Partagez | 
 

 "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Jotho
POKÉBALL LANCÉES : 489
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 13/01/2015

MessageSujet: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   Mar 10 Fév - 14:44

De retour à Onnen, la chaleur omniprésente de l'endroit était vraiment insupportable pour le garçon, mais bon, il avait affreusement mal au dos depuis son ascension de la montagne, certes, ça lui avait permis de se faire un nouvel ami mais ce n'était apparemment pas sans conséquences. Mais que viens faire son mal de dos dans son retour à Onnen ? Me direz-vous. Il avait vu un panneau indiquant des sources chaudes derrière le village, et quoi de mieux que des sources chaude pour relaxer un dos souffrant ? Bon, un massage, oui, mais Mahito refuse tout contact corporel avec quelqu'un d'autre que ses Pokémons, mal de dos ou non.

Il ne lui fallu pas longtemps pour atteindre les cavités des sources chaudes, la chaleur se faisait déjà plus intense une fois entré dedans, c'était vide, personne ne connaissait cet endroit ? Ou alors s'étaient-ils lassés d'y aller ? Quoi qu'il en soit, c'était mieux pour Mahito, il n'avait pas envie d'avoir de la compagnie.
Il se hâta de se changer afin de se retrouver seulement couvert d'une serviette autour du bassin, laissant ses affaire sur le coté, si un voleur venait à tenter de les prendre, les Pokémons de Type Glace s’occuperaient de le geler sur place. Le jeune homme entra dans l'eau chaude des sources et s'assis sur un siège de pierre sûrement naturel et commença à se détendre, son corps dans l'eau jusqu'au menton, c'est vrai que c'était relaxant. Un soupir d'aise se fît entendre de la bouche du garçon, résonnant dans toute la cavité, Givry se prélassa dans l'eau, Sorbet hésita à aller dans l'eau de peur de fondre à cause de la chaleur et Clair se laissa flotter dans l'eau. Tous se sentaient bien, ne s'attendant pas à ce que quelqu'un vienne dans les minutes à suivre.

Dans les minutes qui suivirent, le violet s'était endormi, se sentant tellement bien qu'il le pouvait sans aucun problème, Givry le redressa tout en essayant de ne pas le réveiller lorsqu'il était en train de glisser. Son dos commençait à aller mieux, il pourrait repartir une fois réveillé, ses Pokémons le protégeraient en attendant. Ils l'avait toujours protégé jusqu'à présent, ils n'avaient aucune raison de ne plus le faire, d'autant plus qu'ils avaient toute la confiance du garçon.

HRP:
 


Dernière édition par Mahito Mitsune le Mer 4 Mar - 0:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 230
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/12/2014

MessageSujet: Re: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   Dim 15 Fév - 19:31

ft. Mahito Mitsune

Took a ride to the end of the line where no one ever goes. Ended up on a broken train with nobody I know. But the pain and the longing's the same where the dying. Now I'm lost and I'm screaming for help. Relax, take it easy. For there is nothing that we can do. Relax, take it easy. Blame it on me or blame it on you.
Se détendre un peu ne fait jamais de mal


« Ne désespère pas. Entraîne-toi, et reviens me voir quand tu seras prêt. Je t'attends pour la revanche !  »

Denzel offrit un grand sourire au dresseur qui lui faisait face. Le jeune garçon de 16 ans hocha la tête et lui rendit son sourire. Il avait certes été battu, il était persuadé que s'il s'entraînait encore, il pourrait finalement battre le champion de type feu. Il lui promis que quand il reviendrait, il l'aurait, ce badge ! Il quitta finalement l'arène, suivit quelque temps après du public qui était là. L'arène se vida peu à peu et le calme revint. C'était tout le temps comme ça que ça fonctionnait. Il y avait toujours du monde à vouloir voir le combat, qu'ils soient des proches des participants ou non. Et puisque assister à un match était gratuit, pour peu qu'on réserve à l'avance... et bien, beaucoup de gens en profitaient, cela va de soi.
Denzel alla directement soigner ses Pokemon dans le petit centre de soin qui se trouvait à l'intérieur de son arène. Le dresseur y était bien sûr passé juste avant, et l'infirmière était toujours là. Elle salua son employeur avant d'emmener ses quelques Pokemon blessés au combat. Il regarda l'horloge et constata que la journée était déjà bien entamée. Il ne voyait jamais le temps passer lors d'un combat, et ne se rendait compte que les heures tournaient qu'à la fin des combats.. tout comme il finissait pas se rendre compte que la fatigue l'avait gagné.
Il n'avait cependant pas envie de dormir, d'autant plus que ce n'était pas encore la fin de journée. Et puis, il fallait bien qu'il sorte un peu. Il aimait vraiment la chaleur de son arène en hiver, mais il ne pouvait définitivement pas rester enfermé tout le temps. Et il savait que ses Pokemon n'appréciait pas non plus de na pas pouvoir sortir à l'air frais. Ajoutons à cela qu'il avait toujours besoin de se détendre après un combat. Et il connaissait l'endroit parfait pour cela.

Il remercia l'infirmière lorsque celle-ci lui rendit ses Pokemon, et lui dit que, puisqu'il n'y avait plus de combats prévu aujourd'hui, elle pouvait rentrer. Elle le savait déjà bien sûr, mais le jeune homme le lui rappelait toujours. Il détestait faire trop travailler les autres, surtout quand lui-même ne faisait rien. C'est peut-être pour ça que ses employés l'appréciait vraiment. Magalie, l'infirmière en question, travaillait dans l'arène depuis 6 mois seulement, et se sentait déjà chez elle, s'étant même liée d'amitié avec le champion. Elle avait donc plaisir de travailler ici et ne partirait pour rien au monde.
Elle aida le jeune homme à ranger un peu l'arène et sortit avec lui. Ils discutèrent quelques minutes de la pluie et du beau temps, puis elle rentra chez elle, après avoir salué Denzel. Ils se revoyaient le lendemain, de toute façon, ils auraient tout le loisir de discuter de ce qu'ils voudraient.

Le spécialiste des types feu s'étira et se retourna vers les Pokemon présents. Ils étaient tous là, à l'exception de Flicka qui était resté à la maison du jeune homme, ne participant pas au combat pour cette fois.
Quoi qu'il en soit, c'est vers les sources chaudes que Denzel se dirigea. Ça lui ferait du bien, à coup sûr. Taïko et Arthur rentrèrent dans leur Pokeball, encore fatigués par le combat et ne voulant pas spécialement dormir dans les sources. En plus de ça, le Pyroli avait peur de l'eau, qu'importe sa température, et ne supporterait pas de recevoir ne serait-ce qu'une éclaboussure ou tomber dans les sources.

Quand il arriva, il vit qu'une seule et unique personne était présente, qu'il ne connaissait pas. Il décida de la laisser tranquille, d'autant plus que l'homme avait l'air de dormir. Sherlock resta sur le côté, ne souhaitant pas se baigner pour le moment mais préférant surveiller les alentours. Quant à Lawa et Pumpkin, elle entrèrent avec leur dresseur.
Ce dernier s'assit dans un coin. La Limagma limita, profitant de l'effet bénéfique que semblait procurer l'eau sur son corps de lave. Mais la Feurisson n'avait pas envie de rester sans bouger, et elle commença à nager dans toute la source, plongeant sa tête dans l'eau et remontant en éclaboussant les environs. Sauf que voilà, elle ne fit pas attention où elle allait et finit pas sortir en sautant et... retombant sur le jeune homme qui se reposait là.

« Pumpkin !  »

Denzel s'approcha en jetant un regard noir sur son Pokemon. La petite baissa la tête, consciente qu'elle aurait dû faire plus attention. Elle savait que son dresseur ne la réprimanderait pas, mais il lui faisait signe de son mécontentement à travers son regard.
Le champion reporta son attention sur l'homme qu'il venait de réveiller. Pumpkin flottait à côté, prête à s'excuser elle aussi.

« Hum, je suis vraiment désolé ! On va se mettre un peu plus loin. Ma Feurisson est très joueuse et un peu maladroite, elle ne l'a vraiment pas fait exprès. Encore pardon de vous avoir réveillé !  »


© redSheep sur Wild Roar

________________________

Denzel enflamme en #cc0000

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Jotho
POKÉBALL LANCÉES : 489
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 13/01/2015

MessageSujet: Re: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   Dim 15 Fév - 21:09

Le violet sortit de ses songes en sursaut, réveillé par un éclaboussure, il lui fallu quelques dizaines de secondes pour se rappeler de l'endroit où il était. Il remarque la Feurisson non loin de lui et son dresseur un peu plus loin. Il ne lui fallu pas longtemps pour se rendre compte de ce qui était arrivé pour qu'il se réveille aussi brusquement.

« Hum, je suis vraiment désolé ! On va se mettre un peu plus loin. Ma Feurisson est très joueuse et un peu maladroite, elle ne l'a vraiment pas fait exprès. Encore pardon de vous avoir réveillé ! »

Le jeune homme dirigea son regard vers le garçon tout en caressant la tête de la Feurisson, il ne lui était pas vraiment étranger, ils ne s'étaient jamais rencontrés mais il avait déjà entendu parler de lui : Denzel Kagami, le champion de l'arène d'Onnen. Ses cheveux écarlates et ses yeux rouges ne pouvaient pas tromper mais il valait mieux en être sûr. Mahito se releva et fît face au dresseur de feu.

- Ce n'est rien, dit-il, tu es le champion, Denzel, n'est-ce pas ?

Pendant ce temps, Givry jouait dans l'eau avec Feurisson, ils avaient l'air de s'entendre comme de vieux amis, ce qui fît sourire le violet qui se sécha avec une serviette préparée plus tôt.

- Tu sais, je ne suis pas tellement plus âgé que toi, tutoie moi, je ne supporte pas d'être vouvoyé.

Le garçon partit chercher ses affaires à l'entrée et chercha un endroit pour se changer mais n'en trouva pas, il n'était pas forcement obligé de se cacher pour se changer mais il pensait que c'était plus poli, enfin...Il se changea rapidement une fois séché.


Dernière édition par Mahito Mitsune le Lun 16 Fév - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 230
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/12/2014

MessageSujet: Re: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   Dim 15 Fév - 21:39

ft. Mahito Mitsune

Took a ride to the end of the line where no one ever goes. Ended up on a broken train with nobody I know. But the pain and the longing's the same where the dying. Now I'm lost and I'm screaming for help. Relax, take it easy. For there is nothing that we can do. Relax, take it easy. Blame it on me or blame it on you.
Se détendre un peu ne fait jamais de mal


Pumpkin prit un air dépité, mais elle fut rassurée de savoir que l'homme qu'elle avait réveillé ne lui en voulait pas. Sa maladresse lui attirait parfois quelque ennuis, mais apparemment celui qu'elle avait réveillé n'avait pas l'air d'avoir trop mauvais caractère. La preuve en est qu'il lui caressa la tête, ne lui reprochant absolument pas son comportement. Elle se promit cependant de faire plus attention la prochaine fois, se rendant bien compte que déranger les gens en plein sommeil n'était pas non plus la meilleure des choses à faire.

Denzel adressa un petit sourire au jeune homme qui lui faisait face quand ce dernier le reconnu. Sans qu'il sache pourquoi, il se sentait toujours quelque peu gêné quand on le reconnaissait comme ça, même s'il s'en sentait tout de même honoré. D'ailleurs, si l'homme n'avait pas su qui il était, ça ne l'aurais pas dérangé non plus.

« Oui, c'est bien moi. »

Un Givrali, qui appartenait sûrement au dresseur, se mit à jouer avec la Feurisson, qui fut heureuse de trouver un Pokemon avec qui passer du temps. Elle avait essayé d'appeler Lawa, mais le Pokémon de lave n'avait qu'une envie : se détendre. Elle observait de loin la scène, gardant tout de même un œil vigilant sur ce qu'il se passait, juste au cas où. Bon, d'un autre côté, le Demolosse surveillait aussi, tel un chien de garde. Il voulait s'assurer que son dresseur aille bien, et il se méfiait de tout et de tout le monde. Il s'approcha un peu des deux hommes qui discutaient, mais il se rendit vite compte que celui qui avait les cheveux violets ne représentait aucune menace potentielle.

Denzel se dirigea lui aussi vers le bord, s'enroulant dans une grande serviette blanche. Il avait un peu la flemme de se rhabiller pour le moment et décida qu'il pouvait rester comme ça. Il mit d'ailleurs ses jambes dans l'eau. Il était tellement frileux que même comme ça, avec la fumée qui s'évaporait des sources, il avait quand même froid. Bon, en même temps, on était en hiver, non ? A cette période de l'année, le champion sortait très peu, bien que les sources lui apportent un réconfort certain.

« Et v.. toi, quel est ton prénom ? »

Il avait tourné la tête vers le dresseur aux cheveux violets. Parce que c'est vrai, si ce dernier connaissait le nom du jeune homme aux cheveux rouges, ce n'était pas réciproque. C'est peut-être aussi pour ça qu'il se sentait gêné quand on le reconnaissait. Il se sentait mal que son interlocuteur ou son interlocutrice connaisse son nom, et que lui ne puisse pas faire de même. Il y avait une certaine logique dans cela, mais quand même, il ne put s'empêcher de passer une main dans ses cheveux en posant cette question.
Il regarda ensuite autour de lui, regardant avec amusement son Pokemon et celui de l'homme aux cheveux violets qui s'amusaient dans les sources. Puis, il vit un Sorbébé et un Grelaçon, qui devait probablement eux aussi appartenir à celui qu'il venait de rencontrer.

« Tu es spécialisé dans le type Glace ? »

© redSheep sur Wild Roar

________________________

Denzel enflamme en #cc0000

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Jotho
POKÉBALL LANCÉES : 489
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 13/01/2015

MessageSujet: Re: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   Lun 16 Fév - 0:46

Le jeune homme remis juste ses mollets dans l'eau chaude, ayant encore un peu envie d'en profiter, il était aussi heureux de voir que Givry se soit fait un nouvel ami, il fût d'ailleurs très vite rejoint par Clair, et par Sorbet un peu plus tard, le petit Sorbébé était toujours assez timide, Mahito dû le pousser gentiment pour qu'il aille s'amuser avec les autres et son dévolu se jeta sur le Limagma du champion.

« Quel est ton prénom ? »

Le violet se retourna vers le jeune homme, il n'avait vraiment pas l'habitude d'entendre cette question, dû au fait qu'il évite toute personne en général, mais étrangement, cela ne le dérangeait pas de parler à un champion d'arène. Il faut dire qu'ils imposent le respect et que n'importe qui voudrait leur parler.

- Je m'appelle Mahito Mitsune, je viens d'Unys, je suis arrivé sur Alera hier.

Mahito adressa un de ses rares sourire au champion avant d'avoir droit à une nouvelle question, il espéra ne pas avoir à en subir beaucoup, il ne voulait pas que ça finisse en interrogatoire.

« Tu es spécialisé dans le type Glace ? »

C'est vrai que la question pourrait se poser. Non, Mahito ne se spécialisait pas forcement dans ce type, n'importe quel autre Pokémon l'intéressant rejoindrait son équipe, quelque soit son type, mais il n'a été intéressé que par des types Glace jusqu'à présent. Cette question le fît néanmoins réfléchir. Une spécialisation ? Pourquoi pas ? Il est vrai que le type Glace était le type qui s'accordait le mieux avec lui.

- On va dire ça, oui. C'est d'ailleurs pour cette raison que je ne t'affronterai pas. Si tu n'étais pas venu ici, nous ne nous serions probablement jamais rencontrés.

Son regard se posa maintenant sur le Démolosse du champion, il l'analysa, ses points forts, ses points faibles, Mahito se demanda si l'un de ses Pokémons pouvait apprendre une attaque de type Eau ou combat, qui sont les points faibles de Démolosse. Il détourna le regard du Pokémon, de peur qu'il ne se sente menacé et lance une attaque, ce qui mettrait le jeune homme dans un sacré pétrin , son regard se reposa donc sur son dresseur.

- C'est un fier Démolosse que tu as là. Vous semblez très proche, il fût ton premier Pokémon ? Pardonne moi si tu trouve cette question indiscrète, si c'est le cas, ne te sent pas obligé de répondre.


Dernière édition par Mahito Mitsune le Lun 16 Fév - 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 230
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/12/2014

MessageSujet: Re: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   Lun 16 Fév - 11:34

ft. Mahito Mitsune

Took a ride to the end of the line where no one ever goes. Ended up on a broken train with nobody I know. But the pain and the longing's the same where the dying. Now I'm lost and I'm screaming for help. Relax, take it easy. For there is nothing that we can do. Relax, take it easy. Blame it on me or blame it on you.
Se détendre un peu ne fait jamais de mal


La Feurisson fut plus qu'heureuse quand le Grelaçon se joignit à eux. Elle avait complètement oublié la maladresse dont elle avait fait preuve quelques secondes plus tôt, tout comme son dresseur d'ailleurs. Après tout, ce n'était pas si grave que ça, et ça lui avait permis de se faire de nouveaux amis. Elle qui pensait qu'elle allait encore devoir s'amuser toute seule... c'était pas si mal finalement, et elle était du genre à préférer le jeu à la simple et bonne détente.
Ce n'était pas vraiment le cas de Lawa. Celle-ci préférait de loin se prélasser au soleil que d'éclabousser ses congénères. Les sources chaudes lui permettait de rester sans bouger sans que pour autant sa lave ne durcisse, sinon, elle devait toujours être en déplacement ou dans sa Pokeball qui conservait sa forme. C'était aussi une des raisons pour lesquelles elle ne sortait que très rarement. Et puis, elle était beaucoup plus timide que ses congénères et se mettait toujours à l'écart, malgré les efforts de Denzel et du reste de son équipe pour l'intégrer en groupe. Cependant, quand le Sorbébé s'approcha d'elle, elle ne déclina pas la proposition, sûrement plus par politesse que par envie. Et puis, elle se disait que cela ferait sûrement plaisir à son dresseur de voir qu'elle s'amusait et qu'elle ne restait pas sans bouger dans son coin jusqu'à ce qu'il soit l'heure de partir.

Les deux humains regardaient leurs Pokemon. Ils avaient tous l'air de bien s'entendre, ce qui avait quelque chose de rassurant en fait. Le champion avait déjà vécu des situations où ses Pokemon ne s'entendaient pas avec ceux d'un dresseur, alors que lui-même était ami avec le dresseur. C'était normal d'un côté, tout le monde ne pouvait pas s'entendre avec tout le monde, mais ça pouvait parfois s'avérer dérangeant.

« Enchanté Mahito. Et bienvenue sur Alera, j'espère que tu vas t'y plaire ! »

Phrase typique, qu'il utilisait régulièrement avec les nouveaux arrivant, mais il pensait vraiment ce qu'il disait. Il voulait que tout le monde soit à l'aise sur l'île, parce qu'elle était quand même vraiment jolie et paisible. Lui-même, qui y était né, l'adorait, et ne voudrait la quitter pour rien au monde. A chaque fois qu'il rencontrait quelqu'un qui avait posé le pied sur Alera récemment, il lui souhaitait la bienvenue avec un sourire. L'île devenait de plus en plus touristique au fil du temps, et elle attirait aussi de plus en plus de dresseurs en quête de badges, ce qui ne pouvait que faire plaisir au spécialiste du type feu.

Il se surpris même à ressentir un petit pic au cœur quand Mahito lui dit qu'il ne l'affronterait pas. Ce n'est pas qu'il voulait absolument que tous les dresseurs de la planète passent par son arène, mais l'idée de passer à côté d'un combat qui aurait pu se révéler intéressant le décevait toujours. Il ne pouvait pas obliger son interlocuteur à venir l'affronter, et ne l'embêterait pas avec ça s'il n'en avait vraiment pas envie, mais il pouvait tout de même l'y encourager.

« Tu sais, même si le type est très important, la stratégie l'est encore plus. Avoir le désavantage de ce côté n'est pas forcément synonyme de défaite. Mais bon, je ne peux t'obliger à rien »

Il lui adressa un léger sourire, lui montrant qu'il ne lui en voulait absolument pas de ne pas vouloir l'affronter. Il trouvait cependant cela dommage que Mahito soit découragé du fait qu'il n'ait que des Pokemon de Type Glace. Enfin bon, il n'y pouvait rien, au final.

Il leva à son tour la tête vers Sherlock. Le chien s'était maintenant allongé, profitant du soleil et observant ses compagnons jouer devant lui. Il n'avait pas envie de les rejoindre et il était bien où il était, avec une vue d'ensemble sur tout ce qu'il se passait.

« Non, au contraire, Sherlock est le dernier arrivé dans l'équipe. Mais on s'entend déjà très bien ! Mon premier Pokemon, c'est lui. Viens Taïko !»

Tout en disant cela, il sortit la Pokeball de Taïko, et le Pyroli apparu à moitié réveillé. Il se secoua la tête et son dresseur lui ébouriffa le pelage. Il salua le garçon aux cheveux violets d'un petit cri enjoué. Il était toujours heureux de pouvoir aller à la rencontre de nouvelles personnes ou Pokemon. Le portait craché de son dresseur, en somme.

© redSheep sur Wild Roar

________________________

Denzel enflamme en #cc0000

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Jotho
POKÉBALL LANCÉES : 489
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 13/01/2015

MessageSujet: Re: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   Lun 16 Fév - 15:06

Clair était heureux de s'amuser avec Givry et la Feurisson de Denzel, Sorbet se prélassait avec le Limagma, il n'en fallait pas plus pour faire le bonheur de Mahito, les champions avaient beau être de redoutables adversaires, il n'en restait pas moins des personnes normales avec un besoin de détente.

« Enchanté Mahito. Et bienvenue sur Alera, j’espère que tu vas t'y plaire ! »

Et il s'y plaisait, même s'il savait que le climat se réchaufferait quand l'hiver se terminera, il s'y habituerait comme il s'était habitué au climat d'Hoenn lors de son voyage.

- Je te remercie.

Nouvelles paroles franches du garçon, il ne remerciait pas à la légère, il se tourna de nouveau vers le dresseur de feu et son Démolosse.

« Tu sais, même si le type est très important, la stratégie l'est encore plus. Avoir le désavantage de ce côté n'est pas forcément synonyme de défaite. Mais bon, je ne peux t'obliger à rien. »

Le violet réfléchit de nouveau à un moyen de combler cette faiblesse, il y avait bien un Pokémon capable de faire le poids sans problème contre le type feu, mais il ne savait pas si il y en avait sur cette île.

- C'est facile à dire. Je sais que la stratégie est importante, mais je suis désavantagé tant au niveau du type qu'au niveau des attaques.

Il marqua une pause avant de poser sa question, il allait quand même dévoiler son potentiel prochain Pokémon à un adversaire, ce qui laisserait le temps à ce dernier d'élaborer une stratégie pour le contrer. En particulier Démolosse qui pouvait apprendre Crocs-éclair. Il posa quand même sa question.

- Dis moi, sait-tu si je peux trouver un Lokhlass sur cette île ? Je pense qu'il est la solution.

Mahito regarda le Pyroli du champion, ce Pokémon, très rare habituellement, était devenu très commun au fil des années, tout comme les autres évolutions d'Evoli, il lui accorda néanmois le sourire qu'il accordait aux autres Pokémons.

- Je vois.


Dernière édition par Mahito Mitsune le Lun 16 Fév - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 230
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/12/2014

MessageSujet: Re: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   Lun 16 Fév - 16:32

ft. Mahito Mitsune

Took a ride to the end of the line where no one ever goes. Ended up on a broken train with nobody I know. But the pain and the longing's the same where the dying. Now I'm lost and I'm screaming for help. Relax, take it easy. For there is nothing that we can do. Relax, take it easy. Blame it on me or blame it on you.
Se détendre un peu ne fait jamais de mal


Denzel était du genre à toujours être motivé quand il s'agissait de combattre, et c'est pour cela qu'il avait parfois un peu de mal à comprendre ceux qui renonçaient avant même d'avoir essayé. Il voulait toujours encourager les dresseurs à aller plus loin, à en faire toujours plus. Par exemple, au sein même de son arène, il donnait toujours des conseils aux dresseurs après les combats, qu'il ait gagné ou perdu. Il aimait tout simplement partager sa passion des Pokemon, et pas uniquement ceux de type feu. Il se disait cela en regardant les Pokemon de glace de Mahito. Ce n'était pas son type de prédilection, et pourtant il ne pouvait s'empêcher de les trouver magnifique, notamment le Givrali. Il aimait beaucoup les eevolutions. Le fait qu'un Pokemon puisse évoluer de tant de manières différentes le fascinait. Il n'était pas scientifique et ne comprenait pas bien comment cela marchait, et il trouvait tout cela incroyable.

C'est vrai que les types en combat avaient une grande importance, c'est ce qu'on apprenait aux enfants dans les écoles et aux jeunes dresseurs quand il commençait. Mais cela n'apportait pas de victoire immédiate. Ce serait trop facile sinon. A force d'entraînement, et avec une bonne stratégie, on pouvait battre n'importe quel adversaire, c'était la philosophie de Denzel. Il avait par exemple déjà battu un dresseur qui n'avait utilisé que des Pokemon de type eau. Ça n'avait pas été facile, et pourtant, il avait remporté le combat, parce que la stratégie de son adversaire n'avait reposé que sur l'avantage-type... et c'était une erreur à ne pas faire. Une stratégie devait comporter plusieurs points et être le moins prévisible possible. Voilà quel était son avis sur la question.

« Avec de l'entraînement, ça marcheras, j'en suis sûr. »

Une fois de plus, il pensait vraiment ce qu'il disait et ne lâchait pas que des paroles en l'air. Denzel estimait que le devoir d'un champion était aussi d'encourager les dresseurs et de les aider, de leur donner confiance en eux, et tout ce genre de choses là. C'est aussi dans ces moments-là qu'il se disait qu'il était heureux d'avoir ce métier, parce qu'aider les autres, leur donner des conseils, il adorait ça, plus que tout au monde.

Le champion d'Onnen resserra un peu plus fort sa serviette autour de lui. Il commençait à frissonner. Comment est-ce que Mahito faisait pour ne pas avoir froid à cette température ? Il enviait ceux qui, contrairement à lui, n'étaient pas frileux. Il aurait parfois aimé ne pas avoir cette caractéristique, qui parfois pouvait se révéler être un sérieux handicap... et qui n'avait pas vraiment trop d'avantages.

« Un Lokhlass ? Ce ne sont pas trop des Pokemon habitants dans cette région. Mais il y en a parfois qui viennent au niveau des côtes. Et c'est un très bonne idée ! »

Oui, c'est vrai que c'était ingénieux de la part de son interlocuteur de choisir ce Pokemon, même s'il lui révélait une partie de sa stratégie par la même occasion. Mais bon, il est vrai que les Lokhlass n'étaient pas très simple à battre, notamment pour des Pokemon de type feu. Si Mahito en attrapait un et venait l'affronter, il lui vaudrait trouver un moyen de le contrer.

« Tu voyages depuis longtemps avec les tiens ? Vous avez l'air de bien vous entendre aussi ! »

© redSheep sur Wild Roar

________________________

Denzel enflamme en #cc0000

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Jotho
POKÉBALL LANCÉES : 489
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 13/01/2015

MessageSujet: Re: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   Lun 16 Fév - 17:45

« Avec de l'entraînement, ça marcheras, j'en suis sûr »

S'entraîner, voilà une chose que Mahito oubliait souvent de faire, il ne se battait que contre les dresseurs et ignorait les Pokémons sauvages, mis à part ceux qu'il voulait capturer, c'est d'ailleurs pour cette raison que Sorbet est le moins fort de ses trois Pokémons.

- Oui, il faudrait que je songe à m'entraîner un peu, de temps en temps.

C'était un peu des paroles en l'air, il savait pertinemment qu'il ne le ferait pas, ça prendrait beaucoup trop de temps, mais d'un coté, il voulait que Sorbet devienne aussi fort que Givry et Clair, surtout que ce dernier pourrait complexer à cause de cela.

« Un Lokhlass? Ce ne sont pas trop des Pokémon habitant dans cette région. Mais il y en a parfois qui viennent au niveau des côtes. Et c'est une très bonne idée ! »

Les côtes, voilà un endroit qui s'ajoutera à la liste des lieux à visiter, et dès qu'il aura ce Lokhlass et qu'il se sera un peu entraîné, il irait peut-être affronter Denzel dans son arène.

- J'irai voir, merci. Et si j'en attrape un, je viendrai te défier dans ton arène, après m'être entraîné.

Le jeune homme regarda l'eau, il était destiné à rester là à discuter avec le champion pour un moment visiblement, alors autant en profiter. Il retira de nouveau ses vêtements et mis une serviette autour de sa taille avant de rentrer dans l'eau.

« Tu voyages depuis longtemps avec les tiens ? Vous avez l'air de bien vous entendre aussi ! »

- Depuis deux ans environ, Givry, mon Givrali, fût mon tout premier Pokémon, je l'ai rencontré aux ruines SinJoh, un endroit reculé de Jotho. C'était en une période glaciale d'Hiver, je...

Le violet déglutit légèrement, mais essaya de refouler les larmes qui tentaient de sortir, et il y arriva, pouvant ainsi continuer son histoire.

- Je venais de perdre mon père, reprit-il, à cause d'un éboulement dans les ruines. Je dormais dans une tente à l'entrée des ruines, et j'avais froid, très froid, il est venu plusieurs nuits me réchauffer sans que je m'en rende compte, et une nuit, je l'ai attrapé si on peut dire ça, il ne m'a plus quitté depuis.

Givry, en entendant cela, s'interrompit de jouer avec Feurisson et Clair pour venir frotter sa tête à la joue de son dresseur qui caressa la tête du Pokémon Poudreuse.

- J'ai ensuite entamé un voyage avec lui. Kanto, Jotho, Hoenn, Sinnoh, Unys. Il m'a aidé à gagner des combats d'arènes, c'est comme ça qu'il est devenu aussi fort qu'il l'est aujourd'hui.

Le jeune homme fouilla dans sa sacoche et en sortit une petite boite contenant des badges d'arènes: Le Badge Roche de Pierre d'Argenta, le Badge Cascade d'Ondine d'Azuria, le Badge Zéphyr d'Albert de Mauville, le Badge Essaim d'Hector d'Ecorcia, le Badge Plaine de Blanche de Doublonville, le Badge Poing de Bastien du Village Myokara, le Badge Charbon de Pierrick de Charbourg, le Badge Forêt de Flo de Vestigion, le Badge Basique d'Aloé à Maillard et enfin le Badge Elytre d'Artie à Volucité. Il la tendit au champion.

- C'est lors de mon voyage à Unys que j'ai obtenu Sorbet, mon Sorbébé, je venais souvent en aide à la vieille femme qui s'occupe de la pension Pokémon de cette région, elle m'a donné un Oeuf et Sorbet en est sortit peu avant que j'arrive à Volucité, c'est d'ailleurs lui qui m'as aidé à vaincre Artie, le champion. Je suis ensuite partis d'Unys pour arriver ici, à Alera et aujourd'hui, j'ai rencontré Clair, mon Grelaçon, dans les montagnes d'Onnen. Ce qui est assez amusant, c'est que ce petit gars, je le connaissait bien avant de le rencontrer, il est en fait le protagoniste d'un conte que me lisait mon père étant petit, dans lequel son ami part avec sa famille et le Grelaçon cherche à le retrouver, c'est pour cela que je l'ai pris avec moi, je vais l'aider à le retrouver, c'est même possible qu'il soit sur l'île.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 230
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/12/2014

MessageSujet: Re: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   Mar 17 Fév - 23:10

ft. Mahito Mitsune

Took a ride to the end of the line where no one ever goes. Ended up on a broken train with nobody I know. But the pain and the longing's the same where the dying. Now I'm lost and I'm screaming for help. Relax, take it easy. For there is nothing that we can do. Relax, take it easy. Blame it on me or blame it on you.
Se détendre un peu ne fait jamais de mal


Lawa faisait de son mieux pour ne pas que son corps touche le Sorbébé. En effet, on peut dire que de la lave en fusion sur de la glace... pouvait être dévastateur. Efficace en combat, mais ce n'était pas le cas à ce moment là. Denzel l'observait donc du coin de l’œil, même s'il faisait confiance à son Pokemon pour veiller à ce qu'il n'y ai aucun problème. La Limagma était en tous les cas heureuse de jouer, et avait oublié sa fatigue qui l'habitait quelques instants plus tôt. Elle découvrait même qu'elle se détendait tout autant en jouant. Un bon point, donc.

« Dans ce cas, je suis pressé de t'affronter. Je n'ai jamais eu affaire à un Lokhlass ! »

Le champion était toujours enthousiaste à l'idée de relever de nouveaux défis, et ceci en était un. C'est vrai, ça lui ferait un désavantage au combat... et c'était justement ça qui était excitant. Ce n'est pas qu'il pensait qu'il gagnerait de toute façon. Au contraire, il savait pertinemment qu'on définir le résultat d'un combat à l'avance. Mais il aimait les défis, et les combats. Alors, l'idée de pouvoir éventuellement faire face à un Pokemon qu'il n'avait jamais affronté lui plaisait beaucoup.

Il suivit volontiers Mahito quand ce dernier retourna dans l'eau, appréciant grandement la température de l'eau, qui fit cesser ses tremblements en un instant. Puis, il releva les yeux vers son interlocuteur, afin d'écouter sa réponse. Il ne s'était sûrement pas attendu à ce petit monologue, ni à la réaction que sa question avait engendré. En voyant celui qui lui faisait face déglutir, il regretta d'avoir prononcé ces mots, aussi simples et anodins soient-ils.  En fait, il n'aurait jamais pensé que le jeune homme décide de tout lui déballer comme ça.  Pour lui, il s'était juste agit d'une simple question de curiosité, comme ça.
Quoi qu'il en soit, il laissa Mahito parler sans l'interrompre, ne sachant plus vraiment où poser le regard. Une lueur de tristesse passa dans ses yeux quand le garçon aux cheveux violets parla de la perte de son père. Denzel compatissait, même si évidemment il ne pouvait pas savoir ce que cela faisait. Lui, il avait encore ses deux parents, et n'avait jamais réellement connu de telles pertes. Il resta donc silencieux durant tout le temps où le dresseur parla. Un sourire se dessina pourtant sur ses lèvres à la vue de tous les badges que Mahito avait obtenu. Il était loin d'être un dresseur débutant, pour sûr. Et il eu un petit rire (d'amusement, bien sûr, pas de moquerie) à la mention du conte. Il trouvait cela très beau que le Grelacçn fasse partie d'une histoire, et que Mahito l'ai rencontré de cette façon.

« Je... suis désolé... pour ton père... »

Il eu un petit raclement de gorge. Il fallait qu'il change de sujet, il ne devait pas faire replonger son interlocuteur dans de mauvais souvenir, et il ne voulait surtout pas le voir malheureux. Il détestait voir les gens tristes, car cela le rendait triste aussi. Il était très empathique et était touché très facilement par ce genre de récit.

« En tout cas, avec tous les badges que tu as, je n'ai plus qu'à te redouter, n'est-ce pas ? »

Il avait dit cela sur un ton enjoué, comme il le faisait toujours. C'était un réflexe en fait, il avait toujours cette façon de parler, cette bonne humeur qui ne le quittait jamais, même dans ces moments les plus difficiles. Car il intériorisait tout. Et de toute façon, à cet instant là, à part la tristesse que lui avait procuré l'histoire de Mahito, il allait bien. Et bizarrement, s'en sentait presque coupable.

« Tu connaît le nom de cette personne qui fait partie de ton conte ? Peut-être que je le connais ? »

© redSheep sur Wild Roar

________________________

Denzel enflamme en #cc0000

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Jotho
POKÉBALL LANCÉES : 489
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 13/01/2015

MessageSujet: Re: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   Mer 18 Fév - 17:09

Sorbet, voyant que le Limagma faisait tout pour éviter de le toucher à cause de son corps de lave, fît de même avec son souffle de Glace, ce qui fît sourire le violet, heureux que ses Pokémons se soient fait des amis.

« Dans ce cas, je suis pressé de t'affronter. Je n'ai jamais eu affaire à un Lokhlass ! »

Il souris légèrement devant l'enthousiasme du champion, ce même enthousiasme qu'il avait quelques années plus tôt, lors de ses premiers combats, il avait perdu cet enthousiasme au fur et à mesure que les combats s’enchaînaient, il avait fini par les trouver trop faciles. Quelqu'un ravivera-t'il celui-ci ? Peut-être que le garçon qu'il avait en face de lui le pourrait ?

- Ce serait un combat serré, un vrai combat. C'est intéressant.

C'était décidé, il affrontera Denzel le plus rapidement possible, une fois en possession d'un Lokhlass, cette idée lui plaisait beaucoup.

« Je... suis désolé... pour ton père... »

Le violet remarqua le regard triste de son interlocuteur et lui fît un mouvement de tête négatif, lui faisant comprendre qu'il n'y pouvait rien puis accepta le rapide et compréhensible changement de sujet.

« En tout cas, avec tous les badges que tu as, je n'ai plus qu'à te redouter, n'est-ce pas ? »

Le dresseur de type Glace rigola un peu en entendant cette question, oubliant peu à peu la tristesse qui l'envahissait quelques instants plus tôt, c'était la première fois qu'il entendait une question aussi élogieuse.

- On va dire ça, oui. Mais je n'ai affronté que les arènes que j'ai pensé à ma portée, et certaines m'ont données du fil à retordre. Mais le résultat n'est pas défini à l'avance et je donnerai tout ce que j'ai pour te vaincre.

Il adressa un nouveau sourire au champion avant d'avoir droit à une autre question, en rapport avec le conte, question qui avait interpellée Clair qui s'était approché de son dresseur.

« Tu connais le nom de cette personne qui fait partie de ton conte ? Peut-être que je le connais ? »

Un nouveau rire se fît entendre de la part du jeune homme, qui trouvait la question amusante, car ce n'était pas une personne mais un Pokémon. Ce rire n'était pas moqueur envers le champion, mais amusé.

- C'est un Pokémon, un Stalgamin plus précisément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 230
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/12/2014

MessageSujet: Re: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   Jeu 19 Fév - 23:54

ft. Mahito Mitsune

Took a ride to the end of the line where no one ever goes. Ended up on a broken train with nobody I know. But the pain and the longing's the same where the dying. Now I'm lost and I'm screaming for help. Relax, take it easy. For there is nothing that we can do. Relax, take it easy. Blame it on me or blame it on you.
Se détendre un peu ne fait jamais de mal


Denzel était avide de combats depuis sa plus tendre enfance. Petit déjà, alors qu'il n'avait pas encore de Pokemon, il adorait aller regarder les dresseurs s'affronter entre eux. Il regardait beaucoup de matchs à la télévision, et recevoir son premier Pokemon avait été comme magique pour lui. Il ne remercierait jamais suffisamment ses parents pour lui avoir donné la passion de ces petites créatures. Il les adorait, et combattre à leurs côtés était sa seule véritable passion. Bien sûr, il y avait aussi la musique qu'il affectionnait tout particulièrement, mais les combats restaient son premier centre d'intérêt. C'est cela qui l'avait poussé à devenir champion, à faire tout ce chemin pour finir à diriger une arène. Il avait mis toute la volonté du monde pour s'améliorer et devenir meilleur dresseur. Au départ, son but final n'avait pas été d'être champion, bien entendu. Il voulait juste être de plus en plus fort, gagner les combats. Même s'il perdait d'ailleurs, il était heureux car il s'était amusé, quoiqu'un peu déçu. Mais qu'importe, il s'était toujours relevé et avait avancé. Pour se retrouver à ce poste, et affronter des dresseurs, certains qui lui ressemblaient d'ailleurs. Et à chaque fois qu'il voyait un dresseur, quel qu'il soit, prêt à l'affronter, cela lui faisait chaud au cœur. Il sentait tout de même une certaine détermination chez Mahito, et était lui aussi pressé de l'affronter. En tout cas, Denzel attendrait ce moment avec impatience, c'est sûr, et avait vraiment envie d'être au jour où il lirais le nom de celui qui lui faisait face dans le registre des combats du jour.

Ses courbatures et son mal de dos l'avaient totalement quitté désormais, ce qui ne fit que le détendre d'avantage. Et puis, le fait de parler avec quelqu'un lui avait permis d'oublier sa fatigue. Lui aussi se serait sans aucun doute endormi s'il n'y avait eu personne, épuisé par son combat du jour. C'était fatiguant d'être champion, et même s'il adorait son métier, il aurait parfois aimé rester dans ces sources des journées entières, à somnoler, s'amuser.. et discuter avec d'autres personnes, comme il le faisait actuellement.

« Je ne te ménagerais pas non plus. Ça promet ! »

Il avait même désormais envie de faire ce combat maintenant, tout de suite. Bien sûr, c'était impossible car ils ne se trouvaient pas dans l'arène d'Onnen et que Mahito ne s'était pas inscrit pour combattre. Le combat n'aurait donc rien d'officiel et ne pourrait pas lui permettre de remporter de badge. De toute façon, le dresseur n'avait pas encore le fameux Lokhlass qu'il désirait pour faire face à Denzel, ça ne servait à rien de lui proposer.

La question du conte avait vraiment retenue l'attention du champion. Il aimait beaucoup les histoires et savoir qu'elle pouvait en quelque sorte se réaliser le fascinait. Lui, il ne connaissait pas de contes qui impliquaient spécifiquement ses Pokemon, où alors il n'en avait jamais entendu parler, mais il devait avouer qu'il trouvait cela vraiment fantastique. Il détailla le Grelaçon et lui adressa un sourire. Ce petit bonhomme faisait partit d'un conte, c'était vraiment amusant !

« Il a quelque chose de spécial ce Stalgamin ? Excuses-moi de poser toutes ces questions, mais j'adore les histoires, alors... Ça m'intéresse ! »

© redSheep sur Wild Roar

________________________

Denzel enflamme en #cc0000

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Jotho
POKÉBALL LANCÉES : 489
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 13/01/2015

MessageSujet: Re: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   Ven 20 Fév - 1:22

« Je ne te ménagerai pas non plus. Ça promet ! »

L'enthousiasme du champion de feu fît de nouveau sourire le dresseur de type Glace, si celui-ci était aussi fort qu'enthousiaste, il serait vraiment un adversaire redoutable, c'est sûr. D'autant plus que l'amitié qu'il y avait entre lui et ses Pokémons devait être très forte, à en voir l'autorité qu'il avait sur ses Pokémon, comme il en avait fait la démonstration avec son Pyroli qui avait réveillé le violet, et le Démolosse,  d'un naturel assez agressif comme Pokémon, qui n'avait pas bougé d'un centimètre depuis son arrivée avec son dresseur.

- J’espère bien, ça m'embêterais !

Le garçon eut un nouveau sourire, c'est vrai que ce serait embêtant qu'un champion ménage son adversaire pour une quelconque raison, s'il avait un problème personnel, il pouvait bien fermer l'arène quelques temps ou trouver un remplaçant compétent, mais sûrement pas combattre s'il n'était pas au mieux de sa forme.

- Tant qu'on parle de l'arène, il y a une rumeur en ville, comme quoi il y aurait eu un cambrioleur qui aurait volé des badges dans l'arène, c'est vrai ? Si c'est le cas, ça devient grave. En être résolu a voler des badges, quel est l’intérêt ? Pour espérer vaincre une ligue Pokémon, il en faut la force, voler tous les badges pour y accéder ne servira à rien. Enfin, si le voleur n'avait pas une autre idée derrière la tête...

Cela désespérait le jeune homme, le monde prenait vraiment un très mauvaise tournure avec de pareils comportements, et il se doutait que sont interlocuteur pensait sûrement la même chose, après tout, c'est lui qu'on a volé, pas un autre champion, mais ça ne saurait tarder, si le voleur n'a pas encore été arrêté, mais quand il passait en ville, il avait entendu parler d'une personne qui avait eu le badge d'Onnen sans combattre et qui le revendrait, ce serait le voleur qui les revendraient à des personnes prêtes à tout pour l'obtenir ? Si c'était le cas, Mahito devait en informer Denzel, mais il devait d'abord en savoir plus sur cette histoire.

« Il a quelque chose de spécial, ce Stalgamin ? Excuses-moi de poser toutes ces questions, mais j'adore les histoires, alors...Ça m'intéresse ! »

Le jeune homme était amusé d'apprendre le côté "Normal" de son interlocuteur, car oui, les Champions étaient souvent victimes du cliché de la personne qui reste dans son arène 24 heures sur 24. Mais c'était des gens comme tout le monde dans leur vie privée, qui font des grasses matinées, qui viennent se détendre au sources chaudes, comme maintenant, ou qui lise, d'après ce que Mahito avait compris de Denzel.

- Rien qui sort de l'ordinaire. En tout cas, rien n'est précisé sur une quelconque différence avec les autres dans le conte. De toute façon, je suis sûr que Clair le reconnaîtra quand il le verra ! Tu veux que je te le raconte ?

Les derniers mots de cette phrase avaient étés prononcés avec un tel enjouement que toute personne connaissant Mahito n'en aurait cru ni ses oreilles, ni ses yeux, mais il était vraiment heureux à l'idée de pouvoir raconter ce conte. Il l'avait tellement entendu qu'il le connaissait par cœur et attendait avec impatiente le jour où il pourrait le faire entendre à quelqu'un.


Cher Aaron,:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 230
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/12/2014

MessageSujet: Re: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   Mar 24 Fév - 10:58

ft. Mahito Mitsune

Took a ride to the end of the line where no one ever goes. Ended up on a broken train with nobody I know. But the pain and the longing's the same where the dying. Now I'm lost and I'm screaming for help. Relax, take it easy. For there is nothing that we can do. Relax, take it easy. Blame it on me or blame it on you.
Se détendre un peu ne fait jamais de mal


Heureusement pour Denzel, son interlocuteur était aussi motivé que lui pour le combat, et aucun des deux adversaires ne ménagerait l’autre. Bonne nouvelle, n’est-ce pas? Cela permettrait d’avoir un combat juste, voire même noble, et ce ne serait que d’autant plus excitant et instructif. Le champion de feu était réellement impatient, mais il savait qu’il devrait pourtant attendre. Celui qui lui faisait face n’était pas encore prêt, et il n’allait pas lui forcer la main pour l’obliger à combattre et donc le désavantager. Ce n’était pas à lui de choisir qui le combattrait et quand, mais l’inverse. Alors, il se contenta d’un énième sourire… qui disparu quand le garçon aux cheveux violets lui parla de l’histoire des vols de badges. C’était assez récent, et la rumeur s’étendait vite, d’autant plus que les médias et parlait. Denzel avait même du planifier des interviews et en refuser quelques unes. Sur une île, ce genre d’informations se répandait vite. D’autant plus qu’il avait aussi avertit les autres champions de l’île, histoire qu’ils soient sur leur garde eux aussi.

« Oui, c’est vrai. Je suis même tombé nez à nez avec le voleur. Il a essayé de s’enfuir, mais il a été arrêté. Je crois qu’il voulait vendre les badges. »

Il se souviendrait toujours de ce soir, il y a une semaine de cela, quand il avait surpris un homme qui était entré par effraction dans l’arène. Heureusement que le champion avait été là ce soir-là d’ailleurs, parce que sinon, il aurait été sans aucun badge d’arène le lendemain. C’était le Demolosse qui avait ressentit que quelque chose clochait, et lui et son dresseur était allés voir quand ils avaient entendus un bruit. Ils étaient alors tombés sur un homme aux cheveux verts, membre de la Team Rocket d’après ce qu’il avait dit. Denzel lui avait parlé (et il regrettait aujourd’hui de ne pas être passé à l’action) et avait écouté ses bobards un petit bout de temps avant que le malfrat ne prenne la fuite. A l’aide de ses Pokemon, Denzel avait eu le temps d’appeler la police. Même si, bizarrement, il n’avait eu aucune nouvelle d’eux depuis ce jour, et les badges volés ne lui avaient pas été rendus. Il faudrait qu’il passe vérifier, tiens…

Mahito reprit sur le conte. Bon, le Pokemon en question n’avait pas de signe particulier, ce qui ne facilitait pas les recherches. Du moins, on ne pouvait pas le savoir comme ça, et le spécialiste de type feu ne serait d’aucune utilité dans la recherche puisque incapable de reconnaître le Stalgamin du conte s’il ressemblait aux autres. Dommage, il aurait pû aider. Même s’il ne bouge pas des masses d’Onnen et qu’il doute qu’il y ait beaucoup de Pokemon de ce type ici, il aurait quand même put donner un coup de main.
Cependant, son visage s’illumina quand son interlocuteur lui proposa de lui raconter l’histoire. Denzel avait toujours adoré ce genre de choses, ça lui rappelait son enfance, quand ses parents lui lisaient des contes, où quand lui le fait avec ses deux soeurs. Bref, il adorait ça, et il n’allait sûrement pas se laisser s’en priver.

« Si ça ne te dérange pas, ce serait avec plaisir! »

© redSheep sur Wild Roar

________________________

Denzel enflamme en #cc0000

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Jotho
POKÉBALL LANCÉES : 489
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 13/01/2015

MessageSujet: Re: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   Ven 13 Mar - 20:13

« Oui, c'est vrai. Je suis même tombé nez à nez avec le voleur. Il a essayé de s'enfuir mais il a été arrêté. Je crois qu'il voulait revendre les badges. »

Voilà qui confirmait les craintes du violet, la personne dont il avait entendu parler et celle dont parlait le champion de feu ne faisaient qu'une visiblement. Il devait immédiatement en avertir Denzel.

- Il n'a pas été arrêté...Il est en liberté et cherche à revendre les badges...

Le jeune homme baissa les yeux en annonçant cela au champion, culpabilisant légèrement, il était en train de le retenir alors qu'il pourrait partir à sa poursuite, mais le retour sur le conte le fît réagir, il devait pour l'instant clore rapidement la discussion afin que le rouge puisse partir à la recherche du voleur ou avertir la police. Il raconta donc rapidement le conte.

- Il était une fois, dans un endroit reculé de nos contrées, une grande plaine entièrement gelée où un petit Pokémon espiègle du nom de Grelaçon, surnommé Clair par les autres à cause de sa couleur différente qui rendait sa glace plus claire que les autres, celui-ci était en effet différent des autres depuis la naissance et fût rejeté par les autres Grelaçon. Il se fît heureusement un ami nommé Stalgamin avec qui il s'amusa beaucoup, manger, dormir et jouer, telle était leur vie à deux. Leur principal jeu était d’embêter les gens en leur jetant des boules de neige, ce qui ennuyait fortement ces derniers qui s'énervaient rapidement, mais les deux compères répondaient en envoyant de nouvelles boules. Mais un jour, les deux amis durent se séparer, les périodes de migration arrivant rapidement, Clair resta à sa terre d'enfance tandis que Stalgamin pris la route vers un autre endroit dont il ignorait tout. On dis que depuis, Clair parcourrait les endroits enneigés à la recherche de son ami et jouerais avec les personnes qu'il jugent ressemblantes.

Le garçon releva les yeux vers son interlocuteur pour voir si il avait bien été attentif au conte ou si il était dans ses pensées, sûrement dédiées au voleur.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 230
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/12/2014

MessageSujet: Re: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   Jeu 19 Mar - 22:12

ft. Mahito Mitsune

Took a ride to the end of the line where no one ever goes. Ended up on a broken train with nobody I know. But the pain and the longing's the same where the dying. Now I'm lost and I'm screaming for help. Relax, take it easy. For there is nothing that we can do. Relax, take it easy. Blame it on me or blame it on you.
Se détendre un peu ne fait jamais de mal


Denzel se souvenait précisément de ce grand voleur maigre aux cheveux verts. Il n'était pas prêt de l'oublier, loin de là. C'est quand même pas tous les jours que l'on croise un voleur dans son arène, c'est un événement assez rare en vérité, et unique en son genre. Le genre de truc qu'il pourrait raconter pendant de longues années encore, en priant Arceus que cela ne se reproduise pas... même si le champion doutait qu'Arceus est quoi que ce soit à faire de ses problèmes personnels.

Cependant, face aux propos de Mahito, il blêmit. Il ouvrit légèrement la bouche et bugua quelques secondes. Non, pas possible. C'était une blague. Pourtant, son interlocuteur avait l'air on ne peut plus sérieux. Il fixa le garçon en face de lui quelques secondes, essayant de détecter de l'ironie dans son regard, mais il n'y en avait pas.

« Non, c'est pas vrai... »

Il ne savait pas s'il devait pleurer, hurler, ou rester comme ça, le regard sombre, à se dire que toute cette petite aventure n'était pas terminée. La petite cavale de lui et ses Pokemon pour se lancer à la poursuite du voleur n'avait donc servi à rien ? Pourtant, il se souvenait bien l'avoir vu se faire arrêté, les menottes autour des poignets, suivant sagement la police. Trop sagement peut-être. Il avait dû déjà avoir son plan en tête. Denzel aurait dû s'en douter. Ce voleur avait trouver un moyen de s'échapper. Et désormais, il essayait de revendre ses badges. Le spécialiste du feu serra le poing et se promit que ce dernier finirait en plein milieu du visage du voleur s'il avait le malheur de recroiser sa route. Cette fois, il ne serait pas aussi clément. Ça risquerait de sentir le Rocket cramé.

Il poussa un long soupir, avant de relever les yeux vers Mahito pour écouter le conte, ce qui lui fit vite oublier ses petits problème. Il aima beaucoup la façon de raconter de son interlocuteur. Lui qui adorait ce genre de choses... il était servit. Il écouta donc attentivement jusqu'à la fin, n'interrompant pas le dresseur. Même ses Pokemon s'étaient rapprochés pour écouter l'histoire. Sauf Sherlock, qui restait toujours à son poste, malgré les signes du champion lui demandant de les rejoindre.

« Merci Mahito, c'était très joli. J'espère que tu trouveras ce que tu cherches. Je ne connaissais pas de contes de ce genre... sinon, crois-moi bien que moi aussi, je serais parti à la recherche des Pokemon de l'histoire ! »

Cela le fit sourire. Il oublia cette saleté de voleur un instant. Il rappellerait la police. Ils avaient dû remarquer sa disparition, mais avait volontairement omis de lui signaler. Pour ne pas l'inquiéter sans doute. Sauf que maintenant... et bien il savait. Et ça n'avait pas raté, il était inquiété au plus haut point.

© redSheep sur Wild Roar

________________________

Denzel enflamme en #cc0000

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Jotho
POKÉBALL LANCÉES : 489
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 13/01/2015

MessageSujet: Re: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   Sam 21 Mar - 22:32

Le jeune homme regarda quelques instants son interlocuteur, il avait l'air mal, et il se demandait si il avait vraiment bien fait de lui annoncer la liberté du voleur plutôt que d'aller prévenir la police. Le violet espérait que le dresseur de feu ne fasse pas la bêtise d'essayer de trouver le voleur par lui même, même si il se doutait que le champion n'était pas stupide.

« Non, c'est pas vrai... »

Le dresseur de type Glace ne répondit pas, il se doutait qu'en voyant son visage sérieux, Denzel ne penserait pas à une mauvaise blague, du moins, il l’espérait, il fallait que le jeune champion reste sur ses gardes, tout comme les autres champions de l'île, qui étaient peut-être déjà au courant. Préférant changer de sujet, le jeune homme revint sur le conte.

« Merci Mahito, c'était très joli. J'espère que tu trouveras ce que tu cherches. Je ne connaissais pas de contes de ce genre... sinon, crois moi bien que moi aussi je serais parti à la recherche des Pokémon de l'histoire. »

Le violet répondit au sourire qui se dessinait sur les lèvres de Denzel, espérant qu'il oublie un peu cette sombre histoire, même si cela n'étais pas facile.

- Je te promet que si j'en découvre d'autres de ce genre, je viendrai te les raconter. Et quand j'aurai retrouvé Stalgamin, je viendrai te le montrer, si tu en as envie, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 230
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/12/2014

MessageSujet: Re: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   Dim 22 Mar - 11:58

ft. Mahito Mitsune

Took a ride to the end of the line where no one ever goes. Ended up on a broken train with nobody I know. But the pain and the longing's the same where the dying. Now I'm lost and I'm screaming for help. Relax, take it easy. For there is nothing that we can do. Relax, take it easy. Blame it on me or blame it on you.
Se détendre un peu ne fait jamais de mal


Denzel était décidé. Après sa discussion avec Mahito, il filerait au poste de police. Et il irait mettre en garde les champions, leur dire que ce voleur en liberté représentait un danger pour chacun d'entre eux, car il se déplacerait sûrement sur toute l'île pour refiler les badges qu'il avait volés. Pas beaucoup, heureusement. Le champion ne savait pas combien il en possédait exactement, mais avec un peu de chance, il n'en avait pas volé plus de trois. C'était déjà quelque chose, mais moins pire que si il avait embarqué tout le stock. Il tentait de se rassurer en se disant que, désormais, le dispositif de sécurité de son arène était au point, mais sait-on jamais, il pourrait y avoir une autre autre tentative de braquage...

Mais bon, il devait oublier ça pour l'instant, s'il se perdait dans ses pensées, il en perdrait aussi le fil de la conversation, et ça en serait impoli vis à vis de son interlocuteur, qui venait de lui raconter un conte qu'il avait d'ailleurs beaucoup aimé. Ouais, peut-être que Denzel était un peu gamin dans sa tête de ce côté-là, mais il s'en fichait pas mal, et l'assumait même totalement.

« Oui, avec plaisir ! »

Des Stalgamin, Denzel n'en avait pas beaucoup croisé autour de sa vie, et on ne pouvait pas dire que c'était son type de prédilection. Toutefois, il ne refusait jamais l'idée de découvrir de nouveaux Pokemon. Et, à terme, il devrait peut-être même le combattre, si le garçon aux cheveux violets venait affronter son arène. Et si c'était le cas, il était pressé de le voir en tant qu'adversaire. Comme à chaque fois que l'idée d'un combat germait dans sa tête, il se sentait vraiment bien. Le rôle de champion lui allait à merveille. Personne ne pouvait dire le contraire.

« Par rapport à ce voleur... Tu l'as vu donc ? Il t'a proposé des badges ? »

Denzel revenait sur ce sujet, car cela l'inquiétait vraiment. Il se doutait bien que Mahito avait refusé une telle proposition si elle s'était présentée à lui, mais d'autres jeunes dresseurs plus naïfs et crédules pourraient se laisser à voir. Il n'y avait aucun honneur à acheter un badge. Mais ça, tout le monde ne s'en rendait pas compte...
© redSheep sur Wild Roar

________________________

Denzel enflamme en #cc0000

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Se détendre un peu ne fait jamais de mal" - Avec Denzel Kogami [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nuage Rouge fait une course poursuite avec Griffe de Panthère
» Fais de toi ce que fait le printemps avec les cerisiers
» un peu de changement ne fait jamais de mal , si ? ϟ w/harlow
» [Quête]Zayro ne fait jamais les choses à moitié
» Le parc et ses tâches de rousseur (Faith)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Nord - ONNEN :: Village dans la roche :: Sources chaudes-