Partagez | 
 

 I came there to reach the sun || Hélio Akagi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: I came there to reach the sun || Hélio Akagi   Lun 12 Jan - 22:51


Hélio Akagi


What do you consider perfection ?






ID. CARD _________________________ Anecdotes


Surnom(s): … Mieux vaut ne pas lui en donner. ♦
Âge: 27 ans ♦
Date de naissance: 29 décembre ♦
Ville de naissance: Rivamar ♦
Orientation sexuelle: … Honnêtement ? ♦
Métier, statut: Leader de la Team Galaxie. Enfin, chef déchu. ♦
Signe particulier: Semble toujours avoir d'énormes cernes sous les yeux. ♦
Région: Sinnoh ♦
Groupe: Team, évidemment. ♦




- Les gens sont souvent assez… perturbés en découvrant son âge réel.
- Il ne voit pas très bien à force de rester devant divers écrans.
- Il dort naturellement peu, mais son temps de sommeil est si limité qu'il consomme beaucoup de café.
- Après avoir vu une émission sur le Centre Spatial d'Algatia, enfant, il voulut devenir astronaute. D'où les costumes imposés dans sa Team, sans doute.
- N'aime pas les endroits trop lumineux ou chauds.
- Ses Pokémon sont aussi peu compatissants que lui. Démolosse est froid mais fidèle, Corboss, moqueur et arrogant, et Dimoret, malin et peu fiable.
- En parlant de Pokémon, il préfère ceux qui ne nécessitent pas beaucoup d'attention, de type acier ou ténèbres.
- Il lui est extrêmement difficile de sourire. Même en face de quelque chose d'aussi adorable qu'un Mélofée. Mais si il y parvient, le résultat est assez… hilarant.
- Très calé en sciences et en mythologie.
- Préfère les aliments épicés.


--------

Descriptions physique & caractère

Difficile de ne pas être intrigué en le voyant, pas vrai ? Je dois admettre qu'il n'a pas un physique très banal. Certes, il est à peine plus grand que la moyenne, a une carrure assez peu remarquable, et est plutôt maigre. On pourrait tout de même noter qu'il a l'air plutôt vieux pour son âge, et qu'il est pâle, même pour un habitant de la glaciale Sinnoh. Mais ce n'est pas ça que vous avez remarqué, mmh ?

Oh, ces vêtements ? Non, voyons, il ne vient pas du centre spatial d'Algatia, ne soyez pas stupide. C'est l'uniforme du chef de la team Galaxie. Je vous l'accorde, sa veste argentée et son large pantalon noir – de quelle matière bizarre peut-il être fait ? – ont de quoi étonner. Enfin, ce n'est peut-être pas le plus étrange chez lui.

Son visage est creusé, carré, son nez aquilin. Pas le genre de visage doux qu'on verrait facilement avec un sourire sucré aux lèvres. Et difficile d'imaginer qu'il était un enfant plutôt adorable... Mais le plus étrange, ce sont ses yeux. Un bleu froid comme la glace, d'autant plus pâle qu'il est entouré de cernes terriblement profondes et sombres. Plutôt menaçant, et obsédant paradoxalement, n'est-ce pas ? Ils reflètent bien sa personnalité.

*

Parlons-en, d’ailleurs, de sa personnalité. C'est ce que vous voulez, pas vrai ? Il n'est pas aussi froid que vous pourriez le penser. Le terme exact serait apathique. Il hait les émotions, et tente au mieux de s'en débarrasser. Pourquoi ? On ne le sait pas très bien... Sans doute est-il simplement fou, ou bien cela a un lien avec son passé. Enfin, ne vous attendez pas à ce qu'il agisse entièrement comme une machine ; peu ont eu l'occasion de le voir, mais sa détermination quant à ses objectifs, sa haine envers l'esprit humain et Pokémon ou, pourquoi pas, sa colère si il venait à tout perdre, pourraient être bien palpables... Voire destructrices.

C'est un homme anormalement solitaire et renfermé, mais bizarrement, il électrise les foules. Après tout, on peut attendre un minimum de charisme de la part d'une personne ayant rallié autant de personnes à sa cause. Pour quelqu'un qui hait les sentiments, il les manipule plutôt bien... notamment grâce au mensonge par omission. Il délivre souvent de longs discours, mais si on y regarde de plus près, ceux-ci sont presque vides d'informations... Mieux vaut donc faire attention à ce qu'il cache, n'est-ce pas ?

Naturellement, il est amoral. Il ne fera pas quoi que ce soit par pure cruauté, mais tous les sacrifices sont bons tant qu'ils lui permettent d'atteindre ses buts. Les autres personnes et ses Pokémon ne sont ni des outils, ni des amis ; simplement des forces qu'il pourrait ajouter aux siennes. Assez orgueilleux, mais en attendiez-vous moins de la part d'un homme ayant prétendu au statut de dieu et imposant sa vision tordue de la justice ?

Enfin, toute personne a ses qualités. On peut difficilement nier qu'il est calme et posé. Il est aussi très intelligent, a un esprit analytique, et est travailleur et plutôt talentueux dans la plupart des choses qu'il entreprend. Il n'est pas mauvais dresseur non plus, bien qu'il n'aime pas spécialement combattre. Oh, il est relativement poli aussi. Assez étrange quand on voit combien il peut être menaçant.

Votre curiosité insatiable est-elle comblée, désormais ?


Histoire

Si vous allez à Rivamar, certains pourraient vous parler d'un garçon qui vivait là des années plus tôt. Et, si vous faites preuve d'une certaine curiosité, ils pourront vous le décrire succinctement, noter qu'il était plutôt calme, bizarre, et qu'on le voyait rarement. Mais en général, ils n'en sauront pas plus. En revanche, par-delà la mer, sur la route 228, il est un homme qui connaissait ce garçon et son histoire. Peut-être que ce vieillard plein de regrets pourra vous en dire plus...
- Vous voulez que je vous en parle, dans ce cas ? Si vous êtes prêts à écouter les regrets d'un vieil homme, pourquoi pas...

Le garçon se nommait Hélio. Il vivait seul avec ses parents, deux scientifiques de renommée, et son unique grand-père, à l'époque, habitait un autre quartier de la ville électrique. C'était le genre d'enfant prodige silencieux et solitaire mais, dans sa petite enfance du moins, il menait une existence plutôt normale. Pas pour longtemps, évidemment.

La famille n'était pas la plus unie qui soit – le caractère distant et ambitieux des parents n'y contribuait pas -, mais tout se passait plutôt bien. Dans un premier temps, du moins. Les deux scientifiques, se rendant compte du potentiel de leur fils, commencèrent très vite à espérer beaucoup de lui qui, par affection, faisait toujours ce qu'ils souhaitaient de bon cœur, et avec succès. En fait, il passait son temps à chercher à satisfaire les deux seules personnes qui comptaient pour lui. Mais plus il cherchait à leur plaire, plus ils commençaient à... être blasés, facilement déçus. Et pourtant, leurs exigences ne faisaient qu'augmenter.

Ainsi, au fil des ans, leurs discours évoluèrent, lentement, mais sûrement. "Je suis vraiment fière de toi", "C'est très bien", "Tu n'as pas fait de ton mieux, mais peu importe", "Fais des efforts", "XX est si intelligent, tu devrais en faire de même" "Tu as un grand potentiel, mais tu le gâches... quelle déception", "Laisse-moi tranquille, avant que je ne m'énerve", "N'essaie pas, tu ne feras jamais rien de bien.", "Tu es notre plus grande déception. Retourne dans ta chambre, tu commences à me dégoûter."
Etait-ce vraiment étonnant de la part de personnes nommant leur enfant d'après le soleil ? Après tout, peut-être que leur intention était de le voir briller aussi fort que l'astre du jour...

Hélio commença lentement à se renfermer. Sa chambre, il y restait de plus en plus, et il était en fait inutile de lui demander d'y aller. Il ne sortait donc presque pas, et mangeait très peu.
Leur déception et leur colère étaient aussi blessantes que des coups. Apparemment, l'enfant se plongea très vite – aux alentours de huit ans, peut-être – dans les livres sur la mécanique, l'astronomie et de multiples bouquins scientifique qu'il pouvait trouver dans la grande maison. Il se réfugia rapidement dans les machines. Ces êtres de métal sans émotions, ni blessants, ni pris d'une affection vaine. Il se dit que cette même affection était peut-être la raison de son insupportable imperfection... Et il sombrait lentement.

Le vieillard arrête son récit un instant, et soupire.
- Je me demande encore maintenant si j'aurais dû le prendre avec moi et l'élever par moi-même. Bien que je ne sois pas certain que ça aurait été un bon choix ou non... J'imagine que personne ne pourrait le dire.

Mais il reprend, disant qu'il ne vit que rarement son petit-fils à cette période. Mais, lorsqu'Hélio eut treize ans, ils se retrouvèrent en bonne et due forme. Le regard froid, et peut-être légèrement triste du garçon choqua l'homme. Il voulut l'adopter, vraiment. Mais quelque chose l'en empêchait. Ce ne serait pas correct. Ce serait trop spontané. Et l'hésitation le saisit. Il attendit qu'éventuellement, quelque chose se passe – que quoi que ce soit parvienne à le décider. Mais cela n'arriva pas.

De son côté, Hélio ne parut pas aussi nerveux que son ancêtre. Peut-être qu'inconsciemment, il n'était pas contre l'idée de vivre avec son grand-père. Peut-être même qu'il savait que ça l'aiderait – il en aurait été capable. A moins qu'il n'ait déjà trop changé pour le comprendre. Difficile à dire.

Les deux arpentèrent les rues de Rivamar, dans un silence presque oppressant. C'était l'automne, et les marchands tentaient de refourguer leur marchandise invendue à prix cassé. Hélio gardait le regard fixé sur un télescope. Il avait lu de nombreuses choses sur l'astronomie et le sujet l'intéressait beaucoup. Le voyant si absorbé, le grand-père lui proposa de lui acheter l'outil, brisant subitement le silence qui régnait entre eux. Le garçon sursauta, et hocha la tête.

Peu après, il repartit chez lui presque heureux, souriant. Un sourire relativement tordu, cela dit. Le grand-père n'eut plus jamais l'occasion de lui reparler après cela, mais il avait évidemment, et malheureusement, su ce qui est arrivé après cela.  
- Je suis désolé, je n'aurais rien dû vous dire quant à cela...

*

Il est possible que la jeune fille se rappelle de cet évènement. Ou peut-être pas. Qui sait...
Plus tard dans l'hiver, l'état d'Hélio avait empiré, et il était désormais totalement coupé du monde. Tous les soirs, il observait la voûte céleste grâce à son télescope, la fenêtre grande ouverte malgré le froid atroce des hivers Sinnohites.

Un jour, alors qu'il observait les astres, il sentit qu'on lui tapotait l'épaule. Il tourna la tête et vit, par la fenêtre ouverte, une gamine qui devait avoir à peu près son âge. Poké Ball à la ceinture. Une enfant ordinaire.
Elle avait demandé où se trouvait le Centre le plus proche. Sans doute une dresseuse itinérante.

Il le lui indiqua, poliment mais froidement. La jeune fille, souriante, lui confia un Pokémon dont elle ne pouvait s'occuper en remerciement, et partit. Hélio fit sortir le Pokémon qu'on lui avait donné : un Cornèbre au plumage noir comme la nuit. L'adolescent n'y vit aucune utilité à l'instant, mais il pourrait toujours lui servir plus tard. L'oiseau rentra dans sa Ball et Hélio continua son observation, jusque tard le soir – il dormait de moins en moins.

Le lendemain soir, il vit encore la gamine près de chez lui, entrainant un dragon bleu. Cela ne l'intéressa pas personnellement, mais elle le remarqua et vint le saluer.
- Tu aimes l'astronomie, à ce que je vois, avait-elle dit.
- Exact.

Ensuite, elle lui demanda si il s'intéressait aux légendes qu'on racontait souvent à l'Ouest de la région, puisque certaines pouvaient être liées à l'espace. Mais il n'en avait jamais entendu parler ; ses parents imbéciles ne croyaient pas aux prétendus pouvoirs des légendaires, et il n'avait donc jamais eu l'occasion de lire quoi que ce soit sur eux. Et puisqu'il ne sortait pas...

Puisque cela l'intéressait – bien qu'il était difficile de voir la moindre curiosité dans ses traits inexpressifs -, la jeune fille lui raconta quelques légendes que sa grand-mère lui avait racontées, dans sa ville natale. Son récit dura longtemps, très longtemps... Hélio n'avait jamais été aussi absorbé par de simples paroles, du moins pas dans le bon sens du terme. Ces récits étaient fascinants. Et si ils s'avéraient exacts – selon la fillettes, peu doutaient de leur véracité -, les pouvoirs de ces légendes étaient stupéfiants.

Mais la jeune fille devait partir. Elle rentra donc au Centre, faisant un dernier signe de main au garçon. Ce dernier était presque triste de la voir partir. Peut-être auraient-ils pu être amis ? Non... Non, il était définitivement seul. Et surtout, s'attacher à quelqu'un serait faible et néfaste.
De toutes manières, il ne la revit pas. Elle était sans doute partie à la Ligue, quelque chose comme ça. Malgré un léger sentiment d'abandon, il se dit que c'était sans doute pour le mieux.

Pourtant, étrangement, le visage de cette fille resta dans sa mémoire. Mais également les légendes qu'elle lui avait racontées. Et peu à peu, il commença à étudier la mythologie, qui devint comme une... seconde passion pour lui. Puis, plus tard, une obsession. Pour le meilleur, mais surtout pour le pire.

*

Les années passèrent. L'isolement, l'apathie et la folie d'Hélio ne firent que croitre.
A vingt ans seulement, il commença à développer une petite organisation. Officiellement, elle était plutôt respectée – bien que ses objectifs demeuraient incertains pour la plupart, même pour les membres. Il était doué pour ce qui était de dissimuler les choses, pour le mensonge par omission.

Il ne sut pas exactement comment cette idée lui était venue à l'esprit, mais ses objectifs étaient clairs ; il fallait débarasser ce monde de toute forme d'émotion. Il n'y avait rien de plus agréable qu'une machine, n'est-ce pas ? Alors que l'esprit humain et Pokémon était corrompu par la frustration, la haine, la tristesse, la déception, l'affection, le regret... Un monde parfait était, suivant sa logique implacable, un monde sans émotions. Il ne pouvait en être autrement et il faisait une fleur à tous ces êtres incomplets en les privant du venin cruel des émotions.

Un peu plus tôt, vers quatorze ou quinze ans, il avait quitté Rivamar. Il avait longtemps erré dans la région pour découvrir différents mythes et s'éloigner définitivement de ce lieu qu'il méprisait, capturant au passage un ou deux Pokémon - et était tombé par hasard sur un ouvrage antique de la bibliothèque de Joliberges – ou plutôt, il était un des rares livres concernant les légendes qu'il n'avait pas encore lus. Il mentionnait un objet légendaire qui aurait permis de créer la région – voire le monde. Il ne savait pas quoi faire de cette information, mais il emprunta tout de même le livre. Sans jamais le rendre.

Au fil des ans, un plan avait germé dans son esprit, et s'étoffa peu à peu, grandit comme une ronce. Il pourrait créer un monde sans émotions grâce à ces pouvoirs divins. Puis il pensa à trouver cet objet – la Chaîne Rouge. Avant de se dire qu'il serait tout aussi simple de la créer... Il fallut plusieurs années pour qu'il découvre le moyen de le faire. En réalité, il lui manquait toujours quelques informations lorsqu'il mit son plan à exécution. Mais ce temps ne fut pas perdu. Très vite, la petite organisation qu'il avait créée se transforma en une véritable armée de sbires imbéciles et de scientifiques obéissants.

La plupart ne furent pas d'une grande utilité, mais tant qu'il parvenait à les garder à ses côtés, tout allait pour le mieux. Sa voix était usée à force de discours, mais quelle importance ? A défaut de l'aider à réfléchir, ils pourraient exécuter le travail à sa place. Des forces qu'il ajoutait aux siennes, les "mille bras" qui l'aideraient à bâtir son univers.

Ainsi, la longue préparation de ses plans se déroula à merveille. Leur exécution, en revanche, peut-être moins. Pour être honnête, il se moquait pertinemment de cet enfant qui ne cessait de s'immiscer dans ses projets. Il savait qu'il le garderait toujours un pas derrière lui. De plus, perdre un combat lui importait peu.
Cette "Cynthia" ne l'ennuyait pas plus. Elle ressemblait beaucoup à la jeune fille qui lui avait raconté les légendes Sinnohites – sans doute même trop pour que ce soit une coïncidence, bien que beaucoup de femmes dans la région aient ce type de physique. Cela dit, malgré son apathie habituelle, il n'appréciait pas trop la voir. Un être n'ayant connu que le bonheur inutile, la gloire vaine et la détestable compassion. Aussi opposée à lui que la lune au soleil.

Non, tout cela ne le dérangeait pas. Il parvint à capturer les trois Pokémon lacustres, à créer la Chaîne Rouge, à gagner la certitude que rien ne pourrait stopper les pouvoirs du temps et de l'espace réunis. Il avait abandonné tous les subordonnés inutiles ou qui pourraient s'opposer à lui. Et il avait toujours une longueur d'avance sur l'enfant et Cynthia.

Tout était parfait. Il était à un cheveu de parvenir à obtenir ce qu'il désirait... un statut divin et un nouvel univers parfait.
Si seulement... Si seulement cette abomination ne s'était jamais montrée !

Evidemment. Dialga et Palkia étaient sous son contrôle, lorsqu'une ombre noire était apparue dans le sol. Un monstre indéfinissable, aux yeux rouges luisants et au sourire mauvais. Hélio n'y fit pas attention, envahi par l'excitation de voir ses plans se réaliser. Mais le légendaire l'avait enlevé, envoyé dans un monde où la logique et les lois de la physique étaient inexistantes. Le "Monde Distorsion". Une faille vicieuse, cachée et insoupçonnable dans ses projets.

Mais il s'était tout de même accroché. Il avait avancé longtemps dans cet univers étrange, jusqu'à retrouver le légendaire, Giratina. C'est à ce moment-là que l'enfant et le Maître arrivèrent.
Une fois de plus, l'enfant le défia. Le combat était serré, mais l'issue, peut-être évidente ; un à un, les Pokémon du chef de la Team Galaxie tombèrent, Démolosse, Léviator, Corboss, Nostenfer, Dimoret... Mais le gamin ne s'arrêta pas là. Il se battit également contre Giratina. C'est à ce moment-là que tout bascula.

Soudainement, Hélio explosa de rage, devint totalement incontrôlable, ne parvenait plus à réfléchir, analyser, contenir ses émotions ; l'enfant ne pouvait pas vaincre ce monstre, n'est-ce pas ? Oh, mieux, si il le faisait, ce monde s'effondrerait, et le leur avec ! Il allait accomplir ses objectifs à sa place !

Il était dos au vide, Cynthia en face de lui pour l'empêcher de fuir. Mais quelle importance ? Il n'avait qu'à regarder ce maudit héros pulvériser Giratina et tout détruire... Telle était sa véritable ambition, tout détruire...

Mais lorsque le légendaire fut vaincu, rien ne se passa. La colère d'Hélio n'avait jamais été aussi forte, violente, irrépressible. Tous ses plans avaient été annihilés? Même si il créait une nouvelle Chaîne Rouge, il ne pourrait donc jamais voir son monde parfait ? Pourquoi ?! Pourquoi devaient-ils protéger ces deux mondes incomplets ?
- Silence ! s'était-il écrié. C'est comme cela que tu justifies l'esprit comme digne d'exister ?!

L'espoir des humains, leur tendance à se déduire qu'ils étaient heureux et saufs... Les émotions bouillonnant en lui, la frustration, la raga, la haine... Toutes ces émotions apparaissaient à cause de son esprit incomplet ! Il avait échoué... Et c'était atroce.
- ... Assez. Nous ne reverrons plus face à face. Cela, je le promets. Je percerai les secrets du monde. Avec cette connaissance, je créerai mon propre monde complet et parfait. Un jour, tu te réveilleras dans un monde de ma création. Un monde sans esprit.

Ses derniers mots et sa dernière promesse avant qu'il ne sombre dans les ténèbres de ce monde tordu. Beaucoup admettraient, par la suite, qu'il avait définitivement disparu, comme un être brûlé par le soleil en voulant trop l'approcher...

*

Il avait erré plusieurs mois dans le Monde Distorsion. Des moments infernaux, mais cela ne le toucha presque pas. Giratina semblait s'acharner sur lui, et il perdit deux Pokémon au combat – son Léviator et son Nostenfer. Lui, cependant, avait toujours le temps d'échapper au légendaire.

Mais ce monde était vide. Rien en ce lieu n'était susceptible de permettre à ses plans d'aboutir. Alors, un jour, il se décida à franchir le portail qui séparait le Monde Distorsion à Sinnoh.
La lumière lui brûla aussitôt les yeux. Après un instant, il recouvrit la vue, et se rendit compte qu'il était près d'une source. Les alentours ressemblaient à une version sinistre et funeste du Sud-Est de Sinnoh. Peut-être n'était-il pas loin de Rivamar... En tout cas, il commençait à faire froid. C'était sans doute l'automne... Dire qu'il avait été enlevé par Giratina durant l'hiver précédent...

Arrêté ? Il se moquait de la police incompétente. Si il voulait demeurer libre, il lui suffisait de mentir. Il était encore jeune, sans doute, peut-être... Il avait encore le temps de parvenir à ses fins, sans doute, peut-être... Inutile de perdre du temps à retrouver sa Team ; il devait obtenir le plus d'informations au plus vite.

Il avait raison ; Rivamar était bel et bien proche du lieu où il s'était retrouvé. Son apparence misérable et effrayante jurait au milieu de la foule joyeuse et bronzée. Il ne savait honnêtement pas quoi faire. C'est à ce moment que, sur la plage au Nord, il surprit une conversation entre une jeune fille étrangère – une Championne, peut-être – et un vieux loup de mer. Il lui parla d'une île du nom d'Alera, lui demanda si elle voulait embarquer. Il y avait de ruines intéressantes dans ce coin, apparemment.
- D-désolée, fit la jeune fille. Ca ne m'intéresse pas trop, désolée... Je dois bientôt rentrer à Johto, d'ailleurs... désolée.

Le leader déchu avait approché les deux interlocuteurs.
- Pardonnez-moi de vous interrompre, dit-il d'une voix grave et rauque, mais pourriez-vous m'y conduire ? Si vous le souhaitez, j'ai suffisamment d'argent pour payer un voyage.

Le marin l'avait regardé d'un air méfiant. Ce type était poli et avait de l'argent, mais il était assez intimidant. A choisir, il aurait plutôt accompagné la jolie demoiselle. Cependant, après un moment, il accepta, empochant une belle somme de Pokédollars.


Désormais... Désormais, Hélio vogue sur une mer d'huile, contemplant au loin l'île où se trouvent ces fameuses îles. Que peuvent-elles bien cacher ? Il l'ignore encore, mais il ne cessera pas ses recherches une seconde...

Le feu du soleil ne s'éteindra jamais.


--------

team Pokémon




---------------------

toi derrière l'écran

Pseudo: Ce que vous voulez ! Mais on m'appelle parfois Ney. ♦ Âge: Ca dépend des années. ♦ Pays: France. ♦
Comment as-tu connu le forum ? *soupire* A cause d'une certaine personne... ♦ Fréquence de connexion : Quasiment tous les jours, en principe. ♦ Crédit de ton avatar: Hélio || Pokémon (image de http://vanillatte54.deviantart.com/) ♦ Double-compte ? Not yet. Not yet… ♦ Le mot de la fin: … Bonjour ? ♦




Dernière édition par Hélio Akagi le Lun 12 Jan - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: I came there to reach the sun || Hélio Akagi   Lun 12 Jan - 22:55

ENFIN CA FAIT 37 FOIS QUE J'ACTUALISE MA PAGE !

Hem. Bienvenue~
Je ne sais PASDUTOUT qui t'as amené ici. Mais alors PASDUTOUT ♥
Sinon, t'as fait buguer le codage de ta fiche, Ney..

Dénigre encore ta fiche et j'te balance dans un volcan, okay ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: I came there to reach the sun || Hélio Akagi   Lun 12 Jan - 22:58

J'aime te faire mariner

Hum. Merci. Enchanté, illustre inconnu.

On n'a même plus le droit de ne pas avoir confiance en soi, maintenant ?

________________________
I'm surrounded by idiots
Edward teste les lois de la gravitation en crimson × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: I came there to reach the sun || Hélio Akagi   Lun 12 Jan - 23:06

Hello et bienvenue amie de mon amie :3

Le chef de la Galaxie, rien que ça ! On aura surement l'occasion de se croiser en rp du moins je l'espère ^^
T'as une équipe de bg, si je puis me permettre ♥
Et moi aussi j'ai vu la fiche qui bug ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 88
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 02/01/2015

MessageSujet: Re: I came there to reach the sun || Hélio Akagi   Lun 12 Jan - 23:08

Jor il est inspiré par le centre spatial de MA ville D: ? /shot/ HAAAAAAAN HELIO, J'TE DONNE 47 ANS ET PAS 27 MAIS TROP DE CLASSE EN TWA  **
Non, plus sérieusement, bienvenue sur le forum et amuse toi bienchez les cinglés, ta fiche était franchement agréable à lire, bien écrite itou itou ♥  Cae a le chic pour ramener des allumés ici faut croire, mais c'est fort sympathique de voir les teams envahir le monde ~
Et je me permet de préciser "Préfère les aliments épicés." .. comme mon Lockpin dans Diamant, voilà, le swag a atteint ce personnage et le sérieux se fait la malle ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: I came there to reach the sun || Hélio Akagi   Lun 12 Jan - 23:19

Merci de l'accueil, tout le monde~
Tanariel : J'espère aussi qu'on se verra en RP, enchanté. Elle bug toujours ? Il ne me semble pas…
Cathleen : C'EST PAS MA FAUTE SI LE JEU DIT QU'IL EN A 27 ! Cela dit, merci pour tout, et enchanté~. Pour les aliments épicés, c'est… une référence bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 346
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Re: I came there to reach the sun || Hélio Akagi   Mar 13 Jan - 23:23

Bienvenue sur le forum ! (Ici Elyse, admin ayant la flemme de changer de compte 8D )

Ma foi, je n'ai rien à redire sur ta fiche. Elle est parfaite. J'ai beaucoup aimé le parcours du chef de team, tu as très bien su trouver les raisons a son caractère si particulier et tu le décris assez bien je trouve. Bref, c'est parfait. J'ai donc le plaisir de t'annoncer que tu es validé !

Tu peux à présent poster ta fiche dresseur, aller sur l'ensemble du forum et commencer les rp ! \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Alola - Ohana
POKÉBALL LANCÉES : 951
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 14/04/2014

MessageSujet: Re: I came there to reach the sun || Hélio Akagi   Mer 14 Jan - 0:07

Bienvenue ♥ Comme Vincent, j'ai beaucoup aimé ton histoire, vraiment. Tu es fidèle au personnage, justement tu trouves une raison à son avenir, et ça j'ai beaucoup aimé. De même que les anecdotes. "Préfère les aliments épicés" = Pokémon /bam/
En espérant que tu t'amuses bien parmi nous, et au plaisir de te croiser en rp, peut-être ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I came there to reach the sun || Hélio Akagi   

Revenir en haut Aller en bas
 

I came there to reach the sun || Hélio Akagi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I came there to reach the sun || Hélio Akagi
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Question sur le Nouveau Halo Reach
» Modif. de Assaut sur Black Reach !
» Reach For The Sky ~ Caem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Administration :: Formulaire d'embarquement :: Présentations validées-