Partagez | 
 

 Lynel Vesta - Ou le manque d'inspiration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Rigel
POKÉBALL LANCÉES : 11
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 23/11/2017

MessageSujet: Lynel Vesta - Ou le manque d'inspiration   Jeu 23 Nov - 19:04

Lynel Vesta


Nop, pas celui de Zelda...






ID. CARD _________________________ Anecdotes


Surnom(s): Lyly... Ca le complexe énormément d'ailleurs, il essaie de l'oublier. ♦️ Âge: 18 ans ♦️ Date de naissance: 2 Juillet ♦️ Ville de naissance: Port Flibot (ville fictive) ♦️ Orientation sexuelle: straight ♦️ Métier, statut: en vagabondage ♦️ Signe particulier: Il a la fâcheuse tendance à terminer ses phrases sur un ton de confidence, résultat des courses, on lui demande généralement de répéter ce qu'il vient de dire. ♦️ Région: Rigel (archipel fictif) ♦️ Groupe: dresseur ♦️



- Il est devenu excellent nageur en essayant d'apprendre à nager à son Magicarpe.
- Il est souvent le sujet d'expérience de Neva qui essaie de l'habiller en pokemon pour les attirer.
- Il a manqué de se faire écraser par le Wailmer de l'un de ses frères (l'accident était volontaire, on en parle encore lors des repas de famille).
- Il a hérité de l'humour ravageur nul de ses frères et de son père. Bien que peu imaginatif, il reste fier des jeux de mots qu'il invente.
- Contrairement à ce qu'on pourrait attendre de lui, il est assez bon pâtissier.
- Il a des enregistrements de ronronnements de Miaouss et de chants de Wailord dans son mp3 qu'il écoute avant de dormir ou quelconque événement capable de lui mettre la pression.
- Il a voulu se faire tatouer pour être « cool » mais n'a pas assumé au milieu de la séance, ce sont ses frères qui l'ont maintenus pour pouvoir terminer le dessin.
- L'un de ses frères s'appelle Lionel... Quand il était petit, il a longtemps crut que c'était également son nom et que tout le monde le prononçait mal.
- Bien que peu reconnu pour son imagination, Lynel est relativement habile de ses mains.
- Adepte des concours de nourriture, son record personnel est de 20 hot dog et 12 hamburgers. Que l'histoire se finisse dans les toilettes n'est qu'un détail.
- Lui, ses frères et son père portent le nom de famille de leur mère contrairement à la tradition commune, cette dernière jugeant que « Bolaf » n'était pas un nom qu'elle voulait porter.
- Il porte un bracelet de pâtes fait par Neva autour du poignet qu'il refuse d'enlever peu importe le prétexte. La raison ? Neva lui a dit que si un jour il le perdait, il en serait maudit à vie, et il la croit.


--------

Descriptions physique & caractère

Il est grand, il est fin, il n'est... Pas très musclé et il a toujours l'air perdu... Vous avez devant vous Lynel Vesta. Grand gaillard qui semble avoir grandit trop vite, un peu brusque dans ses gestes, s'il peut avoir l'air d'une brute de loin, son air toujours un peu confus et sa démarche mal assurée vous renseigne bien vite sur ses véritables aptitudes physiques : il n'est pas fort, ni massif, ni même menaçant – quoiqu'il en dise –, ses trucs à lui, c'est plus la vitesse et l'endurance. Ce qu'il faut savoir chez Lynel, c'est qu'il a essayé de travailler son look pour avoir l'air d'un dur, un vrai ! Descendant d'une famille de pirate, il n'est ni l'ainé ni le benjamin d'une fratrie de 6 frères et surtout, il a été invité à prouver que lui, Lynel Vesta était un homme, un vrai, bourré de virilité et de testostérone ! Alors tout y est passé, une coiffure de rebelle, une démarche de « thug » - qu'il a bien vite abandonné puisque ça lui faisait mal aux chevilles – un langage qui va avec – abandonné également sous le regard menaçant de ses parents – bref... Rien de bien concluant en réalité mais ça donne aujourd'hui le Lynel que l'on peut désormais apercevoir.
Si toutes ses premières tentatives se sont révélées infructueuses, il a été sauvé par ses aînés qui, soucieux du bien être de leur chef petit frère, décidèrent de lui donner un coup de pouce. Ils l'ont alors invité à se faire tatouer un signe tribal dans le dos – tatouage qu'il n'a d'ailleurs pas assumé, il a été plaqué au sol pour le terminer et s'est évanoui avant la fin – puis ont eu une idée brillante. « Tu sais ce qui serait vraiment cool Lynel ? » lui a t-on un jour demandé. Innocent, il répondit que non, il ne savait pas (à part pour les lunettes de soleil, mais on lui a répondu que c'était nul), et alors vint la révélation : Les dents de Sharpedo ! C'était vrai, c'était cool les dents de Sharpedo ! En porter une autour du cou pouvait faire croire qu'on en avait affronté un à main nues ! Il ne put alors qu'acquiescer... Erreur fatale comme dirait l'autre. C'est l'histoire de ses dents et le fait qu'elles soient taillées en pointes. Ses frangins ne parlaient pas d'un collier de surfeur, ils parlaient bel et bien de ses dents à lui, lui assurant que ça le rendrait menaçant et trop « topissime ». Plusieurs séances chez le dentiste ne lui rendirent pas son sourire d'antant mais lui assurèrent au moins qu'il ne perdrait pas ses dents avant un age vénérable.
Quant à sa magnifique chevelure de licorne, elle lui a été offerte par Neva elle même, désireuse de l'aider dans sa quête de la virilité ultime. Autant dire que la teinture a foiré puisqu'ils cherchaient à obtenir un bleu électrique mais Lynel se consola : le rose ne lui allait pas si mal finalement et Neva lui avait même fait une tresse à l'avant. Et le fait qu'il porte presque toujours un bonnet ne prouve absolument en rien qu'il n'assume pas cette couleur !
Enfin, si l'on pourrait croise que son regard rosé est la seule chose qu'il n'a pas modifié chez lui (après tout, les yeux sont des choses si fragiles), il faut savoir qu'à l'origine monsieur est myope mais qu'il refuse de porter des lunettes parce que ça briserait son apparence. Alors il porte des lentilles... Roses pour aller avec ses cheveux... Qui ne s'adaptent pas à sa vue. Alors généralement, il fronce les sourcils pour distinguer les gens au loin et ne reconnaît que rarement les personnes qui lui sont présentées. Par contre, pour compenser tout ça, il a une assez bonne ouïe et une mémoire auditive assez impressionnante lorsque l'on connaît le personnage (devinez qui est capable de vous sortir la réplique de l'épisode 12 de la saison 5 à 13 minutes 26 secondes de sa série préférée ?).
Ceci dit, après nombres de détails pour le moins exubérants, Lynel a décidé d'opter pour un style vestimentaire plus « simple » et passe partout, quoiqu'il aime s'affubler de couleurs vives. Ainsi, pantalon baggy, jean ou jogging, surmontés de T-shirt ou débardeurs sont son quotidien. Monsieur part du principe que tout passe lorsque l'on est cool (ce n'est pas forcément vrai, mais il y croit). Et puis lorsqu'il fait froid, il s'affuble d'une bonne vieille veste trouée à laquelle il a rajouté des pièces de tissus (en forme de nourriture, s'il vous plaît, pour plus de swag) et dans laquelle il a savamment dissimulé un canif dans une poche intérieure. Comment ça, ça fait pignouf ? Absolument pas !

Ne vous fiez pas à son simili air de petit caïd et son expression renfrognée : si Lynel cherche à ressembler tant que ça à un dur, c'est parce qu'au fond, il s'agit d'un petit marshmallow tremblant et ça se voit assez facilement. Lui adresser la parole suffit à le surprendre et à lui faire perdre le semblant d'agressivité qu'il avait affichée sur le visage. Il est alors aisé de deviner que derrière de grands airs, Lynel est un garçon timide, pas forcément bavard ni ouvert aux autres et que sous son exubérance se cache surtout un post adolescent en manque de confiance en lui qui essaie de se trouver une identité de badass. Alors oui, c'est un grand comique, il aime les jeux de mots que l'on qualifierait de pourri et ses mésaventures font rire bien malgré lui, il sait se montrer extraverti lorsqu'il se sent en confiance et est même capable de se montrer tactile outre mesure (vous le connaissez depuis deux minutes mais vous êtes sympas ? Allez, un câlin !), mais c'est aussi un garçon extrêmement nerveux qui panique souvent pour pas grand chose et qui, s'il n'arrive pas à se calmer et à maîtriser les choses autour de lui, est capable de lâcher quelques larmes de frustration. Pas forcément excessivement prudent, Lynel est surtout du genre à regretter après coup. Il n'est pas non plus impulsif, il est juste... Extrêmement influençable. Naïf, carrément innocent sur les bords, il suivrait aveuglément ceux en qui il a confiance et ça, ses frères l'avaient bien compris. Des fois, il aime à croire qu'il est capable de deviner si les gens sont bons ou mauvais, mais la vérité c'est que malgré une certaine timidité, il croit bien trop facilement que quiconque lui sourit veut être son ami.
Ceci dit, n'allez pas croire de lui qu'il est inoffensif, loin de là. Descendant de pirates, cadet d'une fratrie bien nombreuse, Lynel a appris à se défendre et à se battre bien assez tôt. Alors, non, nous n'avons pas là le digne successeur d'un boxer bien connu, mais si monsieur garde un canif à portée de main ce n'est pas uniquement pour faire joli. Pas forcément violent, les bagarres fraternelles ont cependant fait partie de son quotidien pendant de longues années et il trouve du coup des fois ça normal de répondre par les poings pour défendre ses idées. Ainsi, il n'est clairement pas diplomate, s'embrouille d'ailleurs bien souvent lors de ses argumentations et reste généralement passif lors de discussions passionnées. D'ailleurs, il n'a généralement pas d'opinion suffisamment conséquente qui  puisse mériter d'occuper le temps de parole. Ainsi, Lynel est du genre à parler de faits triviaux, de la pluie, du beau temps, de la dernière chose qu'il a mangé et de la forme du nuage qu'il a vu le matin même. D'aucun dirait qu'il est simple, voire même des fois un peu idiot, mais la vérité c'est qu'il est relativement déconnecté du « vrai » monde. Pas forcément du genre rêveur, il s'attache plus à sa zone directe et ne voit pas plus loin que le bout de son nez comme dirait l'autre. Prédire l'avenir, élaborer des plans complexes, il laisse ça aux sorcières et aux capitaines de renom, lui vit au jour le jour. Ce n'est pas forcément une décision mûrement réfléchie ni même assumée, c'est juste comme ça, le dénouement logique de sa personnalité. On pourrait presque le qualifier de nonchalant s'il n'était pas aussi nerveux. Parce que oui, si monsieur n'aime pas prendre le temps de penser au futur, c'est aussi en parti parce que ce dernier l'oppresse et lui fout carrément la trouille. Qu'il soit venu à Alera est plus un coup du destin que le fruit d'une longue réflexion et de la détermination du dresseur qu'il voudrait être. Il n'est même pas certain de vouloir être dresseur, pour dire ! Ceci dit, là d'où il vient, le dressage est une discipline noble, bien vue, qui apporte nombre de privilèges, et à 18 ans, il fallait bien qu'il finisse par trouver une voie...
Lynel, c'est donc un jeune homme relativement timide, indécis et nerveux, plutôt sympathique et joyeux compagnon de route il n'est pour l'instant pas une personne stable, toujours à la recherche de la personne qu'il voudrait être. Il apprécie les choses simples, la bonne nourriture, les rigolades, les balades en forêt et même quelques accidents parfois, c'est ce qui forge le caractère, n'est ce pas ? S'il sait faire preuve de quelques colères fréquentes, il n'est pas aisé pour lui de garder rancune bien longtemps face à des gens qu'il apprécie. Quelque part, c'est un peu frustrant d'essayer de faire comprendre son désaccord et d'être coupé en plein milieu par une bonne blague bien nulle, mais c'est ce qui arrive à Lynel. Disons que monsieur prend la vie comme elle vient. S'il est capable de regretter une décision, ce n'est jamais pour bien longtemps, il a au moins ça pour lui, il ne se lamente pas longtemps sur ses malheurs et attends généralement le jour suivant avec une touche d'optimisme qui fait sourire. Ainsi, malgré un air de boulet, Lynel n'est pas le looser de quelqu'un, il est son propre looser et ne pèse que rarement sur les gens. Il s'assume, ou tente de s'assumer par lui même et préférera tomber seul qu'entraîner quelqu'un dans sa chute... Absolument épique.


Histoire

C'est à Port Flibot – ancien port de pirate – que Lynel vit le jour. Si l'on pourrait croire de par le caractère cartoonesque de la vie du jeune homme que sa naissance eut été gratifiée qu'une quelconque mésaventure, il n'en est rien. Malgré un père que l'on aurait put par moment qualifier d'irresponsable et une mère à la réputation de pyromane convaincue, tout se passa bien. Quatrième né d'une fratrie qui allait au cours des ans encore s'agrandir, Lynel fut bien reçu malgré un manque flagrant d'inspiration pour son nom lorsque l'on regarde celui de son aîné direct – ce qui causa d'ailleurs pas mal de confusion entre les deux lorsque Lionel était appelé et que c'était Lynel qui répondait –.
Ceci dit, rien ne se passe jamais calmement dans la famille Vesta, encore moins la croissance de six fils encouragé par le caractère puéril d'un père des fois beaucoup trop présent – qui aurait crut que l'on pourrait s'en plaindre ? -. Que Lynel, ou même ses frères, soient encore en vie relève vraiment du miracle. Par exemple, chacun des enfants à un jour voulu un pokémon, mais qui a dit qu'il s'agissait là de la responsabilité des parents de leur en offrir un de bas niveau pour éviter les accents ? Pas Dahell en tout cas. D'un naturel joueur et débrouillard, il donna à chacun de ses fils une pokéball et quelques vagues instructions sur comment capturer un pokemon du genre l'impressionner, crier.. Ou faire le mort s'il chargeait dans leur direction... Bref ! Lorsque vint le tour de Lynel, celui-ci demanda plein d'entrain un pokemon aquatique qu'il avait vu dans une mare formée par la marée montante un jour de pluie. On aurait put lui offrir une canne à pêche, lui dire de s'acheter une canne à pêche, lui proposer d'en bricoler une avec un bout de ficelle et un bâton – de toute façon, le bestiau devait pas être bien gros – mais non... A la méthode Bolaf, on le jeta dedans la tête la première pour qu'il aille pêcher « comme un homme ! ». N'oublions pas de préciser que l'enfant était à cette époque un bien piètre nageur et que si dans sa chute il n'avait pas heurté le Magicarpe qui flottait tranquillement non loin de la surface, on aurait certainement dut plonger à sa suite pour le repêcher. Par chance, par un coup du destin, appelez ça comme vous le souhaitez, il refit surface, tenant dans ses bras un poisson doré, éclatant, à moitié K.O car assommé par l'enfant, qui flottait plus qu'il ne nageait. « Regardez ! Il est tout doré ! C'est le roi des océans comme dans les histoires de papa ! » qu'il hurla tout heureux de lui. Pendant un bref instant, l'agitation fut réelle autour de la mare pendant que ses frères le tiraient de là, plus désireux de voir sa prise que de vraiment l'aider mais l'on reconnut bien vite... Un Magicarpe. Magnifique. Si ses aînés le moquèrent lourdement, son père le félicita. Après tout, un Magicarpe bien entraîné finit par devenir une réelle terreur des mers. Autant vous dire tout de suite qu'Albion – ainsi fu nommé le « roi des mers » – se retrouva tour à tour dans un bocal et une piscine gonflable mais ne fut jamais entraîné jusqu'à présent.
Une autre anecdote sur le caractère de miraculé de Lynel fut le jour où Lionel – son frère aîné donc – voulu que son Wailmer joue avec Albion dans la piscine. Ce n'était évidement pas une bonne idée et la piscine éclata. Ainsi, si Albion en réchappa grâce à la légendaire dureté des écailles des Magicarpe – les rendant d'ailleurs immangeables pour les marins affamés –, Lynel dut courir, poursuivi par un pokemon imposant qui roulait derrière lui. Il fut sauvé de justesse par l'Afflamanoir de sa mère. Il en veut d'ailleurs encore à Lionel pour ça, convaincu par le rire de ce dernier qu'il l'avait fait exprès.
Ce fut donc ainsi, entre disputes, bagarres et accidents aussi épiques qu'improbables que se déroula l'enfance de Lynel. Si ses frères savaient se montrer comme de vraies plaies, il n'était pas non plus en reste et brûla un jour les sourcils de l'un de ses aînés, invita l'un de ses cadets à se percer le nez et manqua de de faire tomber Lionel du toit suite à un défi idiot. Ils finirent d'ailleurs par obtenir la réputation bien méritée de terreurs ambulantes et leur père les qualifia même de Gremlins. C'aurait put être une remontrance, mais pas venant de Dahell qui les considérait comme ses dignes héritiers.
Ceci dit, cette réputation n'empêcha pas Lynel de se faire des amis, surtout lorsqu'il se retrouvait bien souvent fourré chez les amis de ses parents pour éviter le courroux de ses frères après quelques blagues bien senties. En réalité, d'aussi loin qu'il se souvienne, il les avait toujours connu, et ce fut sans doute pour cette raison qu'un jour, pris de pitié pour l'enfant, le père Crawford lui offrit un Roucool. « Tu n'iras pas bien loin avec un Magicarpe... Tiens, au moins, ce pokemon est capable de bouger par lui même ». Et ainsi, Baguette – rapidement renommé en Flibot – entra officiellement dans l'équipe de Lynel.
Ce fut également dans ce foyer qu'il se lia avec Neva et ses sœurs et les entraîna pour quelques aventures bien grotesques. Devinez qui a un jour retrouvé chez lui des bouteilles de Champomy dissimulée dans un placard, a crut qu'il s'agissait là de véritable champagne et à invité et ses frères et les filles à en boire « pour faire comme les grands » ? Lui, bingo ! Cet acte leur valut à tous de belles remontrances mais le véritable coupable ne fut jamais dénoncé car la loi du bac à sable était clair, on ne vend jamais l'un des siens !
Ainsi donc évolua Lynel, de petite victime à petit casse cou, de petit casse cou à tentative de thug. Jamais rien de bien concluant, jamais rien de bien motivant en réalité. Bien sûr, il avait Albion qui, de par sa simple présence lui indiquait qu'il devait choisir une carrière qui l'amènerait à côtoyer plus de pokemons mais il n'était pas totalement convaincu. Il avait pourtant tenter d'autres expériences auparavant : pêcheur avec les anciens pirates, pâtissier avec son père, même un peu de couture avec les vieilles de Port Flibot mais... Nop, rien n'y fit. Ce ne fut que lorsque Neva aborda l'idée de quitter l'archipel qu'il commença à se remuer un peu. Non pas parce que l'idée lui semblait la meilleure du siècle, mais parce que la jeune fille – qui avait le même âge que lui – prenait son destin en main, alors qu'il oscillait encore sur la route à choisir. Autant dire qu'il commença à paniquer. Etait-il destiné à rester un bon à rien à vie ? Ce fut sans doute cette crainte qui le poussa à rejoindre Neva, ça et le fait qu'elle l'invita expressément à la suivre.
En quelques semaines à peine, tout s'accéléra. Là où à l'origine il n'était qu'un adolescent nonchalant encore à la recherche d'une voie à suivre, il devint un potentiel dresseur pour sa famille qui commença autant à le charrier qu'à l'encourager. Ainsi, s'il n'avait que mollement accepté l'invitation de Neva – pensant certainement qu'il ne s'agissait là que d'une lubby passagère de la jeune fille – il se retrouva bien vite avec en main un ticket pour l'archipel d'Alera, des pokéballs et un sac à dos bourré de rechanges et de provisions, le tout sur un quai, attendant l'arrivée d'un navire. Dire qu'il était confus n'eut été qu'un euphémisme, et quand il se retourna pour faire face à sa famille, il eut la surprise de constater les larmes au coin des yeux de son père. Etait-ce de l'émotion ? S'il eut du mal à le croire, l'embrassade qui suivit lui serra le cœur. Tout ceci ressemblait bien trop à des adieux pour un fils qui s'en va à la guerre. Il eut soudainement peur, très peur et seule l'étreinte de sa mère parvint à le calmer un tant soit peu. Camélia avait toujours été une femme très chaleureuse au sens propre du terme, voir carrément explosive, mais elle était également mère et l'angoisse de son fils lui parlait bien plus qu'aux autres. Alors elle lui glissa à l'oreille des paroles d'encouragement : il y arriverait, il n'avait pas à suivre une voie prédéfinie et s'il n'en trouvait pas, il n'avait qu'à forger la sienne, il était encore jeune après tout.
Puis vint le tour de ses frères qui le moquèrent sur ses yeux brillants sans assumer le fait qu'ils avaient les même. Après quelques embrassades et bousculades bien bourrines, ils ne se répandirent pas en émotion et l'un d'eux se contenta de lui tendre une pokéball. « Tiens ! C'est un pokemon légendaire ! On l'a trouvé pour toi, elle te portera chance pour ton voyage, mais ne l'appelle pas maintenant, il faut qu'elle se calme un peu avant... ». Ce fut donc sur ces quelques mots, agrémentés de quelques « Veille bien sur Neva aussi », qu'il rejoignit sa comparse pour monter sur le pont du bateau. Il fit de son mieux pour ignorer le regard ardent du père Crawford dans son dos et adressa un timide au revoir à ceux restés sur la terre ferme.
Le voyage commençait et il ne l'assumait absolument pas malgré la bonne humeur de Neva. En réalité, ce ne fut que lorsqu'il ouvrit sa dernière pokéball, celle offerte par ses frères, qu'il éclata d'un rire qui sembla le libéré d'un poids qui s'était installé sur ses poumons. En face de lui s'était matérialisée dans un éclair rouge une petite Miamiasme encore confuse de se retrouver dans un endroit qu'elle ne connaissait pas. Elle avait certainement été trouvée dans une décharge ou un terrain vague. C'était ainsi la dernière farce de ses frères, lui offrir solennellement un compagnon légendaire et puissant pour la route et se retrouver avec un petit pokemon poubelle. Il en riait aux éclats et attrapa même la créature dans ses bras malgré les risques d'odeur. Tant pis. Elle venait de lui rappeler que peu importait finalement, il n'avait qu'à rester lui, avancer comme il l'avait toujours fait  et tout irait bien... Du moins le pensa t-il très philosophiquement sur le coup, parce qu'après... Il angoissa à nouveau, mais il était déjà trop tard, le navire venait d'accoster. *musique dramatique*

--------

team Pokémon




Pack starter

Boue Noire - Grelot Zen - Bonbons sans doute périmés

---------------------

toi derrière l'écran

Pseudo: Mewwygum ♦️ Âge: 21 ans ♦️ Pays: Argentine (donc oui, gros décalage horaire :,D) ♦️
Comment as-tu connu le forum ? J'ai été influencée par Neva ♦️ Fréquence de connexion : Normalement un peu tous les jours ♦️ Crédit de ton avatar: Kazuichi Souda par internetbills ♦️ Double-compte ? Nop '-' ♦️ Le mot de la fin: J'aime vos smileys  toilet  ♦️




Je profite du message pour lâcher un petit coucou aux gens qui passeront par là o/ (Et du coup, si y a un problème sur la fiche, je me tiens également prête à arranger ça 'u')


Dernière édition par Lynel Vesta le Ven 24 Nov - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Jotho
POKÉBALL LANCÉES : 517
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 13/01/2015

MessageSujet: Re: Lynel Vesta - Ou le manque d'inspiration   Jeu 23 Nov - 20:07

Bienvenue à toi !
Je sais pas pourquoi, je me doutais que tu avais été emmené par Neva x)
En tout cas, ton perso a un Magicarpe, tout est dit.

________________________
FicheT-CardRelations

Yuri expose ses théories en #ffff66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Lointaine.
POKÉBALL LANCÉES : 48
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/11/2017

MessageSujet: Re: Lynel Vesta - Ou le manque d'inspiration   Jeu 23 Nov - 20:28

MON BUBBY D8
Que ton magicarpe se prépare aux crocs de Raksha °^°

Je ne commenterais pas ta fiche parce que tu sais que je dénigre ce rouleau de cannelle et loutre devant tant de cuteness, cependant j'ai sincèrement hâte de rp avec toi n_n

Ps : le pouvoir du bracelet de pâte
Pss : Il est trop innocent pour Neva, renvoie le à Rigel où elle va en faire un monstre caché
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1276
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Lynel Vesta - Ou le manque d'inspiration   Ven 24 Nov - 13:14

Bienvenue sur le forum !
Honnêtement, je me suis bien marrée à la lecture de la fiche XD J'adore le personnage !




 
Hello, nouveau cinnamonien ♥️


 

 

 

Félicitations, tu es validé(e) ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos chers et tendres tarés de membres ♥️ A présent ta fiche archivée, ta couleur va t'être donnée. En attendant, tu peux entamer ta Carte Dresseur, mais également gérer tes éventuelles demandes de liens et/ou de RP. Ceci fait, tu peux à présent poster un peu partout, alors n'hésite pas à participer à notre flood et nos jeux afin de mettre une nouvelle pierre à l'édifice !

love ya coeur
 

 


(Pour l'avatar, tu as cité dans les crédits la personne qui avait fait le montage, mais pas le dessin. J'ai fait une recherche par moi même et pas moyen de retrouver l'original. ça ne semble pas être non plus un artwork officiel -si c'est le cas, autant pour moi-. A moins que tu ne trouves le dessinateur, pourrais-tu changer l'avatar ?)

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Rigel
POKÉBALL LANCÉES : 11
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 23/11/2017

MessageSujet: Re: Lynel Vesta - Ou le manque d'inspiration   Ven 24 Nov - 17:49

Argh ! J'avais galéré à trouver la source et j'étais convaincue que Love Child était l'artiste du coup D: (faut dire aussi que Pinterest cite pas souvent les sources en vrai '-' j'ai trouvé pas mal de fan arts orphelins dedans, impossible de retrouver les auteurs généralement) Mea Culpa ><

J'ai donc récupéré le dessin de internetbills sur deviantart. J'ai également édité la fiche, mais dans le doute, c'est ptêt plus simple de cliquer ici que de scroller plus haut :v

Merci pour les bienvenues ! Et contente de savoir que la fiche a fait rire 'u' En espérant rper avec vous tous dans le futur 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1276
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Lynel Vesta - Ou le manque d'inspiration   Sam 25 Nov - 19:54

Merci pour le changement ! ;) (Pinterest et instagram sont les pires niveau vols d'images et sources malheureusement)

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 965
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Lynel Vesta - Ou le manque d'inspiration   Lun 27 Nov - 22:09

Avec un peu de retard, bienvenue ! ♥️ J'adore le personnage !!

Eclate-toi bien au pays des cinnamons ~

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lynel Vesta - Ou le manque d'inspiration   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lynel Vesta - Ou le manque d'inspiration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Balade Nocturne [PV Itsumy et Deino, si tu veux]
» manque d'inspiration.
» Manque d'inspiration
» Héhéhé (sentez le manque d'inspiration dans ce titre o/)
» La Diaspora pèche par son manque d'organisation vrai ou faux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Administration :: Formulaire d'embarquement :: Présentations validées-