Partagez | 
 

 Kari ─ Même s'il n'y a personne aux alentours, tu iras bien grâce à toi-même.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Kantô
POKÉBALL LANCÉES : 16
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 28/12/2014

MessageSujet: Kari ─ Même s'il n'y a personne aux alentours, tu iras bien grâce à toi-même.   Mar 30 Déc - 22:05


Kari (Carie) Minoka


"Même s'il n'y a personne aux alentours, regarde, tu es toujours là."






ID. CARD _________________________ Anecdotes
Surnom(s): Kari est assez court comme ça, mais libre à vous de lui en trouver ♦ Âge: 11 ans ♦ Date de naissance: 18 août ♦ Ville de naissance: Cramois'île ♦ Orientation sexuelle: Indéterminée, et elle s'en fiche un peu à vrai dire ♦ Métier, statut: Vagabonde ♦ Signe particulier: Ses cheveux ♦ Région: Kantô ♦ Groupe: Citoyen ♦

- Son prénom s'écrit Carie, mais elle ne sait pas l'écrire.
- Elle ne sait pas compter, ou très peu.
- Elle saurait probablement concocter de très bonnes salades de baies, si on lui en laissait l'occasion.
- Ses sens sont plus développés que la normale, tel un pokémon.
- Elle est très peu cultivée.
- Même si vivre dans la rue est difficile, cela lui donne une liberté qu'elle apprécie.
- Elle est mal à l'aise avec la technologie.
- Aucun de ses pokémons n'ont de pokéballs, ils ont juste décidé de la suivre. S'ils souhaitent un jour s'en aller, elle les laissera partir. Elle considère qu'ils sont plus heureux s'ils ont une totale liberté et, bien qu'elle les aime, ne s'offusquerait pas de leur départ, leur souhaitant tout le meilleur.


--------

Descriptions physique & caractère

Physiquement, elle est petite. Très petite. En effet, du haut de ses onze années de vie, elle ne doit pas dépasser le mètre vingt cinq. C'est probablement dû à son alimentation trop rare et trop pauvre en nutriments, qui rend également sa peau plus pâle qu'elle ne devrait l'être, ainsi que plus sèche. Et elle qui est déjà de nature fine, ne l'est que plus encore, la rendant effroyablement maigre. Enfin, elle n'en a pas l'impression, elle. C'est ce que dise les autres. Par contre, elle a effectivement remarqué que ses longs cheveux rougeoyants ont perdu leur éclat et leur douceur d'autrefois pour se ternir et s'assécher, les laissant ébouriffés en tout sens comme de la paille. Ils sont remplis de nœuds, devenant incoiffables. Dieu sait pourtant qu'elle a déjà essayé de les remettre en place, de ses petits doigts menus. En vain. Elle a donc oublié cette idée, l'a laissée de côté pour repartir se cacher dans un creux, salissant à nouveau sa peau blanchâtre, qui devenait de plus en plus noire au fil des jours passants. Car en effet, même son corps est sale, abîmé. Elle a des écorchures et des bleus de partout, tout autant que la suie et la boue, ainsi que tout ce qui traîne, se retrouvent sur ses vêtements et sa peau. Mais quand enfin elle trouve de quoi se rincer le visage et les mains, on peut apercevoir sur sa bouille d'enfant, sur ce joli minois arrondi par la jeunesse, un sourire éclatant de vie. Si éclatant de vie qu'il en devient irréel ; comment une jeune fille comme elle, vivant à la rue, sans famille, sans personne sur qui compter, pouvait bien sourire ainsi ? Et pourtant, elle le fait tous les jours, de cette même façon qui nous laisse sans voix. Son éclat nous ferait presque oublier la situation de Kari, nous laissant passer à côté de ses bleus, de sa maigreur affolante, de son état déplorable. Peut-être est-ce ce qu'elle cherche...
Parce qu'au final, Kari est repoussante et elle le sait très bien. Elle traîne dans la rue, dans la forêt, ne se rince que rarement, et ne se change évidemment jamais. Ses vêtements – un pull dix fois trop grand pour elle et un pantalon également un peu trop large – sont également légèrement déchirés par endroits, et ses yeux ambrés – mélange entre l'or et la rouille – sont rouges de fatigue, plus habitués à l'obscurité qu'à la lumière. Tout cela ne fait que renforcer son aspect sauvageonne. Ça n'est pas pour lui déplaire, cela dit.

Car malgré son aspect insouciant, Kari a une personnalité plus complexe qu'on ne pourrait le croire. Elle est incroyablement naïve et candide, mais peut pourtant faire preuve d'une grande maturité dans sa réflexion et sa manière de penser. Elle est extrêmement débrouillarde et à l'aise en tant que vagabonde, mais perd ses moyens quand on la ramène à la civilisation. Elle est enfantine, mais est plus méfiante que quiconque, se montrant sauvage envers les inconnus. Elle les dévisagera de ses grands yeux couleur rouille, les jaugera. Elle restera silencieuse et à distance, bien trop consciente du danger que les autres Hommes sont pour elle. Mais il suffit d'une phrase ou d'un geste et elle se métamorphosera en une véritable petite fille ; parlant, parlant, parlant sans s'arrêter. Elle posera des questions mais ne laissera pas le temps à son interlocuteur de répondre. Parce qu'au final, c'est bien ce qu'elle est, Kari.
Une jeune fille brusque et impatiente. Elle trouve que le monde autour d'elle va trop lentement, qu'il manque de vivacité. Après tout, elle a l'habitude de toujours être sur ses gardes, de toujours faire preuve d'attention car chaque seconde compte dans son combat contre la vie. C'est une pile électrique, qui donnera des maux de têtes à ceux qui auront gagné sa confiance. Elle trouve que le monde autour d'elle va trop lentement, qu'il manque de vivacité. Alors dépêchez-vous ! Car elle avancera sans vous attendre, sans crainte du changement et de l'inconnu. Elle est plus audacieuse qu'elle ne le laisse penser. Et pourtant, lorsqu'elle vole et chasse, elle change du tout au tout ; sérieuse et silencieuse mieux vaut ne pas la déconcentrer ou faire du bruit. Sa patience, dans ces moments là est, dit-on, sans limite... Qui sait si c'est la vérité ? Il est en tout cas amusant de la voir passer d'enfant insouciant et intenable à jeune adolescente pleinement concentrée, comme dans un autre monde.
Car si Kari excelle dans quelque chose, après la survie, c'est les changements d'humeur. Comme les enfants elle peut passer des larmes au rire ou de la rage à la sérénité en une poignée de secondes seulement. C'est un spectacle décontenançant que d'observer ce qu'on peut appeler ses sautes d'humeurs, mais elle s'en soucie peu. Le regard des autres est loin de la déranger. De toute manière, peu la connaissent : elle tente de se faire discrète après tout. Moins on la connaît, plus le travail est facile pour elle.
C'est pourquoi c'est une vraie sauvage aux premiers abords. Si vous ne partez pas, elle pourrait bien vous mordre... Elle ne l'a jamais fait, mais ne dit-on pas qu'un pokémon effrayé est imprévisible ? Certes elle n'est pas un pokémon mais elle reste d'une imprévisibilité certaine. Par contre, une chose est sûre, elle est bien trop audacieuse pour avoir peur de qui que ce soit... Quoi que, les grands gaillards pourraient bien l'intimider un peu. Mais rien qu'un peu. Elle a l'habitude après tout. Les personnes mauvaises, les pokémons agressifs, c'est au final son quotidien. Pas qu'elle soit réellement courageuse... Elle a simplement peur de choses différentes. Après tout, si elle était effrayée par l'obscurité et les ruelles sombres, elle n'aurait pas tenu longtemps. Vivre dans la rue est dangereux, difficile, et rarement paisible. Il faut toujours bouger, voler, être méfiant et attentif. La moindre erreur peut être fatale. On n'a pas de maison, si ce n'est la ville toute entière. On ne va pas à un supermarché en particulier, devenant un régulier ; on a des victimes, changeant chaque jour. Il y a parfois des combats, des personnes mal intentionnées, des pokémons dangereux. Il y a aussi le froid, la pluie, la saleté, et encore bien d'autres choses... Mais elle s'y est fait. Elle a accepté sa condition, et vit maintenant d'une manière plus heureuse qu'on ne pourrait le croire en connaissant son histoire. Elle aurait pu rester bloquée dans le passé, à pleurer sa mère, sa vie d'autrefois, mais Kari n'est pas du genre à rester sur place. Évidemment que ça lui manque ces moments de complicité avec sa génitrice... mais être immobile lui demande de trop grands efforts. Kari, elle avance sans soucis, sans rechigner. C'est une battante, bien qu'on ne dirait pas comme ça. Elle ne se laissera jamais mourir de faim, vous ne la verrez en aucun cas abandonner et s'en aller tête baissée. Quelques soit les problèmes qui lui tombent dessus, Kari les traversera la tête haute. Qu'est-ce qui peut être pire que sa situation actuelle, de toute façon ? Seule, sans argent, sans nourriture, sans amour, sans famille, sans maison, sans protection, sans quelqu'un sur qui compter, sans possibilités de revenir à un quotidien plus tranquille et normal... La vie lui a tout pris.
Sauf sa volonté de vivre.


Histoire

Les 5 premières années de vie de Kari se passèrent normalement. Un père, une mère, une famille soudée et aimante. Elle ne manquait de rien - surtout pas d'amour -, vivant une vie paisible et relaxante. L'école aussi se passait bien, elle avait des amis et des professeurs plus ou moins gentils. A cette époque, son père travaillait beaucoup mais se montrait patient avec elle. Quant à sa mère, sans diplôme et sans permis, elle avait fini femme au foyer, et passait donc ses journées à s'occuper de leur fille. Ce qu'elle adorait faire, c'était coiffer ses longs cheveux rougeoyants qui brillaient de milles feux. C'étaient des moments de complicité partagés, qui restent gravés dans l'esprit de la jeune fille. Puisqu'ils sont les seuls souvenirs de cette vie heureuse qu'elle avait, elle les chérit de tout son être. Car peu arrivée à sa cinquième année de vie, tout se corsa.

Son père se fit virer de son travail, laissant la famille sans le sou. Pour ne pas totalement couler, il s'impliqua dans des affaires douteuses, ce qui ne plût pas à sa femme. Commença de là de longs mois de disputes impétueuses et violence insensée.

Il serait long et laborieux de conter ces mois d'horreur pour Kari, qui vit ses parents passer d'un amour parfait à la pire des haines, son père frappant sa mère, sa mère répliquant. Les deux buvant à n'en plus pouvoir, se laissant tomber au sol, puis son père quitter la maison à des heures tardives pour ne revenir que deux semaines plus tard après avoir gaspillé toutes les économies dans l'alcool et les catins.
Puis finalement, après une année passée ainsi, tout se termina, d'une manière plus violente que jamais. Le père de Kari disparut on ne sait où, sans une trace, ayant emporté avec lui tout l'argent et tout ce qui aurait pu se vendre. J'aurais pu rentrer dans les détails, mais par facilités scénaristiques on va directement passer au moment où Kari et sa mère se retrouvèrent à la rue, pauvres, affamées et sans soutien.

Ainsi donc, elles durent s'adapter. Ce fut difficile, mais la mère de Kari était une femme forte. Bien que ça ne lui plaisait pas, elle finit par voler, de la même manière que l'avait fait son mari, et apprit à Kari à le faire. Mais ça ne suffisait pas. Jamais. Alors, elle finit finit par devenir prostituée. Ca payait bien plus que tous les petits vols qu'elle pouvait faire sur des touristes lambda. Elle s'en dégoûtait peut-être elle-même, mais au moins avec ça, elle pouvait convenablement nourrir sa fille, à défaut de la gâter comme elle le faisait avant. Pour les vêtements, elle les piochait au hasard sans faire la difficile. Mais trouver des vêtements chauds était dur : il fallait les garder pour Kari. C'est à cette époque-ci qu'elle rencontrèrent Rémy. Un Rattata sauvage et agressif, qui se laissa apprivoiser par l'adulte. Devenant son pokémon, il lui permit de gagner quelques sous en combattant, mais surtout, il était bon voleur.

Après un an passé à tout faire pour sortir sa fille de cette misère, la femme rousse est finalement morte. Morte de froid, de faim, de maladie, Kari ne sut jamais vraiment. Elle se souvient juste s'être réveillée un jour et avoir attendu des heures que sa mère en fasse de même. En vain.
Evidemment, elle a pleuré. Toute la journée, toute la nuit, le lendemain et le surlendemain aussi. Les jours d'après également. Elle ne saurait dire combien de jours elle a passé à appeler sa mère en hurlant pour qu'elle se réveille, refusant d'accepter la vérité. Rémy était là, près d'elle, mais elle avait beau le prendre dans ses bras, ça ne changeait rien : Sa mère n'ouvrait pas les yeux, sa peau était de plus en plus dure, de plus en plus froide, de plus en plus... étrangère.
Puis quelqu'un trouva le corps.
Il essaya d'attraper Kari, mais se fit mordre par Rémy. Et l'enfant, sur l'impulsivité du moment, fuit. Elle partit, loin, très loin, serrant toujours le Rattata fort contre sa poitrine. De cette manière, sans faire attention à l'endroit où ses jambes la menaient, elle se retrouva dans un aéroport. Ni une, ni deux, elle embarqua clandestinement dans le premier avion trouvé. Il la conduisit à Alera.

Ses débuts à Alera furent compliqués, elle eut du mal à s'adapter. Mais ça se fit doucement, avec l'aide de Rémy. Au départ, elle ne quittait pas Mell. C'était hors de question de s'éloigner de la ville, là où elle avait le plus de chances de trouver des victimes. Mais avec le temps, elle a pris en confiance et a commencé à s'éloigner. Désormais, elle pourrait s'aventurer dans toute l'île sans soucis. C'est d'ailleurs en explorant de la sorte qu'elle rencontra Nutella, un Dedenne à la couleur inhabituelle, très glouton et compétitif. Il décida de la suivre après qu'elle lui eût donné à manger, et depuis, ne la lâche plus d'une semelle.

Elle a trouvé en Alera une nouvelle maison. Plus qu'un petit bâtiment, la sienne est une île. Il y a beaucoup de gens et de pokémons, mais ça reste sa maison. Et aussi longtemps qu'elle s'en sortira, elle y restera.

--------

team Pokémon



Rémy     Nutella                 


---------------------

toi derrière l'écran

Pseudo: Hishaköteki Hishaton \o/ (tmtc) ♦ Âge: 15 ans ! (... Ah, attendez... On me souffle dans l'oreillette que j'en ai 16, maintenant.) ♦ Pays: Furansu ~ (Au moins une chose qui n'a pas changé !) ♦
Comment as-tu connu le forum ? GLSRHZQhzq <3 ♦ Fréquence de connexion : 4/7 (lol.) ♦ Crédit de ton avatar: Flaky / Happy Tree Friends ♦ Double-compte ? Yep ! (Enfin //meurt) ♦ Le mot de la fin: LOOOVE <3 (Postée à 22h05 le 30 décembre, finie à 22h05 le 30 décembre.. de l'année suivante. ^^ *fuit*) ♦




Dernière édition par Kari C. Minoka le Ven 1 Jan - 15:28, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Alola - Ohana
POKÉBALL LANCÉES : 951
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 14/04/2014

MessageSujet: Re: Kari ─ Même s'il n'y a personne aux alentours, tu iras bien grâce à toi-même.   Mar 30 Déc - 22:30

Re-bienvenuuuue ♥ J'attendais avec impatience que l'on prenne Kari, même si je te l'ai je crois déjà dit. Alors j'ai hâte de voir ce que ça va donner ! Bon courageee <3

________________________




• Valen pêche et mord en #993333
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Kari ─ Même s'il n'y a personne aux alentours, tu iras bien grâce à toi-même.   Mar 30 Déc - 22:37

Kariii \o/
J'ai hâte de voir le reste de sa fiche :3 En surnom on peut lui trouver Riri. Ou Kaka. /shot/
N'empêche Kari elle se brosse pas les dents, elle doit avoir pas mal de... CARIES ! krkrkrkrkrkrrrcnfhdjskjfhb -se suicide-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Kari ─ Même s'il n'y a personne aux alentours, tu iras bien grâce à toi-même.   Mar 30 Déc - 22:43

Hey!
Je l'avais justement vue dans les prédefs et hésité à la prendre, donc ne t'étonnes pas si je te demande un lien! (si ça ne t'embête pas bien sûr).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Kari ─ Même s'il n'y a personne aux alentours, tu iras bien grâce à toi-même.   Mer 31 Déc - 0:06

Hello petite choupinette :3
Je te fais ton kit rapidement !

J'aime beaucoup ce que tu as déjà fait et j'ai hâte de voir la suite ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Kari ─ Même s'il n'y a personne aux alentours, tu iras bien grâce à toi-même.   Ven 2 Jan - 22:53

Bah alors, elles sont où les images ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 926
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Kari ─ Même s'il n'y a personne aux alentours, tu iras bien grâce à toi-même.   Sam 31 Jan - 18:55


Et cette petite fiche, où en est-elle ? ~

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Kantô
POKÉBALL LANCÉES : 16
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 28/12/2014

MessageSujet: Re: Kari ─ Même s'il n'y a personne aux alentours, tu iras bien grâce à toi-même.   Mer 30 Déc - 22:05

Coucou, j'ai fini ma fiche. :)
(Je demande 5 Euros à tous ceux qui ont dit que j'étais pas capable de finir la fiche avant 2016. *PAN*)

________________________


Dernière édition par Kari C. Minoka le Mer 30 Déc - 23:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Jotho
POKÉBALL LANCÉES : 489
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 13/01/2015

MessageSujet: Re: Kari ─ Même s'il n'y a personne aux alentours, tu iras bien grâce à toi-même.   Mer 30 Déc - 22:21

C'EST UN MIRACLE
UN MIRACLE

________________________
I'm surrounded by illusions ▵

Yuri expose ses théories en #ffff66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 319
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Kari ─ Même s'il n'y a personne aux alentours, tu iras bien grâce à toi-même.   Mer 30 Déc - 23:14

MENSONGES, CALOMNIES, BILLEVESEES !

________________________
I'm surrounded by idiots
Edward teste les lois de la gravitation en crimson × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Kari ─ Même s'il n'y a personne aux alentours, tu iras bien grâce à toi-même.   Mer 30 Déc - 23:24

T'as trouvé la DETERMINATION pour finir ta fiche, c bô !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Kantô
POKÉBALL LANCÉES : 16
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 28/12/2014

MessageSujet: Re: Kari ─ Même s'il n'y a personne aux alentours, tu iras bien grâce à toi-même.   Jeu 31 Déc - 0:04

I was filled with
DETERMINATION.

tmtc

Merci merci à vous \o/
Je suis tout autant émue. ;w; /pan/

________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 926
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Kari ─ Même s'il n'y a personne aux alentours, tu iras bien grâce à toi-même.   Ven 1 Jan - 21:20



Hello, pas nouveau cinnamonien ♥️


Félicitations, APRES UN AN, UN AN, QUAND MEME, TU PEUX ETRE FIERE DE TOI ET SALUER NOTRE GENTILLE TRES GENTILLE PATIENCE, tu es validée ! Nous sommes heureux TRES HEUREUSES de te compter parmi nos chers et tendres tarés de membres ♥️ A présent ta fiche archivée, ta couleur va t'être donnée. En attendant, tu peux entamer ta Carte Dresseur, mais également gérer tes éventuelles demandes de liens et/ou de RP. Ceci fait, tu peux à présent poster un peu partout, alors n'hésite pas à participer à notre flood et nos jeux afin de mettre une nouvelle pierre à l'édifice !

love ya coeur
( ON T'AIME QUAND MEME ♥️)



________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Kantô
POKÉBALL LANCÉES : 16
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 28/12/2014

MessageSujet: Re: Kari ─ Même s'il n'y a personne aux alentours, tu iras bien grâce à toi-même.   Ven 1 Jan - 21:36

OH OUI OMG JE SUIS JOIE JE SUIS BONHEUR JE SUIS TOUT CE QUI EXPRIME MON RAVISSEMENT D'AVOIR FINI ET D'ÊTRE VALIDEE.
Et EVIDEMMENT que je salue votre patience, je l'ai toujours dis après tout, VOUS ETES LES MEILLEURES ADMINS DE LA TERRE \o/ (juste un peu méchantes *fuit*)

Keur keur love ya vous nem. keur

________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Kari ─ Même s'il n'y a personne aux alentours, tu iras bien grâce à toi-même.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kari ─ Même s'il n'y a personne aux alentours, tu iras bien grâce à toi-même.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kari ─ Même s'il n'y a personne aux alentours, tu iras bien grâce à toi-même.
» Tampa Bay Lightning
» kari lehtonen
» Kari Lorglem [Mendiante]
» ballotage DAL (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Administration :: Formulaire d'embarquement :: Présentations validées-