Partagez | 
 

 Présentation du dresseur au bonnet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Présentation du dresseur au bonnet   Dim 28 Sep - 14:27


♪ Yuki Odamaki ♫


L'aventure est comme un arc-en-ciel Quand tu cherches à trouver sa source, tu te retrouves à chercher toujours plus loin Quand tu penses que tu en as vu toutes les couleurs, d'autres se dévoilent à toi Et quand tu la regardes dans son intégralité, tu constates qu'elle est en réalité infinie






ID. CARD _________________________ Anecdotes

Surnom(s): Ruby / Brice / L'allumé de combats / Petit Professeur / L'enfant au bonnet ♦
Âge: 18 ans ♦
Date de naissance: 5 Mai ♦
Ville de naissance: Bourg-en-vol ♦
Orientation sexuelle: Hétéro ♦
Métier, statut: Dresseur et Professeur Pokémon ( en formation ) ♦
Signe particulier: Son bonnet qu'il porte plus de 22 h par jour quelque soit la tenue ( même quand il n'a pas de tenue, dans sa douche par exemple ) ♦
Région: Hoenn ♦
Groupe: Dresseur ♦



- Yuki voulait prendre les 3 starters de sa région d'origine dès son premier voyage, mais a dû les prendre séparément à chaque début de nouveau voyage: Gobou en premier pour son voyage à Hoenn, Poussifeu en deuxième pour son voyage à Sinnoh et Arcko pour son voyage actuel à Alera
- Fils du professeur Odamaki ( Seko )
- Aime chanter et se prendre pour une rock star, cependant il joue aussi bien de la guitare qu'il chante faux
- Yuki a cru pendant longtemps que les garçons sont apportés par des Lackécygne à leur naissance et que les filles naissent dans des Héliatronc
- S'est fait trois cicatrices, chacune pour protéger un des starters qu'il a eus
- Vainqueur de deux ligues: Hoenn et Sinnoh
- Adepte des zones ( Il a oublié l'anniversaire de son père une fois après avoir passé une certaine période dans la tour combat )
- Porte des lunettes quand il veut faire sérieux ou quand il lit
- Yuki a voulu monter un cirque avec ses Pokémon une fois
- Capable de boire 2 litres de cola cul sec




~~~~~~~~~~


Descriptions physique & caractère

A quoi je ressemble ? Bah, je suis unique ça c'est sur ! Mais tu vas découvrir pourquoi et qui sait pourquoi pas ne tomber amoureux de moi... Oubliez ce que je viens de dire, j'avais envie de faire une rime histoire de montrer le poète dans l'âme que je suis.

Commençons par le physique. Je suis un adolescent de dix-huit ans faisant un mètre et soixante dix-huit centimètres pour soixante-trois kilos. J'ai le teint quelque peu hâlé, mais c'est plus dû bronzage dû au climat de Hoenn . Je suis un grand brun... Alors oui je suis brun et je n'ai pas les cheveux blancs. Souvent les gens confondent mon bonnet blanc avec mes cheveux. Je sais que je le porte souvent, mais de là à croire que c'est mes cheveux, voilà quoi. Alors je disais que le brun que je suis, a les cheveux courts avec une coupe tout à fait banale. J'ai des mèches de cheveux qui me tombent sur le front, mais lorsque je porte mon bonnet ( assez souvent ), mon front est... Bah en fait quand je porte mon bonnet on voit pas mon front donc affaire réglé. Je possède des yeux noisette ayant des reflets rouges à la lumière, va savoir pourquoi. J'aurais les traits du visage fin ( il y a des traits dans le visage ? ), des joues plates et un menton pointu. Ensuite que dire ? J'ai des bras, des jambes dix doigts à chaque main et dix doigts à chaque pied et un corps de rêve. Non sérieux, y'a rien à dire de plus je crois... Ah si j'ai trois cicatrices. Une au crâne mais elle se voit pas à cause des cheveux et de mon bonnet. Une à l'épaule droite et une au mollet gauche. Sauf qu'elles sont quasiment invisibles, j'aurais pu avoir une carrière de pirate si elles auraient été plus voyantes, je suis sûr ! Niveau vestimentaire, je fais simple, habits sportifs décontracté. Le plus souvent avec des manches courtes, il m'arrive aussi de varier entre chaussures de sport ou sandales. Je porte aussi des mitaines en cuir afin d'avoir une meilleure prise avec mes balls ( à moins que j'en porte pour la classe en fait... ). Niveau des couleurs je fais plus dans le rouge et noir ou vert et noir -ouais j'essaye des combinaisons de couleurs-, un vrai dresseur doit savoir soigner son image. Sinon pour les accessoires il m'arrive de porter des lunettes des fois. Et je vous ai dit que je porte un bonnet ?

Après l'extérieur, voyons l'intérieur. Et ce qui se cache derrière ce corps c'est ça... Ce que j'aime est relativement simple, tout et n'importe quoi. Un rien peu m'emballer. A vraie dire si je ne trouve pas de raison pour ne pas aimer quelque chose, alors je saurai l'apprécier et ce que ce soit un objet, une personne ou bien même une plante. De ce fait on me dit souvent que cela pourrait m'apporter des problèmes, je ne me méfie dans pas grande chose, car je pense qu'il y a du bon en tout et n'importe quoi. Je peux accorder ma confiance en n'importe qui tant que celui-ci ne fait rien qui me déplaît. En fait j'ai la flemme de me méfier directement de quelqu'un ou d'un Pokémon alors je préfère attendre que le mauvais acte soit commis. Je pars donc de ce fait en considérant n'importe qui comme mon ami, humain ou Pokémon. Ah, les Pokémon ! Pour eux je ferai beaucoup, car ce sont eux qui pimentent mon aventure et donc ma vie. Plus tard je songe à devenir Professeur, du coup j'essaye d'en apprendre du mieux que je pourrai sur eux. En attendant je livre des combats et que c'est bon les combats Pokémon. Chacun a son moyen pour montrer le lien qui l'uni à ces Pokémon et pour les dresseurs ce sont les combats. C'est pour ça que je respecte n'importe qui qui respectera les Pokémon. Il paraît que je suis intelligent, mais seulement lorsque je combats... mais n'écoutez pas les mauvaises langues, je suis intelligent tout le temps moi. Non sérieusement, en fait je m'en fiche. Si on vous dit que je suis intelligent qu'a certains moments c'est que c'est peut-être vrai, si on vous dis le contraire c'est que c'est peut-être ça. Je n'arrive pas à me dire que je suis comme ceci par rapport à un tel ou comme cela par rapport à un autre. Pour moi personne ne m'est supérieur, car personne ne m'est inférieur... Ouais en gros je nous mets tous sur un pied d'égalité, c'est comme ça. Justement, ça me fait rappeler que je n'apprécie pas une chose en fait : ceux qui se sentent supérieurs. Mais je me dis que venant d'un type qui se dit "voulant devenir un des meilleurs dresseurs" ça peut paraître paradoxal.  Sinon à part faire des combat, j'aime bien m'amuser, les sensations extrêmes et tous les aliments sucrés et acides.

     


Histoire

Tout commença il y a de cela 18 ans déjà. Je suis né dans une petite ville.. Bon okay, c'est un village. Je suis née à Bourg-en-vol dans le sud d'Hoenn, un petit coin tranquille sans grande animation, on est loin des villes comme Doublonville ou Illumis, mais c'est pas grave. Je suis fier de venir là d'où je viens, car c'est dans les coins perdus que naissent les héros. Et mon aventure a commencé ici.

J'ai toujours apprécié les Pokémon et je pensais même qu'on venait des Pokémon. Mais ça c'est à cause de mon père qui aimait bien plaisanter au sujet des Pokémon. Il m'avait dit une fois que les garçons étaient apportés par des Lackmécygne et que les filles venaient des Héliatronc. Vu que mon père a de grandes connaissances au sujet des Pokémon je l'avais cru. Ah oui mon père est un professeur Pokémon de la région d'Hoenn. Un barbu quelque peu hyperactif quand il doit mener ses recherches, certains l'appellent professeur Seko. Bref, à cause de lui j'ai cru à ses salades et passé ma petite enfance dans l'ignorance. Avec ma petite sœur j'aimais passer du temps avec les Pokémon que mon père étudiait. Plus le temps passait, plus ma passion pour les Pokémon augmentait et en avoir un me plaisait bien. Un jour, lorsqu'on regardait la télévision en famille, nous avions vu un match Pokémon de la ligue de la région et c'est là que la révélation ce fut dans mon esprit. Les Pokémon pouvaient se battre dans un contexte tout bonnement amical avec cependant plus ou moins de sérieux. J'avais directement demandé à mon père si je pouvais avoir un Pokémon et me mettant devant la télé afin d'avoir l'attention de toute la famille.


<< Papa! Maman! Je peux avoir un Pokémon et partir à l'aventure? >>
<< Bien sûr Yuki! >>
<< C'est vrai Papa ? >>
<< Tu peux partir. >>
<< Sérieux Maman ? >>
<< Pousse-toi de la télé je vois pas ! >>
<< Chut toi ! Donc c'est décidé je deviendrai dresseur Pokémon et je pars dès demain matin. >>
<< Juste, il faut que tu finisses tes brocolis Yuki. >>
<< Ca ça veut dire que tu partiras jamais d'ici idiot au bonnet. >>
<< Toi tais-toi! Aller maman, s'il te plaît! >>
<< Tu as 8 ans Yuki, tu penses vraiment que tu vas partir d'ici comme ça? Qui va te faire à manger, qui lavera tes caleçons et qui te grondera quand tu feras des bêtises? >>
<< J'apprendrai sur le terrain, t'inquiète pas ! >>
<< C'est non. >>
<< Aller ! Dis un truc Papa ! >>
<< Moi je te l'ai déjà dis, bien sûr. >>
<< Comment ça ''bien sûr'' ?!>>
<< Merci Papa ! >>
<< Bien sûr quand tu seras plus grand, haha >>
<< Maiiiiiis ! Je partirais quand, alors ? >>
<< Quand je pense que tu seras prêt >>
<< En gros jamais, maintenant pars de là, y'a la fin du combat ! >>


Ouais, ce jour-là je m'étais mangé une claque, j'étais même parti dans ma chambre pour pleu... manger des gâteaux afin de me réconforter. Une fois dans mon lit ma détermination était toujours aussi grande, mais la frustration devenait de plus en plus présente. Je me sentais prisonnier d'un avenir qui n'attendait plus que moi. Pour évacuer tout ce stress, j'ouvris les portes de ma chambre et poussai un cri, j'avais annoncé à... euh.... au monde que je deviendrai un grand dresseur. Mon cri a dû être assez puissant car je m'étais reçu une casserole des voisins qui me disaient d'aller dormir.

Le temps passait et de jours en jours j'en apprenais plus sur les Pokémon qu'étudiait mon père. Il avait une fâcheuse manie de s'aventurer sur le terrain pour étudier et je le suivais de près pour en apprendre toujours plus. J'étais devenu par le temps, un peu comme son assistant. Dès que je pouvais l'aider je le faisais. La confiance de mon père pour les Pokémon était de plus en plus importante. Un jour lorsque nous étions au labo, mon père reçut un appel d'un de ses confrères et m'annonça qu'il devait s'absenter. J'avais voulu le suivre, mais il refusa. Il devait garder  trois Pokémon, mais son rendez-vous a fait qu'il me proposa de les garder pendant son absence. J'allais garder des Pokémon tout seul pour la première fois. Ma surprise fut incroyable quand je vis les Pokémon en question. Il y avait un Arcko, un Poussifeu et un Gobou, des Pokémon qu'on trouve très rarement. J'avais donc accepté ma mission à cœur joie. Ces trois Pokémon étaient assez commodes avec moi, bien qu'il jouaient un peu partout en cassant quelques trucs sur leur passage. Ma mission de surveillance se transforma lentement en Pokésitting. J'avais l'impression d'avoir des bébés en face de moi. Ils avaient profité de l'absence de mon père pour faire tout et n'importe quoi. Soudain les trois Pokémon disparurent, ils avaient choisi la mauvaise personne pour jouer à cache-cache, je suis imbattable. J'avais donc commencé mes recherches quand tout à coup j'entendis un bruit plus loin, une sorte d'impact violent, comme si on avait enfoncé le mur du labo. J'avais craint le pire. Je m'étais donc empressé de me diriger vers le lieu du vacarme quand je vis Arcko et Poussifeu face à un troupeau de Medhyèna. Ils devaient être une bonne vingtaine. Cependant, il manquait le Gobou, je scrutai l'ensemble du labo quand je le vis, allongé l'air mal-en-point. Il ne bougeait plus trop donc je fonçai vers lui pour le prendre dans mes bras. Arcko et Poussifeu discutaient avec le troupeau, mais celle-ci tourna au vinaigre quand un des Medhyèna s'attaqua au Poussifeu. Ne se laissant pas faire le Pokémon feu riposta et s'ensuivit un combat entre Arcko et Poussifeu contre la horde de Medhyèna. Gobou repris connaissance et se mêla au combat pour aider ses deux camarades. Je ne savais pas de quoi était parti ce conflit, j'assistai impuissant à la scène qui se déroulait devant mes yeux. Les trois Pokémon se défendirent de toutes leurs forces, mais l'avantage du nombre donna raison aux Medhyèna. L'un d'eux voulait donner le coup final aux trois Pokémon quasi inconscient avec une attaque Morsure. C'en était trop, je ne pouvais plus rester là sans rien faire. Je m'étais mis devant les trois Pokémon pour entraver la Morsure du Medhyèna. Bien que je sois humain, la morsure était super-efficace sur moi. Je l'avais sentie passer. Mais dans l'état actuel des choses je n'en avais plus grand-chose à faire. La seule chose que je voulais c'était que tout cela cesse.




<< J'ai qu'une dizaine d'années, mais j'ai un but. Partir à l'aventure et devenir le plus grand dresseur de cette ère ! Et mon aventure commence maintenant même si j'ai pas de Pokémon. J'ai une petite sœur qui -bien qu'elle soit pénible- reste une personne qui aime les Pokémon autant que moi, une mère qui me colle beaucoup trop, mais qui m'a appris les grandes lignes de la vie et un père qui apprécie les Pokémon au point d'être devenu un grand professeur. Les trois Pokémon qui sont derrière moi, sont des Pokémon de mon père et je ne vous laisserai pas les approcher. Venez, tous ensemble s'il le faut Medhyhèna, mais vous devrez vous frotter à moi d'abord, retenez mon nom, je m'appelle Yuki Odamaki ! >>


Ce discours, je m'en rappellerai toujours, je sais pas d'où les mots m'étaient venu, mais ça doit être le genre d'ineptie que tu contrôles pas forcément sous une certaine émotion. A ce moment-là, moi, j'étais déterminé. Déterminer à protéger les trois Pokémon de mon père. Mais bien que je fus déterminé, les Medhyèna le furent aussi et l'instant d'après ils me chargèrent dessus. Après ça, ce fut le noir complet. Je m'étais réveillé dans une salle plutôt calme, où tout était blanc. J'étais fatigué, mais j'étais bien. Cependant ce calme fut rompu.


<< Yuki ! Je suis tellement contente ! >>
<< Pourquoi tu cries, il est quel heure ? >>
<< Espèce d'idiot ! Ton bonnet a pris tout l'air de ton cerveau. >>
<< Eh, mais il t'arrive quoi à m'attaquer comme ça dès mon réveil. Et pourquoi vous pleurez ? Et puis on est où d'abord ? C'est pas mon lit ça ! >>
<< On est à l'hôpital Yuki. >>
<< Pap... Tu pleures ? >>
<< Moi ? Mais non! C'est juste un poil de ma barbe qui m'est remonté à l'oeil. Je suis tellement désolé Yuki je n'aurai pas du te laisser seul. >>
<< T'y est pour rien, ce sont les Medhyèna les responsables, mais c'est pas grave. >>
<< Si les Medhyèna étaient en colère c'est parce qu'une bande de malfrat s'était attaqués au troupeau de Medhyèna. Leur colère a sûrement du faire en sorte qu'ils aient attaqué le premier humain qu'ils verraient. Malheureusement c'est tombé sur toi. J'aurai du être présent... Je ne mérite pas d'être professeur Pokémon et encore moins d'être un père. >>
<< Dis pas ça, c'est moi qui ai pas géré. Eh mais... Les trois Pokémon Arcko, Poussifeu, Gobou, il sont devenu quoi ?!!! >>
<< J'ai regardé les caméras de surveillance... Ils vont bien grâce à toi. Tu as su te montrer exemplaire et ces trois Pokémon ont réussi à défaire le troupeau par je ne sais quel miracle. Sûrement grâce au courage que tu as fait preuve. On a finalement bien choisi ton prénom avec ta mère, haha. Mais c'est ça la magie des Pokémon, quand un dresseur entre en parfaite harmonie avec ses Pokémon ceux-ci sont capable de faire des miracles. >>
<< Content qu'ils aillent bien, mais ce ne sont pas mes Pokémon, il devront partir un jour ou l'autre, avec un autre dresseur... >>
<< Ca ne va pas être possible ça. >>
<< Comment ça ? >>
<< Tu as dormi 3 jours, pendant ce temps j'aurai du confier ces Pokémon à des dresseurs, mais ils ont refusé de partir avec les dresseurs qui étaient venus. >>
<< Pourquoi ? >>
<< T'es bête où quoi, ils t'attendent, c'est toi leur dresseur. >>
<< Ta sœur a raison, je pense qu'il ne partiront qu'avec toi. >>
<< Mais je ne suis pas assez grand aussi. >>
<< Un proverbe de Johto dit que lorsqu'un cœur d'or fusionne avec une âme d'argent, un esprit de cristal apparaît. >>
<< Ca veut dire quoi ? >>
<< Que tu as cet esprit. Que dirait tu de commencer ton voyage avec ton propre Pokémon maintenant ? >>
<< Sérieux ? Maman tu veux bien aussi ? >>
<< Pour moi c'est bon aussi. >>
<< T'as intérêt de devenir le meilleur grand-frère ! >>
<< Pas de soucis pour ça, tu me verras même à la télé ! >>


A la seconde d'après je sautai de mon lit et courrai à travers les couloirs de l'hôpital, pieds nus, en robe de chambre afin de trouver la sortie de cet endroit qui me retenait prisonnier, j'avais le monde à découvrir. Sauf que mon évasion de l'hôpital fut assez compliqué, ma famille me courait après ainsi que des infirmiers, je n'avais pas encore le droit de sortir. Apparemment j'avais trois cicatrices qui devaient guérir. Je n'avais pas mal mais ces trois cicatrices représentaient le nombre des Pokémon que j'ai voulu protéger au risque de ma vie. J'étais de plus en plus impatient de sortir de l'hôpital pour récupérer mes Pokémon et partir enfin. Il me fallut 2 bonnes heures pour m'évader de ce lieu, déjà parce que je ne connaissais pas l'endroit de la sortie et je du faire l'agent secret afin de réussir mon évasion sans me faire remarquer. J'étais enfin arrivé au laboratoire de mon père près de chez moi. Je partis dans le jardin arrière et quand je vis les trois Pokémon en pleine forme en train de jouer, mon cœur s'était mis à battre tellement fort que j'avais les larmes aux yeux. Je m'empressai d'aller dans leur direction afin de leur parler.


<< Je suis heureux de voir que vous allez bien. J'ai pas pu vous protéger comme je le voulais, en fait c'est vous qui l'avez fait. Si je suis revenu, c'est pour vous trois, il est temps qu'on parte tout les quatre. >>
<< J'ai accepté que tu partes, mais tu pourras ne prendre qu'un Pokémon, Yuki. >>
<< Pourquoi? Je veux partir avec les trois, je peux pas en laisser un ici Papa. >>
<< Tu pourras avoir les trois, mais pas tous à la fois, quand tu finiras de faire le tour de Hoenn tu reviendras et tu pourras repartir pour un autre voyage avec un de tes trois amis ici. Ca te permettra d'avoir une plus large vision et de te créer des liens avec plus de Pokémon. Ils sauront patienter, je te promet que personne ne les prendra. >>
<< Bon d'accord... Dans ce cas je commence mon premier voyage avec Babou ! Kocko, Vermilla je reviendrais ! Euh.... STOP ! Comment ça ce fait que tu sois arrivé ici avant moi Papa ? T'es pas sensé me chercher à l'hôpital. >>
<< Je me suis dis que si on continuais à te pourchasser, tu finirais par nous semer, donc j'ai envisagé cette hypothèse et je suis venu ici avec cinq infirmiers pour attendre ici. >>
<< Quels cinq infirmiers ?! >>


L'instant d'après on m'avait attrapé par l'arrière, plaqué au sol et on me traîna de force jusqu'à l'hôpital. J'avais demandé à mes Pokémon de m'aider, mais ils ne m'avaient pas écouté, ils me firent tous les trois un au revoir avec leur pâte et le sourire aux lèvres. Mon voyage commençait bien, s'ils ne m'écoutent pas maintenant, la suite promettait. Mais j'ai toujours soupçonné mon père d'avoir au préalable dit à mes Pokémon de ne pas m'écouter pour cette fois. Je fis enfermé deux semaines à l'hôpital suite à cette histoire. On m'avait dit que j'aurai du sortir au bout d'une, mais à cause de mon escapade, j'avais rouvert mes blessures, donc je m'étais pris une semaine de plus.

Mon voyage avait enfin commencé avec Babou  mon Gobou, je fis mes au revoir à ma famille, mes amis, à Kocko mon Arcko et à Vermilla mon Poussifeu et je me mis en route. Au cours de ma traversée d'Hoenn, j'avais rencontré de nouveaux amis, de nouveaux Pokémon, de nouveaux rivaux et de ce fait de nombreuses aventures. Ces aventures furent marqués par de nombreux combats, mais de 13 combats en particulier. A Mérouville face à Roxanne la professeur, sur l'île de Myokara avec Bastien le surfeur combatif, à Lavandia contre Voltère le survolté, dans les sources d'eau chaude de Vermilava contre Adriane au cœur de feu, contre Norman le père d'une de mes rivales à Clémenti-Ville, face à la femme qui danse avec le vent, Alizée de Cimtronelle, face aux jumeaux télépathes Levi et Tatia à Algatia et sur la baie d'Atalanopolis contre Marc le prince des mers.  A la suite de ces 8 combats difficiles, j'étais en possession des 8 badges d'Hoenn, ma dernière étape m'attendait au paradis des fleurs, Eternara. Sur ma route s'était dressé Damien le ténébreux, Spectra le fille aux dons de clairvoyance, Glacia le mur de glace et Aragon le pirate à la force de dragon. Tout ces combats m'ont appris beaucoup sur les Pokémon. Des défaites il y en a eu, mais des victoires aussi. Puis vint mon combat le plus épique de la région d'Hoenn, mon combat au sommet face à l'homme qui ne tombera jamais grâce à son cœur d'acier, Pierre Rochard. Je disais que je deviendrai le meilleur, mais en voyant les champions et la ligue, combien de fois, j'ai cru ne pas réussir. Mais je l'avais promis et je l'avais fait. A mon retour avec mon équipe je fus acclamé comme un héros, j'avais mis un certain temps avant de réaliser que j'avais fait face aux "grands de Hoenn". Je venais d'un coin perdu et j'avais réussi ce dont beaucoup aimeraient. Je sais pas pourquoi j'avais en tête que si je partais les affronter de nouveau je me ferais battre directement, mais j'étais quand même fière d'avoir rendu mon petit village heureux.

Peu de temps après, j'avais envie de repartir pour de nouvelles aventures, sur une nouvelle région. Ma sœur me défia d'aller à Sinnoh. Elle me disait que je réussirai pas là-bas car il y fait beaucoup plus froid qu'à Hoenn. Et pour lui montrer que j'avais pas peur, j'avais donc décidé de partir pour Sinnoh. En partant pour la région du froid, j'avais choisi de prendre Vermilla pour le début de cette aventure. Et mon voyage fut tout aussi impressionnant que celui sur Hoenn. J'ai eu du mal à me faire au froid dans un premier temps, mais les nombreux mythes de la région, m'ont réchauffé l'âme... ainsi que mon Poussifeu. Une fois sur Sinnoh je traversais la région en me frottant aux arènes toutes plus difficiles les unes que les autres. Entre la coordinatrice Kiméra et le flegmatique Tanguy j'avais été servis. Après avoir eu les 8 badges de Sinnoh je me mis en route vers la ligue. Je combattis face à Aaron, Terry, Adrien et Lucio pour me retrouver au maître. Je pensais être parti pour une victoire sur Sinnoh  et inscrire mon nom dans le palmarès, mais je m'étais retrouvé face au Carchacrok de Cynthia, la maîtresse de Sinnoh. Durant mon voyage à Sinnoh, j'ai combattu des Carchacrok, mais celui-là était spécial. Je m'étais retrouvé face à un mur, la force ultime de Sinnoh. Ayant gagné à Hoenn, j'étais venu ici victorieux, mais la réalité m'avait rattrapé. Une démonstration de puissance incroyable qui avait abouti par un match nul. Cynthia m'accorda la victoire, mais j'avais dans l'esprit que si elle l'aurait voulu elle aurait pu me faire ma fête avec seulement son Carchacrok. Après notre combat, je n'étais pas satisfait de moi et la maîtresse l'avait remarqué. Elle m'avait proposé un match retour un jour et qu'en attendant je pourrai me perfectionner dans les zones de combat. C'est sur les conseils de Cynthia que je découvris un tout autre monde. Là-bas on regardait combat, on mangeait combat, on dormait combat, on vivait combat. Les dresseurs venaient de partout pour s'affronter et montrer qu'il est le meilleur. Des dresseurs d'exception s'y trouvaient tels que les Meneurs de Zone, les Champions Extrêmes ou même des simples challengeurs comme moi. Dès que j'en avais l'occasion j'y allais pour combattre. C'était incroyable le nombre de dresseur talentueux qui parcourait le monde. Ca me donnait encore plus envie de continuer et de repartir à nouveau. Je n'avais toujours pas commencé mon voyage avec Kocko. Le temps était venu, mais je ne savais pas où aller. Kalos et Unys étaient assez loin. Il y avait Kanto et Jotho qui sont entre Hoenn et Shinoh alors je m'étais dit pourquoi pas. Mon père lui me conseilla de prendre du bon temps dans un autre endroit.




<< Que dirait tu d'aller à Alera ? >>
<< C'est où ça ? >>
<< Pas loin d'Hoenn du coup les Pokémon que tu trouveras ont de grande chance d'être ceux que tu n'as pas vu lors de ton voyage à Hoenn. Cette île est un endroit de détente, je suis sûr que tu t'y plairas. De plus tu pourras trouver des Pokémon de régions différentes notamment Kanto et Johto. >>
<< Ca me tente bien, dans ce cas je partirai dans quelques jours avec Kocko. >>
<< J'attends de voir les Pokémon que tu trouveras là-bas. >>


Et c'était reparti. Après avoir reçu quelques améliorations au niveau de mon Pokédex, un nouveau voyage allait commencer, cette fois-ci avec Kocko en direction d'Alera. Le jour du départ je fis mes au revoir à ma sœur, ma mère mon père et tous les Pokémon que j'avais laissé chez moi. Il n'y avait plus que moi et mon Arcko. En route vers Poivressel je me demandais quel genre d'aventure nous attendrait sur Alera, de nouveaux amis, de nouveaux, rivaux, de nouveaux champions, de nouveaux Pokémon, j'étais plus qu'impatient. Sur le bateau le voyage semblait tellement long, mais il n'avait duré que deux jours. La chose la plus intéressante que je fis à bord fut mon premier combat avec Kocko. Ce fut contre un dresseur ayant un Tauros. Bien qu'ayant un avantage au niveau de la corpulence et de la puissance, le Tauros adverse du faire face à la petite taille, l'agilité et la vitesse de mon Arcko. Le combat fut difficile, mais ce soldat cependant par belle victoire à la suite d'un choc entre le Bélier du Tauros adverse et la Vive-Attaque de mon Arcko. Pile à la fin du combat, une voix avait retenti dans les haut-parleurs du bateau. Le capitaine avait annoncé que nous allions arriver sous peu. Je voyais l'île à l'horizon et mon excitation avait pris le dessus sur moi.


<< Kocko nous y voici on arrive à Alera. Je sais pas ce que nous réserve cette île, mais on va sûrement s'y plaire. T'es prêt ? 3,2,1... On saute du bateau ! >>




~~~~~~~~~~


team Pokémon





~~~~~~~~~~


toi derrière l'écran


Pseudo: Euh... ♦
Âge: 18 ans ♦
Pays: France ♦
Comment as-tu connu le forum ? Top-Site  ♦
Fréquence de connexion : Week-end et Mercredi ( sauf si je travaille ), h24 pendant les vacances ( sauf si je pars ^^ ) ♦
Crédit de ton avatar: Yuki/Brice/Brendan/Ruby - Pokémon  ♦
Le mot de la fin: Chocolat ♦





Dernière édition par Yuki Odamaki le Dim 28 Sep - 20:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Présentation du dresseur au bonnet   Dim 28 Sep - 14:35

Re bienvenue ! :3

Sympathique personnage ! o/
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

REGION : Alola - Ohana
POKÉBALL LANCÉES : 941
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 14/04/2014

MessageSujet: Re: Présentation du dresseur au bonnet   Dim 28 Sep - 18:33

Bienvenuuuuue ! J'adore Ruby ! *-* Bon courage pour ta fiche, et si tu as des questions n'hésite pas à spamer ma boîte mp ♥

________________________




• Valen pêche et mord en #993333
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1073
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Présentation du dresseur au bonnet   Dim 28 Sep - 19:20

Bienvenue ! Enfin un personnage du jeu *-* (bon, on a Hue et Kyouhei mais c'est nos doubles comptes, ça compte pas XD )

Bon courage pour ta fiche. Very Happy

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Présentation du dresseur au bonnet   Dim 28 Sep - 19:46

Merci Very Happy
Aaron ~> Toi je te dis merci pour la deuxième fois Razz
Kai ~> Je te spamerai si besoin ^^
Elyse ~> En fait j'étais pas sûr d'avoir le droit de prendre un personnage du jeu ou de l'animé, et c'est justement parce que j'ai vu Hue et Kyouhei que je me suis lancé ^^

Ma fiche est bientôt finie, j'ai plus qu'a trouver la foi finir de corriger XD


Dernière édition par Yuki Odamaki le Dim 28 Sep - 20:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 893
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Présentation du dresseur au bonnet   Dim 28 Sep - 19:59

Non, pas de problème pour prendre un personnage du jeu, au contraire ! Je trouve ça plus sympa. Comme ça, Hue et Kyoukyou se sentiront moins seuls ! Au plaisir de rp avec toi ;)
( Ici Kai Kyouhei Rafaël ♥ )

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Présentation du dresseur au bonnet   Dim 28 Sep - 21:05

Okay, bah c'est cool tout ça ! C'est vrai que les personnages du jeu ont un certain charme. Notre RP arrivera surement vite, car j'ai fini! Enfin je crois Razz
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

REGION : Alola - Ohana
POKÉBALL LANCÉES : 941
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 14/04/2014

MessageSujet: Re: Présentation du dresseur au bonnet   Lun 29 Sep - 12:53

    Honte à moi ! Je croyais vraiment qu'il avait les cheveux blancs !

    J'ai beaucoup aimé sa présentation :) Pour le physique et le caractère, je pense que tout est dit. Il a l'air d'une petite boule électrique, le personnage est vraiment attachant. L'histoire elle-aussi est très bien construite, j'ai adoré la lire. Depuis le début je me demandais "mais pourquoi ne prend-t-il pas tous les starters ??", et on comprend ça à la fin, et je trouve le principe vraiment bien ! Tout recommencer avec un Pokémon différent à la fois, retrouver le plaisir de l'entraîner... Aah, j'ai envie de rejouer à Pokémon x)
    Bon, autrement, fais attention, tu fais quelques petites fautes d'inattention parfois ("pâte" au lieu de "patte" par exemple, pour les Pokémon). Mais sinon je n'ai rien à redire, le personnage m'a parfaitement convaincu ! Je te valide, bienvenue parmi nous ! Tu peux dès à présent poster ta carte dresseur, tes demandes de liens et de Rp. Au plaisir de te recroiser


    Ah et, j'ai beaucoup aimé cette phrase, aussi : "Un proverbe de Johto dit que lorsqu'un cœur d'or fusionne avec une âme d'argent, un esprit de cristal apparaît."
    ... ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Présentation du dresseur au bonnet   Lun 29 Sep - 21:33

J'ai aussi mis plusieurs années avant de découvrir que c'était un bonnet...

Alors je suis content que ma présentation te plaise autant. Les personnages bons vivants m'ont toujours attiré donc voilà ;)

Ah... et pour la phrase du coeur d'or... je me suis demandé d'où je sortais ce truc, mais vu que ça faisait proverbe-incomprhenssible-de-shonen-mais-stylé je me suis dit pourquoi pas garder ^^
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1073
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Présentation du dresseur au bonnet   Mar 30 Sep - 7:15

C'est en lisant le manga et en le voyant sans bonnet que j'ai moi aussi compris qu'il était brun et que ce n'était pas ses cheveux...


________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Présentation du dresseur au bonnet   

Revenir en haut Aller en bas
 

Présentation du dresseur au bonnet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation du dresseur au bonnet
» Présentation du Dresseur Des Abysses
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Administration :: Formulaire d'embarquement :: Présentations validées-