Partagez | 
 

 Balades et mandales (Combat solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 196
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 11/03/2017

MessageSujet: Balades et mandales (Combat solo]   Sam 1 Juil - 10:06


C'était peinard comme coin, se disait Varro en suivant la plage. Il n'appréciait pas particulièrement de marcher dans le sable, et la réverbération lui faisait un peu mal à l'oeil, sans parler de l'humidité élevé qui n'arrangeait rien pour ses vieux os...mais il savait tout de même apprécier l'atmosphère vacancière au bord de l'eau.
Ici, dans la zone sans surveillance, il n'y avait que peu, voire pas, de gens. C'était déjà un bon point, car si l'ancien Rocket essayait de se sociabiliser, il n'en demeurait pas moins plus à l'aise en sa propre compagnie et de celle de ses vieux camarades.
Le vétéran regarda vers la mer et l'horizon, inspirant à pleins poumons l'air iodé. C'était bon pour la santé avait-il entendu dire un jour, et vu l'effet que ça produisait sur les gens, les animaux, et certains pokémons, Varro s'autorisa à sourire en imaginant que c'était vrai.


"Arkhay, Ruben ! Ne vous éloignez pas trop, surtout toi, p'tit joufflu."

Un "wourf !" sonore lui répondit de loin, avant que le grand chien ne réapparaisse dans son champ de vision. Cela aussi le faisait sourire, il avait déjà eu l'occasion de voir que les canidés pétaient complètement les plombs quand on les lâchait sur la plage et même son vieil Arcanin ne faisait pas exception. Qu'est-ce qu'il avait l'air heureux à gambader comme ça à soixante-dix kilomètres heures dans le sable, soulevant de véritables nuages à chacune de ses majestueuses enjambées sans même ralentir. Varro lui fit signe en l'apercevant, continuant à apprécier l'élégance légendaire des Arcanin même plus de quarante ans plus tard avec la même fascination.
Sur sa gauche, quelque chose en forme d'éclair dépassa de l'eau, suivi peu après par une bouille de souris extatique qui lâcha un "chuuu" enjoué en barbotant dans la mer. Arkhay était trop vieux pour se baigner dans la mer, et n'appréciait de toute façon pas l'eau en général pour des raisons évidentes, ce qui n'était pas le cas de son Raichu qui sautillait dans l'onde en s'éclaboussant tout seul, et à vue de nez, plus il faisait des éclats, plus il s'excitait et voulait en faire.


"Ruben ! Reviens près du bord, m'oblige pas à envoyer Pharos te ramener de force !"

L'éclair au bout de la longue queue se balança vigoureusement, et la souris commença à nager vers la rive, son enthousiasme toujours au beau fixe. Une vraie pile se dit le dresseur, alors qu'à ses côtés le Nidoking grondait d'un ton sourd. Sans doute sa façon de manifester sa satisfaction de ne pas avoir à se jeter à l'eau. Varro était toujours aussi impressionné de ses talents de nageur, qui dépassaient même les siens et de loin, mais savait que malgré cela, le Pokémon Sol n'aimait pas plus que le chien de feu de se jeter à l'eau.

Le nuage de sable vivant se rapprochait, en ralentissant. Varro l'en remerciait déjà intérieurement, lui qui se souvenait d'avoir toussé tant et tant de fois quand Arkhay déplaçait des pans entiers de poussières lorsqu'il voyageait à toute vitesse, et le canidé vint s'arrêter près d'eux. A son expression, le vétéran devina qu'il voulait lui signaler quelque chose. Peut-être un autre voyageur, ou bien un objet enfoui. Cela n'aurait pas surpris l'ancien Rocket que son grand chien se soit amusé à creuser dans le sable, bien qu'il imaginait en souriant la taille des trous.
Mais avant de "parler", le canidé se secoua les puces avec vigueur. Il avait beau courir vite, en freinant sa vitesse comme il l'avait fait, un bon paquet de sable s'était accroché à sa fourrure et cela lui déplaisait. L'air s'épaissit quelques instants alors qu'il aspergeait de sable son dresseur qui l'enguirlanda, le Nidoking levant simplement le bras pour se protéger les yeux.

Quand Varro eut fini de prouver la richesse de son vocabulaire jardinier, il put enfin écouter ce que son compagnon avait à lui dire. Malgré la barrière des langues, le vétéran arrivait à peu près à suivre ce que son plus fidèle pokémon racontait. Après une vie entière ensemble, il pouvait comprendre un grand nombre de nuances avec une certaine fiabilité. Dans le cas présent, Arkhay avait l'air de signaler la présence d'un autre humain et de pokémons. Probablement un dresseur donc.
Haussant les épaules, Varro ébouriffa la crinière du canidé et repris la marche. Les autres avaient bien le droit de marcher ici aussi après tout, il n'avait plus grand chose à cacher, peut-être que ce n'était qu'un dresseur en chasse d'un nouveau pokémon ou en pleine fouille, on disait que la région était réputée pour ses "trésors" enfouis.

Une bonne demi-heure plus tard, le borgne aperçut effectivement une silhouette humaine au milieu des sables. Même en plissant l'oeil, Varro ne parvenait plus à déterminer précisément qui était l'inconnu, l'âge se faisait décidément bien sentir. Toutefois, l'attitude du grand chien à ses côtés lui faisait entendre que ce n'était pas un ennemi. Peu après, la silhouette sembla lui faire signe, il leva à son tour la main en guise de réponse.
Lorsqu'il se furent rejoints, Varro examina l'étranger en détail. Un jeune, à peine plus de la vingtaine à vue de nez. Il portait des gants usés, une veste brune élimée et un vieux jean troué. A voir la poussière qu'il avait sous les ongles et sur le visage, c'était un p'tit gars plein d'entrain qui osait se salir les mains. En jetant un oeil à sa ceinture, Varro y remarqua plusieurs pokéballs, certaines plus sales que d'autre. C'était donc bien un dresseur en pleine chasse et son équipe était encore incomplète.
L'entrain du gamin faisait plaisir à voir en tout cas, car il semblait déborder d'énergie à l'image de Ruben, si le vétéran pouvait en croire la lueur qui brillait dans ses yeux quand le jeunot les regardait, lui et ses deux vieux frères. Il souriait de toutes ses dents même. Enfin, presque, il lui en manquait une. Accident ou bagarreur ? En tout cas, il avait l'air prometteur.


"Salut m'sieur. C'est une jolie équipe que vous avez là !"

"C'est plus des vieux amis qu'une véritable équipe, je ne suis pas dresseur. Mais accroches-toi bien, et probablement que dans quelques années tu en auras une bien plus impressionnante."

"Allons, on obtient pas des pokémons pareils en ramassant les champignons. Ca ne vous dirait pas un p'tit combat ? J'étais venu pour capturer un ou deux nouveaux pokémons, mais j'ai fait chou blanc."

"Je te l'ai dit, je ne suis pas dresseur, je..."

"Allez me dites pas que vous avez peur !"

Insistant le gamin. Varro sentit l'envie de lui coller une baffe le démanger. Certes, c'était bien d'être persévérant, mais là il voulait juste être tranquille. Mais avant qu'il ait pu l'envoyer chier, le Nidoking s'avança d'un pas menaçant. Bien évidemment soupira le vétéran. Si Arkhay avait appris à se calmer avec le temps, Pharos lui était demeuré à l'image de sa jeunesse. Susceptible et violent.

"Bon, on va dire que ça faisait longtemps alors...en garde !"

Le raichu finit de barboter et vint rejoindre son dresseur, curieux quant à l'agitation qui animait soudainement les lieux tandis qu'Arkhay s'asseyait aux côtés de Varro, le Nidoking s'avançant jusqu'à une bonne distance pour un combat. Le jeune dresseur lui se recula aussi, visiblement conscient qu'être trop près lors d'un combat pokémon pouvait être néfaste pour la santé et réfléchit un instant avant d'appeler un Rosélia. Voyant cela, le vétéran dressa un sourcil dubitatif, un plante-poison hein...un duo de types qui complétaient l'un l'autre leurs faiblesses face à un Nidoking. Le garçon se trouvait probablement malin d'éviter de trop s'exposer au poison ou au sol, et l'idée en soit n'était pas des plus mauvaises.

"Vas-y Rosé', endors le avec poudre dodo !"
"Pharos, chauffe !"

Varro arborait un visage de marbre, toujours sérieux en combat, et gardait l'oeil sur l'autre dresseur, visiblement peu habitué aux codes privés et qui commençait à s'inquiéter. L'évocation du feu face à un plante pouvait mettre mal à l'aise en effet, mais il n'en était rien.
Plus agile que sa carrure ne le suggérait, le Nidoking bondit de côté et évita le pollen soporifique sans peine, avant de se mettre lentement en mouvement. "Chauffe" voulait dire "combat libre, en y allant doucement". Varro avait deviné que le Rosélia n'était pas très puissant et voulait permettre à leur adversaire de s'entraîner un peu, c'était son devoir d'aîné après tout maintenant...mais avant tout, il voulait que Pharos se contienne. En tant que Nidoking, tout particulièrement un aussi violent que lui, Pharos faisait preuve d'une intense agressivité envers tout autre mâle, et bien que d'une autre espèce, le rosélia n'y échappait pas.


"Il a l'air rapide...pièges-le avec Feuille magik !"

Pharos était très expérimenté. Quand le végétal déploya les feuilles luisantes d'une énergie mystique, il reconnut l'attaque et chargea son adversaire, levant ses bras robustes devant lui. Lorsque les projectiles filèrent contre lui, il fonça droit dedans. C'était inesquivable de toute façon, alors autant l'encaisser de plein fouet avec une garde défensive pour limiter les dégâts et prendre par surprise le Rosélia qui visiblement ne s'attendait pas à ce que le Nidoking ne s'arrête même pas.
Se rapprochant vite, à la fois véloce et à l'aise dans le sable, Pharos décocha un direct toxik sous forme d'uppercut au pokémon plante, le soulevant du sol et le projetant plus loin, bien qu'il ait retenu son coup.


"Rosélia ! Ca va ? Ouais ? Tu veux continuer ? Bien...fais attention, il a l'air vraiment rapide. Gardes tes distances et utilise vol-vie pour te refaire une santé !"

N'ayant guère de chance d'esquiver le coup, Pharos se roula en boule et fonça à nouveau sur le Rosélia, encaissant sans peine la faible attaque alors que le végétal ne récupérait que peu de vitalité et se retrouvait face à une boule d'épine et de carapace lui fonçant dessus.
La plante réussit à l'esquiver de justesse, mais le Nidoking ne cherchait pas à l'écraser. Juste après l'avoir dépassé, il se déplia et tourna sur lui-même, balançant sa queue dans un ample fauchage pour déstabiliser la plante qui se vit renversée, la différence de taille jouant largement en sa défaveur. Puis une nouvelle fois, Pharos lui décocha un direct toxik de plein fouet, l'enfonçant un peu dans le sable avant de s'éloigner. Inutile de s'acharner, ce n'était qu'un petit combat tranquille.

A sa grande surprise, le Rosélia se releva encore, et sans attendre l'ordre de son dresseur tenta une nouvelle feuille magik. Pharos lâcha un grondement sourd, il y aurait probablement d'autres pokémons après celui-là, et il ne tenait pas à laisser le vieux Arkhay ou ce petit fou de Ruben poursuivre le combat, il ne pouvait pas continuer à encaisser gratuitement des coups, sans savoir ce qui l'attendait après.
Aussi, il prit de court le Rosélia, qui concentré sur son attaque à cause de sa fatigue et persuadé d'être en sécurité à distance, et lui décocha un Choc Mental, redoutable sur le type poison, et le fit tourner de l'oeil sur le coup, interrompant son attaque.


"Rosélia ! Merde...tant pis reviens, tu t'es bien battu fit le jeune homme en rappelant son pokémon avant de jeter un oeil suspicieux à Varro, s'emparant déjà de son deuxième combattant "Je ne m'attendais vraiment pas à une attaque psy de la part d'un Nidoking...mais cette fois-ci, elle ne pourra pas l'aider ! Escroco en avant !"

Varro plissa l'oeil. Escroco...ce pokémon ne lui disait que vaguement quelque chose. Heureusement, Pharos possédait une bonne mémoire et reconnut un sol-ténèbre. Dangereusement combinaison, contre lui qui avait montré l'usage de poison et de psy.

"Vas-y croc', attaque morsure !"

Le crocodile se précipita sur le Nidoking, qui l'accueillit aussitôt d'un Direct Toxik, sans plus se retenir cette fois. Le choc et l'allonge de Pharos interrompirent son adversaire avant qu'il ne le touche, et il ne se priva pas d'enchaîner un deuxième coup avant que son assaillant ne se ressaisisse. En dépit de son allure pesante, Pharos était un combattant astucieux et habile, qui imitait la garde et les mouvements d'un boxeur poids lourd et enchaînait les directs et les crochets avec violence. Très offensif de nature, le Nidoking aimait à engager un corps à corps aussi brutal que peu élégant, et s'il manquait parfois d'agilité en comparaison de la plupart de ses congénères, sa férocité rendait ses coups bien plus percutants.
L'escroco subissait coup sur coup, faiblissant rapidement malgré sa résistance au poison et répondait à coups de crocs et de queue aussi souvent que possible, mais le Nidoking encaissait efficacement, la plupart des ripostes ne rencontrant que ses bras solides ou ses jambes d'acier.

Le reptile parvint à se dégager sur l'ordre de son dresseur, se glissant entre deux coups amples pour s'enfouir dans le sable. Immédiatement, Pharos se roula en boule pour gagner de la vitesse et s'éloigna vers la mer. Emporté par sa frénésie, il avait subi pas mal de dégâts, et si l'escroco devait être au bord de l'inconscience, le Nidoking doutait de pouvoir encaisser une attaque sol de plein fouet. En gagnant l'eau, il dissuaderait le croco-sol de l'attaquer, ou diminuerait l'impact de son attaque et n'aurait plus qu'à le finir.
Cependant, le jeune homme appela son pokémon en voyant le Nidoking se jeter à l'eau jusqu'à hauteur de poitrine. Plus grand, le cornu massacrerait l'Escroco si celui-ci essayait de le poursuivre, aussi le dresseur profita de ce répit pour administrer un antidote à son compagnon.
Quand Varro remarqua que le jeune dresseur sortait également une potion de son sac en attendant que le remède fasse effet, il croisa le regard de son violent pokémon poison et tapa sur l'épaule de l'Arcanin.


"On est à la plage, alors profites en un peu !"

Il devina l'insulte que lui aurait jeté son Nidoking si celui-ci pouvait parler, et recula avec le chien de feu pour éviter la prochaine attaque. Leur adversaire administrait des soins de base à son pokémon, confiant dans le fait que le violent Nidoking ne pouvait pas s'en prendre à un type ténèbre à distance.
C'était sans compter l'extraordinaire polyvalence de cette race.

Bien qu'il détestât faire cela, la mer commença à répondre à la volonté de Pharos. L'onde se trouva, puis se souleva, et une immense vague déferla sur la plage, le pokémon Fonceur nageant à sa tête avec une aisance presque stupide pour un type Sol. L'improbabilité d'une attaque Surf leur tombant dessus, le dresseur adverse et l'Escroco restèrent figer alors qu'un mur d'eau s'abattait sur deux. Le reptile qui peinait à récupérer de ses précédentes blessures perdit connaissance sur le coup alors que le dresseur était emporté sur plusieurs mètres par la puissante vague.
Trempé et désorienté, le jeune homme toussa en se remettant sur pieds. Il avait bu la tasse en prime, puis s'affola, cherchant son pokémon. C'est Pharos qui le lui apporta, l'ayant ramassé au milieu des eaux qui se retiraient, puis retourna à sa place initiale. Son pas fier se faisait plus traînant, il fatiguait grandement, ce combat à son désavantage l'avait épuisé, mais il était tout de même victorieux.


"C'est...très impressionnant avoua le jeune homme, partagé entre la stupeur et l'émerveillement alors qu'il rappelait son crocodile "Une attaque eau et une attaque psy...de la part d'un poison-sol, c'est vraiment inattendu."
"Les Nidokings sont bien plus subtils qu'on ne le pense, tu n'as pas idée de leur véritable pouvoir p'tit gars." répondit varro avec un sourire.
"En effet, je les avais sous-estimés. Mais aussi brave soit-il, ton Nidoking faiblit ! Le prochain sera le bon, nous ne sommes pas encore vaincus, à toi Insécateur !"

De la troisième pokéball apparut l'insecte aux bras tranchants. Si Pharos était épuisé, Varro put le sentir se gonfler d'orgueil et d'esprit combattif. Il avait toujours adoré affronter d'autres Pokémons "dangereux". Laissant tomber son stoïcisme, cette attitude "en retrait" qu'il avait adopté après la fin de la team Rocket, il lâcha un rugissement de défi.

"Un insécateur hein, tu es plutôt bien équipé petit...mais il ne fera pas le poids. Pharos, écrases-le !"
"Ne vends pas la peau de l'Ursaring avant de l'avoir mis K.O ! Secat', utilise Plaie-croix !"

En temps normal, Pharos aurait prit une garde de boxe, repoussant le coup avec ses bras pour protéger son torse et sa tête. Mais il était fatigué, et surtout emporté par la frénésie du combat. Quand le pokémon volant lui fonça dessus en lâchant un cri sauvage en préparant sa meilleure attaque, le Nidoking le chargea de toutes ses forces, le sable voltigeant en tourbillon autour de lui à chacun de ses pas malgré qu'il soit mouillé. Il ignora totalement la menace des deux lames de faux de l'insecte et enfonça de tout son poids l'Insecateur dans un terrible Fracass-tête qui expédia le pauvre volant dans les airs, l'envoyant s'écraser, inerte, loin de là. Le coup doublement efficace et d'une puissance terrible ne pardonnait pas.
Mais il avait un contrecoup tout aussi terrible et blessait gravement son utilisateur, si bien que si Pharos ne tomba pas dans la seconde, il tituba immédiatement après l'impact. La plaie-croix trahissait un niveau élevé, et les dommages de recul aurait probablement suffi à mettre le Nidoking à terre. Terriblement acharné, Pharos voulu rester debout, prouver qu'il pouvait faire plus, continuer.
En vain, finalement la gravité le rappela à la réalité quand il perdit connaissance et roula sur le dos, s'effondrant dans le sable.

Immédiatement, Varro alla à son chevet alors que le dresseur d'en face s'inquiétait pour son insécateur, qui resta inconscient un long moment même après être entré dans sa pokéball. Le borgne félicita son vieux compagnon, qui avait montré tous ses talent jusqu'au dernier moment, et lui permit de prendre un repos bien mérité en le rappelant également.


"Il était vraiment fort...je ne pensais pas qu'il parviendrait à riposter, encore moins à mettre au tapis Insécateur."
"L'expérience a fait la différence, petit. Ca fait plus de trente ans que Pharos règle ses combats de cette manière, je ne doute pas que ton Insecateur sera tout aussi redoutable à son âge, sinon encore plus !"

Varro disait ça avec le sourire, pour réconforter et encourager le jeune dresseur qui possédait déjà un pokémon à la fois assez rare et puissant, mais il fallait tout de même savoir que le Nidoking avait un cran exceptionnel pour oser faire ce qu'il avait fait. Utiliser l'attaque la plus efficace contre son adversaire, alors qu'il n'avait pas l'avantage, et d'abandonner toute défense pour être sûr d'atteindre sa cible...il fallait un courage à toute épreuve ou être fou pour oser faire cela.

"Hé bien ce fut une sacrée leçon en tout cas...merci pour le combat, j'espère qu'on pourra remettre ça une prochaine fois. J'ai une revanche à prendre désormais !"
"Pourquoi pas, c'est vrai que ça me manquait un peu les combats."

Le jeunot ne releva visiblement pas que Varro disait pourtant ne pas être dresseur, ou ne s'en soucia pas. Ils se serrèrent énergiquement la main et reprirent chacun leur chemin. Varro voulait encore faire un peu de route tout seul avant de rejoindre la ville, et il savait que Pharos lui aurait collé une trempe si jamais il s'était précipité sur un centre à cause de lui.
Mais en tout cas, il est vrai que les affrontements lui avaient manqué. Une certaine nervosité agitait Arkhay, lui aussi aimait se battre après tout. D'avoir vu le Nidoking se donner à fond pendant que lui se grattait les puces le laissait un peu frustré. Histoire de le réconforter, le vétéran lui caressa la tête.


"Fais pas la gueule Arkhay, on ira se ramasser un badge si tu veux, comme ça tu montreras que t'es le plus beau et le plus fort des Arcanins de l'île le canidé approuva d'un "wourf !" déterminé. L'âge n'avait rien enlevé à sa fierté et puis ça nous fera un truc à envoyer à la gamine hein ? Ca fait longtemps qu'on lui a pas envoyé une babiole."

L'idée lui plaisait en tout cas, affronter des dresseurs de haut niveau était toujours stimulant, surtout pour eux qui avaient été si bagarreurs, ça leur rappellerait jeunesse, et ça ferait plaisir à sa fille d'avoir un peu des nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 372
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 15/06/2014

MessageSujet: Re: Balades et mandales (Combat solo]   Lun 3 Juil - 14:16



Fin du combat !

Ton rp combat fait plus de 7000 caractères. Tu gagnes 7 niveaux pour Pharos !
N'oublie pas de le recenser ici avant d'actualiser ta Carte Dresseur ;)




________________________
Vincent frappe et fume en #cc0000.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

POKÉBALL LANCÉES : 196
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Balades et mandales (Combat solo]   Lun 3 Juil - 14:23

Wooooooooh
Et c'est là qu'avoir un seul oeil est handicapant. Sur les règles, je croyais que c'était par mot plutôt que par caractère (j'ai été sur un fow comme ça, j'ai du faire un mauvais parallèle).

Hé bah yolo ! Pharos passe donc de lvl 45 à 52, vu qu'il prend 7 niveaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Balades et mandales (Combat solo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Balades et mandales (Combat solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» OU/!\ TEAM VGC /!\ Conseils et critiques
» [Avis] Combat pokemon 6v6
» Maison de combat XY
» Mat'
» Combat des Chixx!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Sud - MARIVON :: Plage :: Zone sans surveillance-