Partagez | 
 

 [Semaine de la Terre] “Quand on y songe, les grands magasins sont un peu comme des musées.” (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1283
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: [Semaine de la Terre] “Quand on y songe, les grands magasins sont un peu comme des musées.” (Libre)   Dim 29 Avr - 16:30

Mari sortit le flyer de son sac pour être sûre de l'adresse. C'était un papier vert pastel, avec des logos  de tri et de recyclage un peu partout dessus. On y trouvait la liste de toutes les activités pour la semaine de la Terre end étaillé, et à côté une carte grossière de l'île qui montrait les villes et les événements liés à chacune. Il y avait aussi quelques conseils de base, comme ne pas gaspiller l'eau ou de penser à recycler le papier.
Quoiqu'il en soit, ce qui intéressait Mari dans tout ça, c'était l’événement de Mell « Une nouvelle vie pour les déchets ». Il s'agissait de plusieurs DIY pour créer de nouveaux objets à base d'anciens. L'idée plaisait bien à Mari. Surtout que là, on ne parlait pas des trucs moches du genre faire un cadre en coquillage ou nouille. Au vu des photos qu'iel avait vu sur les précédentes conférences, il y avait une vraie recherche esthétique et utile. Comme les ampoules usées réutilisées en vase, c'était des produits qu'on trouvait déjà en boutique de déco. Alors si Mari pouvait apprendre à le faire iel-même, iel ne disait pas non. Iel aimait bien ce genre d'initiative. Outre le côté recyclage, ça apprenait aussi aux gens qu'ils étaient capable de faire des choses de leur main.

C'était ainsi que la brun.e se retrouva devant le bâtiment du quartier des arts où l’événement avait lieu. C'était dans l'allée des artistes, une galerie d'art avait ouvert ses portes à une association qui gérait la séance. Il y avait déjà quelques personnes sur place, les organisateurs invitaient à trouver une place au niveau des tables posées pour l'occasion tandis que d'autres commençaient à installer les objets. Il y avait encore un peu de temps avant que ça ne commence.
Mari était bien sûr accompagné.e par son fidèle Raichu, ce dernier équipé d'un joli foulard jaune autour du cou. Cupcake quant à lui dormait simplement dans sa pokéball pour le moment. Mari préférait garder ses pokémons libres, mais iel avait pu rapidement constater que le charmillon n'aimait pas trop la ville. Trop de bruits, trop de monde.
Iel pénétra dans la salle, des tableaux pop art ornaient les murs blancs et, bien que Mari ne soit pas un.e grand.e amatrice de ce courant artistique, le tout offrait une atmosphère colorée et pétillante à l'espace. Iel salua les organisateurs et s'installa derrière une table, observant autour d'iel en attendant que le cours ne commence.

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Unys & Johto
POKÉBALL LANCÉES : 69
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/03/2018

MessageSujet: Re: [Semaine de la Terre] “Quand on y songe, les grands magasins sont un peu comme des musées.” (Libre)   Jeu 3 Mai - 23:24

Être roi, ce n'est plus avoir de vie privé. Chacun de vos gestes est épié. Vous êtes suivi jour et nuit et lors de vos moindres mouvements vous êtes accompagnés par une unité, non, un escadron de sécurités. Si l'on essaye de se soustraire à cela, il ne faut pas s'étonner de se faire assassiner. Car étrangement, votre vie devient à trésor à protéger. La solution à cela est ; me direz-vous, plus simple qu'il n'y paraît, il suffit juste de se déguiser. C'est pour cela qu'aujourd'hui, je porte ses habits. Je suis vêtu qu'un pantalon en toile blanche, avec une chemise verte à carreau et aux bretelles apparentes. Mon visage est couvert par un béret et par une paire de lunettes de soleil pour cachet et me cacher des regards.

Je suis aussi accompagné par deux amis, enfin deux gardes du corps, eux aussi sont incognitos, mais ses deux idiots ne sont pas subtil. Ils me suivent à la trace et marchent au pas. Leurs regards ne me quittent pas. Je croyais qu'il fallait se mêler à la plèbe, et bah là c'est raté. Heureusement, mon rendez-vous d'aujourd'hui se trouve dans un endroit un peu reculer. Dans le quartier des arts, une petite galerie d'art prépare pour la semaine de la terre une activité de création a partir d'objet usagé. Des DIY « di-aille-ouaille » comme disent les jeunes. Ayant financé ses activités, il est normal que je puisse en profiter, et cela, aura aussi la conséquence, de me montrer accessible à la populace, augmentant ainsi mon capital sympathie.

Une fois sur place, je suis accueilli par un organisateur qui attendais mon arrivée, un prospectus à la main. Sur le papier, se trouvait des noms d'artistes dont, si l'activité me plaisait, je pourrais devenir le mécène. Sur les tables, les objets étaient déjà installés. Certains avaient déjà commencer, leur pokémon à leurs côtés. Je laissai donc sortie mon Tylton de sa pokéball. La petite créature au pelage doré sortie dans un éclair rouge, et se contenta de se poser sur mon épaule, jusqu'à ce que son regard ne croise celui d'un jeune Raichu. Il semblerait que ma rancune envers les pokémons éléctriques soit partagé avec mon pokémon, car avant même que je ne puisse l'en empêcher, il fonça sur lui.Je ne pus que le suivre, et le choper avant qu'il ne finisse en poulet grillé.

________________________


Je ne suis pas un dieu, mais un homme et c'est mieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1283
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: [Semaine de la Terre] “Quand on y songe, les grands magasins sont un peu comme des musées.” (Libre)   Dim 6 Mai - 18:20

A présent installé.e à une table, Mari avait commencé à regarder les différents prospectus qui montrait des exemples d’objets réalisés. Le dessous de verre fait en touche de clavier. Iel voulait trop faire ça. Pas avec des lettres au hasard, mais façon mots-croisés. Avec des mots du genre « cupcake » ou « rainbow ». Iel posterait ça ensuite sur un de ses ô combien nombreux blogs en ligne. Et puis aussi envoyer des photos à ses potes lgbt+, ça les ferait marrer. Et une photo spéciale pour Valen. Si les gens avaient un bon retour (sauf pour Valen de qui iel n’attendait que des insultes), pourquoi pas les proposer à la vente.
Lavi quant à lui regardait le matériel, curieux. Il tournait une ampoule dans ses mains, cherchant bien comment la réutiliser. Il avait beau la coller à ses joues, elle ne s’éclairait pas. Mari eut un léger rire en le voyant faire.

- Non, mon vieux, c’est pas pour ça.

Mais le raichu n’eut pas l’occasion de répondre qu’il y eut brusquement de l’agitation près d’eux. Les deux compères se tournèrent avec surprise tandis qu’un homme venait d’attraper un Tylton bien décidé à en découdre avec le rongeur. Lavi, pas agressif pour un sous, fit les gros yeux et recula contre sa dresseuse. Mais qu’est-ce qu’il lui voulait ? Il n’avait pas souvenir de l’avoir déjà vu. Ou avait-il pu causer quelques soucis à un pokémon par le passé de façon inconsciente ?!!! Devait-il s’excuser du coup ?! Mari fronça légèrement les sourcils quant à iel et se redressa.

- Hé, retenez votre oiseau. On n’est pas dans une arène, ici.

Maman poule, bien décidé.e à protéger son pokémon. Les organisateurs, bien au courant de l’identité du champion, échangèrent un regard angoissé. Il ne s’agissait pas de froisser leur financeur principal. Chose qui n’échappa pas à Mari : ce type était louche. Les courbettes des gens à son arrivée, les deux types qui lui collaient au derrière sans jamais rien dire… sans parler de sa tenue. C’était passage… mais quelle idée de prendre cette teinte de vert ! Enfin, ce n’était pas la question. Que ce type soit louche ou simplement important, Mari s’en fichait. On n’agressait pas ses pokémons comme ça.

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Unys & Johto
POKÉBALL LANCÉES : 69
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/03/2018

MessageSujet: Re: [Semaine de la Terre] “Quand on y songe, les grands magasins sont un peu comme des musées.” (Libre)   Lun 7 Mai - 17:46


Tylton fila comme une flèche à travers la salle à la vue du rongeur. Je dus lui courir après, bousculant une ou deux chaises au passage. Cet oiseau que l'on disait très calme, soigneux et calineux, qui adore se passer sur la tête des gens, et se faire passer pour un jolie chapeaux soiyeux, était pour mon cas très belliqueux. Mais barbecue n'était pas au menu du jour. J'attrapais donc mon pokémon en plein vol, avant de lui ordonner d'arrêter de faire le mariol et de se calmer. Je n'eu que pour réponse, un coup de bec sur le nez.

Le dresseur a qui appartenait le rat, se redressa :

Hé, retenez votre oiseau. On n’est pas dans une arène, ici.

Mes gardes du corps, les nerfs à fleur de peau depuis mon arrivée à la galerie portèrent aussitôt la main à la taille, près en cas de danger. Mais avant que cela ne finisse en bataille ranger, je leur fis signe de reculer. Ce n'était qu'un petit désagrément, ce n'était pas la peine de se montrer méfiant. Étant de plus en tord, crée un conflit ne m'apporterait que des soucis. J'étais venu déguiser, faire du cinémas, c'était me tirer un balle dans le pied.

Mon pokémon dans les bras, je saluai le propriétaire et m'excusai d'un ton affable

Veuillez m'excuser jeune homme. Tout est de ma faute. Mon pokémon à eu le malheur d'être résament victime de décharge de la part d'un pokémon éléctrique lors d'un combat, il a donc réagit pour se protéger. »
Avant de demander « Puis-je ? » En montrant de la main de Raichu à ses pieds.

Je m'accroupis doucement, sans mouvement brusque, mes mains étaient visibles, et j'étais à sa hauteur. Calmement, je sortis une friandise de ma poche, et tendis ma main ouverte vers le pokémon. Le Raichu me regarda se méfiant mais quand je ne fis aucun geste, elle disparue rapidement.
Je pris alors Tylton dans mes mains, et tout doucement, tout – doucement, posa Tylton devant le pokémon. Un peu calmé, mon pokémon le fixa doucement avant de se poser doucement sur son crâne dans un battement d'aile. Aussi agressif soit-il, un tylton reste un pokémon fondamentalement doux. Il se roula aussitôt en boule, ses ailes de cotons caressant doucement le front du rongeur. Devant cette image toute mignonne je n'eu pas cœur à le faire rentrer dans sa pokéball. Mais au moins, la crise avait été évitée.

Je me relevai alors en m'étirant, les jambes un peu ankylosées, mes gardes du corps s'étaient mis entretemps dans un coin de la pièce pour avoir l'œil sur tout. L'organisateur qui regardait la scène le regard anxieux soupira de soulagement quand il n' y eu pas plus de complication. Avec un dernier étirement, je me tournai vers le jeune homme qui jusqu'alors avait regarder la scène. Je lui tandis la main avec un sourire.

« Excusez-moi encore, je me présente. Stefan, Enchanté, et vous êtes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1283
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: [Semaine de la Terre] “Quand on y songe, les grands magasins sont un peu comme des musées.” (Libre)   Ven 11 Mai - 14:03

Mari scruta deux hommes qui venaient de mettre la main à leur taille et écarquilla un peu les yeux. Pokéball ou arme ? Quoiqu'il en soit, ces types étaient sérieux ?! C'était eux qui se faisaient emmerder et ils étaient près à lui sauter dessus ?! Il fallait arrêter d'abuser du café, les mecs. Toutefois, et fort heureusement, le dresseur du Tylton eut tôt fait de les stopper.

- Veuillez m'excuser jeune homme. Tout est de ma faute. Mon pokémon a eu le malheur d'être récemment victime de décharge de la part d'un pokémon électrique lors d'un combat, il a donc réagit pour se protéger.

Mari haussa un sourcil. Le mégenrage, iel y était habitué et n'avait pas envie de se prendre la tête avec ça. C'était plus l'excuse du dresseur qui la rendait perplexe. Ouais. Ok. Mais bon. Iel avait plusieurs fois était emmerdé.e par des mecs, ce n'était pas pour autant qu'iel sautait sur tous les hommes qu'iel voyait pour les frapper. Bon... A la rigueur, ok. Ça pouvait passer pour le petit pokémon doré. Mais il fallait vraiment que son dresseur bosse là dessus ou ça allait mal tourner un jour pour lui.

L'opinion de Mari pour cet homme s'améliora quelque peu quand il s'agenouilla devant Lavi pour lui offrir une friandise. Ah. Au moins il cherchait à rattraper ses bourdes. C'était déjà ça. Le raichu, grand gourmand, s'empara bien sûr du bonbon pour l'engloutir. Ça ne valait pas les desserts que pâtissait son dresseur, mais il ne disait jamais non à un peu de sucre. Mari leva les yeux au ciel. Ventre à pattes. Finalement, le tylton étant calmé, il finit par sympathiser avec Lavi et se coucha sur sa tête. Le raichu en fut un peu surpris dans un premier temps, mais pas rancunier pour un sous et amical avec tout le monde, il accepta ce nouveau venu sur sa tête.

- Excusez-moi encore, je me présente. Stefan, Enchanté, et vous êtes ?

Stefan. Même sans nom de famille, il n'était pas dur d'assimiler ce nom à un haut personnage de la ville. Les gardes du corps, ainsi que l'attitude des organisateurs, ne faisaient que renforcer l'idée. Mari eut un sourire, plus amusé que sympathique, et accepta la poignée de main.

- Mari. Par contre, quand on veut passer incognito, on évite de se ramener avec deux gorilles qui attirent l'attention. Et on ne donne pas son vrai nom non plus.

En gros : le champion de Mell avait sa couverture complètement cramée. Carbonisée. Et le tout, dit avec un grand sourire un peu trop brillant à la limite du passif-agressif. Champion d'arène ou pas, Mari était un poil plus rancunier que son pokémon. Iel n'aimait pas les types qui pensaient qu'on leur passerait tout juste parce qu'ils avaient de l'argent.

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Unys & Johto
POKÉBALL LANCÉES : 69
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/03/2018

MessageSujet: Re: [Semaine de la Terre] “Quand on y songe, les grands magasins sont un peu comme des musées.” (Libre)   Dim 13 Mai - 21:15

Le jeune qui se tenait maintenant devant moi, me serra la main avec un grand sourire, et me répondis.

Mari. Par contre, quand on veut passer incognito, on évite de se ramener avec deux gorilles qui attirent l'attention. Et on ne donne pas son vrai nom non plus.


Ok, d'accord, j'avoue, se promener avec deux gardes du corps n'est pas des plus subtils, mais quand votre vie est parfois en jeu. Le subtil est inutile. Et au moins si votre identité est découverte par une personne ayant des intentions mauvaises, vous avez de quoi vous protéger, car trois équipes de pokémon surentraîné à de quoi refroidir les plus aguerris, et parfois de manière au propre comme au figuré. Et puis il est toujours facile de cacher un corps. Quand on dit avoir des squelettes dans le placard, ce n'est pas pour rien. De toute façon, le jeune homme est certes perspicace et plein de répartie, mais pas dangereux. Pour simple réponse, je me contente de garder mon sourire aux lèvres.

« Certes, certes, je ne suis pas des plus subtils, il est vrai. Mais un peu d'anonymat, m'évite bien des tracas, je doute qu'une petite galerie comme celle-ci supporterait une cohue. »

Sur ces mots, je pousse la chaise à ses côtés pour m'asseoir à ses côtés. Tylton, gênés par le mouvement, s'envole pour faire une tour de la salle et se poser sur mon épaule, tout fier, il me picore l'oreille, comme pour m'indiquer son mécontentement. « Donc, quelle est l'activité de cette table ? Un dessous de tasse en touche de clavier, il me semble, non ? Un bon moyen de réutiliser les vieux claviers. »

Bien que mon identité a été découverte par Mari, puisque-tel était son nom. Je gardais mon béret et mes lunettes, pour le style et pour garder mon visage caché des photographes amateurs si certains avaient entendu notre conversation. Pour ce qui concerne les claviers, l'idée m'avait semblé intéressante surtout pour mes « cher » employer, car rien de mieux que de petit ateliers comme cela, pour renforcer la cohésion entre les équipes, et si le patron a prit la peine de participer une activité dans le genre, cela pourra calmer les plus récalcitrants, et les plus artistiques pourront ainsi décorer leurs bureaux. De plus avoir sur mon bureaux un dessous de tasse fait de la pub pour l'artiste à la base de cette activité.

En parlant d'artiste, le voilà qui s'approche de la table. À sa vue, je lui fais discrètement signe de m'ignorer, nous parlerons plus tard, ce n'est pas la peine de faire une scène. Avec un léger hochement de tête un peu penaud, il se tourne vers la tablé et commence à expliquer l'activité.

« Madame, monsieur, je me présente, Je suis Solane, enchantée. Aujourd'hui, la Galerie Maison Créative vous propose une idée de décoration recyclage. Nous n’avons pas de cesse de consommer, donc de jeter. Vos poubelles cachent quelques trésors : qu’elles soient ménagères ou de bureau, explorez-les en vous donnant comme défi de redonner une seconde chance à ces déchets oubliés. Aujourd'hui, nous allons créer un dessous de tasse en touche d'ordinateur. Pour ce faire, nous aurons besoin de touches d'ordinateurs, évidemment, et de colle Super Glue. Tout le matériel est déjà présent sur la table. La consigne est on ne peux plus simple. Collez-les touches entre elles en formant un carré de 5 touches x 5 touches. Vous pouvez aussi former des mots de votre choix ou des lettres au hasards.»

________________________


Je ne suis pas un dieu, mais un homme et c'est mieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1283
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: [Semaine de la Terre] “Quand on y songe, les grands magasins sont un peu comme des musées.” (Libre)   Mar 22 Mai - 11:23

- Certes, certes, je ne suis pas des plus subtils, il est vrai. Mais un peu d'anonymat, m'évite bien des tracas, je doute qu'une petite galerie comme celle-ci supporterait une cohue.

Mari haussa un sourcil. Mouais. Vantard. A vrai dire iel connaissait bien la popularité du champion -il était difficile de n'en avoir jamais entendu parlé- et ne doutait pas des ses dires... mais ça l'énervait un poil. A vrai dire iel était plus vexée de ne pas avoir réussi à le déstabiliser qu'autre chose. Mari soupira intérieurement. Non, ça ne servait à rien de s'énerver toute seule. Iel était là pour passer un bon moment, pas pour se prendre la tête.

Ainsi, une fois les présentations finies, Mari reporta son attention sur son atelier... pour ensuite réaliser que le champion s'asseyait à côté d'iel. Iel retint une grimace. Sérieusement ? Bon... ce n'était pas grave.

- Donc, quelle est l'activité de cette table ? Un dessous de tasse en touche de clavier, il me semble, non ? Un bon moyen de réutiliser les vieux claviers.
- … ouais, fit Mari en lui jetant un coup d’œil.

A ses côtés, son raichu lui jeta un regard blasé. Ok, ils n'avaient pas très bien commencé, mais était-ce une raison pour prendre le champion en grippe ? Il s'était excusé après tout. Mari leva les yeux au ciel et vint lui caresser la tête. Ok, ok. Iel allait faire un effort. De toute façon, Mari n'eut pas le loisir de davantage prêter attention à son voisin que l'atelier commença, le plasticien responsable des activités se présentait et expliquait la procédure. Il était à présent temps de laisser place à la créativité.

Dans son élément, Mari attrapa des touches devant lui, cherchant les lettres qui l'intéressaient. Puis iel hésita. Tout faire uniforme ou avec des couleurs ? Oh. Du coin de l'oeil, il vit des touches roses. Parfait. Anticipant l'envie de son dresseur, Lavi s'occupa de les attraper pour lui passer. En blanc et rose, ça serait nickel. Il fallait juste espérait qu'iel ait toutes les lettres qui lui fallait. Oubliant ses contrariétés du début, Mari s'amusait bien. D'ailleurs, en parlant de contrariétés... iel jeta un coup d’œil à son voisin de table pour voir si il s'en sortait. Alors. Manuel ou pas le champion ?

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Unys & Johto
POKÉBALL LANCÉES : 69
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/03/2018

MessageSujet: Re: [Semaine de la Terre] “Quand on y songe, les grands magasins sont un peu comme des musées.” (Libre)   Lun 28 Mai - 21:31

On peut être doué en tout, ou en rien. Pour ma part, disons que tant cela touche au combat pokémon, à l'élevage pokémon en général, à l'économie, la politique, la finance, au management et au système de traders ou de financement tout se passe bien. Mais pour ce qui est de l'art plastique, et des arts créatifs, disons que je suis un peu... Rouillé.

La dernière fois que j'en ai fait, je devais encore vivre avec ma mère à Rosalia. Avant que mon père ne me prenne en main, pour que je reprenne la tête de l'entreprise famille. Je connais encore quelques pas des danses des Kimono de Rosalia, je sais joué du piano, et du violon, j'ai fait de l'équitation, on m'a tout appris pour briller en haute société.

Mais là, devant ses petits carrés de plastiques, je reste un peu bloqué. Je sais me servir d'une colle, et j'ai déjà un ensemble de pièces, devant moi, mais rien de ne me viens à l'esprit. Le blanc. Comme pour le scrabble, je prends une dizaine de lettres et essaye de former des mots. Je trouve des mots comme libre. Digne. Folie. Blocs, Vénal... Mais rien ne me plaît. Je suis bloqué devant ce petit tas ridicule, aucun des mots ne me semble le bon, j'ai beau essaye de tourner ça dans tous les sens, rien à faire. Je n'arrive pas à me projeter. Dépiter et un peu énervé, mélange les pièces énergiquement avant d'en prendre aux hasards et essayer de mettre des lettres sans sens, ce qui ne fut pas non plus concluant.

C'est finalement en jetant un coup d'œil à mon pokémon qu'une idée me vint à l'esprit. Prenant un bout de papier sur la table et un stylo, je me mis à griffonner des carrés de 5 cases, et d'essayer différentes combinaisons :



Finalement, bien que pas peu fier de moi, je me trouvais à hésiter. La première était la plus simple, la seconde était incomplète, et la troisième bien que la meilleure faisait vraiment un effet de mots cachés. Ce qui pourrait être un effet intéressant, et les espace vides seraient remplis par des touches aux caractères spéciaux. Décidant de faire la troisième grille, malgré une légère réticence, n'étant toujours pas complètement satisfait de mon travail. Je commençai à rassembler les pièces de couleurs, en fonction des noms, et prit un tube de colle.

Malheureusement pour moi, comme précédemment énonce, je ne suis pas des plus habiles avec mes mains... En arts. Il y a des âmes sensibles tout de même. Je réussis à les coller ensembles, mais mon pouce et mon index était maintenant collé, et je me trouvais bien bête avec une sous-tasse à moitié finie, mais incapable de la finir d'une main

________________________


Je ne suis pas un dieu, mais un homme et c'est mieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1283
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: [Semaine de la Terre] “Quand on y songe, les grands magasins sont un peu comme des musées.” (Libre)   Dim 24 Juin - 19:03

Mari eut l'air blasé en voyant le champion avec un début de dessous de verre et une main collée à la glu. Grand homme d'affaire, champion vénéré de Mell... et pas fichu de manier un tube de colle correctement. La brune fut un instant silencieus.e devant ce spectacle, avant de finalement en rire malgré iel. Non mais la scène était juste trop drôle. Ce type si assuré et hautain jusqu'à présent se retrouvait désarçonné par un peu d'art plastique. Comme quoi, personne ne pouvait être parfait en tout.

- Besoin d'un coup de main ? S'amusa Mari.

Iel attrapa son sac et fouilla dedans. Un coup de chance que Mari avait toujours une petite trousse de beauté sur iel. Juste le strict minimum en cas d'urgence. Une limite à ongle, une pince à épiler, un peu de démaquillant, et dieu merci en cette situation, de l'acétone.

- J'ai ce qu'il vous faut.

Mari prit le flacon de dissolvant et en appliqua quelques gouttes sur un petit coton -aussi sorti de sa trousse- avant de le tendre au champion.

- Appliquez ça sur la glu. Ça va la rendre facile à écailler et libérer vos doigts.

Iel sourit.

- Promis c'est pas un piège. Bien que ça serait super drôle de vous voir vous débrouiller avec une seule main, ces pauvres touches de clavier méritent mieux que de finir à la poubelle.

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Semaine de la Terre] “Quand on y songe, les grands magasins sont un peu comme des musées.” (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Semaine de la Terre] “Quand on y songe, les grands magasins sont un peu comme des musées.” (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ⊱ Les préjugés sont les pilotis de la civilisation ⊰ (LIBRE)
» Quand le chat n'est pas là, les souris dansent ✩ Jeremiah le snob ♥ + LIBRE aux élèves
» [RP COMMUNAUTAIRE - EVENT] Quand la Terre gronde...
» « Quand on arrive en ville. »
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: ALERA Centre - MELL :: Quartier des arts :: Allées des artistes-