Partagez | 
 

 ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   Ven 23 Jan - 19:16

Après avoir bien profité de son début de voyage fort confortable dans la ville du Sud, Oka avait eu droit à la plage comme premier accueil, quel doux souvenirs pour la dresseuse.
Mais elle ne voulait pas s'attarder en ce lieux, ça lui faisait du bien de retrouver la mer dans un village calme, ce qui changeait de son récent voyage d'Unys, mais il ne fallait pas en abuser non plus, elle n'allait jamais bouger ses fesses de là sinon.

Accompagnée maintenant de Pocky, son nouveau compagnon, un Evoli à la couleur douteuse, la gamine ne se doutant aucunement que c'était un pokemon shiney, elle reprenait la route, traversant la petite île d'un trait.
Elle était au Sud, alors quelle autre lieu visiter en échange ? Le Nord bien-sûr !
Mais la brunette ne s'attendait pas du tout à un froid pareil, à peine arrivée à la limite du terrain Nord, elle commençait à se peller grave.
Ainsi donc, aucunement préparer à braver le froid qui s'installait dans la région haute, la dresseuse gelait sur place. Kooro et Pocky n'eurent d'autre choix que de traîner leur dresseuse pour enfin atteindre al ville de la région.

Enfin, il s'agissait plutôt d'un village, plutôt bien caché d'ailleurs... Ce dernier se fondait dans son environnement naturel, les montagnes et autres roches. Mais fort heureusement pour les pokemons (et par les joies du RP) les deux trouvèrent facilement le refuge des humains. Ils allaient en fin dégeler leur dresseuse qui était, semblait-il, comme fossilisée dans un gros bloc fait de glaçon.

Amenée par ses deux fidèles alliés, Oka était de suite prise en charge par une des infirmière Joëlle qui était sur place, sortant alors le chalumeau et enfilant un magnifique casque de protection, ce qui gâchait à jamais toute l'élégance et la féminité de l'infirmière.
Mais, elle, elle n'en avait fichtrement rien à faire, car al demoiselle aux cheveux rose bonbon avait de quoi récupérer des point de féminité en plus plus tard. Aucun risque !

La brunette maintenant réanimée, elle se réveillait doucement, s'étirant et baillant bien haut et fort, réveillant ainsi ses deux pokemons qui dormaient à son chevet.
- " Rah mais Oka ! " Râlait Kooro qui se permettait de gronder sa dresseuse alors que Pocky essayait, mine de rien, de garder une certaine forme de respect vis à vis d'Oka. Lui qui avait un tempérament plutôt rebelle, il n'osait plus trop dire quoique ce soit depuis qu'il a été attrapé par sa dresseuse. Bah, avec le temps, ça lui reviendra et ce sera Oka qui sera contente !

- " Mais ! C'est comme ça qu'on traite une malade ? "
- " Malade dans la tête oui ! Qui a idée de sortir à un temps pareil avec juste une fine couche de vêtement ?? " Riait alors Kooro, se moquant du manque de discernement de sa dresseuse. Elle qui aimait crier haut et fort qu’aujourd’hui elle avait 20 ans et qu'elle savait se prendre en main, c'était raté...

Après s'être bien réveillée, la dresseuse se levait enfin avant d'entendre un peu de bruit en bas. C'était l'heure... du duel du p'tit-déj' ? Oui ! Oka avait faim, elle mourrait de faim ! Elle accourait alors fouiller dans son sac, cherchant quelques pokedollard à dépenser. Inutile de vous rappeler qu'Oka n'a jamais comprit que les repas et soin des centres pokemons étaient gratuits... Enfin si, finalement ça sert, mais pourquoi on dit toujours " Inutile de vous rappeler" si on rappelle ensuite ? Ah ce monde, je vous jure, cette langue française.

Bref ! Pendant que la joueuse se perdait un peu loin derrière, Oka avait eu le temps de penser à sa stratégie d'attaque. Une nouvelle fois, elle allait "voler" des croissants et petits pain en chocolats. Elle s'armait aussi de son thermos pour une bonne bouteille de chocolat chaud remplie.

Glissée maintenant sous la table "discrètement", elle se mettait à chiper tout ce qu'elle pouvait bien trouver au dessus de la planche de bois. Une main sortait de  nulle part, se baladant sur la table mais personne ne semblait s'en apercevoir...

Personne ?


Dernière édition par Oka Rules le Sam 21 Fév - 1:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 487
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 04/07/2014

MessageSujet: Re: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   Sam 24 Jan - 20:49

Oka Rules of the thieves !
ft. Okaramel
Aaron tournait et retournait la carte dans un sens, puis dans l'autre, cherchant à lire le papier d'une quelconque manière. Sérieusement, qui était payé pour dessiner des trucs aussi moches et illisibles ? Il avait beau se dire que le marron était une montagne, le vert une plaine, le trait un chemin, tout ceci ne ressemblait à rien. Soit la région d'Onnen était sérieusement mal fichue, soit la personne qui avait dessiné ce truc était un bel enfoiré qui aimait emmerder le monde. Un peu comme Aaron, mais en méprisable. Quoique n'importe qui de normal trouverait Aaron méprisable, mais il s'en foutait bien. Il voulait juste tracer un itinéraire de sa position jusqu'à l'arène qui se trouvait, attention suspens, dans un volcan. L'arène était dans un putain de volcan. Evidemment, quel endroit plus sûr qu'une grande montagne avec un trou rempli de lave ? Mais où va le monde, songea-t-il.

Le sbire lâcha la carte roulée en boule par terre et se laissa tomber en arrière. La sensation de son corps rebondissant sur le matelas moelleux du lit lui redonna un peu de baume au cœur. C'est vrai, il avait fait une petite folie en prenant une chambre au centre pokémon, mais l'hiver et la nuit ne faisaient pas bon ménage, et dormir dehors aurait été... Contraignant. Surtout dans une région qu'il ne connaissait vraiment pas. Alors il avait cédé et prit une chambre, au risque de voir la police débarquer à tout instant. C'est pas comme s'il craignait vraiment la police, mais il avait tellement galéré à venir jusque là qu'il n'avait pas envie d'être emmené Arceus-sait-où. Il avait vraiment d'autres choses à faire. Cambrioler une arène, par exemple.

Une main vint alors s'écraser violemment contre sa figure dans un claquement sonore, suivit d'un bâillement peu élégant de la part de son propriétaire. Oze, dans le même lit que son propriétaire, question de vie ou de mort pour l'intéressé bien que son maître s'en serait bien passé, émergeait d'un sommeil profond et récupérateur. Il commença à papillonner des yeux et son dresseur le poussa hors du lit sans aucune forme de pitié, laissant entendre un gros "BOUM" à la chute de son compère.

« Debout, c'est l'heure. » fit-il en ricanant.

Oze, désormais bien réveillé mais gisant au sol, chouina un peu dans des bruits étranges digne de ceux d'un métamorphe. Aaron se leva alors et se prépara en vitesse. Habillé et coiffé de son chapeau, il termina le tout en ajoutant son masque sur ses yeux : pas question de sortir dehors sans. Son sosie attendait patiemment qu'il finisse d'enfiler ses derniers accessoires pour reprendre la même apparence. Oui car, Oze avait cette manie de copier les tenues de son maître à n'importe quel moment. Donc si Aaron dormait en caleçon, vous pouviez être sûr qu'Oze serait vêtu du même. C'était exaspérant au plus haut point, mais l'humain n'avait même plus la patience de le gronder pour ce genre de détails.

Les deux jumeaux s'en allèrent donc au rez-de-chaussée où du bruit se faisait entendre. Il y aurait du monde, le jeune homme aimait ça. Beaucoup de monde voulait dire beaucoup de sac, poches, montres, bijoux... De petites babioles qui faisaient toujours plaisir. De plus, c'était l'heure du petit-déjeuner. Les deux jeunes gens mourraient de faim et ne souhaitaient qu'une chose : se jeter sur le buffet. Gratuit et à volonté, que demander de mieux ?

Enfin, Aaron avait sa propre notion du mot "gratuit". Si ce devait être "gratuit", alors cela le serait de façon malhonnête, foi de klepto ! Quel était l'intérêt de manger de la nourriture même pas volée ? Cela retirait simplement le goût épicé de l'adrénaline, et le parfum du délit qui s'imprégnait de l'aliment était ce qu'il y avait de meilleur. Alors c'était décidé : si Aaron devait manger, ce serait de la nourriture volée !

Le voleur se glissa alors sous la table dont la nappe touchait le sol, à son grand bonheur. À vrai dire, il avait l'impression d'être dans une cabane, c'était tellement génial. Oze, lui ne semblait pas vouloir le rejoindre et ne comprenait pas l'attitude de son maître. Il se contenta de se goinfrer sans s'en soucier. Il était bizarre, son dresseur, toute façon. Rien à voir avec lui.

Aaron fut déçu de voir que son camarade ne se joignait pas à lui dans la "cabane" mais tant pis. Sans perdre de temps, sa main passa entre la nappe et le bois de la table, afin de tâter les aliments au travers du tissu sans que l'on ne voit son bras. Une technique qu'il avait développé lui même suite à des années d'expériences en la matière. Bien sûr, les gens pouvaient voir une bosse au travers du tissu mais ils y faisaient rarement attention et, dans le pire des cas, ils prendraient sûrement ça pour un rat. Alors le jeune homme continua tranquillement de toucher et, lorsqu'il conclut que ce fut bon, retira sa main et la glissa cette fois-ci à l'extérieur du tissu.

Et ce fut une infinité d'aller et retour de l'extérieur de la nappe à l'intérieur, Aaron fauchait tous les aliments délicieux qu'il avait repéré et les tenait contre lui à l'aide de son autre bras, le tout à une vitesse phénoménale. On voyait tout de suite à qui on avait à faire. Quoique, non, on ne le voyait pas. Il était caché. Mais peu importe, il savait qu'il était le meilleur dans ce domaine. Fier de lui, il fourra une brioche dans sa bouche et se retourna.

Puis tomba nez à nez avec une jeune fille. Elle tentait de prendre des choses sur la table, de manière assez maladroite aux yeux du voleur. Franchement, elle se débrouillait comme un pied, rien à voir avec lui et sa main experte. Il ne put s'empêcher de secouer la tête d'un regard consterné et posa sa veste par terre pour y placer sa tonne de victuailles, l'air irrité. Qu'est-ce qu'elle foutait là d'abord ? C'était sa "cabane", son coin de pillage, rien qu'à lui. Puis fallait qu'elle soit franchement débile pour voler de la bouffe gratuite, sérieux, elle devait avoir un grain.

Sans se soucier de si elle l'avait vu ou pas, il s'approcha et plaqua une main sur sa bouche, tout en plaçant un doigt sur la sienne à lui, afin d'être sûr qu'elle resterait silencieuse. À vrai dire, il resta pendant un moment comme ça, hypnotisé par les deux yeux de la jeune fille. C'était possible, génétiquement, d'avoir un œil bleu et un œil rose ? C'était légal que ce soit aussi beau ? Il les lui aurait bien volé, mais il n'avait pas très envie de se salir les mains.

Il sortit alors de sa contemplation et libéra son emprise pour montrer sa propre main. Il allait lui révéler la technique secrète du pillage de buffet, elle devait s'estimer heureuse. Mais il ne pouvait décemment pas la laisser voler avec une technique aussi médiocre. Il lui montra donc la façon dont il avait tâté les objets à travers la nappe, puis volé à une vitesse éclair les meilleures viennoiseries, non sans une certaine fierté. C'était pas tous les jours qu'il pouvait montrer à quelqu'un ses techniques de vol. Il les donna donc à la jeune fille et fit mine de balayer l'air de la main à plusieurs reprises, en chuchotant

« Déguerpit maintenant. C'est mon coin, ici. »

Une main souleva alors légèrement la nappe et passa sous la table pour tendre un chausson au pomme. Aaron se doutait que c'était Oze et prit l'aliment en l'observant avec intérêt.

« Oh. Merci vieux. »


________________________


Tell me what you know about "dreaming", "dreaming"...

I'M ON THE PURSUIT OF HAPPINESS AND I KNOW
EVERYTHING THAT SHINE AIN'T ALWAYS GONNA BE GOLD
HEY, I'LL BE "FINE" ONCE I GET IT...
I'LL BE "GOOD"...(C) LADY



#39714A


Dernière édition par Aaron S. Hill le Mer 4 Mar - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   Sam 24 Jan - 23:01

Oka avait beau essayer de se servir avec la plus grande discrétion qui soit, digne d'un ninja ( TCHA TCha tcha... ) elle était pas très doué à la tâche. Il fallait l'avouer.
Mais la gamine ne s'en serait jamais rendue compte si jamais elle ne l'avait rencontré, lui. Elle aurait continué à se servir maladroitement tout en étant sûre de ce qu'elle faisait, croyant dur comme fer qu'elle était la plus grande voleuse d'Onnen. Mais il fallait qu'elle tombe sur lui.

Et oui, et ce lui, il osait la faire taire ? Muselée comme elle était, la pauvre Oka ne pouvait rien faire, puis si elle essayait, elle allait les faire repérer. Non, elle était coincée !  
Le jeune homme affublé d'une belle touffe de cheveux vert était assez soigné pour quelqu'un qui venait de se réveiller. Lui, il la regardait dans les yeux, sans faire attention au reste, alors qu'elle, c'était tout le contraire... Elle regardait sa chevelure, sa prestance et sa classe dès le matin déjà.
Puis elle faisait un portrait d'elle même, mentalement. Elle essayait brièvement de se souvenir déjà ce qu'elle avait fait lors du réveil, espérant alors venir aux fringues qu'elle portait.
On peut se demander bien évidemment " Pourquoi tu ne te regarde pas toi-même banane ?! ". La réponse est toute bête et toute mielleuse avec ça, dégoulinante de guimauve.  C'est juste qu'elle ne pouvait pas décrocher du monsieur face à elle...

Et surtout qu'elle ne voulait pas que le monsieur ne décroche de ses yeux, elle savait qu'il les convoitait. Elle clignait alors des yeux assez longuement avant d’accélérer le rythme au fur et à mesure que sa tenue du matin ne lui revienne en mémoire. Ça y était, elle se voyait, cheveux en bataille, comme au naturel, mais surtout, ce pyjama ridicule, rayé avec ce gros Zorua imprimé dessus avec un joli " I'm not an illusion " écrit en dessous avec une calligraphie enfantine.
En voilà une tenue très mature pour quelqu'un âgé de 20 années ! Mais surtout... Elle n'avait aps son bonnet !
Non ! Quelqu'un avait réussi à la rencontrer les cheveux à l'air ! Sacrilège ! Si on lui avait dit, elle ne l'aurait jamais cru.

La gamine réalisait alors la tenue dans laquelle elle se présentait face à la classe de l'inconnu qui venait de lâcher sa frimousse avant d'attirer son attention en mode " Hé, regarde-moi ! Regarde comment je brille ! "
La dresseuse regardait alors les mouvement de l'inconnu avant de comprendre où il voulait en venir. Il l’initiait à l'art de la kleptomanie ! Il bougeait alors son bras avec dextérité en adressant quelques mots chuchoté pour expliquer comment il reconnaissait les choses au dessus de la tête.
En pleine action, lorsqu'il ne parlait pas, il regardait en l'air, comme s'il essayait de voir à travers al table ou autre chose.
A cette étape, Oka se grattait les cheveux frénétiquement avec les deux main, tirant alors une tête effarée, affolée de ne pas voir son bonnet sur la tête face au monsieur. Mais comment avait-elle pu être aussi inattentive, comment ?
Lorsque l'inconnu retournait son regard vers Oka pour lui expliquer ce qu'il faisait avec juste un mot, simple et concret, la dresseuse faisait une mine intéressée, plongée dans le cours que son potentiel nouvel ami lui offrait. Quelques tours de passe-passe effectué et la gamine arrêtait de se triturer les cheveux avant de porter attention à la direction du regard lorsque le jeune voleur tâtait du bout de ses mains les éléments de la table.
" Pas possible... Il voit à travers, c'est ça son secret ! " Pensait la gamine qui réfléchissait dans un petit coin de sa tête jusqu'à ce que la séance soit finie.

Là, elle n'en avait pas crus ses yeux, mais le jeune homme la virait doucement par un petit mouvement de main.
La gamine restait stoïque quelques seconde face à cette main flottante face à sa petite frimousse avant de la claquer doucement avec la sienne. Elle fronça les sourcils avant d'avancer vers le jeune homme. Elle s'appuyait alors sur ses épaules avant de fouiller à son tour, au même endroit.

- " Vas-y, j'te parie que je te bat maintenant ! " Chuchotait-elle assez fort, lançant alors une pique sur son potentiel nouvel ami.
Allait-il y répondre ou plutôt laisser couler ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 487
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 04/07/2014

MessageSujet: Re: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   Dim 25 Jan - 0:19

Oka Rules of the thieves !
ft. Okaramel
« Vas-y, j'te parie que je te bat maintenant ! »

Aaron tiqua et arqua élégamment un sourcil. Le battre ? Lui ? Elle ? Il aurait pu rire aux éclats pour se moquer d'elle mais préférait faire mine de n'en avoir rien à faire. Sérieusement, comme si elle pouvait le battre, lui ! Le meilleur voleur de toute la Team Rocket ! Du monde entier ! Elle était qui elle ? Juste une fille dans un pyjama ridicule, cachée sous une table à essayer d'attraper des chocolatines de manière abominable, sans aucune technique. Sans expérience. Lui, il en avait, beaucoup même. Et puis zut, il allait lui rabattre son caquet !

Aussitôt, il reprit sa technique et attrapa des dizaines et des dizaines de viennoiseries, en utilisant des subterfuges de temps à autres que, de toute évidence, elle ne pouvait pas connaître. Tirer la nappe d'un côté, puis de l'autre, suivre les pieds des inconnus pour voir où ils allaient se servir en particulier, tout était une question de technique, de coordination. Il n'y avait vraiment que lui pour exceller dans un domaine pareil, et cela se voyait lorsque l'on comparait leur deux butins. Cela dura à peine quelques minutes, lorsqu'Aaron s'arrêta subitement. Il toqua sur le haut de la table à des endroits différents, en tendant l'oreille. Plus de doute. Il baissa alors les yeux vers la brune, l'air grave.

« Y'a plus rien. On a tout prit. »

Et pour cause. Une pile de viennoiseries diverses se trouvait près d'eux, sur la veste du jeune homme. Aaron assit en tailleur croisa les bras, l'air sérieux en fixant les brioches, croissant, chocolatines qui gisaient là. Il voulait voler à manger, mais ne voulait pas manger tout ça. Pourtant, il avait comme principe de ne jamais reposer ce qu'il avait volé. Que faire ?

« Aaron ! »

La nappe se souleva alors légèrement, révélant le visage identique à celui d'Aaron, à l'envers. En effet, Oze s'était baissé, la tête en bas donc, pour regarder sous la table. En apercevant la pile de nourriture, il fut d'abord surprit, puis se tourna vers son maître avec un air de reproche. Ce-dernier haussa des sourcils puis pointa un doigt accusateur vers la jeune fille à ses côtés :


« Désolé vieux. Mais c'est sa faute. »

Le métamorphe tourna alors la tête vers l'inconnue, la remarquant tout juste.

« Bonjour ! »

Son visage, précédemment sévère, s'illumina alors en la voyant et il lui fit un immense sourire, ainsi qu'un petit "coucou" de la main, tandis qu'Aaron roulait des yeux, bien moins emprunt à se montrer si amical auprès de cette fille incapable de voler correctement. Cette pensée le ramena à la réalité et il déclara de manière solennelle, mais non sans un sourire en coin, à l'intention de l'inconnue :

« J'en ai volé plus que toi. » et il accompagna le geste à la parole en avalant une brioche avec fierté.

________________________


Tell me what you know about "dreaming", "dreaming"...

I'M ON THE PURSUIT OF HAPPINESS AND I KNOW
EVERYTHING THAT SHINE AIN'T ALWAYS GONNA BE GOLD
HEY, I'LL BE "FINE" ONCE I GET IT...
I'LL BE "GOOD"...(C) LADY



#39714A


Dernière édition par Aaron S. Hill le Mer 4 Mar - 18:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   Dim 25 Jan - 1:00

Oka farfouillait le haut de la table, toujours appuyée sur les épaule de son adversaire. Même s'il n'avait pas donné son accord pour commencer cette course, la dresseuse commençait à montrer l'étendue de ses "talents".
Aux premiers abord, l'inconnu restait sans voix et sans expression, laissant la gamine s'amuser toute seule. Ah, c'est qu'Oka commençait à prendre de l'avance avec ça.

Entre deux pain en chocolats chipés, la dresseuse voyait son opposant changer d'expression jusqu'à ce que ce dernier craque. Après son intente réflexion, il finit tout bonnement par accepter el défi et de, lui aussi, piquer tout ce qu'il pouvait.
Mais contrairement à la dresseuse, lui, il le faisait habilement et discrètement.
La gamine, elle, sortait sa main d'un coup, piquant alors le croissant que quelqu'un s'empressait de prendre, n'ayant aps fait attention à la personne.
Elle faisait d'autres fautes comme, dans un geste trop rapide, faire tomber une bonne moitié du butin à terre. Mais pour Oka, il n'y avait aucun problème vu qu'il suffisait de récolter.

Puis, d'un coup, plus rien ne vint. Partout où elle allait, elle ne trouvait plus rien...
Puis l'inconnu sonnait la cloche d'arrêt.
- « Y'a plus rien. On a tout prit. »
La dresseuse clignait des yeux avant de se retourner vers lui, voyant alors une montagne de viennoiserie derrière lui. Le jeune homme s'asseyait alors en indien avant de constater l'ampleur de son butin.
Dans une tête de " Attends, je vais devoir manger tout ça ? " la dresseuse languissait. Elle, elle était bien capable de tout avaler en plus de son maigre butin qu'elle avait amassé. Elle entendit alors une voix raisonner dans sa tête. Elle le savait, c'était celle d'un pokemon.
- « Aaron ! »
La nappe se mit à bouger, laissant place à un second voleur, identique à celui qui était sous la table et qui semblait répondre sous le nom d'Aaron.
La gamine restait un peu perplexe face au sosie de son adversaire, tirant une tête à la pokerface avant de s'imaginer le pire. Lui aussi il aurait un Zorua ou un Zoroark ? Non ! Elle voulait être la seule à en avoir et elle le serait. Elle fronçait alors les sourcils, ruminant quelques râles en rabaissant la tête avant d'être pointée du doigt par Aaron.
- « Désolé vieux. Mais c'est sa faute. »
Quoi ?
La gamine relevait la tête d'un coup, un peu trop fort même, se la claquant donc avant de se rabaisser pour se frotter là où ça faisait mal. Le sosie, quand à lui, se présentait souriant en adressant un « Bonjour ! » à la dresseuse.
La gamine lui renvoyait un signe de main et un "Yo ! " en guise de réponse avant de voir qu'Aaron commençait à compter son score.
- « J'en ai volé plus que toi. »
- " Chut ! " Elle répondait du tac au tac, comme si elle ne voulait plus l'entendre...

Mais la dresseuse l'avouait, le voleur en chef avait raison. Il avait gagné ... Quelle déception.
La gamine était tellement déçue que ça se voyait trop sur son visage. Ah ça, quand on est un peu trop émotive. Et en plus de ça, comme Oka déteste perdre...
Elle voyait alors le dresseur face à elle, brioche à la main, fier de son exploit. Manquait plus que la petite paillette !
La brunette n'allait quand même pas terminer sur ça ! Non !
Elle prit elle aussi une part du butin de son opposant, un pain en chocolat plus précisément, avant de le manger à son tour. Elle le regardait malicieusement, lui lançant alors une seconde pique. S'il avait gagné, pourquoi ne pas partager, hein ?

La nappe se soulevait une nouvelle fois, mais cette fois, c'était du côté de la demoiselle. Laissant alors se dévoiler un jeune homme silencieux.
- " Bon Oka, t'as pas bientôt fini ? "
- " Mais Kooro ! J'me suis fait un nouveau pote ! Regarde ! "
- " Oka, ils sont deux... "
- " Je sais merci, mais au départ, je connais que celui qui est sous la table avec moi ! "

Malgré le silence qui régnait avec le jeune homme, la gamine discutait avec son Zoroark transformé en humain comme il aimait faire pour passer plus inaperçu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 487
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 04/07/2014

MessageSujet: Re: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   Dim 25 Jan - 1:58

Oka Rules of the thieves !
ft. Okaramel
Aaron lança un regard mauvais à la jeune fille lorsqu'elle se permit de piocher dans sa pile, mais ne protesta pas. Il n'aimait pas partager son butin mais ne pourrait décidément pas manger ça tout seul, de l'aide n'était donc pas de refus. Par contre, elle pourrait aller se faire voir si elle lui demandait de manger dans sa pile à elle. Il en avait bien assez avec la sienne. La nappe se souleva alors de l'autre côté, dévoilant un jeune homme qui était totalement inconnu à Aaron, mais que la fille semblait connaître. Le sbire songea un instant qu'ils allaient attirer l'attention sur eux si tout le monde venait à se pencher sous la table dont la nourriture s'était volatilisée.

« Mais Kooro ! J'me suis fait un nouveau pote ! Regarde !
- J'suis pas ton pote. »
s'empressa-t-il de dire immédiatement pour mettre les choses au clair, d'un ton condescendant.

C'est vrai quoi, ils avaient partagé une vingtaine de minutes à tout casser ensemble, sous une table, à voler de la nourriture gratuite, et elle le croyait déjà son pote ? Il connaissait même pas son nom, et elle ne connaissait pas le sien non plus. Alors de là à dire qu'ils étaient potes, c'était fort. L'homme à qui elle parlait ne semblait pas très bavard et restait totalement muet, ce qui n'empêchait pas à la fille de répondre.

« Je sais merci, mais au départ, je connais que celui qui est sous la table avec moi ! »

L'air totalement blasé, mâchant lentement un petit gâteau, le voleur haussa un sourcil, jaugeant la folie de la fille devant lui. Ok alors, elle volait de la nourriture gratuite, se croyait son amie et parlait toute seule. Elle avait vraiment un grain. Et le pire c'est que le gars devant elle semblait tout à fait à l'aise, nullement gêné par le fait qu'une fille lui parlait sans qu'il ne réponde quoique ce soit. Curieux de ce spectacle, Oze était venu rejoindre son jumeau dans sa "cabane" en piochant un chausson aux pommes, tout en observant la scène.

« Les chaussons aux pommes, c'est délicieux. »

À vrai dire, Oze semblait captivé par ce silencieux inconnu, et commença à plisser des yeux, puis à renfrogner son nez. Il semblait tenter de flairer quelque chose et, lorsque leurs regards se croisèrent, il eut comme une révélation. Il se jeta alors sur son dresseur et le secoua, pointant du doigt l'inconnu en faisant de grands gestes. Ne pas pouvoir parler à son dresseur était compliqué et, en général, il arrivait à se faire comprendre facilement. Mais là, il était tellement excité qu'il n'arrivait pas à faire de gestes compréhensifs.

« Aaron ! Aaron ! Aaron ! Aaron ! C'est un pokémon, le monsieur, c'est un pokémon ! Il est comme moi, il est déguisé ! C'est un pokémon ! Ce doit être un métamorphe ! »

Oze tentait de mimer ses pensées, il reproduisait alors la tête de l'inconnu sans aucune gêne, puis reproduisait le visage de la jeune fille, puis prenait l'apparence d'une pokéball, pour revenir à sa forme initiale sous les yeux à la fois ébahies et consternés de son dresseur qui n'était pas sûr d'avoir comprit. Mais Oze laissa tomber son maître pour aller se jeter dans les bras de son nouvel ami. Il était plus que content de rencontrer quelqu'un comme lui, un pokémon sous forme humaine, quelqu'un qui pourrait enfin le comprendre. Nil, Reafan, et même Aaron, aucun d'eux ne comprenaient pourquoi il prenait toujours l'apparence de son dresseur. Mais là, il avait quelqu'un presque comme lui, un faux humain !

« Soyons amis ! »

Aaron ne comprenait vraiment plus rien à rien. En fait, il en avait marre. Sa nourriture volée n'avait plus si bon goût que ça finalement, et il lâcha :

« Bon, j'en ai marre. J'me casse. »

Il abandonna donc son butin et sortit alors de sa cabane sous les regards ahuris des gens aux alentours, ce dont il ne fit pas vraiment attention, et commença à s'étirer de tout son long, un peu engourdi. Cette matinée était vraiment bizarre.

________________________


Tell me what you know about "dreaming", "dreaming"...

I'M ON THE PURSUIT OF HAPPINESS AND I KNOW
EVERYTHING THAT SHINE AIN'T ALWAYS GONNA BE GOLD
HEY, I'LL BE "FINE" ONCE I GET IT...
I'LL BE "GOOD"...(C) LADY



#39714A


Dernière édition par Aaron S. Hill le Mer 4 Mar - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   Dim 25 Jan - 2:27

Alors que la gamine discutait avec son pokemon comme si de rien était, elle n'avait fait nullement attention à Aaron qui semblait ne rien comprendre. Ajoutant même une petite phrase qui ajoutait un charme incroyable au personnage.
- « J'suis pas ton pote. »

La dresseuse l'avait bien entendu, mais avait décidé d'ignorer cette déclaration qui n'avait qu'un seul but, briser son petit cœur. Elle savait très bien qu'elle ne le connaissait pas plus que ça et que plus tard, elle allait peut-être même le détester... Mais ce n'est pas de sa faute si elle aime tout le monde, si ?
Alors que la gamine continuait son "monologue" aux yeux de son ancien adversaire, elle vit alors son sosie rappliquer en dessous, chapardant un petit chausson au pomme par la même occasion avant se rajouter un petit commentaire.

« Les chaussons aux pommes, c'est délicieux. »
La dresseuse souriait alors à l'auteur de cette phrase, lui donnant ainsi raison. Il fallait l'avouer, les chaussons aux pommes, c'était trop bon ! D'ailleurs, maintenant qu'elle avait fini son pain en chocolat, elle en profitait une seconde fois pour piquer un chausson aux pommes elle aussi, vu que ça ne semblait pas gêner son propriétaire. C'est alors que la copie conforme se mettait à bouger dans tous les sens, s'agitant d'un coup avant de changer de forme d'un coup d'un seul, passant du jeune homme aux côtés d'Oka, Oka elle-même à une pokeball pour en revenir à sa première forme, c'était à n'y rien comprendre. Sauf pour Oka, aha ! Par ce qu'Oka, elle, elle comprends tout ! Elle comprends ce que tout le monde ne peut pas, elle en a de la chance, hein ?
" Aha, t'es dégouté hein Aaron, tu peux pas comprendre ! " Pensait-elle alors pendant que la copie ne se jette sur Kooro qui riait silencieusement avec.
La dresseuse souriait malicieusement, digne d'un Zorua, attendant une réaction enfantine ou un petit pétage de boulon de la part d'Aaron, elle voulait encore plus l'enfoncer...

- « Bon, j'en ai marre. J'me casse. »

Wouha, c'était violent ! ... C'était tellement en contraste avec le « Soyons amis ! » que son pokemon avait lâché en sautant sur le Zoroark de la gamine. Elle n'en revenait pas, surtout lorsque le jeune homme s'en allait, laissant le butin sous la table pour la dresseuse à elle toute seule. Les gens commençaient à se retourner vers lui avant de se demander ce qu'il pouvait bien se passer. Après tout, ce n'est pas tout les jours qu'on voit quelqu'un sortir d'un coup de sous une table.
La dresseuse restait en dessous quelques secondes, regroupant alors tous les trésors amassé avant de laisser le sac caché en dessous. Elle sortit alors d'un coup avant d'appeler le jeune homme.

- " Hé Aaron ! Attends ! "
Alors que de son côté, Kooro s'amusait bien avec son nouvel ami, s'amusant alors à prendre moult formes qu'il avait déjà vu avant de s'amuser à faire apparaître des choses sur les gens avec ses illusions... Des femmes avec des moustaches sur les fesses, des hommes avec une magnifique corne de Keldeo ou encore des gamins qui étaient poursuivis par des bonbons géants. Ah, c'est cool de pouvoir se 'amuser comme ça de temps en temps...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 487
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 04/07/2014

MessageSujet: Re: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   Dim 25 Jan - 2:56

Oka Rules of the thieves !
ft. Okaramel
Aaron bailla un instant en se craquant la nuque. Il passait vraiment une matinée bizarre, avec une fille bizarre, dans une région tout aussi bizarre. Bon, il n'ignorait pas qu'il était loin d'être une banalité également, mais tout de même, on atteignait des sommets là. Dire que dans la soirée, il cambriolerait une arène. La journée serait riche en émotions et en aventures. Heureusement que l'arène était assez près du village pour qu'il prenne son temps ce matin. C'est qu'il en faisait, des rencontres.

« Hé Aaron ! Attends ! »

Le jeune homme se retourna lentement vers la jeune fille, d'un air consterné. Et en baissant les yeux. Cette fille était tout bonnement minuscule ! En voyant son pyjama, il s'était douté que ce devait être une simple enfant. Ses parents ne devaient pas être loin. Il la toisa de haut en bas, lui qui faisait une bonne tête de plus qu'elle et articula :

« Qu'est-ce que tu veux gamine ? J'suis... Occupé. Va te perdre quelque part, ou va voir tes parents, comme tu veux. »

C'est vrai que l'idée de se faire des amis n'étaient pas dans les priorités du jeune homme et lui effleurait rarement l'esprit. C'était probablement pour ça qu'il n'en avait pas beaucoup. Mais il le vivait très bien, ça c'était sûr. Puis il se voyait mal sympathiser avec cette fille, sous prétexte qu'ils aient volés ensemble au même moment. Y'avais rien d'intime là dedans, et le jeune homme aurait parié qu'ils n'avaient rien d'intéressants à se dire. Il était pas très doué toute façon pour parler avec les gens, sauf quand c'était pour se moquer d'eux, ou les faire chier tout simplement.

Mais il réalisa alors une chose. Alors qu'il commençait à s'en aller, il fit volte-face, les yeux écarquillés sur la jeune fille, son regard la traversant de part en part d'un air méfiant. Il retourna alors vers elle aussitôt et agrippa ses épaules pour se pencher vers elle et la regarder droit dans les yeux, l'air sévère. Il lui avait fallut du temps pour que l'information lui arrive au cerveau, mais lorsqu'elle était arrivée, elle l'avait frappé de plein fouet. Il commençait à paniquer intérieurement, car la situation lui échappait totalement. C'était inconcevable.

« Comment. Tu. Connais. Mon. Nom. » articula-t-il avec lenteur, comme s'il pesait chacun de ses mots mais, surtout, comme s'il ne voulait pas qu'on l'entende.

Cependant, il répéta tout de suite après de manière plus distincte, mais un peu plus brusque :

« Comment tu connais mon nom ?! »

Il pointa alors un doigt accusateur sous son menton, l'autre main agrippant toujours la jeune fille de manière ferme, mais pas douloureuse.

« T'es de la police ? »

Bien sûr, cela semblait impossible, elle paraissait si jeune. Mais Aaron s'en fichait et cherchait juste une explication totalement dépassé. Il ne l'avait jamais connu avant ce matin, il en était certain. Alors comment ?

De son côté, Oze s'amusait comme un fou avec son nouvel ami. Il s'amusait à prendre l'apparence des gens qui passaient et à les rendre abominables, laids, atrocement maigres, difformes, avec légèreté tout de même. Lorsque Kooro se mit à faire apparaître des illusions, il fut totalement époustouflé, mais aussi très surprit. Les métamorphes ne pouvaient pas faire ça, si ? Il remit en doute son hypothèse que Kooro soit un métamorphe et réfléchit alors. C'était quoi, s'il pouvait être humain et faire apparaître des trucs sensationnels ?

________________________


Tell me what you know about "dreaming", "dreaming"...

I'M ON THE PURSUIT OF HAPPINESS AND I KNOW
EVERYTHING THAT SHINE AIN'T ALWAYS GONNA BE GOLD
HEY, I'LL BE "FINE" ONCE I GET IT...
I'LL BE "GOOD"...(C) LADY



#39714A


Dernière édition par Aaron S. Hill le Mer 4 Mar - 18:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   Dim 25 Jan - 16:25

- « Qu'est-ce que tu veux gamine ? J'suis... Occupé. Va te perdre quelque part, ou va voir tes parents, comme tu veux. »
Qu'est ce que... Quoi ? Comment il l'avait appelé là ? "Gamine" ? Ah ça, ce mot Oka elle connait pas, elle ne l'entends pas et elle ne le comprend pas. Mais pour qui il se prenait ce bonhomme là avec ses cheveux qui rappelait les courges ! Intérieurement, la dresseuse explosait... extérieurement aussi.

Mais Aaron avait déjà tourné le dos à la dresseuse, il la laissait s'énerver dans son coin avant de se retourner d'un coup. Lui aussi arborait une expression pokerface avant d'attraper les épaules de la gamine. Il la regardait droit dans les yeux, avec un air quelque peu supérieur et apeuré à la fois
C'était au tour d'Oka de se poser des questions, qu'est ce qu'il lui voulait ? Vraiment ?
En voyant le jeune homme presque haletant tellement il paniquait, la tête renfermée vers le bas à présent, elle s'inquiétait presque pour lui... Mais non, elle devait ravaler sa gentillesse et se souvenir de l'insulte qu'il lui avait balancé. Elle, une gamine ? La grande Oka ? Faudra peut-être qu'il revoit ses classique le monsieur hein ? Par ce qu'Oka, elle est bien connue à Aiste ! Et puis, surtout, Oka elle a 20 ans ! 20 ans !!

« Comment. Tu. Connais. Mon. Nom. » Arrivait-il à articuler doucement, marquant des pauses de presque 10 secondes entre chaque mot. Etait-il atteins d'une quelconque crise d'angoisse ? Le regard d'Oka se faisait de plus en plus compatissant, mais elle n'allait pas lui laisser une seule chance, non pas après ce qu'il avait dit.
« Comment tu connais mon nom ?! » Répétait-il alors, plus rapidement. Peut-être qu'il commençait à se calmer et que sa crise d'angoisse se calmait aussi... La dresseuse se rassurait intérieurement, il n'allait peut-être pas mourir finalement.
Toujours accroché aux épaule de la demoiselle, il agitait alors son index sous son menton, lui balançant cette fois une légère accusation qui en cachait un plus lourde.
« T'es de la police ? »

La dresseuse restait là, regardant le jeune homme dans un silence silencieux. Il fit de même durant quelques secondes, des secondes interminables, dans l’attenante de sa réponse.
- " Quoi ? "
Ce fut la seule chose que la gamine fut capable de dire jusque là... Ses yeux s'écarquillait alors au fur et à mesure qu'elle comprenne ce qu'il se passe.
Elle réfléchissait alors à ce qu'elle pouvait bien dire... Elle savait que, quoiqu'elle allait dire, il allait l'écouter jusqu'à ce qu'elle lui dise si, oui ou non, elle faisait partie des forces de police.
Elle poussait alors le doigt d'Aaron avant d'échanger les rôle, le pointant à son tour en s'approchant de lui et se préparant à râler un coup.
" Woh wohwoh... Déjà j'suis pas une gamine ! J'suis adulte, c'est pas de ma faute si j'ai une petite taille. " Elle se reculait un coup, grattant légèrement son menton, comme si elle avait un semblant de barbe, marmonnant la suite de son discourt. " Je comprends encore que tu me regarde de haut à cause de ma taille mais... " Elle reprit alors la pose précédente " C'est pas la peine de m'insulter comme ça ! Non mais oh ! "

Derrière, Kooro tiltait que sa dresseuse râlait un peu. Il savait qu'Aaron avait dut faire la connerie type qu'on faisait avec Oka à chaque fois, la prendre pour une gamine... Il soupirait un coup avant de hausser les épaule, remontant les mains à plat, avec un petit sourire jaune.
- " Aaah, t'en fait pas, elle va rien lui faire. Mais Oka aime pas quand on lui dit ça, elle va juste râler un coup, comme à chaque fois. " Rassurait-il alors son ami au cheveux vert qui se demandait bien des choses vis à vis de son nouvel ami.
Kooro, lui, ne semblait pas trop se soucier de quelle espèce était Oze, il lui tendit tout même la papatte pour se présenter enfin.

" Au fait, moi c'est Kooro, en réalité je suis un Zoroark mais j'aime bien me prendre pour le frère d'Oka, c'est rigolo parfois. "

Les présentation faite du côté de Kooro, Oka les entndait au loin sans pour autant y porter attention. Après s'être enfin exprimée vis à vis de l'insulte ultime qu'avait osé dire Aaron à la dresseuse, elle allait enfin répondre à sa question.
- " Mais sinon, je sais pas où tu trouves des idées pareilles, mais non, je fais pas partie de la police... Manquerai plus que ça tien. " Disait elle alors sur un ton blasé, fuyant le regard d'Aaron.

" Au fait, tu peux lâcher mes épaules, ça me fait mal... "

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 487
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 04/07/2014

MessageSujet: Re: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   Lun 9 Fév - 19:09

Oka Rules of the thieves !
ft. Okaramel
Aaron avait l'impression que de la fumée allait sortir de ses oreilles tant son cerveau surchauffait de stress. Il croyait avoir été assez prudent auprès des autorités pour qu'on ne sache pas son nom. À vrai dire, il lui semblait que certaines équipes de police avaient finis par le surnommer "racoon" ou "le coon", à cause de son éternel masque qui lui donnait un aspect de raton-laveur. Il n'était pas sûr de savoir s'il devait être effaré ou flatté. L'idée d'avoir un pseudonyme l'amusait un peu à vrai dire, et lui donnait le sentiment d'être un grand hors-la-loi. Ce qu'il était un peu, vu tout ce qu'il avait pillé au travers des régions ces dernières années.

« Woh wohwoh... Déjà j'suis pas une gamine ! J'suis adulte, c'est pas de ma faute si j'ai une petite taille. »

Aaron leva les yeux au ciel de manière condescendante, peu emprunt à débattre sur l'âge et la taille de la jeune fille. Il répondit néanmoins avec un air mauvais :

« Reviens me dire ça quand tu seras majeur et vaccinée, gamine. »

Il la laissa s'énerver toute seule sans réellement écouter ses protestations. Il se foutait bien de ce qu'elle pouvait penser, et puis, là n'était pas la question ! Elle était de la police, oui ou merde ? Peut-être une agent secrète, une infiltrée, une jeune recrue qui se cachait dans la foule... Mais c'était quand même peu crédible, songea-t-il en la toisant de haut en bas.

« Mais sinon, je sais pas où tu trouves des idées pareilles, mais non, je fais pas partie de la police... Manquerai plus que ça tien. »

Aaron prit un peu de temps à filtrer l'information, comme s'il cherchait à déceler une simple trace de moquerie dans sa voix, ou un détail qui pourrait la trahir. Mais rien.

« Au fait, tu peux lâcher mes épaules, ça me fait mal... »

Les traits du jeune homme, précédemment durs, finirent par se détendre, et il se résigna à lâcher "l'enfant". Il n'était pas sûr qu'elle lui dise la vérité, mais il était tout de même rassuré. Étrangement, il la croyait. Peut-être parce qu'il ne la croyait pas assez compétente pour être une agent secrète ou quoique ce soit d'autre. D'une voix soudainement calme, mais légèrement saccadée, il lâcha vaguement :

« Cool. Super cool. Ouais. Ça baigne. T'es pas flic. Je suis clean. Rien à me reprocher. Rien. Tu m'connais pas, j'te connais pas. Cool. »

Il prit son chapeau en main pour se ventiler le visage, tout en passant une main dans ses cheveux. Il avait eu chaud. Mais une question était toujours restée en suspend.

« Mais tu m'as pas dit comment tu connaissais mon prénom. »


Plus loin, Oze semblait écouter la scène de loin, un peu étonné que la jeune fille connaisse le nom de son maître alors qu'il ne lui avait même pas dit. Ça avait fait très peur à ce dernier, tout comme la façon dont la fille s'était énervée. Kooro avait tout de même eu le talent de le rassurer en lui informant que sa dresseuse avait son petit caractère, sans être méchante.

« Au fait, moi c'est Kooro, en réalité je suis un Zoroark mais j'aime bien me prendre pour le frère d'Oka, c'est rigolo parfois. »

Les yeux d'Oze s'ouvrirent en grand lorsqu’il comprit l'identité de son nouvel ami. Un Zoroark, évidemment, comme avait-il pu louper ça ? Il fit un grand sourire, ravi de constater qu'ils n'étaient pas de la même espèce, finalement.

« Moi c'est Oze ! Et je suis un métamorphe ! » fit-il solennellement, non sans une certaine fierté. « Je prends toujours l'apparence d'Aaron, comme ça, on est comme des jumeaux ! »

Il semblait euphorique en disant cela, comme si être le jumeau de son dresseur était la plus belle chose qui soit, mais que seul lui avait ce fantastique avantage..

________________________


Tell me what you know about "dreaming", "dreaming"...

I'M ON THE PURSUIT OF HAPPINESS AND I KNOW
EVERYTHING THAT SHINE AIN'T ALWAYS GONNA BE GOLD
HEY, I'LL BE "FINE" ONCE I GET IT...
I'LL BE "GOOD"...(C) LADY



#39714A


Dernière édition par Aaron S. Hill le Mer 4 Mar - 18:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   Ven 13 Fév - 19:58

« Cool. Super cool. Ouais. Ça baigne. T'es pas flic. Je suis clean. Rien à me reprocher. Rien. Tu m'connais pas, j'te connais pas. Cool. »

Avait-il répondu à la gamine tout en utilisant son chapeau comme ventilateur. Il avait raison, ça économisait les énergies et, du coup, ça préservait la planète. Oka écologique ? Non, juste un peu... Elle aime la nature quoi !
Bref, la gamine avait bien ri intérieurement en le voyant paniquer de la sorte. Ah ça, on joue les rebelles mais on a peur dès que la police se pointe hein ? Mais la dresseuse ne pouvait pas critiquer, elle était un peu pareille au fond... Mais elle était très loin de s'imaginer qu'Aaron était un voleur professionnel de la team des gros méchants de l'île ! Elle ignorait même qu'il y en avait...

Au moins, il avait lâché ses épaules...

« Mais tu m'as pas dit comment tu connaissais mon prénom.»
Continuait-il devant Oka, elle qui gardait ce sourire moqueur digne de son fidèle Zoroark. Qui, lui, d'ailleurs, semblait bien s'amuser derrière.
- " Je ne te connais pas, pas vrai ? " Intervenu-t-elle, toujours sur son ton moqueur. Elle défiait le démasqué du regard, qu'allait-il oser lui faire, et oserait-il au moins lui faire quelque chose ? A cette pauvre petite enfant sans défense ?
" Franchement... Vaccinée et puis quoi encore... puis j'suis majeure... " Marmonnait-elle ensuite en tournant sa tête. La jeune fille voyait maintenant les deux pokemons qui les accompagnait. Les deux avaient bien l'air de s'entendre contrairement à elle et Aaron.
" Il se dit appeler Oze...? Hum, interessant... " Chuchottait-elle avant que Kooro ne revienne vers sa dresseuse, tout heureux de lui montrer son nouvel ami.
- " Héé héé Oka, regarde ! On est pareil ! C'est un Métamorph qui aime prendre la même forme que son maître pour se faire passer pour son jumeau ! "
- " Cool ça dit-moi. " Répondait-elle euphorique son pokemon tout en prenant bien la peine de ne plus lâcher un seul regard vers Aaron. Il l'avait cherché après tout, na !
- " Héhé, je vais retourner avec lui ! "

Oka acquiesçait avant de laisser son pokemon retourner auprès de son ami. Elle regardait une dernière fois Aaron avant de l'ignorer violemment et de reprendre la route vers sa chambre.
A moins que...

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 487
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 04/07/2014

MessageSujet: Re: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   Mer 18 Fév - 12:51

Oka Rules of the thieves !
ft. Okaramel
Là, maintenant, tout de suite, Aaron aurait bien assassiné cette gamine sur place. Après, il lui aurait arraché les yeux pour les garder rien que pour lui et lui aurait trancher la bouche pour effacer ce sourire agaçant qu'elle avait. Sérieusement, ça devait pour ça qu'il détestait les gamins. Ils étaient insouciants, ignorants, mais surtout, extrêmement insolents et moqueurs, ne s'inquiétant pas le moins du monde des conséquences. Un peu comme Aaron en fait. Mais en plus chiant. Ou peut-être pas.

« Je ne te connais pas, pas vrai ? »

Le jeune homme commençait à perdre patience avec elle, et lui lança un regard noir. Cependant, il ne pouvait s'empêcher de considérer cette jeune fille avec intérêt, au fond de lui même. Le simple fait était que, s'il avait été à sa place, sa réponse aurait été la même. Il aimait se moquer de ses victimes, les faire tourner en bourrique, leur faire perdre la tête. Mais là, c'était de lui qu'on se riait, et ça, c'était beaucoup moins amusant. Enfin, il devait bien féliciter la jeune fille pour ce coup là, elle avait réussit à avoir son prénom sans qu'il ne sache comment, et l'avait fait paniquer en moins de deux. C'était bien joué. Mais maintenant, la roue allait tourner. Il ne savait pas encore comment, mais elle allait tourner.

Aaron prit une grande inspiration et son visage arbora à nouveau une expression totalement désintéressée. Si elle voulait jouer à ce jeu là, ils y joueraient. Il n'avait rien à craindre d'une gamine, après tout.

« Non, c'est vrai, tu ne me connais pas. »

Elle finit par tourner la tête en l'ignorant royalement, marmonnant on ne sait quoi dans sa barbe. Elle en avait du cran cette petite, oser tourner le dos ainsi à Aaron. C'était la pire chose qu'on pouvait faire si on tenait à ses affaires. Mais bon pour le coup, l'enfant en pyjama ne devait rien transporter de bien intéressant. Mais cela ne saurait tarder, n'est-ce pas ? Le voleur profita du fait qu'elle était bien trop occupée pour s'intéresser à lui pour aller voler le collier d'une grosse dame de manière on ne peut plus furtive. C'était un gros collier, assez lourd, elle allait donc vite remarquer son absence. Aussitôt volé, il revint vers la petite qui se trouvait juste à côté, et accrocha le bijou, de façon toujours aussi discrète, au niveau de sa hanche, un peu en arrière, de manière à ce que l'on croit qu'elle le tient dans la main, à moitié dans une poche, mais aussi, pour qu'on puisse bien le voir. Elle avait voulu l'ignorer, eh bien, elle avait bien fait !

Lorsqu'il eut finit, l'inconnu qui accompagnait la jeune fille partait rejoindre son métamorphe. La brune quant à elle, se tourna finalement vers lui une dernière fois, moment qu'il prit en plein vol pour la gratifier d'un immense sourire totalement hypocrite, pour finalement la regarder s'éloigner en direction de sa chambre.

Un coup d’œil vers la droite, et il aperçut la grosse dame tâter son cou avec inquiétude. Elle observa les alentours avec un regard inquiet et paniqué, les lèvres pincées, avant de poser son regard sur l'enfant. Bingo.

« AU VOLEUR ! Cette fille me vole mon collier ! Attrapez-la ! »

Aaron alla attraper la jeune fille par le bras à cœur joie, aidé d'un autre homme et d'une jeune femme qui observaient l'enfant d'un regard mauvais. Oze sortit de dessous la table pour voir la scène, et comprit immédiatement le coup monté de son dresseur, il fit alors une petite révérence pour le féliciter, ce à quoi Aaron souleva son chapeau pour le remercier. Ce n'était peut-être pas très gentil de la part de Oze d'encourager son dresseur alors qu'il avait piéger la maîtresse de son nouvel ami, mais c'était ainsi. Oze serait toujours du côté d'Aaron quoiqu'il arriverait, et son dresseur le savait.

________________________


Tell me what you know about "dreaming", "dreaming"...

I'M ON THE PURSUIT OF HAPPINESS AND I KNOW
EVERYTHING THAT SHINE AIN'T ALWAYS GONNA BE GOLD
HEY, I'LL BE "FINE" ONCE I GET IT...
I'LL BE "GOOD"...(C) LADY



#39714A


Dernière édition par Aaron S. Hill le Mer 4 Mar - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   Mer 18 Fév - 14:36

« Non, c'est vrai, tu ne me connais pas. »
Avait-il ajouté face à la gamine qui repartait vers sa chambre. Non, elle ne voulais plus perdre son temps avec lui, elle avait déjà fait pareil avec Zacchary, cette dramaqueen mauve d'Aiste et à la fin, elle l'avait bien regretté. Non, elle préférait repartir, tranquillement, sans causer de problèmes à personne et sans qu'on ne lui cause de problème non plus.

Dans une enjambée plus qu'énergique elle rejoignait les escalier, laissant alors Kooro avec son nouvel ami, vu qu'il avait bien l'air de se plaire avec lui, et s'apprêtait à remonter. La gamine entendait un petit bruit qui venait de sa poche, comme une chaine qui fredonnait son bruit harmonieux lorsqu'elle était trainée dans les airs. Mais à peine avait-elle eu le temps de l'entendre qu'elle voyait Aaron lui attraper le bras, avec un sourire bien suspicieux. Puis, juste l'instant d'après , un autre jeune homme et une jeune femme assez baraqué arrivaient, ils prenaient à leur tour l’autre bras de la gamine, l'empêchant tout mouvement du haut de son corps.

- « . . . » La gamine restait de marbre, ne cédant pas à la panique comme l'ancienne Oka l'aurait fait, elle cherchait à comprendre, arborant une expression peu soucieuse du moment présent. Elle toisait les deux inconnus du regard avant de se regarder elle-même. Franchement, regardez-là, vous croyez vraiment qu'elle est concernée par la situation ? La gamine comprenait maintenant pourquoi ces trois gens lui avaient sauté dessus sauvagement. Elle voyait, elle comprenait, elle apercevait le collier que la madame de tout à l'heure cherchait. Oka avait bien pu ne pas faire attention à cette femme, elle se souvenait bien que la madame cherchait un de ses bijoux.

La dresseuse soupirait un coup, regardant alors le jeune Aaron avec un grand sourire.
« C'est toi qui l'a, arrête de mentir... »
Les gens ne comprenaient plus rien, qu'est ce que cette gamine avait bien pu inventé pour gagner du temps ? Sans plus attendre, la femme baraquée prit le relais et tirait la gamine vers elle, pour l'emmener vers la sortie. Sans plus attendre, la gamine faisait un petit clin d’œil vers son Zoroark.

Ce dernier, depuis tout ce temps, regardait la scène discrètement. Il avait bien vu qu'Oze n'allait pas faire quoique ce soit pour Oka, après tout c'était normal, il devait être fidèle à SON dresseur et pas à celui des autres. Kooro aurait pu être de cet avis lui aussi mais vu l’éducation libre qu'il avait eu par Oka, ça l'énervait un peu de voir que des pokemons pouvaient être forcé à être comme leur dresseur.
Après tout, c'était son choix.
Voyant alors le clin d’œil de sa dresseuse, le Zorark se concentrait pour jouer un mauvais tour. Ses yeux se mettaient à briller d'un coup avant qu'ils ne cessent assez rapidement. Le mauvais tour était prévu, els acteurs étaient en place... Action !

La gamine attirait alors l'attention de celle qui l'emmenait pour la calmer un peu et pour qu'elle puisse rester dans une position stable.
« Attendez un moment ~ »
La gamine relevait alors son tee-shirt légèrement pour qu'on puisse voir distinctement le bijoux volé.
- « Tu te fiche de moi ? » Arrivait alors la madame baraquée qui reprenait les bras de la dresseuse pour continue rà al traîner dehors.
- « A...Attendez ! » La gamine, dans un dernier instant de liberté, frôlait le bijoux qui disparaissait d'un coup. Dans ce dernier mouvement, voulu bien évidemment, elle retournait son bras vers Aaron, pointant du doigt le voleur, le bijoux en main. Mais pas que, derrière-lui, il y avait aussi son sac de viennoiserie qui était apparu aussi.
- « Tintintin !! Et c'est le coup de théâtre !! » Arrivait Kooro, fier de son illusion de qualité et qui se moquait, lui aussi, du jeune Aaron.
- «Alors,qu'est ce qu'il va faire maintenant ? » Narguait la gamine.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 487
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 04/07/2014

MessageSujet: Re: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   Mer 18 Fév - 15:52

Oka Rules of the thieves !
ft. Okaramel
Les trois jeunes gens emmenèrent la jeune fille vers la sortie avec facilité étant donné qu'elle ne se débattait pas, ni même tentait de se défendre. Elle semblait bien confiante, mais cela n'inquiétait en rien Aaron. Quoiqu'elle put faire, elle était désormais classée comme étant une voleuse. Les habitants d'Onnen étaient connus pour avoir le sang chaud et ne cherchant pas à comprendre le pourquoi du comment. C'était injuste, mais parfois plus pratique qu'on ne le pensait. Aaron savait néanmoins qu'elle ne laisserait pas passer comme ça cette injustice et qu'elle trouverait un moyen de régler ses comptes. Et il avait hâte de voir comment, la situation l'amusait plus qu'il ne voulait l'avouer.

La gamine sembla alors vouloir capter l'attention de la grosse dame et de ceux qui l'entouraient. Aaron s'était mis un peu en retrait pour mieux voir la scène dans toute sa splendeur. Il jubilait intérieurement de l'avoir eu comme ça. Il allait alors faire demi-tour et la laisser entre les mains de ces inconnus lorsqu'elle se tourna vers lui en le pointant du doigt. Aaron réalisa alors que le collier était apparut dans sa main, ainsi que le sac de viennoiserie derrière lui. Qu'est-ce qu'elle avait foutu ? Le voleur savait que ce n'était pas le vrai collier. Un vrai collier, c'était pas comme ça. Une illusion ? Oh la garce.

Il jeta alors un coup d’œil derrière lui pour voir au loin son camarade qui arborait une visage paniquait. Son dresseur allait être pris sur le fait ! Aussitôt, le métamorphe changea son apparence pour celui d'une jeune homme totalement différente qu'il avait croisé probablement un mois plus tôt. Il en fallait surtout pas qu'on le voit sous la même apparence que son dresseur à un moment où il était accusé. Oze tourna alors la tête vers Kooro pour voir qu'il était le responsable des illusions. Il ne pouvait pas lui en vouloir, lui aussi voulait protéger sa dresseuse, mais le métamorphe se devait d'intervenir. Il tenta alors de passer sa main devant ses yeux, puis décida de secouer le Zoroark de toutes ses forces pour le faire cesser ses illusions. Ils avaient beau être amis, il ne pouvait pas le laisser faire accuser son maître et risquer de l'envoyer en prison !

du côté d'Oka et Aaron, les personnes présentes se tournèrent vers le voleur de façon synchronisées, lançant des regards abasourdis. Ils ignoraient quel genre de tour de passe passe elle avait usé, mais peu importait. Pour eux, il n'y avait plus qu'une réponse :

« Ils sont complices ! Ce sont tous les deux des voleurs ! »

Au moins, Aaron était content de constater qu'il pourrait entraîner la jeune fille dans sa chute. Il commença à reculer doucement lorsqu'un homme s'approcha :

« Une minute... Je te reconnais toi ! Je t'ai vu à Roza, te faire coffrer par la police il y a un mois pour avoir cambriolé une maison !
- Vraiment ? Non, vous devez faire erreur, ce devait être...
-Attrapez-les ! »


Pas le temps de discuter, visiblement. Oze était déjà retourné dans leur chambre récupérer leurs affaires, il rejoindrait son dresseur plus tard. Pour le moment, Aaron n'avait plus qu'une idée en tête : s'enfuir ! Il courra alors vers la sortie, attrapant alors la jeune fille par le bras dans un élan de bonté, pour l'emmener avec elle. Il lui devait bien ça, pour les avoir mis tout deux dans cette situation. En réalité, cette fille l'intéressait plus qu'il ne voulait l'avouer, et il espérait pouvoir en faire quelque chose. Comme une complice, par exemple.

Il la traîna donc derrière lui un moment mais, voyant ses petits jambes, préféra l'attraper et la porter sous le bras, comme un vieux sac. Des gens tentaient de les poursuivre mais il ne fallut que peu de temps pour qu'Aaron les sème, question d'habitude. Il arrêta finalement de courir au bout d'une petite minute et tourna dans une petite rue, à l'abri des regards. (huhu ôvô /shot/) Pas particulièrement essoufflé, le voleur lâcha l'enfant sans délicatesse aucune et jeta un coup d’œil vers l'extérieur pour voir si on les avait suivis.

« R.A.S. » lâcha-t-il finalement avec énormément de professionnalisme.

Aaron se laissa glisser au sol avec un soupir, plus pour la forme que pour réelle fatigue et ajouta, comme si la situation était tout à fait normal.

« Bon. Plus qu'à attendre Oze. »

Il s'étira les jambes et les croisa de manière tout a fait classe, puis fit de même avec ses bras, lui donnant un air très sérieux. En y songeant, cette fille était plus maligne qu'elle n'y paraissait. Sans aucune pudeur, il la fixa avec considération, avant de laisser s'étirer un petit sourire en coin.

« Le coup des illusions, c'était pas mal. Même très inattendu. Je te félicite. »



________________________


Tell me what you know about "dreaming", "dreaming"...

I'M ON THE PURSUIT OF HAPPINESS AND I KNOW
EVERYTHING THAT SHINE AIN'T ALWAYS GONNA BE GOLD
HEY, I'LL BE "FINE" ONCE I GET IT...
I'LL BE "GOOD"...(C) LADY



#39714A


Dernière édition par Aaron S. Hill le Mer 4 Mar - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   Mer 18 Fév - 16:29

Tout se passait très vite, sans avoir trop compris ce qui se passait, la gamine se retrouvait à courir aussi vite que possible en dehors du centre pokemon. Etait-elle venue pour ça, avait-elle quitté Aiste pour devenir une délinquante en fuite ? Peut-être bien que oui finalement ? Oka aimait bien cette sensation, cette adrénaline qui commençait à monter ne elle... Est ce que c'était dans ce monde dans lequel Aaron vivait ? Toujours dans le risque de se faire repérer ou quoique ce soit d'autre ? L'instinct aventurier d'Oka faisait surface et elle était bien heureuse de partager ça avec une véritable personne, un personne bien humaine.

Mais Aaron courrait trop vite, elle prenait la fuite mais n'arrivait pas à aller aussi rapidement que lui. Allait-il la laisser tomber à son triste sort ? Rien qu'à y repenser, la gamine ralentissait encore, elle regardait alors autour d'elle, cherchant un endroit où se cacher. Histoire que s'il allait vraiment l'abandonner à son triste sort, qu'elle ait un endroit où se planquer et disparaître discrètement... Même si al discrétion n'était pas inné chez Oka.
La gamine réalisait alors son erreur lorsqu'elle fut prise comme un bon vieux sac à patate entre les bras d'Aaron qui coursait encore. Il retenait d'un bras son chapeau pour qu'il ne s'envole pas et tenait la brunette de l'autre. Accélérant alors la cadence, ils se retrouvèrent très vite dans une ruelle, à l'abri de toute présence et regard avant de balancer reposer la gamine.

- « R.A.S. »

Sans plus attendre elle se relevait, s'époussetant alors un peu le jean avant de relever son regard. Et là, l'extase ! Elle voyait Aaron dans toute sa splendeur. Quelque peu essoufflé mais cachant sa fatigue, appuyé sur un mur comme si de rien n'était alors qu'il avait encore chaud - à en croire la buée qui sort lorsqu'il respire par le froid de dehors -, c'était un homme, un vrai, un viril !
La gamine toisait alors le jeune homme qui regardait discrètement à l'angle du mur, histoire de guetter son pokemon.
« Le coup des illusions, c'était pas mal. Même très inattendu. Je te félicite. » Intervenu-t-il finalement pour briser le silence. Il regardait alors la gamine dans les yeux alors qu'elle, elle venait de s'assoir à terre, en tailleur, somnolent presque. Elle se les gelait bien, il fallait l'avouer, il faisait froid et elle était en pyjama. Elle ne bougeait pas d'un cheveux devant le compliment de son mécréant, elle l'avait néanmoins entendu.

Un petit silence s'installait et la gamine  répondait enfin, laissant toujours sa petite courge sur le quais, à attendre qu'elle réponde.
- " Héhé j'y ai juste pensé sur le coup. " Le sourire qu'Oka avait perdu durant un petit moment était revenu. Il était bien mieux là où il était après tout. La brunette relevait le regard avant d'adresser ce sourire à Aaron, de nouveau. Elle oubliait le désagrément qu'il lui avait causé. Puis il fallait l'avouer, elle l'avait cherché tout de même !  
Ses yeux se mettaient alors pétiller. Elle s'était bien amusée finalement avec cette petite course. Puis, son sourire s'élargissait avant qu'elle ne commence à rire. Elle voyait bien qu'Aaron n'était pas un grand rigoleur mais elle prenait le risque, tellement emportée par son euphorie, elle n'hésitait plus. Elle prenait alors une bonne poignée de neige et lançait la boule formée dans la tête d'Aaron.

Le jeune homme ne semblait pas apprécier la blague... Quoique, peut-être ? Bah, Oka s'en fichait à présent !  Elle avait réussi à s'enfuir, elle était libérée et toute légère avec le stress qui redescendait, alors ce n'allait pas être un Aaron qui faisait la tronche qui allait l'arrêter !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 487
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 04/07/2014

MessageSujet: Re: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   Sam 21 Fév - 0:06

Oka Rules of the thieves !
ft. Okaramel
Il était rare qu'Aaron fasse des compliments, très rare même. Et il était encore plus rare que ces dits compliments soient sincères. Mais pour le coup, le jeune homme avait été totalement honnête, car il était peu fréquent qu'une personne se sorte d'un de ses petits pièges. Pourtant, la jeune fille aurait réussit si les habitant d'Onnen n'étaient pas aussi méfiants. Mais au final, elle avait réussit à entraîner le voleur dans sa chute, et ça avait le mérite d'être un exploit. Elle était ainsi passée du stade de "gamine insupportable" à "gamine rusée possiblement facile à corrompre". En y songeant, il pourrait la transformer à une machine piller, un genre de "mini-Aaron-au-féminin". Mais il craignait tout de même de perdre son temps. Probablement que cela ne resterait qu'une vague idée.


« Héhé j'y ai juste pensé sur le coup. »

Oui, bon, pas la peine de frimer non plus. Le jeune homme haussa des épaules et resta stoïque en jetant un autre coup d’œil vers l'extérieur. Oze ne devrait pas être trop long à les rejoindre, et il s'aiderait probablement de Reafan pour les retrouver. Pour le moment, le voleur était plutôt agité et, bien qu'il tentait de le cacher, assez nerveux. Le fait qu'il n'ait aucune de ses affaires,  aucun de ses pokémons, ni son "jumeau" avec lui l'angoissait énormément au fond. Aaron avait mit du temps à supporter la présence très encombrante d'Oze qui le collait constamment, mais désormais, il devait apprendre à supporter son absence. Au final, son métamorphe l'avait un peu empêché d'être une personne totalement solitaire et indépendante de quiconque, ce qui n'était pas plus mal.

Soudainement, quelque chose de froid et poudreux vint s'écraser contre le visage du sbire qui n'avait rien vu venir, trop perdue dans ses pensées tournées vers son compagnon. Lentement, très lentement, il tourna la tête vers la jeune fille avec une expression à la fois outrée et blasée. Sérieusement, elle avait quel âge ? Il n'avait même pas prit la peine de lui poser la question d'ailleurs. Il s'était simplement enfuit avec cette gamine sans se poser de questions.

Néanmoins, cet affront ne resterait pas impuni. Tout en gardant son expression vexée, il attrapa de la neige dans un petit tas à côté de là où il se trouvait assit et lança avec rage une boule faites à la va vite tout droit dans la tête de la demoiselle. Bim. Et qu'elle ne vienne plus le déranger. Il croisa alors à nouveau les bras d'un air un peu boudeur, quelques débris de neiges encore coincés dans les cheveux. Le jeune homme décida de se lever pour commencer à faire les cent pas, l'air légèrement à cran. Heureusement, une masse noire parfaitement reconnaissable pour lui vint effacer son inquiétude à peine une minute après.

« Reafan. » fit-il en sifflant son oiseau.

Le cornèbre volant fièrement dans les airs croassa de manière assez forte pour appeler Oze qui avait récupéré leur sac de toile contenant toutes leurs affaires, mais qui avait également traîné Kooro tout le chemin en le tenant par la main comme un enfant.

« Aaron est là ! Aaron est là ! » s'exprimait le corbeau en omettant volontairement de mentionner la jeune fille inconnue t dont il se fichait éperdument.

Le métamorphe lâcha son ami pour se précipiter dans la ruelle afin de bondir sur son maître adoré en songeant un magnifique « Aaroooon » venu du coeur. Aaron esquiva son camarade, qui aurait bien aimé lui faire un câlin de retrouvailles, et se contenta d'attraper le sac pour le mettre sur son épaule, tandis que son corbeau venait s'installer sur l'autre.

« Bien, c'est pas trop tôt. Je commençais à m'impatienter. »

Le plumé toisait la demoiselle du regard d'un air hautain. Il n'aimait pas beaucoup les inconnus en général, et nul doute qu'il n'avait pas envie de lui adresser la parole. Aaron s'approcha néanmoins de la jeune fille et leva mollement la main pour la saluer.

« Bon bah salut hein. »

Sans plus de formalité, il quitta la ruelle, sachant pertinemment quelle serait sa prochaine destination : l'arène d'Onnen. Il désespérait d'avance en voyant les plaines rocheuses qu'il allait devoir braver, mais bon, le jeu en valait la chandelle. Oze, qui ne s'était pas attendu à un départ aussi brutal, paniqua une seconde et dut saluer le zoroark et la dresseuse en vitesse, avec plus d'amabilité que son dresseur, et s'en alla le rejoindre, un peu triste. Il espérait au moins les revoir très bientôt, le plus tôt possible même, et ce, avec ou sans la bénédiction de son dresseur ! Foi d'Oze !


________________________


Tell me what you know about "dreaming", "dreaming"...

I'M ON THE PURSUIT OF HAPPINESS AND I KNOW
EVERYTHING THAT SHINE AIN'T ALWAYS GONNA BE GOLD
HEY, I'LL BE "FINE" ONCE I GET IT...
I'LL BE "GOOD"...(C) LADY



#39714A


Dernière édition par Aaron S. Hill le Mer 4 Mar - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   Sam 21 Fév - 1:25

Etait-ce vraiment une bonne idée d'avoir balancé cette boule de neige sur Aaron ? Non. Mais si on continue comme ça, était-ce une bonne idée d'avoir fui avec lui ? Etait-ce une bonne idée d'avoir joué des illusion, d'avoir joué avec ce voleur, d'avoir essayé de voler ces viennoiserie... d'être venue tout court dans ce foutu centre pokemon ?

Non.
Oka aurait pu aller autre part, continuer à chiper ses petits déj' sans faire attention au cheveux de courgette, elle aurait pu aussi décider de ne pas en voler non plus d'ailleurs. Mais non, Oka avait fait tout ça et elle était bien heureuse de l'avoir fait.
Cet Aaron, certes il a pas un caractère facilement facile, mais il est pas méchant. Oka le sentait, elle cernait bien le personnage. Elle le cernait très bien jusqu'à ce qu'il se retourne.
Là, elle découvrait une toute autre facette de son voyage, non mais voyons, qu'est ce que c'est que cette tronche là hein ? La dresseuse s'empressait de rire à la vue de son aîné tirant une tête pareille.
Mais bon, le jeune homme n'avait pas dit son dernier mot et s'empressait à son tour de balancer une boule de neige à Oka, histoire de la lui fermer un coup. Le coup avait réussi, la gamine en avait plein la bouche... Lui, n'ayant vraiment rien a faire du cas de la gamine restait de marbre, et gardait toujours cette petite tête vexée en s'appuyant encore sur le mur.

C'est alors qu'il apercevait un de ses pokemons, réagissant assez vite, le jeune homme se redressait pour enfin appeler son Cornèbre. Alors que le pokemon ténèbres se contentait de ramener les affaires et guider les deux autres pokemons, Oze, lui, s'empressait de sauter sur son maître. Ce dernier esquivait son pokemon très froidement avant de récupérer son sac dans la volée.
Kooro était là lui aussi, il retrouvait avec joie sa dresseuse, les deux s'étaient même mit à faire quelque spas de danses. Ah ça, ils n'avaient pas souvent été séparés les deux mais à peine un moment l'un sans l'autre, ça les tuait presque. Oka avait toujours été très proche de son pokemon après tout, c'était avec lui qu'elle partageait le plus de point communs.

Bref, la gamine retrouvait son pokemon avec joie, son sourire habituel revenait se dessiner sur son visage avant qu'il ne s'efface une nouvelle fois. Le jeune Aaron partait, il allait abandonner la gamine maintenant qu'il avait récupéré ses affaires. Laissant place à un petit salut de la main, le Cornèbre eu aussi le temps de regarder Oka de haut -après tout, y faut pas grand chose- et il était reparti.

La gamine restait là, à le laisser partir jusqu'à ce qu'Oze ne revienne un coup. Lui, il adressait un au revoir plus chaleureux que son double au moins. Oka le saluait aussi ainsi que Kooro. La gamine allait-elle aussi repartir à son tour. Jusqu'à ce qu'elle réalise que...

- " Arceus, non ! "

Hééé si, par ce qu'Oka traînait en pyjama depuis le début ! Voilà, elle avait pu ses affaires et en plus de ça, elle avait oublié son Evoli aussi... Aaaah, il va bien falloir qu'elle y retourne après tout !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Kanto
POKÉBALL LANCÉES : 487
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 04/07/2014

MessageSujet: Re: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   Sam 21 Fév - 1:32

- RP fini ♥ -

________________________


Tell me what you know about "dreaming", "dreaming"...

I'M ON THE PURSUIT OF HAPPINESS AND I KNOW
EVERYTHING THAT SHINE AIN'T ALWAYS GONNA BE GOLD
HEY, I'LL BE "FINE" ONCE I GET IT...
I'LL BE "GOOD"...(C) LADY



#39714A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI   

Revenir en haut Aller en bas
 

♦ ♦ Oka Rules of the thieves ! ♦ ♦ [ With Aaron ] FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)
» Extreme Rules 2011: résultats
» [UploadHero] Bending the Rules [DVDRiP]
» tywin ϟ why don't we break the rules already?
» N.W.O Extreme Rules 2013 - 4 Mai 2013 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Flood Party ! :: Vieil album :: RP terminés-