Partagez | 
 

 un .. deux .. trois .. purédpois !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Sinnoh
POKÉBALL LANCÉES : 90
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/07/2014

MessageSujet: un .. deux .. trois .. purédpois !    Dim 6 Juil - 19:14


    Deux heures. C'était le temps qu'il avait suffit de retard pour la mettre dans une rage folle et aucune explication du capitaine n'avait put la calmer et seul un remboursement partiel avait réussi à la calme assez pour qu'elle garde le silence. Pourtant, une fois installée sur le pont pour profiter de l'air marin, elle s'était laissée submerger par l'océan dont la couleur n'avais rien de comparable à la mer de son lieu de naissance.

    Les goelises qui voletaient au dessus du navire semblaient indiquer la direction à prendre et pendant un instant, elle hésita sérieusement à envoyer Herbizarre s'entrainer sur quelques cibles mouvante. Un jeune homme qui semblait avoir eu la même idée se fit gronder si fort que toute idée du même type avait totalement quitté son esprit impressionnable. Lorsque enfin le bateau s'approcha du port et commença à s'amarrer elle reprit son sac d'un bras, son nidoran de l'autre et descendit en quelques grandes foulée.  

    Elle posa le dit sac - une petite chose à bandoulière faite de tissus, à ses pied, sortit une petite carte de sa poche, la déplia et commença calmement à tenter de la lire, le petit nidoran regardant mollement autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: un .. deux .. trois .. purédpois !    Dim 6 Juil - 19:47

Un... Deux... Trois... Purédpois !
ft. Yliana Lewis
Mains dans les poches, chemise au vent, tête assez baissée pour que l'ombre de son chapeau cacha la moitié de son visage, le jeune homme attendait. Un visage, un geste, un son. Adossé au mur d'un pub, il observait du coin de l’œil un félin à ses pieds. Ce dernier, droit, attendait patiemment qu'on lui ordonne de faire son travail, une lueur de détermination dans le regard. Le dresseur ne put s'empêcher de réprimer un léger sourire, fier. Son Miaouss avait beau être agaçant la majeur partie du temps, à toujours se chamailler avec l'autre piaf, il fallait bien avouer qu'il était un bon équipier. Levant le menton vers le bateau qui venait d'accoster il y avait de cela quelques minutes, il observa les passagers qui en étaient descendus. La plupart n'étaient que des couples et leurs mômes qui braillaient, ou encore des retraités qui devaient venir prendre du bon temps sur l'île. Parmi eux, une brune sortit du lot. Jeune, une carte en main et des pokémons avec elle, c'était la cible parfaite. Un autre coup d’œil vers Nil et Aaron put constater qu'il l'avait également remarquée. Sans plus de formalités, un claquement de doigt retentit et le chat s'élança vers leur proie. Là-bas, il se posta devant elle et commença à pousser des miaulements plaintifs à son intention. Puis, il commença à s'approcher d'elle en ronronnant, se frottant rudement contre sa jambe, continuant ses miaulements incessants.
Non loin de là, parmi les mouettes insupportables qui avaient tendance à effrayer les passants paranoïaques à l'idée de se recevoir une fiente, un cornèbre était posté. Fièrement perché sur la proue du bateau, il observait le petit manège de son rival, Nil. Chacun avec reçu son rôle dans cette affaire, et le sien était le plus délicat. Il avait eut l'ordre de fouiller le sac en quête d'un petit coffret et, s'il se faisait repérer, de s'envoler avec le sac. Il l'avait fait plus d'une fois, mais il fallait bien avouer qu'il stressait toujours un peu. L'oiseau commença donc à descendre progressivement, faisant mine d'être attiré par les bouts de pains rassis de ces idiots de touristes. Au sol, il commença à picorer les miettes, bien que le goût fut assez déplaisant. Petit à petit, il s'approcha du sac de la jeune fille dont l'abruti de chat faisait tout pour attirer son attention. Finalement, il plongea son bec, puis sa tête entière dans la pochette, cherchant le moindre coffret qui pourrait renfermer l'objet de leur convoitise...


Dernière édition par Aaron S. Hill le Mer 4 Mar - 16:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

REGION : Sinnoh
POKÉBALL LANCÉES : 90
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 03/07/2014

MessageSujet: Re: un .. deux .. trois .. purédpois !    Ven 11 Juil - 17:39

( pardon pour le retard ;w; )

    L'île était petite mais les chemins sinueux, le tout nécessitait presque des calculs pour savoir lequel était le plus cours mais tout cela présageait un grand nombre de rencontre pokemon. Alors que son esprit divaguait sur quels espèces elle pourrait trouver et capturer et sur quels espèces avaient été introduite, un adorable miaous vint réclamer son attention. Elle s'agenouilla et commença à le caresser en lui susurrant quelques mots doux d'une voix aigue, lui demandant -comme si il allait lui répondre- comment il était arrivé là, si il avait un dresseur et ce qu'il lui voulait.

    La petite nidoran, elle, était à d'autres affaires et, ayant repéré le manège de l'oiseau, lui piaillait dessus avec férocité tendis qu'elle était grimpée sur le sac, lui en bouchant le passage. Les braillements furieux du bébé pokemon n'attirait pourtant pas l'intention de son dresseur qui semblait être habitué à ces petits bruits désagréable et semblait plus concentré sur la douce fourrure du pokemon chat. Bien vite, pourtant, le bébé s'en rendit compte et jalouse, hésita un instant entre abandonner le sac et chasser le chat ou bien garder le sac. Tant de réflexion la fit descendre du sac et captivée par le chat, en avait oublié sa mission quasi-divine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: un .. deux .. trois .. purédpois !    Sam 2 Aoû - 1:40

Un... Deux... Trois... Purédpois !
ft. Yliana Lewis
Reafan s'était trouvé bien embêté par la nidoran qui lui piaillait dessus et manquait de tout faire rater. Bien heureusement, la dresseuse n'avait même pas daigné se retourner afin de comprendre la raison de tout ce grabuge, bien trop occupée à dorloter le petit félin qui se moquait d'elle. L'enquiquineuse eut bien vite fait d'abandonner sa tâche et de laisser le corbeau finir son travail tandis qu'elle repartait voir sa maîtresse pour réclamer des caresses et, peut-être accessoirement, faire déguerpir le quémandeur. Ce dernier ronronnait comme un moteur et continuait de se frotter à la dresseuse en miaulant de plus en plus intensément, cherchant un maximum à garder l'attention sur lui. Le cornèbre commença donc doucement à attraper la boîte qui glissait un peu entre ses petites pattes. Ses griffes refusaient de se planter dedans, il n'arrivait donc pas à l'agripper avec sûreté. Il s'envola donc avec difficultés en tenant maladroitement le boîtier et manquant à plusieurs reprises de le faire tomber.

« PLOUF »

Jusqu'à ce qu'il glisse pour de bon et atterrisse directement dans l'eau qui se trouvait là, coulant inexorablement dans la mer dans un gros bruit qui ne manqua pas d'attirer l'attention des personnes aux alentours, croyant que quelqu'un était tombé à l'eau. Un homme, qui avait assisté à la scène de loin, se précipita près de la dresseuse pour
l'informer :

« Il semblerait que cet oiseau ait tenté de vous voler quelque chose et qu'il l'ai lâché dans l'eau. J'espère pour vous que ce n'était pas de grande valeur, vous aurez du mal à le récupérer, il est probablement déjà tout au fond...

- Satané cornèbre !
avait-ajouté une passante. Quel oiseau de malheur ! »

Reafan n'en sembla aucunement vexé et chassa la mégère en lui croassant dessus pour l'effrayer. Nil, qui vit rapidement que son petit manège ne servait plus à rien, finit par feuler sur la jeune fille en hérissant ses poils, énervé d'avoir perdu son butin. Il s'en alla sans demander son rester dans la direction où se trouvait son dresseur et son jumeau.

« Mince... murmura Aaron. Tu peux faire quelque chose ? »

L'interpellé prit une mine pensive en se tenant le menton. Son acolyte en fit de même, donnant l'illusion d'un parfait reflet, si le dresseur n'avait pas eu son chapeau pour les différencier. Ils s'échangèrent un regard qui voulait tout dire. Ils venaient d'établir un nouveau plan.

C'était ça la force de leur équipe. Ils avaient toujours de nouvelles cartes en main, même dans des situations extrêmes. C'était d'ailleurs pour cette raison que le sbire ne se faisait jamais prendre par la police, ils étaient beaucoup trop futés pour eux. Le jeune homme adressa quelques mots à son pokémon qui s'en alla un peu plus loin sans un mot, tandis que son maître faisait rentrer leur deux autres camarades dans leur pokéball. Même si leur plan était tombé à l'eau (et c'était le cas de le dire), ils avaient fait du bon travail.

Aaron sortit donc à grandes enjambées de la ruelle en hélant la jeune fille :

« Mademoiselle ? Permettez-moi d'intervenir, j'ai pu apercevoir la scène également, c'est regrettable. Il me semble que c'est un coffret qui a coulé ? »

Il prenait un air innocent, totalement hypocrite. Par chance, il était bon acteur, et ce grâce à toutes les fois où il avait dû jouer la comédie. À moins d'être une personne d'être méfiante et perspicace, les chances qu'elle devine le coup monté étaient minimes.

« Sachez que c'est votre jour de chance. Je fais partie de la GOAD. La Grande Organisation d'Aide aux Dresseurs. »

Un nom d'organisation totalement inventé sur le coup, mais qui s'avérait pourtant assez crédible aux oreilles du jeune homme. Il enchaîna donc :

« C'est nous qui gérons tout ce qui concerne les assurances, les récupérations, les conseils, bref. Nous aidons quoi. avait-il rapidement ajouté. Je vous propose donc, comme mon métier me le demande, de vous aider. Dites-moi simplement ce dont vous avez besoin. Qu'y avait-il dans ce coffret ? Des bijoux ? De l'argent ? Ou peut-être... Des badges ?»

Une petite lueur s'était animée dans ses yeux à la prononciation de ce simple mot. Il jeta un coup d’œil vers son interlocutrice, puis vers ce qui se déroulait derrière elle. Un mustebouée sortait tout juste de l'eau, un coffret entre les pattes. Oze était partit le récupérer dans l'eau en se transformant en un pokémon aquatique. Son intelligence le surprendrait toujours. Quoiqu'il en soit, le dresseur fit mine de s'intéresser à ce que lui disait la jeune fille, en réfléchissant ardemment à un moyen de récupérer la boîte et de revendre tout son contenu à la jeune fille, le tout sans qu'elle ne s'en aperçoive...

Cette dernière cependant ne semblait pas intéressée par son offre, et l'envoya poliment voir ailleurs. Il la laissa partir sans regret, maintenant qu'il savait qu'il avait obtenu cette boîte et qu'il pourrait au moins la revendre à un autre pigeon. Le mustébouée alla rejoindre son maître avec la boîte, tout fier. Aaron caressa vaguement la tête de son animal et attrapa la boîte. Elle était ravissante, les bordures dorés avec quelques ornements délicats. Oui, il pourrait facilement la revendre, ou en faire autre chose. Mais le plus important pour le moment, était son contenu. Lentement, de manière solennelle, le voleur commença à ouvrir le couvercle pour constater que... C'était totalement vide. Cette boîte qu'il s'était embêté à voler ne contenait strictement rien.

Le jeune homme lâcha un long soupir d'agacement. Quelle déception. Ce n'était pas la première fois qu'il se faisait de fausses joies ainsi, mais ça avait le don de le frustrer au plus haut point à chaque fois. Tant pis. Ce n'était pas aujourd'hui qu'il allait faire fortune. Après avoir fait rentrer l'intégralité de son équipe dans leurs pokéballs, Aaron décida de quitter Marivon qui l'avait pour le moment déçu. Peut-être reviendrait-il pour retenter sa chance, mais ce ne serait probablement pas de si tôt.


Dernière édition par Aaron S. Hill le Mer 4 Mar - 16:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

REGION : Alola - Ohana
POKÉBALL LANCÉES : 942
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 14/04/2014

MessageSujet: Re: un .. deux .. trois .. purédpois !    Mer 3 Déc - 22:00


- Rp clôturé -

________________________




• Valen pêche et mord en #993333
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: un .. deux .. trois .. purédpois !    

Revenir en haut Aller en bas
 

un .. deux .. trois .. purédpois !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un, deux, trois. Mickey, Donald et moi ♫
» Un, deux, trois : TA GUEULE ! [PV Arth]
» Un deux trois quatre cinq six sept... Québec !
» Un, deux, trois, nous irons au bois [PV Kazeigan]
» Un deux trois, trois p'tits chats...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Flood Party ! :: Vieil album :: RP terminés-