Partagez | 
 

 De givre et de nacre | Adoption Goupix d'Alola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Lointaine.
POKÉBALL LANCÉES : 46
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/11/2017

MessageSujet: De givre et de nacre | Adoption Goupix d'Alola   Dim 3 Déc - 15:49

Crawford
Neva

Adoption
Goupix

De givre et de nacre [...]
Enserrés par les ténèbres environnantes et leurs glaciales morsures, une ombre drapé de nacre progressait sous le voile constellé d'une nuit couronné par les heures et ce, pour rejoindre d'un pas aussi éthéré que gracile le pâle éclat d'une ville lointaine. C'était au zénith et sous le regard des saules que la belle à la chevelure d'ébène avait délaissé le campement instauré par Lynel et leurs équipes afin d'explorer les terres qui l'avait accueillit quelques jours plus tôt. Jouer les aventurières et dormir à la belle étoile quelques temps étaient amusants, s'était même montré exaltant aux premier abord mais la morsure de l'hiver approchant l'avait confronté dans une remise en question de ses objectifs et ce, de manières drastique. Bon, ils pouvaient miser sur quelques nuits à l’hôtel mais leur budget finirait par s’effondrer rapidement si leurs parents ne les subventionnaient pas et... Serait-ce un trop plein de fierté que voilà ? Une moue sévère aux lèvres et le regard ancré sur la ville qui approchait, Neva accéléra le pas comme pour chasser les doutes qu'elle traînait derrière elle sans pour autant balayer de son esprit l'image de petite fille gâtée qui courrait derrière elle. Ca craignait. La situation craignait en tout point à dire vrai. Elle avait laissé passé un concours au prétexte d'un manque de préparation là où elle ne voyait pourtant que l'expression d'un échec futur et, si Lynel s'était montré compréhensif -comme toujours-, Neva craignait que son soudain manque de motivé affecterait et son équipe, et son partenaire de voyage. C'est donc d'un mouvement aussi machinal que désespéré qu'elle enfouit son nez au sein de son col afin de préserver au mieux quelque parcelle de sa peau d'un froid bien sévère. Ainsi s'était-elle perdue sur les terres d'Alera, démunie d'une carte qu'elle avait laissé au campement dans un splendide « Je gère » et qui l'avait vraisemblablement conduite à l'ouest de l'île. Constat de l'expédition ? Elle était perdue, tout simplement et ce n'était pas la démarche hasardeuse et sinueuse de son Spinda qui l'aiderait à se repérer. Loin de là. Alors, lorsqu'une ombre émergea d'une petite maison excentré de ce qui s'apparentait à Roza pour finalement tourner ses grands yeux cerné par le temps en direction de la jeune femme, celle-ci saisit au vol la chance de s'orienter. C'est donc d'un pas plus lent désormais, et quelque peu méfiant qu'elle approcha, laissant un courant de tension se saisir de chacun de ses muscles pour les figer à quelques centimètre d'un sourire décidément trop bienveillant à son goût. Pas qu'elle montrait des signes d'alergie à toute forme de gentillesse, loin de là, mais elle avait apprit à se méfier des visages trop doux. C'est cependant après quelques mots et sans véritablement savoir comment qu'elle s'était retrouvée à la table d'un vieux couple, racontant son histoire et tout le cheminement qu'elle avait fait de Marivon jusque là dans le but de remettre en question chacun de ses objectifs. C'était un peu effrayant de se rendre compte qu'elle venait de tout confier à de parfait inconnus, mais bon, c'était fait et si elle s'était tout d'abord attendu à des rire ou un manque d’intérêt total, le vieux couples c'était mit en tête de remonter son moral à coup de repas bien chaud. Il faut dire que jamais personne n'avait entendu pareil grondement issue d'un estomac affamé... Et elle s'était retrouvée là, sur un canapé avec un plaid sur les genoux, jugeant ouvertement le manque de méfiance d'un couple décidément trop gentil. Imaginons un seul instant qu'elle aurait été une braconnière prête à dépecer chacun des pokemons vivant sous ce toit ? Ou même une voleuse de piètre prestance ! Venue dérober... Des... Livres traitant des pokemons ? Il faut dire qu'il ne semblait avoir que ça ici. « Tout savoir sur les pokemons aquatique » , « Soin pour les oeufs », « Evolution : Zoom sur Alola » et … Oh ! « Les pokemons glaces pour les nuls. » Ca, c'était pour elle !

Q-Quoi ? Elle n'avait jamais réellement cohabité avec des pokemons de type glace. Et puis c'était toujours intéressant n'est-ce pas ? Bon ok, le couple lui avait exposé le fait qu'ils recueillaient des pokemons laissé là, abandonnés ou confié par un tiers pour les mettre à l'adoption et elle lorgnait depuis son arrivée sur un bébé goupix d'alola qu'elle n'était pourtant pas venue à attraper, visiblement trop méfiante à l'égard de la jeune coordinatrice pour céder à une séance de câlin intempestif qui démangeait pourtant la demoiselle. Après tout, cette fourrure si blanche ne donnait-elle pas envie d'y fourrer ses mains pour se perdre en caresse ? Hélas le renard de neige demeurait là à quelques mètres, la gueule entrouverte comme pour analyser l'air et les parfums environnants sans pour autant esquisser le moindre pas, d'une méfiance aussi sublime que sa superbe. Alors miss Crawford n'avait esquissé aucun geste, l'oeil ancré sur le livre qu'elle tenait ouvert sur ses genoux et le regard allant quelques fois aux pokemons venu chercher son contact. Elle s'était laissé allé à quelques caresses, observant avec minutie l'état de tout les pensionnaires qui l'entourait. Elle n'avait rien d'une éleveuse, c'était un fait, mais elle se plaisait à analyser l'état des pokemons qui l'entourait pour déceler les signes qui soulignait leur bonne santés ou un état moins enviable, et ce afin de connaître au mieux l'équipe qui l'accompagnait et plus généralement le monde qui l'entourait. Peut être aurait-elle dû être plus attentive aux cours dispensée par sa mère lorsqu'elle jouer de corrélation entre repas pokemon et l'éclat de leurs prestation lors de concours... Enfin. C'est donc d'un mouvement résigné que la jeune femme vint refermer l'ouvrage pour finalement s'installer en tailleur sur le canapé et observer l'assistance planté devant elle. Elle eut bien un regard pour le minuscule goupix blanc qui se tenait plus loins, préférant la compagnie du coussin qui trônait à l'autre bout de la pièce mais se concentra sur le Canarticho pendu à ses lèvres. La brune esquissa alors un fin sourire et vint se pencher sur lui pour conter un récit que s'amusait souvent à ressasser sa mère. Une histoire de pirate comme elle se plaisait à chanter mais... Le chant en moins. Elle n'avait ni la voix d'oratoria de madame crawford, ni sa propension à rendre épique le moindre fait, et ce le plus banal, en quelques rimes. Alors c'était d'une voix bien tranquille qu'elle romança les exploit d'un homme au regard de feu venu dérober au trône de Kalos une princesse dont les étoiles jalousaient la beauté. Une histoire de cavale que beaucoup avait mit sur le compte d'un amour passionné mais qui au final s'apparentait plus à un désir à sens unique qu'à deux âmes jumelles sur le point de s'unir. Enfin, si les versions divergeaient, l'épopée demeurait globalement la même. Elle, les combats contre des Oratoria venu dévorer les marins, les combats mimé contre le canard au poireau d'une main experte, l'escale à Rigel, son archipel natale et bien évidemment un dénouement joué avec brio par une Neva galvanisée par les yeux pétillants qui s'était posée sur elle. Silmaril la Belle, née du soupir d'une étoile et de la bénédiction de Cressélia s'était enfuit loin de la mer pour rejoindre les monts enneigés d'une région aussi rude que cruelles, déterminée à fuir la passion qui consumait son ravisseur. Alors elle s'était abandonnée au vent froid des montagnes, laissant sa blonde chevelure prendre une teinte de givre pour finalement s'éteindre sous un manteau de neige. Épuisée. C'était cependant un souffle aussi doux qu'une brise estivale qui l'avait arrachait au baisé de l'hiver, le contact chaleureux d'un pokemon de feu qui était venu l'enserrer dans une étreinte protectrice. Un feunard au pelage d'or était apparu en cette nuit d'hiver pour arracher aux griffes du froid la princesse aujourd'hui déchue d'une lointaine île, et ce pour la conduire au pied de Bourg-Braise. De ce jour naquit l'étrange harmonie qui maintient encore aujourd'hui les habitants de la régions aux pokemons de la montagne. De ce jour naquit le culte des pokemons feu au sein de la ville, un jour de fête destiné à remercier tout les signes d'entraide qu'eut un jour démontrer Hommes et pokemons. Une histoire de respect intemporel qui marquait encore aujourd'hui chacune des danses de la région.

Retrouvant alors le canapé du vieux couple d'un mouvement aussi souple que motivé, Neva avait accordé un sourire à l'assistance agrémente cette fois ci du petit goupix blanc, curieux. Elle ne chercha pas à l'effleurer de peur de le voir fuir au loin mais ne pu s'empêcher de glisser un « Silmaril veux dire "Éclat de pure lumière", ça t'irait bien je trouve, non ? » qui laissa transpirer ses ambitions. Bon, on avait connu mieux comme tentative d'approche mais elle n'allait tout de même pas poser genoux à terre et déclamer des mièvreries en lui jurant qu'elle ferait une bien meilleure dresseuse que tout ceux qu'elle avait connu -ou pas- avant elle. Elle n'avait ni cette prétention, ni l'envie d'imposer un discourt chargé de faux sentiments à toute l'assistance, alors elle se contenta d'exposer le chemin qui se dessinait face au petit goupix
« Je suis une coordinatrice en devenir et je compte faire mes preuves à Alera avant de rentrer chez moi. Je te propose donc de m'accompagner lorsque l'aube se lèvera mais comprendrait bien évidement tout refus. Tout le monde ne se plait pas à jouer de spectacles pour éblouir un publique, préférant l'adrénaline du combat ou la paisible vie que propose les civils. Cependant sache que si tu me suis, et au dela du fait que tu mangeras les meilleurs pofins de tout les temps préparé par mon compagnon de voyage, je te promet de ne jamais laisser quiconque te blesser, ni toi, ni aucun membre de mon équipe. »

Mouais, elle était tout de même tombé dans un discourt simili-héroïque. Le pensait-elle seulement ? Oh que oui et si les mots pouvaient sembler maladroit, l'intention était derrière sincère. C'est ainsi qu'elle s'était finalement couché après une derrière histoire destinée à satisfaire la curiosité du Canarticho couché tout contre elle, laissant la nuit porter avec elle son lot de conseil.
C'est ainsi que glissèrent les étoiles pour céder la place aux nuances pastels qui se diluait dans le ciel et aux rayons qui courrait sur le parquet de la demeure.
Elle avait promis à madame tatin un levé rapide afin de ne pas plus l'importuné mais, il fallait croire que l'exercice de la veille l'avait bien plus épuisé qu'elle ne le pensait. Ainsi ce ne fut qu'au zénith qu'elle s'éveilla réellement lorsqu'un murmure trahit le fait qu'elle n'était plus seule. Son mouvement avait été alors vif et son regard tout aussi alerte qu'un chacripan tiré d'un paisible repos et ce,  pour finalement se poser sur la vieille dame et le repas qu'elle lui portait. Alors ce fut d'une moue bien désolé que l'accueillit Neva, terriblement gênée par la situation, cependant si elle avait pu refuser le repas dans un sourire aussi doux que tranquille, son ventre lui hurlait à la faim.

Repas engloutit, vaisselle faite dans le but de se faire pardonner et de long remerciement aux bouts des lèvres, Neva avait finit par jeter son immense sac sur son dos pour affronter le regard des protégés du couple Tatin, et celui du Goupix qui se tenait un peu en retrait.
« Décidée ? »

________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 910
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: De givre et de nacre | Adoption Goupix d'Alola   Dim 3 Déc - 17:10



Adoption validée !

Très jeune mais ayant malheureusement vécu pas mal de tourments, la jeune Goupix de glace est très désireuse d'attention. Elle s'est aussitôt accrochée à toi en raison de ta gentillesse et accepte de te suivre avec toute la curiosité et la force que constitue sa jeune personne.
Bienvenue à elle dans l'équipe !



N'oublie pas d'actualiser ta Carte Dresseur ;)



________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Lointaine.
POKÉBALL LANCÉES : 46
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/11/2017

MessageSujet: Re: De givre et de nacre | Adoption Goupix d'Alola   Dim 3 Déc - 19:27

Merci coeur

________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: De givre et de nacre | Adoption Goupix d'Alola   

Revenir en haut Aller en bas
 

De givre et de nacre | Adoption Goupix d'Alola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vers l’adoption d’un plan unique de planification familiale
» Les sénateurs restent jusqu'à l'adoption du décret électoral
» Givre Absolu [Solitaire]
» Guilde JcE Coeur de Givre
» Un jeu inévitable et tellement bien. [PV Boule de Givre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Ouest - ROZA :: Maison Pokémon-