Partagez | 
 

 Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 53
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 14/08/2015

MessageSujet: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Ven 14 Aoû - 18:09


   

Ayumi Hyura.


   

Le bonheur se cache souvent dans l'inconnu. Ce doit être pour ça que je voyage.


   
   


   ID. CARD _________________________ Anecdotes
   


   Surnom(s): Aucun pour l'instant. ♦ Âge: 16 ans ♦ Date de naissance: 07/12/xxx  ♦ Ville de naissance: Illumis ♦ Orientation sexuelle: Inconue ♦ Métier, statut: Ranger pokemon ♦ Signe particulier: Albinos, elle s'est teint les cheveux en noir pour que cela ne se voit pas. ♦ Région: Kalos ♦ Groupe: Dresseuse ♦
   

   


   10 petites choses sur Akumi :

 - Elle se nourrit peut, elle est en sous poids.
- Naturellement très faible, elle ne peut porter des choses trop lourdes. Rien au dessus de 2kilos.
- Elle éprouve de fortes difficultés à tisser des liens, n'arrivant pas à s'attacher aux autres.
- Aventurière de nature, elle n'hésite pas à prendre des risques.
- Elle a besoin de se mettre un peu en danger pour se sentir vivante et libre, c'est pour cela qu'elle grimpera souvent aux arbres ou des trucs comme ça.
- Akumi est une grande adepte de la théorie indiquant que les mots auraient un pouvoir. Elle est très attachée aux mots et aux jolies phrases.
- Akumi affectionne la nature et la littérature.
- Elle ne supporte pas d'avoir à demander de l'aide.
- Akumi est pudique.
   

   

   
--------

   Descriptions physique & caractère

  Je suis... Petite. Petite, mince, presque maigre, sans forme, je ressemble à une gamine alors que j'ai seize ans. C'est pathétique. Mes fringues trop larges n'aident pas trop à me faire ressembler à quelque chose, mais c'est pas comme si j'en avais grand chose à faire. Enfin, un peu quand même... Mais bon.
Je m'approche un peu du miroir, continuant d'évaluer mes défauts physiques. J'essaie même de me trouver quelques qualités ! Voyons voir...
Avouons-le, le noir, en couleur de cheveux, ça me va trop bien. Avec mes yeux rouges d'albinos, ça fait vampire, j'adore. Et puis, mes fringues me font un certain style. Avec ce faux masque à gaz qui pend à mon coup, on dirait un personnage de jeux vidéo ou de manga. Mais... Ma taille. Je sais que je focalise là-dessus, mais, comme si ça ne suffisait pas que je sois faible, il faut encore que je sois petite ! Enfin... Passons.
Je m'examine un peu plus.
Ma peau super pâle renforce le côté vampire, c'est tout aussi chouette. J'effleure mes cheveux d'une main. Lisses, ils tombent jusqu'au milieu de mon dos. Je décide de les attacher, car c'est plus pratique pour la journée.
Je regarde ma tenue. Elle est composée d'un tee-shirt rouge sous un gilet noir, trop large, dont les manches sont rayés de quelques épaisses barres jaunes. Pendant a mon coup, le faux masque à gaz, à la base un élément de cosplay. En bas j'ai une jupe jaune sous laquelle je porte un short gris puis un leggins noir. Pour me chausser, des baskets rouges. Un style bien à moi, un peu particulier mais qui me correspond.
Je recule de quelques pas et m'observe encore un moment dans la glace. Je me tourne un peu, me contemple. Je suis... D'une banalité affligeante. Je ne suis pas comme toutes ces filles super belles qui attirent le regard. Moi, le regard, je l'attire parce que j'ai un look étrange, un look trop bien à moi. Et ça déplaît aux autres, l'originalité. 
Je referme le rideau qui cache la glace de mon regard rouge puis va m'allonger dans mon lit, mettant mon casque sur les oreilles, la musique à fond.

*******

Avouons-le, je ne suis pas le genre de personne hyper-sociale ni populaire. Je suis plutôt du genre alone. Le pire, c'est peut-être que ça ne me dérange pas le moins du monde. Je ne suis vraiment pas normale...
Ce doit être un peu de ma faute. Peut-être que je ne fais pas les efforts nécessaires...? Je n'en sais rien. Ce n'est pas impossible. Il faut dire que je ne laisse pas trop les autres m'aider. Si j'arrive sans trop de problèmes à leur parler, aux gens, je semble être incapable de m'attacher. Je n'arrive pas à tisser de lien. À mes yeux, les gens sont tous pareils malgré leurs différences et du coup, je n'arrive pas à considérer quelqu'un plus que quelqu'un d'autre. Cela me bloque toute relation ou presque, car je suis capable de détester quelqu'un pour ses paroles ou ses actions.
Cependant, quelles que soient les actions et les paroles d'un individu, cela ne peut pas me faire l'apprécier plus que les autres. Je peux peut-être juger si je le trouve sympa ou non, mais cela ne signifie nullement que je m'attache. Et c'est horrible de vivre comme ça. Vous vous rendez compte ? Peut-être pas. Pour donner un exemple qui vous fera comprendre la difficulté de ma situation : je n'aime pas mes parents. En effet, la loi de mes émotions bloquées s'applique aussi pour eux. Triste, hein ? Je sais. Pourtant, je n'arrive pas à les aimer. Et que je me déteste pour ça.

En dehors de mon souci émotionnel, je suis de nature calme et solitaire -ce qui n'aide pas-. Je suis aussi assez complexée par ma condition d'albinos qui m'offre une santé de merde et un force tout aussi pourrie. Je suis tellement sensible à ma condition qu'un choc trop violent pourrait, selon les médecins, m'être fatal. Mais c'est quoi au juste, un choc trop violent ?
À cause de ça, on ne m'a jamais laissé faire les choses par moi-même. Du coup, maintenant que je voyage, que j'ai plus de parents sur le dos, eh bien j'en profite pour faire un max de truc ! Bon. Je prends peut-être pas mal de risques, certes. Mais au pire, il m'arrive quoi ? Au pire, je meurs ? Et alors ! Tout le monde va mourir un jour, non ? Et puis, prendre ces risques, me fatiguer à courir, me prendre éventuellement des chutes, avoir des bleus ou quelques éraflures et bien, ça me donne la sensation de vivre. D'être en vie, d'être quelqu'un. De ne pas être juste une petite chose fragile qu'on veut à tout pris protéger de tout danger.

Si je ne sais pas m'attacher et que je favorise le calme, cela ne signifie pas que je suis asociale. Si quelqu'un vient me parler, je lui répondrais normalement. Globalement, devant les autres, je me montre comme ce que je suis ou comme ce que je voudrais être. Une fille souriante, aventurière, qui n'a peur de rien et qui sait parfaitement ce qu'elle fait. Si le fait que je suis aventurière est vrai, je suis loin d'être souriante, de n'avoir peur de rien ni même de savoir parfaitement ce que je fais. Je suis du genre boudeuse et presque dépressive, j'ai peur de tout, mais courir après le danger me donne cette adrénaline, cette essence de vie qui me donne la sensation d'être forte et je suis très maladroite, donc loin de savoir parfaitement ce que je fais. En effet, mes actions sont souvent assez aléatoires, vu que je fais ce qui me passe par la tête, et mes paroles guère meilleures, vu que je ne suis pas habitué à parler aux gens. Bah oui, dire que je ne suis pas asociale ne veut pas forcément dire que je parle souvent aux autres.

Pour résumé un peu, je suis une fille : active, impatiente, aventurière, inconsciente, solitaire MAIS pas asociale, j'ai pas forcément une grande estime de moi, incapable de m'attacher, indépendante au possible, une faible qui se ment à elle-même, qui se persuade qu'elle est forte.


   
   

   Histoire
   

  Et vous ? C'était quoi votre premier mot ? Moi, ce n'était ni "papa", ni "maman" ni "Kumo", le prénom de mon frère ainé. Ça n'a pas été "amour", "sourire", "rire"... Rien de tout ça. Mon premier mot, ça a été ce dernier :

>> Silence.


*******


Moi, j'ai grandi dans un appartement spacieux à Illumis. Vous savez ? Cette ville dix fois trop grande et cent fois trop peuplée ! J'ai grandi là. Avec une famille composée de Mayuka, ma mère, et Hayato Hyura, mon père. Sans oublier Kumo, mon grand frère, plus âgé de trois ans. Depuis que je suis toute petite, je ne montre aucun signe d'affection à ma famille, ce qui les inquiète presque tout autant que ma santé minable. En effet, née avec une condition physique miséreuse, j'attise l'inquiétude presque exagérée selon moi de ce qui constitue ma famille. Non mais, sérieusement. Ils ne me laissent rien faire ! Je n'ai jamais eu le droit d'aider à mettre ou à débarrasser la table, ni même à faire le ménage ! On me laissait à peine quitter la maison, pour dire. Mais moi, tout cet enfermement, toutes ces restrictions, et bien ça m'étouffait ! J'avais besoin d'espace, de liberté ! Pas de rester là comme un oiseau en cage !
Et on m'aimait. Excessivement. Mes parents me montraient dix fois trop d'amour dans l'espoir d'avoir quelque chose en retour. Mais je n'y arrivais pas. Cela rendait jaloux Kumo qui s'était mis à me mépriser. Mais pour manifester ce mépris, il n'avait que son regard et ses mots. Il n'osait pas agir, il osait à peine me toucher, comme s'il avait peur de me casser. Cela m'énervait alors, parfois, je le provoquais un peu. Mais ça ne changeait rien, quoi que je fasse, il ne me touchait pas. J'aurais voulu être une de ses sœurs qui se dispute avec son frère. Connaître les bagarres d'enfant pour des histoires à la con. Comme je ne pouvais pas avoir ça à la maison, j'espérais au moins me bagarrer à l'école, être considéré comme normale là-bas, qu'on ne se focalise pas sur ma fragilité et qu'elle ne me bloque pas. Tu parles ! Comme je ne pouvais pas avoir ça à la maison, j'espérais au moins me bagarrer à l'école, être considéré comme normale là-bas, qu'on ne se focalise pas sur ma fragilité et qu'elle ne me bloque pas. Ils n'auraient pas pu être pauvres et ainsi forcés de m'envoyer dans une école privée ?
Ma condition me pourrissait la vie. J'avais de plus en plus besoin de liberté. Je voulais me libérer des chaînes que ma santé m'imposait. Être normale. Être comme tout le monde.

Ma dissidence a commencé vers mes onze-douze ans. Je commençais à sortir en cachette de la maison. Vivre au quatrième étage ne me permettais pas de sortir en cachette par la fenêtre de ma chambre. Je devais faire preuve de ruse pour me faufiler jusqu'à la porte et l'ouvrir puis la refermer sans alerter personne. J'y arrivais plutôt bien ! J'adorais ça ! Je me sentais comme un otage qui devait absolument fuir ses ravisseurs sans se faire repérer. Une fois dehors, je courrais dans les rues d'Illumis, je découvrais la ville et ... M'y perdait. Mais ça m'amusait plus que ça ne m'inquiétait, même si j'avais un peu peur. Je m'imaginais vivre d'incroyables aventures dans des donjons labyrinthiques et dangereux !
Un jour, je suis allée plus loin que la ville. Au-dehors. C'était la première fois. J'avais marché et couru comme une folle, toute excitée de découvrir ce lieu nouveau ! Il faisait nuit et moche. Pleins de nuages chargés d'humidité masquaient totalement le ciel. Je m'étais vraiment éloigné de la ville ce jour-là. Dans ma marche, j'avais manquer de trébucher sur quelque chose. L'ayant remarqué à temps, je m'étais arrêtée puis penché au dessus. Il s'agissait d'un pokemon. Un cornebre. Il était blessé à l'aile droite. Je l'avais longuement observé avant de regarder autour de moi, voir si j'apercevais d'autres pokemon, au moins des membres de sa famille... En fait, je ne sais pas trop ce que je cherchais exactement. Et je ne saurais pas non plus dire pourquoi j'ai pris l'oiseau noir contre moi et je l'ai ramené à la maison.
Sérieux, je sais pas ce qui m'a pris. Non seulement, j'ai ramené un pokemon sauvage "peut-être agressif" selon mes parents, mais en plus je me suis démasquée bêtement ! Eh oui, ramené ce cornebre signifiait être allée dehors. Ils ont tout de suite compris que je sortais.

>> Rassures-moi, c'était la première fois, hein ? me demandait ma mère, contenant sa colère.

Que répondre à ça ? Je ne savais pas ce que je risquais, alors j'avais menti. Mais cela n'avait pas suffi, ils m'avaient quand même grondée, mes parents. Heureusement, j'avais réussi à détourner leur attention sur le petit pokemon et au final, ils l'avaient amené dans un centre pour le soigner. Mais après, on ne savait pas trop quoi faire du pokemon. Mes parents en avaient longuement parlé, une infirmière du centre nous avait conseillé de le garder jusqu'à ce qu'il se réhabitue à voler, vu que les dégâts sur son aile étaient importants. En attendant, il logeait dans ma chambre.

>> C'est elle qui l'a ramené ici, c'est elle qui s'en occupe ! avait plaidé Kumo qui se serait retrouvé avec l'oiseau si ça n'avait pas été moi.

Du coup, le cornebre était resté. À la base, mes parents voulaient qu'après sa rééducation au vol, il soit relâché. Puis ils ont décidé que le garder pourrait éveiller chez moi des sentiments, une attache. Moi, j'ai tout de suite mis les choses au clair.

>> Bah, simple. S'il veut rester, il reste, s'il veut partir, il part. Je laisserais mes fenêtres ouvertes et quand il pourra voler, il choisira de partir ou de rester. Après tout, c'est pas à nous de choisir pour lui.
 

Et ça avait fait son petit effet, que je dise ça. Du coup, c'était ce que je faisais. Quand je voyais que le pokemon volait bien, qu'il était rétabli, j'ouvrai les fenêtres. Je parlais au cornebre comme s'il était humain et qu'il pouvait me répondre, car je m'ennuyais un peu seule. Alors je lui avais dit : C'est simple. La fenêtre est ouverte. Quand tu veux, tu peux sortir et être libre. C'est ton choix. et il semblait me comprendre. Et ... Il avait choisi de rester. Du coup, petit à petit, le cornebre était devenu un membre de la famille. À tel point qu'on a décidé de le nommer.

C'était un jour comme un autre, un week-end. Je lisais dans ma chambre, tranquillement, quand mon frère avait décidé de squatter. Il était entré sans frapper et s'était posé sur mon lit. Je lui lançais un regard menaçant tandis qu'il fixait le pokemon qui sommeillait sur un grand (par rapport à sa taille) coussin qu'on lui avait aménagé comme un matelas à côté de mon lit.

>> Euh, ça va ? disais-je, sans cacher mon agacement.
>> Ouaip'.
>> T'as pas un peu l'impression de pas être dans la bonne chambre là ?


M'ignorant totalement, il ne quittait pas l'oiseau noir des yeux.

>> Faudrait lui donner un nom, tu crois pas ?

Silence. Par vengeance, je l'ignorais.

>> Ça fait presque un an qu'il est là alors qu'il vole parfaitement bien. Il faut un peu parti de la famille.

Dixit celui qui a tout fait pour pas l'avoir dans sa chambre ?

>> Tu vas l'appeler comment ?
>> Pourquoi c'est à moi de faire ça ?
>> Bah... C'est avec toi qu'il reste. T'es plus proche de lui que nous.


Je regardais le pokemon, sans mesurer la portée des mots de mon frère. Moi ? Proche d'une forme de vie ? Cela me semblait impossible. Alors je préférais m'en considérer physiquement proche.
Je l'observais, cherchant un nom. Tout ce que je voyais chez lui à part que c'était un cornebre était qu'il était petit et noir. D'où le nom que je lui donnai qui était probablement le prénom le plus inspiré et le plus original de la planète (en toute ironie).

>> Kokuro.

Quelques jours plus tard, j'avais repris mes sorties secrètes. Mais les gens dans la rue me connaissaient maintenant et il suffisait que je croise un voisin pour qu'il me ramène chez moi et, bien sûr, tienne au courant mes parents. J'avais vite constaté que ce qui frappait le plus chez moi, c'était mes cheveux. Alors j'ai demandé à me les faire teindre. Pour la couleur, il n'y avait pas d'hésitation possible. C'était noir. J'avais miraculeusement eu l'autorisation de mes parents et avait réalisé cela, changer. J'avais aussi songé à des lentilles pour couvrir mes yeux rouges d'une autre couleur. Mais mettre quoi que ce soit dans mes yeux étaient une idée assez repoussante, alors j'avais abandonné.
Pour l’anniversaire de mes quatorze ans, j'avais reçu deux cadeaux. 1 - Une pokeball pour Kokuro, mais je ne comptais pas m'en servir. 2 - Un droit de sortie de deux heures par semaines. Deux heures par semaines. C'est rien ça ! Du coup, je n'étais pas spécialement contente. Mais je m'étais fait réprimander. "C'est mieux que rien" qu'ils disaient. Du coup, je devais me contenter de ça. Mais je feintais bien ! Je n'hésitais pas à "oublier" ma montre pour ne pas faire attention à l'heure. Kokuro venait souvent avec moi. C'était notre moment de liberté. Un moment où on pouvait se sentir vivre. Et puis, c'était un peu grâce à ça qu'on a connu notre premier combat.

C'était un jour ensoleillé. J'avais négocié dur pour sortir, car ma peau était très sensible au soleil. Au final, j'avais eu l'autorisation à condition d'avoir une ombrelle. Je l'avais donc prise et marchais tranquillement, suivie de Kokuro qui lui restait derrière moi pour profiter de mon ombre. J'avais trouvé un coin où me poser avec mon petit cornebre au pied d'un arbre, au-dehors de la ville. Alors qu'on ... Ne faisait rien de plus qu'être assis, une voix s'était fait entendre. Une voix masculine qui me disait salut.
J'avais levé les yeux pour découvrir un jeune homme d'environs dix-sept, dix-neuf ans maximum. Il était grand. Des cheveux bruns en bataille et un piercing sous la lèvre. Il avait un look assez classe, un peu rock, ça lui allait super bien. Il observait tantôt Kokuro, tantôt moi. Son silence étant trop long, j'avais dû me décider à le briser.

>> Salut, t'es qui ?

Je vous l'accorde, on peut plus poli. Mais mon manque de savoir-vivre n'avait pas semblé l'affecter plus que ça, vu qu'il m'avait souri.

>> Salut ! J'suis Jake, et toi ?
>> Akumi...


Après quelques brève présentations -il m'avait demandé mon âge et tout ça-, Jake avait fini par me demander si je voulais faire combattre Kokuro contre son doouduvet -je vous l'accorde, un rockeur avec un doudouvet, ça fait très bizarre à voir-. Aussitôt, je questionnais Kokuro du regard, son avis me semblait plus qu'important. Si j'avais pas mal étudié les combats pokemon, je n'en avais jamais fait et je ne savais pas si Kokuro en savait plus que moi. Face à notre mine perdue, à mon pokemon et moi, Jake a vite compris. Aussi s'était-il proposé de nous apprendre si on le voulait bien. Cette idée m'avait beaucoup enchanté ! Après tout, je m'ennuyais et apprendre le combat pokemon pouvait être amusant. Pour Kokuro, cela lui fournissait un bon moyen de défense. S'il avait déjà quelques bases, nos "cours" avec Jake lui avaient permis de beaucoup progresser. Mes deux heures de sorties par semaine -qui, par la lassitude de mes parents à me voir rentrer en retard, en étaient devenu 4- ne servaient plus qu'à ça. Selon le rockeur, je progressais vite.
Au bout de quelques mois, Jake m'avait proposé un combat. Persuadée que son équipe ne se constituait que d'un doudouvet, j'avais accepté. Sauf qu'il m'avait sorti un feunard qui avait vite fais de rétamer mon pauvre Kokuro... Je ne sais pas trop pourquoi, mais je lui en ai voulu.
Deux ou trois jours plus tard, il était revenu me parler. Nous étions allés en dehors de la ville pour se promener. Nous avions discuté et il s'était excusé d'avoir sorti son feunard et m'avait expliqué qu'il voulait juste me faire une blague. Pour lui montrer à quel point cela ne l'avait pas fait rire, Kokuro lui avait donné un coup de bec sur le pied. Et Jake avait des chaussures fines, autant dire qu'il a senti le coup passer. Mais il avait rit comme un idiot. Et je m'étais retrouvée à rire avec lui.

Nos cours de combat pokemon continuaient. Mais nous ne faisions pas que ça. Nous avions aussi commencé à nous promener simplement, à discuter de tout et de rien. Je n'appréciais pas Jake plus qu'une autre personne, mais il occupait mon temps et c'était profitable. Et puis, comme il semblait bien m'aimer, il était sympa. En fait, je crois qu'avec le temps, j'aurais pu m'attacher à lui. Mais ... Il faut croire que cela m'était interdit.

>> Je vais déménager.

La nouvelle était tombée aussi violemment que s'abat la foudre. Je n'étais pas capable de m'expliquer pourquoi cela m'avait tant affecté avant qu'il ne soit loin de moi. Je l'aimais. Je commençais à l'aimer et je voulais que ce sentiment germe, comme un besoin de me prouver que j'étais humaine. Mais ... En fait, être humain, c'est chiant ! Autant les gens normaux peuvent aimer, autant ils peuvent souffrir. Et cette souffrance, je n'en voulais pas, je n'en veux pas. En un sens, je m'en voulais de cette souffrance. Je pensais à mes parents qui devaient souffrir tellement plus que leur propre fille soit incapable de les aimer. À mon frère, délaisser à cause de ça, parce qu'ils essayaient justement de faire en sorte à ce que je les aime. Et je m'en voulais de souffrir alors que pour eux, ça devait être pire. Je me maudissais d'être aussi fermée émotionnellement et d'avoir été fichue d'aimer quelqu'un qui s'en était allé. Cela avait provoqué un instant de colère retournée contre moi-même à tel point que j'avais décidé d'installer un rideau devant mon miroir. Je m'étais pas mal isolée et passais tout mon temps sur mon pc.

Plus j'y réfléchissais, plus je me disais qu'il fallait que je m'en aille. Que je voyage, que je commence une vie nouvelle. Je me disais que peut-être, je ferais des rencontres marquantes qui m'aideraient à virer ce fichu blocage émotionnel. J'ai donc entrepris des recherches sur des destinations, des chemins à prendre ... Puis j'ai entendu parler de l'île d'Alera. Je m'étais renseigné et cet endroit m'intéressait déjà ! Ainsi, j'avais pris ma décision, la préparation psychologique était déjà faite. Encore fallait-il trouver la préparation matérielle et le soutient... D'une famille qui semblait avoir perdu tout espoir que je les aime un jour.
Leur demander n'avait pas été la chose la plus facile. Affronter leur réaction ... Encore moins.

>> Toi ? Voyager ? Attends... TOI ?! VOYAGER SEULE ?!!
>> Tu n'y penses pas ...
>> Tu es bien trop fragile.


Et bla et bla et bla ! Encore ça qui était remis sur le tapis. Je suis faible. Punaise ! Allaient-ils arrêter avec ça ?! J'avais essayé de les résonner, de leur transmettre mon point de vue, celui qui dit que de toute façon, on meure un jour, alors pourquoi fuir le danger ? Mais ils ne m'avaient pas écouté et je pouvais faire une croix sur mon voyage. Du coup, je me contentais de mes droits de sortie. Je m'arrangeais pour bien montrer à ma famille à quel point je leur en voulais, espérant qu'ils cèdent un jour.
Entre-temps, j'avais fait une nouvelle rencontre.

C'était trois mois avant mes seize ans. Je me promenais depuis la matinée et l'après-midi touchait déjà à son terme. Très loin d'Illumis, j'assistais à une scène épouvantable selon moi. Je n'avais vu la chose que de loin, mais il m'avait semblé voir un homme qui abandonnais son pokemon dans la forêt. Outrée, je m'étais mis à lui courir après pour lui dire deux mots sur ma façon de penser, mais mes jambes qui avaient trop marchés n'avaient plus la force de me faire courir et m'ont fait m'étaler non loin du pokemon. Je levais alors les yeux vers lui, un Xatu. Pleins de questions se bousculaient dans ma tête, je voulais savoir pourquoi cette personne avait abandonné ce pokemon. Bon, vous me direz que j'aurais pu assister à un relâchement et qu'en vérité, il le rendait à son milieu naturel.
Je m'étais dit ça avant de péter un câble devant le pauvre Xatu qui devait me prendre pour une folle. Mais j'avais vite su constater qu'il ne savait pas du tout quoi faire dans la nature. Et puis, il m'avait suivi. Jusque chez-moi. Je l'avais laissé faire, refusant de le laisser seul dans sa galère. Et puis, Kokuro ne l'avait pas trop mal accueilli. Bon, avec un peu de méfiance, je vous l'accorde, mais il avait vite su l'accepter. Par contre... M'a famille avait eu quelques réticences. En effet, du haut de son mètre cinquante, le Xatu était bien plus grand que le cornebre et donc prenait plus de place, ce qui avait vite su déranger. Moi, je ne comprenais pas. La maison était grande, on pouvait bien accueillir un deuxième pokemon !
J'avais décidé de l'appeler Zyo, sans trop de raison, je trouvais que ça lui allait bien. Et puis, il n'en semblait pas tant dérangé que ça. Au contraire, il avait l'air de bien aimer ce nom.

Pour l'anniversaire de mes seize ans, je reçu une grande surprise ! Une surprise qui sue me donner un enthousiasme fou ! Le droit de voyager sur l'île d'Alera ... À deux conditions. Premièrement, je devais donner régulièrement des nouvelles. Deuxièmement, s'il m'arrivait quoi que ce soit de grave, je devais rentrer à la maison -laissez moi vous dire qu'il était hors de question que j'obéisse à cette condition là-.
Ainsi, je fis mes bagages rapidement, je ne pris pas grand chose. Seulement quelques vêtements de rechange, mon portable, tout mon argent de poche et la pokeball que j'avais reçue et dont je ne m'étais jamais servie. Je dis au revoir à mes parents, ainsi que mes deux pokemons qui voulaient venir avec moi.
C'est comme ça que j'en suis venu à être ici, à Alera. Durant le voyage, j'ai su constater que Zyo n'était pas à l'aise au milieu de la foule et qu'il préférait la pokeball dans les villes ou les endroits publiques. Je respectais cela et ne le sortais que lorsque nous étions seuls.
Une fois arrivée sur l'île, j'avais commencé par le plus important, trouver du travail. Même si ma famille m'envoyais de l'argent, je voulais devenir indépendante. Je m'étais renseignée et le post de Ranger pokemon m'intéressait. Mais comme j'étais super jeune ... Mais surtout très fragile, cela n'avait pas été facile et de loin. Cela m'avait donc pris un certain temps pour convaincre que j'en étais capable et j'ai réussi, bien qu'avec un peu de réticence de leur part, à obtenir le titre de Ranger pokemon ! Sous certaine conditions bien sûr, dont celle impliquant un suivi médicale régulier. Pour le reste, je ne devais rien faire de dangereux toute seule, ce qui m'embêtais un peu mais c'était déjà mieux que rien.
Désormais que tout était prêt, j'étais sur l'île et j'avais un "travail", je pouvais commencer mon exploration de l'île, mon aventure !
   

   
--------

   team Pokémon
   

   
Kokuro


Zyo


   
---------------------

   toi derrière l'écran
   

   
Pseudo: Mellusa ~ ♦ Âge: 17 ans ♦ Pays: Japon non mais je voudrais trop Q.Q France ♦
   Comment as-tu connu le forum ? Remerciez Eoran o/ ♦ Fréquence de connexion : Pour l'instant très très irrégulière, pour manque de pc Q.Q
Mais quand j'en aurais un, ce sera au minimum (très grand minimum) une fois par semaine sauf si problèmes. ♦ Crédit de ton avatar: Takane Enomoto de Kagerou Days/Mekaku City Actor ♦ Double-compte ? Un jour peut-être.... èwé ♦ Le mot de la fin: Miaou.
Non mieux : Vive la beauté de Mafu-kun *^*
+ Miaou. *fuis* ♦
   


   

________________________


Dernière édition par Akumi Hyura le Mar 25 Aoû - 22:01, édité 29 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Ven 14 Aoû - 18:15

Hello et bienvenue ! o/

Décidément, Eo nous ramène plein de gens, c'est cool~ Ta fiche a l'air sympa pour l'instant, hâte de voir ce qu'elle donnera~
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Rhode
POKÉBALL LANCÉES : 237
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/06/2015

MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Ven 14 Aoû - 18:26

J'AI UN FAN-CLUB SÛR QUE JE RAMÈNE DU MONDE 8DDD

Bienvenu sur le forum Melu, hâte que tu retrouve un PC, on pourrait délirer sur la CB o/

________________________

Je me cherche des amis en #C42D60
(Personne sur ma fiche de lien depuis 2015 [Et aucun gain de niveau BTW, c'est à cause de gens comme Éoran que plus personne ne veux être Ranger...])



Les liens indispasapableuh
Présentation - Carnet Rencontre - Carnet Objets&Notes - "Scénario"s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 53
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Ven 14 Aoû - 18:33

Nyah ~
Merci pour votre accueil , j'ai aussi super hâte d'avoir un pc *^*
J'ai surtout hâte de RPCB !! :DDDD

Je bosse à fond sur ma fiche, par chance ma frangine me laisse son pc toute la soirée ce qui signifie... Que j'aurais peut-être une chance de finir ma fiche ce soir si je me bouge le fion !!!! *^*

________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Ven 14 Aoû - 18:58

Bienvenue sur le forum o/
J'ai hâte de voir ta fiche finie~
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1111
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Ven 14 Aoû - 20:04

Bienvenue sur le forum ! coeur

J'aime bien ton personnage. Elle n'a pas l'air d'avoir une vie facile mais elle est attachante. Bon courage pour le reste de ta fiche (et ne t'inquiète pas si tu n'arrives pas à la finir avant de ne plus avoir d'ordi, tant qu'on est prévenu, pas de souci ;) )

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 53
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Ven 14 Aoû - 20:08

Merci ~
Ecoute je suis bien partie là, je penses finir la rédaction ce soir et la correction demain si j'en ai l'occasion, donc ça devrais aller :3
Si jamais je préviendrais, bien sûr ^^

________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 928
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Ven 14 Aoû - 20:26


Bienvenue !
Bon courage pour le reste de ta fiche, et ne t'inquiète pas des délais, si jamais :)

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 53
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Sam 15 Aoû - 15:00

Merci. :)
Finalement je risque de prendre plus de temps que prévu pour la rédaction... Un évènement personnel freine ma productivité en ce moment. Je ferais tout de même de mon mieux pour finir au plus tôt, mais je ne peux rien promettre.

________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1111
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Dim 16 Aoû - 9:23

Pas de souci. Fais ce que tu peux. ;)

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Mar 18 Aoû - 16:36

Bienvenue ! (C'est court, donc je mets cette phrase inutile qui ne sert à rien. C'est le principe de l'inutilité non ? Je sais pas. Cette dernière phrase que vous lisez est inutile. Elle ne sert donc à rein. N'est-ce pas le principe de l'inutilité ? STOOOOOOOOOOP !!!!! Tais toi ! Faut pas traumatiser les gens avec des paradoxes. Dans ce cas, cette phrase est fausse. Si elle est vraie, elle est fausse, si elle est fausse, elle est vraie, mais si elle est vraie, elle est fausse, mais si elle est fau- TU COMPRENDS RIEN IDIOT ! STOP TAIS TOI !)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Mar 18 Aoû - 19:58

Hello et Bienvenue Mellu'

Soit la deuxième à être porté par la vague obsessive de Genny, notre adorable troll personnelle 8D!

Je te souhaite un bon séjour et bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 53
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Mar 25 Aoû - 11:42

Merci à vous ~
Je vous annonce que j'ai fini la fiche :3
Je m'en remet à votre jugement, dans l'espoir que tout soit en ordre, dans le cas contraire je corrigerais ce qui ne va pas.
Merci encore pour votre accueil sur le forum, j'attends votre jugement dès qu'il vous sera possible de le rendre ~

________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 928
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Mar 25 Aoû - 12:40

Coucou ! ♥️

Alors j'ai lu toute ta fiche d'une traite. Mis à part quelques fautes d'inattention qui pourraient être évitées lors d'une relecture, l'ensemble de ta fiche est très intéressante. Ton personnage est assez original et j'aime énormément ton avatar et ton image de couverture coeur
Elle est trop jolie, j'suis amoureuse /bam/

J'ai également aimé le fait que tu décrives chaque rencontre avec ses Pokémon. Tu détailles bien plusieurs points de son histoire et ainsi, on comprend bien le caractère d'Ayumi.

Cependant, il y a un point qui me dérange et que je ne peux accepter. A la toute fin de ta fiche, tu dis qu'elle "trouve" un emploi de Ranger un peu comme ça et qu'après négociation, elle obtient le poste. Cependant, ce n'est pas une question d'âge. Pour devenir Ranger, il faut entrer dans une école spécialisée et subir un long apprentissage. Ce n'est pas un emploi qu'on trouve comme ça et qu'on commence dès le lendemain, tu comprends ? Or, il n'y a pas d'école Ranger sur l'île.
Donc, soit Ayumi est entrée dans l'une de ses écoles et est en apprentissage actuellement. Soit, elle est déjà diplômée d'une école et est Ranger officielle (ce qui m'étonnerait quelque peu étant donné sa condition fragile, mais c'est un autre point).
Soit, dernier point que je peux te proposer, elle sera "Dresseur Ranger", ce sont des Dresseurs semblables à des gardes forestiers qui s'occupent de la nature (les "Rangers" qu'on trouve dans les jeux Pokémon classiques - Or, Rubis, Diamant, etc.) et pour lesquels il ne faut, je crois, aucun diplôme. C'est là, plus comme un emploi classique, c'est pour ça que j'ai pensé à ton histoire (d'autant plus, encore, sa fragilité).

Ou bien, tu peux encore totalement changer de voie :3 J'attends ton avis ♥️

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 53
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Mar 25 Aoû - 15:36

Alors, je comprends le problème, j'avais aussi un doute en rédigeant mais je m'étais dis "au pire on me le signalera" x)
Alors, si j'en fais une dresseur ranger mon histoire devient valide ou je dois encore modifier quelque chose ?
Quant à sa fragilité, petite précision, elle le cache ou évite de dire à quel point c'est grave, du coup ça se sait pas trop (c'est une thug ne l'oublions pas).
Donc dis-moi si c'est valide, juste pour savoir car comme mon pc rame comme pas possible j'aimerais être certaine de ce que je dois modifier ^^

________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 928
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Mar 25 Aoû - 17:20

Dans l'optique où tu maintiens le fait qu'elle ait "trouvé un travail un peu comme ça", je pense que l'emploi de Ranger Pokémon (= des dresseurs de Pokémon s'occupant de la nature, voir ici) conviendrait davantage et fonctionne :) Ton personnage serait donc plutôt dans le groupe des Dresseurs :)

Mais cela n'exclut pas qu'un jour, elle puisse devenir Ranger si elle le souhaite !

Enfin, quant à sa fragilité, je faisais simplement un commentaire réaliste. Si elle est si fragile, bien qu'elle le cache, elle ne pourra jamais (je pense) faire un emploi aussi sportif et musclé que Ranger. Elle mourrait au premier jour /bam/

De fait, si tu en fais une dresseuse Ranger (ou bien appelée Ranger Pokémon, c'est compliqué tout ça), je veux bien que tu modifies un peu la fin pour plus de réalisme.
Après, ça ira ! ♥

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 53
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Mar 25 Aoû - 18:24

Edité ~
Moi a écrit:
[...] Mais comme j'étais super jeune ... Mais surtout très fragile, cela n'avait pas été facile et de loin. Cela m'avait donc pris un certain temps pour convaincre que j'en étais capable et j'ai réussi, bien qu'avec un peu de réticence de leur part, à obtenir le titre de Ranger pokemon ! Sous certaine conditions bien sûr, dont celle impliquant un suivi médicale régulier. Pour le reste, je ne devais rien faire de dangereux toute seule, ce qui m'embêtais un peu mais c'était déjà mieux que rien.
Désormais que tout était prêt, j'étais sur l'île et j'avais un "travail", je pouvais commencer mon exploration de l'île, mon aventure !

J'espère que ça conviens, si jamais je reste ouverte à de potentielles autres modifications. :3

________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Unys
POKÉBALL LANCÉES : 186
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/04/2014

MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Mar 25 Aoû - 18:44

(Ici Raf')

Merci d'avoir édité ! Que ce soit bien clair, Ayumi est donc bien Dresseuse Ranger ? L'équivalent, je pense, d'un garde-forestier, d'un dresseur très impliqué par la nature qui doit faire quelques travaux de nettoyage, de secours... à moindre échelle qu'un vrai Ranger.
Dans ce cas, il faut aussi que tu édites ton groupe :)

________________________




• Svël et Kyouhei mangent et embêtent Hue en #0099ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 53
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Mar 25 Aoû - 18:51

Fait ~

________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Alola - Ohana
POKÉBALL LANCÉES : 951
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 14/04/2014

MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   Mar 25 Aoû - 20:02


Merci d'avoir modifié ! Je te valide, bienvenue parmi nous ! En espérant que tu t'amuses comme il se doit ♥
Tu dois à présent créer ta Carte Dresseur, tu pourras ensuite poster tes demandes de liens, de RP, de relations, etc etc etc. ~

________________________




• Valen pêche et mord en #993333
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Akumi Hyura de Mellusa ~ [Fini ~]
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Administration :: Formulaire d'embarquement :: Présentations validées-