletait encore au dessus de moi. Je l’avais presque complètement oublié. Je le fit rentrer dans sa pokéball. Je veut rester seul avec Léon, l’humain.

PS:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Hoenn/ Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 77
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/05/2014

MessageSujet: Re: Chapitre 1: Quand on Arrive en ville !   Lun 16 Juin - 19:33




Voilà, j'espérai que la tension d'avant n'allait pas revenir. Mais au moins, j'avais été cash. Maintenant si ma franchise lui déplaisait et bah que faire hein, les filles ce n'est pas ce qu'il manque. Puis au moins les choses étaient claires.

-Je n’ais pas dit que je voulais coucher direct !

Ah bon ? Mon dieu, je me faisais des films là. Elle m'avait touché mon....bon on s'est compris et puis voilà quoi. On avait été en couple durant quelques minutes faisant fuir ce pauvre Axel. Le point positif, c'est qu'elle n'était pas partie quand je lui avait déballé ce que je pensais. Mais bon pour l'instant, il était encore trop tôt pour m'imaginer coucher avec la blonde.

-Mais tout ce que je sais, c’est qu’on va le faire un jour ou l’autre.

Au moins le tond était donné, elle savait ce qu'elle voulait et ce qui était sûr c'est qu'elle l'aurait coûte que coûte ! A l'annonce de cette phrase, je ne sais pas si j'ai pris peur mais je me sentais mal. Imaginons qu'elle dise ça à toutes les personnes qu'elle rencontre, ne serais-ce pas les coups d'un soir qu'elle recherche ? Non pas possible je ne l'imaginais pas comme cela.
Maintenant, elle semblait me fixer. Que voulait-elle encore ?

-Je ne vous ais pas déjà vu quelque part ?

Pour ma part, c'était la première que je rencontrais cette jeune fille. Peut-être avais je un frère jumeau caché sur cette planète !

-Vous êtes déjà aller à Kalos ?


Kalos ? Ah non, je ne suis jamais allé là-bas. Et puis je doute que mes films soient allé jusqu'à Kalos. Bizarre.

- Je suis vraiment désolé, je ne vois pas. Je n'ai jamais posé le pied à Kalos.
Soudain, mon téléphone sonna. Excuse-moi.

Quand je décrocha, la voix de Bastien mon parrain se fit entendre. Depuis la mort de mes parents, il s'était toujours découpé en quatre pour s'occuper de moi et essayer de combler le manque de parents. J'aurai toujours une dette envers lui. En plus d'assumer les fonctions de parrain, il s'occupait également de ma carrière avec Sophie ma mère adoptive. Ce dernier me dévoila que sur cette île, un peu plus au SUD se trouvait une ville très touristique du nom de Marivon. Cette ville était réputée pour son arène de type eau et son centre aquatique. A priori, il y aurait un homme qui pourrait m'aider à percer sur l'île. Bon, le centre des affaires devrait attendre !

- Je suis désolé, mais je vais devoir te laisser. J'ai reçu un appel important pour ma carrière et je dois me rendre immédiatement à Marivon.


En m'approchant de la jeune fille, je déposa un léger baiser sur ses lèvres. Mince, j'en avais envie, allez, on jouerait les romantiques plus tard ! Maintenant, c'était fait, on verra bien.

- Tu peux me tutoyer hein, ça me fait bizarre. Au faite, tu t'appelles comment ?

Après avoir entendu sa réponse, je tourna des pieds.

- J'ai glissé mon numéro de téléphone dans la poche arrière de ton jean, appelle moi. On se voit vite.


HS :Pour moi, je pense que c'est bon, ton dernier post marquera la fin de ce RP Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Chapitre 1: Quand on Arrive en ville !   Mar 17 Juin - 23:51

- Je suis vraiment désolé, je ne vois pas. Je n'ai jamais posé le pied à Kalos. Soudain, son téléphone sonna. Excuse-moi.

Je pouvais entendre une voix masculine mais malheureusement je n’arrivais pas à comprendre. Bon déjà c’est un mec et pas une meuf. Il ne manquerait plus qu’il ais une copine. A moins qu’il soit gay ! Non, impossible.

- Je suis désolé, mais je vais devoir te laisser. J'ai reçu un appel important pour ma carrière et je dois me rendre immédiatement à Marivon.

Sa carrière ? Mais il est connu alors ? C’est peut être pour ça que je l’ais sans doute déjà vu ! Qu’est-ce qu’il pourrait être ? Conseil 4 ? Trop jeune. Champion d’arène ? Non je ne pense pas. Mannequin ou acteur ? Pourquoi pas, il a le physique pour. Ou chanteur ? Donc si il est connu et que je sort avec lui, mon père pourra enfin voir que je peut me débrouiller seule.

-D’accord, j’espère que votre « carrière » attendra la prochaine fois.

Ba ouai ! Il y aura un autre rendez-vous j’en suis sûre. Au pire , je le suivrais jusqu'à Marivon pour lui en obliger. Il s’approcha de moi et il m’embrassa. C’était bon ce goût sur mes lèvres. Ca faisait tellement longtemps depuis Anton. C’est bon, je sort enfin avec un mec.

- Tu peux me tutoyer hein, ça me fait bizarre. Au faite, tu t'appelles comment ?

-Je m’appelle Justine Amadeus.

Il tourna des pieds et commença a s’en aller.

- J'ai glissé mon numéro de téléphone dans la poche arrière de ton jean, appelle moi. On se voit vite.

Ah alors c’est ça que j’a senti sur mes fesses. On put dire qu’il ne manque pas de culot celui-là Bon, c’est vrai qu’on peu dire pareil de moi je lui ais touché l’entre-jambes. Mais bon, maintenant je sort avec lui donc tout se passera bien.

-Bon Léon, on rentre.

Mon Papilusion vola au dessus de moi tout le long du trajet en regardant tout autour de lui. Il regardait où se situaient les magasins pour que demain, je ne me perde plus. C’est vrai que maintenant, je risque d’être un peu tête en l’air.


PS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Chapitre 1: Quand on Arrive en ville !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chapitre 1: Quand on Arrive en ville !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand on arrive en ville[terminé]
» Chapitre 1: Quand on Arrive en ville !
» « Quand on arrive en ville. »
» Quand on arrive en ville! Cassie Johnson | Terminée
» Quand on arrive en ville ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Flood Party ! :: Vieil album :: RP terminés-