Partagez | 
 

 Give me the strenght to try

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 50
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 17/09/2015

MessageSujet: Give me the strenght to try    Lun 5 Sep - 21:18

Le vent soufflait avec ce doux murmure que seule la mer peut lui faire chanter, frôlant la crête des vagues, leur arrachant leur écume blanche. Celle-ci retombait avec lenteur à la manière de prismillon d'été, mourante dans les bras de celle qui l'a vue naître. Les goélises poussaient leur cri strident volant entre deux brises marines et dans l'air gris de la plage déserte, leurs ailes semblaient faite de brume nuageuse.
Le paysage était splendide, parsemé de sable sale en paquet.

Sur le ponton en bois rongé par les algues et les moisissures, Christian regardait le lointain sans le voir. Ses lunettes avaient glissé de son nez et lui faisaient comme une deuxième paire d'yeux plus bas sur son visage noyé de larmes. Au creux de ses bras, une petite boule violette geignait doucement. Christian la serra davantage contre sa poitrine, le protégeant du vent salé mêlé de sable.

Comment avait-il pu laisser cela arriver ?
Comment avait-il pu voir son ami se faire blesser ainsi ?

Une bourrasque plus violente fit voler sa chevelure en tout sens à la manière d'une flamme folle. Ses yeux roses avaient la lueur pâle de l'opaze et le plus beau des soleils n'aurait pas pu les rendre plus brillant.

Il n'avait rien pu faire. Est-il si misérable ? Les remarques des autres élèves ne l'avaient jamais atteint mais la douleur qu'il ressentait en ce moment était la pire des souffrances mentales qu'il ait pu ressentir.

Plusieurs jours s'étaient écoulés et pourtant, il n'avait pas pu se défaire de l'idée qu'il n'avait rien pu faire. Il n'avait jamais combattu et sa première bataille avait été catastrophique. Phantom avait l'air de bonne humeur comme si rien ne s'était passé mais Christian sentait qu'il avait toujours mal, mais par dessus tout, il ne combattrait plus jamais ! Jamaisjamaisjamaisjamais !

Il avait réussi à cacher cet évènement à sa famille mais aujourd'hui il avait craqué. Il n'y avait rien eu de grave. Ils étaient tous allés voir les courses de Pokémon. La journée avait été plaisante et agréable dans bien des sens. Phantom était resté dans ses bras et personne n'avait remarqué qu'il ne glissait presque plus sur le sol. Ils avaient mangé des glaces et leur mère les avait pris en photo devant le rhinocorne vainqueur.
Tout était parfait... jusqu'au moment où sorti du stade, Clarence l'avait mis au défi d'un combat. Bien sûr, Hadès était beaucoup plus fort que Phantom mais sa cadette voulait entraîner le nouveau membre de son équipe : un petit Kokiyas qu'elle avait attrapé sur la plage en début de semaine.

En un éclair, son cœur s'était serré. Il s'était serré si fort qu'il crû qu'il allait éclater en éclat de verre.

Sans réfléchir, il s'était enfui. Il avait couru, son pokémon dans les bras, à perdre haleine. Peut-être une voix avait essayé de le rattraper. Peut-être qu'un bras avait frôlé son épaule pour le retenir. Sûrement, mais il ne saurait le dire. Le quart qui suivi était vague dans son esprit avec un arrière goût amère de larmes et de vomi.

Des antennes violettes frôlèrent ses joues pour le rassurer mais son menton ne pouvait s'arrêter de trembler et son nez de couler.

Et hauts dans le ciel, les goélises riaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 126
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/09/2014

MessageSujet: Re: Give me the strenght to try    Mer 7 Sep - 0:16





Et me voilà… perdu. Enfin, je sais que je suis à Elara, mais où… ça je ne le savais pas trop. Elara a toujours été un endroit spécial sur cette île pour ma part. Disons que c’est pas l’endroit où j’irai faire la fête. Cette plage était bien différente de celle de Marivon, l’ambiance y était moins joyeuse, moins animée, elle avait l’air même moins ensoleillé carrément. Comme je le disais, si je suis ici c’est uniquement parce que je suis perdu. Il fallait que je commence à trouver un endroit où dormir, le soir approchait. Il faisait encore jour, mais les vents frais étaient déjà présents. Dire que si ce Goélise ne m’avait pas pris mon bonnet, je ne me serai jamais retrouvé ici. Alors, en effet aujourd’hui un Goélise a tenté de voler mon bonnet. Je ne pouvais pas le laisser faire, alors je l’ai pourchassé, encore et encore jusqu’à me retrouver sur cette plage tristounette. Aaaah ! Je viens de marcher sur un chewing-gum ! Mais c’est quoi cette plage, personne ne s’en occupe ?!

Bon, c’est pas grave, se perdre, c’est l’aventure ! J’avais toujours fini par découvrir des choses intéressantes quand j’étais perdu que ce soit à Hoenn ou à Sinnoh. Voyons ce que je vais découvrir à Alera ! Je dis ça, mais ça commence à faire un petit bout de temps sans trop savoir où je vais et sans rien trouver. Mais c’est sans compter quelques minutes de marche que j’aperçus un ponton de bois. Ponton sur lequel il y avait quelqu’un. Il pourrait surement me guider. Je marchais donc en sa direction, mais  plus je m’approchais, mieux je percevais le personnage.

Lunettes sur le nez, il avait les cheveux en bataille. Regardant dans le vide, je me demandai bien à quoi il pouvait penser. Il n’avait pas l’air de m’avoir remarqué, il est vraiment dans ses pensées. Hmm ? Il a l’air de tenir quelque chose dans ses bras. C’était violet et avait l’air assez gélatineux. C’est quoi ce truc ? En y pressant plus attention, cette masse semblait bouger. C’est vivant ? Mais c’est quoi ce… Eh mais ! J’ai déjà vu cette chose ! C’était un Pokémon, le même que ce dresseur à la visière étrange, Kyouhei ! Toutes les personnes que je rencontre à Elara ont ce Pokémon. Ah, était-il donc dresseur de Pokémon lui aussi ? Je pressais le pas pour aller rencontrer ce nouvel individu. Lorsque je fus enfin à côté de lui, je pus apercevoir des larmes qui coulaient sur son visage. Mince, il lui arrive quoi, pourquoi il pleure ? Non mais il a complètement éclaté en sanglots là. Sourire aux lèvres je décidai de l’aborder.

« Eh, salut, euh… tout va bien ? »

A la seconde qui suivit, un blanc traversa mon esprit. Bien sûr que non, il va pas bien ! Il a les yeux et le nez qui coule. Par réflexe, je me mis à me gratter la tête, adoptant une position que j’avais lorsque j’étais gêné. Mais bien que gêné je repris la parole le plus vite possible.

« Dis-moi, pourquoi tu pleures comme ça ? T’as besoin d’aide ? »

C’est vrai, ça se trouve qu’il a un problème. Quoiqu’il en soit, je ne pouvais pas ignorer un dresseur qui pleure. J’espère qu’il me répondra u moins.



________________________


Spoiler:
 


Yuki deviendra le meilleur dresseur en crismon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 50
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 17/09/2015

MessageSujet: Re: Give me the strenght to try    Mer 7 Sep - 21:32

Il haïssait les goélises. Il n'avait jamais éprouvé une quelconque colère envers ses oiseaux aux ailes fines et argentées mais leurs cris résonnant dans l'air frais les avaient changé en créature de malheur. Ca piaillait, ça riait, se moquait. Sans discontinuer, tel une mélodie infernale.
Son cœur lui faisait mal et il avait l'impression qu'il allait vomir d'un instant à l'autre. Sa soeur dirait très certainement qu'il avait une sale mine, mais elle n'était pas là. Heureusement. Christian ne voulait pas la voir. Il ne voulait voir personne et espérait que personne ne viendrait.

Il ferma les yeux et lâcha un soupir tremblant.

Depuis combien de temps était-il là ? Une heure, dix minutes, deux ? Cela lui importait peu. Tout ce qu'il savait était que la mer montait et qu'il se sentait fatigué. Il respira profondément à plusieurs reprises. Ses épaules tremblaient doucement comme frémissantes sous la brise marine.
Ses nerfs avaient lâché d'un coup et il se sentait comme fait de verre.

Il ne comptait pas rentrer ce soir. Malgré la voix sordide des goélises, c'était mieux que de revenir sous le toit où il reverrait Clarence. Il aurait le droit à des questions. Des centaines de questions ! Christian n'avait pas la tête à cela. Il n'avait la tête à rien, à vrai dire ! Il commença à piquer du nez lorsque Phantom lui poussa légèrement la joue, laissant une marque gluante sur sa peau. Le jeune coordinateur ne prit pas la peine d'essuyer son visage.

C'est alors qu'au milieu des hurlements du vent, une voix retentit. Aussitôt, Christian mit ses mains sur ses oreilles et secoua la tête, fermant ses paupières de toutes ses forces.

"Non ! Non ! Clarence ! Je ne veux pas ! Laisse moi tranquille ! Va t-en Clarence ! "

N'avait-elle pas compris qu'il ne voulait pas combattre ? Pourquoi est-ce qu'elle ne le laissait jamais tranquille ? Toujours à se mêler des affaires de son frère, à crier, à chanter, à faire du bruit et rentrer sans autorisation dans sa chambre.

A cause de ses mouvements de tête, ses lunettes tombèrent de son nez, rebondissant sur le bois pourri du ponton. Il ne s'en rendit pas compte tandis qu'il s'était arrêté de remuer la tête comme une girouette. Il s'était recroquevillé sur lui-même attendant que la personne s'en aille, à la manière d'un enfant, se croyant invisible lorsque ses mains obscurcies sa vue.

Phantom poussa un petit glapissement de douleur, écrasé contre la poitrine de son dresseur mais celui-ci ne l'entendit pas. Il réussit à glisser entre l'espace entre ses bras et sa cuisse. Son corps flasque s'écrasa sur les planches et faillit passer entre les lattes usées par l'eau et le temps. Avec maladresse, il réussit à se redresser et se colla contre le flanc de son ami.

Il n'avait rien à dire. Il n'y avait rien à dire. Il comprenait mais ne pouvait rien faire. Le petit pokémon se retourna vers le nouveau venu, le fixant avant ses grands yeux sombres, suppliants. Le Mucuscule poussa un petit soufflement aigu. Une demande sous la forme d'un soupir.
Ils avaient besoin de leur aide. Phantom avait confiance en eux ! Il sentait la gentillesse en le jeune garçon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 126
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/09/2014

MessageSujet: Re: Give me the strenght to try    Lun 12 Sep - 15:51






J’étais… perdu. Du coup, je cherchai mon chemin et j’avais fini par trouver un énergumène sur un ponton. Toutefois, il avait les larmes aux yeux, le nez qui coule, la totale. Je lui avais alors demandé comment il allait et si je pouvais l’aider. Directement, il se couvrit les oreilles à l’aide de ses mains, ferma les yeux et s’agita partout afin de ne pas me répondre. On aurait dit un Galeking piquant une crise prêt à attaquer à tout moment. Quoique… je n’ai jamais vu de Galeking pleurer. Dans son action ce garçon se mit à hurler.  

« Non ! Non ! Clarence ! Je ne veux pas ! Laisse moi tranquille ! Va t-en Clarence ! »

Clarence ? C’est de moi qu’il parle ? Mmmhh… Je crois qu’il y a une petite erreur. Du coup… C’est qui Clarence ? Enfin, bon, pour l’écoute c’était pas ça et je me demandai même s’il pouvait m’aider. Le Pokémon gélatineux me regarda un instant puis soupira. Et en effet, la situation dans laquelle j’étais, était une situation quelque peu cocasse. Dans son chahut il avait fait tomber sa paire de lunettes. Je me rapprochai un peu plus de lui, mais surtout de ses lunettes pour les ramasser. J’aurai bien voulu les lui rendre, mais il s’était carrément mis en boule.

Je fais quoi du coup ? Certes, il s’était calmé, mais il était encore en plein délire. Je devrai peut-être commencer par lui dire qu’il fait erreur sur la personne. Je m’asseyais à ses côtés afin d’être à son niveau pour lui adresser quelques mots. Deuxième tentative, commencement !

« Je sais pas du tout qui est Clarence, mais je sais que ça, c’est à toi. »

Je lui avais tendu sa paire de lunettes pour qu’il puisse les récupérer, ça doit pas être très cool de voir sans, même si dans l’état actuel des choses, je ne suis pas sûr qu’il veuille regarder quoique ce soit. Et je ne suis même pas sûr qu’il me réponde en vrai ! J’ai expérimenté l’élevage Pokémon avec Papa, mais jamais avec les humains ! Est-ce qu’il va m’écouter cette fois ?




________________________


Spoiler:
 


Yuki deviendra le meilleur dresseur en crismon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 50
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 17/09/2015

MessageSujet: Re: Give me the strenght to try    Mar 13 Sep - 20:07

Quelque chose tapota contre son visage. Christian entrouvrit ses paupières avec appréhension. Tout avait la faute de Clarence ! Qu'est-ce qu'elle ne comprenait pas dans les mots "Va t'en" ! Il la savait têtue (c'était un trait qu'ils avaient en commun) mais il n'avait pas la patience de lui expliquer la situation. Il ne pourrait jamais lui expliquer !
Il s'attendait à tomber nez à nez avec une jeune fille aux cheveux rouges mais tout ce qu'il vit fut un brouillard de couleurs flashies qui ne ressemblaient en rien à l'apparence de Clar, et qui lui tendait un objet. Il plissa les yeux. Qu'est-ce que c'était que cet objet ... ? C'est alors que la vérité le frappa, le faisant cligner des yeux. Depuis quand avait-il perdu ses lunettes ?! Sans attendre, il saisit la monture noire.

Son regard redevint net et malgré le fait qu'il était mangé par les verres énormes, son visage avait meilleure mine. Si l'on pouvait avoir une bonne mine lorsqu'on pleurait à chaudes larmes en continu.
Le jeune homme fit une petite grimace. Il ne s'en était pas rendu compte mais sa tête commençait à lui faire mal...
Il aurait bien besoin d'un aspirine mais malheureusement, il n'était pas chez lui. De toute façon, il n'avait jamais aimé ces substances qu'on disait guérisseuses. Même s'il en avait eu à portée de main, jamais il n'en aurait ingéré !
Oui, Christian était compliqué.

Il ne remercia pas le garçon, la politesse n'était pas dans son registre, et oui, il s'agissait bien d'un garçon. Il semblait beaucoup plus jeune que lui et qui portait des vêtements de sport. Enfin, c'est ce qui semblait au coordinateur.
Un garçon qui le dévisageait avec un regard inquiet.  

Christian soutint le regard de l'inconnu. On pouvait clairement voir dans ses yeux rosés, un mélange dubitatif et presque agressif qui ne voulait que le départ de cet élément gêneur. Il n'avait pas besoin de la pitié des gens. Il n'avait pas besoin de leurs moqueries, non plus.
Phantom se colla contre son bras et il baissa son regard vers lui. Le mucuscule avait l'air anxieux et Christian lui caressa la tête tout en essuyant la morve de son nez avec sa manche.

"Que veux-tu ?"

Sa voix était basse et froide. Il n'avait pas forcément voulu que sa question ait ce ton mais cela n'était pas plus mal. Il n'avait aucune envie d'être dérangé.

A côté, Phantom avait souri. Christian semblait un peu mieux. Il essayait de discuter avec quelqu'un ! Un inconnu en plus ! S'il avait des bras, il les aurait agité en criant YES ! Alors, comme physiquement, il n'en avait pas, il se contentait de se mouvoir de haut en bas à la manière ressort en souriant.
Le garçon avait toutes ses chances pour réussir à redonner confiance en son ami ! Ses yeux brillaient légèrement. Ce sauveur devait forcément avoir une idée pour les aider !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Hoenn
POKÉBALL LANCÉES : 126
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 27/09/2014

MessageSujet: Re: Give me the strenght to try    Lun 3 Oct - 14:42



J’avais présenté ses lunettes à… Il faudrait que je lui demande son prénom. Mais avant ça il faudrait qu’il me parle. Et pour qu’il me parle, il faudrait qu’il me voie clairement et pour ça, il devrait récupérer ses lunettes. Et chose inattendue -quoique, c’est ce que je souhaitais- il récupéra ses lunettes et les posa sur le bout de son nez. Voilà une bonne chose de faite ! Je vais enfin peut-être pouvoir retrouver mon chemin. Yuki est sauv… Ehhhh attend ! Il est où mon petit merci ? Rahh, il est pas très blablatant, à un point tel qu’un simple merci n’arrive pas à sortir de sa bouche. Je soupirai légèrement pour prendre sur moi-même car pour le moment il était le seul à qui je pouvais demander mon chemin.


« Que veux-tu ? »


Ce que je veux, c’est savoir si tu connaîtrais pas un chemin vers la ville la plus proche. Il va bientôt faire nuit et… Euh, il m’a parlé à l’instant ou je rêve ? C’était pas le ton le plus amical qu’on ait connu, mais il m’a bien parlé, victoire ! Comme la fois où j’avais étudié des Mangriff, une fois que le lien est établi après de moult efforts, celui-ci doit être maintenu à tout prix. Je sortis une baie Mago de mon sac en la présentant aux Pokémon blotti contre son dresseur. J’espère qu’il aimait le sucré. Ensuite, je me concentrais sur celui qui semblait être son dresseur.


« Ton partenaire à l’air de beaucoup t’apprécier. Ca doit pas être la joie pour lui de voir son dresseur ainsi. A la base, je cherchai mon chemin, mais je ne peux pas laisser un camarade dresseur aller aussi mal. »


Non mais vraiment, il avait un gros chagrin là. Du coup j’avais décidé d’engager la conversation en ayant au préalable sympathisé avec son Pokémon. Et comme toute nouvelle discussion, l’accoutumé veut qu’il y ait des présentations… C'est vrai que c’est plus facile de parler avec quelqu’un dont on connaît le prénom. C’est avec ma bonne humeur habituelle et un grand sourire que je me présentai.


« Au fait, moi c’est Yuki et toi ? »




________________________


Spoiler:
 


Yuki deviendra le meilleur dresseur en crismon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

REGION : Kalos
POKÉBALL LANCÉES : 50
A DÉBARQUÉ SUR L'ÎLE LE : 17/09/2015

MessageSujet: Re: Give me the strenght to try    Lun 26 Déc - 9:11

Christian remonta ses lunettes sur son nez d'un air distant. Il n'appréciait pas vraiment ce garçon. Tenant sa méfiance de sa scolarité et des événements récents, il ne voulait pas que l'aide ! Il voulait juste qu'on le laisse tranquille surtout. Les jours de sont arrivée avaient été difficiles mais il avait réussi à s'habituer à cet nouvel environnement. Pas assez courageux, il ne s'éloignait jamais de la région d'Elera sauf avec sa famille... Quel idiot avait il été de se séparer des siens ! Bien sûr qu'il allait rencontrer des personnes inconnues !

S'il avait été de meilleure humeur, s'il avait eu plus de confiance envers les autres, Christian aurait sans aucun doute été plus chaleureux. Non, il n'aurait pas remercié le jeune garçon. Christian ne remerciait pas. Il n'était pas très poli de toute façon...
Ce combat contre cet homme au masque d'os avait rabaisser sa sociabilité aux tréfonds de l'oubli.

Le jeune homme se pencha et chercha quelque chose dans son sac. Il sortit une baie et s'avança pour la donner à Phantom. Le petit dragon s'avança curieux. Il se souvint de cet homme qui lui avait voulu lui offrir un pokécube. A cette époque, il avait refusé la nourriture mais la séparation avec son dresseur avait été la cause de sa mauvaise humeur.
Phantom fixa le jeune garçon au bonnet et joyeusement, il goba la baie ainsi que les doigts tendus. Ce n'était pas douloureux ! (Les mucuscules n'ont pas de dents, daaa) C'était juste... gluant et froid. Il se retira laissant la main dans une substance verdâtre semblable à de la morve.

Christian regarda avec étonnement Phantom. Ce dernier agitait ses antennes violettes avec appréciation. C'était rare qu'il le voyait aussi amical avec un être humain. Une bouffée de jalousie remonta dans la gorge du jeune homme mais il resta de marbre, reprenant juste son pokémon dans ses bras.

"Je ne suis pas dresseur... je suis coordinateur."

Il toisa le garçon en face de lui. Il ne le regardait plus d'un œil méfiant ou en colère et encore moins de peur. Il ne le comprenait juste pas. Bien sûr que Phantom était proche de lui. Il le savait et il n'avait pas besoin qu'un enfant le lui dise. C'est alors qu'il se rendit compte de quelque chose : un sac à dos, des vêtements de sports... Ce pourrait-il qu'il s'agisse d'un dresseur ?
Par réflexe, ses ongles recommencèrent à gratter son coude gauche.

"Dis plutôt que tu es là pour un combat."

Il avait tenté de dire cela sans trembler mais il avait sûrement échoué. Christian n'avait vraiment pas envie de remettre ça sur le tapis.

Il se redressa, ses articulations rouillées par le froid de la plage craquèrent à la manière de celles d'un vieillard ayant de l'arthrose. Il ne prit même pas la peine de secouer ses habits où une légère pellicule de sable s'était posée. Le vent ébouriffa davantage ses cheveux les faisant voler dans des positions improbables et ridicules.
Christian, d'un doigt, remonta ses lunettes sur son nez.

Il en avait assez. Il allait rentrer, s'il trouvait le chemin du retour (bien entendu qu'il allait réussir!), et rentrer dans la maison du village d'Elara... C'est alors qu'il senti quelque chose glisser. Ses yeux tombèrent sur Phantom, qui, telle la poignée de bouillasse qu'il était, disparaissait dans le creux de son coude. Le pokémon atterrit sur l'embarcadère avec un bruit mou, faillit passer entre les planches usées et s'écrasa la tête contre le bois. Cependant, il releva la tête en poussant un cri déterminé. Son dresseur n'avait pas envie de se battre ? Lui, si ! Car, il savait que ce combat arriverait à le guérir.

"... Christian."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Give me the strenght to try    

Revenir en haut Aller en bas
 

Give me the strenght to try

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Anathéa — Do not give up your dream, you know you can go, you have to ...
» Get up and never give up... [PV Raphaël]
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» TRISTAM ✎ nobody can give you equality, or justice, or anything. if you're a man, you take it.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novum Elit x Cinnamon Rolls :: Est - ELARA :: Plage fantôme :: Étendue de sable-