Partagez | 
 

 Once more, with feeling !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 44
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 11/03/2017

MessageSujet: Once more, with feeling !   Mar 11 Sep - 12:47

ft. Iseko Ogawa
Once more, with feeling !
Il avait fallu un moment a Seraphina pour oser à nouveau mettre le nez dehors. Lorsqu'elle avait adopté Lilly, elle était littéralement en petite culotte et débardeur, bref, en pyjama. Et elle s'en était rendu compte beaucoup trop tard. Suite à quoi, elle était restée enfermée chez elle pendant bien une semaine, mortifiée de honte. Elle espérait que ce serait le temps suffisant pour qu'on oublie sa petite escapade. Heureusement, son père n'avait pas eu vent de cela...
D'ailleurs, elle tenait Tim dans sa pokéball depuis, histoire d'éviter qu'il ne kidnappe encore un de ses pokémons.

Aujourd'hui, elle sortait donc pour la première fois depuis cet incident. Baltazar était puni pour l'avoir à nouveau réveillé en la léchant allègrement, Sirius dormait comme une souche, Tim était dans sa pokéball, et Fang était dans une période artistique, s'amusant à remplir la maison de ses chants. Donc, elle les avaient tous les quatre laissés à la maison. Elle était donc accompagnée simplement de Mélusine, la petite Tarsal bleue, et de Lilly, la fameuse Pichu. Les deux petites adoraient jouer ensembles, et Seraphina s'était dit que cela leur ferait plaisir de jouer dehors, pour les changer de l'atmosphère un peu renfermée de la maison. Les bébés avaient besoin de stimulation.

Aussi décida-t-elle de les emmener au parc fleuri de Roza. On y trouvait des pokémons sauvages, mais elle préférait rester dans les zones plus publiques du lieux, où où il y avait des bancs, des chemins bien délimités... En l’occurrence, elle s'était installée sur une petite place, sur un banc au bord d'une fontaine.

L'endroit était assez animé, puisqu'une coordinatrice avait choisi ce lieux pour faire une représentation, mais Seraphina s'était installée un peu à l'écart pour ne pas être dérangée. Tandis que ses deux pokémons commençaient à se courir après dans l'herbe, l'adolescente passa son imposant casque sur ses oreilles et appuya sur le bouton play de son mp3. Aussitôt, le son explosa à ses oreilles : guitare saturée, sons brutaux et emportés... Elle sourit, à l'aise. Elle adorait ce groupe.
Et pour parachever le tableau, quoi de mieux que sa console ?
Ainsi, Seraphina s'empara de cet objet si souvent utilisé que les touches en avaient été polies, n'affichant plus à présent aucune lettre ou indication. Elle les connaissaient de toute manière par cœur à force.

Ainsi installée, Seraphina passa un moment sur ce banc, relevant souvent les yeux de son écran pour surveiller ses deux amies. Parfois, elles se couraient après, d'autres elles s'installaient pour faire des colliers de fleurs qui rejoignirent bientôt le sac de la demoiselle.

Au bout d'un moment, Seraphina fut distraite de son jeu par un choc électrique. Poussant un cri, elle fit promptement tomber son casque pour voir ce qu'il se passait... Lilly venait de perdre le contrôle, et l'électricité l'avait frappée. Mais pas uniquement elle.
Mélusine était étalée au sol, les yeux en spirale, visiblement bien sonnée. L'adolescente sentit l'inquiétude la gagner. Déposant tout son matériel sur le banc, elle se mit à genoux aux cotés de sa Tarsal et de son Pichu pour voir s'ils allaient bien.

Elle les ausculta rapidement, soulagée de voir qu'aucune blessure sérieuse n'était à déplorer. Elles étaient simplement sous le choc... D'ailleurs, Lilly commençait déjà à se réveiller, la mine visiblement contrite. Seraphina les prit toutes deux dans ses bras pour les consoler, mais à nouveau un bruit derrière elle l'interpella.

- Hey, mais..!

Deux pokémons se tenaient sur le banc. Deux goupix, l'un d'un blanc bleuté et l'autre aussi roux que ses autres gongénères. Le blanc tenait sa gameboy entre les dents. Constatant qu'ils s'étaient fait prendre la main dans le sac, les deux fripouilles s'enfuirent en courant, le roux n'hésitant pas à la provoquer en lui... tirant la langue ?

Bon, bah on va dire que Seraphina est un peu abonnée aux journées de merde hein. Déjà qu'elle se faisait martyriser par ses propre spokémons, si en plus ceux des autres s'y mettaient... Parce-que indéniablement, ces deux-là n'étaient pas sauvages.

L'adolescente prit le temps d'installer Lilly et Mélusine sur le banc avant de se lancer à la poursuite des trouble-fêtes de toute la vitesse de ses petites jambes de non-sportive.

- Revenez ici, sales petits monstres !


Dernière édition par Seraphina G. Ferall le Sam 15 Sep - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn (Vermilava)
POKÉBALL LANCÉES : 67
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Once more, with feeling !   Jeu 13 Sep - 16:22

Au début, Iseko n’avait absolument pas prévu une présentation publique. Elle s’entraînait à la coordination avec Aisu, la Goupix d’Alola en solo, sous les yeux du seul public intéressée : Kasai, Epona et Shukuten.

Bon, essayons cette combinaison.


Iseko attrape sa Naginata et commence à le faire tourner au-dessus d’elle. C’est probablement les premiers mouvement de l’arme décorative qui avaient probablement attirée les premières personnes. Cela faisait toujours son petit effet, la goupix commença à tourner autour des pieds de l’humaine. Les mouvements de la lame ralentissent.

Onde folie Aisu.


Les goupix ont toujours été des créatures psychiques (et leurs évolutions encore plus). La goupix s’arrêta, ferma les yeux et invoqua une petite lumière bleuté qui entourait la jeune fille, et effectuant des mouvement de cercle. Le duo commença à tourner sur lui-même, tandis que la rouge abaissa sa lame pour en faire un moyen de transport. Tout naturellement, la petite renarde monte sur le plat de la lame.

Utilise Eclat Glace.


Aisu ferme de nouveau les yeux et invoque des petits blocs de glace (comme le nom de l’attaque !) qui partent dans la direction en face d’elle. Iseko, elle, bougeait sa lame et se servait de la goupix comme d’un pistolet automatique : elle se contentait de viser tandis que le type glace balançait ses petits éclats de glace. Le but ? Rafraîchir l’atmosphère et toucher l’Onde Folie. Lorsque celui-ci fut percuté, il se dissipa comme un feu d’artifice.

Pas mal. Faudrait en faire plusieurs, tu t’en sens capable Aisu ?


Goupix.


Encore ! Encore !


Ah ? Iseko avait attiré du monde malgré elle. Il y avait même tout un public d’enfant qui s’était installé et qui admirait, contemplatif.

Oh, bonjour. Cette prestation n’est pas encore aboutie.


Encore ! Encore !


Bon, si le public réclame. Aisu tu…


...Aisu ?


Oh la Fripouille portait bien son nom ! Elle avait disparu la coquine ! Et Kasai également ! Évidemment, un mauvais coup ne se fait jamais seul. La jeune femme serre les dents, cherchant ses deux boules de poils, mais elle était face à un phénomène de rappel. Ce ne serait guère poli de refuser. Puis, les Fripouilles reviendront, pas la peine de s’inquiéter.

Permettez-moi de vous faire une prestation avec mon amie Epona.


Ponyyy !


Pour les petits curieux, veuillez vous référer à ce sujet 1er post, en spoiler. Moi, je vous propose de suivre nos deux petites Fripouilles. Aisu avait eu une soudaine envie de se balader parmi la foule, échappant à la vigilance d’Iseko. Et comme toujours, Kasai la suivait partout. Les chipies se montrent curieuses, se faisant caresser par des petites mains potelés, goûtant des petites friandises qu’on leurs proposait puis elles tombèrent sur un curieux événement. Une banc avec quelques affaires. Hop, ça grimpe, ça s’aide et ça observe, ça touche, ça renifle, que d'objet technologique… Jusqu’à ce qu’elles reconnaissent quelque chose. Une console ? Il arrivait que la jeune fille joue à ce genre d’instrument le soir. Mais elle n’avait pas ce modèle.

Les deux renardes discutent et se mettent d’accord : elles vont le rapporter (... Brave bête ?). Aisu se dévoue et transporte l’objet dans sa gueule. Kasai, elle… suivait et c’était déjà pas mal.
Enfer ! Elles se sont fait repérer. Escape now ! Non sans un tirage de langue plutôt osée de la part de la timide Kasai.

Evidemment, en cas de problème, elles se réfugiaient toujours dans les pattes de leurs dresseuses qui venaient de finir sa prestation et qui était sous des applaudissements. La goupix de feu se dépêche de rejoindre Iseko en utilisant Vive-Attaque tandis que Kasai cache son butin dans un endroit que je garde secret pour l’instant, mais qui n’ai guère éloigné d’Iseko et de ses amis pokémons.  

Vous voilà vous deux. On se défile devant le public ?


Gouuuuupix


Un petit Regard Touchant pour vous faire pardonner ?


Les deux Fripouilles font un oui de la tête et s’approchent des enfants avec leurs regards le plus adorable qui soit, tellement adorable qu’on pensait pouvoir y voir des étoiles dans leurs yeux. Tout le monde poussa un petit “Hanw…” devant les bouilles trop craquantes des goupix. Il y a pas à dire, elles savaient clôturer.

Merci tout le monde, je vous promets qu’on mettra en place d’autres prestations la prochaine fois.


Iseko et ses pokémons baissèrent la tête en guise de salut avant que la foule ne se dissipe un peu, sauf les enfants qui entouraient les renardes et n’arrêtaient pas de les caresser et de les papouiller.

Hum ?


Et la jeune fille en colère qui arrive, c’est normal ?

________________________
Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 44
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Once more, with feeling !   Sam 22 Sep - 18:05

ft. Iseko Ogawa
Once more, with feeling !
Le souci, lorsqu'on passe son temps sur les ordinateurs et les écrans de consoles portables, c'est que même si on sort souvent, on ne fait pas vraiment de sport. Si bien que les deux saletés de Goupix la distancèrent bien rapidement, la laissant les suivre de loin. Essoufflée, l'adolescente arriva finalement au niveau de la foule qui se dispersait, lui laissant enfin voir ses deux tortionnaires... L'un d'eux s'étant réfugié dans les bras de l'artiste, et l'autre se faisant câliner par quelques enfants restés en arrière. Donc, ces deux petits monstres appartenaient à la coordinatrice ?

A bout de souffle, Seraphina prit tout de même le temps de regarder derrière elle, le banc où elle avait laissé ses deux pokémons de l'autre coté de la petite place. Mélusine était encore allongée, mais Lilly commençait déjà à se relever. Elle devrait se dépêcher avant que la petite pokémon ne décide que le monde était trop vaste pour ne pas l'explorer...

- Excusez-moi, mais... Vos pokémons ont... volé un objet... qui m'appartient.

Elle fusilla du regard les deux pokémons, reprenant son souffle tant bien que mal. Elle avait beau chercher du regard, elle ne voyait nulle trace de sa gameboy... Le Goupix blanc avait dû profiter de la foule pour cacher son butin, le petit...

A nouveau, elle regarda derrière elle, inquiète pour ses deux amies. Lilly essayait de réveiller Mélusine, au moins cela laissait-il un peu de temps à Seraphina pour récupérer son dû...

- J'aimerais bien le récupérer... Rapidement, parce-que... je... je ne voudrais pas laisser mes pokémons seuls trop longtemps...

...ET MISÈRE ! Seraphina aurait aimé être partout, sauf ici ! Elle détestait parler aux gens, elle détestait les foules, et elle se sentait terriblement mal à l'aise de demander quelque chose comme ca à une parfaite inconnue, sans compter qu'elle accusait ses pokémons de vol... Et si l'autre fille ne voulait pas la croire ? Si elle refusait de lui rendre sa gameboy ? Argh, toutes ses sauvegardes partiraient en fumée... Et en plus de cela, son père refuserait sûrement de lui en racheter une, sous prétexte qu'elle devait "voir des gens".

Ouais, bah elle, elle connaissait quelqu'un qui en voyait trop, des "gens".

Bref, Seraphina se sentait terriblement mal à l'aise, et elle se sentait rougir. Baissant la tête, elle rabattit la visière de sa casquette sur ses yeux, sans se priver toutefois de fusiller à nouveau les Goupix du regard. Maudits soient-ils de l'avoir mise dans cette situation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn (Vermilava)
POKÉBALL LANCÉES : 67
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Once more, with feeling !   Jeu 27 Sep - 21:15

Lorsque la demoiselle expliqua que les pokémons d’Iseko avaient volé un objet, la goupix dans les bras de la rouge se raidit d’un coup. Comme un enfant qui venait d’être pris sur le fait en train de faire une grosse bêtise. Cette simple réaction nerveuse suffit à confirmer à la coordinatrice que ce que l’inconnue venait de dire était plus que vrai.

Par Rayquaza ! Toutes mes excuses, je vais vous le récupérer.


Iseko déposa la goupix de feu sur le sol qui baissait les oreilles. Elle savait que ça allait être son quart d’heure d’engueulade et cela n’allait être guère agréable

AISU ! Viens ici tout de suite !


La voix énervée d’Iseko atteint les orifices oculaires du pokémon de type Glace qui s’extirpa du groupe d’enfant pour avancer vers la coordinatrice, reconnaissant la personne à qui elle avait “emprunté” l’objet.

Qu’est-ce que j’apprends ? On vole les objets des gens qu’on ne connaît pas ?
Vous m’en avez fait voir de toutes les couleurs les Fripouilles, mais là je ne suis vraiment pas contente du tout !  C’est quoi ce comportement ? Vous m’avez beaucoup déçu !


Gou..


Oh ça sert à rien de faire de me faire les yeux de Ponchiot battu.
Vous savez ce qui va se passer ? Vous allez rendre l’objet à la demoiselle, vous allez vous excuser et ensuite, vous allez avoir la punition la plus salée de votre vie de goupix !


Iseko croisa les bras et regarda les goupix toutes tristes, jusqu’à ce qu’Aisu décide d’aller récupérer le butin et une petite minute plus tard, la voilà avec la console. Très docilement, elle dépose la console au pied de la demoiselle et lui lance un regard touchant en guise d’excuse.Kasai se met à côté d’elle et la regarde avec des yeux suppliant également.

En voyant l’objet, Iseko soupçonnait les raisons qui avaient pu motiver les Fripouilles, même si elles n’étaient pas suffisantes pour expliquer ce délit en pleine air.

Je suis vraiment désolée pour ce qui s’est passé.
Je ne sais pas trop comment me racheter pour réellement m’excuser.

________________________
Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 44
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Once more, with feeling !   Dim 7 Oct - 9:55

@Seraphina G. Ferall a écrit:
ft. Iseko Ogawa
Once more, with feeling !
La coordinatrice semblait au moins aussi mal à l'aise qu'elle, ce qui rassura un peu Seraphina. Au moins, elle l'avait cru... Puis elle se mit à gronder ses deux goupix comme des enfants pris en faute, ce qui tira légèrement l'adolescente de son irritation pour lui arracher un sourire. Elle-même se comportait comme ça avec ses pokémons, lorsqu'ils faisaient n'importe quoi... Mais visiblement, la coordinatrice avait une meilleur autorité qu'elle sur ses pokémons.

Finalement, les Goupix lui rendirent sa gameboy, et elle la récupéra avec un nouveau regard noir. Certes, les deux bestioles lui faisaient les yeux doux, mais elle se remettait encore de sa course, et elle n'avait pas DU TOUT apprécié la blague.

C'est alors qu'Iseko s'excusa elle aussi, avançant qu'elle ne savait pas quoi faire pour s'excuser. Alors là... Seraphina secoua légèrement la tête, le rouge lui montant aux joues jusqu'à la racine des cheveux.

- Ne... pas la peine... 'scusez-moi... mes pokémons... tout s... Pardon !

Elle avait complètement paniqué. Se retournant, elle leva les yeux pour voir où en étaient ses pokémons, qui lui fournissaient une excuse parfaite pour se tirer de là. Elle n'avait pas envie que la coordinatrice s'excuse ! Elle avait récupéré sa gameboy, elle était contente... Elle prit donc littéralement la fuite, rejoignant le banc où Mélusine se réveillait enfin, encore sous le choc de la décharge qu'elle avait prise.

- Ah, vous me sauver la vie vous savez...

Elle prit ses deux pokémons dans ses bras et leur fit un gros câlin, au point même que Lilly se sentir obligé de protester et frotta sa joue rouge contre celle de sa maîtresse. Elle prit un léger coup de jus qui firent se dresser légèrement ses cheveux sur sa tête, mais elle les aplatit d'une main distraite avant de redéposer ses amies sur le banc.

- Et bien, que d'aventures !

Elle se retourna rapidement pour voir si la coordinatrice l'avait suivi, toujours dans son idée de se faire pardonner pour ses pokémons. Si c'était le cas, Seraphina n'aurait plus trop d'échappatoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Once more, with feeling !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Once more, with feeling !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]
» 05. Can't fight this feeling anymore.
» Bed, stay in bed, the feeling of your skin locked in my head
» Got me feeling drunk and high. So high. (Mag)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Ouest - ROZA :: Plaines et chemins :: Parc fleuri-