Partagez | 
 

 [ADOPTION] “And I settle for a ghost.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 127
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 24/03/2018

MessageSujet: [ADOPTION] “And I settle for a ghost.”   Mar 1 Mai - 19:28

Voilà à peine une semaine que Tori avait aménagé à Alera, qu'il se lançait déjà dans une grande entreprise : à savoir, adopter un nouveau camarade pour son équipe. Les nouvelles de la semaine portes ouvertes de la Maison Pokémon s'étaient répandues rapidement.

Pourtant, le jeune homme était bien conscient que ce n'était peut-être pas la chose la plus maligne à faire à peine installé. Après tout, la veille, il avait encore été réduit à téléphoner ses parents pour se plaindre et demander de l'aide, ne sachant véritablement comment gérer toute la paperasse liée à la rente de son studio. Cependant, d'un autre côté, Tori voyait cette petite aventure comme un bon moyen de se familiariser avec les habitants de l'île, ses interactions s'étant jusque-là limité à des « bonjour » « vous prenez les cartes bancaires ? » « merci, bonne journée ! » qu'il avait échangées avec les commerçants du coin. Et puis ... Il était question de Pokémons abandonnés, dont certains devaient bien avoir un passé à filer la chair de poule. Quel genre de personne serait Tori s'il ne se laissait pas amadouer par la perspective d'être le héros d'une de ces créatures délaissées !

Ce fut donc avec ces excuses en tête que Tori s'était lancé sur les routes, n'hésitant pas à demander son chemin à de parfaits inconnus. Heureusement pour lui, la population d'Alera se révélait extrêmement serviable. Aussi, comme il habitait déjà à Roza, il eut la joie de découvrir que la Maison Pokémon se trouvait dans le coin, et qu'il n'aurait pas à traverser la moitié de l'île à pieds pour la rejoindre. Peut-être qu'il finirait par se rendre là-bas régulièrement.

Ainsi, Tori finit par arriver en milieu d'après-midi dans la propriété de M. et Mme Tatin. Il fut agréablement surpris par la taille du domaine visible, mais aussi par la beauté du jardin fleuri. Ah, le printemps ! Définitivement une saison fort appréciée du jeune homme. Contrairement à son oncle, Tori ne souffrait pas d'allergies au pollen, il n'avait donc aucune raison de la haïr. Cependant, alors qu'il avançait à grands pas déterminés dans le parc, sa résolution flancha progressivement. Le Pokémon qu'il adopterait serait-il véritablement plus heureux avec lui que dans ce magnifique lieu ?

Les foulées du jeune homme finirent par l'amener devant la porte d'entrée de la bâtisse qu'il se mit à fixer intensément tout en croisant les bras, clairement au milieu du passage. L'esprit de Tori se trouvait toujours embrumé de doutes et à présent qu'il était là, qu'il était temps de passer à l'action, il hésitait. Pouvait-il vraiment prétendre offrir une meilleure vie à son futur compagnon ? Tori se tapa alors les joues avec la paume de ses mains, les gardant là un instant avant de laisser ses bras retomber.
Ce n'est pas le moment de te dégonfler.
Toutefois, même avec sa volonté plus ou moins retrouvée, Tori ne trouva pas le courage d'ouvrir cette satanée porte. Après tout, il savait qu'il pouvait avoir tendance à parler plus vite qu'il ne pensait. Une seule erreur et l'on pouvait bien lui interdire de revenir. Notamment si le fait qu'il n'avait pas sorti Creep de son Honor Ball depuis plusieurs mois venait à se faire savoir.

________________________

Tori s'exclame en #83441d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/
avatar

REGION : Unys & Johto
POKÉBALL LANCÉES : 69
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/03/2018

MessageSujet: Re: [ADOPTION] “And I settle for a ghost.”   Mer 2 Mai - 20:09


Il est 5 heure, Mell est endormis. Encore dans le brouillard, je me réveille dans le noir. Les rideaux sont tirés et j'entends les oiseaux gazouiller. Je sens contre moi la chaleur d'un corps brûlant. Il est 5 heure. Je quitte le lit sans bruit. Une main essaye de retenir la mienne. Mais comme un oiseau, je me suis déjà envolé. Ton corps fatigué, n'aura que pour souvenir de moi, un parfum enivrant, une voix.

Il est 6 heure. Mell s'éveille. Dans la ville, les gens commencent à s'activer. Les derniers buvards rentrent chez eux sous le regard consterné de ceux déjà lever. Les rideaux des magasins commencent à se lever et les lumières des lampadaires se fondent dans la lumière de l'astre solaire. Du sommet de la ville, je regarde la plèbe. Costume Armani. Chaussure Lacoste. Mon être entier respire l'oseille, le pognon, le flouz, le blé. Sur tout les murs de la ville, mon visage est affiché que je sois à la une ou dans une pub. Debout devant une vue surplombant la ville, au plus proche des cieux, je vous regarde vous, gens du commun.

Il est 7 heure. Sur le parvis, une haie d'honneur attend mon arrivée. Des rangées de journalistes essayent de prendre LE cliché. Alors que les portes s'ouvrent pour laisser passer ma personne, je suis protégé par une unité de garde du corps, qui m'accompagne vers une limousine déjà apprêtée. Aujourd'hui, je vais voyager. Le vent souffle déjà sur les plaines alors que je regarde le paysage défiler sous mes yeux. Mon assistant me parle d'un ton doucereux. Mais je ne fais que mine de l'écouter. Mon agenda, aujourd'hui, est libre, une page aussi blanche qu'un linceul. J'ai un pokémon a aller chercher.

Il est 8 heure. Roza est en pleine activité. Le parfum des champs de fleurs entourant la ville est enivrant. C'est une bouffée d'air frai comparé à celui filtrer de Mell. Mais voilà que je commence à tousser. Un mouchoir sur le nez, mes yeux commencent à pleurer. Accompagner par un garde du corps, je me rends sans tarder à la maison pokémon. Tenue par le couple Tatin, elle aurait été une si belle acquisition si M.Cannelle n'avait pas mis son veto. Une des plus grandes déception de mon père. Imaginez ! Ses pokémons en veux-tu en voilà, à porter de main. Et légalement en plus !

Mais il est bien trop tôt pour adopter, la maison est à peine ouverte, et il n'y a quasiment personne. Mais j'entre sans frapper. C'est M. Tatin qui m'accueille, un homme âgé, à la chevelure blanche comme neige, déjà occuper à nourrir les pokémons nouveaux-nés. Les malheureux donc les œufs ont été refusés par leurs dresseurs. Pas Shyney, pas le bon genre, pas les bonnes capacités, pas la bonne nature. Les pauvres. Rejeter pour le seul crime d'être né.

Il est 11 heures, j'ai été invité pour le petit-déjeuner. Et c'est avec un furaiglon dans les bras que je prends mon caoua. Le petit être est une boule de plume toute mignonne. Gueriaigle est déjà en train de la pouponner. Mes pokémons sont sorties de leur pokéball. Être champion d'arène me permet d'éviter les évaluations regardant mes pokémons, mais c'est avec une bonne raison que je laisse le vétérinaire les examiner. Car je n'ai rien à cacher, et chaque visite validée, est une autre preuve de ma supposer interpréter. N'est-il pas facile de les manipuler ?

Je suis à leurs yeux, comme une main de velours dans un gant de fer. Un homme fier, avec du cœur. Ce qui est bon pour les affaires. Première leçon, à vous qui me lisez, et celle-ci, elle est gratuite. Ne négliger jamais le capital sympathie. Tous les tyrans ont été détrônés quand le vent a tourné. Garder le soutient de l'opinion publique et on vous pardonnera tous vos vices.

M.Tatin est d'ailleurs toujours heureux que je prenne la peine de nourrir les pokémons, et que je m'occupe. C'est encore mieux, si je salis mes vêtements au passage. Pour montrer que ses derniers sont plus importants que mes effets. Cela lui fera presque oublier, que mon père a essayer de le couler. Sa femme est, elle très attentionné. Je dois toujours faire un arrêt à la salle de sport après les avoir vues, car elle cherche toujours à me gâter. Qu'elle n'est pas sa fierté, quand elle dit que sa cuisine est même apprécier par « le jeune Ranston ». Bien que j'admets que sa cuisine est, en effet, délicieuse et le vin de M.Tatin encore plus.

Il est 16 heure. Une fois avoir fais bonne figure toute la matinées, mettre fait gavé au déjeuner, c'est seulement durant l'après-midi que je peux enfin faire les démarches nécessaires pour adopter. Je me dirige vers l'accueil, mon costume est taché, un pokémon trotte à mes pieds. Et sous les yeux médusés des dresseurs, je me mêle à eux, et comme eux remplit les papiers nécessaires pour adopter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 127
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 24/03/2018

MessageSujet: Re: [ADOPTION] “And I settle for a ghost.”   Mar 8 Mai - 20:22

Tori prit une dernière inspiration, notamment pour se vider l’esprit de pensées négatives, avant de poser un pied contre la fameuse porte. Toucher des poignées ayant été en contact avec les germes d’innombrables personnes ? Très peu pour lui, même s’il avait eu l’habitude dès l’enfance de ne pas avoir peur de se salir. Une mauvaise expérience, où il avait fini la tête dans une cuvette pour avoir mangé avec les doigts en lieu public (maudites frites et maudit oncle !), lui avait bien appris ça. Ainsi, n’hésitant plus un seul instant, Tori poussa la porte d’une extension de jambe un peu trop violente, l’envoyant valser et cogner brutalement contre le mur intérieur. Ah. Elle se révélait plus légère que ce qu’il avait prévu.

Un peu penaud pour avoir fait une entrée littéralement fracassante, Tori tenta de faire profil bas tandis qu’il se fît foudroyer du regard par un certain nombre de personnes se tenant dans la pièce, notamment par une femme qui semblait gérer l’accueil. Prenant soin de faire le moins de bruit possible, il se rendit toutefois rapidement compte que les discussions qui avaient été interrompues par son arrivée reprirent vite leur cours, rendant sa minutie inutile. Aussi, il ne fit pas prier pour reprendre une conduite qui lui était normale : épaules en arrière, dos droit, ainsi qu’un pas déterminé tandis qu’il rejoignît les autres dresseurs qui s’étaient attroupés vers l’accueil. Pour quelle raison, exactement ? Tori n’en avait aucune idée. Cependant, il se doutait que ce devait être en lien avec des certificats d’adoptions, ou de choses de ce genre-là.

Toutefois, alors qu’il se mêlait aux autres par défaut plus que par choix, un individu retint son attention. L’avait-il déjà vu quelque part ? Son visage lui disait quelque chose. Sans compter les vêtements très clairement onéreux qu’il portait. Tori ne put empêcher une grimace de se former sur son visage lorsqu’il vit l’état de ces derniers. Voir de tels habits tachés lui faisait physiquement mal, lui-même comptant majoritaire sur des bourses pour tenir le coup, ses parents ne payant que les locaux de son studio.

Cependant, alors que Tori guettait les faits et gestes des autres dresseurs, ne sachant pas vraiment quoi faire à part attendre, il se rendit rapidement compte que la plupart de ceux qui se tenaient là avaient déjà choisi la bestiole qu’ils souhaitaient amener avec eux. Or, ce n’était pas son cas à lui. Ne tenant pas à perdre plus de temps que cela, il se démarqua du groupe, et s’avança d’un pas confiant vers l’homme bien habillé qu’il avait remarqué. Après tout, ce dernier était entouré de Pokémon. Il devait bien être un gérant ou quelque chose, n’est-ce pas ? Il dégageait un air important.

« Hmm. Excusez-moi, vous sauriez où je pourrais voir les Pokémons à l’adoption ? »

Et un grand sourire pour faire bonne figure. Et rattraper son entrée catastrophique.

________________________

Tori s'exclame en #83441d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/
avatar

REGION : Unys & Johto
POKÉBALL LANCÉES : 69
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/03/2018

MessageSujet: Re: [ADOPTION] “And I settle for a ghost.”   Dim 20 Mai - 21:15

A 16 h. Je suis assis à une des tables de l'entrée, répondant soigneusement au papier nécessaire à l'adoption. Même s'il ne s'agissait que d'un œuf, le formulaire Dangerosité Tonsurité Cultuel, ou DTC était à remplir en 3 exemplaires. Avec le nom, le prénom, le métier de l'adopteur, dans quelles conditions l'œuf sera conservé, et ainsi de suite. Sachant que chaque formulaire était de 5 à 10 pages, cela prenait beaucoup de temps. Enfin comme chacun sait, l'art de la torture est administratif.

Comme depuis le début de l'après-midi, je portais toujours mon costume maculé de terre au niveau des mollets. Il ne servait à rien que je me change, puisque j'allais retourner vers la cours pour chercher mon pokémon. Et même si pour certain, voir un costume Armani tâché, est du gachie et difficile à voir. Ils n'ont pas conscience du capital sympathie que cela m'apporte auprès des propriétaires de la maison pokémon. Je pourrais m'habiller en habit plus cozy, en jogging, ou en t-shirt.

Mais ce n'est pas le moment. J'ai une image à respecter. Ces accoutrements n'étaient destinée que lors de mes apparitions sportive, comme au petit ou au grand Stade à Méanville. Ce n'était ni le lieu, ni l'endroit pour paraître négliger. Et autant pour les autres cela semble horrible de tâcher un costume de cette valeur, une tâche de terre reviens pour moi, comme si vous aviez taché un jean. À l'inverse du premier venue, je pouvais me payer un pressing, moi. Enfin, et ont dit que les riches n'ont pas contact avec la réalité, c'est n'importe quoi !

Depuis un moment, le petit pokémon qui m'avait suivit jusqu'alors, s'était niché dans ma chevelure. C'était un petit furaiglon qui a la vue de mon guériaigle avait décidé de me coller, et de se servir de moi comme d'une tourelle. La petite bête, un peu agressive, comme tout les membres de son espèce regardait la pièce avec circonspection. Lorsque j'eu finis de finalement remplir les fiches, je m'apprêtais à me lever pour déposer mes papiers quand une voix m'arrêta dans mon élan.

« Hmm. Excusez-moi, vous sauriez où je pourrais voir les Pokémons à l’adoption ? »

Ayant perdu la notion du temps car trop occuper à remplir les papiers, je n'avais pas fait attention à la présence d'un nouvel arrivant. Jeune, petit, il ne devait avoir que dans les 18 ans au plus. Surpris par sa question – je ne pense pas ressembler à Monsieur Tatin – je me tournais vers le jeune homme en haussant un sourcil.

« Oui bien sûr. Mais je ne suis malheureusement pas le gérant de la maison Pokémon ». Dis-je alors avec une boutade, en me levant « Veuillez me suivre jeune homme »

Avec mes papiers sous le bras, je me tournais vers l’accueil, pour les déposer. L'hôte, Madame Tatin, me regarda avec un sourire, et me dit que l’œuf serait près dans une heure environ, le temps de tout vérifier. Haaaa l'administration, ce mammouth si lent. Je lui demandais alors si je pouvais monter le parc à ce jeune homme. J’eus bien sûr l'autorisation sans soucis, et fis signe au jeune garçon de contourner l’accueil pour entrer par une porte derrière. Cette dernière donnait sur le pation du grand jardin. Une terrasse en bois clair, abimé par le temps, et marqué par les traces de griffes des pokémons.

Me tournant finalement vers le garçon, je lui adressai un sourire, en tendant la main. « Au fait, je me présente. Je suis Stefan. Stefan Konoe-Ranston. Enchanté. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 127
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 24/03/2018

MessageSujet: Re: [ADOPTION] “And I settle for a ghost.”   Dim 1 Juil - 18:41

Tori faisait de son mieux pour garder son attention sur l'homme et de ne pas se laisser déconcentrer par le furaiglon qui se trouvait sur sa tête. Il devait avouer qu'il était un peu envieux, car c'était tout à fait ce genre de Pokémon que Tori voulait dans son équipe, non seulement parce qu'il adorait les types vol, mais aussi parce que les couleurs des gueriaigles correspondaient à l'aesthetic qu'il cherchait à maintenir au sein de son équipe. Cependant, il semblait bien que l'homme eût déjà fait son choix dans l'oiseau. Tori remarqua alors la patte manquante de l'oisillon, et son cœur rata un battement. Quels genres d'horribles mésaventures ce jeune Pokémon avait-il connu ? Toutefois, cette réalisation calma quelque peu les envies d'adoption du rouquin. Il devait l'avouer : il ne se sentait pas prêt, aussi bien physiquement que mentalement, à s'occuper d'un Pokémon handicapé. Sans compter que, bien qu'il ne fût pas un dresseur, son intérêt pour les combats était certains. Et ce furaiglon serait certainement plus heureux dans un environnement paisible, qu'il n'était pas sûr de pouvoir garantir.

Semblant se rendre compte de sa présence et de ce qu'il lui avait demandé, l'homme prit soudainement la parole. Ce qu'il révéla mortifia l'étudiant : il ne s'agissait pas du gérant. Pourquoi fallait-il toujours qu'il se ridiculisât en public comme cela ? Il serait bien prêt à parier que la réceptionniste qui l'avait foudroyé du regard un peu plus tôt devait se payer de sa tête. Malgré tout, Tori décide de jouer le gentil toutou et faire comme l'homme le lui a demandé, le suivant comme un rocabot et attendant sagement qu'il eût fini de parler avec la fameuse Mme.Tatin. Tori comprit alors mieux pourquoi cet individu n'était définitivement pas M.Tatin : elle était beaucoup trop vieille pour lui. Enfin, pas qu'il fut du genre à juger les gens sur ce genre de chose. L'homme lui fit alors signe à Tori de le suivre, et Tori n'eut pas besoin qu'on le lui demandât plusieurs fois.

Et les voilà dehors. Cependant, le rouquin n'eut pas le temps d'admirer la vue que déjà le brun lui tendit la main tout en se présentant. Stefan Konoe-Ranston. Tori jurait avoir déjà entendu ou lu ce nom quelque part, mais il fut incapable de se souvenir où. Dans tous les cas, cet homme devait être important. Aussi, l'étudiant attrapa la main tendue vers lui et la secoua une fois en guise de salutation, puis se présenta à son tour :

« Enchanté également. Je m'appelle Tori Yamazaki. »

Wow, Tori. Tu es parvenu à te présenter sans te ridiculiser encore une fois devant cet homme. Chapeau.
Tori laissa alors son regard balayer l'environnement qui s'étendait devant eux, et ce qu'il vit lui coupa le souffle. À l'arrière de la maison se trouvait un terrain tout aussi magnifique que celui de l'entrée, rempli de fleurs en tout genre avec l'arrivée du printemps. Les Pokémons les plus actifs batifolaient, tandis que les plus sociables s'étaient déjà regroupés autour des personnes déjà présentes.
Les plus timides doivent être cachés quelque part.

Son regard fut alors immédiatement attiré par deux zébibrons qui broutaient ensemble, l'un à côté de l'autre. Voilà bien des Pokémons qui correspondaient à son fameux aesthetic, avec leur pelage noir. Sans compter qu'il avait bien besoin d'un type Électik dans son équipe. Néanmoins, Tori n'avait définitivement pas besoin de deux d'entre eux, et il ne se sentait pas de les séparer. Ils avaient l'air très proches. Toutefois, ne pouvant résister, il s'approcha tout de même des deux équidés, oubliant presque l'existence de Stefan. Il fit sortir Henry et Éthanol de leur Pokéballs. Après tout, s'il allait adopter, il fallait bien que ses Pokémons actuels s'entendent bien avec leur futur compagnon.

Les deux zébibrons levèrent la tête à leur approche. Le mâle se mit alors charger vers eux, lançant de petits éclairs au passage, et Éthanol manqua de faire une crise cardiaque (Tori aussi). Elle s'accrocha au pantalon de l'étudiant, qui trébucha en arrière en tentant d'éviter le zèbre. Ce dernier, tout fier de son effet de surprise, se mit alors à se pavaner devant la femelle, qui semblait vraiment n'avoir d'yeux que pour lui. La menace passée, Henry se reposa sur l'épaule de Tori, comme s'il avait pressenti le danger auparavant.

Ce qui était certain, c'était que ces zébibrons n'étaient pas faits pour lui.

« Eh bien. Ils sont agités, ceux-là. »


________________________

Tori s'exclame en #83441d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [ADOPTION] “And I settle for a ghost.”   

Revenir en haut Aller en bas
 

[ADOPTION] “And I settle for a ghost.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vers l’adoption d’un plan unique de planification familiale
» Les sénateurs restent jusqu'à l'adoption du décret électoral
» GHOST ISLAND
» Jordy 4a,gentil fox-terrier (m)stresse ,adoption don libre .
» Saphir m bichon 2,5a craintif adoption -sauvetage (saisie)45

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Ouest - ROZA :: Maison Pokémon-