Partagez | 
 

 Aramis Azarro - He's fine !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 61
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/04/2018

MessageSujet: Aramis Azarro - He's fine !   Jeu 12 Avr - 23:32

Aramis Azarro


you're filled with... DETERMINATION






ID. CARD _________________________ Anecdotes


Surnom(s): Tous ses proches l'appellet Mimi, un peu malgré lui. ♦️ Âge: 18 ans ♦️ Date de naissance: 18 Juillet ♦️ Ville de naissance: Autéquia ♦️ Orientation sexuelle: Bisexuel ♦️ Métier, statut: Etudiant... en... vacances prolongées ♦️ Signe particulier: On pourrait reconnaître ses mèches en forme de cornes à 100m ♦️ Région: Hoenn ♦️ Groupe: Artiste Pokémon ♦️


- Il n'a aucune notion de "voix d'intérieur/voix d'extérieur". Il faut souvent lui rappeler de parler moins fort.
- C'est un énorme weaboo. Evitez de lui parler d'anime à moins d'avoir toute la journée.
- Il adore se déguiser, et plus précisément se cosplayer...
- ... et faire subir le même sort à ses Pokémons.
- Vous ne l'avez sûrement pas deviné, mais il aime BEAUCOUP le rouge.
- Il ne se déplace jamais sans son matériel de couture. Ça serait bête de se balader avec une chemise déchirée.
- Il apprécie particulièrement ces moments de calme où il répare ses vêtements, sous le regard attentif de ses trois monstres.
- Il se fait quelques sous en vendant des créations.
- Il a déjà tenté de faire des Pokéblocs, ça s'est mal fini. Il préfère les acheter maintenant.
- "JE VOUS JURE QUE MA COIFFURE EST NATURELLE"


--------

Descriptions physique & caractère

Aramis est ce qu’on appelle communément une crevette (ou un Flingouste, si vous tenez à vos analogies Pokémon). Il ne mesure qu’un maigre mètre soixante-six, et si ce n’était pour les séances de marches qu’il s’impose pour entraîner son équipe, il n’aurait sûrement pas l’ombre d’un muscle. Son apparence n’attire pas beaucoup l’attention, car, loin des cheveux et yeux vivement colorés que peuvent avoir certaines personnes dans son monde, il possède des cheveux bruns ordinaires et des yeux marron, les yeux de Cochignon. Pour ces raisons, et parce qu’un coordinateur ne peut pas juste se mêler à la foule, il tente le tout pour le tout avec sa coiffure défiant les lois de la physique (qui, il le clame, est 100% naturelle) et avec des vêtements tape-à-l’œil.
Le jeune homme, depuis qu’il s’est promis de sortir de sa coquille, a tendance à exagérer ses comportements de socialisation. Il se force à aborder des personnes qui n’avaient rien demandé, et alors qu’il préfèrerait rester dans son coin, ce qui engage une conversation gênante et qui ne satisfait personne, le souci étant qu’il est incapable de se rendre compte à partir de quel moment il devient lourd. Il s’est également juré de rester positif dans toutes les situations, mais il est bien difficile de se défaire d’une personnalité sarcastique. C’est généralement quand il est fatigué et incapable de supporter l’humanité une minute de plus qu’il craque et que le vrai Aramis et son sel reviennent à la charge.
Il est complètement gaga de ses Pokémons. Si on considère qu’il existe deux types de propriétaires de créatures : les dresseurs et les parents, le brun ferait probablement partie de cette catégorie, puisqu’il chouchoute ces animaux comme s’ils étaient la chair de sa chair. Ce genre de comportement, plutôt associé à la gente féminine, lui vaut parfois des moqueries de la part de sa famille et ses amis, mais il assume totalement d’être digne d’une folle aux Chacripans.  


Histoire

Aramis n’est pas né si loin que ça de l’île d’Alera, puisqu’il est né à Hoenn, dans la petite ville si belle et pourtant si oubliée qu’est Autéquia. Peu de gens supportent le climat de ce village volcanique, où la cendre tombe sans cesse, et pourtant, on s’y fait vite, à condition de ne pas être asthmatique. La couleur grise du sol, le calme d’une faible population, où tout le monde connaît tout le monde, et la fierté de vivre près de réserves où vivent des Pokémons rares et unique dans la région… même si en tant qu’ado qui se respecte, le jeune garçon a souvent rêvé de partir loin de chez lui, il porte toujours Autéquia dans sa cœur, et elle lui manquerait parfois.

Il a vécu dans une fratrie de trois, avec un grand frère et une petite sœur. Aramis c’est le cadet, le gosse du milieu, celui qui se prend tout sur la tête quoi. Il n’en est pas mort, mais entre les moqueries de l’aîné et la mesquinerie de la benjamine qui adorait mettre ses bêtises sur son dos, il avait bien dégusté. Il n’avait pas vraiment l’air de saisir le concept de les ignorer pour arrêter de se faire enquiquiner, ce qui n’avait jamais arrangé les choses. Il n’était même pas encore arrivé au collège qu’il était amer et grognon h24. Pas vraiment apprécié des professeurs, et de toute façon, il ne les appréciait pas non plus. Il n’appréciait pas grand chose.
Encore maintenant, il porte les rides indélébiles de son fronçage de sourcils de niveau olympique. Les seules choses qui ne lui faisaient pas tirer une moue abominable étaient les jeux vidéo sur lesquels il passait ses journées, et l’idée d’avoir un Pokémon un jour, ce qui, selon ses paroles de pré-ado edgy, était la seule chose qui lui permettait encore d’avancer.
Seulement, personne dans la famille n’était dresseur, et adopter un de ces monstres était bien la dernière de leurs priorités. Pendant ce temps, assister à tous les concours tenus dans la salle à côté de sa maison depuis son enfance faisait rêver Aramis. Rêver d’être coordinateur. Un choix qui paraît un peu étrange pour un garçon affirmant ne rien aimer et que rien n’était beau dans la vie. ( Le pauvre était tellement incompris !)
Mais il ne restait pas les bras croisés en priant pour que ce moment arrive. En attendant d’avoir l’autorisation de se parents, et accessoirement un Pokémon, il avait commencé à s’entraîner à coudre. Il composait lui-même des petits manteaux colorés qu’il vendait aux petites vieilles pour se faire de l’argent de poche. Celles-ci étaient ravies de pouvoir assortir leur Skitty à leur jupe tartan favorite. A force, il était même devenu capable de se confectionner ses propres tenues, et autres déguisements (pas déguisement, cosplay !). Cette activité lui redonnait lentement le sourire, mais alors vint le lycée.

Charge de travail plus élevée, qui l’empêchait de faire ce qu’il aimait, des camarades qui avaient des intérêts bien trop différents des siens, à qui il ne voulait même pas adresser la parole, des cours qui n’avaient rien à voir avec ce que sa vie rêvée lui demanderait… il avait fait de son mieux pour se forcer, vraiment, ses parents voulant absolument qu’il soit diplômé avant de se lancer dans une carrière de saltimbanque, comme ils décrivaient si bien le métier d’artiste Pokémon. Seulement, un trimestre à peine après sa rentrée, il ferma la porte de sa chambre à clé pour ne plus la rouvrir que pour le strict nécessaire.
Dans son esprit, il était certain qu’on ne le laisserait jamais suivre ses ambitions, et que tout ce qu’il avait fait jusque là n’avait servi à rien. Et ça ne serait sûrement pas trois ans de prison et un pauvre bout de papier qui changeraient sa vie. Si c’était comme ça, il préférait largement ne faire que ce qui lui plaisait jusqu’à sa mort, puisse-t-elle arriver vite. Tous les jours se ressemblaient, à regarder la télé, jouer à des jeux, aller chaparder un paquet de chips et retourner jouer…  Pendant un an, sa propre famille ne l’aperçut quasiment pas, à l’exception de rencontres sans paroles échangées autour du frigo vers deux heures du matin.

Les premiers jours, les parents d’Aramis avaient tenté de jouer de leur autorité. Ils avaient bien vite abandonné. Ils n’obtenaient même pas de réponse, peu importe la menace. Ils avaient alors décidé de l’ignorer, se disant que c’était la crise d’adolescence et qu’il sortirait avant le lendemain. Mais comme on le sait, il n’en était rien.
Par désespoir, ce furent eux qui brisèrent la routine déprimante dans laquelle la maison était plongée. Ils craignaient de faire mal en cédant au caprice de leur fils, mais le voir se renfermer et ruiner son avenir de la sorte était encore pire. Ils durent se convaincre eux-même d’abord, mais après tout, si les voisins avaient fait confiance à leur fille quand elle avait voulu devenir dresseuse, il ne devait pas y avoir tant de danger que ça ?

Ainsi, un matin, en entendant frapper à sa porte, et après avoir attendu quelques minutes pour être certain de ne croiser aucun visage familier, Aramis alla ouvrir en pensant récupérer le petit déjeuner qu’on lui servait de la sorte depuis douze mois. A la place, il découvrit une sphère rouge et blanche, aka une Pokéball, pour les intimes. Une partie de lui avait envie de pleurer de joie tandis que l’autre restait méfiante et se brusquait totalement. Cela ressemblait beaucoup au genre de blagues de mauvais goût que son grand-frère avait eu l’habitude de lui faire. Certes, il n’en avait pas eu l’occasion depuis un an, mais dans son cas, le brun ne pouvait vraiment pas se permettre de baisser sa garde. Il resta encore plusieurs jours dans sa chambre à contempler presque sans relâche l’objet, ouvrant et refermant le clapet à l’infini comme si quelque chose allait se passer, réfléchissant à ce que ce message pouvait être. Une mauvaise blague, ou un cadeau ?
Une fois sa méditation terminée, il osa faire ses premiers pas dans la lumière depuis ce qui semblait être une éternité. Sans grande surprise, on l’y attendait, et eut droit à une discussion qu’il écouta malgré le fait que son cerveau lui ordonnait de fuir sous son plaid préféré.

Aramis n’en croyait pas ses oreilles. Alors qu’il avait abandonné les négociations et même ses rêves, on lui offrait ceux-ci sur un plateau. Ses émotions étaient toujours conflictuelles. Malgré son enthousiasme, qui n’arrivait pas à se manifester, il ne pouvait pas du jour au lendemain cesser d’être méfiant. Certes, il allait profiter de cette occasion pour commencer à entraîner des Pokémon, mais il se préparait à ce que chaque instant de chaque jour, on lui reprenne tout. Il lui faudrait bien du temps pour y croire.

Son premier Pokémon, qu’il captura avec ladite Pokéball, fut un Nirondelle femelle, qu’il surnomma Nikki. Il se fichait bien de la rareté ou non du Pokémon, il était juste extatique d’en avoir un, et puis, elle était trop mignonne avec son petit bec et sa petite tache sous le cou ! Il était bien décidé à lui faire gagner tous les concours de la région, elle le méritait, sa petite princesse !
Les premiers concours ne donnèrent pas des résultats bien glorieux. Le charme d’une sobre attaque Picpic ne peut malheureusement pas séduire tous les cœurs. La deuxième recrus d’Aramis ne l’aida pas non plus à rafler les prix, puisqu’il s’agissait d’un Barpau à l’allure apathique et au teint gris. Le poisson lui valait des moqueries, mais il s’en fichait bien. Sans même penser à sa future évolution, il le trouvait réellement beau tel qu'il était.
Le jeune homme passa deux ans sur les routes d’Hoenn avec sa petite équipe, il s’y amusait tellement qu’il avait totalement oublié la possibilité que son aventure prendrait un jour fin. Mine de rien, petit à petit, il avait lentement mais sûrement progressé. Et, même s’il n’avait gagné que trois rubans sur les différentes aires de concours, il avait fini par se sentir limité dans cette région qu’il connaissait par cœur. Il avait envie de voir plus loin, de visiter d’autres régions. La raison pour laquelle il avait pensé à Alera étais sa ressemblance avec Hoenn. Avec ses airs de grand garçon, il ne restait qu’un adolescent, et cette destination lui permettait de s’émanciper sans trop se déraciner.

Le jour de son départ, son grand frère lui avait prévu un cadeau. Le coordinateur fut d’abord ravi de recevoir un petit Marisson chromatique fraîchement sorti de l’œuf, avant de se rendre compte de la raison pour laquelle son aîné avait choisi ce Pokémon en particulier. Avec sa houppette brun-rouge, et, je cite « son air débile », il ressemblait beaucoup à son nouveau propriétaire. A cet instant, Aramis aurait volontiers tenté d’étrangler le dégénéré qui était censé partager son ADN avec sa queue de cheval de hipster, mais il se devait de garder une attitude positive. La dernière chose qu’il souhaitait était bien de retomber où il en était il y avait deux ans de ça. En plus d’avoir été la pire période de sa vie, il en avait extrêmement honte, et craignait que si c’était arrivé une fois, il n’y avait pas de raison que cela ne se reproduise pas. On lui avait répété que voir les choses du bon côté rendait heureux, et même si ça sonnait un petit peu niais, il avait décidé d’y croire.
*soupire* Allez, Aramis, tu peux le faire, tout va bien… inspire, expire, montre ton plus grand sourire, en scène !

--------

team Pokémon




Pack starter

Bel'écaille / Boîte Pokéblocs / Costume de concours
- -

---------------------

toi derrière l'écran

Pseudo: Appelez-moi Aramis, Ara, Mimi, vous voyez :3 ♦️ Âge: 19 ♦️ Pays: Française et chauvine ♦️
Comment as-tu connu le forum ? Top ♦️ Fréquence de connexion : Ça dépendra un peu des cours :/ ♦️ Avatar: Apollo Justice - Ace Attorney
♦️ Crédit : Banako_o / Les autres images de la fiche sont des artworks officiels ♦️ Double-compte ? Nope ♦️ Le mot de la fin: Déso, j'ai un peu cassé le code à la fin :x ♦️



Dernière édition par Aramis Azarro le Ven 13 Avr - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Rhode
POKÉBALL LANCÉES : 370
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/06/2015

MessageSujet: Re: Aramis Azarro - He's fine !   Ven 13 Avr - 7:21

Toi je t'aime déjà Quelqu'un qui prend un perso d'Ace Attorney ne peut être qu'une bonne personne

________________________

Je me cache sous un sourire en #C42D60
(Personne sur ma fiche de lien depuis 2015 [Et aucun gain de niveau BTW, mais même comme ça, j'arrive à me faire apprécier!?])



OH SAINT ARCEUS, des liens inutiles!
Présentation - Carnet Rencontre - Carnet Objets&Notes - "Scénario"s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 61
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/04/2018

MessageSujet: Re: Aramis Azarro - He's fine !   Ven 13 Avr - 12:52

Je t'aime bien aussi, quelqu'un qui connait Ace Attorney ne peut pas être une mauvaise personne <3

________________________

It's MAAAAGIC !!
#8A0829
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1261
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Aramis Azarro - He's fine !   Ven 13 Avr - 15:40

Ace Attorney c'est le bien /o/

Mais bienvenue à toi sur le forum ! J'aime beaucoup ton personnage, j'ai hâte de voir ce qu'il va donner en rp !




 
Hello, nouveau cinnamonien ♥️


 

 

 

Félicitations, tu es validé(e) ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos chers et tendres tarés de membres ♥️ A présent ta fiche archivée, ta couleur va t'être donnée. En attendant, tu peux entamer ta Carte Dresseur, mais également gérer tes éventuelles demandes de liens et/ou de RP. Ceci fait, tu peux à présent poster un peu partout, alors n'hésite pas à participer à notre flood et nos jeux afin de mettre une nouvelle pierre à l'édifice !

love ya coeur
 

 

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 960
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Aramis Azarro - He's fine !   Ven 13 Avr - 15:50

@Aramis Azarro a écrit:
Il n'a aucune notion de "voix d'intérieur/voix d'extérieur". Il faut souvent lui rappeler de parler moins fort.

Hahahaha... ça me rappelle vraiment quelqu'un, ça.  *louche lourdement sur Mari*

En tout cas, bienvenue ! coeur
Ton personnage est vraiment attachant, son équipe originale et ses anecdotes m'ont fait beaucoup rire. Je pense qu'il devrait bien s'entendre avec Mari, question mode. Ils pourraient même faire affaire (et plus si affinité) ensemble dans sa boutique...  hoho

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 61
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 12/04/2018

MessageSujet: Re: Aramis Azarro - He's fine !   Ven 13 Avr - 17:41

Oh bah merci pour commencer <3
J'ai pas encore trop regardé les autres personnages du fow mais là va falloir que j'aille voir la fiche de Mari si c'est vrai hoho

________________________

It's MAAAAGIC !!
#8A0829
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Rhode
POKÉBALL LANCÉES : 370
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/06/2015

MessageSujet: Re: Aramis Azarro - He's fine !   Ven 13 Avr - 17:50

Félicitation pour ta validation Gégé Mimi o/
darn it, je voulais voir le changement de couleur sur la CB

________________________

Je me cache sous un sourire en #C42D60
(Personne sur ma fiche de lien depuis 2015 [Et aucun gain de niveau BTW, mais même comme ça, j'arrive à me faire apprécier!?])



OH SAINT ARCEUS, des liens inutiles!
Présentation - Carnet Rencontre - Carnet Objets&Notes - "Scénario"s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Aramis Azarro - He's fine !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aramis Azarro - He's fine !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tarte fine abricots/frangipane
» Caaat powaaaaaaaa! /ZBAF/ Prèz' de Fine Patte :
» Fine fleur et fine lame, un détonnant mélange !
» {fini} I've been doing just fine - Kiran ft. Haileen
» everything will be fine ▲ GEMVEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Administration :: Formulaire d'embarquement :: Présentations validées-