Partagez | 
 

 [Solo - Capture] Seraphina à la rescousse !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 33
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 11/03/2017

MessageSujet: [Solo - Capture] Seraphina à la rescousse !   Mer 28 Juin - 1:38

Lorsqu'elle habitait encore chez sa mère, à Romant-sous-bois, Seraphina avait pour habitude de rechercher la solitude des forêts marécageuses entourant la ville. C'était, pour l'adolescente, un bon moyen d'échapper à sa mère et à son beau-père. C'était également un moyen pour elle d'oublier l'abandon par son père, dont elle avait toujours souffert. Aujourd'hui, alors qu'elle était en "vacances" chez ce dernier, elle découvrait qu'il l'avait laissée derrière elle pour mener une vie de conquêtes sur une île paradisiaque, et elle n'avait de cesse de chercher des techniques pour échapper à la demeure familiale... C'est tout naturellement qu'elle s'était tournée, entre autres choses, vers de longues balades en forêt.

C'est donc vêtue d'un short, d'un débardeur et de son éternelle béret-casquette qu'elle s'était engagée sur les sentiers tortueux des sous-bois. Une fois n'est pas coutume, elle avait emmenés tous ses pokémons avec elle. Absol la suivait d'un pas tranquille, Noctali écroulé en travers de son dos pour un roupillon qu'il jugeait sans doute mérité - attention, il avait pris la peine de marcher pendant quelques rues ! - et Spectrum, aussi malicieux qu'à son habitude, s'amusait à les devancer pour faire fuir les quelques pokémons sauvages suffisamment courageux pour venir voir qui s'aventurait ainsi dans leur forêt.

Seraphina avait beau être familière des milieux naturels, dans lesquels elle aimait s'isoler pour s'adonner à sa passion des jeux vidéos, cette forêt était très différente de celle qui entourait sa ville natale, et souvent elle prenait plus de temps pour observer le paysage que pour avancer sa partie. Ce qu'elle faisait en cet instant. Sa console bien à l'abri dans son sac à main, elle avait même retiré son casque pour s'imprégner des sons naturels qui l'entouraient.

Bien que chaque pas qu'elle fit l'éloigna de la civilisation, elle trouvait encore des traces du passage des humains. Le sentier était encore parmi les plus fréquentés - relativement à la fréquentation de la forêt, cela va s'en dire - et parfois elle voyait un mégot de cigarette par terre, ou encore un emballage en carton. Elle poussait alors un soupire et passait son chemin, se faisant des réflexions au sujet de la nature de l'homme qui le poussait à dénaturer tout ce qu'il touchait. Des réflexions qu'elle jugeait philosophiques, alors qu'elle ne prenait pas le temps de ramasser les ordures qu'elle croisait... Et puis quoi encore ? Elle n'avait pas de sac poubelle de toute manière.

Finalement, elle décida de s'écarter du sentier pour trouver un endroit où se poser. Elle comptait sur le sens de l'orientation de son Absol pour retrouver son chemin une fois sa promenade terminée. Marchant à présent dans une forêt plus sauvage, elle finit par s'arrêter près d'une souche d'arbre couverte de mousse. L'ombre projetée par le feuillage dense des arbres permettait au lieux de conserver une agréable fraîcheur dans la chaleur de ce milieu d'après-midi, et ainsi éloignée de la civilisation elle se sentait enfin à l'aise. Elle s'installa confortablement, les fesses sur le sol meuble et la souche dans son dos, puis elle sortit sa console et une petite bouteille d'eau de son sac à main.

Le moment était venu de passer un agréable après-midi.

Elle ne broncha pas lorsque son Noctali daigna émerger de sa sieste le temps de venir se caler contre ses jambes. Laissant son Spectrum et son Absol s'amuser dans la nature, elle alluma le jeu électronique et chargea sa partie... Mais elle n'eut pas l'occasion de jouer longtemps.

Un quart d'heure plus tard, elle entendait le son diffus d'une course dans les bois et des éclats de voix. Levant la tête de son écran, elle constata de même le retour de son Absol et de son Spectrum, ce dernier agitant les bras d'une manière qui ne disait rien qui vaille à l'adolescente... Tout deux poussaient des grognements sonores plus qu'éloquents. Il y avait un problème.

Même Noctali sembla s'arracher à sa torpeur pour daigner s'intéresser à ce qu'il se passait autour de lui. Fourrant la bouteille et la console dans son sac, elle se leva et entreprit de suivre ses pokémons, tâchant de ne pas tomber au sol tant le Spectrum tirait fort sur son bras.

- Ohé, du calme, je vous suit ! Si tu me fais tomber, je n'irais pas plus vite, tu sais...

Après encore une ou deux minutes de marche, Seraphina arriva enfin en vue de ce qui avait affolé ses amis explorateurs. Dans une clairière, dont le sol était éclairé d'une flaque de soleil perçant la couverture feuillue, se tenait un jeune homme faisant sauter une pokéball dans sa main. Devant lui, un Racaillou se dressait de toute sa fierté, surplombant une petite forme blanche affalée contre un arbre. Le jeune homme riait à gorge déployée.

- Et bien, tu m'auras fait courir, sale bête !

La forme blanche trembla de plus belle, et Seraphina devina qu'il s'agissait d'un pokémon, visiblement traqué par le jeune homme. Elle était au fait de la manière dont les dresseurs capturaient leurs pokémons, et elle savait parfaitement qu'il fallait les affaiblir pour pouvoir les capturer. Cependant, quelque chose la dérangeait profondément dans cette scène. Peut-être le plaisir manifeste que tirait le propriétaire du Racaillou à maltraiter une pauvre bête sans défense.

La forme blanche sembla se déplier un peu, et une petite tête couronnée de bleu se leva vers son tourmenteur. Malgré que ses yeux ne soient pas visibles, l'adolescente devinait la terreur de ce qu'elle comprit être un Tarsal. Elle en avait déjà vu, sur internet. Mais un Tarsal bleu ? Voila qui était inhabituel... Elle n'avait pas souvenir d'en avoir jamais vu.

- Racaillou ! Attaque Jet de pierre ! Je veux qu'il n'ai aucune chance de s'échapper !

Horrifiée par la scène qui se déroulait sous ses yeux, Seraphina ne put qu'observer, impuissance, le pokémon roche soulever une pierre et s'apprêter à la lancer sur le pauvre Tarsal déjà affaibli. Il n'avait pas besoin d'être aussi cruel ! Le pokémon était déjà affaibli, dans son état il n'avait aucune chance d'échapper de la pokéball... Elle tendit la main, sachant qu'elle réagissait beaucoup trop tard, qu'elle n'interviendrait jamais à temps.

- Non !...

Mais Absol, lui, avait été suffisamment prompt à réagir. Filant à une vitesse impressionnante, il s'interposa entre le Racaillou et le Tarsal, interceptant la pierre qui roula, inutile, sur le sol.

Voila. Qu'elle le veuille ou non, Seraphina était engagée dans la défense du Tarsal malmené. Son pokémon avait anticipé son désir et avait protégé le bébé pokémon, arrachant un soupire de soulagement à sa maîtresse. Ce soupire se mêla au grognement frustré du dresseur, qui tournait à présent la tête vers elle.

- T'es qui toi ? Ce pokémon est à moi, alors dégage !

La timidité de l'adolescente faillit prendre le dessus, mais il lui suffit d'un coup d’œil sur la forme recroquevillée du Tarsal pour réunir tout son courage et rejoindre son Absol entre le dresseur et sa proie. Elle ne tarda pas à être rejoint par Spectrum et Noctali, qui semblait plus éveillé que jamais. Les pokémons de l'adolescente étaient peut-être pourvus de tares indécrottables, ils étaient aussi parmi les plus gentils qu'elle connaisse. Et puis, elle sentit la peur la gagner.

Elle n'était pas dresseuse, elle n'avait aucune idée du déroulement d'un combat pokémon. Elle ne savait que ce qu'elle avait vu à la télé, des match célèbres qui avaient étés retransmis chez elle, mais au delà de ça... Elle ne pouvait se fier qu'à son instinct pour venir à bout du dresseur, qui semblait absolument furieux.

- Je ne me p-pousserai pas, bredouilla Seraphina, perdant un peu de son assurance, mais pas de sa détermination. Ce Tarsal est déjà blessé, vous n'avez pas besoin de l'affaiblir encore ! Vous êtes cruel... Alors je ne vous laisserai pas le capturer !

Elle parlait autant pour dissuader le dresseur de persévérer que pour se donner du courage. Ses pokémons étaient d'accord avec elle, et chacun s'était mis en position de combat. Même Noctali. Cependant, le jeune homme avait du se rendre compte du manque d'assurance de son adversaire, et il devait sans doute penser que ses pokémons étaient faibles et qu'elle bluffait - mal. Un rictus sardonique déforma ses traits et il éclata à nouveau de rire, un rire méprisant qui scia les nerfs de l'adolescente.

- Ah ouais ? Tu veux garder le Tarsal pour toi ? Essaye déjà de battre mon Racaillou à la loyale, un pokémon contre un pokémon ! Si tu y arrive, alors on verras...

Seraphina déglutit. Pendant un instant, elle fut tentée de déguerpir, mais quelqu'un comptait sur elle, une petite forme chétive affalée sur le sol, tremblante de peur. Elle ne pouvait pas l'abandonner à ce dresseur tyrannique. Bien que le combat ne soit pas sa vocation, elle devait relever son défi. Elle accepta d'un hochement de la tête malhabile.

- D'accord..! Ton Racaillou affrontera mon Spectrum... dit-elle d'une toute petite voix.

De ses trois pokémons, c'était lui le plus bagarreur. Selon Seraphina, il avait le plus de chances de l'emporter. Noctali, comprenant qu'il n'aurait pas à se battre, passa derrière sa maîtresse pour rejoindre le Tarsal et frotta son museau contre lui dans une tentative pour le rassurer.

Le combat commença alors dans la clairière.

Le Racaillou et le Spectrum se faisaient face, se jaugeant l'un l'autre. Seraphina faisait confiance à son pokémon pour faire preuve de son habituel esprit retors. Le dresseur leva alors le poings en l'air, ordonnant au Racaillou d'attaquer. Le pokémon se saisit d'une lourde pierre qu'il lança sur le Spectrum. Ce dernier évita l'attaque de justesse et la pierre s'écrasa à un mètre de Seraphina, qui bondit en arrière avec un cri de frayeur. Le Spectrum s'approcha de son adversaire, ses yeux se faisant totalement ronds. Hypnose. Il essayait d'endormir le Racaillou.

Cela sembla fonctionner, puisque la masse de roche s'écrasa bientôt sur le sol, non sans une certaine lourdeur. A présent totalement libre d'agir selon son bon vouloir, le spectre s'accrocha à la tête du Racaillou. Seraphina ne savait pas ce qu'il faisait, mais elle se doutait que cela n'avait rien d'agréable pour le moche au bois dormant, qui tressauta quelques instants avant de devenir inerte sur le sol sous le regard furieux de son dresseur.

Le combat avait été tellement rapide que Seraphina en était choquée. Elle ne s'attendait pas à ce que Spectrum ne fasse à ce point qu'une bouchée du Racaillou... L'autre dresseur non plus visiblement, puisqu'il rappela son pokémon avec de grands gestes rageurs.

- humpf... T'es moins cruche que t'en a l'air...

Visiblement, le jeune homme n'avait pas plus envie que cela de s'attarder. Comme beaucoup, il avait horreur de la défaite, et après un dernier regard plein de haine posé sur Seraphina, puis sur le Tarsal dont s'occupait toujours le Noctali, il s'en fut, brisant de nombreuses branches sur son passage pour passer sa colère.

Ce n'est qu'en expirant lourdement que l'adolescente se rendit compte qu'elle avait retenu son souffle. Sans plus se préoccuper du dresseur, elle se laissa tomber à genoux auprès du Tarsal et approcha doucement une main tremblante de la silhouette, toujours prostrée sur le sol. Le Noctali leva un regard triste sur sa maitresse, et l'adolescente sortit une pokéball vide de son sac à main.

- Hé... Petit tarsal...

Sa voix tremblait, mais elle ne cherchait pas à calmer ces tremblements. Elle tendit simplement la pokéball vers le Tarsal d'un geste mal assuré. Il était vraiment dans un état pitoyable. Couvert de crasse et de nombreuses écorchures visiblement douloureuse, la malheureuse créature donnait à Seraphina une irrésistible envie de pleurer et de lui venir en aide.

- Si tu accepte de rentrer là dedans... Je peux te mettre en sécurité pour t'emmener là où on pourras te soigner... Tu veux bien..?

Elle espérait de tout son cœur que le Tarsal accepterait de rester dans la pokéball, qu'elle actionna. Le faisceau rouge frappa le pokémon sauvage, l'attirant dans la sécurité de la balle. Seraphina croisa les doigts pour qu'il y reste, priant de tout son cœur pour la réussite de son sauvetage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 926
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 10/06/2014

MessageSujet: Re: [Solo - Capture] Seraphina à la rescousse !   Mer 28 Juin - 20:25



Capture validée !

Le jeune Pokemon était trop fatigué pour résister à la capture. Bravo, ce nouveau Pokémon rejoint ton équipe !
De plus, avec la Semaine Shiny, ton Pokémon se révèle chromatique !
lv. 8
N'oublie pas d'actualiser ta Carte Dresseur et de l'ajouter dans ton profil si tu y recenses tes petites bêbêtes ;-)

> de plus, ton RP contenant plus de 1000 caractères, Spectrum gagne 1 niveau ! N'oublie pas de le recenser ici avant d'actualiser ta Carte Dresseur ;)



________________________
Rafaël explore en #708090


won't open my eyes
Sun is up, I'm a mess - Gotta get out now, gotta run from this - Here comes the shame, here comes the shame ...
Throw 'em back 'til I lose count ©️ alaska.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelambre.blogspot.com/
 

[Solo - Capture] Seraphina à la rescousse !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tiny tiny world ♔ Solo [Capture 2]
» C'est mignon quand ça fait des bulles [Solo/Capture]
» COMME UN AIGLEUH [Solo - Capture]
» Inversion de la polarité ~ [Solo - Capture (livraison) Negapi]
» [-16 à cause de phrases pleines d'ambiguïté] "You're poison running through my veins, I don't wanna break these chains." || [Solo - Capture]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Ouest - ROZA :: Forêt :: Sentiers forestiers-