Partagez | 
 

 Ceux qui ignoraient [PV Hélio & Samuel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Sinnoh
POKÉBALL LANCÉES : 93
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 04/02/2015

MessageSujet: Ceux qui ignoraient [PV Hélio & Samuel]   Mar 9 Juin - 19:11

ft. Hélio Akagi & Samuel Dante


Ay, no hay que llorar, que la vida es un carnaval Es más bello vivir cantando Oh, oh, oh, ay, no hay que llorar Que la vida es un carnaval Y las penas se van cantando
Ceux qui ignoraient


Luna adorait faire la fête. Elle était restée une gamine dans sa tête, c'est aussi peut-être pour cela qu'elle aimait tant s'occuper des enfants. En tout cas, elle répondait toujours présente quand il s'agissait de s'amuser. Et par-dessus tout, elle aimait le carnaval, les déguisements. Et une fois n'est pas coutume, ce jour-là, elle avait décidé de se déguiser. En principe, elle mettait pas mal de temps à choisir en quoi se déguiser, tellement les possibilités étaient énormes. Mais cette fois, l'idée était toute trouvée. L'adolescente ne se remettait toujours pas de sa rencontre avec Xerneas. Cette dernière, intervenue pourtant quelques semaines plus tôt, la marquerait à tout jamais, elle le savait. C'est donc bel et bien en ce Pokemon légendaire qu'elle s'était grimée.
Elle avait mis une chemise blanche, avec par-dessus un manteau bleu. En bas, il s'agissait d'un grand pantalon noir, et des converses totalement blanches. Il n'y avait rien de Xerneas là-dedans, me direz-vous. En effet, cette partie n'était pas la mieux faite, mais Luna n'avait pas eu trop le temps pour son costume et surtout, ne s'était pas concentrée sur cette partie. Car le plus impressionnant était ce qu'elle portait sur la tête : de grandes cornes aux couleurs de la créatures, saupoudrées de paillettes et de quelques (faux) cristaux, et des perles. Elle y avait suspendu un fil avec au bout accrochés d'autres accessoires fins. Ses cheveux brillaient aussi, car elle y avait mis des paillettes blanches. Enfin, elle avait ajouté des lentilles grises-bleutées. Sa coiffe prenait un peu de place, et elle avait dû attendre d'être dehors pour pouvoir la revêtir.
Elle avait fait le trajet jusqu'à Mell, plus motivée que jamais. C'était la première fois qu'elle participait à un carnaval sur l'île, mais elle était sûre que ça allait être fantastique. Jour de fête oblige, elle était de bonne humeur. Et ses Pokemon aussi. Du moins, les deux Luxio, qui avaient décidés qu'ils accompagneraient leur dresseuse durant le défilé. Ils étaient tous deux équipés d'un chapeau haut de forme, d'une cape noire et d'un nœud papillon. Moins extravagants que Luna, mais tout aussi prêts à faire la fête.
Luna était arrivée dans les premières, et le cortège n'avait pas encore démarré. Elle regardait tout autour d'elle, essayant de reconnaître les costumes de chacun. Il y en avait de toutes sortes, allant du simple masque à la transformation totale. Beaucoup tournèrent la tête vers Luna et certains la félicitèrent, d'autres lui lancèrent juste de grands sourires, reconnaissants le Pokemon qu'elle représentait.

Un bruit retentit, signe que le défilé démarrait. C'était partit. Thor à sa droite, Loki à sa gauche, Luna marchait vers la partie avant du cortège, derrière les musiciens et quelques jongleurs. Sa coiffe attirerait sûrement les regards, mais c'était le but, non ? De toute façon, tout le monde était déguisé, alors...

Tout le monde ? En fait non. Enfin... certains pourraient appeler ça un déguisement... mais en soit, ça n'était pas le cas. En tout cas, c'est en tournant la tête que Luna aperçu un visage qu'elle connaissait bien. Elle ne l'avait croisé qu'une seule fois mais sûr que cette rencontre avait été mémorable. Car en effet, ce n'est ni plus ni moins qu'Hélio qui apparut devant ses yeux, habillé des mêmes vêtements étranges que lors de leur dernière rencontre.

« Hey, Hélio ! »

Luna n'avait pas pu faire autre chose que de l'interpeller. Leur rencontre était relativement récente... et quelle rencontre ! Celle du grand et magnifique Xerneas. L'adolescente partageait donc une sorte de lien spécial avec cet homme. Et même s'ils ne s'étaient pas beaucoup parlés, elle se sentait proche de lui, d'une certaine manière. En quelques pas, elle arriva à sa hauteur, le sourire aux lèvres, satisfaite de le retrouver.

« C'est super que vous soyez là ! Mais... je ne vous voit pas costumé, et je ne crois pas que ces habits, que je connaît, en constitue un... »

© redSheep sur Wild Roar

________________________
Présentation - Relations - T-Card - Blog

Luna enquête en #9f55e8


Autres comptes: Denzel Kogami & Wesley C. Sylphe & Seven Komako


Dernière édition par Luna Fenrir le Jeu 11 Juin - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 303
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Ceux qui ignoraient [PV Hélio & Samuel]   Jeu 11 Juin - 17:55

ft. Luna Fenrir & Samuel Dante

Ignorance is the curse of God ; knowledge is the wing wherewith we fly to Heaven.

Ceux qui ignoraient


Il n'était venu, à la base, que pour aller au musée. Il avait des recherches à faire, encore et toujours. Sa Team reconstruite était performante, mais la partie la plus importante de ses projets reposait sur son intelligence et sa réflexion, aussi devait-il sacrifier de nombreuses heures de distractions futiles pour travailler, sans vraiment de regrets. La perspective d'atteindre ses buts, depuis longtemps devenue une obsession qui régissait sa vie, valait tous les sacrifices possibles. Il n'avait jamais eu de remords à en faire, de toute manière. Tant que sa propre vie était sauve.

Cependant, ses projets semblaient quelque peu... compromis. Cette semaine avait lieu le carnaval de Mell. Un évènement dont il se serait bien passé, mais il ferait avec... du moins, c'était ce qu'il avait prévu. Car la foule l'empêchait presque d'avancer tant elle était dense par endroits. Lui qui n'était pas souvent dans la capitale – le seul lieu qu'il connaissait par cœur était Elara, chose normale étant donné l'importance de l'endroit dans ses projets, et le fait que sa base y était située –, il se retrouva vite incapable de se retrouver dans ce véritable chaos. Toutes ces personnes qui riaient, criaient, étaient exaspérantes. La fête n'avait jamais au goût d'Hélio. Ces rassemblements humains trop imposant, trop joyeux, n'étaient apparemment pas faits pour les nihilistes. D'un autre côté, il avait du mal à trouver un quelconque intérêt dans le fait de célébrer des dates historiques, des légendaires ou tout simplement sa joie. Derrière leur masque et leurs vêtements colorés, les rubans scintillants et les chars décorés, les gens se laissaient emporter pas leurs émotions, montraient leur véritable nature. Des êtres instables et à l'attitude déplorable. Oui, ce genre de festivités était plus déplorable qu'autre chose. Et lui, Akagi, contrastait avec le bonheur ambiant. Non pour sa tenue, quoiqu'il puisse en penser, la plupart la prenaient pour un déguisement, carnaval ou non. Plutôt pour l'aura terne et sombre qu'il émanait. Lui qui était heureux, quelques semaines plus tôt, à la simple vue d'un légendaire, était retourné à son état normal... non, pire encore que d'habitude.

Au bout d'un certain moment, on signala le début du défilé. Autrement dit, la foule commencerait à affluer de plus en plus à partir de cet instant, la basse curiosité des humains les entrainant naturellement vers les lieux agités. Au plus grand déplaisir d'Hélio. Impossible de se retrouver désormais, il n'avait plus d'autre choix que de rester ici. Même Corboss ne pourrait déployer ses ailes ici. Musiciens et jongleurs étaient en tête de cortège. Qu'y aurait-il ensuite ? Des coordinateurs, pourquoi pas des clowns ? Difficile de réprimer son mécontentement, presque un malaise. Qui avait eu idée de déranger l'ordre public avec ce genre d'évènement, honnêtement ?

A ce moment, on l'interpella. Le boss de Team haussa les sourcils, et tourna la tête vers le lieu d'où émanait l'appel. Il avait été prononcé par une jeune fille qu'il connaissait... oui, Luna, si sa mémoire était bonne. La passionnée de mythologie qui avait rencontré Xerneas en même temps que lui. Il s'approcha – elle avançait avec le défilé, et il n'eut d'autre choix que de s'y mêler à son tour.

"C'est super que vous soyez là ! Mais... je ne vous vois pas costumé, et je ne crois pas que ces habits, que je connais, en constituent un..."

Etait-il du genre à se déguiser ? Non, ce genre d'actes était inutile. Son uniforme était simple, gris, sobre. Quelqu'un qui prévoyait de devenir un dieu ne pouvait pas se permettre de se ridiculiser ainsi. Techniquement, l'idée ne le dégoûtait pas totalement, il n'en voyait simplement pas le but.

"Je ne comptais pas participer, seulement aller au musée. Pour ça, mon uniforme est amplement suffisant. Je n'aime pas particulièrement le carnaval…"

Il remarqua alors le déguisement qu'arborait l'adolescente. Si l'ensemble avait le mérite d'être sobre, les cornes qu'elle arborait étaient bien plus impressionnantes. Ornées de faux cristaux, de perles et d'autres ornements, elles ressemblaient à s'y méprendre à une version réduite des bois de Xerneas. Peut-être pas le plus élaboré des costumes, mais certainement le seul qui attirait positivement son attention. Il ne porterait pas quelque chose d'aussi extravagant, mais un vêtement inspiré de légendaire ne pouvait que difficilement lui déplaire, lui qui rêvait de revêtir leur rôle.

"Puisque nous parlons de ça, excellent choix de déguisement, Luna. Avant que je n'oublie... Tu as toujours des traces de la rencontre avec Xerneas ? Des photos, par exemple ? Ou même des notes."

En venir rapidement au but. La compagnie de la jeune fille n'était pas désagréable, mais l'agréable n'avait jamais été une priorité pour Hélio. Elle semblait surtout extrêmement utile, et cela, Akagi l'avait bien remarqué. Les plus dangereux des masques étaient ceux qu'on ne pouvait voir... Et ceux qui l'ignoraient furent impitoyablement dupés.

© redSheep sur Wild Roar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kanto/Alera
POKÉBALL LANCÉES : 54
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 21/05/2015

MessageSujet: Re: Ceux qui ignoraient [PV Hélio & Samuel]   Dim 9 Aoû - 21:45


Les défilés de Carnaval, ce n'étaient pas vraiment mon fort. J'y allais quand j'étais petit, et il est vrai que j'adorais me déguiser. Mais cette époque était révolue. J'ai commencé à perdre la passion de ses fêtes à l'humeur joyeuse le jour de la disparition de ma mère. De toute façon, je n'avais plus goût à rien, à cette époque. De toute façon, j'avais rapidement été engagé dans les rangs de la Team Rocket, alors, je n'avais plus le temps pour ces broutilles. Ensuite, à mes dix-huit ans, tous s'était enchaîné très vite, j'avais débarqué à Alera et entamé mes études de journalisme, j'avais été engagé par l'Alerien Libre et depuis je ne m'étais concentré que sur mon travail. Je n'avais jamais pris le temps de faire la fête, où quoi que ce soit. D'ailleurs, à la base, je n'avais pas prévu d'assister au défilé. Je n'y voyais pas l'intérêt et n'avait personne avec qui m'y rendre. A part mes Pokemon. Et c'est justement grâce à (ou à cause) d'eux, que j'ai finalement décidé que, pour une fois, ça pourrait le faire. En effet, eux n'avait pas manqué l'information, et m'avait montré très explicitement leur motivation à s'y rendre et déversant sur le sol du salon tout un tas de vêtements et d’accessoires de déguisement. Et c'est presque à contrecœur que j'avais voulut m'y mettre  aussi.
J'avais déniché un déguisement somme toute assez banal. Des vêtements colorés styles 18ème, et un masque blanc saupoudré de paillettes et sur lequel étaient collés des rubans de couleur. Je dois avouer que c'est plutôt Natsu qui m'a conseillé, car seul, je n'aurais su quoi choisir.
En parlant de mon Feunard justement, lui avait un nœud papillon gris tigré de noir, et un chapeau de feutre noir. Arsène, de son côté, avait opté pour un costume de clown, qui lui faisait une telle allure qu'il me fit rire. Absol, de son côté, préférait rester dans sa Pokeball pour la journée, réaction que je comprenais tout à fait.
Nous nous dirigeâmes donc vers Mell, où le carnaval venait tout juste de démarrer. Je me sentais un peu étrange parmi toute cette foule et tous ces gens qui savaient parfaitement comment faire la fête. Le défilé commença à avancer. Nous étions bien obligés de suivre, quasiment poussés par le reste du cortège. Natsu se tenait très droit à mes côtés, tandis que mon Tenefix faisait l'idiot en tournant autour de moi. Je devrais le surveiller d'ailleurs, qu'il n'en profite pas pour faire une bêtise, que ce soit pour faire une blague plus ou moins de mauvais goût, ou pire, pour commettre un vol. Je savais qu'il en était tout à fait capable et c'était précisément ce qui me souciait.
Officiellement, je ne travaillais pas aujourd'hui puisque ce n'était pas à moi qu'on avait confié le reportage sur le Carnaval. Mais je ne put m'empêcher de prendre des notes. Après tout, cela pourrait servir à un ou une collègue qui devrait faire un article sur le sujet.

Mais résultat, à force de surveiller Arsène et d'avoir le regard plongé sur mon téléphone à pianoter, je ne regardais pas devant moi. Et ce qui devait arriver arriva. Je bousculait quelqu'un. Ce qui me fit lâcher mon téléphone. D'un mouvement rapide, Arsène le rattrapa, tandis que je lançais un regard gêné vers la jeune fille que j'avais malencontreusement poussée.

« Je vous prie de m'excuser, Mademoiselle, j'espère que je ne vous ai pas fait mal. »

J'aurais dû faire plus attention, mais là c'était entièrement ma faute. D'un autre côté, ce défilé avançait tellement vite, mine de rien... je ne voyais pas où je mettais les pieds.
C'est alors que je remarquais l'homme avec qui elle discutait. Mon regard aurait pu être attiré par son affolante coupe de cheveux, mais ce fut plutôt la façon dont il était habillé. Je reconnu de suite l'accoutrement de la Team Galaxy. J'étais interloqué. Etait-ce un déguisement ? Ou alors... cette homme était-il un membre de la Team ? Dans ce cas, que voulait-il à cette jeune fille ? Vu la façon dont ils discutaient, on aurait dit qu'ils se connaissaient. Mais la brunette faisait-elle aussi partie de la Team ? Tant de questions dans ma tête qui ne trouvaient pas de réponse. Et ma curiosité de journaliste ne m'aida pas à fermer ma bouche.

« Monsieur, je dois dire que votre... costume me surprend. Puis-je vous demander d'où il vient ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Sinnoh
POKÉBALL LANCÉES : 93
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 04/02/2015

MessageSujet: Re: Ceux qui ignoraient [PV Hélio & Samuel]   Lun 10 Aoû - 11:40

ft. Hélio Akagi & Samuel Dante


Ay, no hay que llorar, que la vida es un carnaval Es más bello vivir cantando Oh, oh, oh, ay, no hay que llorar Que la vida es un carnaval Y las penas se van cantando
Ceux qui ignoraient


Luna était quelque peu surprise de trouver Hélio ici. Car effectivement, même si elle ne le connaissait pas beaucoup, elle ne le voyait pas être du genre à participer à des manifestations de ce type. Mais ce n'était peut-être qu'une impression après tout. Tout le monde aimait le carnaval non ? Mais au vu de la réponse de l'homme, il s'avéra que effectivement il n'était pas venu pour se joindre au carnaval à la base. Il avait donc dû se faire emporter par la foule en essayant d'atteindre le musée.  Luna comprenait que cela puisse le contrarier, même si Hélio ne laissait, comme toujours, passer aucune émotion sur son visage de marbre.
Il se mit alors à la complimenter sur son déguisement. C'était sûr qu'il allait réagir dessus, ce n'était pas pour rien que la jeune fille le portait, et c'était justement avec l'individu en face d'elle qu'elle avait vécu sa rencontre avec Xerneas. Alors, forcément, ça avait attiré son attention.

« Merci, je ne voyais pas quoi d'autre porter après ce que nous avons vécus »

Hélio enchaîna en parlant justement de cette rencontre. Oui, il en avait été marqué tout comme elle et ne pouvait sûrement pas s'empêcher d'y penser. L'adolescente comprenait tout à fait cette réaction, il en allait de même pour elle, il lui arrivait même de rêver de cette rencontrer, et de revoir, quand elle fermait les yeux, revoir la grande silhouette se poser devant eux, sous leur regard ébahit, et l'échange qui s'en était suivi.
Et oui, elle avait conservé l'unique photo qu'elle avait pu faire de la créature. A la demande d'Hélio, elle sorti sa sacoche pour s'emparer de l'appareil photo et le présenta à l'homme aux cheveux bleus.

« Je n'ai pas encore eu le temps de la faire développer, mais je l'ai mise sur mon blog »

Puisqu'elle tenait son blog régulièrement à jour et qu'elle y inscrivait toutes ses découvertes, elle n'avait pas manqué de raconter cette expériences. Les réactions n'avaient pas tardé, des commentaires les plus impressionnés aux plus sceptique. Certains n'y croyaient pas, d'autres étaient subjugués par la beauté de Xerneas et jalousait Luna pour la chance qu'elle avait. Le nombres de visites sur son site avait augmenté de façon fulgurante, à un point qu'elle n'aurait jamais pu imaginer.

Alors qu'elle allait reprendre sa discussion, elle reçu un grand coup dans le dos et se sentit projetée vers l'avant. Elle se rattrapa tant bien que mal sur ses deux jambes pour ne pas tomber, et se retourna vivement pour faire face à celui qui avait faillit être responsable de sa chute. C'était un grand homme brun. Il était déguisés de vêtements colorés anciens, et portait un masque, ce qui fait que Luna ne pu distinguer son visage. A ses côtés se tenait un magnifique Feunard portant un nœud papillon et un chacun, ainsi qu'un Tenefix, déguisé lui aussi, qui tenait le portable de son dresseur.
L'homme se confondit en excuses très poliment, et Luna lui offrit un léger sourire pour lui montrer qu'elle n'avait rien. Ce n'était pas son genre de s'énerver contre les gens. De toute façon, l'homme ne l'avait pas fait exprès, n'est-ce pas ?

« Ne vous inquiétez pas, tout va bien. Difficile de voir où on met les pieds dans ce défilé, n'est-ce pas ? »

Elle avait une impression bizarre en voyant l'homme, mais elle ne savait pas quoi. De toute façon, elle n'eu pas le temps d'y réfléchir puisque le bousculeur s'adressa à Hélio, parlant de son ''uniforme''. Pourquoi cela était-il si surprenant ? Certes, ce n'étaient pas des habits très courant, mais tout de même... Pourquoi est-ce que la voix de cet homme reflétait un tel étonnement ? Luna sentait qu'elle n'allait pas tarder à avoir sa réponse...

© redSheep sur Wild Roar

________________________
Présentation - Relations - T-Card - Blog

Luna enquête en #9f55e8


Autres comptes: Denzel Kogami & Wesley C. Sylphe & Seven Komako
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 303
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Ceux qui ignoraient [PV Hélio & Samuel]   Lun 10 Aoû - 14:36

ft. Luna Fenrir & Samuel Dante

Ignorance is the curse of God ; knowledge is the wing wherewith we fly to Heaven.

Ceux qui ignoraient



La jeune fille le remercia, disant qu'elle n'aurait pu porter autre chose suite à leur rencontre avec Xerneas. Evidemment. Si il avait eu la stupidité de participer à un tel évènement, il aurait au moins eu le bon goût de choisir un déguisement aux couleurs du légendaire. Si il avait eu le moindre sens de l'ironie, peut-être aurait-il choisi de s'habiller en Giratina. Sauf que l'autodérision n'était pas son fort – bien au contraire.

Luna continua, disant qu'elle avait mis une photo du cervidé sur son blog. Un blog, donc... elle avait probablement noté quelques autres informations dessus. Si Hélio s'était un peu renseigné sur Xerneas, il n'avait pas eu le temps de noter quoi que ce soit concernant sa rencontre avec lui, préférant réfléchir à une récente découverte qu'il avait faite au sujet d'un certain... orbe. L'homme aux cheveux bleus allait demander quelle était l'adresse de ce blog – non qu'il contienne quoi que ce soit de passionnant, il s'en doutait bien, mais toute information était bonne à prendre. Cependant, alors qu'il ouvrait la bouche, un homme heurta Luna, qui reprit tant bien que mal son équilibre. C'était bien pour cela qu'il n'aimait pas les défilés, tant de gens stupides qui ne savaient pas observer ce qui les entouraient... Sous le regard neutre d'Hélio, il s'excusa poliment, la jeune fille lui assurant que cela n'avait aucune importance.

Hélio espérait qu'il s'en arrête là, et qu'il reprenne rapidement son chemin, comme tous les autres dans ce défilé. Cependant, son regard s'arrêta sur lui. Le leader fronça légèrement les sourcils. Que voulait-il ? L'examinant rapidement, il constata que son déguisement, certes plus élaboré que celui de la demoiselle, était bien moins symbolique. Un vieux costume coloré et passablement ridicule. Impossible de voir son visage ; celui-ci était caché par un masque. Cependant, il était convaincu que l'inconnu le regardait. Comme si quelque chose clochait. Son manque de déguisement, peut-être ? Il n'avait pas à s'excuser de préférer des vêtements confortables et décents à un costume de clown.

"Monsieur, je dois dire que votre... costume me surprend. Puis-je vous demander d'où il vient ?"

C'était bien l'uniforme. Les gens avaient souvent un problème avec cela, même à l'époque où il n'était que le sympathique dirigeant d'une entreprise aux objectifs flous. Il avait pourtant été pensé pour être le plus pratique possible, mais Hélio préférait ne pas perdre son temps avec les goûts de tout chacun...

Cependant, cette fois, son interlocuteur semblait réellement avoir un problème. Avec un peu de chance, ou plutôt de malchance pour le bleu, il connaissait la Team Galaxie – ou pire, il connaissait ses objectifs. Un ancien sbire, peut-être ? Quelle importance. Cela pouvait paraître très dérangeant de prime abord, mais ne l'était pas tant que ça, au final. Ses recherches avaient tant avancé qu'il n'avait plus vraiment besoin de faire profil bas, et il pouvait faire à peu près ce qu'il désirait désormais, personne ne pourrait l'empêcher d'agir. Ce fut donc avec toute l'honnêteté du monde qu'il répondit, d'un ton égal :

"Ceci n'est pas un costume, mais mon uniforme. De chef de la Team Galaxie, pour être précis."

Il ne voyait pas vraiment le problème que posait ce statut. Espérant que l'inconnu s'en irait sans demander son reste, il ajouta, à l'intention de Luna :

"J'allais donc te demander... quel est le nom de ton blog ?"

Cependant, aucun de ses deux interlocuteurs n'agit réellement comme il le souhaitait. Quel ennui...

© redSheep sur Wild Roar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kanto/Alera
POKÉBALL LANCÉES : 54
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 21/05/2015

MessageSujet: Re: Ceux qui ignoraient [PV Hélio & Samuel]   Mar 11 Aoû - 22:40


Fort heureusement pour moi, la jeune fille ne tomba pas, et je fut soulagé de voir qu'elle ne m'en voulait aucunement de l'avoir bousculé. Même si c'était ma faute, je ne voulais pas qu'une dispute idiote éclate en plein jour de fête. Mais la brunette, qui était encore une adolescente, semblait gentille et je ne vit même pas passer une lueur de contrariété dans son regard, comme c'est trop souvent le cas avec ceux que l'on bouscule.

« Content que vous ne soyez pas blessée. C'est vrai qu'on ne voit plus ou on met les pieds, je vais être plus prudent. »

Je continuais de fixer l'homme aux cheveux bleus sans mot dire. J'en était persuadé à présent, je savait d'où venait cet uniforme. Et il semblait tout à fait authentique. Ce n'était absolument pas un déguisement. Bien au contraire, j'ai envie de dire. Il s'agissait là, tout propre tout beau, de l'uniforme officiel des membres de la Team Galaxie, une organisation aussi étrange et folle que ceux qui la constituait. Et les mots de l'homme ne firent que confirmer mes pensées. D'ailleurs, sa franchise me fit ouvrir de grands yeux ébahit. Ah... Ok. Sans aucune gêne, mon interlocuteur avait annoncé à voix haute qui il était. Cependant je repris tout de suite ma mine et ma voix neutres habituelles pour pouvoir lui répondre. En mon for intérieur j'étais surpris, mais pas question que je laisse paraître quoi que ce soit.

« Humpf. Hélio Akagi je présume. Je suis Samuel Dante, journaliste... enchanté »

J'avais un peu hésité avant de dire ce dernier mot et de tendre une main, plus par politesse et par convenance que pour le plaisir de le saluer. Cet homme, j'en avais souvent entendu parler, et il ne me disait rien de bon. De ce qu'on m'avait raconté, il était une sorte de taré qui voulait s'approprier les Pokemon légendaires et, en gros, contrôler le monde. Je n'avais jamais compris les intérêts de cette Team et ça ne me plaisait guère de me retrouver face à leur dirigeant. Que faisait-il ici et pourquoi. Pas le temps de me poser trop de questions, car Hélio reprit la parole. Je fut interloqué quand je vis qu'il reprenait sa conversation avec la jeune fille, comme si de rien n'était. Je l'observais et compris tout de suite qu'elle n'était pas au courant des magouilles de l'homme avec qui elle discutait d'un ton enjoué quelques temps avant.

« Mademoiselle, si je peux vous donner un conseil, restez loin de cette homme. Il pourrait s'avérer dangereux »

Je ne pesait pas mes mots. Je n'avais pas envie qu'un dingue comme ce type se mette à manipuler une adolescente ma foi charmante et innocente. La pauvre n'avait aucune idée de quoi la Team Galaxie était capable. Comme toute les Teams d'ailleurs, je le savait pas expérience.
Je fixait d'un œil menaçant Hélio, continuant à avancer dans la foule. Le carnaval n'avait plus aucune espèce d'intérêt maintenant. Natsu se mit à grogner vers Hélio. Si je lui ordonnait, il lui sauterait dessus, toutes griffes dehors. Arsène par contre, semblait fasciner par le chef de l'étrange organisation. Je savais qu'il aurait eu cette réaction. Né chez les Rockets, fais pour servir un sbire... Il avait toujours montré un respect certains à l'égard des membres de Team, et surtout de leurs dirigeants. Il m'en voulait d'avoir parlé ainsi à l'homme, mais il savait aussi que mon passé de sbire était loin derrière moi.
Je ne pouvais plus m'éloigner. J'avais en fait un peu peur pour la jeune fille qui se trouvait là. Akagi pourrait essayer de l'embarquer dans ses méfaits, et je savait à quel point les jeunes pouvaient être influençables. Je l'avait été moi-même, et avait vu beaucoup trop d'adolescents rejoindre ces activités criminelles pour diverses raisons. Je sentait qu'il était de mon devoir de préserver la brunette de tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Sinnoh
POKÉBALL LANCÉES : 93
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 04/02/2015

MessageSujet: Re: Ceux qui ignoraient [PV Hélio & Samuel]   Mer 12 Aoû - 20:46

ft. Hélio Akagi & Samuel Dante


Ay, no hay que llorar, que la vida es un carnaval Es más bello vivir cantando Oh, oh, oh, ay, no hay que llorar Que la vida es un carnaval Y las penas se van cantando
Ceux qui ignoraient


Comme on avait pu s'y attendre, Luna ne tarda pas à avoir sa réponse à la question qu'elle se posait, à savoir : pourquoi l'homme qui l'avait bousculée était fixé sur Hélio ? Impossible de voir les yeux du brun, mais elle sentait, même derrière ce masque, un regard froid. Peut-être les deux hommes se connaissait-ils ? Hélio n'avait pas forcément reconnu le déguisé. Mais dans ce cas, pourquoi les mots qu'il lui avait adressé faisait référence à... ses habits ?
Mais Hélio répondit. Luna hoqueta d'étonnant. Quoi ? Qu'avait-il dit ? Team Galaxie ? Chef ? La jeune fille cru d'abord à une blague, mais le ton sérieux d'Hélio et la façon dont se tenait la personne qui l'avait bousculée en disait long. Son visage se décomposa tandis que l'homme aux cheveux bleus enchaînait en questionnant Luna. La bouche ouverte, interloquée, elle ne put en sortir aucun son. L'homme brun, lui, prit la parole, en lançant un petit grognement... avant de donner le nom d'Hélio. L'adolescente était tellement choquée qu'elle ne put rien dire pendant un instant. Ce que disait celui qui se présenta ensuite ne fit que confirmer ce que Luna avait entendu. Ce dernier s'adressa ensuite à elle, lui demandant de rester loin d'Hélio. La jeune fille ne pouvait pas y croire. Hélio semblait si gentil ! Bon, un peu étrange, mais elle avait eu une bonne impression de l'homme aux cheveux bleus.

«Est-ce que... Hélio... fait parti d'une organisation...criminelle ? »

Elle avait la réponse bien entendu, mais elle voulait l'entendre de la bouche de Samuel. Comme si il subsistait un espoir, que c'était une farce, où que la Team était bienfaitrice. Impossible, me direz-vous, mais vous comprendrez à quel point Luna était surprise.
La brunette avait déjà lu sur la Team Galaxie. Déjà parce que cette dernière venait de la même région qu'elle, mais aussi parce que cette team avait pour projet de contrôler les légendaires. Luna compris soudain l'intérêt d'Hélio pour Xerneas. Il ne voulait pas, comme elle, l'admirer, le prendre en photo, faire de plus amples recherches sur lui pour l'admirer dans les cieux. Il voulait en prendre possession, l’assujettir. Luna eu un sentiment de dégoût. Quel genre de monstre pouvait faire ça ? Et bien, à priori, Hélio.

Idiote, elle avait été idiote. De ne pas avoir reconnu l'uniforme tout d'abord, mais aussi de n'avoir pas su détecter, dans les paroles d'Hélio, ce qu'il était réellement. Car il n'avait vraisemblablement pas chercher à lui mentir. Si elle lui avait posé la questions, là-bas dans les Ruines, il lui aurait dit. Et elle se serait très rapidement éloignée de cet homme maléfique.

Luna tourna la tête vers celui qu'elle avait pris pour un futur collègue durant ses recherches. Elle lui jeta un regard tellement noir qu'il se voyait même derrière ses lentilles grises. Elle était perdue, et subitement elle devint indifférente à ce qui se passait autour d'elle. Le Carnaval, le défilé, elle s'en fichait. Il ne restait plus que Samuel, Hélio, elle, et leurs Pokemon. C'est tout. Après encore un petit temps de silence, elle s'adressa enfin à Hélio, d'une voix qui la surpris elle-même.

« Espèce de con ! Moi qui te prenais simplement pour un passionné de légendes, comme moi... Tu n'as jamais voulu seulement voir Xerneas hein, tu voulais le capturer ! Tu savais qu'il allait apparaître ce jour-là ? Et pourquoi t'as rien dit ? Et comment oses-tu me demander l'adresse de mon blog après ça ? Tu peux m'expliquer ?! »

Ses sentiments étaient mélangés entre colère, incompréhension et tristesse, ce qui l'avait fait lâché ces mots. Luna était toute tremblante désormais, dégoûtée d'avoir pu accorder sa confiance à un homme comme Hélio. Naïve, elle était beaucoup trop naïve ?

© redSheep sur Wild Roar

________________________
Présentation - Relations - T-Card - Blog

Luna enquête en #9f55e8


Autres comptes: Denzel Kogami & Wesley C. Sylphe & Seven Komako
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 303
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Ceux qui ignoraient [PV Hélio & Samuel]   Jeu 13 Aoû - 0:10

ft. Luna Fenrir & Samuel Dante

Ignorance is the curse of God ; knowledge is the wing wherewith we fly to Heaven.

Ceux qui ignoraient


L'inconnu se présenta sous le nom de Samuel Dante. Pas qu'Hélio en ait quoi que ce soit à faire, à dire vrai. Bien qu'il se soit présenté convenablement, et ait même ajouté qu'il était enchanté, il n'était pas nécessaire d'avoir un Q.I surélevé pour savoir que c'était loin d'être le cas. Ce manque d'honnêteté ne perturbait pas le moins du monde le bleu, qui ne vit pas la main qu'il lui tendait et ne répondit pas à son salut, trop préoccupé par la demoiselle. L'homme masqué reprit la parole, conseillant à Luna de ne pas s'en approcher. Comme quoi il serait dangereux... dangereux ? Absolument pas, il agissait au contraire pour le bien du monde. Pour qui ce Samuel le prenait-il ? Un tortionnaire psychotique ? Au contraire, ce genre de personnes était à éliminer dans son utopie. Mais peu s'intéressaient aux objectifs réels de son organisation. Quel manque de rationalité... Enfin, il espérait tout de même que la demoiselle ne se soucierait pas de ce qu'un simple inconnu lui dirait...

"Est-ce que... Hélio... fait partie d'une organisation... criminelle ?"

Criminelle ? Tout dépendait du point de vue. Tout ce qu'il désirait était créer une utopie. En cela, il n'y avait rien de plus bienfaisant. Malgré sa misanthropie infinie, Hélio n'avait jamais eu les basses intentions qui définissaient d'autres Teams comme les Rocket, du moins si il en croyait les paroles de cette Rafaël qu'il avait rencontré plus tôt. Des mois plus tôt, en fait. Le temps semblait passer vite lorsqu'on était concentré sur ses objectifs. Objectifs qui allaient bientôt être atteints, aussi il n'appréciait pas particulièrement qu'on le retienne aussi. Mais visiblement, Luna n'en avait pas fini. Et elle ne comptait pas, évidemment, lui communiquer enfin le nom de son stupide blog.

" Espèce de con ! Moi qui te prenais simplement pour un passionné de légendes, comme moi... Tu n'as jamais voulu seulement voir Xerneas hein, tu voulais le capturer ! Tu savais qu'il allait apparaître ce jour-là ? Et pourquoi t'as rien dit ? Et comment oses-tu me demander l'adresse de mon blog après ça ? Tu peux m'expliquer ?!"

Colère ? Tristesse ? Tant d'insupportables émotions... Arceus qu'il pouvait détester cela... il pouvait presque les ressentir – d'un autre côté, elle les exprimait bruyamment, trop bruyamment. Evidemment qu'il était un passionné de légendes, pour quoi le prenait-elle ? Il pensait l'avoir exprimé assez clairement lors de leur rencontre aux ruines... Mais, aveuglée par ses émotions, elle semblait l'oublier. Dommage ; elle aurait pu lui être utile, quoiqu'à ce stade de son plan elle ne servirait plus à grand chose. Un peu comme Aurore, oui. En moins forte psychologiquement, apparemment. Quelle... déception.

"Sois-en rassurée, Xerneas ne m'est d'aucune utilité désormais. Je l'ai rencontré par hasard, mais cette rencontre fut... une perte de temps, au final – tu y as contribué, je dois dire. De plus, je suis bel et bien un amateur de légendes, raison entre autres pourquoi ce blog m'intéressait. Seulement, je sais aussi comment les exploiter à leur plein potentiel. De telles créatures doivent être employées à de grandes fins, et pas être observées comme des bêtes de cirque."

Il ajouta, tentant de garder un calme glacial malgré son irritation :

"La Team Galaxie n'est pas un groupe de criminels. Je cherche à créer un nouveau monde grâce au pouvoir des légendaires, un monde parfait. A quoi bon les observer et sourire niaisement devant des photographies d'eux ? Ne pas utiliser ses connaissances sur ces créatures pour des ambitions nobles est... déplorable. Cela dit, tu n'es pas le seul être humain décevant que j'aie eu l'occasion de rencontrer. Tous le sont, techniquement…"

Contenir sa haine pour l'humanité. Ne pas trop réfléchir à ses plans, et à la proximité de son objectif ultime. Il allait bientôt quitter les lieux, cet endroit détestable et cet évènement ridicule. Et accomplir son destin. Contrairement à cette enfant qui n'aurait jamais la moindre influence sur un avenir meilleur... et se contentait de vivre et de s'extasier devant un monde aux failles multiples.

© redSheep sur Wild Roar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ceux qui ignoraient [PV Hélio & Samuel]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ceux qui ignoraient [PV Hélio & Samuel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Construction d'une Haiti Nouvelle: GRAHN MONDE Samuel Pierre Editeur
» Pour ceux qui n'ont toujours rien compris à Matrix ^^
» Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses [Rochers maudits, Rang D, Qu'importe, Mine powa]
» Samuel "Sam" Fisher ♦ les amis peuvent être pire que les ennemis ♦
» NSA : Samuel "Sam" Fisher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Flood Party ! :: Vieil album :: RP terminés :: Carnaval de Mell-