Partagez | 
 

 Le feu d'un dresseur. || PV Denzel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Lun 8 Déc - 19:58

Il faisait jour quand Eva se réveilla doucement. Elle était dans un lit douillet, agréable et chaud pour son plus grand bonheur. Son visage s'éclaira sous un sourire immense. La brune avait rêvé depuis un moment d'un tel confort. Car depuis plusieurs jours, elle n'avait pas séjourné dans une ville ou même dans un village. Quand elle avait quitté Roza, elle avait d'abord passé du temps dans les plaines, y rencontrant notamment Matthew. Puis ils avaient été tous les deux dans la forêt voisine et s'étaient perdus jusqu'à arrivé à un lac plutôt étrange. La demoiselle n'oubliera jamais cette aventure pour le moins inhabituelle. Mais en y repensant, elle était plutôt heureuse du résultat. Elle avait revu Drew, le musicien de Mell et s'était faite une nouvelle amie.

Puis, une fois que toute cette aventure était terminée, le trio d'amis s'était dit au revoir et la chanteuse avait continué sa route seule pendant quelques jours. Elle avait laissé la verdure des plaines et des forêts de Roza pour entrer dans une zone de montagne, plutôt sèche. Les nuits avaient été difficile, le vent étant glacé. Il faut dire que l'automne n'était surement pas la meilleure des périodes pour se promener sans être équiper. Eva avait donc du dormir avec ses pokemons pour avoir un peu de chaleur. Heureusement elle avait finalement atteint Onnen, pour son plus grand plaisir. Elle était arrivée dans la soirée hier et un gentil couple avait accepté de lui offrir la nuit.

Mais maintenant qu'elle était réveillée, reposée et réchauffée, Eva n'avait que plus hâte de partir à l'aventure dans cette nouvelle région encore inconnue d'Alera. Elle se prépara rapidement, rentra Spirit et prit le petit-déjeuner rapidement avec Day, Night et ses hôtes. La chanteuse insista pour leur laisser un peu d'argent en dédomagement et était repartie à l'aventure aussi vite qu'elle était arrivée, non sans une couverture offerte par le couple.

Sans vraiment savoir où aller, Eva se contenta d'avancer avec ses pokémons, observant la petite ville. Puis elle décida de sortir sa nouvelle alliée, pour la laisser respirer. La Brocelome fut plus qu'heureuse de trouver une liberté qu'elle s'empressa d'embrasser. Elle disparue, ni plus, ni moins. Au début, Eva n'en tient pas rigueur car après tout, c'était un pokemon spectre espiègle. Pourtant, après quelques minutes, la chanteuse commença à s'inquiéter. Elle appella Spirit plusieurs fois mais la spectre ne voulait pas réapparaître.

Inquiéte au possible, Eva se mit à sa rechercher avec Day et Night. Ce fut d'ailleurs la Noctali qui apperçue la Brocelome la première. La souche volante était en train de suivre un chemin plutôt dangereux à première vue, qui s'enfonçait dans la montagne. Eva jura faiblement devant le caractère difficile de la petite peste. Il faudrait le temps pour que la spectre apprenne à écouter la chanteuse. Avec ses eevolutions, la brune se lança à la poursuite de son amie.

Elle l'a rattrapa après une route éprouvante. Eva était en sueur et fatiguée. Elle reprit son souffle avant de scanner l'endroit pour trouver la source de son malheur. Que la brunette trouva près d'un bâtiment qui imposait le respect. Eva s'en approcha doucement, autant pour ne pas faire fuir Spirit que pour prendre le temps d'observer la bâtisse. La chanteuse n'avait aucune idée de ce que c'était et il ne semblait pas qu'il y est quelqu'un dans les parages.

-Alors toi, tu es vraiment incorrigible. Où est-ce que tu m'as ammené ?

Sa voix était dure, pour montrer son désaccord avec les actions du pokemon plante. Mais Eva n'en voulait pas à sa nouvelle amie, après tout elle avait été libre toute sa vie jusqu'à maintenant. C'était une jeune spectre, elle avait besoin de bougé voilà tout. La chanteuse attrapa son pokemon et, suivie de Day et Night, elle franchit les portes du bâtiment. Si elle voulait savoir où elle était, autant demander à l'intérieur. Il faisait chaud, peut-être plus qu'à l'extérieur encore. Eva parla d'une voix peu assurée, ne sachant pas où elle était.

-Est-ce qu'il y a quelqu'un ? ...
Revenir en haut Aller en bas
Modérateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 231
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Lun 8 Déc - 21:13

ft. Eva Silvertears

But I set fire to the rain. Watched it pour as I touched your face. Let it burn while I cried. 'Cause I heard it screaming out your name, your name. I set fire to the rain. And I threw us into the flames. Where I felt something die, 'cause I knew that
Le feu d'un dresseur



Denzel avait prévu de passer sa journée à entraîner ses Pokémon. Il n'y avait pas de combat prévu à l'arène ce jour-là, et il avait donc tout son temps libre. Il utilisait son arène, qui semblait si grande quand elle était vide. Mais le champion aimait aussi bien ne l'avoir que pour lui. Cela lui faisait un espace d'entraînement, qui lui permettait de ne pas être dérangé, ni d'avoir trop à se déplacer. En plus, il faisait frais dehors et il n'aimait pas trop sortir dans ces conditions. Alors, rester ici, avec ses Pokémon pour le réchauffer, était une bonne solution.  
Etant le dernier arrivé dans l'équipe, Sherlock était celui qui avait le plus besoin d'entraînement. Certes, Denzel pouvait aisément l'utiliser en combat, mais il y avais certains points que le chien devait améliorer, à savoir par exemple sa précision et son esquive. Le champion choisit Arthur pour être son adversaire et les deux Pokémon se placèrent en position de combat. L'Arcanin était très heureux de servir d'entraîneur pour son ami, et vive-versa. Le garçon aux cheveux rouge savait pertinemment que ces deux-là s'entendaient bien, et c'est pour cela qu'il les avaient choisis.

- Sherlock, Arcanin est là pour t'entraîner à esquiver. Tu es prêt?

Le Pokémon aboya vivement. Oui, il était prêt, et très excité à l'idée de combattre. Enfin, il n'allait pas exactement combattre, mais c'était tout comme. Arthur commença à charger, et Demolosse ne le vit même pas arriver. Il s'écroula sur le sol, et se releva dans un grognement, prêt à riposter. Mais il se souvint que ce n'était pas le but. Il se remit en position. Son dresseur lui demanda de son concentrer, et Sherlock fit un focus sur Arcanin. Ce dernier chargea encore, mais cette fois, le chien noir sauta sur la droite, évitant de justesse son compagnon.

- C'est très bien! Continue comme ça!

Arcanin allait maintenant lancer des attaques à distance. Demolosse ne craignait pas les attaques feu, ce qui faciliterait la tâche. Même s'il ne parvenait pas à esquiver, il n'en serait pas pour autant blessé.
Heureusement d'ailleurs, puisque les flammes que crachèrent Arcanin l'atteignirent de plein fouet. Il ne s'y était absolument pas attendu. C'était beaucoup plus rapide que la charge. Arthur du bien recommencer trois ou quatre fois avant que son adversaire n'arrive à esquiver sans problèmes. C'était un travail de dur haleine, mais il persévérait, et cela lui permettait de s'améliorer rapidement.

Denzel renvoya son Arcanin pour envoyer Taïko. Il voulait utiliser son attaque Tunnel et habituer Demolosse à éviter cette attaque, qui était d'une grande précision. Surtout pour le petit Pyroli qui la maîtrisait à la perfection, jusqu'à en faire son attaque faire.
Il creusa donc son trou et s'élança. Sherlock renifla le sol pour essayer de détecter son ami. Il y parvint, et s'apprêtait à esquiver l'attaque quand un bruit détourna son attention. Il tourna la tête, mais au même moment, son adversaire ressortit et lui frappa le ventre. Le chien vola un peu plus loin dans un glapissement. Il se releva sur ses pattes et aboya vers son dresseur.

- Il y a un problème?

Le chien des ténèbres hocha la tête et désigna de la patte la porte qui menait vers le hall d'entrée. Denzel trouvait cela bizarre. Il n'y avait personne à cette heure. L'arène était fermé. Mais avait-t-il vraiment pensé à verrouiller l'entrée tout à l'heure. Zut! Il avait oublié! Il soupira et se dirigea vers le hall. Quelqu'un avait dû entrer.
Il découvrit en effet une jeune fille qui semblait perdue. Il s'approcha d'elle avec un sourire: il ne pouvait pas s'agir d'une voleuse.

- Bonjour, vous cherchez quelque chose?

Taïko et Sherlock le suivait de près, eux aussi intéressés par l'étrangère qui venait de faire son apparition. Elle cherchait peut-être son chemin et était entrée dans le premier lieu qu'elle avait trouvé ouvert, à savoir, l'arène.
© redSheep sur Wild Roar


________________________

Denzel enflamme en #cc0000

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Lun 8 Déc - 22:09

La demoiselle étudiait l'intérieur du bâtiment dans lequel elle était rentrée quelques instants plutôt. La pièce était assez spacieuse pourtant Eva se doutait que ce n'était pas la plus grande partie de la bâtisse. Il y avait des sièges et des tables, un petit confort. La chanteuse eut l'impression d'être dans une salle d'attente pour tout avouer. Elle se demanda bien qui pouvait venir attendre quelque chose ici, sachant qu'elle n'était tombée sur l'endroit que grâce à la souche volante à côté de sa tête. Spirit avait vraiment trouvé quelque chose de louche.

Soudainement un peu inquiéte, la brune se demanda si elle n'était pas tombée sur une maison abandonnée. Mais elle chassa vite cette idée, le hall était propre et de toute manière, de l'extérieur, le batiment semblait en bon état. On vivait de toute évidence ici, ou du moins on y passait souvent. Il y avait même des distributeurs dans un coin ! C'était surement une salle d'attente oui. Le mystére était donc encore entier. Night flairait le sol, tendue. Elle non plus n'était pas rassurée. Day s'était assis, observant tout, à l'affut du moindre geste. Spirit se contentait d'attendre à côté de la tête d'Eva, ricanant de temps à autres.

Un doute s'empara de la demoiselle à mesure que les secondes passées dans le silence. Et si elle était tombée sur une cachette de malfrat ? Et si c'était des criminels sans foi ni loi qui vivaient ici, à commettre divers crimes ? La chanteuse déglutit difficilement. Elle pria Arceus de se tromper, de se faire des films. D'un coup, Eva ne se sentait plus très bien. La peur montait dans sa gorge sans qu'elle n'arrive à la repousser. Et quand une voix se fit entendre, brisant le silence, la brune sursauta violemment.

C'était un jeune homme qui avait pris la parole, intérogeant la demoiselle sur sa précense ici. Eva attendit quelques instants que son coeur cesse de battra la chamade, elle avait eu peur. Night fixait méchamment le Démolosse qui accompagnait le garçon, le jugeant de suite dangereux. Day pour sa part était concentré sur le Pyroli, le jugeant du regard. Spirit, indifférente à l'atmosphère, se glissa sur son poste favoris semblait-il : les cheveux d'Eva. La demoiselle s'éclaircit la gorge, priant pour que sa voix ne tremble pas, et prit la parole.

-Hi... J-Je... Désolée de vous déranger monsieur, je crois que je me suis perdue ...

Après avoir un peu bégayer au début, Eva avait réussi à répondre à la question de l'homme, qu'elle se permit d'observer. Il avait les cheveux rouges, ce qu'elle nota tout de suite. La chanteuse se demanda si c'était naturel ou si il s'agissait d'une teinture. Dans les deux cas, cette couleur lui allait bien, il fallait l'avouer ! Il semblait à l'aise ici, alors qu'Eva aurait bien aimé baisser un peu la température. Il devait être habituer se dit-elle. De plus il était accompagné par deux pokémons, deux types feu. Elle regarda d'abord le Démolosse. Il était plutôt impressionnant et la brune se surprit à penser qu'il vallait mieux être son ami que son ennemi. Puis elle vit le Pyroli et tout de suite, son visage s'éclaira. Etant propriétaire de deux eevolutions, ces pokémons étaient parmi ses préférés. Elle ne put s'empêcher de faire partager ses impressions avec entousiasme.

-Votre Pyroli est magnifique ! Et votre Démolosse semble terriblement fort !
Revenir en haut Aller en bas
Modérateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 231
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Lun 8 Déc - 22:42

ft. Eva Silvertears

But I set fire to the rain. Watched it pour as I touched your face. Let it burn while I cried. 'Cause I heard it screaming out your name, your name. I set fire to the rain. And I threw us into the flames. Where I felt something die, 'cause I knew that
Le feu d'un dresseur


La jeune fille était accompagnée de trois Pokémon. Le Noctali se mit face à Demolosse, qui se mit à réagir en poussant un petit grognement. Denzel lui tapota le haut de la tête pour lui demander de se calmer, ce que Sherlock fit, afin de montrer au Pokémon noir qu'il ne lui voulait aucun mal. Le Mentali, lui, se mit face à Pyroli. Tout deux se regardèrent, intrigués l'un par l'autre. Le dernier Pokémon, un Brocelome, s'installa sur les cheveux de sa dresseuse. Le champion se dit que lui, ça ne risquait pas d'arriver, avec les Pokemon qu'il avait. Ils étaient trop gros, et Limagma, bien que petite, était quand même... bah, de la lave, et, même si Den adorait le feu, il n'avait pas envie de voir ses cheveux partir en fumée et sa tête se liquéfier. Très peu pour lui.

Elle était en effet perdue, et avais dû entrer dans l'arène parce qu'elle l'avait trouvée sur son chemin. Elle s'était probablement dit qu'elle y trouverait quelqu'un pour l'informer. Denzel pouvait comprendre qu'on puisse se perdre entre ces montagnes. Lui-même, il lui avait fallut du temps pour pouvoir se repérer comme il faut, sans avoir besoin de ses Pokémon pour l'aider à retrouver son chemin. Il concevait donc que celle qui se trouvait en face de lui n'avait pas pu trouver son chemin.

- Vous êtes ici dans l'arène de la ville d'Onnen. Si vous chercher un endroit en particulier, je peux vous renseigner. Je suppose que c'est la première fois que vous venez ici.

C'était même quasiment sûr. Elle ne semblait définitivement par savoir où elle se trouvait. Et aider les voyageurs perdus était un peu le rôle de Denzel, non? En tant que champion, il considérait qu'il devait s'occuper de toute ces choses là. Et puis, même, de toute façon, c'est la moindre des choses d'indiquer son chemin à quelqu'un de perdu. Quand quelqu'un débarquait dans son arène, il n'allait quand même pas laisser cette personne toute seule!
La jeune fille fit des compliments sur ses Pokémon, et Den sourit, un peu gêné mais aussi flatté. On faisait souvent des commentaires sur ses Pokemon, mais il ne savait jamais si c'était vraiment franc ou pas. En tout cas, la brune avait l'air de l'être. Il décida donc de l'être aussi. De toute façon, il n'avait pas spécialement de commentaires négatifs à faire sur l'équipe de son interlocutrice.

- Oh... Merci beaucoup! Les vôtres aussi sont très jolis!

Il adorait Noctali et aimait beaucoup Mentali. En fait, il aimait les evolis en général, ainsi que ses évolutions. Puisqu'elle en avait deux, il se dit que la jeune fille elle aussi aimait les eevolutions, en prouvait aussi l'enthousiasme dont elle avait fait part en parlant de Taïko.
Quant au Brocelome... Denzel ne connaissait pas bien ce Pokémon. Il n'en avait jamais rencontré en vrai, mais en avait déjà vu sur un reportage. Il paraîtrait que ces Pokémon sont en fait des esprits ayant prit possession de souches d'arbres. On ne savait pas si c'était la réalité, mais c'était l'explication qu'on en avait donné.

C'est en relevant la tête vers la jeune fille que Denzel se rendit compte de quelque chose: il avait l'impression de l'avoir déjà vue, quelque part. Il ne savait plus où, mais son visage lui disait quelque chose. Est-ce qu'ils se connaissaient? Non, impossible. Son interlocutrice aurait réagi autrement si elle avait déjà rencontré Denzel. Et lui avait une bonne mémoire, alors il lui semblait qu'il s'en souviendrait s'ils avaient déjà parlés. Et pourtant... Il se mit à réfléchir rapidement, et trouva une réponse.

- Attendez! Excusez-moi, mais... vous ne seriez pas Silver, par hasard?

Il n'en était pas sûr à 100%, mais il croyait reconnaître cette chanteuse qu'il avait vu de nombreuses fois à la télévision. Maintenant qu'il y pensait, elle lui ressemblait carrément. Si ce n'était pas elle, c'était la honte... si c'était bien elle... bah, il verrait bien comment elle réagirait...

© redSheep sur Wild Roar


________________________

Denzel enflamme en #cc0000

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Lun 8 Déc - 23:20

Eva se détendit immédiatement lorsque l'inconnu se présenta comme champion de la ville. Ainsi donc, elle s'était retrouvée sans le vouloir dans une arène. Elle avait déjà entendu parler de ces bâtisses spéciales. Il y en avait huit à Kalos, si ses souvenirs étaient bons. Elle, elle n'avait jamais pu y mettre les pieds ce qui expliquait pourquoi la brune n'avait pas fait le rapprochement en arrivant devant la construction. Ni quand elle était entrée à l'intérieure.

Souvent, la chanteuse entendait parler des arènes par le fait que le champion avait été ou non battu dans un duel pour obtenir le badge. Les champions s'occupaient de leur arène mais aussi de la ville où ils siégeaient, assurant une bonne protection. Eva était persuadée d'avoir entendu un reportage sur le sujet, comme quoi les villes avec champion étaient moins sujettes aux cambriolages. Mais bon, ce n'était pas vrai tout le temps malheureusement, sinon il aurait suffit de mettre un champion partout pour que le monde soit plus tranquille.

De ce qu'elle se souvenait également, la brunette déduit que son interlocuteur devait être le champion de type feu d'Alera au vu de ses pokemons. Ce qui expliquait encore une fois la chaleur de la salle de gym. Et peut-être aussi la couleur des cheveux du jeune homme ? C'était vraiment une question qui restait dans la tête de la demoiselle.

Qui eut très vite autre chose à penser. Au début, elle sourit de toutes ses dents face aux compliments du jeune homme sur ses pokemons. Night, fière comme toujours, redressa la tête. Spirit, encore peu habituée à ce genre de chose, se contenta de ricanner un peu entre les cheveux de sa dresseuse. Quant à Day, on peut dire que le Mentali ne se fit pas prier pour faire son show. Il bomba le torse, fier comme un paon, et se mit à défiler devant le Pyroli et le Demolosse.

Pourtant il déchanta vite en entendant l'étranglement de surprise de sa maîtresse. En effet, Eva avait avalé sa salive de travers en entendant son nom de scène. Encore une fois, il semblait que son identité soit mise à nue pour son plus grand malheur. Heureusement, le champion n'insista pas plus, attendant visiblement la réaction de la brune. La demoiselle plaça ses mains dans le dos, toute gênée. Son visage était rouge et elle se mit à marmoner plutôt qu'autre chose.

-J-Je m'appelle Eva Silvertears ... not Silver ...

Elle voulait changer de conversation, changer de sujet. Mais elle ne trouvait rien à dire pour le moment, encore bien trop secouée. C'était la deuxième fois que quelqu'un la reconnaissait en un coup d'oeil. Comme quoi même ici, sur l'île d'Alera, elle était plutôt connue malgré elle. Un soupir à fendre l'âme lui échappa, ce qui la surpris un peu. Elle était encore plus gênée à présent et ses yeux ne tardèrent pas à se remplir de larmes.

-Je ne voulais p-pas vous déranger....S-Sorry...


La chanteuse avait cette habitude de parler anglais lorsqu'elle était bouleversée par une émotion forte. En général, cela servait d'avertisement pour ses pokemons qui ne tardaient pas à réagir en conséquence. Night se rapprocha de sa dresseuse et grogna contre l'humain qui malmené son humaine, même inconsciemment. Spirit enfouie sa tête dans les cheveux d'Eva pour lui montrer sa présence et la soutenir en quelque sorte, elle n'était pas encore habituée à ça. Le cas le plus marquant n'était nul autre que Day. Le Mentali adorait être au centre de l'attention et se faisait donc un devoir d'éloigner celle-ci lorsqu'elle mettait mal à l'aise la brune. Il se mit donc sur ses pattes arrières, ne se faisant pas prier pour faire son numéro d'acrobate. Ce qui eut pour effet d'attirer la Brocelome qui ne résista que quelques secondes avant de disparaître pour venir bousculer le chat, qui s'écrasa magnifiquement au sol. La souche d'arbre s'éleva dans les airs, heureuse de sa mauvaise blague. Eva, en voyant la scène, tenta de retenir un rire même si cela n'échappa à personne. Night se détendit visiblement, maintenant que la crise de larme semblait s'éloigner.
Revenir en haut Aller en bas
Modérateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 231
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Mar 9 Déc - 0:29

ft. Eva Silvertears

But I set fire to the rain. Watched it pour as I touched your face. Let it burn while I cried. 'Cause I heard it screaming out your name, your name. I set fire to the rain. And I threw us into the flames. Where I felt something die, 'cause I knew that
Le feu d'un dresseur


La réaction de la jeune fille prouva à Denzel qu'elle était bien la personne qu'il avait imaginé. Elle était bien cette chanteuse qu'il avait vu sur son écran à plusieurs reprises. Cela faisait longtemps qu'elle chantait, depuis qu'elle était enfant en fait, et cela faisant presque aussi longtemps que Denzel la connaissait. Au niveau médiatique, bien entendu. Personnellement... et bien, elle se trouvait juste là, en face de lui. Il n'était pas à proprement parler un fan, il appréciait juste le talent de la jeune fille en matière de chant. Il aurait dû reconnaître au premier coup d'oeil les deux Pokémon caractéristique de la demoiselle, le Mentali et le Noctali, qui, dans ses souvenirs, étaient toujours avec elle sur scène.
Cependant, la réaction qu'eu Silver le surprit. Alors qu'elle affichait un grand sourire, il disparu soudainement de sa bouche, et ses joues devinrent rouges. Denzel fit une petite grimace. Il ne savait pas très bien pourquoi, mais il sentit qu'il n'aurait jamais dû dire ça. La chanteuse lui donna son véritable nom, que le champion avait déjà dû entendre, sans pour autant le retenir. Elle laissa échapper un long soupir. Le champion se sentait de plus en plus mal. En voyant les larmes dans les yeux de la brune, il l'était encore plus.  

- Je... je suis désolé. Je ne voulais...pas...

Il n'eu pas le temps de finir sa phrase, que Noctali se mit à grogner. Denzel devint à son tour tout rouge, presque autant que se cheveux. Sherlock et Taïko se mirent par réflexe devant leur dresseur, afin de lui éviter une éventuelle attaque de la part des Pokemon adverses. Le champion leur fit cependant signe de ne surtout pas attaquer. Il n'allait pas déclencher de combat, ici et maintenant, parce que ça ne ferait qu'empirer les choses. Noctali voulait probablement que protéger sa dresseuse, et ça ne pouvait être que compréhensible.
Le jeune homme resta cependant muet, pour une des rares fois de sa vie. Il se mit à réfléchir à toute vitesse à ce qu'il allait pouvoir dire. Mais rien ne venait, rien du tout. C'était un comble: lui, Denzel Kogami, dit le Bavard, était muet comme un Magicarpe. Et je ne vous parle même pas de ses mains moites qu'il frotta contre son jean, stressé comme pas possible, voulant se faire tout petit, si petit qu'il pourrait disparaître. Mais malheureusement pour lui, ce n'était pas dans ses compétences.

"Et merde..."

Il ne savait plus quoi dire, ni quoi faire. Il restait là, sans savoir où poser le regard pendant ce moment gênant. Cela devait embêter la chanteuse quand on parlait d'elle comme ça. Peut-être n'aimait-t-elle tout simplement pas qu'on lui parle de son métier en dehors de la scène. En tout cas, c'était une belle bourde qu'avait fait le jeune homme, et il cherchait en vain comment se rattraper.
Ce fut Mentali qui les sortit de cette situation. Le chat se mit sur ses pattes arrières, comme pour attirer l'attention. Et le Brocelome descendit des cheveux de sa dresseuse pour le bousculer, ce qui donna une chute plutôt comique, et Denzel ne put s'empêcher de retenir un petit rire. Encore heureux que la chanteuse en laissa échappé un aussi, ça aurait pu être mal pris sinon. Toutefois, il se repris rapidement.

- Pardon, Sil.... Eva. C'est juste que je suis musicien et.. bon, bref oublies. Excuse-moi. Je ne voulais pas te mettre mal à l'aise, désolé.

C'est tout ce qu'il avait trouvé pour se rattraper. Il espérait que cela suffirait, parce qu'il se sentait vraiment mal. Il parlait vraiment trop... vraiment, il devrait tourner la langue 7 fois dans sa bouche avant de s'exprimer, mais il ne le faisait jamais. La preuve qu'il devrait, puisque ça pourrait lui attirer des ennuis.


© redSheep sur Wild Roar

________________________

Denzel enflamme en #cc0000

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Mar 9 Déc - 1:11

Day se redressa, tout d'abord furieux. Il siffla après Spirit pour montrer son mécontentement. La petite spectre lui tappait sur les nerfs ! Mais il se calma vite, autant pour son image que parce qu'il sentit tout de suite le changement d'atmosphère. Finalement, il avait atteint son but, pas de la manière dont il avait envisagé la chose, mais c'était fait. Alors il se redressa à nouveau, tout fier de son résultat, semblant dire : "et voilà le travail !". Au grand dam de sa soeur qui soupira.

Spirit se mit à ricanner fortement. Heureuse que tout le monde se soit détendue ou simplement fière de sa farce ? Personne ne le saura jamais sans doute. En tout cas, elle se mit à flotter un peu au hasard tout en riant sous cape. Night s'assit tranquillement, maintenant calmé. Elle fixa le Pyroli, puis plus longuement le Demolosse, avant de reporter son attention sur l'humain aux cheveux rouges. Pour revenir ensuite sur ses pokémons.

Eva quant à elle se calma tout à fait. Autant de sa petite crise de larme qui avait failli éclaté que de son rire suite à l'action de son Mentali. Elle essuya ses yeux et tourna son regard de nouveau pétillant vers le champion de feu. Elle secoua la tête devant ses excuses, après tout comment aurait-il pu le savoir ? Il n'était pas devin ! Enfin, la brune ne le pensait pas. Elle ne lui en voulait donc pas du tout et de toute façon, elle n'était pas difficile à pardonner.

Elle nota avec intérêt l'information comme quoi le jeune homme était musicien. C'était marrant mais la demoiselle l'aurait parié après avoir mieux oberser l'inconnu. Dont elle ne connaissait toujours pas le nom d'ailleurs. Elle se demanda un instant ce dont il jouait mais ne jugea pas approprier de poser la question. Déjà qu'ils étaient passés au "tu" sans passer par le "vous" assez rapidement. La chanteuse n'était pas habituée à cela. Dans le monde des stars, on n'est jamais assez proche pour se permettre une quelconque forme de familiarité.

Un sourire franc naquit sur les lèvres de la demoiselle. Ce jeune garçon à la chevelure flamboyante lui rappeller son ami Drew. Lui aussi l'avait reconnu tout de suite et il était aussi musicien. Quelle coïncidence ! La brune en aurait presque rit. Subtilement, elle se demanda si un jour elle pourrait chanter avec ces deux-là aux instruments ?

Puis la jeune femme chercha quoi répondre au champion, pour éviter tout malentendu entre eux.

-Aucun problème, vo- tu ne pouvais pas savoir. Je ... C'est juste que je n'aime pas ce pseudo, alors si ça ne te dérange pas d'oublier...

La conversation était encore un peu maladroite, les deux étant un peu gêné par les réactions de l'autre et la situation délicate. Mais Eva n'était pas vraiment du genre à se laisser abattre pour si peu et aujourd'hui, elle était de bonne humeur ! Elle osa se rapprocher de quelques pas, parce que la communication à distance ce n'était pas vraiment plaisant. La Noctali la suivit tandis que Day avait pris les devant et faisait connaissance avec les pokemons feu.

-Je te présente Night, Day and Spirit.


Dans un coup de vent, la Brocelome frôla les cheveux du champion avant de tourner autour du Pyroli puis du Demolosse pour enfin retourner à sa place, dans les cheveux chatains. Day entreprit de se présenter longuement alros que Night soupirait devant l'attitude de son frère. Eva ne tient pas plus lontemps et se sentit obliger de poser une question, autant pour meubler que pour assouvir sa curiosité.

-Puis-je te demander ton nom, Champion ? demanda-t-elle avec un clin d'oeil.

Revenir en haut Aller en bas
Modérateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 231
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Mar 9 Déc - 1:47

ft. Eva Silvertears

But I set fire to the rain. Watched it pour as I touched your face. Let it burn while I cried. 'Cause I heard it screaming out your name, your name. I set fire to the rain. And I threw us into the flames. Where I felt something die, 'cause I knew that
Le feu d'un dresseur


En un instant, l'ambiance changea totalement, ce qui soulagea Denzel. Il s'attendait presque à ce que la jeune fille parte de son arène, vexée, ce qui aurait été tout à fait justifiable après ce que le champion avait dit. Il ne lui en aurait pas voulu et n'aurait peut-être même pas chercher à la rattraper si elle l'avait fait. Il serait juste resté planté là comme un idiot, se maudissant d'avoir fait cette gaffe, s'en voulant longuement après tout cela. Il aurait alors sûrement ressentit de la honte à chaque fois qu'il aurait vu la chanteuse à la télévision.

Il était passé sans le vouloir au tutoiement, sans s'en rendre vraiment compte en fait. Il l'avait fait dans le but inconscient de mettre à l'aise la jeune femme, peut-être en installant une sorte de proximité, certes factice, entre les deux interlocuteurs. Comme s'il voulait la rassurer, lui montrer qu'il n'avait pas voulut l'embêter ou la déranger de quelque façon que ce soit, et qu'il n'était pas non plus un de ces nombreux fans qui sauteraient sur la demoiselle en lui demandant son autographe, lui suppliant de prendre une photo, ou de leur chanter une chanson, ou quoi que ce soit d'autre. Non, Denzel n'était pas comme ça, loin de là. Et loin de lui l'idée d'être malpoli en abandonnant le vouvoiement. Quoi qu'il en soit, Eva, car c'était comme ça qu'il devait l'appeler, le tutoya en retour, ce qui permit au champion de confirmer qu'il pouvait continuer sur cette voie de langage là. Il se mit à penser que, dans cette situation, l'anglais, qu'il maîtrisait d'ailleurs parfaitement, aurait été beaucoup mieux. Pas de vouvoiement, pas de tutoiement, seulement un "you" et quelques formules de politesse, facilitaient grandement les conversations.

- Promis, j'oublie ce pseudo.

Par cette phrase, ils se promirent que plus jamais le mot "Silver" ne serait prononcer, et que leurs sujets de conversation ne porteraient pas sur le métier de la chanteuse. Après tout, c'est vrai qu'il y avait autre chose dans la vie que la vie professionnelle, Denzel le savait très bien.
La brune lui présenta ses Pokémon, et l'homme aux cheveux rouges se retint de dire qu'il savait déjà pour Night et Day, leurs noms ayant déjà été prononcés à la télévision. Il se contenta de les saluer en leur grattouillant la tête, puis présenta ses Pokémon à son tour.

- Et voici Taïko et Sherlock, deux de mes plus fidèles amis!

Il avait cependant complètement oublié qu'il ne s'était pas présenté. Avec toute cette histoire, il ne l'avais même pas fait, et ne s'en rendit compte que quand la demoiselle lui demanda son nom. Il se sentit soudain très malpoli et se rattrapa rapidement.

- Je suis Denzel Kogami! Et comme tu l'as bien deviné, je suis le champion de cette arène.

Il était heureux que la boule qui s'était formée dans son ventre soit partie. Il pouvait se remettre à parler librement. Il était bien loin de la gêne qu'il avait ressentit précédemment. Là, il se sentait bien, et détendu. Tout comme ses Pokémon d'ailleurs, qui s'étaient écartés de lui pour saluer les compagnons d'Eva. Tout allait pour le mieux, donc.

Le champion invita son interlocutrice à une table. Il n'allait quand même pas rester debout. Il reprendrait son entraînement plus tard. De toute façon, Demolosse n'avait pas l'air de vouloir reprendre le combat tout de suite non plus. Cette interaction sociale lui plaisait et allait lui permettre de faire connaissance avec de nouveau Pokémon. Il en allait de même pour Pyroli, qui était ravi de découvrir des versions d'évolution différentes de sa forme de base.

- Tu veux boire quelque chose?

Les distributeurs étaient remplis de boissons diverses et variée, pas très chères en plus, qui servaient autant aux dresseurs qu'à leurs Pokémon. Et après tout cela, le champion avait bien besoin d'une petite canette bien fraîche, histoire de se remettre de ses émotions.

- J'ai cru comprendre que tu t'étais perdue. Tu cherche un endroit en particulier?

© redSheep sur Wild Roar

________________________

Denzel enflamme en #cc0000

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Mar 9 Déc - 13:48

Eva regarda le jeune champion faire avec ses pokemons. Il caressa Day sans problème, le chat adorant le contact humain. Pour Spirit la question ne se posait pas, elle était dans ses cheveux après tout. La brune fit une légère grimace quand Night grogna sans conviction, n'appréciant que peu l'initiative de l'humain. Elle n'aimait pas les contacts, surtout avec les inconnus. Bon au moins, elle ne l'avait pas mordu ...

Lorsque le champion présenta à son tour ses pokemons, la demoiselle leur fit un grand sourire et un petit signe de la main. Elle n'osait pas les toucher comme le jeune homme l'avait fait avec les siens, de peur de déranger les pokemons feu. Puis ce fut au tour du champion lui-même de se présenter : Denzel Kogami. Eva lui sourit, elle aimait bien son prénom, c'était charmant !

Denzel l'entraîna ensuite à une table, où ils seraient plus à l'aise pour parler un peu. La chanteuse lança un regard à ses pokemons et vit qu'ils étaient occupés. Day semblait pris dans un récit de ses aventures, miaulant aux autres pokemons. Night le regardait avec désespoir, son frère était incorigible. Pour sa part, Spirit resta à sa place, tirant de temps à autre les cheveux de sa dresseuse avant de ricanner un peu. Eva retient un soupir, cette petite démonne était vraiment spéciale. La brune se rendit compte qu'elle était assoiffée lorsque le champion lui proposa une boisson.

-Avec plaisir ! Je ne serais pas contre un verre d'eau. J'ai fait le chemin depuis Onnen sans m'arrêter à cause de Spirit.

Nouveau ricannement, la Brocelome semblait fière d'elle. Eva ne lui en voulait pas le moins du monde. Certes, arrivée jusque l'aréne avait été plutôt difficile, surtout pour une star comme la demoiselle. Elle n'avait jamais parcouru un tel chemin en si peu de temps, surtout que le dit chemin n'était pas vraiment praticable, du moins pour des novices. Heureusement elle avait pu compter sur Day et Night pour l'aider à avancer. Mais l'effort l'avait laissé fatiguée et assoiffée.

Tout en écoutant Denzel, Eva se mit à chercher son porte-feuille dans son sac. Si elle voulait à boire, il lui faudrait payer dans l'un des distributeurs. De plus, ses pokemons aussi devaient avoir soif et peut-être faim. Il fallait qu'elle prévoit pour eux aussi. Fouillant dans son sac, la demoiselle gromela un peu. C'était le véritable bordel là-dedans ! Elle se demandait encore comme dans un si petit sac, elle pouvait perdre quelque chose d'aussi important que son porte-feuille. Elle s'arrêta pour regarder Denzel et répondre à sa question.

-Pour tout te dire, je ne cherchais rien de spécial. Je suis arrivée à Onnen hier soir et j'avais l'intention de visiter un peu. Sauf que ma petite démonne ici présente a décidé de disparaître sans prévenir. Alors j'ai cherché après et me voilà ici !

Sa périeuse aventure racontée, la demoiselle retourna dans son sac, mais sans succés à nouvea. Puis elle entendit un ricannement bien connu et comprit. Elle soupira longuement, comme un parent fatigué par les bêtisses sans fin de son bambin. La brune tendit la main vers le haut, en direction de la voleuse.

-Spirit, tu donnes maintenant.

Nouveau ricannement, mais au moins la Brocelome avait rendu le porte-feuille. Eva fit un sourire à Denzel et se leva, attendant que le jeune homme face de même. Ou non. Elle jeta un oeil aux distributeurs, se demandant ce qu'elle pourrait bien prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Modérateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 231
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Mar 9 Déc - 16:49

ft. Eva Silvertears

But I set fire to the rain. Watched it pour as I touched your face. Let it burn while I cried. 'Cause I heard it screaming out your name, your name. I set fire to the rain. And I threw us into the flames. Where I felt something die, 'cause I knew that
Le feu d'un dresseur


En regardant autour de lui, Denzel se dit qu'il aimerait bien changer la déco du hall d'entrée. Il était assez simple, avec ses tables, ses canapés, ses plantes vertes et les distributeurs. Il y avait aussi un petit comptoir où venait travailler, les jours où il y avait combat, une soigneuse Pokémon qui aidait les dresseurs à se préparer avant leur affrontement. Les murs étaient de couleur rouge décoloré. Le champion aimerait bien repeindre, un mur rouge bien entendu, mais avec des dessins représentant des Pokémon de ce type dessus. Il faudrait aussi changer les tables et les chaises, trop simples à son goût et pas assez confortables. Il pensait à cela en allant s'asseoir à une table avec Eva.

Totalement détendu désormais, Denzel se sentait bien plus apte à tenir la conversation. Il connaissait le sujet sensible, celui qu'il devait à tout prix éviter sous peine de subir des réactions négatives de la part d'Eva ainsi que de ses Pokemon. Il allait donc faire attention, mais était capable d'y arriver. Et puis, cela lui permettrait aussi de mieux connaître la jeune femme, puisque, à part de par son statut, il ne le connaissait pas. Mais elle était là, et ils étaient tout deux assis à une table, laissant libre cours à la discussion.  
Ils semblaient avoir soif tout les deux. Denzel se leva donc pour aller se chercher à boire, à lui et ses Pokémon.  Il revint avec les boissons, pendant que la jeune fille cherchait quelque chose dans son sac, sûrement son portefeuille. Il décida de l'attendre avant d'ouvrir les canettes. Elle expliqua qu'elle était venue ici pour visiter, mais qu'elle s'était perdue à cause de son Pokémon qui, le champion l'avait déjà remarqué, aimait n'en faire qu'à sa tête.

- Je vois... Ton Brocelome m'a bien l'air d'une farceuse!

Ce disant, il vit que la chanteuse pousser un long soupir et tendre le bras pour récupérer le portefeuille que Spirit lui avait piquée. Ils retournèrent tout deux aux distributeurs, Denzel prenant en barre de chocolat en plus. Il avait faim, et se rappelait qu'il n'avait pas mangé depuis un moment. Depuis avant son combat, en fait, et il ne s'était pas rendu compte que le temps était passé si vite. On était déjà en fin de matinée et le ventre du champion commençait à protester.
Ouais, il devait aussi rajouter des distributeurs. Il savait qu'il en aurait bientôt deux nouveaux qui distribueraient des produits différents de ceux déjà en place. Le jeune homme estimait que le minimum dans une arène, c'est que les dresseurs puissent trouver le confort nécessaire et se mettre à l'aise pour se préparer avant le combat. C'est pour ça qu'il voulait un hall accueillant, lumineux et chaleureux. C'était un bon remède au stress, autant pour le compétiteur que pour ses Pokémon.

Il donna à Taïko et Sherlock leurs boissons préférées, ainsi qu'un peu de nourriture. Il se dit alors qu'il allait sûrement devoir recommencer l'entraînement avec le chien des enfers cette après-midi. Bien heureusement, il n'avait rien de prévu, et cet événement ne le perturbait pas tant que ça dans son programme. Et puis, c'était toujours une joie pour lui d'avoir quelqu'un à qui parler. Un peu de sociabilité, en fait.  

- Si tu as besoin de conseils sur l'île, demande moi! Je pourrais te renseigner. Par exemple, ici, à Onnen, il y a les sources chaudes, qui sont superbes pour la détente, ou quand il fait froid.

© redSheep sur Wild Roar

________________________

Denzel enflamme en #cc0000

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Mar 9 Déc - 18:35

-Tu n'as pas idée ! C'est une vraie démonne et elle se sait en plus.

Eva insita bien sur le "démonne", histoire que Spirit l'entende bien aussi. Bon, ce n'était pas sa faute non plus, c'était un pokemon spectre et tout le monde savait que les spectres aimaient à faire des plaisanteries aux gens. Et puis elle était jeune, à n'en point douter. C'était sa façon de passer le temps au bord du lac, Eva l'avait bien compris. Il faudrait du temps pour que la demoiselle arrive à faire perdre cette attitude à la Brocelome. Elle se demandait même si finalement, elle lui demanderait de changer. Elle aimait Spirit comme ça, l'avait rencontré et choisie comme ça. La chanteuse se dit qu'il faudrait surement poser des limites, mais elle n'irait pas plus loin. Le petit pokemon garderait sa personnalité, agirait comme elle le souhaiterait dans une certaine retenue quand même. Mais il serait temps de voir à ce sujet plus tard.

Ils étaient arrivés aux distributeurs et la brunette se choisie une bonne limonade bien fraîche pour elle, de l'eau pour ses compagnons. Day surveillait sa ligne et ne buvait que de ça de toute façon. La chanteuse leur trouva un peu de nourriture aussi, ce que Night apprécia particulièrement. Elle avait toujours été très énergique et avait donc besoin de manger régulièrement pour refaire ses forces. Spirit ne daigna pas bouger de son perchoir au grand dam d'Eva.

Puis ils retournèrent s'assoir à table afin de profiter de leur petit gouter et pouvoir continuer à parler. Spirit se décida enfin à descendre de la tête de sa dresseuse pour s'installer sur la table et mangeait ce qu'Eva lui avait acheté. La brune sourit et en profita pour caresser sa petite plante. Elle croqua alors dans la barre de chocolat qu'elle avait prise, tout comme Denzel. C'était bon ! La demoiselle se demanda un instant si elle allait en chercher une autre, car elle avait toujours faim. Mais comme il était bientôt midi de toute façon, elle décida d'attendre. Elle se prendrait un sandwich un peu plus tard.

-Oh, pour de vrai ? Des sources chaudes ! Ce doit être super agréable !

Eva était parfaitement étonnée, elle ne connaissait pas la précense de ces sources chaudes. Bon en même temps, elle n'avait pas encore eu le temps de visiter à cause de Spirit. Elle se promit d'y faire une jour un tour. Mais pour le moment, bien que la proposition de Denzel ne soit pas de trop, Eva avait d'autres questions que sur l'île et son tourisme.

-En fait, j'aimerais bien que tu me parles un peu de ton boulot. Ce doit être géniale d'être champion ! Tu dois être très fort en plus de ça !
Revenir en haut Aller en bas
Modérateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 231
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Mar 9 Déc - 19:44

ft. Eva Silvertears

But I set fire to the rain. Watched it pour as I touched your face. Let it burn while I cried. 'Cause I heard it screaming out your name, your name. I set fire to the rain. And I threw us into the flames. Where I felt something die, 'cause I knew that
Le feu d'un dresseur


Eva se prit elle aussi une barre chocolatées, ainsi que de quoi nourrir et abreuver ses Pokémon. Eux aussi avaient faim soif. Il semblait que ce petit événement avait creusé le ventre de tout le monde. Et puis, il était presque l'heure de manger. L'humain était étonnant; environ 1h avant la véritable heure du repas, il est prit d'une soudaine envie de manger, qu'il perd bien sûr après, même s'il n'a pas satisfait sa faim, au moment de manger. C'était la même chose pour les Pokemon.

La chanteuse ne semblait pas savoir que des sources chaudes se trouvaient à Onnen. En même temps, elles étaient bien dissimulées, tout comme l'arène, dans les montagnes et, à moins de bien connaître l'île, ou de se procurer un guide touristique, on ne pouvait pas forcément connaître leur existence. Cela permettait aussi qu'il n'y ai pas trop de personnes qui s'y trouve, car elle sont surtout utilisées par des dresseurs ou des explorateurs ayant besoin de se détendre.

- Je te montrerais si tu veux! Ce n'est pas loin du village, en plus, tu pourras aussi le visiter.

Denzel aimait beaucoup son village. C'est son charme qui l'avait attiré la première fois qu'il était venu ici. C'est d'ailleurs en partie parce qu'il y avait passé du temps, menant beaucoup de combats dans ce coin, qu'il avait pu devenir champion d'arène. Bien sûr, il y avait d'autres raisons, mais c'était une des principales. Il connaissait Onnen comme sa poche désormais. Il serait capable de s'y guider les yeux fermés, il pouvait même exactement vous dire le temps qu'il fallait pour se rendre d'un point à un autre. Bon, d'accord, "exactement" est exagéré, mais vous aurez du moins une approximation assez exacte.

Eva se mit ensuite à lui parler de lui. Plus exactement, de son poste de champion. Bien sûr, c'était ce travail qui le représentait. Qui faisait de lui un dresseur différent des autres. Même s'il ne s'en vantait jamais, il aimait beaucoup ce poste et était heureux de l'être. En revanche, il était un peu gêné quand on le félicitait ou quand on lui faisait des compliments. Il se mit un peu à rougir aux propos de la demoiselle. Taïko ne se montra pas plus que ça, il continuait à discuter avec Day. Mais Sherlock, de son côté, se dressa fièrement sur ses quatre pattes, fier de faire partie de l'équipe du champion de type feu.

- Fort... tout est relatif, tu sais! Mais je dois dire que je suis plutôt fier du travail que fournissent mes Pokemon. C'est vraiment grâce à eux quand j'en suis là, ils sont géniaux!

Denzel le pensait vraiment, ce n'était pas seulement pour flatter son Demolosse qui bombait le torse, fier comme un paon. Il savait qu'il faisait parti d'une sorte d'élite, du moins, c'est ce qu'il se disait. Le Pyroli, de son côté, se frotta contre son dresseur pour le remercier de ce compliment. Il était le premier compagnon de Den', et son ami le plus fidèle. Il se connaissaient depuis que le jeune homme aux cheveux rouges étaient enfants. Et ils ne s'étaient jamais quitté.

- C'est vraiment bien, mais ça implique aussi de grandes responsabilités. Je ne fais pas que combattre, je m'occupe aussi de la ville d'Onnen. Je vérifie que tout va bien et, s'il y a un problème, on peut se tourner vers moi. Je dois toujours être là pour répondre aux attentes des habitants et des visiteurs. Mais j'aime ça, vraiment.

© redSheep sur Wild Roar

________________________

Denzel enflamme en #cc0000

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Ven 12 Déc - 12:19

La jeune femme était maintenant parfaitement détendue et aurait même bien rit de son attitude première lors de son entrée dans l'arène. Une Team de criminels aurait vraiment habiter un endroit aussi charmant ? Car il fallait bien l'avouer, sans avoir quelque chose d'extraordinaire, le hall d'entrée était accueillant et plaisant. Eva se demanda si il en était ainsi partout ou si la décoration et l'ambiance étaient laissées libres à l'appériation du champion ? En tout cas une chose était certaine : Denzel était un bon champion, qui souhaitait que les prétendants se sentent bien avant de venir l'affronter. Et ça marchait bien sur Eva en ce moment. Sa barre chocolatée était de l'histoire ancienne maintenant et la demoiselle se licha les doigts pendant que le champion lui répondait.

Elle sourit devant la gêne évidente du jeune homme. Lui non plus n'appréciait pas être victime de compliments qu'il ne pensait mériter ? Enfin, apprécier était un grand mot. Un compliment fait toujours plaisir. Disons juste que c'était embarrasant. Elle sourit de plus belle lorsqu'elle constata l'humilité du champion et le lien profond qui l'unisait à ses pokémons. Ces dresseurs étaient visiblement au-dessus des autres ! Pas arrogant pour un sous, du moins Denzel. Une nouvelle fois, la chanteuse se demanda si ils étaient tous comme ça ?

Il lui expliqua très rapidement que son rôle ne se cantonnait pas simplement à tenir son arène bêtement. La brune apprit donc que le champion était en quelque sorte responsable de sa ville, ou village. Qu'il veillait dessus et aider lorsqu'il y avait un quelconque problème. En gros, c'était un travail à plein temps qui demander beaucoup d'investisement. Eva en était surprise mais aussi admirative. Elle, elle n'était pas faite pour être champion, c'était sûr et certain !

Son visage s'adoucit visiblement lorsque Taïko se frotta contre son dresseur. Ces deux-là étaient vraiment proches, comme elle l'était de Day et Night. C'était sans doute son premier pokemon, ou alors était-ce propre aux eevolutions de s'attacher ainsi à leur dresseur. En tout cas, ça faisait plaisir à voir. La chanteuse eut un petit sourire en voyant Sherlock bombait le torse. Alors comme ça, il n'y avait pas que Day ?

D'ailleurs, ce fut comme si le Mentali avait perçu les pensées de sa maîtresse. Il s'empressa de sauter sur la table, bousculant Spirit au passage. La petite spectre ronchonna et partit flotter un peu plus loin, terminant son repas tranquillement. Pour une fois. Dans une attitute majestueuse comique, Day s'assit entre les deux humains et commança un monologue comprit de lui seul et des autres pokemons, sur combien il était génial lui aussi. Night se claqua doucement la tête sur le sol devant l'attitude de son frère. Elle préféra discuter avec le Demolosse, lui demandant d'ignorer les pitreries du Mentali.

Eva le laissa faire pendant quelques secondes, mais voyant que son chat n'arrêtait pas de miauler, elle le fit descendre de la table. Celui se contenta de s'assoire à nouveau et continua son monologue, indifférent de si oui ou non on l'écoutait. La brune soupira tendrement. Il ne changerait jamais. Puis elle adressa un petit sourire d'excuse au champion.

-Excuse-le, Day aime être au centre de l'attention. Où en étions-nous ? Ah oui ! J'aimerais beaucoup découvrir ses fameuses sources chaudes en effet !

Puis la demoiselle se rendit compte de quelque chose. Ils étaient en train de parler tranquillement ici, comme si de rien n'était. Mais le champion était arrivé d'une autre pièce. Et il ne devait pas rester debout sans rien faire en attendant l'arriver de quelqu'un. Donc, la chanteuse l'avait dérangé dans son activité, peu importe ce que c'était ! Eva s'empressa de se lever et s'inclina rapidement devant Denzel. D'un geste automatique, Day et Night en firent autant. Ce geste, ils le faisaient tout le temps pendant les spectacles et autres, les deux eevolutions avaient rapidement appris à copier les gestes de leur dresseuse rapidement et sans se poser de question. Cela ne dérangea pas outre mesure le Mentali, mais la Noctali se serait bien frapper.

-C'est moi qui devrait m'excuser ! Je suis désolée, j'ai du te déranger en débarquant comme ça et maintenant je t'empêche de reprendre ... euh ... ton activité !

La chanteuse n'était pas certaine de ce que Denzel faisait avant son arrivée alors elle préféra jouer sur les mots. Peut-être qu'il travaillait. Peut-être qu'il dormait ? Ou peut-être qu'il jouait avec ses pokemons. En tout cas, elle l'avait dérangé.
Revenir en haut Aller en bas
Modérateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 231
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Sam 13 Déc - 14:10

ft. Eva Silvertears

But I set fire to the rain. Watched it pour as I touched your face. Let it burn while I cried. 'Cause I heard it screaming out your name, your name. I set fire to the rain. And I threw us into the flames. Where I felt something die, 'cause I knew that
Le feu d'un dresseur



Ses Pokémon, Denzel leur devait vraiment tout. Ses victoires, son poste de champion... Il ne serait pas arrivé là si ses fidèles compagnons n'avaient pas toujours été à ses côtés, s'ils ne lu avaient pas été d'une grande aide dans les moments difficiles. Il ne savait jamais comment les remercier. Tout ce qui comptait pour lui, c'est que ses Pokémon soient heureux. Le reste, il s'en fichait pas mal. Alors, certes, il tenait à son poste de champion, mais ce n'était rien à côté de l'amour qu'il portait à ses Pokémon. Il était capable de tout lâcher pour eux. Il était même prêt à partir d'Onnen, voire de l'île d'Alera.
Heureusement, aucun de ses Pokémon n'avaient envie de partir d'ici. Ils étaient bien dans cette ville, à combattre dans cette arène, aux côtés de leur dresseur. Et il n'étaient pas prêts à lâcher leurs rôles.

C'est tandis que le Pyroli se frottait aux jambes de son dresseur que le Mentali d'Eva sauta d'un coup sur la table, s'assit et se mit à entamer un petit discours en miaulant probablement ses exploits. Bien évidemment, Denzel ne comprit rien, mais cette petite intervention eu pour effet de le faire rire. Taïko et Sherlock eurent l'air de comprendre de leur côté, puisqu'il relevèrent la tête pour écouter les histoires, sûrement passionnantes, de Day. Mais le Demolosse reporta vite son attention sur le Noctali, préférant visiblement discuter avec lui de leurs aventures respectives.

Le chat violet avait apparemment beaucoup de choses à dire et était très fier de ce qu'il avait fait. La jeune fille finit par le faire descendre de la table, mais ça ne l'affecta pas pour autant, puisqu'il continua de débiter les paroles en continu sur des sujets que les deux humains ne pouvaient comprendre. Mais Mentali essayait désormais que les autres Pokemon s'intéressent à son discours. Sherlock fit mine de l'ignorer en proposant à Noctali d'aller parler un peu plus loin, tandis que Taïko, sans doute plus par politesse que par véritable intérêt, l'écouta attentivement.  

- Tu sais, je connais plein de Pokemon comme ça!

Il ne parlait pas spécifiquement des siens, quoique son Arcanin était bien capable de tenir un petit monologue sur son histoire sans se fatiguer le moins du monde.

- Oui, les sources chaudes! Je peux aller chercher une carte de la ville pour te montrer si tu veux!

Bon, OK, il pourrait aussi lui montrer directement, histoire de bouger un peu de son arène. Mais avec une carte, il pourrait aussi permettre à Eva de se retrouver dans la ville qui pouvait tout de même ressembler à un labyrinthe si on n'avait pas l'habitude. Beaucoup de dresseurs mettaient des heures à trouver le chemin de l'arène.

C'est alors que la brune se leva et, en même temps que ses Pokemon, s'inclina devant Denzel. Ce dernier en fut totalement surpris. Qu'est-ce qu'il lui valait ce salut? Taïko était aussi gêné que son dresseur, et fit signe aux deux eevolutions que ce n'était pas la peine d'en faire autant, demandant par la même occasion ce qui se passait. Sherlock, fidèle à lui-même, se redressa sur ses quatre pattes, la tête haute. Mais le regard appuyé de son dresseur sur lui le fit vite se remettre en position assise. Il soupira un peu. Mais c'est vrai quoi, il avait été dérangé durant son entraînement! Le Demolosse n'insista pas pour autant, sachant que son dresseur n'irait pas dans son sens.

- Oh, ce n'est pas grave, ne t'en fais pas! on reprendra l'entraînement plus tard. Si tu as des questions ou besoin de conseils, je suis disponible.

© redSheep sur Wild Roar

________________________

Denzel enflamme en #cc0000

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Mer 21 Jan - 16:28

Eva ne savait plus où se mettre. Mais quelle imbécile elle faisait ! Rentrer chez les gens comme ça, ça ne se faisait tout d'abord pas. Et en plus, les déranger dans leur affaire sans s'excuser, entamer la conversation, partir sur des détails insignifiants. La chanteuse ne s'était pas du tout interroger sur les activités du jeune homme lorsqu'elle était arrivée, pas plus lorsqu'ils avaient commencé la conversation. Et Denzel avait beau lui assurer que tout aller bien, Eva ne parvenait pas à se défaire de ce sentiment de culpabilité qui l'envahisait progressivement.

Bon au moins, le champion de feu ne lui en tenait pas rigueur, ni même à Day qui s'était montré plutôt désagréable avec son petit numéro imposé. La brune eut comme un doute lorsque Denzel affirma connaître des pokemon tel que le Mentali. Il n'avait vu qu'une partie du chat violet, le plus dur était à venir. Mais bon, il n'était pas méchant alors on lui pardonnait sans problème ses défauts bien qu'il soit énervant de temps à autres. Eva se concentra sur la conversation, rougissant un peu. Denzel était si gentil et serviable. Elle hocha doucement la tête pour sa proposition de carte. La chanteuse pourrait en profiter pour demander des informations sur les environs comme ça !

Puis elle apprit que le champion était en plein entraînement avant qu'elle n'arrive. Bon au moins, il n'était pas en combat d'arène avec un challenger. Certes, Denzel ne l'aurait pas interrompu pour venir papoter avec elle mais bon, c'était toujours ça en moins. Un instant, la demoiselle se demanda ce que pouvait bien donner un entraînement de champion. Il était déjà suffisamment fort non ? Ce devait être impressionnant à voir ! Eva hésita un instant, et décida de profiter de la générosité de Denzel. Si il était prêt à répondre à ses questions, la demoiselle en avait quelques unes justement.

-En fait, maintenant que tu en parles ... J'aurais bien voulu que tu me parles un peu de ton métier ? Je veux dire, c'est pas tout les jours que j'ai la chance de tomber sur un champion ! Pour tout dire, tu es le premier !

C'était la totale vérité. Eva n'avait jamais eu l'occasion de mettre les pieds dans une arène ou de parler avec un champion. En fait, elle ne s'y était jamais intéressée car elle était beaucoup trop pris par ses tournées, ses concerts. Alors elle voulait maintenant profiter de ses "vacances" pour en apprendre plus. Tout ce qu'elle n'avait pas pu voir, expérimenter. Expérimenter ? Une idée commença à germer dans l'esprit de la brune. Mais elle préféra garder le silence pour le moment.

HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Modérateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 231
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Mer 21 Jan - 18:06

ft. Eva Silvertears

But I set fire to the rain. Watched it pour as I touched your face. Let it burn while I cried. 'Cause I heard it screaming out your name, your name. I set fire to the rain. And I threw us into the flames. Where I felt something die, 'cause I knew that
Le feu d'un dresseur



Certes, l’intervention d’Eva avait mis un terme à son entraînement. Et il savait très bien que ses Pokemon, et principalement Sherlock, était frustré quand cela arrivait, car il aimait combattre par-dessus tout, et ce genre de chose lui déplaisait. Toutefois, le champion n’arrivait pas à en vouloir à la jeune fille. Tout d’abord parce qu’elle était plutôt sympathique et que leur discussion s’était assez bien déroulée, même avec la petite gêne du début. Et puis, quand quelqu’un débarquait dans son arène, il ne pouvait pas l’ignorer. D’autant plus qu’il n’y avait que lui aujourd’hui. La jeune fille qui l’aidait à soigner les Pokemon des dresseurs et les siens à la fin des combats était absente, comme tout le reste du personnel qui travaillait à l’arène. Forcément, puisqu’elle était supposée être fermée aujourd’hui. A savoir que les dresseurs ne pouvaient pas demander de combat, quoique Denzel était toujours partant pour, et ses Pokemon aussi. Il réservait quand même ses jours de “congés” pour s’entraîner, comme il le faisait avant que la jeune fille n’intervienne.

Il alla chercher une carte pour la jeune fille. Il y en avait quelques unes rangées dans le bureau qui se trouvait là, derrière lequel se tenait normalement le réceptionniste qui faisait les inscription pour un combat contre le champion, qui accueillait les dresseurs  et vérifiait qu’ils étaient en règle. Il sortit la carte de l’île et la tendit à son interlocutrice. Cette carte détaillait avec une grande précision tous les chemins que l’on pouvait emprunter sur Alera. Il y avait même des petites annexes, comme la liste des lieux à voir absolument, des adresses d’hôtels, auberges, magasins, centres pokemon et j’en passe. Il y avait aussi les numéros de téléphone importants, à savoir ceux des autorités, mais aussi chaque numéro de chaque arène, plus leur adresse internet. Bref, c’était une carte véritablement complète et dans laquelle on ne pouvait pas se plaindre d’un manque d’informations.

Sherlock regardait avec envie la porte décorée de flammes qui menait jusqu’au terrain. Ce qu’il aurait voulut y retourner! Il se mit un peu à l’écart, n’ayant plus très envie de parler. Il avait besoin de bouger, de se battre! Pourquoi est-ce que son dresseur aimait tant bavarder? Il aimait beaucoup Denzel, mais, sérieusement, c’était une vraie pipelette qui avait du mal à s’arrêter quand il engageait la conversation, ce qui pouvait passablement énerver le chien des Enfers.
Taïko fit signe à son partir de revenir, mais ce dernier se contenta de hausser les épaules. Le Pyroli lui offrit un regard de reproches face à son impolitesse, mais il décida de laisser tranquille le chien, sachant qu’il ne pourrait pas le faire changer d’avis. Et le Demolosse s’allongea quand, voyant qu’Eva posait une question, il comprit que cette discussion n’était pas terminée.

- Et bien, cela consiste tout d’abord à se battre contre tous les dresseurs qui le veulent. Techniquement, je n’ai pas le droit de refuser un combat. Et en général, je ne le fais pas, parce que j’aime beaucoup ça! Ensuite, comme je le disais tout à l’heure, je dirige aussi la ville. Je dois veiller à ce que tout se passe bien, proposer des choses pour améliorer la vie des habitants… J’ai régulièrement des réunions avec les autres champions, pour discuter de toutes sortes de choses. Histoire qu’Alera soit une île où il fait bon vivre, et qui attire des gens. On doit aussi veiller à sa sécurité. Que les gens se sentent protégés sans se sentir oppréssés par les forces de l’ordre. On essaye de faire de notre mieux, et j’espère que ça marche.  

Denzel était constamment inquiet, tout d’abord de savoir s’il était un “bon” champion. S’il faisait bien son métier. Pour le moment, il avait l’impression que les gens étaient satisfaits, car il avait eu de bons retours. Mais il ne pouvait rien affirmer, et tout était possible.

Il s’apprêtait à retourner la question à Eva, quand il se souvint du début de leur conversation. Il se retint: il avait bien compris qu’elle n’aimait pas parler d’elle en tant que Silver. Il n’allait pas la forcer.

- Tu comptes rester longtemps sur l’île? Je veux dire, les gens viennent ici pour tellement de raisons différentes… J’espère que tu va t’y plaire, en tout cas, il y a vraiment plein de choses à faire et à voir. Et je suis persuadé que tes Pokemon s’y plairont!  

Il adressa un clin d’oeil à Night et Day. Ici, la nature avait ses droits, et il y avait de nombreuses forêts et endroits où l’homme n’avait pas réussi à imposer sa domination. Les champions de l’île, dont Denzel, prenait bien garde à ce que se soit le cas, pour que les humains et les Pokemon se sentent tous en harmonie...


© redSheep sur Wild Roar


Spoiler:
 

________________________

Denzel enflamme en #cc0000

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1073
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Jeu 22 Jan - 23:20



Tiens ? Mais qui voilà ... ?


Bravo Denzel !
Tu viens de remporter une Arcenci'aile !
(Eva, ton lot t'attend dans un autre rp ;)  )
Le gentil cadoizo vous a apporté des cadeaux ! Mais libre à vous de l'introduire dans votre rp ou de l'ignorer pour simplement ajouter l'objet dans votre inventaire. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Mer 18 Mar - 12:04

Eva était suspendue aux lèvres du champion. Elle écoutait et buvait littéralement ses paroles, comme si elles étaient des plus importantes qui soient. Et c'était d'ailleurs le cas. Day continuait pour sa part à bavader gentiment avec le Pyroli de Denzel, tandis que Night s'était installée tranquillement à côté du Demolosse, qui lui s'était allongé. Spirit tournait discrètement autour des deux dresseurs, ne sachant pas quoi faire et préparant surement sa prochaine blague. Ne restait qu'à savoir qui serait sa prochaine victime.

La chanteuse était vraiment entousiaste par rapport aux dires du jeune homme. Plus elle en apprenait, et plus elle trouvait qu'être un dresseur, s'était vraiment sympathique. Au début, elle avait pensé que combattre tout le temps, c'était ennuyeux et sans intérêt. Mais elle avait devant elle la preuve même : Denzel débordait de vie comme ses pokemon. Et pourtant, comme il l'avait si bien dit, il ne pouvait jamais refuser un défis et devait donc souvent se battre. Ce qui ne l'empêchait pas d'avoir du temps pour lui. Même si il devait s'entraîner souvent pour ne pas perdre la main, comme on dit. Pour le champion et ses pokémon, ce n'était pas une corvée mais un plaisir.

Doucement, une idée était en train de prendre place dans l'esprit de la jeune fille. Elle qui n'avait jamais combattu, peut-être qu'elle pourrait s'y mettre à son tour, aux combats ? C'était sa chance puisque pour le moment, elle avait carte blanche pour tout sur l'île. Son agent ne donnait pas de nouvelle, à son plus grand soulagement. Sa visite d'Alera pouvait donc continuer tranquillement, sans soucis. Peut-être même qu'elle pourrait capturer d'autres pokemon à l'avenir, comme Spirit !

Imperceptiblement, l'attitude de la brune se modifia. Spirit, son combat, tout lui revenait en mémoire. Notamment le fait que trop absorbée par son adversaire, elle n'avait ni vu ni entendu son ami tombait dans le lac et se noyait, presque. Heureusement qu'il y avait eu ce Lombre et Matthew pour sauver Drew. Eva ne lui aurait été d'aucun secours, d'ailleurs elle n'avait rien pu faire non plus après le sauvetage. En combat, elle était tellement concentrée que tout autour ne lui apparaissait plus et elle n'aimait pas ça. Eva avait peur en fait, maintenant, de combattre à nouveau. Et qu'un nouveau malheur arrive sans qu'elle ne puisse le voir ou y faire quelque chose.

Son idée de tenter les arènes tombait donc littérallement à l'eau, et cette fois personne ne viendrait la repêcher. La chanteuse se sentait gênée maintenant et ne regardait plus Denzel en face. Elle était faible et le resterait. Elle n'était qu'une chanteuse qui jouait à la dresseuse, rien de plus. Elle n'en était pas capable, peut-être même qu'elle était dangereuse lorsqu'elle combattait ! Qui sait, peut-être qu'elle en viendrait à blesser quelqu'un par inattention, tellement concentrée qu'elle n'aurait rien vu.

Pusi Denzel lui posa une question qui ébranla à nouveau la jeune fille. Pour combien de temps pouvait-elle rester exactement ? Elle même l'ignorait et devait vivre chaque jour avec la possibilité de recevoir un appel de son agent pour la faire rentrer sur le continent. Oh, le champion de feu n'avait pas tord. Day et Night se sentait comme chez eux ici ! Et Spirit y était née. Même Eva se sentait si bien à Alera, qu'elle aurait pu vouloir y rester toute sa vie si cela avait été possible. Mais la brune savait que son temps était compté.

-Je ne sais pas combien de temps je vais pouvoir rester ...

Prononcer ses paroles à haute voix les rendaient encore plus pesantes et réelles, comme une menace, une épée de damocles au-dessus de la tête d'Eva et qui la menaçait à chaque instant. La jeune demoiselle se sentit très mal soudainement, comme si tout le poids du monde était sur ses épaules. Elle avait très envie de pleurer, et pour une fois, pas de façon exagérer. C'était de vraies larmes, venant d'un coeur blessé. Mais elle parvient à se retenir, n'ayant que les yeux embrumés.

Soudain Eva se sentit de trop dans cet endroit merveilleux. Elle avait besoin d'air, elle avait besoin de partir. Elle se leva tranquillement cependant, alors qu'une voix dans sa tête lui hurlait de courir. Elle s'inclina devant Denzel, qui ne devait pas comprendre le pauvre. D'une voix tremblante, la demoiselle lui fit ses adieux.

-Je suis désolée Denzel...Je dois partir maintenant...Merci encore pour votre temps et ... de vous avoir déranger.

Pour ne pas lui laisser le temps de répliquer ou de la retenir, la jeune femme prit tout de suite la fuite, aussitôt suivit de ses compagnons. Ils retournèrent à toute allure vers Onnen, d'où la demoiselle prit une route quelconque. Elle avait besoin de temps et de se calmer. Quand elle fut seule, elle laissa éclater son chagrin, entourée de ses compagnons, même Spirit. Elle s'endormit même, terrassée par la tristesse de sa condition, alors que son coeur ne désirait qu'une chose, la liberté, elle ne pouvait lui accorder. Peut-être qu'il était temps de rentrer finalement. Demain, elle se mettrait en route pour Marivon.

HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Modérateur
avatar

REGION : Alera
POKÉBALL LANCÉES : 231
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   Sam 21 Mar - 0:34

ft. Eva Silvertears

But I set fire to the rain. Watched it pour as I touched your face. Let it burn while I cried. 'Cause I heard it screaming out your name, your name. I set fire to the rain. And I threw us into the flames. Where I felt something die, 'cause I knew that
Le feu d'un dresseur



Denzel ne savait pas pourquoi, mais il avait vraiment l'impression qu'Eva était passionnée par ce qu'il disait. Il aimait parler, ça, tout le monde le savait. Mais qu'on l'écoute à ce point le rendait quelque peu ému, même s'il ne sent rendait pas compte. Il se rendait bien compte que la jeune fille l'écoutait avec la plus grande attention et cela ne pouvait que le rendre heureux. Il continua donc son petit discours avec entrain. On voyait qu'il était passionné par son métier, et savoir que le fait de partager cette passion passait bien le rendait d'autant plus motivé à en parler.
En fait, il ne se rendit même pas compte que son interlocutrice finit par se perdre dans ses pensées et changea d'attitude en face de lui. Il continuait de parler, le sourire aux lèvres, et ne voyait pas qu'Eva était perturbée. C'est seulement quand il acheva son speech et qu'il posa la fameuse question à la brunette qu'il remarque que quelque chose clochait. La façon dont lui répondit Eva ne fit que l'inquiéter encore plus. Qu'est-ce qu'il s'était passé tout d'un coup ? Avait-il dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? Il ne voyait pas ce qui aurait pu la déranger dans ce qu'il avait dit... et pourtant, ça avait l'air d'être ses propos qui avaient fait changer l'attitude de la jeune fille.

« Eva, il y a quelque chose qui ne va pas ? »

Il avait dit cette phrase avec un petit tremblement dans la voix, comme s'il redoutait quelque chose, mais il ne savait pas exactement quoi. Quoi qu'il en soit, celle qui lui faisait face ne lui répondit pas. Peut-être venait-elle de penser à quelque chose qui l'avait totalement perturbée. Ça devait être ça. C'est l'impression que le champion d'Onnen avait à cet instant-là. Son regard s'assombrit, comme si quelque chose de grave s'était produit. Et le pire, c'est que le jeune homme aux cheveux rouges n'avait aucune idée de ce dont il s'agissait, ce qui rendait la situation encore plus gênante. Il se leva en même temps que la chanteuse, la regardant sans oser rien dire. La façon dont elle prononça ses adieux le fit frissonner. Subitement, elle s'était mis à le vouvoyer, et à lui parler d'une voix tremblante. Impuissant face à la situation et perturbé, il ne put rien répondre, ne pouvant que se contenter de regarder partir Eva et ses compagnons, sous le regard tout aussi médusé des Pokemons du spécialiste du feu.

Elle avait sûrement eu une urgence. Il espérait de tout cœur que ce n'était pas de sa faute. Peut-être s'était-elle souvenue de quelque chose de très important, ou avais reçu un message quelconque, et le jeune homme n'avait pas remarqué qu'elle avait consulté son portable... multiples scénarios étaient possibles, et il n'arrivait pas à savoir lequel était le bon. Une dernière fois, il pria Arceus pour qu'il n'y soit pour rien. Cela le dérangerait beaucoup trop.

Il secoua sa tête pour oublier cela. Essayons de ne plus y penser pour le moment. Même s'il était sûr de ne pas oublier cette rencontre, loin de là. Il espérait la revoir un de ces jours, car elle lui avait parut vraiment sympathique, et cette petite discussion l'avait ravi. Il rangea rapidement le hall d’accueil,  jetant les gobelets vides, et retourna sur le terrain de l'arène.

« Taïko, Sherlock, on a un entraînement à finir ! »

Il l'avait presque oublié, mais il devait bien le finir, cet entraînement. Le Démolosse se plaça directement sur le terrain, suivi quelques secondes après par le Pyroli qui avait été tout aussi perturbé que son dresseur par le départ d'Eva. Sous les ordres de leurs dresseurs, ils se remirent au combat, oubliant peu à peu ce qu'il venait de se passer pour se concentrer sur leurs attaques...


© redSheep sur Wild Roar


- RP Terminé -

________________________

Denzel enflamme en #cc0000

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le feu d'un dresseur. || PV Denzel   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le feu d'un dresseur. || PV Denzel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (privé) Les premiers pas d'un nouveau dresseur
» Chatar Dresseur Type Dragon - Vol
» Presentation du Dresseur KillerZ
» Exploit bug Dresseur Red
» Bug du thème de combat dresseur persistant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Nord - ONNEN :: Montagne et plaines rocheuses :: • Arène-