Partagez | 
 

 « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 920
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Lun 26 Jan - 18:41

" Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles. "
- Les Brown -


En terre connue.

Quelques mois étaient passés, depuis son dernier passage ici. Le soleil et la chaleur avaient laissé place à un ciel gris, à une atmosphère fraîche de janvier. Point de neige à Elara, le sud de l'île étant plutôt épargné de ce désagrément, mais si la jeune femme levait les yeux vers le nord, elle pouvait constater que les hauts sommets des montagnes d'Onnen étaient recouverts de leur manteau blanc. Bien sûr qu'elle aurait préféré mille fois être là-haut, plutôt qu'ici. Mais sa dernière « bêtise » ayant plutôt mal fait parlé d'elle, et le lieutenant de la Team Rocket peinant à digérer ce fait, la voici ici, à nouveau sur la plage d'Elara.

Chacun de ses pas laissaient une trace nette dans le sable frais, dessinant un chemin de mètres en mètres derrière elle. L'avantage de cette saison, au moins, c'était que la gitane n'était point obligée de mettre ces fichues jupes bien trop courtes en guise d'uniforme. Parce qu'avec sa poitrine un tantinet trop généreuse, qu'elle ne pouvait pas toujours camoufler, l'ajout d'une jupe était tout simplement pour elle la menace assurée. Dans ce milieu, les hommes n'avaient guère de douceur. Alors pour elle, l'hiver lui allait très bien. Des chaussures solides, un jean plutôt masculin et un épais pull sur les épaules, Rafaël pouvait passer soit pour une touriste un peu paumée, soit pour une archéologue quelque peu étrange. À vrai dire, la dernière option lui plaisait plutôt. Un sac à dos sur les épaules, un carnet à la main et une carte dans l'autre, elle avançait tout en comptant ses pas, comme si elle cherchait quelque chose qui se trouverait sous elle. Un trésor enfoui ? Peut-être.

Après plusieurs heures de va-et-vient permanent et peu discret sur la vaste plage d'Elara, Rafaël abandonna. Le soleil ne tarderait pas à se coucher et elle avait bien besoin d'une pause. Laissant glisser au sol son lourd sac à dos, la sbire s'assit à son tour sur le sable en grimaçant un peu, la douleur du coup de feu encore un peu brûlante dans son ventre, puis elle rejeta en arrière sa lourde tignasse brune. C'était inutile. La marée était trop haute, enfouissant sous des mètres d'océan l'entrée à la grotte. Et elle n'avait pas retrouvé le passage créé par son Onix la dernière fois qu'ils en étaient ressortis. Neel ne serait évidemment pas content de son rapport, mais qui pouvait-elle ? Songeuse, la gitane se massa la figure, dont un gros bleu demeurait sur la joue droite. Il lui faudrait sûrement enchaîner longtemps les missions désagréables et prendre des coups un moment avant que le lieutenant ne se calme, ou ne lui pardonne, si cela était envisageable. Oh, elle savait que s'associer avec un traître et tenter de s'enfuir ne serai pas bien reçu par la Team, mais honnêtement, la jeune femme aurait pensé que cela aurait pu réussir. Qu'elle aurait pu quitter la Team Rocket une fois pour toute, et peut-être tenter de se construire une nouvelle vie, comme Law l'avait fait. Mais non, Neel l'avait retrouvé.
Et la revoilà ici, comme si rien ne s'était passé.

Un oiseau passa rapidement devant elle, la faisant sursauter. Le Goélise lâcha un petit cri et partit se poser plus loin, avant de s'envoler à nouveau à tire d'ailes pour rejoindre ses congénères. Rafaël soupira et se massa le visage. Elle était fatiguée, elle devait se reposer. De toute manière, pour aujourd'hui, elle ne pouvait rien faire de plus. Alors la sbire rangea ses divers documents dans le sac et se redressa. Pour ce soir, elle prendrait une chambre à Elara, puis elle reviendrait demain ici-même pour mesurer la marée, au cas où elle serait descendue.

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count © alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Lun 26 Jan - 21:37

En terre inconnue.

Il lui avait fallu un petit moment avant de trouver la localisation ce ces ruines. Fort heureusement, l'enfant qu'il avait rencontré avait su lui indiquer le chemin à suivre. Longtemps, il avait volé dans le ciel d'Alera. Si les passants n'étaient pas trop occupés par leurs tâches quotidiennes, peut-être avaient-ils levé la tête vers le ciel et vu un oiseau aux plumes de jais planer au dessus de l'île. Jusqu'au moment où, son possesseur ayant repéré le village, il se laissa retomber au sol en piqué, telle une étoile filante.

L'oiseau avait posé ses frêles pattes sur une plage de sable fin. Hélio descendit du dos du Pokémon, avant de faire une rapide analyse des lieux. Tout semblait désert. D'ailleurs, même en été, peu devaient s'approcher de cette côte ; le lieu n'était pas particulièrement hospitalier. A mesure qu'il marchait, suivi de l'oiseau ténébreux, il remarqua les rochers recouverts d'algues nauséabondes et de maigres pousses s'immiscer dans l'étendue lisse d'un jaune doré sous la lueur du crépuscule.

Ce manque de compagnie était des plus arrangeants. Que les gens sachent ce qu'il cherchait inlassablement, il s'en moquait, tant que cela ne le freinait pas ; qu'ils découvrent ses moyens d'y parvenir était une autre affaire. Et de toute manière, il n'avait jamais apprécié la compagnie, à fortiori quand il était plongé dans ses recherches. Quant à Corboss, sa présence était presque fantomatique et il s'y était fait au fil du temps. Il n'était qu'une paire d'yeux surveillant ses arrières, ne laissant sur son passage que des traces éphémères et des plumes obscures. Du moins était-ce la manière dont il agissait pour le moment.

Le chef de Team tournait lentement la tête de tous côtés, scrutant, observant, analysant, cherchant de son regard azur quoi que ce soit qui puisse l'aider. Autant rechercher une aiguille dans une botte de foin. Mais il était patient et trouverait, à terme, un indice, une piste. Ce n'était pas un espoir, mais une évidence. Les lieux secrets comme celui-ci cachaient toujours quelque chose, il en avait l'expérience. Toujours.

Un battement d'ailes. Un cri de Goélise. Et, assise sur le sable, une jeune femme aux longs cheveux noirs. Des vêtements somme toute assez banals et simples ; elle n'avait pas l'air particulièrement utile ou dangereuse. Hélio demeura de marbre, et comptait bien l'ignorer. Mais le Corboss qui le suivait ne sembla pas du même avis. Il continua de fixer la femme de ce regard œil supérieur qui caractérisait tant les membres de son espèce. Il s'approcha d'elle quelques battements d'ailes, visiblement attiré par le bleu sur sa joue. Un croassement s'échappa de son bec, glacial, méfiant et moqueur. L'homme aux cheveux bleus plaça machinalement la main sur la Poké Ball de l'oiseau. Bien qu'il lui était souvent utile, il arrivait qu'il n'en fasse qu'à sa tête et interfère dans ses plans. Mieux valait le rappeler à lui avant qu'il n'attire trop l'attention. Il se moquait personnellement d'être reconnu mais éviter cette éventualité était plus sage. Cependant, le corbeau, bien que tendu, se rapprocha encore un peu. De loin, Hélio avait du mal à voir ce qu'il se passait, mais il était peut-être trop proche de cette femme à son goût.
"... Assez. Retour."

Et il tendit la Ball en direction du Corboss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 920
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Mar 27 Jan - 12:50

" Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles. "
- Les Brown -


Elle venait de se relever et épousseta de ses genoux les grains de sable fin, particules malicieuses qui déjà s'étaient glissées sous ses vêtements, lorsque le croassement d'un oiseau attira son attention. Surprise, Rafaël leva ses yeux d'un gris-vert profond et cligna des yeux. Un Corboss ? Ça n'était pas le genre de Pokémon sauvage que l'on trouvait par ici, il était même plutôt rare... non. Le regard de la sbire glissa un peu sur la droite. Son dresseur était là, à quelques mètres derrière lui.

Étrangement, l'oiseau aux plumes de jais ne cessait de s'approcher d'elle. Son cri n'avait pas semblé curieux pourtant, au contraire il paraissait même un tantinet supérieur, voire moqueur. Antipathique. Mais Rafaël ne bougea pas. Ses yeux clairs scrutaient tour à tour le Pokémon et l'homme. Elle hésita un instant, songeuse, mais non, elle ne le connaissait pas. Ces derniers temps, sous l'ordre du lieutenant méfiant, certains sbires la surveillaient de loin, mais cet homme là-bas n'y ressemblait pas du tout. Il avait plutôt l'attitude de ces personnes importantes, qui ne supporteraient jamais d'être sous les ordres d'autrui.

Un bruissement d'ailes attira de nouveau l'attention de la gitane. L'oiseau se rapprochait encore d'elle, et instinctivement, Rafaël crispa une main sur la bretelle de son sac à dos, prête à attraper l'une de ses Pokéball si besoin. Elle combattait peu souvent en vérité, mais ses Pokémon sauraient la défendre, si besoin était. Cependant, elle n'eut pas à agir. D'une voix lointaine, l'homme rentra son Pokémon, lequel disparut dans une lueur rubis. Le silence revint sur la plage, mais pour autant Rafaël ne se détendit pas. Il y avait dans l'atmosphère une ambiance doucement électrique qui lui était familière. Cet homme au visage creusé, aux yeux glacials lui rappelait vaguement Amos ou Lance, et rien que le souvenir de ces deux personnes lui glaçait le sang. Oui, il avait l'attitude importante d'un leader d'organisation, le regard froid de Neel, le sérieux propre de ses certitudes. Et ne pas savoir qui se trouvait devant elle ne faisait qu'inquiéter davantage la jeune sbire.

Alors elle se pencha, attrapa le carnet qui était resté sur le sable et le rangea dans son sac. Sac qu'elle enfila ensuite sur une épaule, sans doute prête à quitter la plage maintenant, mais elle ne bougea pas. Le contact visuel qu'elle avait avec l'homme, et qu'elle ne parvenait pas à rompre, empêchait tout départ. Toute fuite. Après tout, Rafaël était une bonne sbire. Face à l'importance, elle attendait, docile.

« Qui êtes vous ? » fit le mouvement de ses lèvres, bien qu'aucun son ne sortit.

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count © alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Mar 27 Jan - 20:47

Finalement, Corboss disparut dans un rai de lumière rouge, qu'Hélio regarda disparaître dans le néant. Ce fut à cet instant qu'il remarqua l'attitude tendue de la jeune femme. Elle semblait se préparer à partir, à en juger par le sac qu'elle avait sur l'épaule et qui gisait quelques instants plus tôt dans le sable. Finalement, il aurait l'occasion de pouvoir faire ses recherches seul... Voilà une bonne chose.

Cependant, quelque chose n'allait pas. La femme aux cheveux sombres ne bougeait pas. Les regards des deux seuls occupants de la plage se croisèrent. L'avait-elle reconnu ? Il savait qu'il ne passait pas inaperçu, et il ignorait quelles informations avaient pu circuler sur lui durant sa vie dans l'autre monde... Non, elle avait sans doute été surprise par le Pokémon aux plumes noires. C'était plus probable. Irrationnel, certes, mais probable.

L'homme aux yeux azur se préparait à détourner le regard et à partir. Mais à cet instant, l'inconnue aux yeux d'une singulière couleur vert-gris sembla parler. Mais elle était trop loin et la brise marine emporta ses mots loin des oreilles d'Hélio, qui n'entendit rien. Bien, impossible de continuer à marcher comme si de rien n'était, désormais, bien que ça ne l'aurait pas tant gêné. Il était plus poli et plus sûr de lui adresser la parole à son tour. Sur ce, il avança lentement vers elle, les mains dans le dos, et dit :
"Pardonnez-moi... Je n'ai pas entendu. Pourriez-vous répéter ?"

Il la voyait mieux à présent. Une peau pâle comme au retour d'un long séjour dans une caverne obscure. Et une attitude étrangement docile bien que tendue ? En tout cas, c'était ce qu'il avait l'impression de voir.

________________________
I'm surrounded by idiots
Edward teste les lois de la gravitation en crimson × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 920
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Sam 31 Jan - 20:21

" Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles. "
- Les Brown -



Son murmure silencieux n'atteignit aucune oreille. Et la joute visuelle entre les deux protagonistes ne fit que se renforcer, à présent que la sbire avait parlé. Rafaël engendra, sans s'en rendre compte, le lien qui les unirait plus tard. L'homme de la plage approcha, les bras dans le dos, étrangement si décontracté et pourtant si imposant.

"Pardonnez-moi... Je n'ai pas entendu. Pourriez-vous répéter ?"

Le son de sa voix inquiéta la gitane un instant, qui écarquilla un peu les yeux, surprise de l'entendre parler. Il s'agissait d'une voix posée, calme et très polie. Ses phrases aussi l'étaient. Tout le contraire de ce qu'on pourrait penser, à première vue face à ce visage fermé. Rafaël l'observa un instant en silence, le sac posé sur son épaule, ses yeux clairs fixant l'homme approcher pas après pas. Elle hésita alors. Se répéter ? Elle était presque convaincue que cet homme était d'une importance sûre, mais cela ne voulait pas forcément dire qu'il était membre ou chef d'une Team. À force de traîner avec les Rocket, elle devenait parano de tout ce qui l'entourait. En même temps, il y avait de quoi...

Lorsqu'il fut à quelques mètres d'elle seulement, et qu'elle n'avait toujours ni rien dit ni bougé, Rafaël se mordit la lèvre. Plus il approchait, et plus elle se sentait diminuer. S'enfoncer sous terre. La sbire hésita, baissa les yeux, hésita encore, le regarda. Il s'agissait peut-être seulement d'un touriste égaré, elle pouvait le renseigner.

- J'ai … Je me demandais... si je vous connaissais. J'ai dû me tromper.

Une réponse quelque peu détournée, de pas grand chose. La voix de la gitane était calme, assez douce aux oreilles et plutôt basse, avec toujours cette pointe d'incertitude qui la caractérisait. Cette personne ne lui était absolument pas familière. Et pourtant, il y avait quelque chose, elle le sentait.

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count © alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Sam 31 Jan - 22:33

La réponse de la femme au regard clair, lequel était toujours fixé sur celui, plus pâle encore, du leader, ne se fit pas attendre.

"J'ai... Je me demandais... si je vous connaissais. J'ai dû me tromper."

Elle était sur ses gardes, mais le ton de sa voix restait doux, calme. Peut-être était-elle un peu hésitante, mais elle ne se laissait pas emporter par ses émotions. Bien. En revanche, elle manquait de subtilité. Sa phrase masquait de toute évidence une question. Il aurait été plus simple de la poser directement. Sans compter qu'elle semblait, à moins qu'il ne se trompe lourdement, ce qui n'était pas exclu, chercher à le cerner. Curiosité ou méfiance ? Il penchait plutôt pour la deuxième possibilité, mais tant qu'elle ne lui cherchait pas de noises, il ne se sentait pas vraiment concerné par son attitude.

Hélio prit donc quelques secondes de réflexion à ce qu'elle venait de dire. La situation serait-elle plus avantageuse si il se présentait ou si il trouvait un prétexte pour partir ? Puisque ses paroles n'étaient rien de plus qu'une question détournée, mieux valait y répondre sur le champ.
"Mon nom est Hélio Akagi. Peut-être vous est-il familier. Dans le cas contraire, ce n'est pas un problème."

Il n'y avait rien de plus à dire. Il ne demanda comment s'appelait la jeune femme. Libre à elle de le lui dire ou non. Il s'en moquait...

Il ne bougea pas, et ne brisa pas leur contact visuel. Il attendait, calmement, sans s'agiter. Observait de son regard aussi calme et vide que sa voix. Pour le moment, il n'avait qu'à attendre que quelque chose qui l'intéresse, ou du moins qui lui donne matière à réfléchir, arrive. Une occasion de poursuivre sa route. Ou bien une réponse acceptable de la part de l'inconnue.

________________________
I'm surrounded by idiots
Edward teste les lois de la gravitation en crimson × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 920
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Dim 1 Fév - 15:50

" Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles. "
- Les Brown -



Après ses mots, son interlocuteur prit le temps de répondre. Cherchait-il ce qu'il convenait le mieux de répondre ? Rafaël se demanda un instant s'il oserait dire son prénom, et dans ce cas, ce que ça signifierait. Un banal touriste, chercheur Pokémon ou dresseur qui n'aurait aucune raison de dissimuler son nom ? Ou bien un homme recherché, un sbire ou criminel qui aurait toutes les raisons du monde de mentir ?
La réponse de l'homme la surprit dans tous les cas.

« Mon nom est Hélio Akagi. Peut-être vous est-il familier. Dans le cas contraire, ce n'est pas un problème. »

Hélio... Akagi. La jeune femme l'observa un instant, et ses sourcils se froncèrent un peu d'incompréhension. Il lui donnait son nom sans même sourciller, sans avoir l'air de mentir. Mais à côté, il faisait référence à une certaine notoriété. Cet homme était-il connu dans la région, ou le monde ? Rafaël l'ignorait. Pour être sincère, ce nom lui était complètement inconnu. Alors elle se détendit, un peu, et ramena son sac correctement sur son épaule.

- Non, il ne l'est pas, répondit-elle, reprenant un peu contenance à présent que tout danger de Team lui semblait écarté.

Néanmoins, son « ce n'est pas un problème » lui hantait l'esprit. Comme s'il était mieux que ce nom lui semble inconnu. Rafaël hésita... non, ne pas se mettre davantage dans des histoires louches. Elle ramena une mèche brune aux reflets bleus derrière son oreille, pour plus de confort visuel, et jeta un dernier coup d’œil à l'homme. Elle s'apprêtait à partir. Mais peut-être était-il mieux de prononcer une dernière phrase avant de partir ? Elle n'en savait rien, Rafaël n'était pas maître dans l'art des politesses. Elle ouvrit la bouche, et cela dévoila sa lèvre inférieure fendue par un mauvais coup sans nul doute récent.

- Vous n'irez pas très loin, par-là. Cette plage est vide. … bonne soirée.

Sur ce, elle le quitta et commença à s'éloigner, le pas sûr sur le sable humide, quoique légèrement boitant. Il lui tournait et retournait en mémoire le nom de l'inconnu, sa politesse et les mystères de ses phrases. Quand soudainement elle s'arrêta, à quelques mètres à peine de lui. Hélio. Sa mémoire hypermnésique se souvint, et elle visualisa un rapport, dans le bureau d'Amos. Il y a de cela quelques années. Et le mot écrit juste en-dessous.

- Galaxie, souffla-t-elle alors, les yeux un peu écarquillés.

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count © alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Dim 1 Fév - 20:15

Visiblement, elle ne le connaissait pas. Le monde avait dû oublier le leader, chose plutôt avantageuse. Bien que lorsqu'il en aurait terminé avec ses objectifs, tous finiraient par connaitre son nom. Mais mieux encore, l'inconnue semblait prête à partir. Enfin il serait seul. Mais elle prononça quelques dernières paroles.

Ainsi, il n'y avait rien sur cette plage ? Quel dommage, et quelle perte de temps pour lui. Mais ce n'était pas si grave ; depuis le ciel, il avait constaté que les ruines qu'il cherchait étaient proches. Il y avait certainement ce qu'il cherchait dans ce lieu mystérieux.

Sous les yeux d'Hélio, la jeune femme commença à partir. Il ne daigna pas la suivre du regard, mais ses pensées étaient rythmées par le son de ses pas sur le sable, un son étrange et irrégulier, comme si elle marchait bizarrement, et la mélodie des flots. Valait-il mieux admettre qu'elle lui disait la vérité, ou bien faire quelques recherches sur la plage malgré tout, quitte à ne rien trouver ? Il se mit à réfléchir à la question, silencieux, les mains toujours cachées derrière son dos, et ses cheveux azur ébouriffés par la brise. Un calme absolu commençait à s'installer, lentement... Mais il fut brisé par un murmure de la jeune femme.

"Galaxie."

Cette fois-ci, aucun doute, il l'avait bien entendue. Ce n'était pourtant qu'un murmure, peut-être choqué, mais faible. La mémoire lui était donc revenue au dernier instant... Il n'avait pas eu de chance. Tant pis.
"Exact, dit-il. Galaxie."

Il marqua une courte pause.
"Qu'as-tu exactement entendu au sujet de cette Team ? Je n'ai pas eu l'occasion de découvrir ce qu'on a pu dire à mon sujet ces derniers temps."

Cacher le reste semblait préférable. Du moins pour le moment.

________________________
I'm surrounded by idiots
Edward teste les lois de la gravitation en crimson × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 920
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Lun 2 Fév - 13:16

" Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles. "
- Les Brown -


« Exact. Galaxie. »

La voix posée de l'homme venait d'affirmer ses propos. La Team Galaxie, région de Sinnoh, ses terres glacées et ses montagnes. Les folles lubies de son créateur, ses rêves d'un univers meilleur, différent de celui-ci. Hélio, de la Team Galaxie, se tenait juste derrière elle.

« Qu'as-tu exactement entendu au sujet de cette Team ? Je n'ai pas eu l'occasion de découvrir ce qu'on a pu dire à mon sujet ces derniers temps. »

La jeune femme lui tournait toujours le dos, n'osant peut-être se confronter à son regard. Elle réalisait doucement, et lentement, une certaine angoisse montait en elle. Non, tout danger de Team n'était pas écarté, alors. Elle ferma les yeux. Ce qu'elle avait entendu à leur sujet … ? Rafaël resta silencieuse un instant, cherchant dans sa mémoire à se souvenir, à visualiser le rapport.

[ Team Galaxie. Hélio Akagi. Organisation insignifiante, leader fou, obsédé par l'espace et le temps. A la recherche d'un monde dit « idéal », Chaîne Rouge... ]

… et c'était tout ce dont elle se souvenait. C'était tout ce qu'elle avait aperçu, sur la feuille. Et elle ne savait si la Team Rocket en savait davantage. Elle ne savait pas si Hélio recherchait toujours ce monde idéal, s'il avait tenté quelque chose, ni même ce qu'il faisait ici. La vérité était qu'elle ne connaissait de lui que ce qu'elle avait lu sur ce bout de papier. La jeune femme hésita, et quand le silence eut duré assez longtemps, elle se retourna légèrement vers lui, pas totalement, se laissant ainsi la possibilité de partir comme si de rien était. Si c'était encore possible.

- … je ne sais pas grand chose, choisit-elle de répondre. Je ne suis pas de Sinnoh.

Autrement dit, elle était parfaitement étrangère à leurs complots, et elle comptait bien le rester. Elle ne voulait s'impliquer, et qu'Hélio comprenne bien qu'elle souhaitait seulement rentrer se coucher sans faire d'histoires.

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count © alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Lun 2 Fév - 21:41

La jeune femme s'était retournée vers Hélio. A ses dires, elle ne savait rien, apportant au leader la quasi-certitude que les habitants de cette île, peut-être même les anciens Sinnohites, ne savaient pas tout à fait en quoi ses objectifs consistaient. Le jeune héros et Cynthia n'avaient donc pas répandu la moindre information, et eux seuls, du moins à sa connaissance, avaient une véritable connaissance de ses plans. Quand bien même d'autres auraient été au courant, ils avaient su se taire. Il avait eu de la chance... Sans doute.

D'un ton calme et lent, il débuta un de ses traditionnels discours relativement mensongers, d'un ton toujours aussi posé, mais le regard toujours aussi glacial. Il était bon acteur, et pas dénué de charisme. Cela suffirait à gagner sa confiance, il en était convaincu, et mieux valait être bien vu d'un maximum de personnes potentiellement utiles.
"Je vois. Il y a eu tant de rumeurs sur mon organisation... De fausses rumeurs détestables, lancées par des ignorants crachant sur tout ce qui porte le nom de Team. Il est donc rassurant de voir que ces mensonges ne se soient pas répandus... Il serait dommage qu'on considère nos idéaux louables, et si qui me sont si chers, comme dangereux vis à vis de la population."

En terminant, il remarqua qu'elle semblait vouloir partir. Ou, en tout cas, rechignait à s'approcher. Aucune importance. L'homme aux yeux bleus avait besoin de vérifier quelque chose. Elle prétendait qu'il n'y avait rien ici. Mais il demeurait sceptique, pour une seule et bonne raison ; si elle savait que la plage était vide et inutile, que faisait-elle en ce lieu ? C'est exactement ce qu'il lui demanda, mais d'une manière, évidemment, moins directe ; il n'était pas totalement stupide, et peut-être l'inconnue ne l'était-elle pas non plus... La prudence était de mise.
"Dis-moi... Je suis assez curieux de savoir ce que tu faisais ici ? Cela peut m'intéresser. Est-ce en lien avec ton emploi ? Si ce n'est pas trop indiscret, évidemment…"

Si il avait abandonné le vouvoiement, trop respectueux à son goût pour des personnes insignifiantes et à l'image de ce monde, le reste semblait assez affable à son goût. Il espérait que cette rencontre-ci ne serait pas qu'une perte de temps. Si c'était le cas, eh bien, il mettrait fin à la conversation et partirait. Mais il n'en avait pas encore décidé ainsi.

________________________
I'm surrounded by idiots
Edward teste les lois de la gravitation en crimson × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 920
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Mar 3 Fév - 16:27

" Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles. "
- Les Brown -


Silencieuse, Rafaël le fixait toujours du coin de l'oeil, n'osant entièrement se retourner vers ce qu'elle savait être à présent le leader de la Team Galaxie. En vérité, le premier de ses membres qu'elle voyait réellement. Et si cela pouvait être le seul et le dernier, ça lui irait parfaitement.

« Je vois. Il y a eu tant de rumeurs sur mon organisation... De fausses rumeurs détestables, lancées par des ignorants crachant sur tout ce qui porte le nom de Team. Il est donc rassurant de voir que ces mensonges ne se soient pas répandus... Il serait dommage qu'on considère nos idéaux louables, et si qui me sont si chers, comme dangereux vis à vis de la population. »

La jeune femme fronça quelque peu les sourcils. Que lui disait-il là ? Malgré elle, la colère fusa.

- Les idéaux des Teams, quelles qu'elles soient, ne sont jamais louables.

Son ton avait été un peu sec, la phrase était partie trop vite et la gitane s'en mordit la lèvre de culpabilité, d'énervement. Elle avait parlé sans réfléchir. Mais son expérience dans la Team Rocket avait été si longue et si douloureuse qu'elle ne pouvait laisser passer un tel discours. Bien sûr, elle ne connaissait qu'à moitié les vocations de la Team Galaxie, pour ne pas dire qu'elle ne les connaissait pas. Mais pour elle, une Team restait une organisation criminelle, un groupe de fous usant de violence pour parvenir à leurs fins. Et elle ne l'admettait toujours pas.

Et puis, elle réalisa que l'homme lui avait posé une question, au moment-même où elle avait craché sa phrase. Du moins, elle ne l'avait pas entendu plus tôt, mais ses mots lui revinrent en mémoire à présent que la colère était un peu retombée. Il lui demandait ce qu'elle faisait ici.

D'abord muette, la jeune femme lui jeta un nouveau coup d’œil. Il cherchait évidemment à en savoir plus sur elle, mais pourquoi ? Elle ne représentait nullement un danger, elle-même en était consciente. Souhaitait-il l'utiliser ? Inconsciemment, la jeune femme resserra la main sur son sac. Non. Les recherches sur les ruines, la découverte des inscriptions millénaires, les documents et les photos, tout cela lui appartenait. Elle ne laisserait personne les lui prendre. Un mensonge s'improvisait donc, mais Rafaël n'était pas vraiment la plus douée pour cela. Son regard était déjà un peu fuyant.

- ... C'est en lien avec mon emploi, en effet. Je suis observateur Pokémon. Je travaille pour le Professeur Seko.

Le Professeur Seko, résidant à Hoenn. C'était d'ailleurs le seul nom qu'elle connaissait et qui lui était venu à l'esprit en premier, étant donné que la gitane était originaire de Vermilava à Hoenn. Mais l'île étant rattaché à la région d'Hoenn... ça pouvait passer. Sûrement. Elle l'espérait.
Et puis, le cri joyeux des Goélise dans le ciel pouvait peut-être aider à faire passer le mensonge pour la réalité, qui sait.

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count © alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Mer 4 Fév - 22:21

Elle ne se retourna pas, mais Hélio ne s'en formalisa pas. L'important, lorsqu'on parlait à une assemblée comme à un homme seul, était de capter l'attention de son auditoire. Or, l'esprit humain, bien que trop vague pour être totalement prévisible, était faible, et se laissait toujours intéresser par les paroles qui lui parvenaient...

"Les idéaux des Teams, quelles qu'elles soient, ne sont jamais louables."

Il ne comprit qu'elle avait parlé qu'après avoir posé sa question. Exactement comme il l'avait prévu ; elle l'avait bien écouté, et venait de répondre d'un ton sec, cassant. Agacée, sans le moindre doute, mais le leader ne chercha pas à savoir pour quel motif elle l'était. Elle venait de confirmer ses dires ; les Teams étaient bien mal considérées. Il n'avait jamais vu d'intérêt dans les autres organisations portant ce titre, mais les rares racontars qu'il avait entendus à leur sujet présentaient des membres uniformément incompétents et inutiles, et surtout des buts vains, vides de sens, qui n'avaient fait qu'aggraver l'état déplorable de ce monde incomplet. Il était aussi compréhensible que déplaisant d'être rangé dans la même catégorie.

"... C'est en lien avec mon emploi, en effet. Je suis observateur Pokémon. Je travaille pour le Professeur Seko."

Il n'y avait rien de particulièrement complexe ou compromettant dans sa réponse, plus calme que ses précédentes paroles, pourtant elle était restée silencieuse un moment avant de la formuler. Le Professeur Seko... Il n'avait jamais entendu ce nom. Sans doute était-ce un quelconque scientifique. Mensonge ou réalité ? Cela ne changeait rien.

Les Goélise poussaient des cris de plus en plus puissants. Cris qui s'évanouissaient aussi vite qu'ils s'étaient faits entendre.
"... Ton rôle consiste donc à observer les Goélise, si j'ai bien saisi. Se réduire à ce type de joies vaines et simples n'est-il pas insuffisant ?"

Il n'attendait pas de réponse particulière. Soit cela la rendait heureuse, soit cela la frustrait. Les deux cas étaient affligeants. Ainsi, il reprit, répondant à sa première phrase empreinte de colère avec un calme imperturbable :
"Team n'est qu'un terme parmi tant d'autres pour désigner une organisation. Il est vrai que beaucoup d'entre elles ont des objectifs insensés, qui ne font qu'aggraver l'état alarmant de ce monde. Ce n'est pas mon cas. Je ne cherche qu'un état des choses parfait, sans cet esprit imbécile que possèdent, par exemple, les autres Teams, puisque nous en parlons."

Et, en prononçant ces mots, le chef de Team tourna le regard vers la mer. Il était tard, la nuit commençait à tomber sur l'étendue salée.

________________________
I'm surrounded by idiots
Edward teste les lois de la gravitation en crimson × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 920
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Jeu 5 Fév - 14:56

" Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles. "
- Les Brown -


Est-ce que le mensonge était passé, Rafaël n'en sut rien dans les premiers instants. L'homme de la plage était silencieux, peut-être un peu songeur. Il devait analyser ses paroles, lesquelles ne cessaient d'être encouragées par les Pokémon marin alentours. Enfin, il parla :

"... Ton rôle consiste donc à observer les Goélise, si j'ai bien saisi. Se réduire à ce type de joies vaines et simples n'est-il pas insuffisant ?"

… Quoi ? Surprise, la jeune femme se retourna alors vers lui. Considérait-il le travail d'observateur Pokémon comme complètement insignifiant, si elle avait bien compris ? Mais pourquoi ? La jeune femme ne trouva rien à répondre à ses paroles, mais l'autre ne semblait pas attendre de réponse, de toute manière. Il continua sur sa lancée, presque comme s'il parlait seul.

"Team n'est qu'un terme parmi tant d'autres pour désigner une organisation. Il est vrai que beaucoup d'entre elles ont des objectifs insensés, qui ne font qu'aggraver l'état alarmant de ce monde. Ce n'est pas mon cas. Je ne cherche qu'un état des choses parfait, sans cet esprit imbécile que possèdent, par exemple, les autres Teams, puisque nous en parlons."

Silencieuse, la sbire l'observa comme lui observait la mer. La Team Galaxie comportait donc d'excellent orateurs, mais un beau discours n'était pas équivalent à des paroles censées. Conservant précieusement son sac sur l'épaule, Rafaël l'écouta comme elle le regarda, malgré elle entraînée dans le flot de ses paroles.

- Toutes les Team ont des objectifs insensés, répliqua-t-elle un peu sèchement, mais sans hausser la voix. C'est pourquoi elles sont toutes contrefaites et illégales. Votre organisation, comme les autres, ne sert que la lâcheté de ses membres. Vos idéaux sont faux.

Personnellement, et c'était sa manière de penser, toutes les Team se valaient. Toutes n'étaient qu'un petit groupe d'idéaux fantaisistes, qui rassemblaient d'autres hommes, qui arrachaient des enfants à leurs parents pour remplir les troupes. Tous n'étaient qu'un ramassis de voleurs, de violeurs, de lâches qui boudaient toute justice. La gitane avait une si mauvaise opinion de la Team Rocket, après ces années difficiles, qu'elle crachait à présent sur tout ce qui portait le nom de « Team », simplement.

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count © alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Jeu 5 Fév - 21:45

Bien qu'Hélio n'attendît pas de réponse de sa part, sa question poussa visiblement la jeune femme à se retourner subitement. Le leader aperçut ce geste du coin de l'œil, mais ne cilla pas plus qu'il ne parut surpris.

"Toutes les Team ont des objectifs insensés. C'est pourquoi elles sont toutes contrefaites et illégales. Votre organisation, comme les autres, ne sert que la lâcheté de ses membres. Vos idéaux sont faux."

Elle avait, une fois de plus, répondu d'un ton sec, mais apparemment plus calme. Quelle haine spontanée envers les Team. Ce faible esprit humain était si aisément corrompu par les préjugés... Ou plutôt, dans le cas présent, par les amalgames. Les autres Team, si pitoyables soient-elles, savaient se faire connaitre malgré elles, et ce de façon peu reluisante. Ce qui, malheureusement pour elle, n'empêchait pas cette chercheuse d'avoir tort.

"Selon ton point de vue, toutes les Team ont des objectifs insensés... Mais, dans ce monde, rien n'a de sens. Comme je l'ai déjà mentionné, ces organisations que tu sembles tant haïr en sont la preuve flagrante. Les plans incohérents qui mûrissent dans leur esprit incomplet... J'affirme les réprouver."

Il avait certes peu d'informations sur les autres Team, mais il jugeait en savoir assez pour pouvoir prendre position sur ce sujet. De toute manière, le seul moyen d'améliorer le monde, il le savait, était sa méthode, leurs actions étaient donc très probablement néfastes et leurs idéaux imparfaits, voire dénués de sens. En cela, la jeune fille avait raison, seulement, cela ne s'appliquait pas à lui, Hélio. Il y avait une autre chose contestable dans ce qu'elle disait, d'ailleurs.

Hélio ferma les yeux un instant puis, les rouvrant, il dit calmement :
"En effet, les Team ne sont avantageuses que pour leurs membres, et c'est beaucoup dire. Mais comme je l'ai dit, mes ambitions sont plus grandes ; c'est le monde qui doit être changé, amélioré. Cela doit concerner jusqu'au moindre des êtres vivants... Et c'est également pourquoi n'importe qui le désirant peut intégrer mes rangs."

En effet, le monde entier devait être bouleversé. Recréé. C'était également pourquoi n'importe qui le désirant ouvrait intégrer les rangs ; ces forces supplémentaires devaient de toute manière disparaître pour le bien de la perfection. Mais cela, Hélio ne le mentionna pas.

________________________
I'm surrounded by idiots
Edward teste les lois de la gravitation en crimson × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 920
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Lun 9 Fév - 11:20

" Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles. "
- Les Brown -


Tandis qu'elle commençait à s'agacer de ses mots, l'homme de la plage lui restait toujours aussi calme. Il était pour ainsi dire convaincu de ce qu'il disait, concernant les idéaux de sa Team. La Team Galaxie... à vrai dire, Rafaël ne savait pas grand chose à propos d'eux, et cela la frustrait énormément. Connaissez vos ennemis, disait le dicton, encore mieux que vos amis. Et là, elle ne savait rien de cette organisation, si ce n'était les discours farfelus que tenait Hélio devant elle en cet instant.

"Selon ton point de vue, toutes les Team ont des objectifs insensés... Mais, dans ce monde, rien n'a de sens. Comme je l'ai déjà mentionné, ces organisations que tu sembles tant haïr en sont la preuve flagrante. Les plans incohérents qui mûrissent dans leur esprit incomplet... J'affirme les réprouver."

Rafaël l'observa curieusement. Oui, cette fois, il n'avait pas tort. Les buts des Team qu'elle connaissait étaient tous complètement fous. Dominer les mers, les terres, prendre le pouvoir, être les plus riches... quel intérêt, si c'était pour faire du mal aux autres ? Pour détruire la planète ?

Elle continua de l'observer avec curiosité, comme attendant qu'il rajoute quelque chose. Cette fois-ci, il l'avait quelque peu captivée.

"En effet, les Team ne sont avantageuses que pour leurs membres, et c'est beaucoup dire. Mais comme je l'ai dit, mes ambitions sont plus grandes ; c'est le monde qui doit être changé, amélioré. Cela doit concerner jusqu'au moindre des êtres vivants... Et c'est également pourquoi n'importe qui le désirant peut intégrer mes rangs."

Là, la jeune femme fronça les sourcils à nouveau. Se rebiffa à nouveau.

- Je ne suis pas d'accord, répliqua-t-elle sans trop réfléchir à sa couverture. Les Team ne sont pas toujours avantageuses pour leurs membres. On ne décide pas toujours d'en faire partie. Mais évidemment... plus il y a de membres, plus vous devez être satisfait, vous, les leaders.

La jeune femme regarda la mer à son tour, sourcils froncés, sentant la colère monter. Que faisait-il des enfants arrachés à leur foyer, ceux qu'on disait sauvés des rues ? Des jeunes femmes enrôlées, souvent violées, qui ne rêvaient que de partir ? Des vols, des coups, de la violence ? Rafaël baissa les yeux sur le sable, contrariée. La main toujours crispée sur la bretelle de son précieux sac.

- Votre organisation... je ne pense pas qu'elle soit différente des autres. Si le monde doit être changé, c'est justement en éliminant toutes les Teams. Ce sont elles, la pourriture de ce monde.

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count © alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Mar 10 Fév - 14:00

Le leader tourna légèrement la tête vers la jeune femme, dont il ignorait toujours le nom, l'étendue bleue et lisse de la mer disparaissant de son champ de vision. Il lui sembla un infime instant qu'elle le regardait d'un air intrigué. Mais, lorsqu'il acheva de parler, elle fronça les sourcils.

"Je ne suis pas d'accord. Les Team ne sont pas toujours avantageuses pour leurs membres. On ne décide pas toujours d'en faire partie. Mais évidemment... plus il y a de membres, plus vous devez être satisfait, vous, les leaders."

Ce n'était pas tout à fait faux, en théorie. Mais, si on voyait la question d'un point de vue, disons, plus grand, plus général, tout dans ce monde n'était-il pas désavantageux ? Rejoindre une Team, ne pas la rejoindre, tout causait inéluctablement du tort, d'une manière ou d'une autre.

Satisfaits ? D'avoir des subordonnés uniformément inutiles ? Ils ne faisaient que renforcer les certitudes d'Hélio quant à l'état de l'univers et les défauts de l'esprit humain par leur incomplétude. Et cette chercheuse, à sa manière, ne faisait que confirmer cela, par sa colère, notamment. D'ailleurs, s'était-elle fait attaquer par une Team ? La manière dont elle en parlait était étrange.

Puis, elle se mit à regarder la mer à son tour. L'homme aux cheveux bleus tourna la tête dans la même direction. Il allait lui répondre, mais elle fut plus rapide que lui.

"Votre organisation... Je ne pense pas qu'elle soit différente des autres. Si le monde doit être changé, c'est justement en éliminant toutes les Teams. Ce sont elles, la pourriture de ce monde."

Si elle savait seulement ce qu'était le véritable poison qui envenimait cette Terre...
"Ne pas décider d'en faire partie ? fit le leader. J'ignore les méthodes de recrutement des autres Teams, mais cela va contre notre politique. Evidemment, oui, il est préférable d'avoir un grand nombre de membres. C'est évident. Mais nous n'agissons, de ce point de vue, que de manière légale, comme toute autre entreprise le ferait."

Pas de mensonge cette fois-ci. Il était bien vrai qu'ils ne forçaient personne à intégrer la Team Galaxie et, comme la loi le leur dictait, les enfants n'étaient pas admis. Ils étaient parfaitement corrects pour ce qui était du recrutement. Pour la simple raison qu'il était beaucoup moins risqué ou suspect d'agir ainsi. La publicité intensive, moins barbare, et les discours étaient les clés de la réussite.

Ce n'était qu'un léger détail, mais il semblait important de le préciser. Désormais, il pouvait répondre à ce qu'elle avait dit ensuite. A son point de vue irrationnel.
"Eliminer toutes les Teams par colère ou désir de vengeance... C'est adopter le même comportement déplorable qu'elles. Cela ne signifie pas qu'il faut garder les yeux fermés sur leurs agissements, évidemment. Il faut revoir intégralement l'état des choses. Et c'est parce que je n'entre pas dans ce cercle de haine que ma Team se différencie des autres."

C'était évident. Si les fondations mêmes de ce monde étaient mal faites, le seul moyen d'arranger cela était de tout détruire, et tout rebâtir.
"Quelle subjectivité. S'opposer aux Teams sans même chercher à comprendre leur logique... " murmura finalement le chef de Team, comme si il pensait à voix haute, et d'une voix rauque.

Le ciel était de plus en plus noir au fur et à mesure que leur conversation se poursuivait. Mais, bien qu'ayant toujours apprécié la voûte nocturne, Hélio n'arrivait pas à cesser de songer à  son idéologie renaissante... Assez. Il devait rester concentré, cesser de divaguer.

________________________
I'm surrounded by idiots
Edward teste les lois de la gravitation en crimson × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 920
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Lun 23 Fév - 15:28

" Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles. "
- Les Brown -


Cet homme était décidément bien étrange. Mais après tout, Rafaël ne s'en étonnait pas. Les chefs de Team, quels qu'ils soient, devaient tous être fous à lier pour créer de telles organisations sans foi ni loi. Giovanni était fou. Max et Arthur étaient fous. Cet Hélio ne devait guère être différent, et elle s'en méfiait comme de la peste.

« Ne pas décider d'en faire partie ? J'ignore les méthodes de recrutement des autres Teams, mais cela va contre notre politique. Évidemment, oui, il est préférable d'avoir un grand nombre de membres. C'est évident. Mais nous n'agissons, de ce point de vue, que de manière légale, comme toute autre entreprise le ferait. »

Une fois encore, la gitane défit son regard de l'océan pour glisser sur le leader Galaxie. Contre leur politique de ne pas forcer des innocents à les rejoindre ? Rafaël en doutait. Certes, elle savait que 90% des sbires entraient volontairement dans les Team qu'ils avaient choisi, comme n'importe qui choisirait son but ou sa passion, mais et les autres ? Elle, elle faisait partie de ces 10% restant, officiellement sbires, officieusement contraints et forcés. Comment pouvait-on se vanter d'une telle politique ?

- J'en doute, grogna-t-elle entre ses dents.

Échaudée, elle restait butée. Mais le leader lui était fixé au cœur des ses convictions.

« Éliminer toutes les Teams par colère ou désir de vengeance... C'est adopter le même comportement déplorable qu'elles. Cela ne signifie pas qu'il faut garder les yeux fermés sur leurs agissements, évidemment. Il faut revoir intégralement l'état des choses. Et c'est parce que je n'entre pas dans ce cercle de haine que ma Team se différencie des autres. »

La jeune femme avait fini par se tourner vers lui, l'observant divaguer sans réellement comprendre la psychologie du personnage. Ses sourcils se froncèrent davantage à son murmure, et une fois encore, elle sentit la colère monter. La frustration d'appartenir à un groupe contre son gré, à un mouvement auquel elle était toute opposée. Et cet homme lui reprochait de ne pas vouloir comprendre ?

- La Team Rocket n'est qu'un ramassis de voleurs, de violeurs et d'êtres plus détestables les uns que les autres. Piller, tuer, posséder et gagner du pouvoir sont leurs seuls buts. Qu'y a-t-il comme logique à comprendre là-dedans ? Leur cas est perdu.

Une fois encore, les mots dépassaient sa pensée et elle ne réalisa même pas qu'elle venait de se vendre à moitié. Elle était fatiguée, aussi bien physiquement que mentalement, de se battre contre du vent. D'être une marionnette. Elle aurait dû être rentrée et couchée depuis longtemps déjà, fidèle aux ordres comme un Pokémon bien dressé. Désespérée, Rafaël resserra une fois encore son sac sur son épaule, comme pour s'assurer qu'il était toujours là, puis elle rencontra le regard de l'homme dans l'obscurité de la plage. Il était toujours aussi droit, aussi stoïque. Et elle commença à douter.

- La Team Galaxie... (Elle hésita alors, l'esprit affaibli par la fatigue.) Vous m'avez parlé de rumeurs, vous disiez qu'elles étaient fausses. Quel est votre véritable but, dans ce cas ?

Elle ne comprenait pas, vraiment pas, comment des personnes censées pouvaient de leur plein gré s'enfermer dans les spirales des Teams. L'organisation Galaxie avait-elle elle aussi un discours mensonger ou bien un but louable, pour une fois ? Non, cela n'existait pas.

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count © alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Dim 8 Mar - 1:17

Hélio continuait de fixer le ciel, ne prêtant presque plus la moindre attention à la jeune fille, malgré lui. Il essayait de se concentrer sur les étoiles apparaissant peu à peu, et la lune apparaissant au loin. C'était un moyen assez efficace d'éviter de rester perdu dans ses songes. Cependant, cela ne servait pas à grand chose ; la chercheuse aux cheveux sombres avait recommencé à parler, le sortant de ses pensées et de son observation. Il détourna légèrement la tête. Elle le regardait, et semblait en colère.

"La Team Rocket n'est qu'un ramassis de voleurs, de violeurs et d'êtres plus détestables les uns que les autres. Piller, tuer, posséder et gagner du pouvoir sont leurs seuls buts. Qu'y a-t-il comme logique à comprendre là-dedans ? Leur cas est perdu."

Il saisit le sens de ses paroles, mais ne chercha pas tout de suite à répondre. A la place, il se contentait de replonger dans une profonde réflexion, les yeux à moitié clos. La colère… De loin le sentiment qu'il haïssait le plus. Une personne en colère devenait imprévisible, violente, irrationnelle. Presque inhumaine. Les sentiments avaient vraiment des effets effrayants et désolants sur les humains… Dire que l'existence même de la vie était un miracle en soi… Un miracle gâché par ce défaut destructeur qu'était l'esprit.

Mmh… Qu'avait-elle dit, déjà ? Ah… Elle évoquait les crimes de la Team Rocket. Il les connaissait bien, même sans s'intéresser à cette organisation. Elle était tristement célèbre. Et effectivement, elle n'avait aucune logique. Ces actes n'avaient que pour finalité que l'enrichissement. Et tout cet argent ne servait qu'à faire enfler leur égo. La fille de la plage n'avait pas tort, leur cas était perdu. En effet, le leader veillerait consciencieusement à empêcher tout agissement ignoble similaire à ceux de cette… Team Rocket, une fois qu'il se serait chargé de recréer le monde prometteur dont tous avaient besoin.

Lentement, il avança de quelques pas en direction de la mer. Puis, levant de nouveau la tête vers le ciel, il recommença à parler.
"Oui… Leur cas est perdu. En effet, ils n'ont pas de logique. Mais, comme je l'ai dit… Toutes les Teams ne sont pas pareilles. Je me répète, mais je n'ai rien à voir avec cette course pour le pouvoir et la richesse."

Il ajouta, plus bas :
"Ce que j'ai dit sur la subjectivité… se rapportait plutôt à cette étrange tendance à se concentrer uniquement à la Team Rocket, et aucune autre… Les actes de cette Team sont-ils si réprouvants, ou as-tu eu un problème avec… ?"

L'homme aux cheveux bleus secoua lentement la tête, chassant cette hypothèse de son esprit. Il ne savait pas si elle avait entendu ce faible murmure, probablement masqué par la brise marine. Sans en être certain, il supposa que ce n'était pas le cas, puisqu'elle dit autre chose entretemps :

"La Team Galaxie... Vous m'avez parlé de rumeurs, vous disiez qu'elles étaient fausses. Quel est votre véritable but, dans ce cas ?"

Akagi remarqua qu'elle n'avait pas rejeté entièrement les idéaux de sa Team, cette fois-ci. Elle changeait d'avis ? Peut-être…
Il se retourna vers son interlocutrice et dit, d'une voix désormais parfaitement audible, comme si il s'adressait à un grand auditoire :
"L'état actuel du monde est épouvantable. Toi qui sembles tant haïr la Team Rocket, tu devrais le savoir : humains comme Pokémon doivent, et ont toujours dû se battre pour survivre. Il m'est impossible de contempler ce spectacle désolant les bras croisés. Je me suis donné pour but de changer le monde, d'en faire un lieu le plus parfait possible. Un monde où ma rancœur, la haine, la colère seraient inexistantes."

Un discours qu'il avait pris l'habitude de réciter. Il le prononçait presque d'une voix passionnée. En vérité, il aurait pu, si il ne se forçait pas constamment à réfréner ses sentiments.

Cela dit… La jeune fille était restée méfiante un long moment. Peut-être prendrait-elle ses buts pour des idéaux stupides et puérils. C'était difficile à imaginer, mais certaines personnes, pour une raison qu'il ignorait, tendait à ne pas prendre ses mots au sérieux. Il n'avait pourtant pas l'air de plaisanter… Jamais.
"Ce ne sont évidemment pas des paroles en l'air, précisa-t-il. Tout ceci est réalisable. Tout cela semble inconcevable, mais réfléchis un instant. Si des choses aussi irrationnelles et condamnables que les crimes et la guerre existent, leur inexistence totale ne serait-elle pas possible ? Cet état des choses serait bien plus logique, juste, et meilleur."

Sa voix s'était atténuée peu à peu, reprenant un volume normal.
"Je ne poursuis pas des idéaux corrompus, ni illusoires. Je ne souhaite que voir un monde meilleur, et je sais comment y parvenir."

________________________
I'm surrounded by idiots
Edward teste les lois de la gravitation en crimson × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 920
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Dim 22 Mar - 18:20

" Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles. "
- Les Brown -


L'homme, dont le mutisme commençait à s'attarder, fit quelques pas vers l'océan. En retrait, Rafaël le regarda faire, elle-même silencieuse. Doucement en elle, la colère bouillait. Pourtant, la gitane n'était pas de ceux qui prenaient vite la mouche, au contraire même. Elle avait plutôt tendance à se renfermer alors pourquoi ce type-là lui laissait-il une aussi mauvaise impression ? L'avait-il touchée droit au cœur avec ses questions et ses affirmations ? La sbire fronça les sourcils et baissa les yeux sur le sable. Elle n'était pas heureuse, non. Mais elle doutait que les affabulations du chef des Galaxie y change quelque chose. Les Team étaient toutes pourries jusqu'à la moelle, la sienne n'y faisait pas exception.

« Oui… Leur cas est perdu. En effet, ils n'ont pas de logique. Mais, comme je l'ai dit… Toutes les Teams ne sont pas pareilles. Je me répète, mais je n'ai rien à voir avec cette course pour le pouvoir et la richesse. »

… Non, aucune exception, malgré ce que continuait de croire Hélio. Rafaël secoua légèrement la tête. Elle n'entendit pas ce qu'ajouta ensuite le leader, et se contenta de le regarder d'un air intrigué. Il marmonnait, sans doute se parlait-il à lui-même. Ainsi, il avait encore plus l'air d'un vieux fou convaincu de ses idées. Et il l'était tellement que cela ne cessa d'intriguer la gitane, qui osa lui demander quelles pouvaient être les vraies intentions de la Team Galaxie, sous réserve que l'homme lui répondre sincèrement. Ce qu'elle doutait.

Là, Hélio se retourna vers elle et s'exclama, presque machinalement. Comme un discours bien rodé :

« L'état actuel du monde est épouvantable. Toi qui sembles tant haïr la Team Rocket, tu devrais le savoir : humains comme Pokémon doivent, et ont toujours dû se battre pour survivre. Il m'est impossible de contempler ce spectacle désolant les bras croisés. Je me suis donné pour but de changer le monde, d'en faire un lieu le plus parfait possible. Un monde où ma rancœur, la haine, la colère seraient inexistantes. »

Rafaël ne put s'empêcher de froncer légèrement les sourcils, perplexe. Ce qu'il disait, pour l'heure, n'était pas totalement stupide. C'était même vrai, mais après tout, n'était-ce pas l'essence même du monde ? Se battre pour survire. Un monde parfait... ce n'était qu'idéal. Pas réalité.

« Ce ne sont évidemment pas des paroles en l'air. Tout ceci est réalisable. Tout cela semble inconcevable, mais réfléchis un instant. Si des choses aussi irrationnelles et condamnables que les crimes et la guerre existent, leur inexistence totale ne serait-elle pas possible ? Cet état des choses serait bien plus logique, juste, et meilleur. »

Là encore, Rafaël fronça un peu le nez. Elle l'écoutait à présent avec une attention parfaite, ne serait-ce par pur esprit de contradiction et par simple intérêt scientifique. Oui, bien sûr, elle aimerait qu'un tel idéal soit possible. Mais cela voulait justement dire qu'il était irréalisable.

« Je ne poursuis pas des idéaux corrompus, ni illusoires. Je ne souhaite que voir un monde meilleur, et je sais comment y parvenir » conclut-il finalement.

La fin de ses mots laissa Rafaël songeuse. Muette toujours, elle baissa alors le regard vers le sac qu'elle tenait toujours précieusement à son épaule. En l'ouvrant légèrement, elle aperçut ses dossiers et sa liasse de documents. Les secrets des ruines, les dessins, le Pokémon oiseau dessiné sur les murs. L'oiseau messager. La jeune femme sembla réaliser, alors. Et leva les yeux vers l'homme.

- En faisant appel aux dieux ?

Elle n'entendit pas, derrière elle, les pas qui s'enfonçaient dans le sable.

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count © alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 343
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Dim 22 Mar - 18:51

Où était encore passé cette incapable ?! Vous l'aurez compris, Neel parlait bien sûr de Rafaël. Le lieutenant l'avait envoyée étudier les ruines et il l'attendait depuis une heure pour son rapport. Excédé de regarder les minutes passer sur sa pendule sans apparition de la gitane, le lieutenant avait alors quitté son hôtel. Il était allé à sa voiture qui avait grondé au démarrage du moteur. Direction Elara. S'il la trouvait à flâner, elle allait l'entendre ! La sbire avait intérêt à avoir une bonne excuse. Il ne croyait pas si bien dire...

Après une heure de route achevée en seulement trente quatre minutes, Neel s'était garée à la limite de la plage sale d'Elara. Il ne pouvait pas aller plus loin avec sa voiture, entre les roches, les algues et le sable moue, c'était un coup à s'embourber. Sans parler de la marée. Il fit le reste de la route à pied. Mais alors qu'il traversait le désert de sable gris et de pierres en direction des ruines, le lieutenant de team fit face à une vision des plus surprenantes. Rafaël se tenait un peu plus loin et à côté d'elle un homme qui semblait converser avec elle. Le rouquin fronça les sourcils, prêt à gueuler le nom de la sbire pour la rappeler à l'ordre, avant de s'attarder sur l'homme. La trentaine, les cheveux bleus... Il avait déjà vu ce visage quelque part. Dans la banque de donnée de la team. Il écarquilla alors les yeux. Non. Comment ?! Il était sensé avoir disparu ! Et merde ! Il était tombé sur un gros poisson à attraper, mais avec la gitane au milieu... Dans quelle merde s'était elle encore foutue ?! Neel vint toucher l'arme qu'il cachait sous son blouson. La sortir maintenant ? Pépito, ou Pito, il ne se souvenait plus de son nom... Bref, le chef de la team Galaxy n'avait pas l'air armé. Neel était donc avantagé. Il s'approcha sans faire de bruit, jusqu'à atteindre la gitane pour attraper son bras et la tirer brusquement vers lui. De son autre main, son revolver était pointé sur le chef de team.

« On ne bouge plus. »



HRP:
 

________________________
Vincent frappe et fume en #cc0000.



Après le boulot... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Dim 22 Mar - 21:50

"En faisant appel aux dieux ?"

Evidemment. Malheureusement pour lui, impossible pour cette vaine espèce humaine, voire même la majorité des Pokémon, d'atteindre le moindre idéal sans s'approprier la force des légendaires – et encore, seulement à leur pleine puissance. Les mains dans le dos, il confirma son hypothèse :
"En effet. En faisant appel aux dieux. Presque tout est planifié. Un monde sans colère... Sans haine... Sans tristesse... Sans peur... Sa création est réalisable. Tout l'est, théoriquement parlant. Et mon devoir est de créer ce monde."

Il s'arrêta un instant. Il ne pouvait en dire plus sans déterminer si, désormais, elle comprenait son point de vue ou non. Si c'était le cas, il gagnait une alliée, même extérieure à la Team Galaxie. Qu'une aide porte l'uniforme ou non, il s'en moquait, tant qu'elle s'avérait utile. Dans le cas contraire, il ne lui resterait plus qu'à passer son chemin. Quand bien même elle s'opposerait, un combat mettrait vite fin à cela.
"Souhaiterais-tu—"

Le jeune homme aux cheveux bleus se tut brusquement. Une silhouette s'était déplacée furtivement vers la chercheuse. Même si il était en face de lui, et à seulement quelques mètres, il ne l'avait pas tout de suite remarquée. S'était-il laissé distraire, ou l'inconnu était-il particulièrement discret ? Il n'eut pas le temps d'y réfléchir. Aussitôt, le nouveau venu saisit la jeune femme par le bras, l'entraînant vers lui, et pointa son revolver vers le boss de Team.

"On ne bouge plus", fit sa voix au loin.

Il ne comptait pas le faire, de toute manière. Plus par indifférence que par peur. Il savait supprimer toute émotion de son esprit, après tout, et la crainte était un de ces sentiments exécrables. L'attachement à qui que ce soit également, d'ailleurs, de même que la pitié. Raisons pour lesquelles il ne chercha pas à libérer la chercheuse de son empoigne, ni même à savoir si elle avait mal. Qu'elle meure sous ses yeux n'avait aucune importance.

"Puis-je me permettre de vous demander qui vous êtes ?" dit-il calmement à l'intention de l'homme au révolver, soutenant son regard.

Il réfléchit un instant. Son attitude violente, brusque, notamment envers la jeune femme aux yeux verts-gris... Précisément le type d'attitude que cette dernière avait évoqué plus tôt. Hélio venait de saisir. C'était donc le lien qu'elle avait avec cette tristement célèbre "Team Rocket".

"Un membre de la Team Rocket ?" supposa-t-il.

Si tel était le cas, il se retrouvait dans une situation bien ennuyeuse... Il lui faudrait donc attendre avant de pouvoir visiter les ruines dont il avait entendu parler. Peu importe, il patienterait. Sauf si il commençait à juger la menace sérieuse... Auquel cas il faudrait trouver un moyen de s'en débarrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 920
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Jeu 26 Mar - 23:07

" Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles. "
- Les Brown -


"En effet. En faisant appel aux dieux. Presque tout est planifié. Un monde sans colère... Sans haine... Sans tristesse... Sans peur... Sa création est réalisable. Tout l'est, théoriquement parlant. Et mon devoir est de créer ce monde."

Hélio cessa un instant de parler, et Rafaël en profita pour s'interroger une seconde, quelque peu perdue dans son discours. Là, elle rejoignait son point de vue. S'il y avait quelque chose à changer dans ce monde, seuls les dieux le pourraient. Car les hommes, même s'ils n'étaient pas tous dénués de volonté, retombaient facilement dans leurs travers. Elle était un Homme elle aussi, pouvait-on dire. Elle ne valait pas mieux que tous deux là, quand bien même elle n'avait jamais tué, jamais frappé autrement que pour se défendre.

"Souhaiterais-tu—"

Oui ? Elle leva deux yeux curieux sur l'homme de la plage. Il n'avait pas terminé sa phrase, lui qui était depuis le début si éloquent. Pourquoi ? La gitane eut vite sa réponse. Brusquement, elle fut tirée en arrière et lâcha malgré elle une exclamation de surprise et de légère douleur - la plaie à son ventre était encore récente et sensible. Un regard en arrière, et ses yeux gris-vert s'écarquillèrent lorsqu'elle reconnut Neel, le lieutenant de la Team Rocket. Elle se sentie plaquée contre le torse du lieutenant, ce qui la fit frissonner d'inquiétude et de dégoût, au moment même où celui-ci pointait une arme menaçante sur le leader Galaxie.

« On ne bouge plus. »

Neel, mais que faisait-il là ? Etait-il prévu qu'ils se retrouvent ce soir pour échanger leur rapport, et le retard de la sbire avait fait venir son supérieur sur la plage ? En cet instant, la jeune femme se sentit complètement perdue. Elle n'aurait su dire si c'était une bonne chose que le roux soit venu. Il arrivait au moment même où la montagnarde s'intéressait au discours du Galaxie. Un signe ? Silencieuse et tendue – elle n'aurait pas osée repousser Neel ni lui crier dessus -, Rafaël reporta le regard sur Hélio. Ce dernier interrogeait le lieutenant, et bien vite, il sembla comprendre. Il fallait dire que la sbire avait été un peu trop bavarde.

"Un membre de la Team Rocket ?"

Devina-t-il. Rafaël ferma les yeux un instant. Oui, qui d'autre... ? Elle n'était que plus surveillée par la Team, notamment depuis sa fuite et sa rencontre avec le Ranger Law. Ce n'était donc pas étonnant, maintenant qu'elle y réfléchissait. Mais est-ce que c'était une bonne chose, elle n'aurait su dire. Alors que Neel menaçait toujours Hélio de son arme, la brune tenta doucement de s'écarter de la prise du lieutenant, faisant passer ça pour un léger inconfort tout au plus. Ça marcherait ou non, mais elle essaya. Par ailleurs, son sac contenant les précieuses informations des ruines commençait doucement à glisser de son épaule. Un croquis des dessins rupestres s'en échappa et voltigea à leurs pieds.

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count © alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 343
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Ven 27 Mar - 14:14

Une fois la gitane contre lui, ainsi hors de portée du leader de la team Galaxie, Neel se concentra sur l'homme. Vraiment, dans quoi cette idiote s'était elle fourrée avec l'homme aux cheveux bleus ? Il espérait qu'elle n'ait rien dit de compromettant, qu'elle n'ait pas lâché d'informations importantes. Bon, la gitane était une gourde mais elle n'était pas idiote. Mais le chef Galaxie -Pepito ou Leo, pas moyen de se souvenir du nom- avait la réputation d'être un homme intelligent. Il ne serait pas dur de faire avaler n'importe quoi à la brune en lui disant ce qu'elle avait envie d'entendre. Et ça, ça ne plaisait pas à Neel. Il n'aurait su exactement expliquer pourquoi, mais cette idée le mit en colère.

« Puis-je me permettre de vous demander qui vous êtes ? Demanda le galaxie avant d'émettre une pause. Un membre de la Team Rocket ? »

Neel fronça les sourcils. Il avait une arme en main, certes, mais il ne portait aucun signe distinctif sur lui. Pas d'uniforme noir -qu'il trouvait très moche- ou de gros « R » disgracieux sur ses vêtements. Alors c'était que Rafaël avait dû avoir la bêtise de révéler l'organisation dont elle faisait partie. Quelle idiote ! Autant tout de suite lui dire qu'ils cherchaient à avoir le contrôle de l'île !

« On s'en fiche, grogna Neel. Vous allez venir avec moi. »

Ah. Un « vous » de la part de Neel. Non pas qu'il respectait l'homme en face de lui, mais disons qu'il connaissait les bonnes manières et devant quelqu'un d'un âge semblable au sien et ayant un certain rang, il pouvait concéder à un vouvoiement dans un premier temps. Son regard fut alors attiré par Rafaël qui cherchait à se dégager, faisant tomber son sac dans la manœuvre et quelques documents. Neel soupira intérieurement pour ne pas perdre patience.

« Ramasse tes affaires, lui grogna-t-il en la lâchant avant de passer devant elle pour la retirer du regard du galaxie. »

________________________
Vincent frappe et fume en #cc0000.



Après le boulot... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Sam 28 Mar - 18:50

Hélio demeurait immobile, silencieux, attendant avec un calme olympien la réponse du présumé Rocket. Si il faisait bien partie de cette organisation, il serait fâcheux que la jeune femme ne lui répète tout ce qu'il avait dit. Rien de trop compromettant, certes, mais se faire trop d'ennemis nécessiterait de prendre plus de précautions, de les éliminer si nécessaire. Autrement dit, une perte de temps conséquente.

"On s'en fiche", avait grogné l'inconnu.

Probablement un moyen de contourner la question. Akagi ne pouvait qu'en conclure, ou au moins supposer, qu'il était bel et bien un Rocket.

"Vous allez venir avec moi."

Certainement pas fut sans doute la première pensée de l'homme aux yeux bleus. Mais avant même de pouvoir protester, il constata que la "chercheuse" était en train de bouger légèrement – sa mauvaise vue ne lui permettait pas de bien le voir, mais il était presque convaincu qu'elle cherchait à se dégager, ce qui la conduisit à faire tomber son sac. Le chef de Team aperçut quelques documents en tomber. Des documents... Mais sur quoi ? Il devait en avoir le coeur net. Alors que l'homme aux cheveux rouges ordonnait à la jeune femme de ramasser le carnet.

"Permettez que je jette un oeil à ces documents", intervint Hélio.

Il approcha un peu, d'un ou deux pas, sans geste brusque. Le Rocket, en face, était en train de se placer devant la brune. Concentré sur autre chose que son arme. Ce qui lui laissait sans doute quelques secondes, quelques pas, sans risquer de mourir. Non pas qu'il pense qu'il tirerait vraiment, mais la prudence était toujours de mise.
"Au passage, je ne compte pas venir avec vous où que ce soit. J'ai des recherches à faire. Et je les ferai. Sans opposition."

Ses Poké Balls étaient dans la doublure de sa veste. Il espérait ne pas avoir à en faire usage, ce qui de plus lui ferait perdre beaucoup de temps. Mais... les interférences consécutives auxquelles il faisait face depuis son arrivée à la plage, des questions méfiantes de la brune à l'apparition de sa connaissance si violente... avaient beau n'être que des nuisances temporaires, il commençait à vouloir s'en débarrasser.

Rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 920
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   Dim 29 Mar - 11:16

" Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles. "
- Les Brown -


La situation, en quelques secondes, devint encore plus tendue qu'au préalable. Le lieutenant Rocket semblait mener l'échange à présent, et depuis qu'il était là, Rafaël n'avait plus osé dire un mot. Sa colère s'était changée en soumission docile, et mis à part tenter de s'écarter doucement, elle ne fit rien d'autre. Ce faisant, son sac glissa quelque peu de son épaule, et bien qu'elle le retint de justesse d'une bretelle, quelques documents voltigèrent au sol. Il s'agissait de notes sur les ruines, de traductions, de schémas un peu complexes et de photos des dessins rupestres. En soit, tout un travail de plusieurs jours absolument confidentiel.

« Ramasse tes affaires. »

Grogna Neel, se retenant sûrement d'ajouter une insulte à sa phrase. Mais il n'eut pas besoin de le dire, la gitane s'était déjà avancée, un peu paniquée, pour reprendre ses précieux documents. Néanmoins, elle ne fut pas la seule intéressée : Hélio s'était lui aussi approché.

« Permettez que je jette un oeil à ces documents. »

Le lieutenant Rocket s'était placé devant Rafaël, la gênant quelque peu dans sa tâche. Elle ramassa les premiers documents au sol pour les fourrer dans son sac. Ne restait que quelques photos aux pieds d'Hélio. La brune hésita, puis elle contourna Neel pour se précipiter aux pieds du Galaxie et attraper les photos avant qu'il ne puisse les prendre.

- Non ! Fit-elle précipitamment, attrapant les documents comme s'ils étaient la prunelle de ses yeux.

Et ils l'étaient, en vérité. C'était son salut, sa seule manière de faire ce qu'elle aimait vraiment, de prouver sa valeur, et peut-être d'obtenir son passeport pour quitter l'île. Elle pourrait être affectée à d'autres travaux d'archéologie, ensuite, retourner aux montagnes et quitter enfin ces missions de vol et ces sbires irrespectueux.

« Au passage, je ne compte pas venir avec vous où que ce soit. J'ai des recherches à faire. Et je les ferai. Sans opposition. »

Ajouta Hélio. Son lourd sac pendant à bout de bras, et le reste des documents dans les bras, Rafaël se redressa alors face au leader Galaxie. Des recherches. Faisait-il les mêmes recherches qu'elle, sur les ruines d'Elara ? Instinctivement, elle resserra les documents contre elle et recula d'un pas. Non. C'était à elle.

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count © alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» « Il ne faut pas croire qui promet la lune. » [pv Hélio]
» [PV] Il ne faut pas croire tout ce qu'on dit... ni tout ce qu'on lit {Leevo}
» rien n'est impossible, il faut y croire
» Même si ton cœur a l'âme en peine, il faut y croire quand même {Riley}
» Harry James Potter ~ Il ne faut pas croire tout ce qu'on vous raconte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Flood Party ! :: Vieil album :: RP terminés-