Partagez | 
 

 A deer in the snow [Capture EVENT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: A deer in the snow [Capture EVENT]   Dim 25 Jan - 20:16



A deer in the snow



« Genesis, Genesis, je t'en supplie ! »

Je suis soudain pris de soubresauts, et des larmes commencent à perler sur mes joues, puis c'est tout un flot qui s'écoule, retombant à grosses gouttes sur le sol, se mêlant à la lourde pluie. Non... non... impossible. Genesis ne peux pas... il n'est pas... NON !
Je secoue le petit corps du Galékid. Mais rien ne se passe. Il ne réagit pas. Ses yeux sont grands ouverts, mais éteints. Il n'y a plus d'air qui sort de ses narines. Je ne sens plus son petit cœur battre. C'est fini. Je dois me rendre à l'évidence. Genesis est... il est.... par ma faute. Tout est de ma faute. Je n'aurais pas dû l'embarquer dans cette histoire, je n'aurais pas dû... je n'ai pensé qu'à moi, qu'à mes besoin personnels, et maintenant... Je réalise peu à peu que je ne verrais plus jamais mon ami debout sur ses pattes, à trottiner joyeusement derrière moi. Des images reviennent à mon esprit. Genesis, perché sur mon épaule, moi lui donnant une baie dont il raffole. Je le revois gambader à travers les champs de mes grands parents, se cachant dans les hautes herbes, surgissant de nulle part quand j'arrive près de lui. Puis je revois Jack, la lettre, cette histoire dans laquelle nous avons foncés tête baissée sans faire attention. J'entends encore la voix d'Anna me suppliant de faire demi-tour, de renoncer. Je me revois lui claquer la porte au nez, criant que je suis assez grand pour me débrouiller seul. Puis j'entends ce cri, ce cri atroce qui déchire la nuit, ce cri que j'ai trop peur de reconnaître. Je me revois courir, appelez Genesis par son nom sans obtenir de réponse. Puis je me revois l'apercevoir enfin, allongé sur le sol, inerte. Et maintenant je suis là, les mains posées sur le petit corps sans vie de celui qui a toujours été mon seul véritable ami, mon compagnon d'infortune... mon frère.
Doucement, je clos ses paupières. Mes tremblements ne veulent pas cesser, je cri, plus fort que je n'ai jamais crié, mais personne ne m'entends. Épuisé, à bout de souffle, je m'effondre sur le sol. Il n'y a plus rien que j'espère désormais. Serrant fort contre moi celui que je ne verrais plus jamais ouvrir les yeux, je lâche d'ultimes mots à son attention, qui ne le feront pas revenir, mais que, j'espère, son âme entendra.

 «Pardonnes-moi... Pardonnes-moi...» 

Et je ferme les yeux à mon tour. La pluie me frigorifie, mais je refuse de me lever. Tout est fini. Je veux mourir, c'est la seule chose que je mérite. C'est alors que j'entends des pas. Non... non... ne m'emmenez pas. Laissez moi ici. Je veux protester, mais je n'ai plus la force de me débattre. Me laissant emporter, je sombre dans un noir infini, espérant ne plus jamais me réveiller...

« COUPEZ ! » 

Je me relève vivement, jetant un coup d’œil au Galekid qui fait de même. Je lui adresse un clin d’œil qu'il me rend. Nous sommes tout deux épuisés. Cette scène était éprouvante, j'en ai encore les larmes aux yeux. Lui aussi d'ailleurs.

« Allez Maé, reviens avec nous. Tu n'est plus Thomas » 
 « Oui, je sais, mais quand même... tu ne peux pas dire que ce n'était rien, là ! Bordel, j'étais presque en train d'y croire ! » 
« Je sais, moi aussi. Ça va chialer dans les salles de cinéma, c'est moi qui te le dis. Bon, viens manger un morceau, t'es tout pâle mon pote. Et toi aussi, Neïon ! » 

Le petit Pokemon nous rejoint. Bien évidemment, son vrai nom n'est pas Genesis, tout comme je ne m'appelle pas vraiment Thomas. Et même si, comme nous venons de le constater à l'instant, nous entrons totalement dans nos personnages, nous retournons vite à la vie réelle. Et ça vaut le coup, car un délicieux repas nous attends. Je n'en peux plus. J'ai l'impression d'avoir courut un marathon. Toutes ces émotions, c'était beaucoup. Le Pokemon de ferraille me saute dans les bras, et je le serre contre moi, comme pour me rendre compte une dernière fois qu'il est en vie. Bien sûr, quand je l'ai fait lors de la scène, je sentait son cœur, et son souffle, mais j'ai du faire comme si ce n'était pas le cas. Et lui a dû faire le mort, chose qui n'est pas facile, mais qu'il maîtrise à la perfection.

Remit de toutes ces émotions, et après un bon repas, je décide enfin de partir. Nous avons une pause de deux heures et je compte bien en profiter. Comme j'en ai pris l'habitude depuis les quelques jours où nous avons commencés à tourner ici, je me rends dans la forêt de Roza. Le sol est recouvert de neige et la plupart des arbres ont perdus leurs feuilles, mais c'est un endroit magnifique.

Je me met un casque sur les oreilles, laissant la musique se diffuser. J'ai besoin d'écouter des chansons joyeuses après tout ça. Tenter de redevenir Nathanaël Maé Ventus. Cela peut paraître simple, mais ce n'est pas le cas pour moi. Une fois qu'on s'est imprégné d'un personnage, c'est dur de s'en défaire, surtout juste après uns scène. Mais j'ai fini par avoir l'habitude. De toute façon, il ne faut pas que je m'en éloigne trop. On reprend le tournage dans deux heures. Et cette fois, le Galékid sera bien vivant. C'est comme cela que ça se passe : sur un tournage, on ne tourne pas les scènes dans l'ordre de leur diffusion, mais plutôt en fonction du lieu, et des acteurs disponibles. Par exemple, là, on tourne toutes les scènes dans lesquelles on a besoin du petit Pokemon de ferraille. Celles où je suis seul attendront.

Comme à son habitude, Moka me suit. Lui aussi a observé la scène, lui aussi a eu les larmes aux yeux. Je me sens toujours un peu gêné dans ces conditions. Il sait parfaitement que c'est faux, que c'est à ça que sert le cinéma, mais il ne peut pas s'empêcher de verser une petite larme. Mais en général, ça veut aussi dire que j'ai réussi ma scène. Et j'en suis assez fier, mine de rien.

La musique sur les oreilles, je n'entends pas ce qu'il se passe autour de moi. Ce qui n'est pas le cas de mon Noctali, qui se stoppe net tout à coup, les oreilles tendues. Je connaît ce comportement : il a entendu quelque chose. J'arrête la musique et remet mon casque autour du coup.

« Qu'est-ce qu'il y a ? » 

La réponse à ma question est vite apportée quand je perçois un mouvement sur ma droite. Je me retourne, n'ayant rien pu voir à cause de mon œil invalide. Et c'est alors que j'aperçois un éclair blanc et marron, qui fait vite volte-face et nous voyant. Il s'arrête, et la créature nous observe. Ce Pokemon... c'est un Haydaim ! (Merci le reportage télévisé d'hier sur les Pokemon changeant de forme en fonction des saisons). Il nous regarde et s'approche, curieux. Il est magnifique ! Il faut que... oui, j'ai envie de le capturer. J'ai bien l'impression qu'il ne se laissera pas faire.
Comme s'il avait lu dans mes pensées, Moka se place en position de combat. J'ai peur que le sauvage fuit, mais il reste là. Lui aussi veut bien se battre. Je ne suis pas un génie de la stratégie au combat, mais je vais faire de mon mieux.

« Utilise Onde Folie ! » 

L'attaque atteint sa cible et le cerf se met à courir dans tous les sens, confus. Bien, parfait. Cependant, il charge tout de même, percutant violemment Moka, qui retombe lourdement sur le sol. Je lui envoie un regard inquiet, mais il se relève, m'assurant que tout va pour le mieux. Le Pokémon sauvage est toujours dans sa confusion, et il fini par repartir dans l'autre chose. J'ordonne une Ball'Ombre, qui rate d'abord sa cible, puisque le Haydaim s'est mis à courir. Et puis... une aura verte l'entoure. Qu'est-ce que... mais il se soigne ! Il relève un regard brillant vers nous. Je crois bien qu'il n'est plus confus. Bon, je dois réagir vite.

« Puissance Cachée ! Vise ses jambes ! » 

Cette fois-ci, l'attaque l'atteint. Le cerf trébuche et tombe sur le sol. Je demande à mon Noctali d'enchaîner directement avec Ball'Ombre. Mon adversaire n'a pas le temps de se relever qu'il retombe déjà. Je recommence une Puiss.Cachée, puis une Ball'Ombre de plus, avant de décider que j'en ai déjà fait assez. J'attrape une SuperBall et la lance sur le Pokémon. Est-ce que ça va marcher ? Je n'en sais rien, mais je croise les doigts pour que ce soit le cas.


Modération:
 
Code © Kuru' on Libre-Graph
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1103
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: A deer in the snow [Capture EVENT]   Dim 25 Jan - 20:29




Oh non ! Le pokémon s'est libéré !


Malheureusement, ce Haydaim a encore de l'énergie ! Mais loin de s'enfuir, il est prêt à continuer le combat. Encore un effort et il sera assez affaibli !
Retente ta chance en poursuivant le rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: A deer in the snow [Capture EVENT]   Dim 25 Jan - 20:58




A deer in the snow


Mon manque d'expérience ne tarde pas à montrer ses effets. Le Haydaim ressort de la Pokeball, toujours en forme. Bon, il va peut-être falloir changer de stratégie. Je l'avais bien dit, je suis nul dans les combats... heureusement que j'ai choisi la coordination, j'aurais été complètement ridicule pendant un match d'arène. Ce serait même sûrement hilarant. Je suis d'ailleurs rassuré d'être seul, comme ça, personne ne se rend compte de mon échec. Et bien, c'est ma faite, j'aurais dû me douter que ce n'est pas si facile que ça que de capturer un Pokemon sauvage. On me l'as déjà dit, pourtant. Mais, comme d'habitude, je n'écoute rien. Et comme d'habitude, cela m'attire des ennuis. Et comme d'habitude, je regrette d'en avoir fait qu'à ma tête. Je crois que je ne changerais jamais.
Pourtant, la chance reste tout de même un  peu de mon côté. Le cerf ne s'enfuie pas. A sa place, c'est ce que j'aurais fait. J'aurais profité de l'incompétence du dresseur qui essaie de me capturer pour filer. Mais bon, je ne suis pas un Pokemon. Et celui-là, en plus d'être un tenace, est un battant. Il n'a pas l'air prêt à abandonner le combat, loin de là. Et j'en est directement la preuve, puisqu'il attaque sans perdre une seconde. Une sorte de sphère verte se forme devant lui. Elle grossit, grossit... en une seconde, je comprends qu'il faut réagir. Il n'a sûrement pas fait ça pour faire joli.

« Moka, esquive-le ! »

Au même moment, le Pokemon sauvage attaque en lançant cette balle de plantes. Heureusement, mon Noctali est rapide et saute sur le côté, la sphère atteignant un arbre juste derrière lui. Mon Pokemon se relève. Il est essoufflé, cause des dégâts qu'il à reçu précédemment et de l'attaque qu'il a du esquiver rapidement. Je lui demande d'enchaîner avec Ball'Ombre. Mais c'est au tour de mon adversaire d'esquiver l'attaque. Il saute sur le côté et enchaîne directement e fonçant sur mon Pokemon, toutes cornes en avant. Cette fois, Moka n'a pas le temps d'éviter et il se fait plaquer contre un arbre. Sonné, il glisse sur le sol. Il peine à se relever et, au même instant, Haydaim recommence son attaque avec la sphère verte. Cette fois, elle touche sa cible, et Noctali retombe, incapable de se lever.

« Oh non, Moka ! »

Il lève un œil vers moi, ce qui me suffit à comprendre qu'il n'est plus capable de se battre. Je le renvoie dans sa Pokeball et je relève la tête vers le cerf. Je n'en ai pas fini avec lui. Directement, je fais sortir Donora de sa Pokeball. Il ne lui faut qu'un coup d’œil en face d'elle pour comprendre la situation. Elle est prête elle aussi. Après tout, elle m'a été donnée par les trois champions de l'arène d'Ogoesse. Le combat, ça la connaît. De toute façon, elle est ma dernière chance de capturer ce Haydaim. Mais vu sa taille et sa rapidité, il va me falloir faire autre chose que de bourriner sans réfléchir.

« Donora. Utilise Choc Mental pour soulever la neige, comme on l'a fait aux entraînements. Et envoie lui dans les yeux pour l'aveugler. »

Comprenant très bien la stratégie que j'essaie de mettre en place, ma Psystigri s'exécute. Elle a l'habitude de soulever de la neige, ce qui ne lui pose aucun problème pour la soulever et l'envoyer en pleine face du cerf.

« Maintenant, saute sur son dos et utilise Griffe sur lui ! »

Profitant du fait qu'il ne voit plus rien, elle m'obéit, grimpant rapidement sur lui. Elle sort ses griffes et les utilisent sur sa nuque. Le Haydaim secoue la tête pour se débarrasser de la neige, puis commence à sauter dans tous les sens pour faire tomber Donora.

« Accroches-toi ! »

Elle plante ses griffes dans sa collerette blanche pour rester en place, et c'est une sorte de rodéo qui se déroule sous mes yeux. Bon. Allez, courage. On peut le faire. Apercevant une grosse branche sur ma droite, je fais un clin d’œil à Donora en la désignant. Elle me comprends de suite, et utilise Choc Mental pour la soulever et l'envoyer, non sans difficulté, dans la tête d'Haydaim. Ce dernier est sonné. Voilà ma deuxième chance. Il n'y en aura sûrement pas de troisième. Je ramasse la SuperBall et la lance. Le rayon rouge aspire le cerf, et Donora saute de son dos, se retrouvant juste à côté de la ball, observant ses mouvements, espérant autant que moi que cette fois, ça va le faire.


Modération:
 
Code © Kuru' on Libre-Graph
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1103
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: A deer in the snow [Capture EVENT]   Dim 25 Jan - 22:11



Capture validée !


Bienvenue à Haydaim dans ton équipe !

Félicitation pour cette capture ! Il y restait deux Haydaim femelles sur l'île. La tienne se situe au niveau 35. Il ne te reste plus qu'à mettre à jour ton équipe et ta Carte Dresseur ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A deer in the snow [Capture EVENT]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A deer in the snow [Capture EVENT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A deer in the snow [Capture EVENT]
» [Mini Event] Capture l’Étendard ~
» [PROGRAMME]Logiciel capture d'écran rafale
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Dessin de Snow'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Flood Party ! :: Vieil album :: RP terminés-