Partagez | 
 

 Prince du plateau (Capture/Solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Hoenn (Vermilava)
POKÉBALL LANCÉES : 67
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 30/08/2018

MessageSujet: Prince du plateau (Capture/Solo)   Sam 8 Sep - 13:29


C’est ce pokémon.


Entre nous, Iseko n’est pas du genre à chercher un pokémon en particulier. Epona a décidé de la rejoindre après des années d’apprivoisement pacifique, les Fripouilles sont sortis d’oeufs qu’on lui a offert et même Shukuten était un cadeau de la Queer Pride. Donc non. Iseko, c’est loin d’être une chasseuse vénère de pokémon. Par contre, on a déjà dit qu’elle avait des coups de coeur assez rapide. Et une photo de cette magnifique créature suffit à la convaincre.

Alors, elle partit à sa recherche. Partant tôt le matin, rentrant tard le soir, suivant les éclairs toute la journée et croisant énormément de pokémon sauvage affaibli. Un voltali dans les montagnes, avec tous les pokémons de type roche et sol qui trainait dans les environs ? Voilà qui est surprenant. La théorie voulait que ce soit un dresseur qui ai abandonnée un évoli et un autre qui aurait jeté une pierre foudre sur le chemin. Le pokémon avait dû faire preuve d’astuce et de force pour survivre. Une véritable anomalie

Vous vous doutez, si on est ici, c’est parce qu’elle avait bien fini par trouver la bestiole. Celle-ci venait de battre un… pauvre osselait. RIP.

Heu… Salut ?


Le pokémon se retourne, lançant un regard assassin, le poil hérissé et des éclairs parcourant sa fourrure.

Hum… Il n’a pas l’air d’avoir très envie de parler, mais je tente ma chance.


Je m’appelle Iseko et je suis coordinatrice. Enfin, je veux devenir coordinatrice.
Cela te tenterait de rejoindre mon équipe ?


Coordinatrice ? Le pokémon se retourne, s’assoit et penche la tête, en signe d’interrogation. Visiblement, le mot dresseur lui parlait plus. Artiste, qu’est-ce que c’était que ce pokémon ? Les Fripouilles et Shukuten commencèrent à expliquer à leurs congénères sauvages le but de la coordination, à l’aide de petit cri et d’imitation. C’était assez drôle de voir les goupix sautiller tout en utilisant leurs attaques pour faire une mini-prestation.

Le Voltali écouta patiemment, puis se remit sur ses quatre pattes et commença à expliquer son histoire. Son dresseur l’avait abandonné parce qu’il était moins fort qu’un autre pokémon trouvé tantôt. Et lorsque celui-ci avait eu vent de son évolution et de son incroyable motivation pour survivre, il était revenu le retrouver, le proposant de revenir. Le seul moyen de le faire partir fut un combat pokémon, annihilant littéralement l’équipe entière.

On retranscrit ça côté Iseko et on arrive à cette conclusion.

Tu n’as vraiment pas eu une vie facile.


Tu sais, je ne veux pas t’obliger à quoi que ce soit, si tu n’as pas envie, ce n’est pas grave.


Choqué le voltali. Une proposition ? Voilà qui était rare. D’habitude, les humains ne demandent pas la permission. Le pokémon commença à réfléchir quelques instants avant d’expliquer son plan. Tordu, le voltali. Il voulait absolument faire un combat pokémon pour voir la vraie valeur de la demoiselle. On explique tout ça à la rouge.

... D’accord ?


VS

Epona, tu commences !


Ponyta !


Epona, c’était un des pokémon les plus forts de son équipe et avec c’était la partenaire privilégiée de l’artiste. Le Voltali ne laisse pas un moment de répit, voilà qu’il fonce à une vitesse phénoménale et arrive sur le flanc du cheval, s’élançant dans les air et donnant un premier coup de patte arrière dans une ruade aérienne, ce qui fit tomber Epona. Elle n’avait même pas le temps de se relever que le Voltali lui assena un second coup de patte.

Whoa, puissant et impressionnant.
Danse Flamme Epona !


Même en étant à terre, la jument pouvait librement secouer sa tête et faire partir des gerbes de flammes dans tous les sens. Sentant le danger, le Voltali recula, mais malheur à ce pokémon, une des flammes avait touché sa patte et commençait à le grignoter. Le voltali secoua la dite patte dans tous les sens, mais rien à faire.

Relève toi et essaye d'utiliser Nitrocharge.


La diversion avait été parfaite. Epona se releva et commença à frapper le sol. De nouveau sa crinière flamboya de plus belle et le petit cheval s’entoura d’un bouclier de flammes, fonçant sur son adversaire. Lorsque le Voltali remarqua la manoeuvre, il hérissa ses pointes et une volée d’épine sortie dans les airs, se dirigeant vers Epona.

Oh, c’est magnifique ! On dirait les nuées de flèches dans les films de guerres.


Si l’attaque était impressionnante de visu (et c’était ce qui avait beaucoup intéressée la coordinatrice), elle n’était pas réellement efficace. Les flammes de Nitrocharge qui couvraient la jument avaient désintégré presque la totalité des épines, à part deux qui s’étaient plantées dans le dos du pokémon, sans faire réellement de dégâts. D’ailleurs, le Voltali fut un peu surpris et se fit littéralement dégommer lors de l’impact, le faisant valser un peu plus loin.

Superbe. Hum… Essaye Écrasement !


Sans perdre de temps, Epona poursuivit son adversaire dans un galop effrénée et sauta sur lui, l’écrasant au passage avec ces sabots. Hum. Voilà plusieurs fois que la jeune fille utilisait cette capacité lors de match pokémon et la pauvre ne trouvait aucun intérêt artistique. Peut-être parce qu’elle n’avait pas vu dans la bonne situation ? Sans doute. Cependant, notre ami Voltali ne comptait pas se rendre. Ses crocs commencèrent à se charger d’électricité et il attendit le dernier moment qu’un sabot tente de l’écraser pour rouler sur le côté et sautez sur ladite patte afin de le mordre à pleines dents !
Epona ressentit une violente décharge électrique en plus de la blessure infligée par les crocs de son adversaire et elle commença à se secouer dans tous les sens pour faire lâcher prises.

Whoa. Il ne rigole pas.


Heureusement, ce n’était pas un Grahyena et le Voltali relâcha sa prise, toisant du regard la jument.

Pour un pokémon sauvage, il est astucieux.

Bon, en concours, il ne faudrait pas le faire, mais je n’ai pas le choix.
Epona utilise danse-fl…


?!
Mais qu’est-ce que tu fais ?!


Tel deux chevaliers s’élançant de toutes leurs forces dans une joute à la lance, les deux pokémons couraient face à face, le regard déterminé à en découdre et à en finir avec l’adversaire. Le Voltali était tellement rapide qu’on avait l’impression qu’on ne le voyait plus par moment. Quand à Epona, elle avait la tête baissée, bien décidé à faire sa capacité charge.

L’impact fut d’une telle violence qu’un nuage de poussière se souleva. Iseko se couvrit les yeux, les Fripouilles et Shukuten filèrent se cacher derrière leur coordinatrice. Il fallut attendre quelques secondes avant de pouvoir enfin y voir plus claires. La jument était à terre, visiblement exténuée et le Voltali se trouvaient un peu plus loin, à terre également, même si ce dernier tentait de se relever.

Whoa, c’était très violent ! Epona, tu vas bien ?


La jument respirait péniblement, mais son égo devait être vexé en voyant que le Voltali se relevait. Tremblante, le cheval à la crinière flamboyante de feu tenta se relever également, cependant, elle éprouvait beaucoup plus de difficultés que son adversaire, qui fini par se relever et qui commençait déjà à préparer une nouvelle attaque. Sans doute celle avec la volée d’épine : ses poils étaient hérissés.

Epona, ça suffit tu reviens.


Poooo !


J’ai toujours dit que je ne vous pousserais jamais à bout pour une prestation. C’est également valable pour les combats.
Tu es à bout de force, je te demande de revenir !


La jument secoue la tête de droite à gauche, visiblement opposés à cette idée. C’était son combat, on n’avait aucun droit de lui retirer sa défaite ou sa victoire. Epona tenta d’expliquer ses sentiments. Si elle se battait ou si elle faisait des concours, c’était pour passer des moments avec sa meilleure amie, la seule qu’elle n’avait jamais vu. Alors, si faire venir ce pokémon dans la troupe était important pour elle, hors de question qu'elle échoue.

Et pendant ce temps, on pouvait noter que le Voltali semblait patiemment attendre la fin de la dispute, très poli. Bravo.

... Que faire ?


Goupiiiix !


La fripouille de glace commença à courir sur le terrain, se mettant devant la Ponyta tandis que la Fripouille de feu avait fouillé dans le sac pour tendre une pokéball. Iseko avait totalement oublié que le Voltali aussi était sans doute fatigué par son combat contre Epona, peut-être était-il suffisamment affaiblis ?

Très bien Aisu, on y va !
Onde Folie !


Le Voltali n’attendit pas et relâcha ses épines dans les airs, la nouvelle volée de flèche qui menaçait exclusivement la petite Goupix de glace. Le pokémon se précipita de lancer son attaque, une petite onde bleu qui sortait de sa bouche et qui se dirigeait en direction du Voltali, avant de tenter d’esquiver l’attaque. Petit saut à gauche. Petit saut à droite. Voilà qui inspirait de nouveau la jeune coordinatrice, jusqu’à ce que le Goupix se fasse toucher.

Aisu !


Beaucoup moins résistante que la Ponyta, la Goupix encaissait bien mal les attaques et montrait déjà des signes de faiblesses. Cependant, son attaque avait eu pour effet de faire courir le Voltali, poursuivi par l’Onde Folie.

Mince, il va peut-être s’enfuir ! Shukuten, bloque lui la route.


Togekiss !


C’est un combat pokémon ou un comédie show ? Le Togekiss fit un petit salut militaire avant d’utiliser Vitesse extrême et de se planter devant le Voltali, qui tenta d’effectuer un freinage d’urgence. Résultat : une belle gamelle en roulée boulée. Et l’onde qui l’avait touché.

C’est le moment !


Iseko attrapa une pokéball, couru en direction du Voltali qui ne marchait pas du tout droit et lancé la sphère bicolore. Celle-ci toucha la fourrure du pokémon et  un rayon rouge enveloppa la créature pour la transporter à l’intérieur de la pokéball.

Sans réellement savoir le résultat, Iseko se précipita vers Epona et Aisu, attrapant la tête de la jument et posant la Goupix sur ses genoux.

Mes pauvres… Je vous ai poussé un peu à bout, vous allez bien ?


Ponyyy !


Gouuu !


Ouai, c’était un combat un peu violent et vous êtes très gentilles de participer à ce genre d’activité. Combattre ce pokémon m’a donnée beaucoup d’inspiration pour nos futures concours !
Vous méritez  un extra en dessert en rentrant !


Silence glaciale.

Cuisinée par ma soeur, bien sûr...


Soupir de soulagement.
Kasai s’approcha d’Aisu, lui léchouillant la joue en se blottissant contre elle, sans doute inquiète de la voir dans cette état. C’était la première fois qu’Aisu combattait au côté d’Iseko et c’était sans doute son tout premier combat. Honnêtement, elle s’est bien débrouillée.
Shukuten attira l’attention sur la pokéball qui remuait à droite et à gauche.
Oups, le petit groupe avait oublié ce petit détail.

... Il est fort, je ne suis pas certaine que la capture est marchée.
Sans compter que c’est littéralement ma première capture.


Permettez que le narrateur relise le règlement… Alors… Administration… Code Civil...Contexte & Annexe… Note: Annexe 2. Combats et captures… Ok. Je prends une voix sérieuse et...

Iseko se demandant si le Voltali allait accepter de rester dans la pokéball. Avait-elle su prouver sa valeur durant ce combat ? Est-ce que Voltali était convaincu ? Ou il y avait-il encore besoin d’une démonstration de force et de volonté pour qu’il accepte de rejoindre l’équipe de coordination ?

Réponse dans le prochain épisode.

Roulotte des shineys : 6


________________________
Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 370
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Re: Prince du plateau (Capture/Solo)   Jeu 13 Sep - 16:19


Capture échouée






Oh, non, le Pokémon s'est libéré !
Malheureusement, Voltali est un dur à cuire. Il ne faut pas oublier qu'à lui seul il a décimé l'équipe entière de son précédent dresseur. Il a été pris de court, mais il en faudra plus pour l'épuiser. Tout va se jouer à présent, car pas encore convaincu de la valeur d'Iseko, il pourrait s'enfuir à tout moment.

La partie combat fait 9667 caractères, tu obtiens donc 7 niveaux à répartir entre les pokémons ayant participé.

♦️ ♦️ ♦️
♪La roulotte des shiny a été lancée ! ♪
Le dé est lancé ! Et c'est le numéro... 5 qui sort !
Malheureusement Voltali ne sera pas shiny.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn (Vermilava)
POKÉBALL LANCÉES : 67
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Prince du plateau (Capture/Solo)   Sam 22 Sep - 12:27


Mince ! Il s’est libéré !


Le Voltali était sortie de la pokéball et fixait le Togekiss. Il avait décidé que c’était son prochain adversaire. Et oui, pas le temps de niaiser, on reprends direct et pour justifier que l’onde de folie n’avait plus effet, on dira que c’est grâce à la pokéball qui lui avait soigner ces effets. Fichu technologie trop performante !
Sans laisser de répit, le pokémon se jette sur l’une des ailes du pokémon et le saisit à l’aide de ses crocs chargé d’électricité. Le pokémon célébration hurla en ressentant cette violente douleur.

Shukuten ! Lame d’air !


Je vous le donne en mille, l’attaque se créer au niveau des ailes du pokémon, dont celle où il y avait présentement la bouche du Voltali. Le pokémon sauvage ne s’en rendit compte que trop tard et se prit l’attaque de pleins fouet. D’ailleurs, l’attaque semblait avoir assommé le pokémon électrique. Vive la précision, le talent de Togekiss et un peu de chance aussi.

Très bien Shukuten ! Attaque Aurasphère !


Entre nous, Iseko n’est pas une stratège et ses pokémons le savent. D’ailleurs, durant les entraînements à la coordination, elle incitait souvent ses pokémons à essayer des figures et des combinaisons d’attaque, même si elle demandait autre chose. Et bien, c’est ce qui se produisit. Shukuten décida de tenter de réitérer l’exploit avec Lame d’air. Ses ailes devinrent blanche, puis il donna un violent coup dans les airs pour que celle-ci se forme en lame (d’où le nom de l’attaque, oui tu as tout compris !) et la lança en direction du Voltali assommé.

Celui-ci se reprit l’attaque. Evidemment, le type était à son avantage, il ne souffrait pas autant qu’une attaque de type feu et encore moins que si c’était une attaque de type sol. Cependant, le coup fut suffisamment violent pour qu’il soit de nouveau assommée. Et oui, la stratégie était là : littéralement spammer l’attaque Lame d’air jusqu’à, peut-être, mettre le pokémon K.O.

J’ai compris Shukuten ! C’est une très bonne initiative.
En combat pokémon, ce n’est probablement pas grave de refaire deux fois la même attaque.


Oh ba, tu sais Iseko. Il y a pas d’arbitre. C’est toi contre la nature. Iseko Versus Wild. Est-ce que l’expression jamais deux sans trois était valable ? Et bien non. La troisième Lame d’Air toucha effectivement le Voltali qui commençait à sentir la fatigue du combat, mais il s’était visiblement habituée pour surmonter le contre coup et se lancer une deuxième fois dans les airs, afin d'asséner ses puissant coups de pattes qui avaient bien fatiguer Epona. Cependant, Shukuten semblait plutôt bien encaisser les dégâts, affichant un sourire malicieux à son adversaire.

Je sais que c’est un combat pokémon, mais j’aime vraiment son attaque. On pourrait faire beaucoup de combinaison intéressante !


Goupix !


Tu as raison... Shukuten ? Aurasphère !



Le Togekiss ouvrit la bouche et lança la sphère qu’il venait de créer en direction du Voltali qui tenta d’esquiver l’attaque en faisant des petits sauts de côté et en effectuant même un salto arrière. Décidément, ce pokémon regorgeait de talent et plus le combat s’approchait de la fin, plus Iseko avait envie que le type électrique rejoigne son équipe. Mais pour cela, il fallait le convaincre.
Malheureusement, la sphère ne relâcha sa cible que lorsqu’elle la percuta de pleins. Le Voltali se secoua et poussa un hurlement, avant de commencer à courir et d’atteindre la même vitesse prodigieuse de tout à l’heure.

Ne te laisse pas faire ! Vitesse Extrême !


Et dans la table des priorités, c’était Shukuten qui avait l’avantage. Lui, il était carrément devenu invisible à l’oeil nu, ce qui surprit le Voltali qui ne le vit pas arriver sur le côté et il se fit de nouveau percuté. Décidément, le pokémon sauvage semblait beaucoup moins maîtriser ce combat que les précédents. Peut-être parce que l’adversaire était un pokémon aérien ? Ou peut-être parce qu’il commençait à fatiguer aussi ? Néanmoins, on pouvait le féliciter d’être aussi tenace et de toujours tenir debout.
Pendant ce temps, une petite héroïne avait décidé d’être sous les spotlights. Elle qui était habituellement si timide, elle ne supportait pas de voir son amie et âme-soeur presque K.O alors que la brute qui l’avait mis dans cet état continuait de défier l’ensemble de l’équipe.

Goooooupiiiix !


Kasai ! Revient !


Le petit goupix avait quitté le chevet de sa compagne renarde pour se positionner devant le Voltali, grognant comme jamais. C’était surprenant de la part d’une timide, même Shukuten fut littéralement choqué.

Kasai, ne fait pas l’idiote, tu vas te faire mal !


La renarde de feu n’écouta pas et commença à lancer une petite succession de flammèche ! Le voltali ne savait plus où donner de la tête ? Qui attaquer ?

Shukuten, reviens.


L’ordre avait été énoncé un peu à contre-coeur, néanmoins, Iseko avait compris une chose : cette situation permettrait de montrer qu’Iseko était quelqu’un de loyal et de juste. Il voulait voir sa valeur ? En voici un exemple. C’est vrai, elle aurait pu rester sur un deux contre un, mais cela n’aurait été guère juste et elle se refuser de forcer le pokémon à venir dans son équipe s’il ne voulait pas.
Peut-être était-ce idiot et naïf, mais elle était fidèle à ses convictions. Et on dirait que l’attention avait touché le Voltali qui regardait Iseko tout en évitant les flammèches avec de nouveau petit saut. La différence, c’est que ça avait fonctionné.

Kasai. Calme-toi et écoute moi.
Je crois comprendre pourquoi tu es dans cet état, tu es triste et fâchée, mais si tu te laisse aveugler par tes émotions, tu n’arriveras à rien.
Suis mes conseils.


Gooooou !


J’ai un minimum son attention : utilise Onde Folie !


Comme son homologue de glace, Kasai fit sortir une petite boule violette qui tournoyait dans les airs et se dirigeait vers le Voltali. Celui-ci semblait beaucoup moins agressif qu’auparavant. Peut-être qu’il essayait d’économiser ses forces ? Cependant, son esquive était vaine et il commença à être confus, ne marchant pas droit, se mélangeant les pattes et ayant un regard déboussolée. Cette compétence était aussi intéressante artistiquement qu’efficace en combat !
Cependant, le pokémon trouva suffisamment contenance pour ne pas se blesser tout seul. Il se releva, fixa la Goupix, hérissa de nouveau ses poils et projeta ses épines.

Flammèche pour te protéger !


Et oui ! Iseko se souvenait que la plupart des épines avaient littéralement fondu lorsque Epona avait utiliser Nitrocharge. Le type feu projeta plusieurs gerbes de flammes devant elle pour lutter contre les épines, mais encore une fois, il y en avait trop et certaines atteignirent malgré tout le pokémon. Heureusement, cela ne semblait pas trop grave.

Cependant, ce qui fut plus grave, ce fut le Voltali qui courut en direction du goupix. Il ne courait pas droit, à cause de la confusion, mais il réussit tout de même à effectuer de nouveau sa ruade. Au sol cette fois, vu que le Goupix n’était pas bien grand. Le goupix fut projeté dans les airs avant d'atterrir sur le sol.

Kasai !


Goupix !


La violence du coup avait été terrifiante et pourtant, en entendant l’appel d’encouragement de sa partenaire, Kasai se releva et fixa le Voltali. Les deux devaient être au même stade de fatigue, mais la goupix n’utilisa pas la violence pour se défendre. Non ! Pendant que le Voltali lui fonçait dessus, les crocs chargé d’électricité, la goupix afficha son regard le plus adorable qui soit. Couplé à la confusion, le Voltali fut tellement perturbé qu’il trébucha dans sa course, se faisant mal tout seul et atterrit pile devant la goupix. Celle-ci n’attendit pas et utilisa Vive-Attaque pour se mettre sur le dos du pokémon et commencer à le mordre. Non, la Goupix ne connaissait pas Morsure. Mais elle connaissait flammèche et utilisait uniquement ses crocs pour s’accrocher.

Le Voltali semblait sortit de sa confusion et commença à se secouer dans tous les sens pour faire décrocher l’intrus. Malheureusement, Kasai était beaucoup trop fatigué pour lutter et une ruade de trop l’envoya dans les vapes.

Kasai !


Iseko se précipita vers la Goupix pour la récupérer dans ses bras. L’animal réagit faiblement, affichant visiblement un air déçu.

Tu as été très courageuse Kasai. Je ne t’en pensais pas capable !


Voltali !


Quoi ? Encore debout ? Mais ce pokémon était fort ou extrêmement tenace ? Iseko n’avait plus qu’un pokémon valide pour le combat. C’était donc l’heure de tenter le tout pour le tout.

Shukuten ! Comme à l’entraînement ! Fais le grand final !


Le togekiss revint dans la course et commença à s’envoler dans les airs, son corps commençait à s’illuminer. Inaccessible pour le Voltali, celui-ci retenta son attaque avec les volées d’épine. Imperturbable, le Togekiss rassembla toute son énergie en encaissant couragement les coups avant de devenir aussi étincelant que le soleil lui-même. Aveuglé, le Voltali ne voyait pas ce mini-astre lumineux foncé sur lui à la vitesse de l’éclair et, encore une fois, il se fit percuter. Mais cette attaque, bien que de type vol, fut la plus terrible qu’il eu a subir.

Le Voltali était à terre et cette fois, il avait toute les peines du monde à se relever. Togekiss, lui, le fixait, un peu fatigué, mais près à se battre de nouveau si c’était nécessaire.

Iseko garda Kasai dans un bras et attrapa une pokéball dans l’autre. Elle fixa la sphère, puis le voltali.

Voltali, je t’ai prouvé ce que je vaux, à toi de décider maintenant !


Pokéball, go !


Le geste, la puissance et la précision était une ultime preuve de sa détermination pour que le pokémon rejoigne l’équipe. Mais était-ce suffisant ? Parfois, tout donner ne servait à rien.

Réponse dans le prochain épisode.


________________________
Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 370
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Re: Prince du plateau (Capture/Solo)   Sam 22 Sep - 14:00


Capture validée !






Félicitations, ce nouveau Pokémon rejoint ton équipe !
N'oublie pas d'actualiser ta Carte Dresseur et de l'ajouter dans ton profil si tu y recenses tes petites bêbêtes ;-)

Niveau 22

La partie combat fait 8961 caractères, tu obtiens donc 7 niveaux à répartir entre les pokémons ayant participé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn (Vermilava)
POKÉBALL LANCÉES : 67
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Prince du plateau (Capture/Solo)   Dim 23 Sep - 15:15

Iseko se relève. La pokéball ne bougeait plus. Kasai toujours dans ses bras, elle s’approche de la sphère bicolore et l’attrape, avant de libérer le pokémon. Le Voltali était toujours là et il semblait attendre quelque chose.

Est-ce que tu as un nom ?


Le pokémon électrique secoue la tête de gauche à droite. Peut-être que son ancien dresseur lui en avait donné un, mais en l’abandonnant dans les montagnes, il n’avait plus à être lié d’une quelconque manière.

...Tu veux que je donne un surnom ?


Le Voltali semblait hausser les épaules, mais surtout, il était au bord de la fatigue ! Iseko lâcha un rire et laissa le type électrique retourner dans sa pokéball. Les autres pokémons furent également rapattrier dans leurs sphères bicolores respectifs, sauf Shukuten qui faisait office de garde du corps pour le retour.

Petit épilogue.

Le titre est trompeur. C’était UNE Voltali. Et heureusement que la rouge était passé dans le centre pokémon pour connaître ce “petit” détail assez déterminant pour le surnom.

Ojo. La princesse du plateau.

________________________
Merci à Serai " Lamire" ~ pour le codage des bulles de dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Prince du plateau (Capture/Solo)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prince du plateau (Capture/Solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'ai peur du vide - (Capture - Solo)
» Le Mont Calgon ! [Capture solo]
» A la pêche à l'Hypotrempe - capture solo
» {capture /solo} venalgue, on dirait ton dernier selfie sur insta.
» Battre le fer [capture solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Nord - ONNEN :: Montagne et plaines rocheuses :: Sillons et plateaux-