Partagez | 
 

 Neva Crawford | Un vent chargé de sel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Lointaine.
POKÉBALL LANCÉES : 47
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/11/2017

MessageSujet: Neva Crawford | Un vent chargé de sel.    Dim 19 Nov - 21:46

Neva Crawford







ID. CARD _________________________ Anecdotes



Surnom(s): Neva est déjà bien assez court et nous n'exposerons pas ici tout les surnoms terriblement gênants que lui ont affublé les membres de sa famille, n'est-ce pas mon "Tentacool des mers du sud" ? Il y en a décidément trop pour tous les recenser.  ♦️ Âge: 18 ans ♦️ Date de naissance: 21 Mars ♦️ Ville de naissance: Bourg-Cadran (ville fictive) ♦️ Orientation sexuelle: Inconnue à ce jour ♦️ Métier, statut: Artiste pokemon ♦️ Signe particulier: Un petit accent venu du nord et une LV2 issue de la même région ♦️ Région: Rigel (archipel fictif) ♦️ Groupe: Artiste pokemon ♦️


- C'est une grande amatrice de comédie musicale quoi qu'elle en dise -et bien qu'elle se plait à compter les clichés rencontrés-, si bien qu'il n'est pas rare de l'observer reproduire des chorégraphies et chant issues de ses films préférés. Sinon elle se rabat sur des scènes de films d'horreur qu'elle avait prit pour habitude de regarder au sein de la maison familial et ce, avant de marteler la porte de son demi-frère sous prétexte qu'elle avait bien trop peur pour fermer les yeux.
- Gymnaste de talent, elle s'exerce depuis son plus jeune âge sous le regard attentif de sa mère mais a finit par laisser tomber les compétitions par manque de temps (et de motivation également) pour se consacrer à la dance.
- Elle se plaît à reproduire les mouvements de son Spinda, fascinée par son légendaire équilibre.
- Dort avec despeluches Têtarte et Lamentine qui peinent à rentrer dans un sac à dos décidément trop grand pour elle.
- Elle joue de l'ocarina depuis quelques années déjà si bien que son Grand père a finit par user de corne de corayon pour forger celui qui trône à sa taille.
- En quittant son archipel natal, la demoiselle a emporté dans ses affaires le large chapeau à plume de son père auquel elle y a ajouté l'une des plumes de son roucarnage afin de se porter chance mais... Au vu du nombre de fois où il a finit à l'eau, pas sûr que cela marche vraiment.
- Abreuvée des contes, légendes et exploits familiaux, la demoiselle a finit par rêver de ses propres épopées si bien qu'au départ de son bateau pour la région d'Alera elle s'est promise de faire de grande chose mais son premier concours fût un échec cuisant.
-Héritage maternel, la demoiselle arbore à son cou une fluorite où sont gravés multitude de runes au feu de son démolosse.
- A trop manger chez mamie Crawford, son petit estomac semble être devenu imperméable à bien des troubles. Elle pourrait presque manger de la nourriture avarié, c'est pour dire D8


--------

Descriptions physique & caractère
Loin de l'image du colosse qu'impose son père ou de la fée éthérée qui drape sa mère, Neva est d'une taille des plus risible en comparaison des titans qui l'entoure mais arbore ce petit air altier au bout du pas propre aux plus grand conquérant. Terrible constat cependant, il est aux antipode de ce que l'aspect encore juvénile d'un visage pourtant passé à l'âge adulte laisse entrevoir, attisant au mieux un petit rictus lors de ses colères, au pire des éclats sans retenu qui ont le don de lui arracher un soupire exaspéré en signe d'abandon bien que, pourtant, ses grand yeux bleu semblent maudire et cracher tout leur répertoire nordique. Bref, vous l'aurez sans doute compris mais physiquement, Neva est loin d'être un grand fauve au bord de l'attaque, s'apparentant plus à un Skitty mécontenté qu'autre chose et pourtant la belle à la longue chevelure chocolat demeure animée par de grands idéaux, plans, et aventure à venir digne des légendes qui ont bercés son enfance. Trop rêveuse aux yeux beaucoup, c'est pourtant armée d'une volonté de fer qu'elle compte mener à bien ses ambitions, ne craignant visiblement ni l'adversité, ni l’échec (bien que son petit orgueil souffre des ses affres avec une aisance des plus déconcertante). Il faut dire qu'il s'agit là d'une bien fière créature.

Fondamentalement curieuse et avide d'aventure, c'est une demoiselle de peu de mot qui favorise l'action aux discours, quitte à manquer de prudence sur certain aspects, et bien plus encore lors de ses folles explorations. Véritable chat errant, elle grimpe et se faufile partout avec une nonchalance des plus arrogante tout en enjambant la notion de propriété privé sans grand mal pour s’immiscer là où elle ne devrait pas. Et elle le sait la petite Neva, mais ne faut-il pas exercer la souplesse d'une silhouette aussi acrobate ? L'exercice de son corps, parlons en d'ailleurs. Neva est une grande sportive dans l'âme, jouant de gymnastique et danse depuis sa tendre enfance tout en étouffant ses plus grandes craintes lors de course tardive à travers champs ou ruelles. Elle travaille sa souplesse presque chaque jours, du moins lorsque la flemme ne la conduit pas aux séances de larvage intensif dans un pyjama Mucuscule, pour peaufiner ses numéros aux côtés de ses pokemons et maintenir une silhouette aujourd'hui élancé mais qui fut par le passée terriblement ronde. C'est au cours de ses entraînements que vient parfois se glisser des séances de méditation afin de calmer toute l'excitation qui parcourt une équipe décidément trop énergique. Entre un Phanpy qui roule sur tout le monde, un skitty qui court en cercle tout autour dans un cri strident et un Spinda qui fait des vas et viens parmi ces véritablement cyclone, il faut parfois savoir instaurer un peu de calme aussi, c'est souvent dans un soupire las qu'elle prend place sur le sol (en ville ou en pleine nature, son manque de gène est flagrant) et clos ses grands yeux bleu. Enfin, ça c'est quand elle ne prend pas part au chaos que forme son équipe, parce des élans hyperactif motivés par ces derniers, elle en a Miss Crawford et pour le coup, c'est à Lynel, son compagnon de route et ami d'enfance de les canaliser. Parce que oui, derrière ses grands yeux bleu d'une innocence toute relative, un pas noble et une chevelure digne des plus grande princesse de Kalos, Neva demeure une terrible créature, aussi vive et changeante que les brises du bord de mer, capricieuse, sauvage et ce quoi qu'elle laisse entrevoir. Elle demeure cependant, et au plus grand dam de parent sur le point de devenir cardiaque,  la plus calme des filles Crawford et sait jouer de moue et minauderie pour faire pardonner des excès qui pourrait lui accorder une allure de pâle diva par certain aspect. Exubérante ? Sans doute un peu trop, et ce n'est pas sa propension à se trémousser devant chacune des comédies musicale qu'elle observe qui démentira ce fait. Ni celle à cosplayer Lynel en pokemon afin de jouer les appâts pour ses chasses et observation... Parce que oui, on en parle de ses « T'inquiète, ça passe. Au pire on courra un peu ! » qui ponctue tout ses sois-disant « plans d'exception » ?

Malgré tout cet aspect chaotique que semble former son esprit, Neva éprouve un respect tout particulier à l'ecosystème qui l'entoure, sensible aux changements portés par les saisons ou la progression humaine. Elle a grandit au bord de l'océan et connaît par conséquent tout les enjeux qui porte avec lui. Pollution, pêche souvent trop abusive, migration de tel ou tel spécimen pokemon à une période donnée, et fait de son mieux pour se fondre parmi toute ses données afin de ne semer aucun trouble. De ce fait, elle n'est pas une adepte des captures compulsives et frénétique qui rythme le cheminement de certain dresseur mais préfère souvent une observation qui lui arrache presque toujours de radieux sourires. Il n'est pas rare par ailleurs de la voir rendre hommage à cette nature qu'elle affectionne tant au gré de danse qu'elle se plaît à esquisser aux côtés de son Spinda.

C'est une bien piètre cuisinière. La pire cuisinière que vous aurez sans doute l'occasion d'un jour croiser d'ailleurs. Trop d'épice, pas assez, mauvaise proportions dans les éléments de base, des lubies aussi soudaine qu'étrange qui change la nature même de simple pâte à la base un peu trop cuite en créature mutante qui demande à ce qu'on l'achève... Il n'y a que la nourriture pokemon qu'elle maîtrise à demi vu que bon, c'est sa mère qui surveillait ça avec force. Il faut dire que Madame Crawford et la cuisine de poffin, pokebloc et remède medicinaux c'était un amour inconditionnel. Neva ne maîtrise cependant pas l'usage de plante médicinale bien qu'elle sait reconnaître certaine plante et baies, à croire qu'elle a dépensée tout ses points de compétence en cuisine pokemon pour ne pas empoisonner ses petits compagnons …
(maintenant vous savez pourquoi elle ne parvient pas à obtenir de rubans lorsqu'elle voit titrer une épreuve de ce registre)

Héritière de tradition païennes et ce malgré la présence de Erle Crawford au sein d'un arbre généalogique Nawra, Neva aborde le monde de manière superstitieuse et mystique bien qu'il n'est pas rare qu'elle joue de sa langue maternelle en prenant de grand air pour effrayer les êtres les plus crédules, notamment Lynel qu'elle se plaît à effrayer lorsqu'il cherche à lui tenir tête. Retour cependant de la médaille, c'est souvent vers lui qu'elle retourne lorsque le ciel gronde au dessus de son visage, parce que oui, si Neva possède une peur terrible et viscérale, c'est bien celle de l'orage. Et impossible de la raisonner lorsque l'un d'eux approche. C'est donc avec appréhension qu'elle observe généralement les types électriques et s'en éloigne lorsqu'elle comprend qu'ils cherchent à s'exercer, souvent la larme à l'oeil.

Émotive ? Oh que oui, et si la belle ne parle peu il est chose aisé de piquer son coeur aux allures de chamalow et si ses larmes sont régulières, elle serons toujours plus motivée par la colère, les rires, l'exaspération ou le désespoir qu'une véritable peine. Et elle déteste ça, le cachant souvent sous le large chapeau de son père ou en prétextant une envie pressante. Elle a d'ailleurs tentée de confectionner des bijoux pour contrer ce trait de caractère mais... Cela ne marche décidément pas très bien. Mais bon, un de plus ou un de moins...

Parce que oui, le corps de la demoiselle forme à lui seul une parure digne des plus grands et s'évertuer à compter chaque bracelet et collier qui rythme le son de ses pas serait chose des plus complexe. Souvent de source artisanale ou fabriquée par ses soins avec de vieux tesson polie par la mer, des coquillages, perles ou pierre colorée, bien que c'est avec la plus grande fierté qui soit qu'elle arbore celui qui accompagne souvent sa fluorite aux runes, une dent de Lamantine trouvé au large d'Alera. Ils s'agit là d'ailleurs des deux bijoux qu'elle se refuse catégoriquement à enlever, et ce, même lorsqu'elle doit faire face au jury d'un concours. C'est d'ailleurs durant cette occasion qu'elle arbore quelques perles à sa chevelure et un sourire tout sauf confiant.


Histoire

Née au cœur d'un archipel lointain sous la coupe improbables de deux membres de son conseil, Neva est la première née d'une fratrie exclusivement féminine de cinq enfants. Fille de la coordinatrice Vanya Nawra et du légendaire Erle Crawford, sa venue au monde s'est faite drapée de mille et un regard et d'une couverture médiatique terriblement oppressante. Son enfance ne vit pourtant aucune ombre glisser sur le tableau. Pas de mort tragique, pas de sombre prophétie en vue et encore moins d'aventures palpitantes bien que les enfants savent pourtant insuffler un élan épique à bien de leurs jeux, seulement une vie banale partagée entre l'océan qui avait vu naître ses parents avant elle, des pokemons, beaucoup trop de pokemon, et un environnement artistique incarné tout d'abords en sa mère qui, logiquement en sa condition de maîtresse coordinatrice sû apposer les bases d'un épanouissement sportif et culturel, puis complété par la présence d'un demi frère et apprenti maternel considéré comme une véritable étoile montante chez les artistes pokemon. Autant vous dire que fermer les yeux sur la coordination était un acte qui tenait au mieux de la plus grande mauvaise foi qu’eut un jour rencontré Rigel et plus globalement le monde pokemon, au pire... Et bien d'une absence totale de la moindre once de curiosité.

Bref, si Neva a vue son enfance forgée par les contes pirates, quelques conflits aux sortis des bars et  tout un folklores propre aux Nawra ou issue de l'île de son père, elle est surtout tombée très jeune dans la coordination, un peu part dépit avouons le. Maman était une coordinatrice reconnue, à la tête du conseil rigelois de surcroît, Lupin son demi-frère passait son temps à s'entraîner, son oncle et sa tante étaient des mordus de danse et chant, les émissions qui tournaient à la maison était toute plus ou moins centrer sur l'art pokemon alors bon, si son père tenta de l'ouvrir à autre chose, aux joies de la navigation maritime, au plaisir des envolées à dos de roucarnage, il faut croire que petite Neva était déjà contaminée. Fascinée par un monde qui, s'il semblait fait de lumière artificielles et paillettes aux premiers abord, sû prendre un tout autre aspect entre les mains de ceux qui l'avaient vu grandir. On l'encouragea alors à participer aux concours, à venir sur scène ou rencontrer de nombreux artistes pokemons qui, inconsciemment, la confronta à l'étrange sensation de marcher dans l'ombre de ses parents. Ce n'était pas Neva mais la fille de Vanya ou celle d'Erle. Ce n'était pas une enfant qui faisait ses premiers pas dans un tout nouveau monde mais la future maîtresse coordinatrice ou légende pirate de Rigel et... C'était effrayant. Alors seulement elle commença à deviner toute les attentes qui tournaient autour d'elle, la pression d’entacher le nom de sa famille au moindre, décela dans les regards l'espoirs de beaucoup et la sévérité des autres et, si ses parents surent la rassurer avec de douce paroles, lui rappelant qu'elle était seule maîtresse de son destin et quelque soit le chemin parcourut ils la soutiendrait, rien ne su véritablement lui ôter cet étrange goût sur sa langue.

Elle refusa alors tout concours, prétextant le manque de préparation et refusant de se mettre en scène avec les pokemons maternels parfaitement entraînés alors son père chercha à lui offrir ce qu'il y avait de mieux, parcourir les océans pour trouver la perle rare qui saurait concourir avec son Coeur des Océans mais... Neva n'avait ni les caprices, ni l’orgueil de Vanya et deviner ce qui la pousserait à franchir le cap des premiers concours relevait d'un acte surhumain d'autant plus que si ses sœurs possédaient déjà leurs premiers pokemons, happée par des lubies aussi viscérales que soudaines, Neva demeurait la plus tranquille, fascinée par les pokemons sauvage qui marchaient dans les sillons Nawra. Sa tante ne travaillait-elle pas sur son bateau en parfaite harmonie avec son écosystème ? Pourquoi devait-elle forcément capturer un pokemon pour parcourir rigel avec elle ? Autant de questionnement qui manquèrent de la faire passer pour une profane aux yeux de ses îles.

Survint alors Thâr dans sa vie. Petit Phanpy plutôt pataud qui avait débarqué dans le jardin familial pour dévorer les plans de baies et rouler contre Amiral, le roucarnage paternel, errait depuis plusieurs jours déjà au cœur d'une nature qui lui semblait étrangère. Peut être était-ce la un pokemon relâché, incapable de retourner tel quel à la vie sauvage, ou bien un pokemon décidément beaucoup trop proche des humains tout simplement. Quoi qu'il en soit Neva s'était entiché de lui et là où le grondement implacable du démolosse de sa mère sembla annoncer une attaque imminente, le regard de skitty battu de la toute jeune demoiselle sû mettre un terme à se qui s'annonçait comme une farouche chasse à l'éléphanteau. Seul et unique petit souci avec pareil pokemon était son amour inconditionnel pour le jardin de la fraîchement devenue Madame Crawford, et la non réciprocité de celui-ci. Cela pouvait passer pour un cliché mais pour le coup, Miss Vanya était clairement le type de femme qui passait des heures à soigner un jardin aussi implacable et florissant que l'était sa carrière alors, comment expliquer que la présence d'une véritable colonie de pokemon, doublé d'enfants aussi turbulents et surexcités avait déjà bien mis à mal un jardin luxuriant, mais que la présence du nouvellement capturé par Papa Crawford, venait de signer le déclin de ce paysage paradisiaque.

Puis vint le tour de Pauplie, véritable OVNI dans la vie de Neva. Peut être était-il là avant Thâr au final car d'aussi loin qu'elle se souvienne, Neva l'avait toujours aperçu au sein du Port où était concentré l'essence même de sa famille maternelle. Spinda que l'on disait vert-vomi à trop tourner, avait toujours été son compagnon de prédilection lors des jeux ou cérémonie Nawra même lorsque cela causa bien des craintes à ses parents. Il faut dire que Neva étant leur première née, ils avaient toujours eut tendance à énormément la couver si bien que la moindre chute avait le don d'attacher un cri de stupeur à sa mère et des raideurs au titan qu'était son père. Quoi qu'il en soit, c'est un soir de fête que la demoiselle osa finalement demander au Spinda de l'accompagner et, si elle tenta finalement de le capturer par ses propres moyens, sa pokeball échoua au visage de son oncle Jonas. Heureusement, et si cela le précipita au sol (parce que oui, à la vue d'une ball fendant les air pour échouer au visage de quelqu'un, Thâr a humblement décidé de l'accompagner et ainsi charger l'ex ranger avec toute la délicatesse qu'on lui connait), le jeune homme a finalement décidé de lui attraper cet étrange pokémon chromatique pour le lui confier dans une grimace encore douloureuse.

Enfin vint l'aube de ses dix-huit ans, avec lui le plus étonnant gâteau Tadmorv de mamie Crawford (comment ça c'était de la prune ? Vous êtes sûr?!!). Neva avait enfin prit son courage à deux mains pour clamer qu'elle voulait débuter ses concours sur une autre région, prétextant le refus d'une potentielle réussite que l'on attribuerait à juste titre ou non au piston. Elle voulait faire ses preuves, avait besoin de voyager, d'explorer et surtout, de quitter l'ombre si imposante que projetait sur elle deux parents aux aventures décidément trop grandiose pour la toute petite adolescente qu'elle était. Elle se souvient du teint blême et horrifié de sa mère qui peinait à imaginer le départ de son si précieux millobelus, l'expression si étrange que son visage avait prit en se tournant vers son mari et de la main assuré de celui-ci sur l'épaule de la minuscule maîtresse coordinatrice, comme pour la rassurer comme il savait si bien le faire. Alors Neva, et ce malgré l'anxiété qui la parcourait à l'idée de perdre  une zone de confort qu'elle connaissait par cœur pour affronter un inconnu tangible et non idéalisé, s'était gonflé, n'avait pu réprimé un sourire radieux et s'était jeté au cou de ses parents dans une précipitation qu'on ne lui connaissait pas.

Quelques semaines s'écoulèrent avant que le départ ne survienne et, alors que Neva s’effarait à trier une nouvelle fois un sac trop lourd, fourrant au plus profond des poches des bibelots sans grande valeur apparentes, un skitty piégé entre les bras de sa cadette survint, aussi surexcités que l'était Pheobe. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas assisté à pareille réunion familiale, même Kha, son grand père maternel tentait de passer le pas de la porte et ainsi braver les flammes du démolosse d'une mère menaçant de le rôtir au prochain pas. Et, alors que Neva entendait une nouvelle fois sa mère gronder en nordien des propos qu'elle peinait à comprendre, elle ne pu que sourire devant le rire tonitruant d'un grand père qui était visiblement parvenu à passer. Difficile à les prendre aux sérieux c'est deux là lorsque l'on assistait à pareille scène tout les ans, je peux vous le dire. Et après ça se revendique Nawra, terreur des mers. Enfin, c'est dans un éternel « Salut pisseuse » que le colosse à barbe noire avait fait son entrée, jeté sur le lit une vieille cane à pêche  en désignant d'un simple geste Papi Crawford comme pour indiquer que le cadeau venait de lui puis, c'est un soupire au bout de la voix qu'il avait désigné le chat rose que contenait maladroitement la sœur cadette de Neva.
« Ca y est, tu prend le chemin de sa morveuse de mère. Je t'avoue que j'aurai très clairement préféré que ton père prenne un autre chemin pour ton éducation mais bon hein, j'ai vu son père maîtrisé à coup de rouleau de pâtisserie par la vieille qu'il a épousé et je ne doute pas que ma fille ait reprit cette fourbe technique. De plus, tu es une Nawra avant d'être une Crawford et je dois accepter cette vie qui se dessine devant toi. Bref. J'ai trouvé ça à Port Pauplie, c'est petit, c'est rose, ça court partout et c'est chiant, c'est parfait pour toi. Et ça s'appelle Raksha. Bon, maintenant passons aux choses sérieuses. Si quelqu'un t'embête tu lui brises les genoux, si tu traîne dans des affaires bizarres et que tu ne t'en sors pas, tu nous appelle. Tu n'attrapes pas de Magicarpe, leurs entraînements sont super chiants et même globalement, c'pas le meilleur repas de tout les temps je tiens à te le dire. Par contre si tu vois un Leviathor tu t’écrases et... »
C'est dans un doux sourire que la jolie petite Neva l'avait coupé, le remerciant d'un regard pétillant avant de s'en approcher pour lui glisser quelque mot qui lui arrachèrent un rire. Puis, enfin, elle fila dans les bras de ses autres grands parents pour les embrasser.  
L'heure du départ avait sonné.

C'est donc quelques minutes plus tard que la minuscule Neva émergea de sa chambre armé d'un sac décidément bien trop gros pour elle, si lourd qu'elle semblait peiner à demeurer droite et pourtant, elle refusa fermement de toucher au contenu. On la guida jusqu'au navire qui devait la conduire sur le lointain archipel qu'elle avait décidée de conquérir et, après de long mots échangés, baisés, embrassades et quelques blagues destinées à apaiser la tension qui agitait le coeur de ses parents, Neva prit la mer non sans brandir une fois le bateau à quelque mètre, et ce avec la plus grande fierté que l'on puisse un jour observer, le légendaire chapeau du capitaine Crawford et... Voir s'en échapper quelques provisions, une lettre et une photo...

Attendez, il avait vraiment prévu le coup ? C'est donc un léger froncement aux sourcils que la demoiselle renonça au mérite que lui aurait procuré ce larcin et finit par retrouver son sourire en observant les larges gestes de sa mère au loin et le sourire amusé du père qui avait clairement deviné les pensés de son enfant. Enfin, c'est un sourire pour son compagnon de route et ami d'enfance Lynel qui lui assura que Alera n'était plus qu'à porté de bras. Ensemble il partirait comme leurs pères l'avaient fait avant eux, et ça tenait d'un je-ne-sais-quoi d'exaltant, assurément !

--------

team Pokémon




Pack starter

Mega-canne - Ocarina Corayon - Nécessaire à couture

---------------------

toi derrière l'écran

Pseudo: Lacie ♦️ Âge:  :carpe: ♦️ Pays: France♦️ 
Comment as-tu connu le forum ? Top site ♦️ Fréquence de connexion : Aussi souvent que possible ♦️ Crédit de ton avatar: Takimoto Hifumi de "New Game" image officielle issue de l'anime. ♦️ Double-compte ? Aucun ♦️ Le mot de la fin: Canard  slurp  ♦️




Dernière édition par Neva Crawford le Dim 26 Nov - 18:56, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Jotho
POKÉBALL LANCÉES : 540
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 13/01/2015

MessageSujet: Re: Neva Crawford | Un vent chargé de sel.    Lun 20 Nov - 9:33

Hello bienvenue à toi !

Ton personnage a l'air vraiment chouette, j'ai hâte de voir le reste de ta fiche~
J'espère que tu te plairais ici btw ❤️

________________________
FicheT-CardRelations

Yuri expose ses théories en #ffff66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1257
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Neva Crawford | Un vent chargé de sel.    Lun 20 Nov - 10:43

Bienvenue sur le forum !
Voilà un personnage qui s'annonce assez amusant (j'aime beaucoup les anecdotes XD) ! Bon courage pour le reste de ta fiche et n'hésite pas si tu as la moindre question !

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Lointaine.
POKÉBALL LANCÉES : 47
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/11/2017

MessageSujet: Re: Neva Crawford | Un vent chargé de sel.    Mar 21 Nov - 11:19

Moh, merci ! C'est tout mignon !
Je m'amuse clairement à faire la fiche de Neva, elle est vraiment cool à jouer et niveau anecdotes, il y en a pas mal qui sont rendue canon mais que je n'ai pas pu glisser. 8D

Bref, l'histoire est en gros posté, s'il y a quelque chose d'incohérent n'hésitez pas à me le signaler, des trucs ont clairement pu passer sous mes yeux. Hâte de rp avec vous !  calin


Dernière édition par Neva Crawford le Mer 22 Nov - 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 970
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: Neva Crawford | Un vent chargé de sel.    Mer 22 Nov - 8:59

Canard scratch

Bienvenue sur le forum ! ♥️
Ton personnage a l'air super intéressant, j'ai hâte de le voir en œuvre ! Je me suis bien amusée avec les anecdotes ~
Bon courage pour terminer ta fiche !

________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
avatar

REGION : Lointaine.
POKÉBALL LANCÉES : 47
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/11/2017

MessageSujet: Re: Neva Crawford | Un vent chargé de sel.    Jeu 23 Nov - 9:37

Merci pour votre accueil !
Je pense avoir terminée ma fiche, mais vous êtes seul véritable juge slurp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

REGION : Johto
POKÉBALL LANCÉES : 1257
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Neva Crawford | Un vent chargé de sel.    Jeu 23 Nov - 19:02




 
Hello, nouveau cinnamonien ♥️


 

 

 

Félicitations, tu es validé(e) ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos chers et tendres tarés de membres ♥️ A présent ta fiche archivée, ta couleur va t'être donnée. En attendant, tu peux entamer ta Carte Dresseur, mais également gérer tes éventuelles demandes de liens et/ou de RP. Ceci fait, tu peux à présent poster un peu partout, alors n'hésite pas à participer à notre flood et nos jeux afin de mettre une nouvelle pierre à l'édifice !

love ya coeur
 

 

________________________


Prepare for trouble, and make it double.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Neva Crawford | Un vent chargé de sel.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Neva Crawford | Un vent chargé de sel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Allez viens j't'emmène au vent || Brooke ♣
» Le chargé d’Affaires haïtien à la Jamaïque rappelé pour consultation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Administration :: Formulaire d'embarquement :: Présentations validées-