Partagez | 
 

 "L'amitié est plus dangereuse que l'amour : elle vous oblige parfois à dire la vérité" - N. de Rothschild [PV Hue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Unys
POKÉBALL LANCÉES : 186
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/04/2014

MessageSujet: "L'amitié est plus dangereuse que l'amour : elle vous oblige parfois à dire la vérité" - N. de Rothschild [PV Hue]   Ven 2 Juin - 21:56


Kyouhei & Hue
__________________


Ce parc débordait de couleurs incroyables, une faune et une flore remarquables ! Depuis une bonne heure qu'il était sur place, Kyouhei avait déjà pu en explorer une petite partie, entre ses allées et venues à l'entrée du parc. Hue était en retard, et le châtain commençait doucement à douter de sa venue. Depuis quelques semaines, ils se voyaient à peine. Hue avait passé une dizaine de jours à la clinique Pokémon, où son Léopardus se remettait lentement des blessures et sévices imposés par la Team Plasma. Aux dernières nouvelles, le félin avait beaucoup mieux mais goûtait difficilement à une vie plus classique et douce que ce qu'elle avait connu ces dernières années. Mais en parallèle, Hue était devenu distant, et Kyouhei n'avait pas eu d'autres choix que de le laisser tranquille. Il savait qu'il culpabilisait, mais à présent qu'il l'avait enfin retrouvée, à quoi cela servait-il de se laisser encore aller à de telles pensées négatives ?

Se massant la figure d'une main, Kyouhei soupira et shoota dans un caillou qui se trouvait sur son chemin. Ça irait. Il lui fallait juste du temps. Mais Kyouhei ne pouvait taire la peur, le doute qui jaillissaient dans son esprit sous forme de phrase sournoise qui empoisonnait son esprit : à présent que Théa était retrouvée, Hue allait-il repartir ? Le laisser. Non. L'Unysien secoua la tête et regarda autour de lui. Non loin, Svël, son Arcanin, bondissait dans les hautes herbes pour tenter d'attraper des Pokémon-fleur qu'il ne connaissait pas. En vain, bien sûr, ces derniers volaient haut et se moquaient gentiment de la grosse masse tigrée qui claquait des mâchoires en-dessous d'eux.

- Svël, laisse-les tranquille.

Assis non loin sur un rocher, Jack le Mateloutre approuva d'un hochement de tête. Ce dernier avait beau être plus jeune que le chien-tigre, il était bien plus sage, heureusement. Enfin, sauf quand il lui prenait l'envie de jouer au pirate. Il était de tous ses Pokémon celui qui faisait preuve de la plus grande combativité, au grand plaisir de son dresseur. Mais parfois - souvent, tout le temps à vrai dire -, Kyouhei aimerait que son Arcanin ait un peu plus de jugeotte dans la tête.

D'un énième regard vers sa montre, le châtain constata qu'une nouvelle demi-heure était passée et qu'il n'avait reçu aucun message. Il soupira encore. Non, ne pas se montrer défaitiste. Se grandissant sur ses pieds, le dresseur chercha autour de lui puis regarda vers l'entrée du parc - il était actuellement à quelques mètres de l'accueil et l'hôtesse ne cessait de jeter des regards courroucés à l'Arcanin qui poursuivait toujours les Flabébé. Kyouhei soupira longuement et s'éloigna vers son Pokémon.

- Svël, gronda-t-il, arrête ça ou je te rentre.

La menace sembla fonctionner, car le grand chien baissa les oreilles et couina un peu de mécontentement. Il s'assit, penaud, ce qui pouvait sembler risible compte tenu de sa taille immense. Mais c'était si rare que le châtain élève la voix contre eux que ça avait de quoi marquer le fidèle Pokémon. Face à sa réaction, Kyouhei soupira encore et se massa la figure. Il s'approcha du Pokémon tigré et se redressa sur ses pieds pour lui ébouriffer la tête.

- Excuse-moi, mon grand. Mais tiens-toi tranquille, ou on va se faire virer du parc.

Peu rancunier, le grand chien couina et vint lécher généreusement la main puis le bras tendus de son dresseur, ce qui eut le mérite d'arracher un sourire au châtain. Bah, si Hue ne venait pas, tant pis, il ferait un tour des environs et compléterait son Pokédex !

________________________




• Svël et Kyouhei mangent et embêtent Hue en #0099ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Unys
POKÉBALL LANCÉES : 168
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/04/2014

MessageSujet: Re: "L'amitié est plus dangereuse que l'amour : elle vous oblige parfois à dire la vérité" - N. de Rothschild [PV Hue]   Jeu 6 Juil - 13:56

Une chaleur à faire griller un noadkoko. Voilà la première pensée de Hue quand il mit un pied dehors. Beaucoup trop chaud. Il avait à peine ouvert la porte du centre pokémon qu'une vague de chaleur l'avait enveloppé. Étouffante, il se sentait déjà déshydraté. Si bien que le brun referma aussitôt la porte pour revenir à l'intérieur. Ok. Ça n'allait pas être possible de marcher jusqu'au Parc Safari comme ça. Avec la clim à fond dans le centre, il ne s'était pas rendu compte qu'il faisait aussi chaud... et Kyouhei qui voulait partir à la chasse au pokémon aujourd'hui.

Enfin, ce n'était pas comme s'il pouvait se permettre de refuser... il avait pas mal négligé son ami et ça faisait une bonne semaine qu'ils ne s'étaient pas vus. La réhabilitation de Théa lui prenait tout son temps. Le léopardus commençait à s’apaiser doucement, mais un geste brusque ou un bruit trop fort et il sortait les crocs. Hue avait d'ailleurs le bras droit plein de griffures et sa main avait une grosse marque de morsure dessus. Mais ça allait. Le pokémon se calmait de plus en plus vite et Hue était sûr de voir de la culpabilité dans son regard à chaque fois.
Il avait décidé de la laisser tranquillement se reposer au centre aujourd'hui pendant qu'il retrouvait Kyouhei. Il était content à l'idée de retrouver son camarade, mais espérait qu'il ne lui en veuille pas de l'avoir un peu abandonné ces dernier temps.

Hue soupira et retourna dans sa chambre du centre. Bon. Changement de tenue. Il retira sa veste longue pour se contenter d'un t-shirt et changea son pantalon pour un short qui arrivait au niveau des genoux. Ça serait déjà plus supportable. Il prit aussi soin d'acheter une bouteille d'eau fraîche au distributeur automatique, n'étant pas sûr de pouvoir survivre sans. Maintenant, il était prêt. Enfin... sans doute. Parce que sortir par grand soleil et 34°, très peu pour lui. Mais pas le choix, il avait promis à Kyouhei.
Une fois dehors, rebelote. Une chaleur de plomb, si bien qu'au loin l'air chaud brouillait la vision du jeune homme. Et puis, c'était moins étouffant en étant habillé plus court, mais le soleil à présent tapait fort sur sa peau. Dans tous les cas, le temps était loin d'être clément. Histoire de limiter les dégâts, il sortit son libegon. Leï lâcha aussitôt un cri de joie hors de sa pokéball et réclama quelques caresses à son dresseur. Avec ce grand soleil, le pokémon sol ne pouvait que être de bonne humeur. Au moins un qui appréciait la chaleur. Quoiqu'il en soit, Hue vint grimper sur son pokémon, ce dernier lui servant de monture pour atteindre le Parc Safari, qui heureusement n'était pas très loin du centre pokémon où il logeait. Mais arriver plus vite voulait dire moins de temps d'exposition au soleil. Et puis la vitesse du vol provoquait un courant d'air qui n'était pas désagréable.

Le libegon se posa à l'entrée du parc. Pas le choix. La zone avait beau être immense, obligation de passer par l'entrée. La sécurité était plutôt élevée dans ce genre de zone pour éviter le braconnage de pokémon. On contrôlait qui entrait, qui sortait, et avec quelle prise. Autant les dresseurs pouvaient profiter des migrations pour se faire de nouveaux compagnons, autant il fallait préserver les espèces rares en voix d'extinction !
Hue enregistra son entrée dans le parc et à peine eut-il passé l'accueil qu'il tomba sur Kyouhei et Svël, que l'hôtesse semblait regardait d'un air partagé. Ah. Encore à se faire remarquer ? Le brun fit signe à son libegon de le suivre avant d'arriver dans le dos du châtain.

« Qu'est-ce que tu as encore fait ? Fit-il d'un ton faussement accusateur, et surtout amusé. »

Bon, pour être tout à fait honnête, il se sentait un peu mal à l'aise et espérait faire passer ça plus facilement avec une introduction en humour.


________________________
Hue cherche Chacripan en #330033.


image by Kazu Sanbon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Unys
POKÉBALL LANCÉES : 186
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/04/2014

MessageSujet: Re: "L'amitié est plus dangereuse que l'amour : elle vous oblige parfois à dire la vérité" - N. de Rothschild [PV Hue]   Mer 12 Juil - 21:38

"L'amitié est plus dangereuse que l'amour :
elle vous oblige parfois à dire la vérité"

Kyouhei & Hue
_____________


Ce fut Svël qui, à grands coups d'yeux brillants et de redressement d'oreilles, l'avertit le premier de la présence du jeune homme dans son dos. D'un bond, Kyouhei se retourna quand la voix familière parvint à ses oreilles. Hue ! De surprise et de bonheur de le voir enfin devant lui après avoir douté de sa venue des heures entières, Kyouhei resta bêtement silencieux quelques secondes, la bouche grande ouverte, les yeux exprimant tout ce qu'il ne pouvait pas dire avec des mots. Tu es là, enfin. Merci. Je t'adore.

Au loin sur son rocher, Jack adressa à peine un signe de patte au Libegon, alors que l'Arcanin venait déjà leur tourner autour, reniflant Hue avec ravissement, la grande queue poilue remuant avec vivacité. Hue et son Pokémon eurent tous deux droit à la même dose de léchouilles en tout genre et de couinements joyeux. Il fallait dire que ni l'un ni l'autre n'était un étranger pour le chien de feu, qui les connaissait depuis son enfance. Néanmoins, cela laissa tout le temps à Kyouhei de se reprendre, lequel passa une main derrière sa nuque d'un air des plus embarassés.

- Oh, rien... C'est juste Svël qui taquine un peu trop les Pokémon du Parc, comme d'habitude. Je n'serais pas mécontant de m'éloigner un peu de l'entrée, si tu vois ce que je veux dire...

En effet, l'hôtesse les fixait toujours avec un mélange de méfiance et de curiosité lourdingue. Sans plus attendre, Kyouhei commença donc à s'éloigner, ce qui eut le mérite de faire enfin lever les fesses de son Mateloutre qui suivit, à quelques mètres de distance. Il ne fallait pas y faire attention, monsieur était en pleine crise d'adolescence. Quant à Svël, heureux de se remettre en mouvement - le jeune chien ne tenait pas en place -, il s'éloigna à grands galop dans le Parc, faisant preuve une fois encore de sa vitesse impressionnante. Néanmoins, quand il se fut éloigné, Kyouhei constata que le silence, sans les gémissements et pas lourds du grand chien, était un peu trop oppressant... Le châtain tenta un coup d'oeil vers son meilleur ami. Le brun, en si peu de temps, semblait avoir encore pris des années. Il semblait soucieux, épuisé. Ne devrait-il pas être heureux d'avoir retrouvé son Léopardus ? Enfin soulagé ? Quelque part, Kyouhei s'en voulut de lui avoir demandé de se rencontrer. Ce n'était peut-être pas le bon jour, c'était peut-être trop tôt. Ou alors... Non, il ne savait pas. Il ne s'expliquait pas la distance qui s'était formée entre eux ces derniers temps. Et même pire : c'était lui, ou il y avait comme une gêne entre eux ? Dérangé par cette idée et un tantinet désespéré, le jeune dresseur serra les dents et se lança :

- Mh, je suis content de te voir, tu sais... Tu as l'air d'être crevé, par contre. Et... Théa ? Elle se remet bien ?

Evoquer le sujet du léopard était peut-être risqué, mais Kyouhei savait que c'était le seul centre d'intérêt de son ami en ce moment. Et puis, cela lui en dirait peut-être plus sur la mine si fatiguée de son meilleur ami.

________________________




• Svël et Kyouhei mangent et embêtent Hue en #0099ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Unys
POKÉBALL LANCÉES : 168
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/04/2014

MessageSujet: Re: "L'amitié est plus dangereuse que l'amour : elle vous oblige parfois à dire la vérité" - N. de Rothschild [PV Hue]   Ven 14 Juil - 17:01

Plus stressé qu'il ne voulait bien l'admettre, Hue observait son ami se retourner vers lui. Ça allait, n'est-ce pas ? Ils n'étaient pas en froid, pas vrai ? Parce que là, Kyouhei faisait une drôle de tête... il pensait qu'il n'allait pas venir peut-être ? Mais le brun n'eut pas le loisir de davantage observer son ami car Svël se jeta sur eux pour les saluer.

« Doucement, mon gros. Moi aussi je suis content de te voir, fit Hue en repoussant gentiment le chien de feu qui était en train de lui couvrir la figure de bave. »

Il essuya rapidement sa figure tandis que Leï, plus enclin aux marques d'affections physiques que son dresseur,  lâcha un cri joyeux en étreignant l'arcanin en retour. Hue reporta ensuite son regard sur Kyouhei qui semblait... gêné ? Oh... Ils étaient sensés être en froid du coup ? Il lui en voulait de ne pas s'être vu plus tôt ?

« Oh, rien... C'est juste Svël qui taquine un peu trop les Pokémon du Parc, comme d'habitude. Je n'serais pas mécontant de m'éloigner un peu de l'entrée, si tu vois ce que je veux dire...
- Oh. Oh, oui, bien sûr. »

L'adolescent jeta un coup d’œil derrière lui. Oui. Il voyait parfaitement ce qu'il voulait dire à l'expression de la dame de l'accueil. Il fallait dire que Svël avait beau être gentil, il n'était pas un exemple de délicatesse et ne savait pas toujours se tenir.

« Allons y, fit Hue en tentant un léger sourire. »

Tentant, oui. Parce que c'était lui où il y avait vraiment un énorme malaise entre eux deux ? Cette idée se confirma par le silence entre eux alors qu'ils s'éloignaient. Lui ne savait pas quoi dire, mais Kyouhei qui était normalement un moulin à parole était étrangement muet. Il lui faisait la tête sans oser lui dire. Maintenant Hue en était sûr.

« Mh, je suis content de te voir, tu sais... Tu as l'air d'être crevé, par contre. Et... Théa ? Elle se remet bien ? »

Surpris d'entendre son ami, Hue se tourna vers lui. Il y eut quelques secondes de blanc, le temps qu'il quitte ses pensés pour comprendre ce qu'on venait de lui dire.

« Ah, non. Ça va, fit Hue. C'est juste la chaleur qui me fatigue un peu... Il n'y a que Leï a qui ça plaît. »

Le libegon lâcha un cri joyeux pour confirmer. Avec ce soleil, il se sentait au meilleur de sa forme !

« Théa va bien. Elle est encore un peu instable, mais elle fait de gros progrès. Elle a du mal à comprendre que plus personne ne va lui faire de mal. »

Son bras couvert de griffures pouvait en témoigner. Tout en parlant, Hue avait décroché son regard de Kyouhei pour baisser les yeux. Il s'en voudrait toujours pour la léopardus. S'il avait été plus rapide à la retrouver... Il y eut un nouveau blanc et brusquement Hue sembla réaliser. Merde. Il était encore en train de partir dans ses pensés alors qu'il était avec Kyouhei. Merde... le châtain devait se dire qu'il n'était vraiment pas de bonne compagnie. Ou peut-être même qu'il regrettait de l'avoir invité à sortir ? L'adolescent prit sur lui et se redressa un peu avant de reporter son regard sur son ami.

« Mais ça va, hein. Elle doit juste se reposer un peu. »

Merde. Est-ce qu'il ne s'attardait pas trop sur le sujet ? Il devait paraître ennuyeux à toujours tout ramener au léopardus...

« Et toi ? Ça va ? On ne s'est pas beaucoup vu cette semaine... »

Pas du tout même. Et la faute à qui ? Peut-être qu'il n'aurait pas du dire ça... Pas comme ça en tout cas. Il aurait du commencer par des excuses. Merde. Il se sentait de plus en plus mal à l'aise et complètement idiot. Nerveux, il glissa sa main droite dans sa poche de pantalon pour cacher ses doigts qui s'agitaient -sous le stress il se mettait à griffer son index avec son pouce.
Merde, merde, merde. Mais qu'est-ce qu'il foutait ? Bientôt il allait se mettre à parler de la pluie et du beau temps faute de réussir à sortir quoique ce soit d'intéressant. Ça ne lui ressemblait pas d'être aussi nerveux. Mais il se savait en faute ici. C'était lui qui s'était éloigné durant toute cette semaine. C'était lui qui s'était sauvé pendant une année entière sans donner la moindre nouvelle. Et c'était encore lui qui avait engendré une distance entre eux car son regard sur Kyouhei s'était changé. C'était lui qui était le seul responsable du malaise actuel. Malgré ça, il n'arrivait pas à trouver le courage de s'excuser. Il appréhendait les reproches. Si les mots des autres ne l'importaient que peu, ceux de Kyouhei pouvaient le faire s'effondrer.

________________________
Hue cherche Chacripan en #330033.


image by Kazu Sanbon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "L'amitié est plus dangereuse que l'amour : elle vous oblige parfois à dire la vérité" - N. de Rothschild [PV Hue]   

Revenir en haut Aller en bas
 

"L'amitié est plus dangereuse que l'amour : elle vous oblige parfois à dire la vérité" - N. de Rothschild [PV Hue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ahh ! L'Amour... (si vous êtes une femme, retournez immédiatement d'où vous venez) TERMINE
» L'amitié il faut l'entretenir pr qu'elle grandisse [Ginger]
» Messes de Jenah - Eglise St-Abysmo
» ☺ Love Circus ♥ [PV Aurore] [Terminé]
» gabe ▲ gueule d'ange ou gueule d'amour, comme vous voulez

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Île Wailmer :: Parc Safarivéole :: Parc Safarivéole-